CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Pieds nus ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Pieds nus ....   Sam 3 Déc 2011 - 14:38

Bonjour Smile

Je viens de regarder une course de trot attelé à la TV et le premier avec 20 mètres d'avance est déferré des 4 pieds cheers

C'était juste pour dire ...... Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Sam 3 Déc 2011 - 15:29

Cela n'est pas suffisant...tant de paramètres entrent en jeu pour pouvoir expliquer la victoire.................................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Sam 3 Déc 2011 - 17:09

yveskatz a écrit:
Cela n'est pas suffisant...tant de paramètres entrent en jeu pour pouvoir expliquer la victoire.................................. geek

Je n'ai pas dit que c'était parce qu'il était pieds nus qu'il a gagné, mais juste que le gagnant était pieds nus ; simple constatation. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatuor

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 47
Localisation : Vendôme

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Dim 4 Déc 2011 - 14:52

Malheureusement, le milieu du trot fait à mon avis une bien mauvaise promotion du pied nu ! Rolling Eyes

Les pieds sont fragilisés par les ferrages et déferrages répétés et je ne pense pas qu'il y ait des entraîneurs qui se lancent dans le pied nu réellement : c'est à dire en laissant le temps au cheval de se faire un pied correspondant à son activité.
Si mes informations sont exactes, il y a même de réelles dérives avec des chevaux qui souffrent de micro fractures.
Le pied nu n'est qu'un moyen pour obtenir de meilleurs résultats : gain de poids, moins de risque d'atteinte, meilleure proprioception... Mais on ne recherche pas le bien être du cheval sur le long terme.

Et pourtant, mes deux chevaux sont des va nu pieds ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://12beauregard.com
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Dim 4 Déc 2011 - 20:39

Ces chevaux sont déferrés juste avant la course : ils se sentent pousser des ailes avec leurs sabots ultra légers.
J'ai entendu dire que le réglement des hippodromes tendrait à interdire cette pratique...sous la pression de ceux qui laissent les fers, car ils trouvent cette pratique "déloyale" pour eux.

Les courses avec des chevaux vraiment pieds nus et que je trouve réellement digne d'intérêt, ce sont les chevaux d'endurance : 90km d'affilé, voire 120, sans fer...ça, ça démontre bien que les fers sont (plus souvent qu'on ne le croit) inutiles...surtout quand ces chevaux récupèrent mieux et plus vite que tous les autres. Forcément, puisque de tels pieds fonctionnent comme une pompe sanguine : ces chevaux ont l'équivalent de 5 coeurs...et leur "pompe principale" s'en trouve bien soulagée sur un tel effort !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Dim 4 Déc 2011 - 20:59

Merci Muriel de ces précisions.

Eh oui, la fourchette des chevaux ferrés ne peux plus jouer son rôle de pompe puisqu'elle n'est plus en contact avec le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mer 7 Déc 2011 - 15:39

Pieds nus
Avantages
Coût de maréchalerie réduit, mais un cheval pieds nus ne sera pas paré de la même façon qu'un cheval ferré.
Suite à certaines blessures, un pied nu est préférable.
Selon le degré d 'éducation du cheval , des pied nus sont moins dangereux, le fer fait office de « coup de poing américain ».
Plus besoin de se prendre la tête sur le choix des crampons en concours;
Si le travail est réduit et n'use pas le pied, pas besoin de fer;
Si le pied est naturellement d'excellente qualité, pas besoin de fer. bounce

Mais un fer ne doit pas empêcher la fourchette de reposer au sol et le pied de réagir normalement; (si c'est le cas il faut changer de maréchal) c'est la raison pour laquelle il n'y a pas de clou dans le tiers postérieur du quartier ni en éponge, éponge qui déborde latéralement du talon pour le laisser s'écarter librement et permettre à la fourchette de jouer son rôle d'amortisseur pompeur. D'où l'importance d'avoir un bon maréchal qui adapte le fer au sabot en fonction des aplombs du cheval.
Le fer est apparu à Bysance sous le règne de Léon VI (période 886 à 922 après JC) l'usure des sabots était un gros problème avant, les chevaux n'étant pas réservés aux loisirs. clown
Du temps de Xénophon les écuries étaient pavées de galets ronds (œil de chat) dans le but d'endurcir les sabots.
Les fers ont une utilité, au travail, seuls quelques individus peuvent sans passer comme certains chevaux d'endurance cités. La sélection aujourd'hui ne se fait pas encore sur la résistance des sabots des chevaux. jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatuor

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 47
Localisation : Vendôme

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mer 7 Déc 2011 - 17:48

fraxinus a écrit:
Pieds nus
Avantages
Coût de maréchalerie réduit, mais un cheval pieds nus ne sera pas paré de la même façon qu'un cheval ferré.

Grossière erreur ! J'ai presque envie de dire que c'est le contraire ! Trop de gens pensent faire des économies en ayant des chevaux pieds nus.
Quand je veux que mes chevaux soient vraiment nickel tout le temps, le maréchal doit venir toutes les 4 semaines et ça fait déjà long... Et je veux que le parage soit bien fait.
C'est aussi plus d'entretien, de surveillance, car un pied nu ne supporte pas une fourchette pourrie par exemple.

A mon avis, le pied nu ne convient surtout pas à tous les propriétaires geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://12beauregard.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Jeu 8 Déc 2011 - 9:41

Du même avis que Quatuor.
J'ai eu des chevaux en DP qui étaient ferrés, et je n'ai jamais fait ferrer aucun de mes chevaux.

J'ai eu une jument de trait, que je montais et attelais: balades endurance avec une amie qui sortait en 40/60km, et sorties d'entraînement en attelage, avec une autre qui fait les routes du poisson & autres du même niveau. Pendant un temps, je faisais un ou deux trottings hebdomadaires de 3-4h en attelage, sur goudron et chemins sablés, plus une grande balade sous la selle, et une séance en carrière.
La jument allait super bien, avait des pieds en béton, et j'en râpais encore!

Mon hongre n'est pas ferré non plus: avec lui, je ne fais que de la balade, mais les grandes sorties tout terrain ne lui font pas peur non plus. Même à plusieurs grandes sorties par semaine en été, sur des terrains durs et abrasifs, on est très loin d'user excessivement aussi... râpe toutes les 2 semaines!

fraxinus a écrit:
Coût de maréchalerie réduit, mais un cheval pieds nus ne sera pas paré de la même façon qu'un cheval ferré.
Oui pour la différence de parage, non pour les économies. Wink
Selon que l'on pare soi-même ou que l'on fasse appel à un pareur, c'est BEAUCOUP plus de travail, ou un budget important en maréchalerie. Et entretien régulier: en fait, on prend l'habitude de jeter un oeil aux pieds de ses chevaux, toujours prêt à donner un petit coup de râpe ou de rénette si nécessaire. J'aime bien Smile : ça me donne l'impression de m'occuper d'eux moi-même de la tête aux pieds; et non plus de curer et tartiner de graisse en me déchargeant de tout le reste.
C'est beaucoup d'entretien, au fil des saisons, il faut être patient, observateur... au fil des mois, le cheval fait ses pieds pour le lieu où il vit; et nous, nous vivons avec le cheval, et avec ses pieds!

Donc si on veut faire des économies et/ou utiliser son cheval sans avoir à se préoccuper de ses pieds, le ferrage est mieux adapté.

Pour les économies, je ne consomme pas en bières le budget économisé en maréchalerie, mais pas loin... geek je plaisante. N'empêche que même par -10°C on finit en sueur, alors je vous laisse imaginer en été. (les maréchaux ne font pas des boulots de feignants!)

Citation :
Si le travail est réduit et n'use pas le pied, pas besoin de fer;
Si le pied est naturellement d'excellente qualité, pas besoin de fer. bounce
D'après ma modeste expérience:
- plus le travail est intensif, plus le pied pousse, et la corne durcit et s'épaissit. J'aimerais bien, que le travail use vraiment les pieds... Very Happy
- si on ne met pas de fer, le pied est en général d'excellente qualité. La corne de mauvaise qualité me semble due à d'autres facteurs que la nature: le mode de vie, l'hygiène (vie en box, litière souillée, sédentarité), l'alimentation (carences avec l'alimentation industrielle peu variée), la présence d'un fer ou un mauvais parage...

Je partage cependant votre avis sur la qualité des ferrages qu'on voit généralement, et la rareté des bons maréchaux.

Citation :
La sélection aujourd'hui ne se fait pas encore sur la résistance des sabots des chevaux. jocolor
Moui, tout comme il y a des gens qui ont naturellement une superbe chevelure et d'autres une maigre tignasse fine et raide. Mais je pense que même un cheval peu gâté par la génétique peut largement marcher (et être utilisé) sans fers.

Revenir en haut Aller en bas
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Jeu 8 Déc 2011 - 10:12

J'ai pendant une année gardé mes deux chevaux déferrés; suite à une bleime d'une des deux juments ayant marché sur un caillou certainement un peu pointu, et les remarquant hésitantes sur un sol un peu dur, j'ai décidé de les referrer uniquement des antérieurs. Ils ne seront déferrés dorénavant des 4 membres qu'en cas de neige pour éviter les mas sous les sabots................... geek
Ceci pour faire remarquer que les chevaux pieds nus ne conviennent pas à toutes les montures...............
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Jeu 8 Déc 2011 - 13:28

Vaste débat. Laughing
Cela dépend aussi très largement des conditions dans lesquelles cela est fait, de la compétence des différents intervenants, des contraintes liées au mode de vie du couple cheval/cavalier, des objectifs du cavalier (en tout premier lieu: ne pas avoir d'objectifs absolus, ne pas être pressé...).

Déferrer dans des conditions pas vraiment adaptées ne peut effectivement conduire qu'à l'échec. Dans ce cas-là, il me semble plus sage aussi de laisser ferré. A chacun la solution la mieux adaptée pour lui.
(hmmm oui, les joies des galopades dans la neige, avec un cheval sans fers! drunken )
Revenir en haut Aller en bas
Quatuor

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 47
Localisation : Vendôme

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Jeu 8 Déc 2011 - 17:11

Nathalie G. a écrit:
Vaste débat. Laughing
Cela dépend aussi très largement des conditions dans lesquelles cela est fait, de la compétence des différents intervenants, des contraintes liées au mode de vie du couple cheval/cavalier, des objectifs du cavalier (en tout premier lieu: ne pas avoir d'objectifs absolus, ne pas être pressé...).

Déferrer dans des conditions pas vraiment adaptées ne peut effectivement conduire qu'à l'échec. Dans ce cas-là, il me semble plus sage aussi de laisser ferré. A chacun la solution la mieux adaptée pour lui.
(hmmm oui, les joies des galopades dans la neige, avec un cheval sans fers! drunken )

je n'aurais pas dit mieux.
Pour réussir dans cette entreprise, il faut en avoir vraiment envie.
Aujourd'hui, mon Ps est pieds nus depuis 3 ans et demi et je ne vois pas ce qui pourrait me conduire à le faire ferrer. Quant à l'autre, c'est un va nu pieds de naissance santa

geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://12beauregard.com
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Jeu 8 Déc 2011 - 17:36

Yves, lorsqu'on déferre un cheval, il a mal, c'est évident, comme nous si nous debvions nous passer de chaussures du jour au lendemain : il nous faudrait un temps d'adaptation. Et comme le sabot d'un cheval met environ 12 mois pour se renouveller complètement, c'est la durée standard de la période de transition.
Le cheval ne va pas forcément boiter pdt 12 mois, c'est svt moins. Mais ça peut être plus si de nombreuses années de mauvais ferrage ont endommagé les structures internes des sabots ! J'ai une amie dont le cheval (un ibérique) semble aller correctement des pieds après 24 mois de parage naturel !
Il faut donc en avoir effectivement l'envie, et la conviction intime que c'est pour le bien de nos chevaux. En attendant, on ne peut les travailler comme on veut (si forte boiterie) ou où on veut (si boiterie sur certains sols).
Et surtout, ce que je n'imaginais pas personnellement, c'est que le parage naturel est réellement différent du parage de maréchalerie !
Un maréchal ferrant pare pour préparer le sabot au ferrage (même si c'est un "parage de prairie" : on suppose que le cheval ne va pas trop crapahuter sur tout terrain, et rester dans son pré...jusqu'au prochain ferrage). Le pareur naturel pare pour préparer le sabot à se passer définitivement de fer, sur tout terrain.
Mon étalon n'a jamais été ferré, mais paré régulièrement par des maréchaux ferrants (plus ou moins bons). J'ai pensé qu'il naurait pas de "période de transition"...puisque pas réellement de transition. Et bien au bout du 3e parage naturel (à raison d'un toutes les 6 à 8 semaines), il a perdu la soles de ses postérieurs (impressionnant ! c'est partie presque en une plaque lorsque je lui ai curé les pieds) et est resté très sensible sur sol dur jusqu'au parage suivant (donc pas de balade pdt 6 semaines).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Jeu 8 Déc 2011 - 19:44

Le maréchal qui s'occupe de mon "va nus pieds" ne fait que du parage pour pieds nus.

Il ne pare pas comme s'il allait ferrer.
Quand il a commencé mon cheval, celui-ci avait un antérieur dont la corne poussait avec évasement au niveau du quartier intérieur.
Petit à petit il a corrigé et maintenant ça pousse droit.

Au fur et à mesure la sole est devenu concave, limitant ainsi les blessures.

Ses pieds n'ont jamais vu de goudrons, ni la paroi ni la sole ; juste parfois un peu de désinfectant sur les lacunes , si besoin.

En été en revanche je suis souvent amenée à hydrater les pieds ( jet d'eau ) et je passe du gras sur la corne pour garder l'eau Smile .
cheers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Ven 9 Déc 2011 - 10:08

Pareil, je ne mets rien, jamais aucun produit sur les sabots.
Autant la graisse est nécessaire sur des sabots ferrés, autant elle est nuisible sur des sabots nus.
Même au plus sec de l'été, je ne mets rien non plus: la paroi fait des micro-craquelures en surface, oui, et alors. clown En fait, ça n'a rien à voir avec des seimes, et si le cheval est correctement paré, vraiment aucune raison que ça évolue en seimes. La surface du sabot s'adapte aux conditions sèches, je suppose.
Par contre, c'est vrai qu'au plus sec de l'été, c'est aussi le moment où la corne pousse vite et où les sols sont les plus durs, donc là qu'un défaut de parage pardonnera aussi le moins (d'où les seimes, mais je les pense dues aux contraintes du pied, pas aux micro-craquelures de la paroi).

J'ai appris sur le tas à parer mes chevaux il y a quelques années, à l'époque où seuls le faisaient une poignée d'illuminés et de "démerdards" qui s'échangeaient leurs expériences et leurs combines sur le net.
Les choses ont bien changé aujourd'hui: écoles, dogmes, querelles de chapelles, marketing, gammes de produits en tous genres, et surtout, ces gens qui avaient l'envie d'apprendre et de pratiquer par eux-mêmes sont en grande partie redevenus des clients (pour ne pas dire parfois des consommateurs), les différents dogmes & écoles se chargeant de réfléchir pour eux.
Hormis le fait qu'aujourd'hui les pareurs se partagent le gâteau avec les maréchaux, rien n'a changé, on est retombé dans le même système qu'avant.
(c'était la minute nostalgique et anarchiste geek )

Ainsi, les polémiques qu'on lit ici et là (bienheureusement pas ici) entre les pro ou anti ferrage me font sourire. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Dim 11 Déc 2011 - 11:12

Muriel Le Mestric a écrit:
Yves, lorsqu'on déferre un cheval, il a mal, c'est évident, comme nous si nous debvions nous passer de chaussures du jour au lendemain : il nous faudrait un temps d'adaptation. Et comme le sabot d'un cheval met environ 12 mois pour se renouveller complètement, c'est la durée standard de la période de transition.
[quote]

Souvenir d'enfance : Au bord de la mer en début d'été, il nous était impossible de marcher pieds nus sur les balanes des rochers ; nous choisissions donc les rochers lisses. Nous ne mettions pas de sandales pour ne pas risquer de mauvaises glissades.
Naturellement au bout de quelques jours notre plante de pied était devenue corne nous rendant insensibles à ces horribles balanes...........

Revenons à nos moutons :
Quand j'ai acheté mon cheval le vendeur me dit que ça serait bien qu'il reste sans fers ! Mad Suspect No confused Question Arrow study affraid scratch bom
Et voilà , mon cheval n'a donc pas été ferré !

Au début je le laissais choisir son tracé dans un chemin.
Il a 8 ans et évite toujours les cailloux pointus tout comme les chevaux ferrés.(J'ai fait une rando dans le Vercors, les chevaux étaient ferrés mais ne posaient pas non plus les pieds n'importe où dans les sentes d'ardoises.)

Contrairement à son copain de ballade mon cheval ne glisse pas quand l'herbe est humide, et ne glisse pas non plus sur les routes goudronnées.Se retenir de glisser fatigue articulations, muscles, tendons, ligaments ...

J'ai encore pleins d'arguments mais pas tout d'un coup !

Bon dimanche.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Dim 11 Déc 2011 - 17:03

Vous avez raison discutons. Wink
Je disais que le prix d'un parage est inférieur au prix d'un ferrage et que si on râpe un peu , on fait des économies de porte monnaie.
Je ne vois pas en quoi le fer dispense le sabot d'une bonne hygiène (pourriture de fourchette) ni en quoi il abîme le sabot. Les arguments concernant l'alimentation et le mode vie me semble plus recevables que la simple présence d'un fer. Si le fait de parer les chevaux permet de rendre le propriétaire plus responsable alors c'est un bienfait, mais cela signifie qu'il ne l'était pas avant d'avoir déferrer son cheval. tongue
Les congères se détachent mieux sous un pied non ferré, mais l'avantage du fer en hiver est le suivant: fer + plaque anti-neige + crampon évitent de jouer les « Bambi » sur la glace enneigée. Test personnel. rendeer
Si un cheval est mieux paré sans fer qu'avec fer, c'est que le maréchal qui posait le fer faisait mal son travail car le fait que la corne pousse plus d'un coté que de l'autre est du aux aplombs du cheval, aplombs depuis l'épaule ou la hanche, ce que peu de maréchaux prennent en compte. L'entretien correct d'un pied ferré dépend aussi de la pousse du sabot et non de la tenue du fer.
La comparaison entre un cheval pieds nus et un humain pieds nus me semble tirée par les cheveux. Nous avons de la peau sous les pieds alors que les chevaux ont de « l'ongle » la corne n'est donc pas la même. De plus c'est le fer qui doit s'adapter au pied et non l'inverse.(J'ai vécu quelques années sans chaussures) Suspect
Pourquoi un sabot ferré nécessiterait-il de la graisse alors que tout le monde sait que rien ne vaut la rosée du matin pour hydrater un sabot, et surtout une bonne alimentation et une bonne hygiène de vie?
Il est vrai qu'un fer n'empêche pas le cheval de choisir son terrain et surtout qu'il est plus dangereux en cas de règlement de compte au pré entre chevaux. Un cheval ferré ne glisse pas forcément ni sur l'herbe ni sur le goudron, là encore ne serait-ce pas parce que ses aplombs n'ont pas été respectés?

Pourquoi cet étalon a-t-il perdu la sole de ses postérieurs, alors qu'il n'avait jamais été ferré? Question

L'utilisation que nous faisons des chevaux aujourd'hui, nous permet de nous passer de fer et c'est tant mieux. Mais si le fer a été inventé c'est qu'il y avait une raison, non?

Je partage inconditionnellement (presque) tous les avis de NathalieG. Si je suis un peu fêlée de nature, je ne suis pas inconsciente au point de contredire quelqu'un qui est capable de parer seule des chevaux de trait. affraid Je lui laisse le mot de la fin.

nom de l'auteur a écrit:
Cela dépend aussi très largement des conditions dans lesquelles cela est fait, de la compétence des différents intervenants, des contraintes liées au mode de vie du couple cheval/cavalier, des objectifs du cavalier (en tout premier lieu: ne pas avoir d'objectifs absolus, ne pas être pressé...).

Déferrer dans des conditions pas vraiment adaptées ne peut effectivement conduire qu'à l'échec. Dans ce cas-là, il me semble plus sage aussi de laisser ferré. A chacun la solution la mieux adaptée pour lui.

Vous savez que j'adore me faire l'avocat du diable, je n'argumente que pour le plaisir de la discussion comme d'habitude. Ne me mettez pas aux fers pour autant. Et entre nous, mes chevaux aussi vont nus pieds. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Dim 11 Déc 2011 - 17:20

à ce sujet j'ai lu qu'un maréchal (qui?) a dit qu'il était inhumain de faire sauter un cheval pieds nus (sur des hauteurs assez importantes) car le fer (et les clous) "donne un cadre pour que la paroi qui bouge pendant le travail reste dans un "cadre raisonnable".

celà ne parait pas idiot comme réflexion, par contre je me dis que si ce n'est pas le pied qui "souffre" car il est ferré donc maintenu dans un cadre, le poids du cheval qui retombe sur les membres antérieurs agit bien sur autre chose scratch articulations du boulet, du genous, amorti dans la cage toracique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatuor

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 47
Localisation : Vendôme

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Lun 12 Déc 2011 - 3:43

mawawa a écrit:
à ce sujet j'ai lu qu'un maréchal (qui?) a dit qu'il était inhumain de faire sauter un cheval pieds nus (sur des hauteurs assez importantes) car le fer (et les clous) "donne un cadre pour que la paroi qui bouge pendant le travail reste dans un "cadre raisonnable".

celà ne parait pas idiot comme réflexion, par contre je me dis que si ce n'est pas le pied qui "souffre" car il est ferré donc maintenu dans un cadre, le poids du cheval qui retombe sur les membres antérieurs agit bien sur autre chose scratch articulations du boulet, du genous, amorti dans la cage toracique?

c'est une question que je me suis souvent posée.
si je suis convaincue que mes chevaux peuvent se passer de fers, leur activité, si elle est très régulière, n'est pas pour autant de haut niveau. Mon Ps travaille tous les jours, plate, balade et saute, enchaîne, mais quand il saute, les hauteurs ne dépassent pas 1 m ou 1,10 m et mon objectif est juste de pouvoir l'amener sur de modestes compétitions amateurs sur ces hauteurs. Je ne pense pas que la boite cornée subisse de déformations importantes, qu'un fer pourrait "réguler". Mais sur de "vraies" hauteurs ? Pour avoir pas mal fouiné sur le net à ce sujet, j'ai trouvé des compétiteurs en CSO mais sur des hauteurs également raisonnables et des fréquences qui restent "amateur".




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://12beauregard.com
Quatuor

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 47
Localisation : Vendôme

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Lun 12 Déc 2011 - 3:50

fraxinus a écrit:
Vous avez raison discutons. Wink
Je disais que le prix d'un parage est inférieur au prix d'un ferrage et que si on râpe un peu , on fait des économies de porte monnaie.
Je ne vois pas en quoi le fer dispense le sabot d'une bonne hygiène (pourriture de fourchette) ni en quoi il abîme le sabot. Les arguments concernant l'alimentation et le mode vie me semble plus recevables que la simple présence d'un fer. Si le fait de parer les chevaux permet de rendre le propriétaire plus responsable alors c'est un bienfait, mais cela signifie qu'il ne l'était pas avant d'avoir déferrer son cheval. tongue
Les congères se détachent mieux sous un pied non ferré, mais l'avantage du fer en hiver est le suivant: fer + plaque anti-neige + crampon évitent de jouer les « Bambi » sur la glace enneigée. Test personnel. rendeer
Si un cheval est mieux paré sans fer qu'avec fer, c'est que le maréchal qui posait le fer faisait mal son travail car le fait que la corne pousse plus d'un coté que de l'autre est du aux aplombs du cheval, aplombs depuis l'épaule ou la hanche, ce que peu de maréchaux prennent en compte. L'entretien correct d'un pied ferré dépend aussi de la pousse du sabot et non de la tenue du fer.

Nous sommes d'accord.
Tous les propriétaires devraient s'intéresser de près aux pieds de leurs chevaux, à l'hygiène des box, etc.
Mais c'est comment dans vraie vie ?
Pour avoir eu mes chevaux en écurie de proprio, j'ai constaté que mes homologues se souciaient peu de ces choses. Ils souhaitaient disposer de leur cheval en toutes circonstances, déléguaient souvent les soins, s'intéressaient peu au travail du maréchal... Ces personnes là n'auraient pas pu assumer un cheval pieds nus.
La présence d'un fer masque bien des problèmes et rend le cheval insensible en cas de fourchette pourrie, de sole molle... Ce qui n'est pas le cas d'un pied nu.
Mais bien sûr, dans un monde idéal, les maréchaux ne seraient pas des poseurs de fers, mais aussi de bons pareurs, les cavaliers prendraient soin de leur monture en bon père de famille, etc, etc. Sleep



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://12beauregard.com
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Lun 12 Déc 2011 - 15:36

Quatuor a écrit:

Pour avoir eu mes chevaux en écurie de proprio, j'ai constaté que mes homologues se souciaient peu de ces choses. Ils souhaitaient disposer de leur cheval en toutes circonstances, déléguaient souvent les soins, s'intéressaient peu au travail du maréchal... Ces personnes là n'auraient pas pu assumer un cheval pieds nus.
La présence d'un fer masque bien des problèmes et rend le cheval insensible en cas de fourchette pourrie, de sole molle... Ce qui n'est pas le cas d'un pied nu.
Mais bien sûr, dans un monde idéal, les maréchaux ne seraient pas des poseurs de fers, mais aussi de bons pareurs, les cavaliers prendraient soin de leur monture en bon père de famille, etc, etc. Sleep

Mon Dieu que vous êtes mal entourée!
Si je vivais dans un monde où tout le monde fait comme moi, alors, ce serait un monde parfait... geek

Chez moi, pas de fers, pas de maréchal (ni de pareur), c'est moi qui fait même si j'ai réquisitionné mon agriculteur pour me tenir les pattes en l'air (avec 6 équidés, ça se justifie! Twisted Evil ) .
Et ce depuis 2003. Et depuis tout ce temps, aucune pathologie de sabot. En cas de question, je montre au véto quand il passe...

Je ne tartouille rien sur les sabots, et j'oublie parfois (souvent) de curer les pieds (en même temps, avec 6*4 sabots, y'en a pour 1 demi journée! Rolling Eyes )Je dois faire partie des propriétaires négligeants... Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mar 13 Déc 2011 - 15:46

Quatuor a écrit:
Pour avoir eu mes chevaux en écurie de proprio, j'ai constaté que mes homologues se souciaient peu de ces choses. Ils souhaitaient disposer de leur cheval en toutes circonstances, déléguaient souvent les soins, s'intéressaient peu au travail du maréchal... Ces personnes là n'auraient pas pu assumer un cheval pieds nus.
La présence d'un fer masque bien des problèmes et rend le cheval insensible en cas de fourchette pourrie, de sole molle... Ce qui n'est pas le cas d'un pied nu.
Mais bien sûr, dans un monde idéal, les maréchaux ne seraient pas des poseurs de fers, mais aussi de bons pareurs, les cavaliers prendraient soin de leur monture en bon père de famille, etc, etc.


Embarassed Nous ne parlions pas de la même chose, vous de propriétaires négligeants qui utilisent le ferrage pour se décharger de leurs responsabilités, moi qui me contentais de comparer parage et ferrage du point de vue d'un propriétaire responsable.
Mais vous avancez un argument que je ne peux contrer: le pied nu nécessite un propriétaire attentif et responsable. Oui vous avez tout à fait raison, je me tais! silent

La question des chevaux qui sautent pieds nus est très intéressante et demanderait approfondissement Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mar 13 Déc 2011 - 15:52

fraxinus a écrit:
le pied nu nécessite un propriétaire attentif et responsable.

Et la ferrure non? Pourtant, ça peut faire autant de dégâts... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mar 13 Déc 2011 - 17:20

fraxinus a écrit:
La question des chevaux qui sautent pieds nus est très intéressante et demanderait approfondissement Question Question Question
Je ne dis pas que tout est possible sans limites pieds nus, mais le coup des pieds qui "s'éclateraient" sous la pression des sauts sans le fer pour les maintenir Rolling Eyes cela me semble une ineptie du même acabit que les chevaux de trait qui peinent à porter leur propre poids, ou encore dont les sabots éclateraient là encore sous le poids de la bête... (si si, on me l'a souvent demandé, quand j'avais ma juju de trait Laughing )

Revenir en haut Aller en bas
Quatuor

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 47
Localisation : Vendôme

MessageSujet: Re: Pieds nus ....   Mar 13 Déc 2011 - 18:05

Pour le CSO, j'émets une réserve dans le sens où je ne sais pas, je n'ai pas expérimenté et je n'ai pas eu l'occasion de voir par moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://12beauregard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pieds nus ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pieds nus ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pieds chaud ?
» comment renforcer la corne des pieds nu ?
» EQUIDESTOCK : pour savoir où on met les pieds
» Passage aux Pieds Nus ?!?? (Désolé pour le Roman...)
» cheval pieds nus... mais il a mal aux pieds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Connaissance du cheval-
Sauter vers: