CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 De la transpiration du cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clara P.

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 28
Localisation : Digne, 04

MessageSujet: De la transpiration du cheval   Mar 16 Nov 2010 - 10:40

S'il y'a bien une chose dont ont parle très peu, dans les livres ou dans les carrières, c'est de la transpiration du cheval.

Y'a-t-il un lien entre les zones de transpirations et la façon de travailler du cheval ?

J'ai constaté que les chevaux d'endurance par exemple, commencent à mouiller en premier à l'encolure, puis au flanc (les abdominaux donc). En revanche tous les chevaux que je travaille (de modestes chevaux de clubs plutôt endurants) transpirent de la même façon, aux mêmes endroits. Lorsque je mets pied-à-terre (après environ 1h de travail entrecoupé de plusieurs pauses), sont mouillés les flancs/fessiers, le poitrail/les coudes/passage de sangle (les pectoraux donc) mais très peu l'encolure.
Pourtant certains de ces chevaux montés par d'autres se mettent à transpirer en premier à l'encolure, et peu ou pas aux flancs.

Comment expliquer cette répartition de la transpiration ? D'autant plus que nous, pauvres athlètes humains s'essayant à la musculation (oui oui j'ai essayé !) nous ne transpirons pas des abdos lorsqu'on fait travailler ceux-ci ! Idem pour les cuisses par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Jeu 18 Nov 2010 - 15:37

Question intéressante,qui invite à la réflexion......
La transpiration résulte d'un apport de sang à al surface de la peau pour la rafraichir, suite à un excès de chaleur.
Cet excès de chaleur résulte des contractions musculaires qu'occasionne le travail.
Donc, selon le travail et les muscles sollicités, la transpiration apparaîtra à un endroit ou à un autre.
Les muscles de l'encolure font partie de ceux qui sont généralement les plus sollicités(travail lors des incurvations, travail des muscles mastoïdo huméraux, muscles de la ceinture scapulaire).
C'est donc à leur niveau que peuvent apparaitre les premiers signes de transpiration.
Je dis bien "peuvent", car un travail progressif, bien conduit ne doit nullement être source de transpiration........
Et les chevaux que l'on voit blancs de sueur, couverts d'écume à l'issue d'un travail ou lors d'une présentation en compétition nous exprime par là le fait que l'on est aller trop loin en rapport avec leur condition physique ou que le stress que leur occasionne l'épreuve est psychiquement trop important.

c'est un élément dont l'homme de cheval "doit savoir tenir compte dans son programme de travail ; de la même façon que la quantité d'aliments distribuée journellement à un cheval..
Mais ceci pourra être l'occasion d'un autre échange..... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bénédicte Desgroux

avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 55
Localisation : Buthiers (77)

MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Ven 19 Nov 2010 - 12:42

Pour moi, il y a deux transpirations, celle du travail et là je me dis que je suis aller trop loin, et l'autre qui vient du temps extérieur, de la longueur des poils.
Un ancien me disait que si mon cheval transpirait à l'encolure et vers les flancs c'est qu'il avait bien travailler : je suis revenu de cette idée préconçue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitathome.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Ven 19 Nov 2010 - 14:07

Effectivement, un travail bien conduit ne doit pas amener le cheval à transpirer..Et il faut tout particulièrement veiller en cette saison "hivernale" à surveiller la progression appliquée pour qu'un cheval non tondu ne transpire pas..car séchage difficile et risque de refroidissement.... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara P.

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 28
Localisation : Digne, 04

MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Ven 19 Nov 2010 - 15:46

Citation :
Un ancien me disait que si mon cheval transpirait à l'encolure et vers les flancs c'est qu'il avait bien travailler

Un de mes formateurs me disait qu'un cheval ne transpirant pas est un cheval n'ayant pas travaillé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Ven 19 Nov 2010 - 16:00

Et un esclave auquel o ne donne pas de coup de fouet est un mauvais esclave...
Si votre cheval est progressivement entraîné, s'il travaille sans stress, il n'y a aucune raison pour qu'il transpire.
Mais il est vrai que si un cheval doit transpirer(un peu) c'est au niveau de l'encolure et du grasset et l'on pourra alors conclure à un travail correct..
Mais tout l'art de l'écuyer est de savoir s'arrêter avant ce stade et de donner au bon moment à son cheval les temps de repos qui lui permettront de se "rafraichir" sans que n'apparaisse la transpiration geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Ven 28 Oct 2011 - 16:00

Quant est-il du cheval qui se met à transpirer systématiquement au box 2 heures après le travail alors qu'il était rentré sec et ne subissait aucun stress à l'écurie?
J'avais trouvé une explication à l'époque mais je n'ai jamais pu en tester le bien fondé car il s'agissait d'un cheval de propriétaire et ce dernier considérait ce fait comme normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Mer 2 Nov 2011 - 9:41

Surprenant en effet.
Qu'un cheval transpire juste après un effort, c'est normal, mais deux heures après...
Quelle explication aviez-vous trouvée? Problème métabolique, rénal, alimentation inadaptée?
Revenir en haut Aller en bas
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Mer 2 Nov 2011 - 18:22


D'après Giniaux ce cheval souffrait d'hyperhydrose: « il n'est pas rare que ces animaux fassent une deuxième suée au box alors qu'il sont rentrés secs. » extrait de Soulagez votre cheval au doigts (et à l'oeil) Docteur Dominique Giniaux ed. Caracole 1992
Un traitement médicamenteux classique va couper la transpiration et donc intoxiquer le cheval et les massages des points concernés ne suffisant pas il auraient fallu l'avis d'un ostéopathe acuponcteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie DEVAUX

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 42
Localisation : Rambouillet

MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Mer 2 Nov 2011 - 23:12

Sans forcément parler d'hyperhydrose, la 2e suée peut être tout bêtement due au changement d'environnement.

Un cheval qui est au pré toute la journée, avec de l'air, supporte bien des températures douces à chaudes. Il se retrouve ensuite enfermé au box, à l'abri du vent, dans un lieu fatalement plus confiné que la verte pâture, sans "air". D'où la suée.

Ceux qui prennent les transports en commun aux heures de pointe en région parisienne me comprendront : on attend le train sur un quai de gare glacé, en plein vent. Le train arrive, on monte dedans, et on pique une suée à cause du chauffage et du manque d'air dans un espace réduit (et souvent bondé).
Et pourtant, je n'ai personnellement pas l'habitude de faire ma gym en attendant le train ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Mar 8 Nov 2011 - 13:27

bien qu'il m'est été donné de déjà intervenir sur cette question de la transpiration, je me permets de poser une question, me trouvant devant quelque chose à quoi je ne sais répondre...........
ma jument(TF, 5ans) transpire dès les premières minutes de travail. J'ai la prétention d'être progressif dans mes demandes et dans la mise en route du cheval. Elle a été tondue (pour ne pas avoir à gérer les problèmes difficilement gérable par temps humide de séchage ...paresse quand tu nous tiens!). mais il n'en est pas moins vrai que la transpiration vient rapidement. Pour exemple, hier et aujourd'hui, travail en extérieur: transitions pas/ arrêt, pas/trot ,transitions dans le trot... conservation de l'allure sur quelques foulées, récompenses fréquentes, temps de repos ménagés (rênes longues, silence du cavalier), durée de la sortie:3/4 h et apparition de la transpiration dès le premier quart d'heure.. Il peut être intéressant de savoir que cette jument a un manque flagrant d'énergie et ne sait jamais où poser ses membres pour ne pas buter...Infos complémentaires: la présence du cavalier, si elle a été un handicap au départ est aujourd'hui bien acceptée...........une prise de sang a été effectuée, sans anomalie remarquée.............
Si quelqu'un a des idées...................... geek
Comme quoi, on a toujours à apprendre des autres, et ce quel que soit le niveau!.................... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Mar 8 Nov 2011 - 18:34

Actuellement, elle risque de buter, elle manque d'énergie.
Au débourrage elle présentait des épaules particulièrement nouées et 1 gros manque de poussée des postérieurs.
Cette même jument a été réformée des courses pour manque de sang.
Sur la photos de votre livre elle paraissait, (mais c'est la photo d'une jument à un temps T donné), sous elle du devant. Il s'agit bien de Siara n'est ce pas?
Le travail que vous effectuez: les transitions ont pour but, entre autres, de faire monter le garrot. Et c'est là que le « bât » blesse.
Des lésions en D11à C7, épaules nouées, cheval qui bute, peuvent avoir des répercutions sur la région lombaire d'où une difficulté d'engagement.
Ces lésions se produisent généralement au pré quand le cheval est encore poulain et apparaissent de façon flagrante au débourrage à la selle. C'est à cause de leur ancienneté que votre travail pour la remettre est si long.
La transpiration serait l'expression de sa « souffrance » physique à l'effort.

Sources: Les chevaux m'ont dit Dr Dominique Giniaux Caracole
Soigner son cheval par l'ostéopathie Dr Marie Odile Sautel Vigot
Vaincre les lésions musculaires chez le cheval Jack Meagher PSR éditions
Approche de la kinésithérapie du cheval Pr Denoix et Mr Pailloux Maloine

Comme d'habitude à prendre avec toutes les réserves d'usage, de la part d'un groom. jocolor

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Mer 9 Nov 2011 - 13:30

J'ai oublié un point important , mea maxima culpa: donc je rectifie et justifie mon affirmation précédente sur la transpiration.

La transpiration est régie par le système nerveux sympathique ou autonome, lui même constitué de fibres nerveuse orthosympatiques et parasympathiques.
Dr Dominique Giniaux a écrit:
« L'hyperhydrose concerne les chevaux qui transpirent anormalement pour un travail qui ne devrait pas les mettre dans cet état; il n'est pas rare que ces chevaux fassent une 2éme suée au box alors qu'ils sont rentrés secs. Ce sont des chevaux généralement un peu peureux qui font facilement des crottins mous et tremblent lorsqu'il sont inquiets. Ils sont sujets aux diarrhées ou aux coliques de spasme plutôt qu'aux coliques de stase.
Ce déséquilibre est imputable à une prédominance du système parasympatique. Ses fibres ont en effet une action stimulatrice sur la plupart des sécrétions, tant digestives que cutanées. »

Le cheval dont je parlais précédemment ne présentait que le symptôme de la 2éme suée au box et n'était pas sujet aux coliques. Comme il n'a pas été vu par un ostéopathe je ne saurais en dire plus.

Mais toujours d'après Giniaux la vertèbre responsable de l'hyperhydrose est la D15 et le point d'acuponcture concerné se situe dans l'espace inter costal correspondant à cette vertèbre.

Suite à un accident, un cheval développe des mécanismes de compensation complexes, que le travail de rééducation du cavalier met en évidence. J'emploie à dessein le terme de rééducation car j'ai pu constater l'amélioration de l'état de santé de certains chevaux montés de façon intelligente par d'excellents cavaliers. (même si , hélas, l'inverse se produit le plus souvent)

Seul un bon ostéopathe pourra vous apporter les réponses à vos questions. Et comme les bons vétérinaires, ils sont difficiles à trouver surtout depuis que les médecines alternatives sont à la mode.

En espérant vous avoir été d'une quelconque utilité, je vous laisse pour retourner masser , le « grand » est en pleine crise d'entrée d'hiver. Les vieux et leurs vieilles douleurs méritent bien des attentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   Mer 9 Nov 2011 - 15:34

Fraxinus,
Vous me confortez dans l'idée que je me faisais du problème, d'autant que des cicatrices (poils blancs) existent au niveau du garrot et le long d'une côte.
Un ostéo, vu il y a 2 ans, m'affirmait à l'époque que tout était en ordre...à revoir...et le problème est effectivement de trouver un ostéo compétent.............. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la transpiration du cheval   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la transpiration du cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cheval anormalement trempé de sueur au box
» Le vieux cheval et la châleur
» allergie à la transpiration ?
» Cheval qui transpire et nez qui coule
» Aliments spéciaux "vieux cheval"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Connaissance du cheval-
Sauter vers: