CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Enseignants et Serge Lecomte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Enseignants et Serge Lecomte   Mer 30 Avr 2014 - 20:40

Gaëlle LEPREVOST a écrit:


Je suis toute seule avec un méga top génial troupeau de chevaux d'extérieurs, mais ce n'est pas moi qui emmènerait mes cavaliers sur un terrain de CSO le dimanche

Votre positionnement est clair : équitation de pleine nature. Si on veut pratiquer une des 3 disciplines traditionnelles, ce n'est pas chez vous qu'il faut venir. Mais on peut  monter chez vous et en club pour apprécier diverses facettes de l'équitation

De la même façon on peut monter dans un club orienté CSO (ou CCE ou dress) et dans un autre orienté EW parce qu'on trouve de l'agrément aux deux

Cette spécialisation sur une discipline est tout à fait compréhensible : le même enseignant ne peut pas tout aimer, tout maîtriser, avoir des chevaux pour tout

Le système CE "initiateurs" et CE "d'approfondissement" correspond à un concept bien différent. Si je comprends bien, l'initiateur amène au mieux jusqu'au G7 et ensuite on change de club

C'est une idée dont j'ai entendu parler (plutôt vu écrire) voilà quelques mois ; sur l'instant j'ai été enthousiasmée

Le temps passant, je me suis posé pas mal de questions :
* Comment le public percevrait-il cette classification ? Il y a des chances pour que seul le club d'approfondissement soit vu comme sérieux ; même chose pour les enseignants
* Comment les clubs initiateurs accepteront-ils le départ de leurs cavaliers vers d'autres lieux ? Les performances des cavaliers d'un club sur un terrain de concours contribuent à construire sa réputation. Les clubs d'approfondissement tireront forcément mieux leur épingle du jeu (en principe) au détriment des clubs initiateurs
* Il y aura moins de cavaliers dans les clubs d'approfondissement : comment rentabiliser ? Pour approfondir il leur faudra plus d'équipement (installations, véhicules) et de meilleurs chevaux...sans compter le salaire plus élevé d'enseignants mieux qualifiés. Tout cela a un coût à répercuter sur le prix des leçons ; le choc peut être plus rude que celui de la TVA

Si on se place du point de vue du cavalier :
* Il a commencé dans un club, y a pris ses marques, en apprécie les enseignants, les copains, l'ambiance (abstraction volontaire des chevaux puisque dans l'autre club ils seront meilleurs). Etre quasiment "obligé" de le quitter peut lui déplaire
* Supposons le club d'initiation à 1/2 heure et qu'il faille 1 h pour rejoindre le club d'approfondissement. Y aura-t-il beaucoup de cavaliers prêts à consacrer autant de temps à la séance d'équitation ? S'il s'agit de jeunes non motorisés les parents seront-ils disponibles ?
* Alors, tant pis, le cavalier reste dans le club d'initiation, stagne, se sent dévalorisé, s'embête...et finit par changer de sport...ou par acheter son cheval et rejoindre une écurie de propriétaires...ou le champ disponible d'un agriculteur sympa

Et donc l'idée, si séduisante au premier abord, me semble à la réflexion peu viable, car trop calquée sur le système scolaire (rédhibitoire pour beaucoup d'adultes), trop oublieuse de l'aspect humain et des contraintes matérielles de toutes les parties
Elle serait possible uniquement dans des agglomérations assez grandes pour qu'il y ait "sur place" les 2 types de structures ainsi que des transports en commun suffisants. Elle ne conviendrait qu'à quelques cavaliers adultes et au gamin de 10 ans prometteur (si, bac en poche, ses études ne l'amènent pas à l'autre bout du pays ou à l'étranger)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: Enseignants et Serge Lecomte   Jeu 1 Mai 2014 - 6:49

Je crois qu'il y a beaucoup de gens qui ne souhaitent ni passer un G7, ni sortir en compétition.

Je pense aussi qu'un club qui propose une vraie formation pour devenir propriétaire a de l'attrait, indépendamment de la discipline future. Par contre là c'est sur qu'on les perd comme cavaliers, mais ils restent clients / élèves, reviennent pour des conseils ou des stages, forment une super équipe autour du club, amènent une dynamique et une réflexion différente

Je suis convaincue que démarrer un débutant est un boulot à part entière, comme de débourrer un cheval. Et que cela conditionne sa vie équestre future où qu'il aille ensuite.

Je viens de céder sur l'idée de participer de temps en temps à des TREC pour mettre du piment pour les meilleurs cavaliers. Mais comme certains d'entre eux n'ont ni licence ni galops, cela va coincer... J'ai beaucoup de cavaliers qui montent pour le plaisir, vraiment pour le plaisir. Et ça ne veut pas dire qu'il méprisent les chevaux, bien au contraire ils s'intéressent à leur plaisir et à celui du cheval qu'ils montent... C'est comme ça que la vie devrait être dans sont ensemble à mon goût... J'ai l'impression que les adultes sont encore moins galops / compet que les enfants et que des structures comme la mienne les attirent à cause (je devrais dire grâce) à l'enseignement sur le comportement du cheval.

Je ne crois pas à la caricature initiation / perfectionnement. Dans ce cas je serais initiation à l'équitation et perfectionnement en comportement... Je crois qu'il faut nous (les enseignants) laisser libre et ne pas chercher à nous faire rentrer dans des cases. Le seul apport que pourrait avoir une fédé là dedans serait de faire la promo de la diversité pour que le client lambda sache qu'il a le choix et que les clubs ne sont pas interchangeables. Pour ma part je pense que les gens ont un cerveau et des émotions, qu'ils apprennent à s'en servir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Enseignants et Serge Lecomte   Jeu 1 Mai 2014 - 6:50

Les choses seraient-elles donc tellement différentes? Le monde qui nous entoure aurait-il tant changé en quelques années?
Enseignant, je me suis toujours attaché à ne transmettre que l'équitation de base (celle qui rend un cavalier autonome avec son cheval, soit peu ou prou un galop 7 ou un éperon d'argent , ou un second degré)donc à ne faire qu'une initiation (aux trois disciplines olympiques, ce qui n'empêchait pas d'utiliser ou d'approcher d'autres disciplines!).
Les cavaliers qui voulaient aller au delà (se mettre à la compétition, se frotter à la haute école, se professionnaliser) je les orientais vers quelqu'un de plus compétent que moi... Et cela n' a jamais posé aucun problème, bien au contraire.
Ce qui n'a jamais empêché certains confirmés de continuer à m'accompagner('parce que le club leur convenait du fait de la distance, de l'ambiance, .....). A eux pour qui l'équitation était uniquement un loisir, le "plaisir " de m'aider dans la mise en route des nouveaux cavaliers, à eux de m'accompagner dans l'éducation des chevaux d'école.
Quant au prix ce n'est pas un obstacle: former un bon cheval à l'éducation supérieure ne coute pas pas cher au départ que de former un cheval à la basse école, cela prend juste un peu plus de temps! Certains cavalier sont prêts à payer le juste prix pour une équitation supérieure de qualité (idem pour une équitation d'initiation). Et si les moyens sont limités, ne vaut-il pas lieux monter un peu moins , mais en profiter beaucoup plus? On trouve des auberges de jeunesse et des palaces! cela ne pose aucun problème, chacun a sa clientèle............. geek

PS1: je partage le point de vue de Gaelle qui est intervenue en même temps que moi!
PS2: je sais qui tu es , Firecat!  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enseignants et Serge Lecomte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enseignants et Serge Lecomte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Mon Serge vas mal et je voudré passer du bocal à l’aquarium
» j'offre des lots d'oeufs aux enseignants avec projets
» Hommage aux enseignants!!!
» Aidez Chantal et Serge à remettre en état leur terrain
» Salaires : ce que vont toucher les enseignants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Mon cheval m'a dit-
Sauter vers: