CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Un autre chemin, mais un chemin tout de même.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Lun 22 Oct 2012 - 14:58

Effectivement, Racinet déconseille à tous les chevaux de faire la révérence...parce qu'il en a soigné un qui avait des pb ostéo à cause de cette figure...qui lui était certainement très mal apprise et demandée. Car c'est un exercice qui peut être très néfaste de plusieurs points de vue : s'il est demandé de façon assymétrique (tjs du même coté, ce qui était très certainement le cas du cheval soigné par Racinet), sans préparation (avec un échauffement complet, car bcp d'articulations sont très sollicitées, les muscles également), et dans une bonne posture de départ (campo) qui évitera au cheval se s'appuyer sur la nuque, de trop tirer sur le dos, de perdre l'équilibre, etc...


Mais une révérence est aussi un exercice particulièrement complet, il fait travailler tout le corps : les épaules, le dos, l'encolure, etc...il fait reculer la masse sur les postérieurs (donc exercice de rassemblé....certes le garrot ne monte pas...mais tout le rachis se fléchi, de la nuque à la queue, ce qui fait quand même ressortir le garrot)
Bref, ça peut donc être un exercice tout autant bénéfique que la combinaison de plusieurs autres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Ven 26 Oct 2012 - 18:00

Nemo Envy a écrit:
Qu'en est-il des jeunes entier qui se mette dans cette position lors du jeu? Pour mes ostéos, pas de contradiction si pas d'abus.
C'est vrai que les jeunes pratiquent la révérence en se mordant les genoux, Nathalie G a mis une photo en ligne dans « ce que les chevaux nous disent ». Mais la jeunesse peut se permettre tant de mouvements. Si l'ostéo ne remarque pas d'incidence dû à la révérence il n'y a pas de contre indication. Comme le fait remarquer Muriel Le Mestric l'échauffement et la symétrie de l'exercice sont à respecter. Enfin je suppose car je ne pratique pas cet exercice, Racinet m'a fait peur. Mais « le gris » salue aussi en faisant un truc de son invention que j'ai simplement encouragé en le récompensant: il met les deux antérieurs en avant et descend l'avant main en rouant l'encolure et en gardant la croupe en l'air, un peu comme un chien qui veut jouer, ou comme s'il s'étirait. J'ai vu ce mouvement chez Bartabas et chez Luraschi qui l'appelle le « salut à la reine » je crois. Rolling Eyes
Pour le coucher, autre façon de faire du même acabit. « le Gris » aime se rouler après le travail, ce qui m'a permis de comprendre comment inciter un cheval à se rouler et insister pour qu'il roule les deux côté sans se relever entre temps. Donc après la roulade, je lui donne une récompense quand il est encore couché. C'est comme cela qu'il sait ce que signifie « rouler » et « coucher ». C'est la méthode pour les nuls: partir d'un mouvement que le cheval fait par hasard et le récompenser au maximum. C'est très long , mais ça marche aussi. Laughing
Muriel Le Mestric a écrit:
et dans une bonne posture de départ (campo) qui évitera au cheval se s'appuyer sur la nuque, de trop tirer sur le dos, de perdre l'équilibre, etc...
le campo: c'est bien la posture campée des antérieurs en avant et des postérieurs en arrière de leur position verticale naturelle?
Si tel est le cas je ne comprends pas pourquoi demander cette position; lorsqu'un cheval se couche il a besoin de ramener ses postérieur sous son ventre.
Pour la révérence il se relève en reportant fortement son poids sur son arrière main, donc si les postérieurs ne sont pas sous la masse, c'est difficile.
Ces figures ne demandent -elles pas un minimum de rassemblé ou tout au moins une aptitude naturelle à se rassembler? Tout cheval se couche à tout âge mais la méthode de Pignon me paraît la plus naturelle car il se couche comme il en a envie. Alors faut -il attendre pour la révérence que le rassembler soit acquis ou en cours d'acquisition? Je pose la question, car chez L Gruss ces figures venaient, il me semble, en fin de travail en liberté. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Mer 7 Nov 2012 - 12:31

je parle bien de la révérence, pas du coucher. Evidemment pour se dernier, le cheval doit plutôt chercher une attitude "d'isard sur le pic" (les 4 pieds rapprochés).
Mais pour les révérence, c'est bien la campo qui y prépare car un antérieur en appui sur le sol se tend devant. Ce pied reste posé, c'est le reste de la masse qui recule. Si les postérieurs sont déjà d'aplomb lors de ce report de masse, les postérieurs seront carrément trop en avant : soit le cheval recule les postérieurs, soit...il tombe sur les fesses. Généralement, il opte pour la première option, mais ce "petit" pas en arrière indique une perte d'équilibre dans la figure...ce qui pourrait être dangereux si le cheval ne pouvait pas se rattraper pour une raison x ou y (il tomberait).

Normalement, dans le campo, les postérieurs sont également écartés l'un de l'autre, améliorant encore la stabilité de la position "révérence".
Idéalement, lors de la révérence, les postérieurs sont verticaux (ou à peu près) : le cheval peut alors tenir la position confortablement plus longtemps. Donc avant report de poids vers l'arrière, ils doivent être en arrière de la verticale. Logique, non ?

Qui plus est,si les postérieurs sont verticaux lors de la révérence, le cheval pourra enrouler l'encolure sous sa masse en tirant le dos. Si le dos est déjà trop fléchi en arrière au niveau du bassin, ce geste sera trop dur pour le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Sam 10 Nov 2012 - 19:36

Comme je ne pratique pas du tout je crains de n'avoir pas tout compris. Embarassed
Le cheval est donc campé au départ comme le joli petit arabe gris dans l'équitation perpendiculaire?
Les antérieurs en avant de leur position normale et les postérieurs en arrière? Et par le report de poids d'avant en arrière les postérieurs se trouveraient à la verticale lorsque le cheval est en révérence. Question
Mais alors comment fait -il pour passer de la révérence au couché ou de la révérence au galop comme c'est le cas de Lancelot le lusitanien de Pignon dans l'émission d'équidia, si les postérieurs ne sont pas en dessous de la masse du cheval c'est à dire engagés pendant la réverence? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Jeu 15 Nov 2012 - 14:46

fraxinus a écrit:
Comme je ne pratique pas du tout je crains de n'avoir pas tout compris. Embarassed
Le cheval est donc campé au départ comme le joli petit arabe gris dans l'équitation perpendiculaire?
Les antérieurs en avant de leur position normale et les postérieurs en arrière? Et par le report de poids d'avant en arrière les postérieurs se trouveraient à la verticale lorsque le cheval est en révérence. Question

C'est très exactement ça.
Quand on voit un professionnel du spectacle, sérieux, demander une révérence à son cheval, le cheval commence par se placer en campo (je l'ai vu sur des vidéos de Frédéric Pignon, donc je pense que son frère fait de même).
La transition révérence/galop mérierait une vidéo afin de la commenter directement.


Pour se coucher, le cheval se déséquilibre, donc il n'y a pas besoin de chercher un équilibre stable dans la posture de la révérence. De plus, en étant coucher, le cheval a ses 4 membres pliés sous lui.

Quand un cheval se couche naturellement, il rassemble ses 4 membres sous lui, puis ploie les antérieurs l'un après l'autre ou ensemble. Et alors qu'il est à genou, il laisse son arrière-main choir en douceur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo-envy

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Sam 17 Nov 2012 - 9:53

c'est très bien résumé Muriel! Wink

pour en revenir a mon petit bout de chemin, j'ai eu l'opportunité de faire un stage chez Nicolas Brodziack, et ça a été vraiment une sacré révélation équestre pour moi... Moi qui pensais que le mors c'était finis, car une bouche trop dur et un cheval trop braqué. Et bien non, mes 2 années de sans mors, d'éducation et de flexion on été bénéfique. Une vrai remise à zéro. Dire qu'il était difficile de monter Nemo avec un mors à gourmette, là j'ai un simple petit filet. Et j'ai une sensibilité extra! On commence le travail sérieux, Nemo rentre dans l'école des grand, et moi aussi! Mais toujours avec le plus de complicité, et respect mutuel possible! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/nemoenvy/nemo-golden-dream
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Sam 17 Nov 2012 - 16:45

Merci pour toutes ces explications.
J'ai « observé » ce que fait le « gris » lorsqu'il salue. Comme c'est un mouvement spontané qu'il produit, la plupart du temps sans demande particulière et très souvent lorsqu'il trouve que je ne suis plus assez concentrée sur lui, il n'y a donc pas de préparation de ma part à ce mouvement.
Lorsqu'il salue, il commence par lever un antérieur et le placer vraiment en avant de l'autre, puis fait de même avec l'autre antérieur, sans avoir bougé les postérieurs. Ce qui fait qu'effectivement il se trouve un bref instant dans cette position campée. Bref instant ,car le tout s'enclenche très vite. Puis il descend l'avant main et se trouve la croupe en l'air. Ensuite il reporte le poids sur l'arrière main avant de remonter l'avant main.
Donc encore merci de m'avoir aidée à « voir » et à comprendre ce qui se passait. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo-envy

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Dim 25 Nov 2012 - 19:33



une petite vidéo de travail à pied! Smile

la prochaine sera dans un certain moment je pense, j'ai plein de nouvelles chose à travailler!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/nemoenvy/nemo-golden-dream
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Dim 25 Nov 2012 - 20:39

Merci pour ce charmant morceau musical(Joan Baez?)
Quant à la vidéo, elle est la preuve que l'équitation, en tant que communication entre l'humain et le cheval, a de nombreux visages, tout aussi respectueux les uns comme les autres, s'ils sont faits dans le respect de l'autre................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lovf



Messages : 24
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Lun 26 Nov 2012 - 10:35

J 'aime bien, même si les tours me rebutent toujours un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo-envy

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Lun 26 Nov 2012 - 18:19

C'est bien JB Smile
(j'adore ce morceau!)

c'est très bien dit, respect et ouverture d'esprit!

pourquoi les figures vous rebute?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/nemoenvy/nemo-golden-dream
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Lun 26 Nov 2012 - 19:21

yveskatz a écrit:
Merci pour ce charmant morceau musical(Joan Baez?)
Quant à la vidéo, elle est la preuve que l'équitation, en tant que communication entre l'humain et le cheval, a de nombreux visages, tout aussi respectueux les uns comme les autres, s'ils sont faits dans le respect de l'autre................. geek
Travail, respect réciproque, complicité et le tout emprunt de poésie : merci Johanna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Mer 5 Déc 2012 - 20:23

Merci Johanna pour cette vidéo pleine de fraicheur et de complicité.

Quelques petites remarques (sachant que je n'arrive pas à faire le quart de la la moitié de tout ça) de ce que j'ai remarqué à améliorer.

Le palettage lors du cabré de Némo pourrait être assimilé à une sorte de défense : soit l'exercice lui plait moyennement, soit elle a appris comme ça (peut-être en passant par les jambettes ?).
Nemo a aussi facilement les oreilles plus ou moins couchées pendant les exercices : y prend-t-elle autant de plaisir que toi ?

A la révérence, on voit ses postérieurs reculer d'un pas chacun. Le campo serait à mieux mettre en place avant : ces petits pas ne se produiraient plus...

Au trot sur son dos, Nemo fouaille un peu de la queue et on a l'impression que tu rebondis un peu...je pense que les 2 sont liés. Rolling Eyes

Lorsque Sparx pose ses sabots sur son dos, on voit Nemo se crisper. Il faut dire que le contact ne se fait pas très délicatement, et Sparx doit faire un peu son poids même s'il est tout pitit !
Peut-être attraper les sabots de Sparx pour les poser doucement à la main sur Nemo ? Ou amortir le contact en mettant un bon coussin ?

Lorsque Sparx saute par dessus Nemo, ses sabots atterrissent presque sur ses postérieurs (que Sparx ne peut pas voir en prenant son appel). Peut-être que Sparx pourrait y faire attention en sautant dans l'autre sens (abord coté où les membres de Némo sont visibles) ?

Voilà, bonne continuation, et vivement la suite ! cheers flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo-envy

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Jeu 6 Déc 2012 - 9:57

Nemo boxe car c'est sa manière à lui de s'équilibrer, ce n'est pas une défense. Nemo retrousse souvent les oreilles vers l'arrière, mais ne sont pas plaqué. C'est plus ou moins une attitude de concentration, souvent d'un LBI.

On peut apprendre au cheval à se camper lui même, passant de l'arrière ou de l'avant, le résultat est au final, le même! Wink

Le trot est en fait l'apprentissage du passage: et ça rebondis beaaauuuucoup. C'était la première et la dernière fois avant longtemps que je lui demandais à cru. ça secoue beaucoup trop.

Sparx apprend, normalement il part de plus près et se pose plus en douceur, on peut pas réussir à chaque fois ^^ et je ne suis pas d'accord, il atterris pas sur son postérieur Shocked mais derrière, pour l'avoir vu avec mes yeux d'humain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/nemoenvy/nemo-golden-dream
Nemo-envy

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Dim 6 Jan 2013 - 12:04

et je continu mon bout de chemin... on apprend de nouvelle chose, on continu d'autres.
Tout d'abord le travail en duo, qui prend forme peu à peu.
Le dressage, qui me passionne de plus en plus et qui fait du bien à mon cheval.
Travail en longue rêne pour mieux aborder les sauts d'école.
Et puis de nouvelles figures: assis en direct, campo, salut de la reine (tout début)



vous propose de visionner cette vidéo qui aborde plein de nouvelle chose! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/nemoenvy/nemo-golden-dream
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Dim 6 Jan 2013 - 16:49

on voit bien que némo apprend les choses à sparx, c'est mignon.

vos progrès sont merveilleux. par contre juste une petit moment qui ne m'a pas plus, quand sparx fait gauche droite (comme les chevaux western qui isolent un veau), je trouve que tu agites bcp la chambrière vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estelle35

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Mar 8 Jan 2013 - 22:39

Les deux pas de pas espagnol synchronisés sont très beaux !

Plusieurs petites remarques et questions en ce qui concerne le reste de la vidéo, j'espère que tu pourras m'éclairer Wink

Tout d'abord, la même que mawawa... Ton ptit bonhomme semble franchement pas prèt pour ce type d'exercice, il essaye de te le faire comprendre avec oreilles plaquées, froncements de naseaux et fouaillements de queues mais tu continues la demande avec la chambrière.... Fais attention, ne risque-t-il pas de s'abimer les articulations avec ce mouvement qui n'est pas juste au niveau de l'exécution et s'il n'est pas prêt physiquement ? De même pour le assis du debout. J'ai toujours entendu dire que si il était mal exécuté, cet exercice pouvait nuir gravement aux jarrets, est-ce vrai ?

Ensuite pour le cabré sur le tronc, pourquoi lui demander sur une surface glissante ? Il a eu l'air surpris le ptit Sparx...

En ce qui concerne le salut à la reine pour Sparx je trouve ton licol bien bas sur le nez, c'est fait exprès ? Si oui, pour quelle raison ?
Pour celui de Nemo tu le lui demande avec un mors et une action de main basses sur le langue et les barres. L'action semble de plus assez forte, il en est de même sur ses "sauts d'écoles"... Nemo a-t-il une bouche dure ? Pourquoi choisir cette action plutôt qu'une action sur la commissure des lèvres ?

Merci pour la vidéo Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo-envy

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Mer 9 Jan 2013 - 8:41

En fait a proprement parlé, ce n'est pas un droite-gauche. C'est une préparation au Quiebre. (exercice d'esquive) donc c'est normal que je soit franchement obligé de mettre de la pression et de l'impulsion pour obtenir le mouvement souhaité. Quand à l'attitude, c'est l'attitude classique d'un cheval faisant cet exercice.
Je ne pense pas que le assis en direct face spécialement mal au jarret, moi je dirais plus que le dos qu'il faut surveiller.
D'habitude je demande le salut en licol avec Nemo. Le but étant d'avoir une action abaissante pour que le cheval de 1: se tende vers l'arrière et de 2 vers le bas. J'ai reproduit l'action en mors, si j'avais agis sur la commissure des lèvres je n'aurais: rien eu! Mais comme la figure n'est pas encore au point j'arrête de la faire au filet pour le moment. Et quand au saut d'école, eh bien le cheval à tout simplement besoin d'aide au début. Pour l'aider à trouver son équilibre, lui communiquer des infos. Il est tendu sur ma main, mais pas à "tirer", "tracter". (d'ailleurs tu as pu remarquer que je n'ai pas de muserolle, très facile pour lui de m'indiquer quand ça va pas). Et non, Nemo n'a pas de bouche spécialement dur (sinon jamais de la vie je m'amuserais à faire cabrioler mon cheval avec un petit de mors de rien du tout alors qu'il se moque de tracter ext ext ext)

j'espère avoir pu t'éclairer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/nemoenvy/nemo-golden-dream
Estelle35

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Mer 9 Jan 2013 - 15:20

Nemo-envy a écrit:
En fait a proprement parlé, ce n'est pas un droite-gauche. C'est une préparation au Quiebre. (exercice d'esquive) donc c'est normal que je soit franchement obligé de mettre de la pression et de l'impulsion pour obtenir le mouvement souhaité.

Cette "figure" étant une ébauche de Quiebre, ou balanceo ou cutting, appelez ça comme vous voulez, il s'agit de changements d'équilibre latéral. Mon problème avec cette figure c'est qu'elle devrait être demander dans l'impulsion et non à partir de l'arrêt. Sparx a bien du mal à suivre avec les postérieurs. Si tu ne te concentres que sur le mouvement du devant tu vas avoir un problème à un moment. Ce que tu trouves "normal" ne l'est pas pour moi. L'impulsion de ce mouvement viens de derrière et non de devant, ce que tu demandes pourtant avec la chambrière. Que la figure ne soit pas juste au niveau technique je m'en fiche mais j'ai vraiment l'impression que Sparx essaye de te dire quelque chose...



Nemo-envy a écrit:
Quand à l'attitude, c'est l'attitude classique d'un cheval faisant cet exercice.

Qu'entends-tu par classique ? Est-ce par ce que c'est une attitude que tu as vu chez d'autres chevaux que c'est la bonne ? Qu'il est "acceptable" d'avoir une véritable expression de gêne de la part du cheval et de continuer parce que les autres font pareil ?


Nemo-envy a écrit:
Je ne pense pas que le assis en direct face spécialement mal au jarret, moi je dirais plus que le dos qu'il faut surveiller.

Oui le dos doit effectivement être à surveiller mais le choc du poids du cheval retombant sur les jarrets ne t'inquiète pas ?


Nemo-envy a écrit:
D'habitude je demande le salut en licol avec Nemo. Le but étant d'avoir une action abaissante pour que le cheval de 1: se tende vers l'arrière et de 2 vers le bas. J'ai reproduit l'action en mors, si j'avais agis sur la commissure des lèvres je n'aurais: rien eu!

Il faut tester avant d'affirmer. Personnellement quand j'ai un cheval au travail pour lui reporter du poids derrière je monte les mains. Si tu essayes, tu remarqueras sûrement que ton cheval baissera aussi la tête. L'action vers le haut entraînant une réponse vers le bas, c'est le réflexe d'opposition.
Tu n'as pas répondu à la question sur la position du licol, c'etait voulu ?


Nemo-envy a écrit:
Et quand au saut d'école, eh bien le cheval à tout simplement besoin d'aide au début. Pour l'aider à trouver son équilibre, lui communiquer des infos. Il est tendu sur ma main, mais pas à "tirer", "tracter". (d'ailleurs tu as pu remarquer que je n'ai pas de muserolle, très facile pour lui de m'indiquer quand ça va pas). Et non, Nemo n'a pas de bouche spécialement dur (sinon jamais de la vie je m'amuserais à faire cabrioler mon cheval avec un petit de mors de rien du tout alors qu'il se moque de tracter ext ext ext)

j'espère avoir pu t'éclairer Wink

Oui j'ai bien regarder et ton cheval t'indique effectivement des choses. Après je ne m'intéresse pas aux sauts d'école donc tu t'y connais sûrement bien mieux que moi Smile




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nemo-envy

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 19/11/2011
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Mer 9 Jan 2013 - 19:47

Un balancero, un quiebre et une esquive de cutting ce n'est tout simplement pas la même chose. Wink (si tu souhaite connaitre les différences, je t'expliquerais, mais là, pas le temps!)
Comme tu le souligne, c'est une phase préparatoire, et non pas l'exercice final. (ce que je ne prétend pas) alors j'aurais bien voulu commencer et que mon poney commence à exécuter parfaitement le quiebre dans une attitude décontracté. Et bizarrement, ça n'a pas marché! scratch Laughing Doser cet exo est difficile: perdre l'impulsion, et gagner en sérénité ou l'inverse. Doser, relancer, calmer le jeu. Franchement, j'avoue avoir du mal à recevoir des critiques sur un exercice aussi complexe dans une phase préparatoire. ("on ne peux pas être et avoir été")
Pour le salut, oui j'ai testé (et j'ai testé encore aujourd'hui, dans le doute) et c'est pour ça que j'affirme! On obtiens un léger mouvement de tension vers l'arrière, mais pas le bas. La figure ne va pas dans le bon sens et n'a donc aucun interêt.
Eh bien justement ça ne m'inquiète pas spécialement, car je ne le sens pas "tomber" justement sur ses jarrets (pour le moment), c'est plus du genre à se poser délicatement. Moi c'est juste l'effort qui doit faire le dos que je surveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/nemoenvy/nemo-golden-dream
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Mer 9 Jan 2013 - 20:51

Nemo-envy a écrit:
Un balancero, un quiebre et une esquive de cutting ce n'est tout simplement pas la même chose. Wink (si tu souhaite connaitre les différences, je t'expliquerais, mais là, pas le temps!)
ET moi, et moi aussi je veux savoir les différences et même ce que c'est, parce que je n'y connais rien du tout Laughing
Donc quand vous aurez une petite minute....Merci!
Nemo-envy a écrit:
Comme tu le souligne, c'est une phase préparatoire, et non pas l'exercice final. (ce que je ne prétend pas) alors j'aurais bien voulu commencer et que mon poney commence à exécuter parfaitement le quiebre dans une attitude décontracté. Et bizarrement, ça n'a pas marché! scratch Laughing Doser cet exo est difficile: perdre l'impulsion, et gagner en sérénité ou l'inverse. Doser, relancer, calmer le jeu. Franchement, j'avoue avoir du mal à recevoir des critiques sur un exercice aussi complexe dans une phase préparatoire. ("on ne peux pas être et avoir été")
Nemo, vous avez beaucoup de cran de nous exposer ainsi votre travail dans les phases préparatoires qui sont forcément imparfaites (sinon elles ne seraient pas préparatoires, n'est ce pas?) Les chevaux s'expriment et c'est très bien, car cela prouve les liens étroits qui vous unissent, sinon ils ne s'exprimeraient pas. il me semble que lorsqu'on entretient des liens affectifs avec les chevaux, ils ne comprennent pas qu'on veuille parfois faire monter la pression: " Mais!!!! pourquoi tu t'énerve là, tu ne pourrais pas simplement me demander ce que je sais déjà et qu'on passe à la phase récompense grattouille, qui est vachement plus sympa?"
Dans ce cas plusieurs solutions: soit : OK tu n'es pas assez en forme pour ça, on arrête pour aujourd'hui, Sleep
soit on trouve un prétexte extérieur excitation, au hasard? le chat d'Estelle 35? Wink
soit on continue le travail en lui faisant comprendre: "ben tu vois c'est juste pour faire ça, et pas parce que je t'en veux" I love you
Quand le cheval est en liberté et dans la phase préparatoire d'un exercice il a toujours la possibilité de gérer lui-même son équilibre et d'éviter de se faire mal.
Bien que trouve les remarques d'Estelle35 instructives car elle provoquent vos explications, les vidéos de travail sont toujours difficile à commenter, on n'est pas sur place, on n'a donc pas le ressenti émotionnel, on ne connait les chevaux, leur tempérament, leur caractère, leur difficultés physiques ect. Donc tant que le travail n'est pas abouti et soumis au public, il est délicat d' émettre un avis définitif.
Je suis passionnément votre sujet et même si certains de mes commentaires vous ont parus déplacés, j'ai une très grande admiration pour ce vous faites (voilà c'est dit Rolling Eyes )
Je suis "épatée" par le travail et la relation au cheval des jeunes (vous Nemo et Estelle ) Chapeau bas mesdemoiselles.
Alors surtout ne soyez pas offensées par certaines remarques les artistes, ce ne sont que broutilles par rapport à vos réalisations et elles nous permettent à tous de comprendre votre démarche, votre conceptions du travail et sa progression.
Mais où diable avez appris tout ça et comment?

Une dernière remarque NemoEnvy, dans le sujet "modèle du cheval" on dirait bien que Nemo présente un temps de Tölt, et cette allure très originale est rarement présente en spectacle, peut être à développer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estelle35

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Mer 9 Jan 2013 - 21:00

Je pense bien que ces mouvements présentent une différence, sinon ils ne porteraient pas des noms différents Wink

Cependant le mouvement de base reste le même, tous sont inspirés du travail du bétail, deux proviennent de l'esquive à proprement parler du cheval de corrida, la troisième est inspiré du mouvement du cheval de cowboy qui lui bloque les mouvement de la vache ou allant contre lui (inverse de l'esquive donc).
Il n'en reste pas moins que ce sont des mouvements très exigeants physiquement et techniquement. Tous mettent en jeu un déplacement d'équilibre latéral d'un côté puis de l'autre (gauche-droite) avec les épaules. Quand le mouvement est bien exécuté, les postérieurs fonctionnent à l'opposé des antérieurs pour rétablir l'équilibre du cheval et éviter tous soucis articulaires, de déséquilibre ou de chutes qui pourraient coûter la vie au cheval voir même au cavalier.
Chez les chevaux de travail type bétail ces figures sont apprises dans le mouvements en avant pour leur faciliter la tâche pour prendre cet équilibre particulier. En le demandant directement de l'arrêt tu ne facilites pas les choses pour ton joli petit Loulou ...
Je ne critique pas, je ne me le permettrais pas, j'essaye juste de comprendre ta démarche d'apprentissage.

Personnellement je privilégie d'abord la décontraction avant l'énergie et d'ailleurs j'ai toujours pensé qu'on gagnait en impulsion avec la décontraction mais que sans la décontraction on partait dans la précipitation et la fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Sam 12 Jan 2013 - 9:12

Nemo-envy a écrit:



et ma dernière vidéo, tant qu'à faire, pas vraiment démonstrative, mais juste un témoignage d'amour envers mon âme jumelle! drunken

Ce n'est pas tout a fait ce que j'attend d'un cheval ...un peu trop "bisounours" a mon goût...mais je suis impressionné par le travail, la complicité et le respect du cheval qui se dégage de cette vidéo...vraiment impressionné...Chapeau mademoiselle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   Sam 12 Jan 2013 - 13:33

Nemo-envy a écrit:
Un balancero, un quiebre et une ----

Ce qui est bien quand chacun parle de son équitation, c'est qu'on apprend tout plein de mots nouveaux ! Smile

Mais pardon si j'ai la flemme de demander à Google...c'est quoi tout ça ?
Balancero ? ça doit balancer quelque part, mais encore ? Rolling Eyes
et quiebre ça veut dire cabré des fois ?

Merci Nemo (je suis un peu alien en la matière).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un autre chemin, mais un chemin tout de même.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un autre chemin, mais un chemin tout de même.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Mon betta à fait des bulles mais il est tout seul !
» et c'est repartis !!!!!
» un autre oiseau mais quelle race
» il gruge tout
» une autre Huppe mais sauvage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Équitation pratique :: Éducation élémentaire du cheval et du poney-
Sauter vers: