CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Pieds nus ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Ven 30 Déc 2011 - 12:10

Comme le dit Muriel, il y a plusieurs méthodes de parage, celle du Dr Strasser étant la plus "dure" , (mais étant en fait si j'ai bien compris, une sorte de thérapie pour sabots malades, donc pas forcément nécessaire pour sabots sains au départ) . Et donc des querelles de clocher s'en suivent inévitablement ...( mais bon, je suppose que chez les maréchaux, il y a aussi des tendances .. et que dire de la querelle maréchaux/pareurs !!)
Comme le dit Nathalie, un peu de bon sens, un minimum de connaissance sur le pied et l'observation du cheval et de ses allures suffisent généralement à déterminer si il est bien dans ses sabots ou non .. Avec l'aide d'un pro qui vient de temps en temps vérifier et ajuster , c'est plus sécurisant au départ .

Je comprend que ça puisse être "angoissant" de passer d'un mode avec fer à un mode sans fer . Je pense que le mode (j'ai pas dit "la" mode) sans fer convient mieux à des animaux qui vivent le plus souvent en extérieur ( et qui marchent donc beaucoup , contrairement à ceux qui vivent majoritairement en box). Il ne faut pas le faire sur un coup de tête mais seulement si on est convaincu que ses chevaux s'en porteront plutôt mieux.
Et ne pas vouloir avoir un cheval opérationnel pour le lendemain ...selon les chevaux, leur passé, leur mode de travail, leurs aplombs... le changement et la stabilisation prend effectivement quelques semaines à plusieurs mois . Donc ce n'est pas forcément une bonne solution pour tous les chevaux et surtout pour tous les propriétaires . Certains ont passé le pas et sont revenus en arrière, mais beaucoup de propriétaires ayant franchi le pas sont heureux de l'avoir fait et ne le regrette pas ( c'est mon cas )

Ce n'est pas parce que la majorité crie plus fort qu'elle a toujours raison ... (et pour preuve s'il en est besoin... : je n'ai pas l'impression que l'équitation défendue ici soit la plus couramment pratiquée..) .
Peut-être que le fait de voir tes 2 jeunes chevaux travailler avec aisance pieds nus te donnera envie de tenter l'aventure avec tes "vieux" ( les défenseurs du pieds nus prétendent que les chevaux sans fer vivent plus longtemps...mais je n'ai pas de statistiques qui me le prouvent...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céline Legaz

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 34
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Ven 30 Déc 2011 - 12:30

Oui je trouve ton analyse très juste!
Et c'est la première fois que j'ose débattre sur un forum sur le sujet pieds nus!
Car n'importe où ailleurs, du moment que l'on ferre, nous sommes des criminels et les adeptes des pieds nus, sont des demi-dieux... Suspect
Ici je trouve que le sujet est abordé avec calme et logique, sans "extrêmisme".

Comme tu le dis, je ne peut pas passer du jour au lendemain mes chevaux pieds nus, car certains sont au boulot au club et j'en ai besoin!!! C'est malheureux de parler comme ça mais bon, ils font leur job de cheval d'école.
C'est pour cela que pour le moment, je me contente d'essayer de ne pas commencer à ferrer les jeunes. C'est déjà pas mal je trouve Very Happy Et puis le Camargue est connu pour avoir de bons pieds, donc j'ai bon espoir.

Et je me répète mais pour le moment, j'ai une chance énorme avec mon maréchal qui est très bien. Les pieds, les aplombs, l'évolution, tout me convient.

Mais doucement, je teste, je me documente. Je n'aime pas passer radicalement d'une méthode à une autre, j'en ai eu de mauvaises expériences. Mais c'est comme pour tout, quand on réfléchi un peu, on fait les choses raisonnablement et en général, il n'y a pas de raison que ça se passe mal Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://montpellier.equitation-camargue.fr/
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Ven 30 Déc 2011 - 12:54

Au delà des expériences personnelles des uns et des autres,, il peut être intéressant de faire un retour en arrière et " l'historique" de la ferrure.
Sans que je sois historien, et bien que je ne me sois pas particulièrement penché sur cette étude, je pense que les chevaux ,étant ,à l'origine, "outil de transport" et de guerre" devaient parcourir un nombre de kilomètres important sur des routes souvent caillouteuses. Cela provoquait une usure de la corne beaucoup trop importante pour la capacité de croissance et de pousse de cette même corne...........
La ferrure est donc devenue un mal nécessaire..et une coutume bien ancrée dans le milieu du cheval.
De la même manière, le fait pour les chevaux de passer une majeure partie de leur temps en boxe (ou stalle) sur des sols généralement bétonnés (ou pavés), donc durs ne permettait pas à la croissance du sabot de compenser son usure..........C'est, je pense ,une des raisons pour laquelle la ferrure perdure encore.......
mais les conditions ont changé: beaucoup de chevaux passent un grande partie de leur journée en extérieur sur des sols qui leur correspondent plus, le travail est réduit par rapport à avant.. L'usure de la corne est donc moins grande et l'absence de ferrure peut se comprendre.........
Mais, comme en tout, ce qui importe, c'est la compétence du chausseur, fusse-t-il maréchal ou pareur........................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Ven 30 Déc 2011 - 13:19

oui, je pense que le fer est venu d'un besoin essentiel de conserver aux chevaux un pied solide pour tracter carrioles et autres charrettes sur des routes qui n'étaient pas forcément des plus lisses .. ( pour la guerre aussi .. les chevaux parcouraient de longues distances..)
Il existe aujourd'hui des cavaliers d'endurance qui font des épreuves pieds nus...mais ils mettent simplement des boots pour les épreuves difficiles ! (par contre , vaux mieux avoir les moyens car ces hippo-sandales valent plus cher qu'une ferrure et je ne suis pas sûre qu'elles durent plus longtemps..mais bon au moins on peut les enlever après la course)
Aujourd'hui , l'équitation de loisir est quand même nettement moins agressive pour les pieds de nos chevaux que les déplacements de cavalerie ( les carrières et manèges dans lesquels nous évoluons sont quand même plus souples que le bitume ou les chaussées pavées) et même les ballades dans les sentiers caillouteux peuvent se faire pieds nus si on tient compte du confort de son cheval ( quitte à descendre de cheval dans les passages très délicats ..) . Donc le fer devient moins essentiel , mais les habitudes, ancrées dans l'histoire et la pratique, seront longues à défaire, et il faut que les professionnels soient formés ( si déjà dans les formations de maréchalerie, on présentait les différentes approches ..je ne suis pas sûre que cela se fasse encore)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Dim 1 Jan 2012 - 14:13

zabot29 a écrit:
( si déjà dans les formations de maréchalerie, on présentait les différentes approches ..je ne suis pas sûre que cela se fasse encore)
Si la formation MF pouvait aborder le parage pied nu, ça serait encore mieux. Idéalement dans un programme obligatoire, à défaut sous forme d'option.
Tant que ça n'est pas le cas, je tiens à mon petit pareur (non MF)...et ils ont régulièrement "chaud aux fesses" car le métier de MF est normalement réglementé par l'obtention du précieux diplôme : sans cela, il est limite illégal de s'installer comme professionnel du parage. en tout cas, il y a polémique...et c'est bien dommage (d'ailleurs cette polémique concerne aussi les dentistes équins, les ostéo, les praticiens shiatsu et compagnie...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Lun 2 Jan 2012 - 9:42

yveskatz a écrit:
Sans que je sois historien, et bien que je ne me sois pas particulièrement penché sur cette étude, je pense que les chevaux ,étant ,à l'origine, "outil de transport" et de guerre" devaient parcourir un nombre de kilomètres important sur des routes souvent caillouteuses.
Et sur des terrains variés pour lesquels leurs pieds n'étaient pas forcément adaptés.
D'autres auteurs évoquent aussi les conditions d'hébergement des chevaux au Moyen Âge: dans des écuries et des stalles car pas de place pour des prés dans les enceintes des châteaux. Donc à partir de là, le fait nouveau d'avoir les pieds sur la paille et dans le fumier (l'ammoniac fragilisant la corne) aurait rendu le ferrage nécessaire.

Les chevaux d'Alexandre, Gengis Khan ou Attila ont conquis des empires sans fers... cela dit, peut-être que ces conquérants faisaient avec la pousse des sabots de leurs montures, entre autres contraintes. Question

Un pareur et meneur (http://www.lebreak.org/?page=pieds_nus) évalue empiriquement à environ 800km par mois la limite d'utilisation d'un cheval attelé pieds nus. Pour un cavalier ou meneur de loisir, cela laisse de la marge...

A mon humble avis, je pense rare ou improbable qu'un cavalier de loisir puisse buter sur de réels problèmes d'usure.
Par contre, si un cheval peut travailler intensivement sans problème sur un sol auquel il est accoutumé, on ne peut guère l'emmener de but en blanc sur des terrains totalement inhabituels pour ses sabots (à l'occasion d'une rando, d'une compétition à l'extérieur, etc.), du moins vraissemblablement pas dans de bonnes conditions. Là il peut y avoir une limite réelle d'utilisation.
Avec fers, on peut profiter de son cheval dans l'insouciance de tout cela, il n'en va pas de même pieds nus.

Citation :
La ferrure est donc devenue un mal nécessaire..et une coutume bien ancrée dans le milieu du cheval.
Pour la coutume, c'est un fait. Même pas que chez les cavaliers, mais dans l'imaginaire collectif.
Quand je croise des promeneurs, ils sont souvent surpris voire choqués de voir que mon cheval n'a pas de fers. Laughing

Citation :
Mais, comme en tout, ce qui importe, c'est la compétence du chausseur, fusse-t-il maréchal ou pareur........................ geek
Les bons maréchaux ont ceci de commun avec les bons pareurs, qu'ils sont également rares (et précieux).
Le bénéfice de la mode du parage naturel aura peut-être été de réapprendre aux cavaliers à regarder les pieds de leurs chevaux et la qualité du travail effectué par le maréchal, alors qu'ils avaient fini par baigner dans la passivité et une douce ignorance. Par là, à discerner en gros les qualités d'un bon parage ou un bon ferrage, ou les défauts d'un mauvais. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Céline Legaz

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 34
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Lun 2 Jan 2012 - 9:46

Nathalie G. a écrit:
Les bons maréchaux ont ceci de commun avec les bons pareurs, qu'ils sont également rares (et précieux).
Le bénéfice de la mode du parage naturel aura peut-être été de réapprendre aux cavaliers à regarder les pieds de leurs chevaux et la qualité du travail effectué par le maréchal, alors qu'ils avaient fini par baigner dans la passivité et une douce ignorance. Par là, à discerner en gros les qualités d'un bon parage ou un bon ferrage, ou les défauts d'un mauvais. Smile
Complètement d'accord!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://montpellier.equitation-camargue.fr/
Nemo-envy

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Lun 9 Jan 2012 - 11:25

Trois semaines sont passé depuis la mise pied nu.
Constatation sur les allures d'un point du vue extérieur: cheval plus délié, meilleure engagement. En bref, de plus belle allures.
Constatation sous la selle: cheval souple sur l'avant, vient chercher sa ligne assez bas. Beaucoup plus engageant.
Douleur: rien
Soin particulier: goudrons sur la sole pour l'aider à se durcir.
Changement du pied: encore rien de visible, il y a eu un éclat de la corne sur le sabot gauche. La pousse de la corne est stimulé, et commence à être légèrement longue.
Première balade: pas et trot (j'avais le petit en dextre). Pas de douleur mais bon les terrains n'était pas ce qu'on pouvait appeler "dur"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/nemoenvy/nemo-golden-dream
Aurore-Akab



Messages : 41
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Lun 9 Jan 2012 - 13:19

Une chose pour le moins appréciable de ce post est qu'il se fait, comme le souligne Céline (il me semble), sans extrémisme aucun. Décidément, Educaval est une sphère unique !
J'ai déjà rencontré un ou deux aïatolas du monde de l'équitation "naturelle" et l'échange est franchement désagréable et n'apporte rien.

Pour ce qui est de mon expérience des pieds nus, ou des pieds de mon cheval tout court :
Actuellement pieds nus et en attente d'un rendez-vous avec un pareur, vit au pré.
J'ai observé les mêmes aspects positif sur les allures et la qualité de la corne.
J'ai moi-même eu des déceptions (pour être gentille) concernant la maréchalerie, y compris avec des personnes réputées très compétentes.
Mais comme ici, il s'agit toujours de bon sens, je tiens à préciser que le passage aux pieds nus semble bien nous convenir dans notre cas, même si c'est processus lent et que nous en sommes au début.

Et toujours pour "aller dans le bon sens", on a pas besoin de répéter les entorses qu'ont provoqué à l’espèce la domestication du cheval, et toutes les polémiques que soulèvent l'équitation éthologique et la mode du "sans" et du naturel (ou alors il faut prendre le temps de traiter la question à part entière et non à la va-vite). Car oui il y a un effet de mode et c'est peut-être tant mieux pour les chevaux, je n'ai pas encore la réponse.Je pense personnellement qu'il y a du bon, et suis convaincue sur bien des plans, pas à cause de la propagande mais plutôt grâce à des rencontres sérieuses et surtout parce je suis comme Saint-Thomas, particulièrement en termes de pratique équestre.
En attendant nous sommes tous cavaliers ici, et sommes donc acteur direct de la domestication du cheval et il y a des réalités à prendre en compte, et donc concernant, exclusivement ici, les pieds nus. Et je n'affirme pas, je m'interroge tel que :


Equitation "intensive"
Que ce soit le volume horaire de certains chevaux de club(qualifié pour certain d'usine) ou une équitation compétitive, je pense que si on dépasse une certaine limite, les pieds nus me semblent difficilement envisageables. Ai-je tort ?

Cheval naviculaire
Avez-vous des témoignages et/ou idées sur la question ?

Hébergement
A priori, pour un cheval au box, la mise pieds nus est difficile ou impossible ?

Maréchalerie
Evidemment, un changement de méthode doit être justifié. Dans l'absolu, si les pieds d'un cheval ferré sont "nickel", je ne vois pas effectivement l'intérêt de le passer pieds nus (encore que, on peut avoir envie d'essayer pour voir si on peut gagner en "optimisation"). Il existe probablement de très bons MF et on a souligné qu'ils étaient rares. Mais pour ce qui me concerne, je n'ai jamais été satisfaite à 100% par les ferrures de mon cheval, allant de l'imminence d'un tendinite à une tournure de pied pas toujours heureuse (et poutant à ce moment là, le MF était loin d'être le pire et m'a même ouvert les yeux sur des points essentiels) ; Akab a un antérieur plus panard que l'autre, cette tendance s'est légèrement amoindrie depuis qu'il est pied nu. Bizarre non ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Lun 9 Jan 2012 - 15:26

Aurore-Akab a écrit:
Equitation "intensive"
Que ce soit le volume horaire de certains chevaux de club(qualifié pour certain d'usine) ou une équitation compétitive, je pense que si on dépasse une certaine limite, les pieds nus me semblent difficilement envisageables. Ai-je tort ?
Plus on use, plus ça pousse et plus la corne durcit. Une ou deux heures par jour, ça m'étonnerait que ça pose problème pour des chevaux aux pieds faits.
Le seul problème pour les chevaux de club, c'est que le club ne peut guère se permettre d'attendre les chevaux, pendant les quelques mois de la période de transition?

Citation :
Cheval naviculaire
Avez-vous des témoignages et/ou idées sur la question ?
Un témoignage intéressant ici:
http://www.chevaux-de-feu.net/expe/4_barefoot/1_boiterie_naviculaire.php

Citation :

Hébergement
A priori, pour un cheval au box, la mise pieds nus est difficile ou impossible ?
J'ai connu quelques chevaux pieds nus et au box, et s'en portant très bien. Ne travaillant pas beaucoup, donc pour des chevaux soumis à un travail intensif, je ne sais pas.

Citation :
Akab a un antérieur plus panard que l'autre, cette tendance s'est légèrement amoindrie depuis qu'il est pied nu. Bizarre non ?
Mon ancienne jument billardait nettement avec des fers (pourtant ferrage bien réalisé), ce défaut a totalement disparu une fois déferrée. Cagneuse elle était, cagneuse elle est restée Smile mais ça se gérait très bien pieds nus.
Revenir en haut Aller en bas
Aurore-Akab



Messages : 41
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Lun 9 Jan 2012 - 21:13

Très intéressant en effet ce témoignage, et sans parti-pris si ce n'est celui de l'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Lun 9 Jan 2012 - 21:20

témoignages contradictoires. arrive t on à avoir des chevaux aux pieds "broyeurs de cailloux" dans nos contrés? les miens choisissent les sols sur lesquels ils évoluent en extérieur si je les laisse faire. c'est bien que certains types de sols leur font "aïe!!".

à noter j'ai remarqué une plus grande sensibilité des pieds l'hiver (car plus souples à cause de l'humidité ds le sol) que l'été.

concernant le naviculaire, je crois que pete ramey avait écrit un art ds planète cheval au naturel. je ne me souviens + de tout mais il préconisait bien sûr les pieds nus pr un naviculaire et proposait de le monter avec hipposandales avec une pièce de mousse à l'intérieur placée d'une certaine façon (franchement j'apporte pas grand chose là car ma mémoire me fait défaut mais je peux peut être retrouver copie de l'art en question).

les fers (et la graisse à pieds) protègent les pieds du pipi caca du cheval vivant en box. l'absence de trous dus aux fers évitent en revanche que les fameux pipis cacas pénètrent ds la corne facilement par ces failles ds la corne protectrice. bref, je pense que l'on peut laisser un cheval pieds nus en box (certains chevaux vivant en box d'ailleurs ne st pas ferrés).

enfin, il y a un avantage à passer tout cheval le supportant pieds nus (même s'il est bien ferré aussi) : rendre à ses pieds le mouvement total de la corne pour amortir le poser du pied sur le sol (et dc laisser fonctionner les "5 coeurs" du cheval de façon optimale).

mais tout ça sans oublier que la sélection de nos chevaux ne s'est pas faite pour la qualité de leurs pieds dc nos chevaux ne st pas et ne seront jamais des mustangs....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Lun 9 Jan 2012 - 21:21

Aurore-Akab a écrit:
Une chose pour le moins appréciable de ce post est qu'il se fait, comme le souligne Céline (il me semble), sans extrémisme aucun. Décidément, Educaval est une sphère unique !

+1!! c'est un plaisir que de venir sur ce forum!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marizette

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 32
Localisation : 26/38

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mar 10 Jan 2012 - 11:59

mawawa a écrit:
témoignages contradictoires. arrive t on à avoir des chevaux aux pieds "broyeurs de cailloux" dans nos contrés? les miens choisissent les sols sur lesquels ils évoluent en extérieur si je les laisse faire. c'est bien que certains types de sols leur font "aïe!!".

à noter j'ai remarqué une plus grande sensibilité des pieds l'hiver (car plus souples à cause de l'humidité ds le sol) que l'été.

concernant le naviculaire, je crois que pete ramey avait écrit un art ds planète cheval au naturel. je ne me souviens + de tout mais il préconisait bien sûr les pieds nus pr un naviculaire et proposait de le monter avec hipposandales avec une pièce de mousse à l'intérieur placée d'une certaine façon (franchement j'apporte pas grand chose là car ma mémoire me fait défaut mais je peux peut être retrouver copie de l'art en question).

les fers (et la graisse à pieds) protègent les pieds du pipi caca du cheval vivant en box. l'absence de trous dus aux fers évitent en revanche que les fameux pipis cacas pénètrent ds la corne facilement par ces failles ds la corne protectrice. bref, je pense que l'on peut laisser un cheval pieds nus en box (certains chevaux vivant en box d'ailleurs ne st pas ferrés).

enfin, il y a un avantage à passer tout cheval le supportant pieds nus (même s'il est bien ferré aussi) : rendre à ses pieds le mouvement total de la corne pour amortir le poser du pied sur le sol (et dc laisser fonctionner les "5 coeurs" du cheval de façon optimale).

mais tout ça sans oublier que la sélection de nos chevaux ne s'est pas faite pour la qualité de leurs pieds dc nos chevaux ne st pas et ne seront jamais des mustangs....

je crois que c'est ce qu'on devrait aborder en priorité quand on parle des pieds nus, la "non sélection" de chevaux à bonne corne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mar 10 Jan 2012 - 12:46

mawawa a écrit:
témoignages contradictoires. arrive t on à avoir des chevaux aux pieds "broyeurs de cailloux" dans nos contrés? les miens choisissent les sols sur lesquels ils évoluent en extérieur si je les laisse faire. c'est bien que certains types de sols leur font "aïe!!".
Ben, je suppose que les chevaux sont plus ou moins comme nous.
Si on porte des godasses avec des semelles rigides et épaisses, on ne sent rien sous nos pieds, donc on ne fait même plus attention si on marche sur du velours ou sur des caillasses.
Si on marche pieds nus, par contre, on sent très bien sur quoi on pose les pieds ... et même si on en a l'habitude et qu'on a de la corne sous les pieds, ça nous semblera quand même plus doux de marcher sur de la moquette que sur des cailloux, si on a le choix. Même avec nos petits pieds fragiles, on ne craint pas le carrelage, mais on préfère marcher sur le tapis que sur le carrelage, non?

Nos chevaux font pareil, et comme nos campagnes ne sont pas le désert de l'Arizona, s'ils ont le choix entre un chemin empierré ou l'herbe du bord de chemin, c'est tout vu. Very Happy

Citation :
à noter j'ai remarqué une plus grande sensibilité des pieds l'hiver (car plus souples à cause de l'humidité ds le sol) que l'été.
Oui, mais les sols humides sont plus souples aussi.
Je constate l'inverse pour les miens, ils sont plus sensibles l'été, du moins les premiers temps que les sols sont secs.
Revenir en haut Aller en bas
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mar 10 Jan 2012 - 20:26

Nathalie G. a écrit:
Oui, mais les sols humides sont plus souples aussi.
Je constate l'inverse pour les miens, ils sont plus sensibles l'été, du moins les premiers temps que les sols sont secs.

oui les sols st + souples mais pr un de mes chevaux surtout, le moindre caillou ou gravillon et il fait "aïe" l'hiver mais pas l'été. peut être mon cheval a t il la corne sensible à l'humidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mer 11 Jan 2012 - 20:09

En été, les sols sont plus durs aussi, le temps que le sabot se fasse à cette variation dans son biotope, le cheval est un peu sensible, des pieds.
???
C'est une explication...



Concernant le syndrome naviculaire, j'avais lu aussi l'article dans Planè** Chev** au Natur**, il y a qq années.
Le résumé que j'en avais retenu : cette maladie est provoquée par le ferrage (et donc soignée par le déferrage). C'est avant 6 ans que les cartilage latéraux de P3 se développent : si le cheval est ferré avant ses 6 ans, ses cartilages risquent d'être atrophiés ou juste seulement moins consolidés, par manque d'irrigation. Si les cartilages sont touchés, l'os naviculaire l'est également.

Je m'étais dit intérieurement que pour en prouver le contraire, il suffisait de trouver un cheval atteint du syndrome, sans avoir été ferré.
Et depuis ce temps, j'attends de croiser la route d'un tel cheval.
Ca m'est arrivé cet automne : un cheval de 16 ans, qui n'a été ferré que durant 2 mois lorsqu'il avait 6 ans (surement une durée insuffisante, je pense, pour provoquer un déficit significatif dans l'irrigation du pied et donc un défaut de développement des structures osseuses internes).
Toutefois, son syndrome naviculaire figure plus sur les radios que dans sa démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore-Akab



Messages : 41
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mer 11 Jan 2012 - 20:50

Et quid de la foubure ? D'autant qu'elle touche nombre de poney, qui présente une population plus importante pieds nus ... Quelqu'un aurait un témoignage en la matière ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Jeu 12 Jan 2012 - 9:28

Muriel Le Mestric a écrit:
Concernant le syndrome naviculaire, j'avais lu aussi l'article dans Planè** Chev** au Natur**, il y a qq années.
Le résumé que j'en avais retenu : cette maladie est provoquée par le ferrage
Je m'en souviens aussi.

Citation :
Je m'étais dit intérieurement que pour en prouver le contraire, il suffisait de trouver un cheval atteint du syndrome, sans avoir été ferré.
Pour prouver le contraire, il faudrait trouver statistiquement autant de naviculaires non ferrés que de naviculaires ferrés. Wink
Un cheval pieds nus et naviculaire, ça existe peut-être: si mal paré, ou atteint d'une maladie affectant ses pieds?
Et par exemple, je pense aux SF, dont un certain nombre sont atteints d'ostéochondrose (d'origine génétique?).

Citation :
Toutefois, son syndrome naviculaire figure plus sur les radios que dans sa démarche.
Encore faudrait-il savoir s'il est réellement "naviculaire" (autant de diagnostics que de vétos différents, bien souvent...), à quel âge il l'est devenu, quel est son mode de vie, comment il est paré, etc... c'est peut-être aussi sa conformation naturelle, "pathologique" selon la "norme" véto, mais normale pour ce cheval, si en plus ça ne lui pose aucun problème apparent?
Revenir en haut Aller en bas
Aurore-Akab



Messages : 41
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mar 24 Jan 2012 - 14:31

Bon, comme j'aime pas rester dans le flou, je viens de terminer le livre de xavier méal. Il explique que la maladie ou le syndrome naviculaire est le résultat de déséquilibres des structures internes du pieds (mauvaise vascularisation des cartilages latéraux, mauvaise structure du coussinet digital...) qui vont donc créer entre autre une souffrance au niveau du tendon fléchisseur profond.
Les déséquilibres se rectifient par un parage phyisiologique afin que le pied puisse de nouveau gérer correctement l'energie ( c'est à dire celui qui est générer lors de l'appuis du pied) et faire revivre ces structures de concert.
En fait, la "maladie naviculaire" affectent tout ou partie des structures environnant l'os naviculaire et non l'os en lui même, en tout pas dans un premier temps.
Ben en fait jusque là, personne ne me l'avait aussi bien expliqué, autant détaillé.

A propos de parage naturel, est ce que quelqu'un pourrait m'expliquer les différences fondamentales entre la méthode de KC Lapierre et celle du docteur Strasser ? (pas les sous pour acheter d'autre bouquain)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mar 24 Jan 2012 - 15:42

La méthode de parage de Strasser est assez controversée, et de toute manière dans son bouquin, elle n'en expose que les grandes lignes sans rentrer dans les détails. (son livre est extrêmement instructif à lire et recommandable, mais plutôt pour les aspects physiologie du pied, et mode de vie du cheval Wink )

En gros, c'est basé sur des angles très précis, et une hauteur de talons de 2,5cm (très bas!), elle dit que les angles comme la hauteur de talons sont identiques pour tous les chevaux, du poney au trait.
Evidemment, c'est un point discuté par ses détracteurs.

Sa méthode de parage est aussi très invasive, elle n'hésite pas baisser les talons drastiquement ou à amincir la sole au maximum... il s'agit de restaurer d'emblée tous les mécanismes du pied.
Même si le cheval doit pour cela souffrir ou faire des abcès pendant un moment, ou même s'il faut amincir la sole jusqu'à voir le sang perler. Ce qui la fait souvent qualifier d'extrémiste.

Cette méthode invasive semble donc assez éprouvante voire douloureuse pour le cheval, nécessitant certainement des compétences très pointues (sûrement pas le genre de méthode que M. Tout-le-monde pourra expérimenter chez lui!) ... pas forcément la méthode qu'on aurait envie de faire subir à un cheval sain, mais apparemment capable de réhabiliter des cas lourdement pathologiques, irrécupérables par d'autres.

Voilà en gros. (de toute manière, je ne saurais rentrer davantage dans les détails Very Happy )

KC Lapierre, juste entendu parler mais je ne connais pas suffisamment pour comparer. Il y a toute une aura de sectarisme et de produits qui a priori ne m'attire pas dans cette méthode.

Revenir en haut Aller en bas
Aurore-Akab



Messages : 41
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mar 24 Jan 2012 - 20:06

Merci beaucoup pour ta réponse Nathalie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mer 25 Jan 2012 - 20:39

mon pareur s'est formé chez KC Lapierre !
Mais j'avoue ne pas m'être profondément plongée dans les méandres de son travail : le pro, c'est lui et je lui fait confiance...même si je lui ai posé qq questions, quand même !

Contrairement à Strasser, il touche très peu à la sole. De fait celle de mon petit étalon s'est considérablement épaissie : il peut maintenant marcher voire trotter sur des cailloux sans la moindre gène (ce qu'il ne pouvait pas lorsqu'il était paré par des MF ordinaires).
Je ne sais pas les autres écoles, et en maréchalerie ce qu'il en est, mais ses points de repère sont liés à l'os de la 3e phalange : le parage se fait donc en fonction de cet os. Si je me souviens bien de ses explications...


Nathalie G, ton résumé de Strasser me semble assez bon : sa méthode est réputée dure et invasive, mais plutôt efficace pour les "cas désespérés". Toutefois moins recommandable pour les pieds sains.
Je me semble aussi qu'elle recommande de laisser les sabots tremper 20 minutes dans l'eau avant parage, et le plus souvent possible (au pré, les abords des abreuvoirs sont inondés pour que les chevaux pataugent en allant boire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Jeu 26 Jan 2012 - 12:18

Oui, c'est vrai, elle insiste beaucoup sur le trempage des sabots dans l'eau.

Pour ma part, j'ai appris à parer mes chevaux en me formant sur le tas, m'intéressant à un peu toutes les méthodes pour trouver ce qui me convenait.
Ce faisant, j'ai pris l'habitude de m'occuper de mes chevaux de la tête aux pieds.
Donc le pro, même si je lui faisais entièrement confiance, je le harcèlerais sûrement de questions! Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Jeu 26 Jan 2012 - 12:53

Je déboule sur cette partie du forum avec quelque questions: je viens de faire déferrer mon SF de 7ans qui a, à ma connaissance, toujours été ferré.
J'ai entamé cette démarche car je souhaite une vie plus naturelle pour lui, il va aller en pension pré avec des congénères, et le but à moyen terme serait de le déferrer également des antérieurs, mais je ne me sens pas encore de passer le cap, on y va donc graduellement.

Le maréchal qui me l'a déferré (pas mon maréchal habituel, je n'ai d'ailleurs plus de maréchal habituel), m'a dit de très souvent goudronné la sole au début. Je l'ai donc fait hier, mais j'entends plein de mauvaises choses sur le goudron, qu'il ne faut pas en mettre sur des pieds nus, que c'est cancérigène... Infos démenties par mon patron sous prétexte qu'on fait ça depuis X temps et que les chevaux n'en sont pas morts mais je suis peu satisfaite de cette réponse...

Bref le maréchal a décelé une ancienne bleime en talon, toujours bien visible, et m'a dit que mon cheval pourrait y être sensible une fois déferré. Comment éviter cela? Si elle est ancienne réellement, peut elle être sensible à nouveau? Je croyais que c'était comme un bleu...

Sinon on m'a vanté les mérites du fortifiant pour sabot de la gamme Kératex. Connaissez vous ce produit, savez vous ou le trouver car Google n'a pas été mon ami sur ce coup là? Pensez vous qu'il puisse être utile d'utiliser un tel produit en prévention pour faciliter la transition ou au contraire qu'il vaut mieux de rien mettre et attendre de voir comment il réagit? Je précise que pour encore deux à trois semaines mon cheval est au box sur copeau sorti plus ou moins une heure par jours sur des terrains plus qu'humides...

Une autre personne m'a dit faire elle même un mélange à base de miel et de jus de citron pour durcir la corne je trouve l'idée séduisante, qu'en pensez-vous?

Et enfin niveau boulot dois-je éviter les extérieurs ou au contraire l'y emmener souvent à petites allures pour qu'il s'habitue?

Merci de vos réponses je sais que passer pied nus derrière est souvent plus simple que devant, mais ça me ferait ch... de devoir referrer parce que ça se passe mal, je veux donc mettre toutes les chances de notre côté pour qu'il vive ce passage bien dans ses sabots!

Edit encore une question!! Un parage classique fait par un maréchal lambda suffira-t-il à votre avis? Je ne me vois pas faire appel à deux practiciens!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pieds nus ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pieds nus ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pieds chaud ?
» comment renforcer la corne des pieds nu ?
» EQUIDESTOCK : pour savoir où on met les pieds
» Passage aux Pieds Nus ?!?? (Désolé pour le Roman...)
» cheval pieds nus... mais il a mal aux pieds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Connaissance du cheval-
Sauter vers: