CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Rencontres de l'Equitation de tradition française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Sam 5 Juil 2014 - 17:52

16 et 17 octobre 2014,à l'ENE Saumur,organisation de la première rencontre de l'Equitation de tradition française. Je serai présent. Vous y verrais-je ?................ geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mallet



Messages : 21
Date d'inscription : 08/03/2013
Age : 40
Localisation : touraine

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Sam 5 Juil 2014 - 19:43

Bonsoir,

sous quelle forme se déroulera cet événement? (conférences, organisation, présentations pratiques, ...)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/nicolas.mallet.79
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Sam 5 Juil 2014 - 20:30

Tous les renseignements progressivement sur la page FB du Cadre Noir,ENE........... geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Dim 10 Aoû 2014 - 8:11

L'annonce de cette rencontre ne semble pas susciter de nombreux commentaires! Dommage!
Il faut savoir que ces rencontre sont , à mon sens, un évènement important pour l'avenir de l'équitation en France.
Durant cette dernière décennie, on a vu progressivement la qualité de l'enseignement se réduire comme peau de chagrin. La cause principale, quoi qu'en disent certaines personnes dites bien informées,est la formation que reçoivent les futurs enseignants, réduite techniquement à pas grand chose et n'invitant aucunement les enseignants à améliorer leur technique et leur culture équestre.
Or nous voyons bien que le modèle prôné ces dernières années par la FFE (poney club et jeux)s'essouffle et ne répond pas aux attentes de la majorité des cavaliers.
Ce que veulent les gens(sentiment qui résulte de plus de 40 années à fouler la sciure des manèges et autres carrières), c'est une connaissance du cheval qui autorise un meilleur dialogue, c'est une pratique pas nécessairement poussée jusqu'à la haute école qui, offre des moments de plaisir partagés, c'est une collaboration toujours plus poussée avec son cheval.Et tout cela l'équitation de tradition française , additionnée de certaines données "nouvellement acquises" est à même de le satisfaire.

Il est bon que ces rencontres soient organisées à l'Ecole Nationale d'Equitation. Son but premier est d'élaborer une méthodologie qui tienne compte des principes classiques de notre équitation et qui soit rendu applicable dans les centres équestres.Sa finalité est de former des enseignants qui sachent redonner à la pratique équestre sa crédibilité et les nombreuses qualités qu'elle permet de développer chez le cavalier. Il est important de redéfinir le domaine des compétences de l'ENE si l'on ne veut pas la voir disparaitre comme ce fut le cas pour les haras nationaux. Il faut que les écuyers sachent parler le même langage, que l'unité équestre soit de mise à Saumur et que toutes les formations d'enseignants s'y retrouvent (les établissements des haras nationaux restant sous le giron de l'IFCE devenant des centres décentralisés de cette école).
Ne croyez pas que je sois un inconditionnel de l'ENE et du Cadre Noir. Mes références en matière d'équitation de tradition française ont toujours été ailleurs. Cependant, nous avons en France un établissement qui devrait rendre plus facile la formation de nos cadres techniques, qui a été conçu pour cela...........et il serait dommage que l'on ne puisse en profiter au maximum.

ET c'est donc en participant nombreux à cette première rencontre que nous pourrons envoyer un message fort à toutes les administrations qui régissent les sports équestres, pour un renouveau indispensable de notre équitation................
Je vous dis donc aux 15 et 16 octobre..................... geek 
...................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Dim 10 Aoû 2014 - 17:37

J'aimerais beaucoup savoir ce qu'est l'équitation de tradition française ; le concept me paraît de plus en plus flou. Plus le temps passe et plus j'ai l'impression que derrière cette formule, chacun met bien ce qu'il veut. Par exemple, l'équitation de tradition française est-elle celle du livre de Bragance, celle de Decarpentry, ou une autre ? Si l'on prend par exemple l'école de Vienne, on voit clairement une tradition définie et même codifiée. Mais en France où personne n'est d'accord avec personne...

Et quand bien même on arriverait à mettre la majorité des cavaliers d'accord sur une définition de l'équitation de tradition française, est-ce vraiment important de s'attacher à une tradition nationale ? N'est-il pas préférable d'aller prendre les bonnes choses là où elles sont et surtout d'apprendre à utiliser différents outils, d'où qu'ils viennent, en fonction des chevaux que nous montons ? Pour en rester à l'exemple de l'école de Vienne, la tradition est construite sur et pour un type de chevaux particulier. Quel est le cheval qui serait le modèle pour l'équitation de tradition française ?

Dernière interrogation... En quoi la formation des enseignants est-elle tributaire de telle ou telle équitation de tradition ? Si leur niveau de formation baisse, est-ce le fait de l'abandon d'une tradition nationale ou le résultat d'une politique fédérale orientée vers l'animation et le loisir pour répondre à une demande massive (et chercher à élargir cette demande) ? Si nos enseignants étaient formés selon les principes de l'école classique allemande, seraient-ils plus mauvais que formés selon l'équitation de tradition française ? Est-ce l'appartenance revendiquée à telle ou telle école équestre qui définit le niveau des enseignants ou la qualité des formateurs et le temps d'apprentissage ?

Je ramasse les copies dans 8 jours !  Laughing 

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Lun 11 Aoû 2014 - 10:02

C'est bien pour cela que ces rencontres sont importantes: afin de bien définir ce qu'est l'équitation de tradition française. Comme pour de nombreuses nations cavalières, elle prend ses racines chez La Guérinière et y ajoute ensuite les apports de tel ou tel écuyer français ou étranger(généralement germanique)passés ou présents...Il est donc essentiel de définir ce qui différencie l'équitation à la française des autres principes et progressions que proposent d'autres nations; à moins d'être pour la mondialisation et l'uniformisation des pratiques équestres (ce que semblent vouloir certains, plus préoccupés de l'aspect financier que du côté technique de la chose.
Je crois qu'une des spécificités de l'équitation française est de s'adapter à tous types de chevaux.
Et il me semble important d'apporter un peu plus de technique dans la formation des enseignants. ET si la FFE s'était sentie tributaire de l'apport de tous les écuyers qui ont fait l'équitation en France (n'est ce pas là que nous vivons?), elle aurait certainement eu une autre vision du contenu des formations.En tant que délégataire des connaissances des cavaliers , elle a failli! et cela n'est pas pardonnable.
Il est important que les enseignants soient formés à des principes et des progressions cohérentes......et, comme nous sommes en France (bis repetita)autant que nous appliquions les principes que nous ont légués les écuyers français, qui correspondent plus à nos caractères (ce qui se dilue de plus en plus avec la mondialisation, mais , comme fils d'émigrés ayant intégré les valeurs françaises, je me dois de défendre nos spécificités françaises- fin du HS-).Ce qui n'empêche nullement de connaître et de tester les méthodes prônées par d'autres pour avoir une culture la plus étendue possible, afin pouvoir s'adresser à tous types de chevaux.....et plus............... geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Lun 18 Aoû 2014 - 21:23

Après 8 jours d'absence, je constate à regret que le sujet ne passionne pas les foules... Pourtant, il y aurait des choses à dire me semble-t-il. Et pour cela, pas besoin d'être savant ni sachant !
Yves, ce qui me semble le plus ressembler à ta définition de l'équitation de tradition française, c'est Decarpentry. Et pourtant, il me semble t'avoir lu dire que ce n'était pas une référence dans laquelle tu te reconnaissais particulièrement. Comme quoi...
Je retiens cette idée d'une équitation adaptable à toute sorte de chevaux... encore que, sur un autre forum, un intervenant explique que, justement, c'est l'intérêt de l'équitation du 18e (pour faire simple et parce que je pense qu'elle n'était pas "française" mais européenne) que d'être adaptable à toute sorte de chevaux, et que c'est l'un des reproches à faire à l'équitation française que de n'avoir pas su persévérer dans la voie classique et d'avoir chercher des échappatoires ou des facilités plutôt que d'affronter les difficultés que lui proposait l'arrivée de nouveaux types de chevaux.  
À mon (très) modeste niveau, j'avoue ne pas me retrouver dans le "travail à l'arrêt" et lui préférer très largement le travail dans le mouvement. Si je m'en tiens aux grands principes des "écoles" reconnues et revendiquées en France, cela m'éloignerait donc de l'équitation de tradition française telle que tu la définis, au moins en partie. Je ne sais pas comment les intervenants de ce forum pratiquent, mais c'est justement à travers ce genre de "détails" qu'il serait intéressant de juger de l'intérêt de définir une tradition française et de s'interroger sur les cavaliers qu'elle concerne réellement.

Quant à la formation des enseignants... je ne suis pas vraiment convaincu par tes arguments Qu'ils étudient tel ou tel écuyer, dans la mesure où l'on reste dans l'une des grandes écoles européennes, que m'importe. C'est plutôt par l'intensité de l'étude et la sévérité de la sélection bien plus que par le style d'école étudié que pourrait se définir un bon enseignement me semble-t-il. Encore faudrait-il que le jeu en vaille la chandelle pour les aspirants enseignants...
Nous sommes en France, certes, mais l'équitation n'avait pas de frontières avant l'éveil des nationalités. La Guérinière n'est pas sorti du néant. Il a codifié et arrangé des notions qui n'avaient rien de spécifiquement français me semble-t-il. La grandeur de la France, c'est d'avoir su intégrer et s'enrichir de cultures étrangères. De nos jours où l'on veut penser à l'Europe comme à un continent plutôt que comme à un agglomérat de nations, il me semblerait logique d'aller dans le même sens en équitation plutôt que de s'accrocher à ce qui, au regard de l'Histoire, n'est qu'une parenthèse (plutôt sanglante, d'ailleurs).

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Mar 19 Aoû 2014 - 14:51

Personnellement, je ne conçois l'éducation du cheval que dans le mouvement...
Suis je Decarpentriste ou autre?, je ne sais, je n'aime pas les étiquettes. Je suis ce que m'ont appris mes maîtres, ce que j'ai lu ce que m'ont fait comprendre les chevaux.
Je crois ,s'il faut une référence ,que je commence d'Aure(mise sur la main, acceptation du contact du mors, équilibre par l''extérieur et les exercices de gymnastique) pour finir Baucher (décontraction de la mâchoire)..Mais l même cela me semble trop restrictif et catalogué.
Il est vrai que le propre de l'équitation française, dont on peut voir le début avec La Guérinière (c'est en tout cas celui que l'on donne en premier comme référence) est le résultat d'apports étrangers.. Mais les français ont été les premiers à la codifier et à la divulguer un peu partout.
Je crois à l'individualité de chaque pays.. et je crois aussi que l'équitation se doit d'avoir une unicité d'enseignement.. Et je choisis l'équitation française plutôt que l'équitation nordique (allemande ou autre)parce qu'elle correspond plus à mon caractère et à mes relations avec les chevaux.
Mais je me répète!
Et comme toi, je trouve dommage que ce sujet n'attire pas plus de commentaires............. geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Mer 20 Aoû 2014 - 13:18

Si je peux me permettre un petit commentaire : le programme est alléchant, de part la diversité des sujets abordés et des personnes intervenantes :
http://www.cadrenoir.fr/documents/ENE%20-%20Depliant%20Colloque%20Rencontres%202014%20def.pdf
... mais s'adresse avant tout sans doute aux professionnels de l'équitation ( le cavalier amateur qui bosse en semaine en est d'office exclu : ça se passe un jeudi et un vendredi ).. ceci dit je le comprends fort bien s'il s'agit de toucher et peut-être d'influencer la formation et les pratiques des enseignants..

Pour quelqu'un comme moi, qui n'a qu'une pratique amateur très éloignée des clubs, de la compétition, et qui cherche simplement à rester "juste" et respectueuse de mes chevaux, l'équitation de tradition française reste une sorte de théorie difficile à définir ; je n'ai pas une culture livresque suffisante pour en déterminer autre chose que les contours (et encore..) , et ce que je lis à droite et à gauche ne m'a pas vraiment permis de clarifier , vu que sur les forums, on passe plus de temps à s'étriper verbalement sur telle ou telle définition qu'à partager ses connaissances..


Ce que j'y trouve, où que je crois y trouver, ce sont des concepts avec lesquels j'essaie de travailler (la légèreté, le respect de la bouche, la décontraction ...et même là dessus tout le monde n'est pas toujours d'accord sur la façon de l'obtenir ..) et je "bidouille" en essayant au maximum de respecter les choix que j'ai fait, en piochant dans les méthodes proposées celles qui me semble convenir à mon cheval ...

Alors je ne sais pas si la rencontre prévue permettra de clarifier ce qu'est l'équitation de tradition française, ni si elle aura une influence positive sur la formation des futurs enseignants (et là, mon optimisme ambiant me dit que "non" , compte tenu que d'autres considérations bien plus terre-à terre entrent en jeux..mais j'espère me tromper )... mais je compte bien sur Yves pour nous raconter par le menu tout ce qu'il aura entendu d'intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Mer 20 Aoû 2014 - 14:49

Yves Katz a écrit:
Et je choisis l'équitation française plutôt que l'équitation nordique (allemande ou autre)parce qu'elle correspond plus à mon caractère et à mes relations avec les chevaux.
Eh bien, vois-tu, la relation au cheval, c'est justement l'un des points qui me séduit le plus dans l'équitation classique allemande. Dans la tradition française, du moins chez certains auteurs, on sent encore, de mon point de vue, des restes de cette vieille idée "d'animal machine". Je n'ai pas du tout eu cette sensation à la lecture de Steinbrecht. Et l'importance accordée au bien-être du cheval par cet auteur m'a d'ailleurs très agréablement surpris car certains commentaires (probablement plus basés sur des préjugés que sur une étude du texte) m'avaient préparés à tout autre chose.

zabot29, je crois que l'immense majorité d'entre nous fait ce qu'elle peut plus que ce qu'elle voudrait. Bien plus que l'école ou la tradition revendiquée, ce qui différencie finalement le plus les uns des autres, c'est la primauté accordée à l'adhésion du cheval pour les uns et au résultat "à tout prix" pour les autres, avec toutes les nuances et les excès possibles dans tous les sens.

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Mer 20 Aoû 2014 - 15:58

Steinbrecht n'a plus grand-chose à voir avec les cavaliers que l'on voit en compétition aujourd'hui , fussent-ils du Nord ou d'ailleurs, puisque , grâce aux juges, leur équitation est copiée.
Certaines personnes parlent aujourd'hui de la mondialisation de la compétition , faisant table rase de ce que nous ont laissé les écuyers d'hier et d'avant.......................... geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Mer 20 Aoû 2014 - 17:16

Je suis bien d'accord, Yves, Steinbrecht ne se réjouirait probablement pas du spectacle que donne à voir la compétition le plus souvent. Ce qui renforce d'ailleurs bien l'idée qu'il ne faut pas confondre l'équitation classique allemande avec l'équitation de compétition comme on a un peu facilement tendance à le faire.
Et puis, pourquoi faudrait-il ramener toute discussion sur les différentes écoles (ou traditions) équestres à la compétition ? Que je sache, dans le domaine de la compétition, les français ne se montrent pas particulièrement plus "légers" que les autres nationalités et ne brillent ni par leurs résultats ni par la qualité de leurs prestations.


_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Jeu 21 Aoû 2014 - 10:46

"La connaissance du naturel d’un cheval est un des premiers fondements de l’art de le monter et tout homme de cheval en doit faire sa principale étude."
Disait La Guérinière il me semble....

Je ne vois pas là une considération mécanique de la bestiole, bien au contraire. "Le naturel" d'un cheval, c'est significatif comme choix de langage non ?
Je ne pense pas que Descartes use de ce genre de mot pour son animal-machine. Ce qui est fort regrettable c'est que Descartes étant un philosophe français, on imagine que toute la culture française et tout son approche de l'animal se résume à la pensée d'un seul homme et des ses adeptes. Bien heureusement non. Ce vestige d'une pensée facile, idiote, sans raisonnement ni observation n'a plus d'existence que dans des esprits anthropocentriques et ignorants.

Ne sommes nous pas d'accord aussi pour dire que tout n'est pas QUE vérités sous prétexte d'être un écuyer hors du commun ? Trions, trions, trions donc !  Laughing 

A part, ça, je me positionne un peu comme Zabot sur ce coup.
Je serais plus sensible à la définition officielle d'une équitation intelligente, moderne, synthèse raisonnée et raisonnable des héritages du passé et des connaissances contemporaines qui miraculeusement remettrait la FFE sur le droit chemin, du moins l'en rapprocherait, que d'une équitation identitairement française à tout prix, laissant sur le côté des richesses comme Oliveira, Steinbrecht et je ne sais qui d'autres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Jeu 21 Aoû 2014 - 10:55

Je crois qu'Oliveira fait pleinement partie de l'équitation française. Et celle ci se doit de prendre à son compte tout ce qui va dans le sens de ses objectifs.
Contrairement à ce que pense(ou laisse supposer )Maryam, ma conception de l'équitation française n'est pas purement identitaire.
Pour ŕépondre à Olivier,il ne s'agit pas de ramener tout à la compétition. Mais pour moi,la compétition se doit d'être la vitrine des différentes pratiques équestres................... geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Jeu 21 Aoû 2014 - 11:15

Yves, je sais bien que TA conception n'est pas purement identitaire.
c'est la démarche de ces rencontres sur une définition de l'équitation classique françaisee qui me fait craindre une étiquetage un peu périlleux et passéïste  Neutral 

@ Olivier :
Pluvinel - 1555-1620
Qui ne connaît sa phrase fameuse sur “ la gentillesse, qui est aux chevaux comme la fleur sur les fruits, laquelle ôtée ne retourne jamais ” ?
Pluvinel a très vite compris que seul l'ignorance était la cause des résistances et non la mauvaise volonté du cheval! Il cherche à travailler “ la cervelle plus que les reins et les jambes ” du jeune cheval, et sa mémoire reste honorée par cette règle impérative : “ Il faut être avare des coups et prodigue des caresses afin, comme redirai toujours, d'obliger le cheval à obéir et à manier plutôt pour le plaisir que pour le mal. ”
Il commence le travail autour d'un pilier unique pour assouplir, puis avec une selle sans cavalier et enfin parfait le travail dans les piliers doubles de son invention qui permettent l'abaissement des hanches.
La position du "bel homme de cheval" s'inspire de celle indiquée par Xénophon: "estomac avancé, jambes tendues, talons tournés vers dehors."
Le rôle de l'embouchure perd de son importance, c'est la science et le tact du cavalier qui priment, les moyens artificiels ne viennent que comme complément.
Si les procédés de Pluvinel ont été dépassés par l'évolution des problèmes posés aux cavaliers au cours des trois siècles qui nous séparent de lui, son œuvre est d'un maître à penser autant que d'un maître à monter à cheval, dont la mentalité sereine et forte oblige le lecteur actuel, étonné, à réfléchir sur soi-même et , comme le sage antique, à s'améliorer en améliorant son interlocuteur, le dialogue se déroulât-il dans le langage des aides.


Extrait du site de Daniel JUGNET

Olivier, tu me vexes ! Arrête de dire que l'équitation française classique a moins eu le soucis du bien être des chevaux que d'autres écoles !  Laughing  Wink 

Yves, Oliveira n'est pas français, tu le sais, bien évidemment. Ce que je veux dire, c'est que soit on définit une équitation de tradition classique française en se référent alors aux écuyers français uniquement. Soit on définit une équitation d'inspiration française et enrichit des plus grandes références, ce qui en fait alors une équitation plus européenne (Italie, Portugal, Allemagne, Angleterre). Nos plus grands écuyers anciens ayant de toute façon été eux même sous l'influence de leurs illustres voisins. Isn't it ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Jeu 21 Aoû 2014 - 13:19

Laughing 

Maryan, tu t'en tiens aux auteurs classiques. Tu ne vois vraiment pas à quelle tradition je fais référence ?
C'est pourtant là le problème de la tradition française que de faire cohabiter deux visions différentes du cheval. C'est tellement vrai que même Decarpentry a eu bien du mal me semble-t-il. C'est du moins ce que laisse entrevoir son Équitation académique qui n'a pas la limpidité d'autres ouvrages, AMHA.

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
centaure

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 49
Localisation : isere

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Ven 22 Aoû 2014 - 8:08

l équitation francaise...vaste sujet! si mes connaissances sont bonnes,suite aux défaites de nos guerriers qui montaient comme des "pieds".il a bien fallu les envoyer a l école:ce fut la naissance "du cadre noir".les moyens de faire les guerres se modernisant,les chevaux furent abandonnés et déviés pour faire du spectacle et du loisir.
le cadre noir aurait du disparaitre si l n avait pas eu sa reconversion en équitation civile.mais les époques changent et de nos jours,les gens ont d autres priorités que l équitation(francaise ou autres);les centres équestres se vident,les chevaux se vendent ou se donnent...il y a plus de moniteurs que de clients.
pour moi,l équitation est une absence de contraintes,un échange,une communication avec un etre intelligent.
ces dernières années,cela est devenue une "usine" avec des niveaux médiocres autant du coté des enseignants que des cavaliers;mais le profit avant tout car l équitation est devenue un commerce expéditif et onéreux ,mais qui se meurt doucement...

"ce que le cheval accomplit par la contrainte n est ni su,ni beau,c est exactement comme si l on contraignait un danseur par la cravache ou l aiguillon;homme ou cheval sous un pareil traitement,auraient bien plus une attitude disgracieuse que des gestes élégants" xénophon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanMB



Messages : 6
Date d'inscription : 07/04/2014
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Ven 22 Aoû 2014 - 10:19

Le nouvel écuyer en chef du Cadre Noir, Patrick Teisserenc, prendra ses fonctions lors de ces Rencontres. Voici un lien permettant de visualiser sa conception de l'équitation:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piaffer.org
centaure

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 49
Localisation : isere

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Ven 22 Aoû 2014 - 12:47

je le trouve un tantinet contracté son cheval...son stick qui reste coincé sous l aisselle non stop me laisse a penser qu il se contracte d un coté malgré lui...les épaules ont bien du mal a joué leur role.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Ven 22 Aoû 2014 - 16:37

Je ne partage pas totalement l'avis de Jean. Une vidéo,surtout prise lors d'un travail du cheval,ne permet pas nécessairement de se faire une idée sur la conception que le cavalier a de l'équitation. Nous ne connaissons rien ni du cheval ni de son niveau technique. On reconnait cependant à ce travail la touche "Pradier". Personnellement,ce qui me gêne, c'est le travail au galop........Mais,une fois encore,on ne peut juger autrement qu'avec sa sensibilité que sur le terrain.............. geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Ven 22 Aoû 2014 - 17:32

Merci pour la vidéo, Jean.

Pour ma part, je n'ai pas de son. Suis-je le seul ?

Sinon, comme Yves, je vois une grosse influence Pradier dans ce travail.
Dans l'ensemble, je ne suis pas vraiment séduit par ce que je vois mais comme je ne sais pas s'il s'agit d'un travail sur son propre cheval ou d'un travail sur le cheval d'une autre personne, il me paraît difficile d'en tirer la moindre conclusion.

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Ven 22 Aoû 2014 - 17:36

Pas de son non plus............. geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanMB



Messages : 6
Date d'inscription : 07/04/2014
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Ven 22 Aoû 2014 - 17:57

Tu as raison Yves, j'ai été excessif, je voulais simplement dire «se faire une premiére idée de la conception...».

Il n'y a pas de son sur cette vidéo, ne cherchez pas d'erreur dans votre machine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piaffer.org
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Mar 26 Aoû 2014 - 10:02

@ Olivier, oui, je m'en tiens aux classiques, c'est ce qui me semblait répondre à la notion de "tradition"... J'ai du mal à suivre du coup Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   Mar 26 Aoû 2014 - 10:14

La tradition n'exclut pas la modernité dans la mesure où celle ci est le prolongement de la première............ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontres de l'Equitation de tradition française   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontres de l'Equitation de tradition française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Association Française pour une Equitation Sans Mors
» Polyomavirus et/ou mue française
» Revue Française des Cichlidophiles - Mensuel - n° 302 - Octobre 2010
» La faverolles française naine
» Heros efasciatus rivière Comté (Guyane française)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: