CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 L'Equitation de tradition Française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: L'Equitation de tradition Française   Lun 28 Nov 2011 - 7:31

L'Equitation de tradition Française a été inscrite par l'Unesco au patrimoine culturel immatériel de l'humanité.
Ceci est une belle et bonne chose, mais demande maintenant que les enseignants soient correctement formés à cette équitation, la culture équestre n'étant pas forcément un des points forts des enseignants actuels. Il serait bon aussi que nos représentants cessent de vouloir à tout prix céder à l'appel de la gloire en renonçant à imiter l'équitation allemande(qui ne nous réussit pas, les résultats le prouvent!). Notre tradition , notre caractère foncièrement latin, ne s'adapte nullement à la rigueur nordique.
La France a un "outil" de rayonnement merveilleux, en l'occurrence l'IFCE au travers de l'ENE et le Cadre Noir. A cet organisme maintenant de mettre encore plus l'accent sur les spécificités françaises et de former en intégralité les enseignants de demain afin que renaisse cette unité dans l'enseignement de notre équitation (unité qui n'empêche nullement la diversité qu'autorise la personnalité de chacun de ses dépositaires!).......................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Lun 28 Nov 2011 - 10:55

Bonne nouvelle, immatériellement parlant. Smile Mais sur le terrain, ça va-t-il changer quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Lun 28 Nov 2011 - 17:20

C'ets à espérer! Mais cela ne sera possible que si, au-delà de la décision de l'Unesco, les dépositaires de cette équitation de tradition française (je vous laisse le choix des noms!) acceptent de mettre leur ego en sourdine pour partager leur conception et leurs méthodes rattachées à cette équitation............................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Lun 28 Nov 2011 - 21:23

yveskatz a écrit:

La France a un "outil" de rayonnement merveilleux, en l'occurrence l'IFCE au travers de l'ENE et le Cadre Noir. A cet organisme maintenant de mettre encore plus l'accent sur les spécificités françaises et de former en intégralité les enseignants de demain afin que renaisse cette unité dans l'enseignement de notre équitation (unité qui n'empêche nullement la diversité qu'autorise la personnalité de chacun de ses dépositaires!).......................... geek
Hélas, mille fois hélas, aujourd'hui, peu d'écuyers du Cadre Noir pourraient prétendre pratiquer l'équitation de tradition française (bcp l'affirment, mais...savez vous combien de ces écuyers savent dresser correctement un cheval au piaffer ? bien peu, car si vous regardez une reprise, un carrousel, une démonstration...du cadre noir, les piaffers y sont plutôt inexistants.)
Je tiens ce scoop d'un écuyer du cadre (ancien élève de P Karl) : aucun jeune écuyer ne sait le faire...et je ne sais pas s'ils l'apprennent. Tient, bonne question à lui poser, la prochaine fois que je le vois.

Nuno Oliveira était sidéré de constater lors de son premier passage à Saumur que plus personne en
France ne pratiquait l'équitation française (il y a déjà pas mal de temps, hein !). C'est quand même un Portugais qui nous l'a ré-enseignée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Mar 29 Nov 2011 - 9:26

Pas trouvé d'info à ce sujet sur le site de l'UNESCO Sad ... je me demande ce qui a été inscrit précisément, quelqu'un sait?
Revenir en haut Aller en bas
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Mar 29 Nov 2011 - 18:53

Je vous retranscris ici ce que j'ai trouvé sur chevalsavoir et qui est accessible sans abonnement

http://www.cheval-savoir.com/762-equitation-tradition-reconnue-unesco

Ce dossier, porté par l'École Nationale d'Équitation, composante avec les Haras Nationaux de l’Institut Français du Cheval et de l'Équitation, soutenu par le Ministère de la culture, les Ministères de tutelle de l’lFCE et la délégation française à l’UNESCO, est le travail d’une équipe, rassemblée autour de Robert d’Artois, directeur de l'École Nationale d’Equitation, directeur général adjoint de l’IFCE et du Colonel Jean-Michel Faure, Écuyer en chef du Cadre Noir.
«Le respect du corps et de l'humeur du cheval»

En effet, l'équitation de tradition française a été retenue principalement parce qu'elle se définit par des principes et processus fondamentaux de l’éducation du cheval qui résident dans l’absence d’effets de force et de contrainte, le respect du corps et de l’humeur du cheval. La fluidité des mouvements et la flexibilité des articulations assurent que le cheval participe volontairement aux exercices. Le dénominateur commun des cavaliers réside dans le souhait d’établir une relation étroite avec le cheval, dans un respect mutuel visant à obtenir « la légèreté ».

Il a également été souligné que "la connaissance de l'animal (physiologie, psychologie et anatomie) et de la nature humaine (émotions et corps) est complétée par un état d'esprit alliant compétence et respect du cheval". Bien que l'équitation de tradition française soit exercée dans toute la France et ailleurs, la communauté la plus connue est le Cadre Noir de Saumur.

Je ne sais si pour partager cet idée de « l'équitation de tradition française » il faut forcément faire piaffer son cheval. Si c'est le cas je suis encore « loin du plat pour saucer » comme disait ma grand'mée. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Mer 30 Nov 2011 - 7:33

fraxinus a écrit:


Je ne sais si pour partager cet idée de « l'équitation de tradition française » il faut forcément faire piaffer son cheval. Si c'est le cas je suis encore « loin du plat pour saucer » comme disait ma grand'mée. lol!
Le rassembler est une des marques de l'équitation de haute école et de tradition française. Il s'exprime au travers du passage et du piaffer essentiellement (certaines autres allures sont plus des prouesses que la sublimation des allures naturelles: galop en arrière, sur 3 membres,....etc). Si cet "état ne sera pas atteint par tous les cavaliers de France et de Navarre",ce devrait être un exercice courant pour les écuyers du Cadre Noir, qui sont sensés être les dépositaires et les représentants de notre équitation.................... geek


Dernière édition par yveskatz le Mer 30 Nov 2011 - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Mer 30 Nov 2011 - 9:01

Merci pour l'info, fraxinus. Smile C'est encourageant, mais ça reste vague et ne nous en dit guère sur les pratiques utilisées, je trouve.

Au Cadre Noir, ils semblent privilégier les sauts d'école plutôt que le piaffer, car plus dans la tradition militaire, non?
Ainsi que les carrousels réglés comme un défilé (militaire Very Happy ), le CCE, les prouesses de saut, & autres démonstrations de bravoure et de cavalerie tout terrain.
Avant que d'être une école de dressage "intellectuel", le Cadre Noir est historiquement le dépositaire de l'art de la cavalerie militaire, si j'ai bien compris?

Dans Odin à Saumur, Philippe Karl livre pas mal d'anecdotes amusantes qui reflètent bien sa position "à part" à l'Ecole, voire peut-être un brin "intello", avec son "gris" (pour ne pas dire, son ibérique Laughing ), ses recherches historiques, ses piaffers et ses pesades. Ainsi que la manière dont ce fut perçu par différents écuyers en chef... instructif.
Revenir en haut Aller en bas
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Mer 30 Nov 2011 - 19:04

yveskatz a écrit:

Le rassembler est une des marques de l'équitation de haute école et d extradition française. Il s'exprime au travers du passage et du piaffer essentiellement (certaines autres allures sont plus des prouesses que la sublimation des allures naturelles: galop en arrière, sur 3 membres,....etc). Si cet "état ne sera pas atteint par tous les cavaliers de France et de Navarre,ce devrait être un exercice courant pour les écuyers du Cadre Noir, qui sont sensés être les dépositaires et les représenatnts de notre équitation.................... geek

Je suis, simplement, étonnée de vos remarques concernant le piaffer non pratiqué à Saumur.
Lorsque mon instructeur est revenu d'un stage il m'a parlé, (dans un éblouissement total) d'une séance de dressage au cours de laquelle son formateur, à pied, lui a fait «sentir» le piaffer d'un simple maniement de gaule sans toucher le cheval. Bien sûr, « je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître » et j'ai du mal à imaginer que cela ne se fasse plus.
L'équitation de tradition française aurait-elle été extradée vers d'autres cieux? Vous avez un art consommé des lapsus lourds de sens, Monsieur. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Mer 30 Nov 2011 - 19:41

Vous savez, Fraxinus, lorsque j'étais en stage à Saumur(1975,1978/1979), nous voyions régulièrement JM Donard travailler les airs relevés sur la carrière du Chardonneret.
Peut-on encore voir de tels exercices pratiqués régulièrement aujourd'hui?
Celui que je considère comme l'un des derniers dépositaires de l'équitation de tradition française (après N Oliveira, qui n'était pas français!) est Philippe Karl..Est-il reconnu en France (par les autorités dites compétentes!).; Son savoir n'est-il pas surtout reconnu hors de France?.Mon lapsus d'écriture (voilà ce que c'est de ne pas relire ce que l'on écrit en ne regardant que son clavier) n'est pas si vide de signification....................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Sam 3 Déc 2011 - 17:14

Le dressage de haut niveau est un monde auquel je n'appartiendrai jamais, mais qui m'a toujours intéressée par simple curiosité intellectuelle. Donc les questions qui vont suivre sont posées en toute candeur de néophyte pour ne pas dire béotienne. Elles pourront donc paraître naïves voire « idiotes ». Ne m'en veuillez pas si je ne puis résister à la tentation, ma curiosité est la plus forte. Embarassed

L'équitation de haute école de tradition française... équitation artistique, le brillant, la légèreté est ce que ce sont là les seules différences avec l'équitation « allemande » qui privilégierait l'exécution des figures ? Cette opposition me semble ancienne (1er moitié du 20eme siècle) pourquoi est elle toujours d'actualité? Les reprises libres ne permettent-elles pas de mettre en avant la prépondérance artistique de la tradition française?
Votre historique p112 de votre livre résume-il l'histoire de cette équitation?
Si oui, N. Oliveira serait-il le seul a avoir réalisé la synthèse de « La Guérinière » et de « Baucher »?
Dans votre parcours vous avez travaillé avec Mr Oliveira, pourriez vous nous parlez de ce grand homme de cheval? De sa personnalité, de ce qui vous a marqué, de votre perception personnelle, enfin si ma question n 'est pas trop indiscrète.
Si les Portugais ont conservé la tradition française serait-ce par ce qu'ils en avaient l'utilité dans le travail avec les taureaux? L'art pour l'art n'a jamais nourrit son homme ou rarement.
Mr Henriquet est-il en France le seul représentant de cette équitation de tradition française?
René Bacharach et son « élève » Patrice Franchet d'Espèrey en font-ils partie, ou ne sont-ils considérés qu'en tant que « bauchéristes 2eme manière »?
Les écuries de Versailles perpétuent-elles cette tradition?
Désolée pour la salve de questions mais vous êtes maintenant habitué à l'esprit confus de Fraxinus, donc je me lâche. jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Sam 3 Déc 2011 - 19:36

fraxinus a écrit:
Le dressage de haut niveau est un monde auquel je n'appartiendrai jamais, mais qui m'a toujours intéressée par simple curiosité intellectuelle. Donc les questions qui vont suivre sont posées en toute candeur de néophyte pour ne pas dire béotienne. Elles pourront donc paraître naïves voire « idiotes ». Ne m'en veuillez pas si je ne puis résister à la tentation, ma curiosité est la plus forte. Embarassed

L'équitation de haute école de tradition française... équitation artistique, le brillant, la légèreté est ce que ce sont là les seules différences avec l'équitation « allemande » qui privilégierait l'exécution des figures ? Cette opposition me semble ancienne (1er moitié du 20eme siècle) pourquoi est elle toujours d'actualité? Les reprises libres ne permettent-elles pas de mettre en avant la prépondérance artistique de la tradition française?
Si vous prenez connaissance d'un message posté sur Allège Ideal(car j'interviens dans d'autres forums aussi), vous lirez que je partage ce point de vue

Votre historique p112 de votre livre résume-il l'histoire de cette équitation?
mon résumé n'est qu'un résumé des principales filiations de l'art équestre

Si oui, N. Oliveira serait-il le seul a avoir réalisé la synthèse de « La Guérinière » et de « Baucher »?
Oliveira, sauf erreur, a commencé bancher avant de s'intéresser plus à La Guérinière
. Une bonne synthèse me semble aussi celle de PH Karl, qui lui, a commencé Oliveira avant que de s'intéresser d'un peu plus près à Baucher

Dans votre parcours vous avez travaillé avec Mr Oliveira, pourriez vous nous parlez de ce grand homme de cheval? De sa personnalité, de ce qui vous a marqué, de votre perception personnelle, enfin si ma question n 'est pas trop indiscrète.
J'ai "connu" Oliveira à une époque où je n'étais pas à même ,techniquement, d'apprécier toute la portée de ses conseils.....Outre ses qualités d'écuyer(éducateur de chevaux et d'hommes) c'est sa philosophie et son approche qui m'ont passionné.
Si les Portugais ont conservé la tradition française serait-ce par ce qu'ils en avaient l'utilité dans le travail avec les taureaux? L'art pour l'art n'a jamais nourrit son homme ou rarement.
Peut être
Mr Henriquet est-il en France le seul représentant de cette équitation de tradition française?
Ma réponse plus haut écrite répond partiellement. Non, il n'est pas le seul.Il y'a PH Karl ..et certainement d'autres cavaliers talentueux qui ne se mettent pas en avant..J'ai connu , il y a plus de 30 ans de cela, dans les Vosges un cavalier enseignant, fervent admirateur de Baucher.. ET Baucher fait quand même partie de cette équitation de tradition française, qui ne s'est pas arrêtée à La Guérinière.........
René Bacharach et son « élève » Patrice Franchet d'Espèrey en font-ils partie, ou ne sont-ils considérés qu'en tant que « bauchéristes 2eme manière »?
Ne connaissant ni l'un, ni l'autre, je n'apporterai pas de jugement.
Les écuries de Versailles perpétuent-elles cette tradition?
Même réponse que précédemment

Désolée pour la salve de questions mais vous êtes maintenant habitué à l'esprit confus de Fraxinus, donc je me lâche. jocolor
[b]

Je ne suis pas le seul enseignant à intervenir( même si parfois je regrette de ne pas lire plus d'interventions de ceux pour qui ce forum a été créé avant tout!)..........Je pense donc que ces questions s'adressent à tous( et même aux amateurs éclairés et cultivés)..................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Dim 4 Déc 2011 - 23:00

fraxinus a écrit:

«Le respect du corps et de l'humeur du cheval»

En effet, l'équitation de tradition française a été retenue principalement parce qu'elle se définit par des principes et processus fondamentaux de l’éducation du cheval qui résident dans l’absence d’effets de force et de contrainte, le respect du corps et de l’humeur du cheval. La fluidité des mouvements et la flexibilité des articulations assurent que le cheval participe volontairement aux exercices. Le dénominateur commun des cavaliers réside dans le souhait d’établir une relation étroite avec le cheval, dans un respect mutuel visant à obtenir « la légèreté ».

Il a également été souligné que "la connaissance de l'animal (physiologie, psychologie et anatomie) et de la nature humaine (émotions et corps) est complétée par un état d'esprit alliant compétence et respect du cheval".
tout celà est bien beau. Si seulement, ça pouvait être vrai.

Pour bcp d'écuyers du cadre (pas tous, heureusement, mais ils semblent minoritaires), le cheval doit être SOUMIS, par la force si besoin...l'esprit reste un brin militaire, tant entre les humains, qu'envers les chevaux. Dans l'armée, un ordre ne se discute pas : le soldat pourrait dire "on a signé, c'est pour en chi**" (les chevaux aussi, sauf qu'ils n'ont rien signé, eux)...version actuelle de "engagez vous, rengagez vous, qu'il disait" (je sais, nous n'avons pas les mêmes références culturelles).

Les écuyers du cadre sont généralement de très bons techniciens (dans la limite de leurs compétences). Mais tant dans les relations humaines, que dans la psychologie des chevaux...y a surement encore du boulot !
Evidemment, j'ai pas trainé mes bottes des mois durant dans les écuries de l'ENE, je le reconnais. Mais je ne peux m'empêcher de déplorer les conditions de vie carcérales des chevaux (ça je l'ai vu)...alors que l'ENE s'étend sur des centaines d'hectares, largement assez pour leur offrir des conditions de vie plus...respectueuses de leur psychologie. Mais c'est pas "top" de devoir crapahuter des km pour aller chercher un cheval crotté de boue.
Un ami instructeur m'a raconté comment un écuyer l'avait eng****** parce qu'il avait faillit tomber lors d'un écart de son cheval pendant la détente pour son examen...hummm, ça l'avait mise à l'aise, vous pensez bien !
Leur connaissance des émotions humaines se résumerait à "il ne faut pas montrer au cheval qu'on a peur" (citation de l'instructeur de mon centre de formation au monitorat).
Autre citation de cet instructeur : "mais met des jambes !!! Mais mets des mains, plus tu mets de jambe, plus faut mettre de main !!!" C'est donc dans cette équitation anti-légèreté que j'ai passé mon BPJEPS (mais peut-être que c'est différent pour le BEES2 ? J'espère...mais je me demande alors pourquoi mon instructeur ne m'a pas plutôt enseigné une équitation plus légère qu'il aurait du apprendre là-bas).
Quant à leur connaissance du physique du cavalier, il semblerait que bon nombre d'Ecuyers soient cassés, plein d'arthrose et de douleurs diverses, à l'heure de la retraite...bon ok, Nuno Oliveira aussi. Mais est-ce vraiment normal ? Si l'équitation est réellement pratiquée sans force, dans la douceur, la légèreté, etc...même plusieurs heures par jour. Et cette question vaut autant pour les chevaux qui souffrent des mêmes problèmes (arthrose à 15 ans, douleurs chroniques, etc...).
Certains de ces écuyers sont largement autant aigris et amers que bon nombre d'animateurs "poney" de base : où est la faille dans le respect de la psychologie humaine. De même pour les chevaux : sont-ils tous joyeux d'y vivre et y travailler ? ou leur oeil s'est-il éteint au bout de quelques années ?

Et tout celà, malgré la bonne foi dans le souhait de respect et la bonne volonté de ces gens là. Mais l'enfer est souvent pavé de bonnes intentions, c'est bien connu.
Il est curieux comme tout le monde s'énerve dès qu'on parle du respect du cheval, de son bien être, etc...curieusement, chacun ressent comme une vague culpabilité lorsqu'on critique le système général, sans forcément viser qq'un de particulier. Et si on cite quelqu'un en particulier (j'ai conscience de ne pas être restée générale tout le long de ce texte), c'est encore pire.
Pourtant il ne s'agit pas d'une critique virulente pour le plaisir de "casser" à la Brice de Nice, mais c'est à prendre comme une invitation à réfléchir pour s'améliorer. Cette invitation ne concerne d'ailleurs pas seulement les Ecuyers du Cadre et les instructeurs qui sont passés entre leurs mains, mais toute personne liée aux chevaux : du palefrenier, au cavalier de club, en passant par les propriétaires, et bien sur les enseignants. Car l'équitation de tradition française (et notamment son esprit) n'est pas à réserver à l'élite du dressage de haute école. Evidemment, il n'est pas nécessaire de savoir piaffer correctement pour y prétendre. Cet esprit peut s'appliquer partout, même en balade !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Lun 5 Déc 2011 - 8:35

Je voudrais apporter une réponse à tout ce qui a été écrit..........mais cela se fera un peu plus tard, quand j'aurais obtenu certain renseignements qui me sont nécessaires pour que les écrits soient bien le reflet d'une certaine réalité................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Lun 5 Déc 2011 - 8:46

Muriel Le Mestric a écrit:
Evidemment, j'ai pas trainé mes bottes des mois durant dans les écuries de l'ENE, je le reconnais. Mais je ne peux m'empêcher de déplorer les conditions de vie carcérales des chevaux (ça je l'ai vu)...
Même impression que toi. Sad J'ai juste eu l'occasion de me promener dans les écuries de l'ENE, "carcéral" est aussi le mot qui m'est venu à l'esprit.
Bon, il n'y a pas que l'ENE, nombre de chevaux dans des structures urbaines mènent la même vie, sans savoir ce qu'est un paddock ni un brin de foin... (sortis pour les reprises et nourris au granulé)

Cela m'évoque immanquablement la suite de ton récit: "ne jamais montrer au cheval qu'on a peur". Eh oui, autant sur des chevaux équilibrés et bien dans leur tête, on se sent bien aussi; autant sur ces chevaux malheureux ou névrosés, on monte souvent la peur au ventre et dans un état d'esprit conflictuel (lui "rentrer dedans", lui montrer qu'on n'a pas peur, qu'on est le chef, etc.).
Je ne vois pas l'intérêt d'affirmer ainsi sa domination sur de pauvres bêtes névrosées qui ne demandent qu'à se défouler dans un pré...

Citation :
Autre citation de cet instructeur : "mais met des jambes !!! Mais mets des mains, plus tu mets de jambe, plus faut mettre de main !!!" C'est donc dans cette équitation anti-légèreté que j'ai passé mon BPJEPS (mais peut-être que c'est différent pour le BEES2 ?
(par curiosité en ce qui me concerne) Oui, est-ce différent?
Revenir en haut Aller en bas
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Lun 5 Déc 2011 - 19:02

J'ai enseigné essentiellement dans des clubs urbains, où les chevaux ne connaissaient dans le meilleur des cas que 1mois par an de vacances en pâture; mes propres chevaux qui, aujourd'hui, partagent leur journée entre boxe et paddock, ont vécu dans cet "univers carcéral" (pour reprendre des termes précédemment employés!). H bien, je peux affirmer que les différences de comportement sont minimes, à compter du moment où les chevaux sont correctement alimentés, soignés et abordés. La vient en boxe demande éventuellement un émis en route, une mise en muscle un peu plus longue, mais le psychique du cheval ne semble pas affecté outre mesure..................Et j'irais jusqu'à affirmer qu'il en de même du tempos certains chevaux vivaient en stalle. Les chevaux, j'en suis persuadé, ont une grande faculté d'adaptation à des conditions de vie loin de ce que sont les conditions naturelles.
Jen suis même à me demander si les chevaux n'étaient pas s mieux à une époque où leurs conditions de vie pouvaient sembler carcérales, mais où leur éducation était conduite par des "hommes de cheval". Aujourd'hui, on envisage difficilement de ne pas avoir de paddock(quitte à ce que ce ne soit que des tas de boue!), mais on s'inquiète parfois rarement de la manière dont on monte à cheval.....................en mettant toujours en avant la mauvaise volonté du cheval................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Mar 6 Déc 2011 - 10:27

Merci pour cet avis contradictoire et intéressant. Smile

Dans le club urbain où j'ai monté, j'avoue avoir attribué le comportement des chevaux (pas avenants au box, irrespectueux à pied, psychiquement tendus et sur les nerfs, besoin de se défouler pendant les reprises... bonjour la peur au ventre et les chutes!) à l'enfermement, au besoin de mâcher suffisamment de la nourriture (deux repas d'1/4h par jour au lieu d'une quinzaine d'heures pour un cheval dans la nature), de se défouler à leur guise au pré (hors reprise et sans cavalier sur le dos), d'avoir des relations sociales avec des congénères... bref à ce mode de vie totalement artificiel et triste qu'on leur impose.

Je ne saurais dire si cette tristesse et cette névrose étaient dûs à un manque de compétence des gens qui s'en occupaient plutôt qu'aux conditions elles-mêmes.
Je ne sais pas dans quelle mesure les chevaux peuvent s'adapter sans dommage (psychique ou physique) à une vie si artificielle par rapport à la vie naturelle pour laquelle ils sont faits. Question

(et c'est vrai que les miens vivent au pré 365j/365 lol! )
Revenir en haut Aller en bas
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Mar 6 Déc 2011 - 12:34

Allez, un petit moment de blues!
Je viens de regarder sur Equidiawatch "la leçon du Cadre Noir"
Je viens d'écouter sur Cavadeos les commentaires de notre directeur technique national..........
ces deux instances tiennent dans leurs mains l'équitation en France.....
Et aucun de ces deux organismes, si on tient compte de ce que je vois et entend, ne semble particulièrement attentif à cette équitation de tradition française que vient d émettre en avant l'Unesco............
Dans la vidéo du Cadre Noir, on présente un cheval avec une muserolle comme on en voit aujourd'hui, apparemment bien serrée, mais pourvue d'une peau d mouton pour ne pas trop agresser la mâchoire inférieure du cheval.
Notre direction technique fait une fois encore appel à des entraîneurs étrangers: après le dressage, le CSO, c'est au tour du complet...............
Qui donc s'intéresse encore à cette équitation qui nous fait battre le coeur? N'y a-t-il rien d'autre que la course aux médailles et aux rentrées financières............
Qu'avons- nous fait de cette discipline éducative à plus d'un point qui faisait partie, il y a un temps, de l'éducation de base de toute personne (bien née, il est vrai..mais la démocratisation n'aurait pas dû faire disparaître les valeurs éducatives qui font un des intérêts de cet art, sport , loisir.....................
Qui, à part quelques amateurs, a pris la parole pour dire qu'il est temps de relever ce challenge que nous propose l'Unesco?................ Qui acceptera de redonner à la compétition sa valeur première: comparer sur le terrain les différentes méthodes d'éducation et de gymnastique du cheval?............................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Mar 6 Déc 2011 - 18:05

Quoique l'on pense de Saumur, qui d'autre aurait pu demander la reconnaissance de cette équitation?
Maintenant qu'elle est reconnue officiellement par l'Unesco peut-être que cela incitera à sa renaissance dans l'esprit d'origine?
Patrice Franchet d'Espèrey est à l'origine du dossier monté pour l'Uneco. Il est au Cadre Noir, il est bauchériste. Maintenant que cette reconnaissance est obtenue, le vrai travail commence, espérons qu'il tiendra bon pour faire appliquer ce qu'il a réussit à faire reconnaître.
yveskatz a écrit:
Qu'avons- nous fait de cette discipline éducative à plus d'un point qui faisait partie, il y a un temps, de l'éducation de base de toute personne (bien née, il est vrai..mais la démocratisation n'aurait pas dû faire disparaître les valeurs éducatives qui font un des intérêts de cet art, sport , loisir.......
Malheureusement la disparition des valeurs éducatives se retrouve dans tous les domaines, c'est un phénomène d'époque: l'individualité, l'assouvissement immédiat de besoins de consommation artificiels,le plaisir sans effort... ceci n'est nullement une excuse mais une constatation.
Autre constatation peu d'enseignants semblent s'intéresser à cette équitation pourtant, en lisant Dom Diego de Bragance: l'équitation de tradition française (une bonne synthèse des différents apports à cette équitation, il me semble) j'ai eu l'impression que l'équitation classique d'aujourd'hui en découle, quand elle est correctement enseignée. Disons plutôt qu'on en retrouve des traces et que le manque de culture des cavaliers l'a pervertie. Il n'y aurait peu être pas tant de difficultés à la faire renaître par la base puisque la plupart des élites sont trop occupées à engranger des profits? jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Mer 7 Déc 2011 - 8:45

yveskatz a écrit:
Qui acceptera de redonner à la compétition sa valeur première: comparer sur le terrain les différentes méthodes d'éducation et de gymnastique du cheval?............................ geek
Le jour où ça arrive, je bûche mon galop 7 tout de suite... Laughing

fraxinus a écrit:
Disons plutôt qu'on en retrouve des traces et que le manque de culture des cavaliers l'a pervertie. Il n'y aurait peu être pas tant de difficultés à la faire renaître par la base puisque la plupart des élites sont trop occupées à engranger des profits? jocolor
Pourquoi les cavaliers d'aujourd'hui ne sont-ils pas cultivés?
Parce que cela ne les intéresse pas? Alors pourquoi sont-ils si nombreux à lire Oliveira, Baucher, Decarpentry, etc, malgré le fait qu'ils s'y cassent les dents, car n'ayant ni les connaissances techniques ni l'encadrement nécessaires pour les mettre en pratique?
Pourquoi ceux qui pourraient les accompagner ne possèdent souvent pas eux-mêmes ce bagage technique (y compris au Cadre noir, donc!??), et sont-ils si obnubilés par la compétition et les profits?
Revenir en haut Aller en bas
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Mer 7 Déc 2011 - 15:44

S'ils ne sont pas obnubilés par le profit ne le seraient-ils pas par la reconnaissance, l'égo, le pouvoir et la domination qu'il apporte? scratch

Après mon passage dans de nombreuses écuries diverses et variées j'ai constaté que très peu de cavaliers lisent. Un avantage des nouvelles méthodes naturistes en vogue serait peut-être de les amener à la lecture via les dvd. Mais puisque ici il y a des lecteurs, je m'en réjouis et parce que comme vous je me suis cassées les dents sur les auteurs classiques je vous propose d'en discuter sur le forum et plus précisément dans ce sujet, j'ai cru comprendre que l'équitation classique vous intéressait Nathalie G, par quoi pourrions nous commencer? « décortiquer » un auteur ou un « thème » en tentant de comprendre ce qu'il sous tend? Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Jeu 8 Déc 2011 - 9:04

fraxinus a écrit:
Mais puisque ici il y a des lecteurs, je m'en réjouis et parce que comme vous je me suis cassées les dents sur les auteurs classiques je vous propose d'en discuter sur le forum et plus précisément dans ce sujet, j'ai cru comprendre que l'équitation classique vous intéressait Nathalie G, par quoi pourrions nous commencer? « décortiquer » un auteur ou un « thème » en tentant de comprendre ce qu'il sous tend? Question Question Question
Ma foi, je veux bien, car le sujet me passionne effectivement Smile , mais par forum interposé (et entre "dilettantes" au même stade sur le chemin de la connaissance Very Happy ), j'ai bien peur là encore que cela tourne à l'abstraction et aux débats d'idées?
Pour bien faire, il nous faudrait un cheval sous la main...Wink



Dernière édition par Nathalie G. le Mer 26 Déc 2012 - 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Jeu 8 Déc 2011 - 10:20

Prenez le temps tout d'abord de définir ce que vous entendez quand vous parlez d'"équitation classique".il sera temps ensuite d'en discuter............... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Jeu 8 Déc 2011 - 17:55

Nous voilà prises en flagrant délit de bavardages au fond de la classe. Razz
Oui, m'sieur! Équitation classique: Pluvinel, Newcastle, La Guérinière, Baucher, Steinbrecht (heu non pas lui c'est un allemand, bien qu'il me fut sacrément utile sur une certaine jument), D'aure, Guérin, Pellier, Franconi, L'hotte, Faverot de Kerbrecht, Beudant, Decarpentry, Olivera, Henriquet, Karl... j'en ai oublié... Xénophon? NathalieG! Aidez moi! où on va se faire coller en retenue. study
À prendre au Xème degré. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   Ven 9 Déc 2011 - 9:21

J'arrive, fraxinus, au fond de la classe! On va pouvoir bavarder près du radiateur. Very Happy

Hmmm, quant au sujet de colle du professeur, j'ai bien peur en effet que de Pluvinel à Karl, il en aille de l'équitation "classique" comme de la musique "classique" de Lully à Richard Strauss...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Equitation de tradition Française   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Equitation de tradition Française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Association Française pour une Equitation Sans Mors
» Polyomavirus et/ou mue française
» Revue Française des Cichlidophiles - Mensuel - n° 302 - Octobre 2010
» La faverolles française naine
» Heros efasciatus rivière Comté (Guyane française)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: