CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Estelle35

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Ven 14 Déc 2012 - 9:36

Le cheval de base n'est pas fait pour sauter des obstacles. La sélection génétique à fait que certains individus montraient plus de facilités à sauter que d'autres.
"le cheval n'est ni classique, ni western, ni de cirque ou de courses, il est simplement cheval avec d'avantage de disposition pour telle ou telle affectation" Adamo Walti

Dans tous les cas il est cheval d'un cavalier. Alors certes tous les paints ou quarter ne sauteront pas avec autant de brio que certains SF ou autres. Cependant si on prend le temps d'expliquer ce qu'on attend de lui au cheval, il le fera.
Les chevaux américains catalogués western, je les connais bien. J'ai un petit paint avec qui je dresse (il m'a donné ses premières foulées de mobilisations sur place cet été ), je saute (on a déjà enchaîné à 1m/1m10 avec du style et une belle aisance), je fais des longues rênes, du trail, du pleasure, du western horsemanship, du cirque, un peu de reining, du TREC, de l'amazone etc, etc, etc...
Donc je ne suis pas d'accord, un QH saute comme un autre cheval et des fois même beaucoup mieux que certains SF ou TF ou PS.
Il ne faut pas oublié que l'équitation western présente plusieurs disciplines avec franchissement d'obstacles. L'obtacle n'est pas réserver au chevaux européens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Ven 14 Déc 2012 - 9:45

[quote="Mon Quidam"]
La décontraction physique est une conséquence logique de la disponibilité mentale. C'est cette disponibilité mentale que l'on cherche et que l'on obtient avec le travail au sol en NH.
Les "jeux" ou exercices n'ont pas pour but d'amener "une sauce étho" ou des "tours de cirque" mais bien de placer le chavel dans différentes situations de manière à :
- Ce qu'il fasse confiance à son cavalier et l'inviter (pas l'obliger!) à se livrer gaiement.
- obtenir de lui une réponse légère et décontractée dans tous les mouvements que l'on pourra être amenés ensuite à lui demandé en selle (ou en attelage, ou en débardage, ou même en labour geek...)
- obtenir une autonomie du cheval dans la réalisation de la tâche demandée.

J'avoue être tres réticent envers ce que j'entend un peu partout concernant l'éthologie made in "La Cense" et autres effets de mode...
mais je considère que vous en parlez autrement et dans ce cas, pour me permettre d'en discuter, il me faudrait entrer davantage dans le contexte par exemple me fournir quelques vidéos de travail en NH a défaut de trouver dans ma région l'équivalant de ce que vous exprimez....

Je suis instruit de par ma construction "Orgeixiste" a "parler au cerveau du cheval" avant de l'amener a comprendre les aides que nous avons a disposition de façon classique...J'ai fais une étude spécifique sur mon site destinée a ce sujet ( http://www.equi-midi.fr/article-le-psychisme-du-cheval-dans-le-dressage--44247798.html ) qui correspondrai d'une certaine manière a votre sensibilité mais sans aller aussi loin dans le coté peut être "idéaliste" que je soupçonne en vous (rien de péjoratif en cela)...et que je respecte sans toutefois y adhérer entièrement ...


Mon Quidam a écrit:

D'ailleurs, la décontraction de la mâchoire, et le cheval qui se lèche les lèvres sont recherchés en permanence lors du travail au sol comme témoin justement de la décontraction du cheval.
Le cheval qui se lèche les lèvres n'a rien d'un tic, à défaut de mors, c'est ce mouvement qui engendre ensuite la déglutition. Wink

En pas loin de 50 ans sur ou a coté des chevaux je n'ai jamais été amené a considérer le cheval qui se lèche les lèvres comme gage d'une décontraction quelconque et se serait même plutôt le contraire...mais pourquoi pas ?...

Il faut dire aussi que je n'ai jamais "travaillé" un cheval, que ce soit a pied ou monté, sans mors dans la bouche pensant que si le cheval doit respecter la main du cavalier(ière) en ne cherchant jamais a la traverser le réciproque est aussi vrai de la part du cavalier respectant la bouche du cheval en ne faisant que l'effleurer par son contact...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Ven 14 Déc 2012 - 11:17

Estelle35 a écrit:
Le cheval de base n'est pas fait pour sauter des obstacles. La sélection génétique à fait que certains individus montraient plus de facilités à sauter que d'autres.
"le cheval n'est ni classique, ni western, ni de cirque ou de courses, il est simplement cheval avec d'avantage de disposition pour telle ou telle affectation" Adamo Walti

Pas si sûr que vous sur ce sujet...une preuve: un de nos poulains "anglo arabe" a deux mois (et un fixe a 1m05)...et rien ne l'y obligeait...



C'était peut être le cas il y a des dizaines d'années...plus maintenant...Croyez moi, les SF et anglos sont tout a fait fait pour sauter des obstacles...comme le lusitanien pour piaffer et passager...ou le cheval lourd pour tracter...et le QH pour ce a quoi il est destiné...ect...ect...
Je suis persuadé que cela va au delà d'une simple question de gêne, c'est devenu un fait établi...le "papier" des ascendants ne se trompe que rarement !

C'est en tout cas ce que plusieurs dizaines d'années d'expériences personnelles et équestres différentes m'ont appris a considérer quelles aient noms: PS ou TF du milieu des courses (sans les courses), saut d'obstacles jusqu'à 140 ou dressage en reprise de 3ème étage, randonnées "sauvages" de plusieurs jours sans oublier "hunter" et "horse ball" et ou chaque fois le cheval utilisé était fait de par ses origines pour ce qu'on lui demandai de faire et travaillé de façon spécifique et différente, mis a part les fondamentaux de base.

Alors bien sûr en toute chose il y a les exceptions mais qui en équitation ne va pas bien loin, ni bien haut !

Le jour ou je verrai sur un carré de dressage ou un parcours d'obstacle plusieurs QH j'en déduirai qu'il sont fait pour ce qu'ils nous montrent...Et de même d'ailleurs pour le SF dans les exercices coutumiers des QH...mais ce n'est pas demain la veille ....Et d'ailleurs chacune de ces disciplines restent a leur place, font ce quelles savent faire et ne cherchent nullement a empiéter sur l'autre !

Le seul qui a mon avis serait capable d'annexer a son profit, apres quelques années de travail, plusieurs disciplines différentes dans un registre élevé serait peut être l' Anglo arabe...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Ven 14 Déc 2012 - 21:16

message sans intérêt m'enfin je l'écris quand même : vos échanges sont passionnants Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estelle35

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Sam 15 Déc 2012 - 8:31

Relisez bien ce que j'ai écris, effectivement, certaines races ont des prédispositions pour telle ou telle discipline, et ce grâce (?) a la sélection de l'homme pour avoir un Cheval de labour, de guerre, de parade ou de travail qui est aujourd'hui devenue cheval de boucherie de sport ou de loisirs.

Je pense que tout n'est pas affaire de gènes. L'éducation prend une grande part dans la destinée sportive du cheval.
Cantonné une race à une discipline je trouve ça très réducteur mais biensur je ne parle pas de haut niveau.
Chercher à voir qu'une race peut aussi sauter ou dresser sur les terrains de concours est à mon sens une bètise (pas de le sens péjoratif, ne le prenez pas mal).
Aujourd'hui seul 1 achat sur 10 est motivé par la compétition et dans ce cas forcément, on choisira le cheval le mieux adapté à ce que l'on veut faire (américains pour western, européen pour classique) donc forcément, sur nos terrains de concours on voit très peu de chevaux type QH .
Les chevaux américains sont des chevaux extrêmement polyvalents ce qui attirent en grande partie les cavaliers de loisirs, non compétiteurs. Ce sont les neufs autres achats.

De plus à petit niveau en général on voit surtout des clubs et là encore les chevaux américains ne sont pas bien connus. Dans mon ancien CE, un prof m'a demandé : " c'est quoi to poney ?" je lui ai répondu : "un paint horse" il lui : " un quoi ?? Connais pas, c'est bon à rien".

Donc stop au préjugés, un cheval, quelque soit sa race peut tout faire, à des niveaux restreints peut être mais quand même.

Votre poulain montrent une belle prédisposition aux disciplines d'obstacles tout comme un poulain QH fera de lui même des sliding stop et des roll back dans son pré mais l'éducation qu'on leur donnera leur permettra, ou non de s'essayer à d'autres disciplines.
Le mental des américains fait des merveilles sur les chevaux d'obstacle, pour leur équilibre naturel et leur franchise. Cherchez bien, vous trouverez peut être dans les papiers de certains PS des ascendants QH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Sam 15 Déc 2012 - 10:34

Je vais chercher car tout m'intéresse (avec une plus value sur l'obstacle et le dressage qui va avec) quand il s'agit du cheval et de ce qui l'accompagne...

Et croyez bien que je lis vos papiers sur les chevaux de couleurs avec beaucoup d'intérêt y puisant pas mal de choses inconnues de moi, mais aussi vos positions tranchées sur l'équitation dans son approche... (on ne fait bien que ce a quoi l'on croit) ...ce qui n'exclut pas certaines divergences de vues avec les miennes souvent toutes aussi tranchées !

Même si je suis un "inconditionnel" de la philosophie de J.d'Orgeix depuis plus de 25 ans, et fervent compétiteur en obstacle durant près de dix ans cela ne m'a pas empêché d'être, entre autres activités équestres, vraiment passionné par le travail que j'ai effectué durant près de trois mois auprès d'E.de Corbigny pour la création d'un DVD sur sa méthode "d' éducation d'un poulain non sevré" (tournage/montage et fabrication du DVD) et ou j'ai côtoyé (et monté épisodiquement) QH et autres chevaux américains chez elle a Mirepoix (Ariège)...(lien ci dessous)
http://www.equi-midi.fr/article-34--ethologie-l-equcation-du-poulain-e-de-corbigny-54397866.html

J'aime la diversité d'activités que propose la pratique de l'équitation avec, il faut bien le dire, un bémol a mon enthousiasme (et un énervement refoulé): la "mode" éthologique telle qu'elle est diffusée par les nombreux marchands du temple occasionnels !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 48
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Sam 15 Déc 2012 - 17:15

C'est sur que le NH n'y a pas gagné à se faire passer par la moulinette FFE... d'abord affublé du sobriquet trompeur "d'équitation ethologique" faiseur penser à une connexion forte avec la science du meme nom, alors qu'il ne s'agît ni plus ni moins que de tenter de se projeter dans le point de vue du cheval pour pouvoir ainsi "discuter" avec lui.
Ensuite, la méthode est mise en valeur pour plaire au public que l'on trouve le plus à cheval : les enfants et les ados... D'où la mise en avant du côté ludique
Faut vendre pour vivre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Mer 19 Déc 2012 - 8:27

Chacun reste sur ses positions... tout en acceptant (plus ou moins!) l'opinion de l'autre.
Ce que disent les uns et les autres se comprend, s'accepte, car argumenté et logique.....
Quelques petites divergences de ma part cependant: un cheval, quel qu'il soit, quel que soit sa race, son âge, cherchera à rejoindre le plus rapidement possible un point d'intérêt qui l'attire. Dans la vidéo de Henri sur le poulain qui saute une barrière, je crois fermement que n'importa quel poulain ferait de même pour rejoindre sa mère de l'autre côté, qu'il soit AA, SF ou QH ( ce sera peut être plus difficile pour un cheval de trait sur cette hauteur!).
Je pense qu'il faut différencier la cession de la mâchoire de la décontraction de la dite mâchoire: la cession est demandée par le cavalier, la décontraction est le signe d'une décontraction généralisée du cheval, physique comme psychique. Et là, elle est bien transmise de l'AR, par l'intermédiaire du dos, jusqu'à la bouche du cheval.
L'appui du cheval sur la main est plus complexe que ce qu'en écrit Henri:il y a l'appui du cheval en déséquilibre, qui précipite, qui ne pousse pas (postérieurs raides ), qui a besoin de la mian pour ne pas courir après son équilibre et il y a la résistance du cheval, momentanée, qui se traduit par une contraction de l'encolure. Pour les plus anciens de s cavaliers qui lisent Educaval, il fut un temps où on parlait de résistances de force et de résistances de poids. Types de résistances différentes, mais sensations identiques dans la main pour celui qui n' a pas encore la main intelligente.
Et n'oublions pas que le cheval est un tout: est ce l'arrière main qui invite au relèvement de l'encolure et du garrot? est ce l'encolure qui invite à l'engagement des postérieurs? Détail, travaillons en recherchant, le calme, le mouvement en avant et la rectitude en étant à l'écoute du cheval de la tête à la queue; et en fonction des problèmes rencontrés, intéressons nous plus à l'avant ou à 'arrière;; et surtout, utilisons le cheval en fonction de ses capacités et potentiels et non pas pour briller............... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Mer 19 Déc 2012 - 11:16

mawawa a écrit:
comment être certain que l'attitude est la bonne chez le cheval? je crois que nous avons déjà évoqué la question mais je me demande toujours si mon cheval abaisse vraiment les hanches, même quand je l'ai dans une attitude relativement haute, nuque qui a cédé et léger dans la main (sans contact). peut-il me donner tout celà sans abaisser son arrière main?

lorsqu'il y a appui (même que d'un côté), il faut faire une sorte de petit demi-arrêt qui donne un contact un peu + fort que celui donné par le cheval sur une fraction de seconde puis relâcher la main dans l'attitude souhaitée (quasi absence de contact)?

merci Very Happy
L'attitude du cheval est-elle bonne? Cela dépend de l'exercice demandé. De manière générale, on peut estimer que le cheval "fonctionne bien", lorsque l'on a le sentiment de sentir les mouvements du dos plus que ceux des postérieurs.
L'appui d'un seul côté est le symptôme de la disssymétrie du cheval... Donc pas de demi arrêt, mais un travail de décontraction et d'élongation musculaire pour redresser le cheval. Le demi arrêt doit être exécuté quand se présente une résistance de poids......... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Mer 19 Déc 2012 - 14:31

Je suis super heureux de lire Yves quand il parle de "résistances de poids et résistances de force" car, si malheureusement ces notions ne sont plus a l'ordre du jour (encore une...) elles sont pour moi d'une importance capitale...

J'ai toujours différencié la "cession de nuque", la vrai...celle qui concerne l'atlas et l'axis avec son préalable la nuque le point le plus haut et qu'on obtient, après que le cheval l'ait apprise et acceptée, d'un simple serrement de doigts sur une rêne "tendue" et très vite redevenue "fluide"...celle qui a pour but la décontraction "obligatoire" de toute la ligne du dessus dès qu'elle est obtenue...celle qui est une priorité, a mes yeux, pour débuter tout exercices de dressage quel qu'il soit même quand ce ne serai qu'une simple mise en mouvement...
Et plus encore et toujours d'un simple serrement de doigts pour "verticaliser" le chanfrein (le faire céder) d'un cheval quand celui ci est suffisamment préparé pour conserver ce "placé"...

Attention, la "cession" telle décrite n'a rien a voir avec le "placé"...le "placé" étant l'attitude définitive du cheval "mis" lui permettant de se mouvoir en toute liberté musculaire...tandis que la "cession" n'est que le résultat d'une demande sur l'instant du cavalier pour détruire une contraction a un moment donné !

J'ai donc toujours différencié cette "cession de nuque" de la "mobilisation de la mâchoire"...mobilisation que j'obtiens par les vibrations de mes doigts faisant suite a des épaules relâchées et cela sur des rênes "fluides" et que je continue d'exercer tout le long de l'exercice en cours car étant la quasi certitude du non appui du cheval sur la main et de ce fait d'une décontraction générale de l'ensemble moteur...(résistances de force)

Mais attention, et là ce défini la réflexion et le sens de l'observation de celui qui s'en sert, il ne faut pas la confondre avec la "crispation" de la mâchoire amenée par un énervement passager du cheval que l'on retrouve plus particulièrement chez le PS...et que l'on détruit par la "cession de nuque"...

....et je rejoins les propos d'Yves sur "l'appui", ses conséquences malheureuses et la main "intelligente" qu'il faut pour s'en servir de façon heureuse...(résistances de poids)
Mais en y ajoutant le déséquilibre qui pour moi est le plus pervers, celui du travail en extension vers le bas (que je différencie de celui vers l'avant)....
Je sais que ce n'est pas l'avis de tout le monde, notamment de la part des adeptes du Dr Pradier mais c'est mon opinion et je l'assume... tout en comprenant leur position puisque cette position fut la mienne durant de nombreuses années...après tout, "a chacun sa vérité" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Mer 19 Déc 2012 - 18:25

Jean-Claude Racinet dans: « Vers une équitation totale » a écrit:
Les quater horses ont un merveilleux équilibre, qui explique pourquoi on les utilise pour « travailler » le bétail, une tâche qui réclame beaucoup de mobilité. Or cet équilibre peut paraître inexplicable pour un européen, parce que d'après les standards européens , les quater horses sont mal bâtis: trop longs dans leur dos, trop courts dans leur antérieurs.
Mais ce qui les sauve, c'est la façon merveilleuse dont ils se servent de leur arrière-main : au trot par exemple, leur sabots postérieurs se posent bien en avant de la verticale du grasset, et ne recule pas notablement plus que la verticale de la pointe de la fesse. Ce qui veut dire que leur arrière main travaille constamment sous la masse, parce que leur bassin reste facilement « basculé ». (….)
l'exemple du quater horse est cependant plus convaincant, ( que l'andalou combattant le taureau) parce que le quater horse est capable de pratiquer ce « basculement » du bassin non seulement quand il ralentit, comme les chevaux européens que j'ai mentionné, mais aussi dans les accélérations ce qui leur confère un avantage sur ces derniers.

Au moment de l'engagement des postérieurs sous la masse dans la foulée de galop le pur sang bascule son bassin par la flexion des lombaires comme le quater horse. Ceci peut aussi expliquer l'apport de sang de QH au PS de course.
Giniaux a écrit:
Chez le pur sang classique de qualité, l'engagement des postérieurs sous la masse est tel pendant le sprint final que la flexion des lombaires est excessive pour leurs possibilités articulaires. Au moment où les postérieurs sont le plus en avant, la deuxième lombaire est au sommet de la courbe du dos et il peut se produire un blocage à ce niveau.

Ce basculement du bassin par la flexion lombaire est bien visible sur la vidéo de Stacy.
Mais les fouaillements de queue après le sliding stop et pendant le reculer rapide ne sont pas anodins: la flexion lombaire, donc le basculement du bassin sont douloureux pour la jument, peut-être parce qu'elle est dans un stade sensible de son cycle. Sa cavalière aurait pu s'abstenir de se mettre debout sur ses reins.

Citation :
- en parfait état de décontraction musculaire : dont la mobilité de la mâchoire est le témoin.
- en parfait état de disponibilité mentale
- dans le meilleur équilibrage, la meilleure posture, eut égard à la tache qui lui est dévolue.


Pour effectuer cette prestation je pense que cette jument est effectivement dans le meilleur équilibre et disponible mentalement, mais pas en parfaite décontraction musculaire permanent: voir les fouaillement de queue et les oreilles excessivement mobiles qui trahissent son inquiétude.

La mâchoire est mobile, certes la jument tire la langue c'est indéniable, mais ceci ne correspond pas à la cession de mâchoire classique.
Cette mobilité de mâchoire est un signe de soumission, une demande de rapprochement que la jument demande dès son entrée sur la piste, la même demande de rapprochement que dans le join-up de Monty Roberts. Or cette demande reste lettre morte car au lieu de la récompense attendue, « je reste près de toi pour te grattouiller » ,la jument a droit à un mors dans la bouche pour sortir de piste.
La jument ne tire pas la langue dans le galop rapide ni dans le sliding stop, ni dans le reculer rapide: des exercice qui demandent décontraction et équilibre, c'est pourquoi cette façon de tirer la langue ne correspond pas, pour moi à la cession de mâchoire classique. Elle ne tire la langue que dans les moment de calme, galop cadencé, et de retour au calme: fin du slinding stop, fin du reculer.
On assiste ici à un mauvais join up, mauvais car à aucun moment la soumission totale du cheval n'est reconnue. Un cheval peut faire acte de soumission en tirant la langue en étant stressé. Lorsque le « grand » punit le « gris » en l'obligeant à rester derrière la clôture alors que la porte est ouverte et que lui-même se dirige vers l'écurie à l'heure de la ration, je vous jure que le « gris » tire une langue de 6 pieds de long, la tête basse et qu'il n'est pas décontracté pour autant( il ne déglutit pas)il a bien trop peur de manquer son repas. Il est même prêt à exploser lorsque je l'autorise à venir, preuve qu'il a besoin d'évacuer son stress.
La prouesse technique de la cavalière est admirable, sa relation avec sa jument l'est nettement moins. Pour moi elle ne représente pas le NH, car il me semble bien que Parelli ne travaille pas ses chevaux dans un tel état de soumission.
Mais ce n'est là qu'une opinion toute personnelle qui n'engage que son auteur cela va de soi.

La cession de mâchoire
appelée aussi : flexion de mâchoire, mobilité de mâchoire, mobilisation de mâchoire de nombreux termes qui finissent comme toujours par être utilisés hors de propos. Comme j'avais de problèmes de vocabulaire, j'ai fait quelques recherches sur le sujet.
Alors appelons un chat un chat. Wink
La cession de mâchoire
est en réalité une cession de l'articulation temporo mandibulaire, obtenue lorsque le cheval lève son mors avec sa langue et le laisse retomber en déglutissant(mobilité de l'os hyoïde) en même temps et cède ainsi dans son ATM; ceci uniquement à la demande du cavalier comme l'a souligné yveskatz.
Pradier et Sautel a écrit:
« La cession de mâchoire est synonyme de décontraction de relâchement de la sphère mandibule (+hyoïde) et temporal - occiput et par voie de conséquence de tous les fascias (les fascias sont les enveloppes qui séparent et entourent toutes les structures organiques, viscérales et somatiques du corps et tous les fascias sont solidaires les uns des autres. Les fascias s'insèrent toujours sur des os donc une action sur les os provoque toujours une action sur les fascias; c'est l'un des principe fondamentaux de l'ostéopathie)

Pourquoi un cheval sain (c'est à dire sans blocage donne-t-il son dos quand il a cédé dans sa mâchoire?
Dans la cession de mâchoire (déglutition du mors), les articulations temporo- mandibulaires et l'os hyoïde sont libres de tout mouvement. Les fascias et les muscles qui s'insèrent dessus également, ainsi que les os voisins (occiput, sphénoïde, la colonne vertébrale, les épaules et le bassin par l'intermédiaire des membranes dure-mériennes(membranes qui entourent le cerveau et la moelle épinière) en profondeur, car la tente du cervelet s'attache sur le temporal...
On a donc une mobilité jusqu'au sacrum, par conséquent le basculement du bassin (flexion lombo-sacrale) l'abaissement des hanches (flexion de l'articulation de la hanche ou coxo fémorale, du grasset et du jarret) l'élévation du garrot, et la flexion de nuque pourront en découler sans artifice. »
source:ostéopathie et rééducation équestre de Sautel et Pradier chez Vigot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 48
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Mer 19 Déc 2012 - 20:32

Join up?

Le join up est une technique qui s'adresse au cheval vert pour créer le lien initial. Et il sanctionne un comportement inapproprié (ne pas se joindre et/ou respecter son troupeau/son dominant)
Il est, à mon avis, totalement hors sujet sur un cheval du niveau de celui de la vidéo.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Mer 19 Déc 2012 - 23:19

Hou là....Je vous laisse entre vous car ça dépasse le cadre de la "5ème jambe" et retourne vers mes chevaux de dressage et d'obstacle....mais je vais continuer de lire avec intérêt votre discussion !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Mer 26 Déc 2012 - 19:36

Je lis aussi...que ce soit concernant les westerner, la monte sans mors, la cession de mâchoire avec le mors, l'appui du cheval sur la main (sujet initial), les pré-aptitudes des chevaux selon leur race (ou pas), etc...


Mais j'ai une question : qui de l'œuf ou de la poule est apparu en premier ? geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estelle35

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Mer 26 Déc 2012 - 22:43

L'oeuf. Puisque,techniquement, les dinosaures ont évolués en oiseaux et donc pour certains en poules. Or les dinosaures pondaient des œufs, donc l'oeuf.

Ok, je sors ! geek

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Jeu 27 Déc 2012 - 16:44

Le philosophe car c'est qui fit lo s'o(eu)f. Je vais rejoindre Estelle35 dehors! lol!

Citation :
Le join up est une technique qui s'adresse au cheval vert pour créer le lien initial. Et il sanctionne un comportement inapproprié (ne pas se joindre et/ou respecter son troupeau/son dominant)
Il est, à mon avis, totalement hors sujet sur un cheval du niveau de celui de la vidéo.

Entièrement d'accord avec ces remarques.

Monty Roberts a écrit:
Si vous devez faire le premier pas , approchez- vous de lui pour l'encourager à vous rejoindre, continuer à lui tourner le dos au trois quarts. Il devrait finir par placer le bout de son nez à hauteur de votre épaule. C'est ce que j'appelle le join-up.
Donc j'ai bien utilisé le terme join-up de façon abusive au vu de la définition qu'en donne l'inventeur du terme. Mais ceci s'applique à n'importe quel cheval quel que soit son niveau technique.
Pour obtenir le rapprochement du cheval le cavalier exerce une pression psychologique sur le cheval. Le cavalier doit rester attentif aux signes qu'émet le cheval, signes qui lui permettront de savoir quand faire cesser la pression pour que le cheval puisse réaliser le join-up. Parmi ces signes:
Monty Roberts a écrit:
Il (le cheval) tirera la langue, léchera mâchouillera...S'il lèche et mâchouille c'est pour vous dire: « Je suis un animal fuyard, un herbivore, j'ai donc toute les raisons d'avoir peur de toi. »
C'est bien ce que fait la jument de Stacy et ceci n'a rien à voir avec un cheval qui déglutit suite à une demande de son cavalier. Il me semble que cette jument est juste en train de dire qu'elle subit une pression et qu'elle aimerait que cette pression cesse, comme lors d'une demande de join up. Si je me permets d'insister sur ce « détail » c'est que ce comportement donne des indications au cavalier à pied ou à cheval. Et si la traduction qu'en fait Monty Roberts ne s'applique que lors de la demande de join up et peut varier suivant le contexte, le cheval ne le produit que lorsqu'il subit une pression , un stress et non lorsqu'il est décontracté.
L'indice de la décontraction est la déglutition, bouche fermée, sans voir la langue sortir. Il est donc très discret et peut être ressenti par le cavalier uniquement grâce au mors qui « bouge » de lui même dans la bouche du cheval.
Si on veut être vraiment rigoureux le cheval qui déglutit sans demande de son cavalier donne une indication à celui-ci sur son état physique et psychique: il est décontracté et accepte donc aisément et de son plein gré le travail ou l'exercice qui lui est demandé. Mais là encore il ne s'agit pas d'une cession de mâchoire: il ne cède à aucune demande puisque cette demande n'est pas effectuée. Le cheval mobilise sa mâchoire de lui même.
Mon Quidam, merci pour les explications sur les chevaux de courses avec photos très parlantes à l'appui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Jeu 27 Déc 2012 - 18:15

fraxinus a écrit:
[----

Ce basculement du bassin par la flexion lombaire est bien visible sur la vidéo de Stacy.
Mais les fouaillements de queue après le sliding stop et pendant le reculer rapide ne sont pas anodins: la flexion lombaire, donc le basculement du bassin sont douloureux pour la jument, peut-être parce qu'elle est dans un stade sensible de son cycle. Sa cavalière aurait pu s'abstenir de se mettre debout sur ses reins.

ot

Hum hum.....vous n'avez pas vu les éperons peut être ???
et là :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estelle35

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Jeu 27 Déc 2012 - 20:12

Pour la dernière vidéo postée... La comparaison est difficile ! C'est un cheval boiteux qui entre dans la carrière. Les stops sont bloqués (ce qui a sûrement provoqué ladite boiterie), les spins sont plats, les variations sur le cercles ne sont pas bonnes, quant aux changements de pieds et à la discrétion du cavalier n'en parlons même pas !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Jeu 27 Déc 2012 - 20:22

Mdr ! Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Jeu 27 Déc 2012 - 20:39

Estelle35 a écrit:
L----
Les chevaux américains catalogués western, je les connais bien. J'ai un petit paint avec qui je dresse (il m'a donné ses premières foulées de mobilisations sur place cet été ), je saute (on a déjà enchaîné à 1m/1m10 avec du style et une belle aisance), je fais des longues rênes, du trail, du pleasure, du western horsemanship, du cirque, un peu de reining, ------.

Vous sortez en FFE ou en AFEW (si je ne suis pas indiscrète bien sur !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estelle35

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   Jeu 27 Déc 2012 - 22:42

Malheureusement non. Je n'ai ni les moyens ni le transport pour l'instant.... Un jour peut-être Smile

Si je m'y mets se sera sûrement avec la WHAO de Bretagne au début.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main   

Revenir en haut Aller en bas
 
La 5ème jambe du cheval...l'appui sur la main
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Cheval qui marche mal en main
» sortir un cheval en main
» Epaule en dedans, pas de coté, appuyés, etc
» problème de mors
» Galop à gauche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Équitation pratique :: Perfectionnement équestre-
Sauter vers: