CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 La leçon de jambe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: La leçon de jambe   Dim 25 Avr 2010 - 6:42

Je viens de m'arracher le peu de cheveux qu'il me reste! Twisted Evil
Une de mes anciennes élèves ( cela est un des plaisirs du métier d'enseignant: "marquer" certains élèves qui continuent à vous rencontrer une fois les rapports enseignant/élève disparus!) vient de me relater son examen pratique pour des études BP
Elle avait un cheval particulièrement mou et froid à la jambe.....Et s'est copieusement fait en.......par la monitrice du club d'examen, examinatrice en l'occurrence, de ne pas savoir mettre le cheval en avant.
Outre que , théoriquement, si l'enseignant est sérieux,les chevaux devraient répondre à la jambe (c'est de son rôle d'enseignant d'apprendre à ses cavaliers à se servir correctement des jambes et éventuellement de reprendre les chevaux avant qu'ils ne soient trop blasés), elle lui a fait une leçon anti -pédagogique!
Elle l'a amené à casser la cravache sur les flancs du cheval, demandant de l'arrêt des départs au galop.....Il est sûr qu'ainsi le cheval aura été bien éduqué.
Avant que de faire la leçon de jambe, il faut s'assurer des motifs pour le quel le cheval n'avance pas.
Un cheval cheval au débourrage, gêné par le poids nouveau du cavalier sur son dos, va se retenir. Il faut donc avant tout le décontracter; puis selon le caractère, ou le cheval se bloquera si les jambes agissent trop,ou il partira en panique à la moindre sollicitation.
Là encore décontraction avant tout pour que le cheval accepte les jambes.
Avec un cheval de club, le cheval ne répond plus parce que trop sollicité; il faut le remettre à l'écoute du cavalier avant tout.
L'utilisation de la jambe se fera de deux manières différentes:
1/ cheval froid sans impulsion: sans utiliser les jambes, solliciter le cheval avec la cravache (un seul coup!) dès que son allure se ralentit; bien entendu, les rênes sont longues pour qu'il n'y ait aucune action de la main lors de la réponse du cheval. Car le cheval doit toujours resté en auto impulsion!
2/ cheval froid aux jambes: afin qu'il réponde avec célérité, et étant entendu que le cavalier sait se servir de ses jambes, à la première sollicitation, si le cheval ne répond pas, refaire la même demande(place, intensité) et l'accompagner d'un coup de cravache juste derrière le mollet. Même remarque pour la longueur des rênes.Répéter cette leçon , sans rien changer quant à l''intensité de la demande des jambes (si on veut garder un cheval léger), jusqu'à ce que le cheval prenne l'allure supérieure immédiatement.
Bien sûr, cette leçon se fait en mouvement et pas à partir de l'arrêt.
La leçon de la jambe se fait au départ lors de demande de passage à l'allure supérieure .
Le cas des transitions dans l'allure ne dépend pas de la réponse aux jambes, mais de la capacité du cheval à "modifier" son équilibre dans le sens demandé par le cavalier.
Avec tous chevaux, et dans les deux cas ci dessus évoqués, il est bon aussi de très tôt, travailler les transitions au pas, demandées essentiellement avec le buste.
Cela a l'avantage de solliciter les postérieurs , de les échauffer et de les assouplir, don à terme d'avoir un cheval naturellement plus actif.......

Ces quelques remarques auraient peut être eu une meilleure place dans la rubrique dossiers......Placées sur le forum, nous pourrons en débattre plus aisément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guyonne

avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 43
Localisation : La Baule / Paris

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Dim 25 Avr 2010 - 10:50

très bon sujet !!

En plus c'est un enseignement à distiller dès que possible au cavalier ... à partir du moment où il coordonne bien ses aides et gère parfaitement son équilibre (capacité à faire une action de jambe sans action de main!).

Surtout cela permet d'éduquer le cavalier à impliquer le cheval et non à l'assister tout le temps : ce que l'on voit trop souvent : des cavaliers qui basinent leur chevaux avec leur jambes dont leur action(pression) devient alors incessente et perd tout son sens !

et puis pas d'Equitation sans impulsion!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschevauxdecongor.com
Bénédicte Desgroux

avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 55
Localisation : Buthiers (77)

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Dim 25 Avr 2010 - 13:07

Aie, je saute au plafond !!!! Comme vous .

Pour éviter le blasement de la jambe, je demande à mes élèves de se servir de la voix avant tout accompagnée d'une très légère indication de la jambe.

Quand il faut apprendre la "leçon de la jambe" je leur demande comme cité ci-dessus en leur demandant de prendre la crinière ou le collier placé autour de l'encolure pour éviter de toucher à la bouche.

Je leur parle aussi de communiquer leur énergie, d'avoir envie de et ça marche bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitathome.fr
Dumont Daisy BP TE

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 31/01/2010
Localisation : pays de loire 53

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Lun 3 Mai 2010 - 10:15

je suis en plein dedans...

il y a 2 ans, je me suis battue pour intégrer la notion de pression de mollet à mes cavaliers de niveau G0 à 3/4. Aujourd'hui, me voilà à refaire la même chose, mais avec des 4/5 aussi!! Shocked


pour ma part, je leur explique ainsi.
Pour demander au cheval d'avancer, on fait d'abord une pression de mollet (je leur explique comment on la fait, et pour certains je les arrête pour leur faire faire l'action en tenant leur jambe). On en fait une 2ème au cas où le cheval a mal compris.
Si le cheval ne répond pas, un coup de talon. Un deuxième si besoins. Après, c'est la cravache sur l'épaule. Si ça ne réagit pas, c'est derrière la jambe.

Toujours faire dans cet ordre là. Jamais débuter par un coup de talon, il faut laisser une chance au cheval de pouvoir répondre à la pression de mollet.
Jamais de cravache sur la croupe, sinon ce sera coup de Q.

Je fais littéralement une guerre la dessus, sans pitié. J'en ai marre de voir des coups de talons à gogo et des poneys qui en ont ras le bol, à qui on pourrait casser 3 côtes ça serait pareil;



J'intègre aussi, dès qu'ils peuvent le comprendre, la notion d'imulsion. Ils comprennent très vite.


Sur les quelques cours que j'ai récupéré, ça marche bien, et après un mois de cours hebdomadaires, il y en a qui commencent même à reprendre les autres cavaliers de leur cours!! lol!




bien sûr, je ne vous dit pas le plaisir que j'ai, que les poneys ont et que les élèves ont à avoir un poney qui répond à la pression de mollet parfois avec enthousiasme!! "ça vous change la vie", comme je leur dit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guyonne

avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 43
Localisation : La Baule / Paris

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Lun 3 Mai 2010 - 10:30

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschevauxdecongor.com
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Lun 3 Mai 2010 - 10:38

Si je puis me permettre, vous faites une erreur pédagogique pour obtenir de vos chevaux et de cavaliers une notion juste du mouvement en avant.
Il vous faut plus de rigueur dans la leçon de la jambe.
Vous avez raison de faire sentir au cavalier comment doit agir la jambe.
MAIS, si le cheval ne répond pas à la première sollicitation, la deuxième doit immédiatement être accompagnée du coup de cravache, les rênes étant bien évidemment abandonnées! Pas de 2e chance et surtout pas de coup de talons ,ce qui représente une escalade dans l'intensité de la demande, néfaste à une juste collaboration du cheval.
Le coup de cravache sera donné sur l'épaule par les cavaliers débutants, juste derrière la jambe avec les confirmés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumont Daisy BP TE

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 31/01/2010
Localisation : pays de loire 53

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Lun 3 Mai 2010 - 11:28

je préfère qu'ils fassent 2 pressions de ùollet plutôt qu'une seule, car ils ne amitrsient pas encore la subtilité du geste, et le cheval peut ne pas comprendre et donc hésiter dans sa réponse...et punir une hésitation, je ne trouve pas celà judicieux. Les poneys de club y répondant généralement bien, je ne veux pas qu'ils sioent punis en faisant leur travail de cheval d'école, c'est-à-dire en ne démarrant pas au quart de tour sans savoir si l'action était volontaire ou non.
Ensuite, pour le cavalier, je préfère le coup de talon qui punit le cheval que de donner systématiquement une cravache. Et pour finir, la cravache qui vient juste après la jambe peut être extrêmement facilement inversé (cravache et après jambe).

Cependant, c'est le protocole de base que j'enseigne. Maintenant, il arrive effectivement souvent que pour certains chevaux qui ne répondent pas à la jambe par désobéissance pure je leur dise justement de faire une pression de mollet et ensuite directement la cravache sur l'épaule.


Je rajouterai aussi que les coups de talons ne se font pas à gogo avec moi, je surveille bien les actions, un coup de talon de travers remarqué est systématiquement corrigé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara P.

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 27
Localisation : Digne, 04

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Lun 3 Mai 2010 - 11:38

Je suis d'accord avec Yves, je fais utiliser tout de suite la cravache derrière la jambe si le cheval ne répond pas. Bien sûr, dès la moindre réaction je demande de féliciter pour confirmer.

Pour rejoindre ce que disait Daisy, il faut effectivement se battre en permanence avec les cavaliers de tous niveaux (voire encore plus avec les confirmés !) pour obtenir une leçon de jambe et surtout pour la faire passer auprès du cavalier qui bien souvent, dans la mouvance actuelle d'éthologie et tout le bazar, croit ainsi brutaliser son cheval alors qu'il ne fait que réinstaurer des codes clairs avec lui.
Mais pour enseigner cela, encore faut-il l'avoir compris car combien de fois n'entendons-nous pas nos formateurs nous héler : "plus de jambes ! Tu ne mets pas assez de jambes !", parfois dans l'optique juste de demander au cavalier d'utiliser plus de jambes que de main, ou bien dans la volonté de lui faire comprendre que son cheval n'avance pas, et pourtant ces phrases mènent inévitablement le cavalier à agir souvent fort à chaque foulée et ainsi à endormir son cheval.

(Une anecdote : lors de ma formation, j'utilisais ce genre de phrase lorsque je donnais un cours aux autre élèves BP. La première fois que je l'ai utilisée, mon formateur qui m'observait à côté à soudain crié : "plus de jambes ? combien de kilos ?!". Ce n'est que plus tard que j'ai compris la justesse de sa réplique ...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patricia Ehlinger



Messages : 106
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : BOURGOGNE YONNE

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Lun 3 Mai 2010 - 15:45

La leçon de jambes...moi y a quelques éléves qui me regardent d'un air abru....et me bêlent "mais je veux pas lui faire maaaal."
Et ils rament pendant le reste de la reprise, pendant que le poney (ou le cheval) prend une avance sur ses RTT...

La leçon d'aprés, serrent les jambes, et si y a rien, un petit coup de trique derriere le mollet et le ponaillon canaillou
se met aux ordres...
Bizarre, non.

Y' a jamais personne qui cassera une cravache sur le dos d'un de mes copains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecuries-pont-marquis.com
frederic cazin

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 47
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Lun 3 Mai 2010 - 16:40

entièrement d'accord avec le fait que la sanction doit arriver après la première demande sinon on s'en plus.

quand aux cavaliers qui ont peur de faire mal ,je crois qu'on en a tous eu tongue

l'éducation des jambes et je rajouterais des mains est quelque chose de primordial et doit être faite très tôt car tellement de chose en découlent . un débutant est capable de l'appliquer très vite ,évidement selon l'age des pratiquants l'approche pédagogique sera differente .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Patricia Ehlinger



Messages : 106
Date d'inscription : 01/02/2010
Localisation : BOURGOGNE YONNE

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 7:30

Bon alors là, les mains j'ai plus de mal à faire comprendre.
Because tenir les crins et les arracher "ça va lui faire maaal" mais s'agripper aux rênes , ben non.
Du coup, les shetts sont en licol au manège et ça roule aussi bien pour eux, mais ce n'est pas éviter le problème qui le résout.
Je cherche donc la formule qui me permettra de faire comprendre rapidement à mes cavaliers de tout age que tirer provoque des désagréments et pour le cavaliers et pour le cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ecuries-pont-marquis.com
frederic cazin

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 47
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 9:40

Patricia Ehlinger a écrit:
Bon alors là, les mains j'ai plus de mal à faire comprendre.
Because tenir les crins et les arracher "ça va lui faire maaal" mais s'agripper aux rênes , ben non.
Du coup, les shetts sont en licol au manège et ça roule aussi bien pour eux, mais ce n'est pas éviter le problème qui le résout.
Je cherche donc la formule qui me permettra de faire comprendre rapidement à mes cavaliers de tout age que tirer provoque des désagréments et pour le cavaliers et pour le cheval.

je comprend tout a fait et je crois que l'on c'est tous poser cette question un jour tongue

les cavaliers tirent dans la plus part des cas pas une peur de non contrôle du cheval augmenter par un manque d'équilibre sur ce dernier .

prendre le temps au début de mettre les gens en confiance ,leur apprendre a sentir ce qu'il ce passe sous leurs fesses ,de leur montrer voir démontrer ce qu'il se passe quand on fait telle ou telle action ,et surtout ne jamais forcer les choses .si il faut faire des séances qu'au pas ce n'est pas du temps perdu bien au contraire .

j'ai pu constaté que lorsque les pratiquants on un manque de confiance dans les premières séances il est très compliqué ensuite de leur faire perdre certain mauvais réflexes.
alors que ceux avec qui on pris du temps au départ pour leurs apprendrent les choses fondamentales progressent bien plus vite apres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 9:49

faire connaître le cheval, même de manière rudimentaire; s'en approcher, se déplacer avec lui, le tourner à la longe pour que le cavalier débutant le voit en mouvement......
Inviter le cavalier à découvrir son corps, son équilibre;
lui apprendre à jouer de ses rênes (voir le dossier sur l'utilisation des mains.)
le mettre à cheval; travailler sa respiration, son équilibre, dans la selle, debout sur les étriers à l'arrêt puis au pas.
Lui faire faire les manipulations de rênes qu'il a testé auparavant à pied à l'arrêt, puis au pas, puis au petit trot, idéalement en longe...
Est ce du temps perdu? non c'est du temps gagné pour la suite de la progression du cavalier à cheval.
Est ce que les débutants vont adhérer? pourquoi pas, si on prend le temps de leur présenter la chose intelligemment..
Est ce que c'est réalisable dans un club? bien sûr, il suffit de s'investir et éventuellement de convaincre ses employeurs des nombreux bénéfices que l 'on retire de cette manière de pratiquer..et c'est certainement la partie la plus dure de la méthodologie à mettre en œuvre Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frederic cazin

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 47
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 10:39

yveskatz a écrit:
faire connaître le cheval, même de manière rudimentaire; s'en approcher, se déplacer avec lui, le tourner à la longe pour que le cavalier débutant le voit en mouvement......
Inviter le cavalier à découvrir son corps, son équilibre;
lui apprendre à jouer de ses rênes (voir le dossier sur l'utilisation des mains.)
le mettre à cheval; travailler sa respiration, son équilibre, dans la selle, debout sur les étriers à l'arrêt puis au pas.
Lui faire faire les manipulations de rênes qu'il a testé auparavant à pied à l'arrêt, puis au pas, puis au petit trot, idéalement en longe...
Est ce du temps perdu? non c'est du temps gagné pour la suite de la progression du cavalier à cheval.
Est ce que les débutants vont adhérer? pourquoi pas, si on prend le temps de leur présenter la chose intelligemment..
Est ce que c'est réalisable dans un club? bien sûr, il suffit de s'investir et éventuellement de convaincre ses employeurs des nombreux bénéfices que l 'on retire de cette manière de pratiquer..et c'est certainement la partie la plus dure de la méthodologie à mettre en œuvre Crying or Very sad

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurence Grard Guenard BE

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 46
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 10:49

remplacer les rênes par des bouts de laine ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equipeda.info/
frederic cazin

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 47
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 10:59

Laurence Grard Guenard BE a écrit:
remplacer les rênes par des bouts de laine ...

personnellement je suis contre avec des débutants ,avec des niveaux plus élevés pour quoi pas mais je dirais attention au règles de sécurités .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurence Grard Guenard BE

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 46
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 11:27

mon objectif reste toujours autonomie... mais bon !!!

Si je lance une phrase farfelue comme ça, l'idée, elle, ne l'est pas.
Une idée qu'elle est bonne, la laine !!! S'il est difficile de faire prendre conscience de la sensibilité de la bouche du poney, il est très facile de faire sentir celle du bout de laine !!!
Pour le même résultat : apprendre à donner des informations à la bouche sans brutalité sinon on perd son moyen de communication : le bout de laine se casse.

A partir de là, j'aurais tendance à vous laisser imaginer les mises en situations possibles, même si c'est difficile, "oui,mais comment ?", et non pas : "non, voire c'est nul, pour des raisons de sécurité. "

Alors, positivement : oui, mais comment pour répondre à un souci de sécurité ?

Si Helga était là ... elle vous aurait coiffé au poteau par son ingéniosité à trouver des solutions !
(Helga est une enseignante réunionnaise et j'aimerais bien qu'elle vienne s'inscrire)

Donc plusieurs façon de faire : et je suis sure que ceux qui murissent leurs cours vont en trouver d'autres.

- faire un noeud aux vraies rênes qu'on laisse sur l'encolure, et utiliser des rênes en laine
- attacher un bout de laine entre 2 endroit de la rêne : pas possible avec toutes les rênes, je vous explique plus clairement.

La seconde façon de faire : imaginez des rênes qui vont avec l'enrênement Howlett : elles possèdent des anneaux (3 en général). Il suffit de mettre un bout de laine entre 2 anneaux jusqu'à ce que la rêne entre les deux points ne soit plus tendue : c'est le bout de laine, plus court, qui l'est.
Si le cavalier utilise un peu trop sa rêne, son bout de laine va se casser, et la rêne se détendre légèrement puisqu'elle est plus longue.
Bon, si vous avez pas compris, je vous ferais un dessin

Sinon, dans le commerce (allemand, c'est marrant), il existe des caoutchoucs cassables à fixer entre le mors et la main sur le même principe. certains connaissent peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equipeda.info/
guyonne

avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 43
Localisation : La Baule / Paris

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 11:35

ha oui ca c'est radical !!! ... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschevauxdecongor.com
frederic cazin

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 47
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 12:05

le soucis de ça c'est que ça n'éduque pas la bouche des chx et encore moins la mains des cavaliers .
cela incite surtout les cavaliers a ne plus touché la bouche et ce n'est pas une solution ,car donner au cheval une énorme porte de sortie pour le jour où il ne voudrait pas faire..
de plus on enlève toute la notion de cession de "machoire " qui est l'acceptation de l'action de la main .
pour moi on peut pas éduquer la main du cavalier sans éduquer la bouche du cheval ,je parle bien sur en equitation classique .

rien que le fait de prendre le contact avec les rênes engendre une crispation voire une résistance avec un cheval mal éduquer ce qui n'est pas normale .la solution n'est pas de prendre encore moins de contact mais de faire comprendre au cheval qu'il faut qu'il accepte en cédant ce contact . après pour la méthode a employer c'est là que vont commencer les soucis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 12:33

Cette digression, le sujet de départ étant la leçon de la jambe, aurait plus sa place dans la catégorie éducation du cavalier.
Et il est, à mon sens, intéressant de faire une telle expérience,dans le simple but d'apprendre au cavalier ce qu'est la tension acceptable des rênes et de lui rendre ainsi la "main intelligente".
Quant à attacher les rênes avec un bout de laine, c'est tout à fait possible, même si elles ne sont pas munies d'anneaux. bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie DEVAUX

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 42
Localisation : Rambouillet

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 17:51

Pour en revenir à la leçon de jambe, comment apprenez-vous à vos bouts de chou hauts comme 3 pommes à ne pas agiter les jambes dans tous les sens pour faire avancer un poney qui n'a même pas réalisé qu'il avait quelque chose sur le dos en plus de son tapis, son amortisseur (éventuellement) et sa selle ???
Une amie qui tient une écurie m'a demandé de donner quelques cours "académiques" à sa fille de 6 ans qui monte un vieux poney retraité, très bien dressé, mais un peu grand pour elle.
La petite sait déjà trotter, galoper et sautiller seule sur son poney, et sa mère souhaite donc plus de rigueur dans tout cela avant de l'inscrire (éventuellement) dans une vraie structure.
La puce monte sur une bardette à boudins, et sans étriers. Elle semble avoir un bon équilibre, sa position est correcte pour son âge et son gabarit, mais j'avoue que devant m'occuper en parallèle de sa copine de 12 ans, complètement débutante avec le trouillomètre à zéro, sur un poney plus speed que l'autre, j'ai eu un peu de mal et ai recommandé pour la prochaine fois de séparer les deux cours... !
Mais même en réfléchissant, je ne vois pas comment empêcher la petite d'agiter les jambes à moins d'être vraiment à proximité et de l'aider de la voix. En l'occurrence, ce n'était pas possible ce we dans la mesure où la plus âgée ne voulait pas que je m'éloigne d'elle...
La prochaine fois, il faudra échanger les poneys, mais bon, je pense que le mieux est quand même de séparer les deux... Au moins dans un premier temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 18:22

Bien sûr qu'il faut les séparer; un enseignement sérieux ne peut se concevoir qu'avec des cavaliers et des chevaux de niveau équivalent, suaf à avoir des cavaliers confirmés auxquels on donne des consignes individuelles en relation avec les chevaux qu'ils montent...
La petite sait déjà trotter, galoper et sautiller seule sur son poney, et sa mère souhaite donc plus de rigueur dans tout cela avant de l'inscrire (éventuellement) dans une vraie structure..
Le problème est de savoir s la structure choisie saura offrir un enseignement rigoureux compatible avec l'équitation.
Personnellement, je ne pense pas qu'on puisse parler équitation avec une enfant de 6 ans; par contre, on peut très bien en faire un bon "cocher" en travaillant son équilibre (position, assiette,...) en affinant ses aides et en lui proposant des chevaux bons maîtres d'école.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurence Grard Guenard BE

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 46
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 18:46

A toi de scinder le sujet en deux (monsieur l'administrateur), je ne manquerais pas de le poursuivre pour ceux que ça intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equipeda.info/
Virginie DEVAUX

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 42
Localisation : Rambouillet

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 19:10

En effet, je pense qu'à 6 ans on pense plus à jouer qu'autre chose. Mais comment apprendre à faire une leçon de jambe à une petite qui, certes gère son équilibre, mais "travaille" sans étriers et sur une bardette à boudins ?
Il me semble qu'on en revient à un autre sujet déjà traité il y a quelques temps... !
Qui dit leçon de jambes dit tout d'abord position correcte desdites jambes, non ? Et dans ce cas, comment faire face à des enfants à crue ou sur bardettes (avec ou sans boudins...) ?
Ne faut-il pas dans un premier temps travailler avec des poneys réactifs, qui répondent vraiment bien aux jambes (quitte à ce que le cavalier soit tenu en longe dans un premier temps, histoire qu'il n'y ait pas forcément séparation de corps en cas d'action un peu trop énergique) ? Une fois que la sensation du "en avant" est acquise ainsi que la position du cavalier qui en découle, il est peut-être plus simple de passer sur une monture un peu plus froide ?
J'ai toujours eu tendance à ressembler à un crapaud sur une boîte d'allumettes lorsque je montais des chevaux particulièrement mous...
Par contre, je suis toujours restée songeuse en repensant à une "enseignante" qui, prenant ma place après un an de dur labeur pour me faire partir (no comment...), s'est empressée de mettre des éperons à TOUS ses cavaliers... Y compris les Galops 1... Ben voui, vous comprenez, les poneys n'avançaient pas avec moi ! ! !
Eh bien dixit mes anciens cavaliers de concours, même les plus allants des poneys sont devenus en quelques mois, pour ne pas dire quelques semaines, de véritables veaux... Non mais quelle surprise ! ! ! Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guyonne

avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 43
Localisation : La Baule / Paris

MessageSujet: Re: La leçon de jambe   Mar 4 Mai 2010 - 19:16

ouille ouille des éperons à des G1 ...

faut être inconscient...

pffff No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschevauxdecongor.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La leçon de jambe   

Revenir en haut Aller en bas
 
La leçon de jambe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boule bizarre à l'entre jambe
» un sac en "jambe"
» Jérôme a été amputé de la jambe.
» MARATHON 2 L'ESPOIR 4000 kms sur une jambe !!!!!!!!!!!
» oie qui a mal à une jambe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Équitation pratique :: Éducation élémentaire du cheval et du poney-
Sauter vers: