CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 L'engagement du posterieur sous la masse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: L'engagement du posterieur sous la masse...   Sam 15 Juin 2013 - 7:35

Bon il y a 7 ans je ne connaissais pas un seul nom de ces grands maîtres... Je commence un peu à me situer.

Lorsque j'ai vu les ébauches de charte de légèreté de l'association allège idéal, j'ai "bloqué" sur le point "Enseigner pour transmettre le goût de la culture équestre". Autant je me reconnais à 100% dans le reste de la charte, autant là je suis restée sèche... A chaud je comprends "enseigner l'équitation fédérale et et ses valeurs". J'ai sollicité Stéphane (mon prof) pour qu'il traduise.

Voilà sa réponse, je trouve ça passionnant, mais ne suis pas sure qu'on enseigne ça en formation BE.
"Enseigner pour transmettre le goût de la culture équestre" est fondamental. Cela consiste à retrouver nos racines en  replaçant ce qu'on fait dans un contexte historique : Il est bon de savoir par exemple que Pluvinel et Salomon de la Broue ont donné ses lettres de noblesse à l'équitation en France au cours de la Renaissance (avant elle était italienne). Que La Guérinière est le père de l'épaule en dedans et de la descente des aides, que d'Aure a préconisé au XIXe siècle l'équitation "sur la main" en cours actuellement, en opposition avec Baucher qui défendait une équitation de légèreté "en main" (rênes semi-tendues et cheval dans son équilibre naturel), que Beudant, un de ses élèves indirect, magicien de l'équitation, mettait n'importe quel cheval au passage en moins d'un quart d'heure, qu'Alexis L'Hotte (le général) a tenté de réconcilier d'Aure et Baucher avec sa formule "calme, en avant et droit" toujours en vigueur ; qu'à l'époque, on attirait le public par des exploits sophistiqués, en général dans des cirques (galop sur trois jambes, reculers au trot, galop en arrière...) alors que maintenant on s'occupe beaucoup plus de psychologie et d'éthologie pour mieux connaître l'animal. Etc.
Si c'est ça la culture équestre je veux bien, mais ça met en lumière qu'il y a bien des courants, indépendamment des méthodes. Certains veulent un cheval sur le mors, d'autres pas...

Pourquoi ne pas donner un nom à chacun de ses courants et laisser les cavaliers choisirent plutôt que soit s'opposer, soit faire semblant qu'on est tous pareils et qu'il n'y a qu'une seule équitation !

Plutôt que de proposer de relever le niveau technique des enseignants, pourquoi ne pas relever le niveau d'ouverture d'esprit ? Une tête bien faite valant mieux qu'une tête bien pleine, ne peut on pas l'étendre à l'équitation ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: L'engagement du posterieur sous la masse...   Sam 15 Juin 2013 - 10:33

Maryan a écrit:

Chacun fait son marché, trouve ses semblables et avance dans son parcours. La diversité du monde en fait sa richesse n'est-ce pas ?Very Happy

Oui Maryan...elle en fait sa richesse si cette diversité est composée de personnalités positives et pas négativement critiques de façon systématique (on le voit aussi en politique, mais c'est un autre débat)...et d'accord a 100% pour que chacun puisse faire son marché "librement" et avancer dans son parcours personnel.... sans se priver de visiter l'espace concurrent souvent complémentaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: L'engagement du posterieur sous la masse...   Sam 15 Juin 2013 - 11:40

OUPS !!!!!!!!!!!!!

Ce matin je réfléchissais au message de Maryam et je me rends compte que je dois donner une image de boulet... et que effectivement pour une enseignante c'est limite !

Bon je suis un boulet en équitation fédérale de concours. Mais même des BE envoient les gens chez moi pour les cas "désespérés". Pour ne pas polluer le post d'Henry, je vais de ce pas mettre à jour ma présentation et expliquer ce que je "sais faire"....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: L'engagement du posterieur sous la masse...   Sam 15 Juin 2013 - 13:16

Sachez Gaelle, que tout le mode n'aura pas accès à votre présentation... car vous l'avez faite dans une partie du forum qui n'est accessible qu'aux enseignants. Si vous voulez vous faire connaître de tous, il vous faut vous présenter dans la rubrique "présentation des pratiquants", catégorie "de tout et de rien".
Pour ce que vous écrivez, c'est faire grand cas de la fédération et de son éventuel désir de diffuser une "équitation fédérale de concours". 
Comme il m'a déjà été donné de l'écrire, il y a une grande différence entre une figure de dressage (ce qu'essayent de faire exécuter nombre d'enseignants aux moyens intellectuels et techniques limités -d'avance mes excuses pour ceux qui se sentiraient visés!) et l'exercice de manège qui pourrait y ressembler, demandé dans le but d'assouplir et de décontracter le cheval.
Cela c'est de l'enseignement... le reste ce n'est que prendre de l'argent en offrant de l'animation et en laissant sur le bas côté nombre de personnes qui recherchent une vraie collaboration avec le cheval............geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: L'engagement du posterieur sous la masse...   Sam 15 Juin 2013 - 15:34

Gaëlle Leprévost a écrit:
OUPS !!!!!!!!!!!!!

Ce matin je réfléchissais au message de Maryam et je me rends compte que je dois donner une image de boulet... et que effectivement pour une enseignante c'est limite !

Bon je suis un boulet en équitation fédérale de concours. Mais même des BE envoient les gens chez moi pour les cas "désespérés". Pour ne pas polluer le post d'Henry, je vais de ce pas mettre à jour ma présentation et expliquer ce que je "sais faire"....
N'auriez vous pas effacé votre précédent message?Question Que je trouvais très bien, soit dit en passant.Wink
Ne vous formalisez pas du style « perché » de Maryan, à l'entendre tous les enseignants de CE sont des boulets, à croire qu'elle n'a rencontré que de mauvais enseignants, la pauvre.Laughing
@Maryan, je plaisante. Mais avouez que vos remarques peuvent décourager les enseignants, m^me si elles contiennent un fond de vérité, parfois.
Gaëlle, ne vous fatiguez pas à vous présenter, vous avez mis votre site en ligne, c'est suffisant.
Et j'avoue que si j'étais en Bretagne, je viendrai volontiers y faire un tour. Votre approche du cheval et de l'équitation vraiment très tentante. Votre fraicheur et votre simplicité de propos sont très agréables à lire et font du bien au moral.sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: L'engagement du posterieur sous la masse...   Mar 18 Juin 2013 - 14:24

Smile 
Oui Fraxinus, je reconnais volontiers que je n'y vais pas avec le dos de la cuillère !
Et c'est parce que j'ai eu la chance de rencontrer des enseignants (rares) d'excellente qualité, et que j'ai pu aussi voir les autres, que je suis si remontée.
Je sais donc qu'il est possible de dispenser une équitation de qualité, avec de juste compromis économiques, une gestion tout à fait acceptable de la cavalerie et beaucoup de qualité pédagogique que je fustige FFE Production !

Gaëlle, je te réïtère tous mes encouragements et mon soutien. Non tu n'es pas un boulet, au contraire. Tu as bien du mérite de faire tes propres recherches et ta propre formation en lieu et place de ceux qui auraient dû te dispenser tous ces savoirs de base qui te font défaut aujourd'hui.
La fédé a la monopole de la professionnalisation des enseignants et elle ne joue absolument pas son rôle.
elle produit en masse des animateurs sans aucune connaissance valable, ni technique, ni pédagogique, ni sur l'équitation, ni sur le cheval...
Soit les personnes qui se dirigent dans cette voie, passant par l'estampille FFE, sont convaincues d'être des profs et des cavaliers grâce à ça.
Soit elle passent par cette voie pour obtenir le précieux sésame de l'enseignement mais nourrissent en parallèle une curiosité/sentiment/.. équestre qui compensera le vide fédéral,
soit comme toi, elles ressentent bien les lacunes de la pseudo professionnalisation FFe et avec volontarisme, humilité et ouverture d'esprit, elles partent en quête de l'Equitation et de sa transmission.
Donc, gloire à toi, Gaëlle car ce sont des personnes comme toi qui me permettent de croire que tout n'est pas tout perdu Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'engagement du posterieur sous la masse...   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'engagement du posterieur sous la masse...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» petit soucis avec mon filtre.
» Masse sous cutanée mobile
» Petite bosse dure sous la peau...
» grosse boule sous la testicule gauche
» quel choix de revêtement de sol avec un poele de masse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Équitation pratique :: Perfectionnement équestre-
Sauter vers: