CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Et l'éducation du cavalier?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djaïpur

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 45
Localisation : 91, limite 77 et 94

MessageSujet: Et l'éducation du cavalier?   Lun 19 Aoû 2013 - 22:32

Je me trouve devant un problème qui me semble pour l'instant insoluble, aussi j'espère trouver ici un début de réponse assez logique pour convaincre ma bourrique de fille!

G7 de tout juste 18 ans ne jurant que par sa monitrice (toujours en vacances!), et peu enclin à écouter mes conseils, fussent-ils élémentaires. Forcément, j'ai la pire des qualités, je suis sa mère!!! Et ensuite, je ne suis que "Etrier d'Argent" sur le papier, et en plus je ne monte plus ou presque... Et... Bref, je parle, on ne m'écoute pas.

Exemple du jour : elle rentre de 15 jours de vacances où je lui ai sorti son cheval. Paddock tous les jours, et roulement entre longe, balade au pas, et légère détente montée en carrière avec travail d'assouplissements principalement au pas (j'ai du mal à faire mieux avec les allures "dressage" de son cheval!!!).
Donc aujourd'hui, elle avait prévu de faire cool, logique là. Juste une détente. Elle marche en le mettant progressivement dans ses rênes. RAS. Elle commence à trotter, et me dit que le cheval veut rien faire, il est "à l'envers". pale  (Perso, je discutais, donc pas très attentive, mais je n'avais rien remarqué de spécial, franchement). Enfin, on a déjà pas la même notion de "à l'envers". Moi, en extrapolant, je vois un trotteur à la renverse, non?
Au bout d'un moment, elle me fait signe de venir et me demande d'aller lui chercher un noseband, parait qu'il sortait sa langue alors qu'elle n'a rien dans les mains. Le cheval bas et rond. (à savoir que le biquet a une langue un peu grosse. Il ne la sort pas vraiment, mais parfois, elle dépasse un peu de la bouche). Et là, elle lui cloue le bec. Un trou de mieux à la muserolle, et noseband bien ajusté. Réponse de sa mono dans ces cas là. Neutral 
Elle finit le travail avec un cheval pesant sur la main, et qu'elle n'arrive pas du tout à ramener. Bref, là, c'était moche, et je le remarque bien cette fois! Elle a la bonne idée d'arrêter tout pour aujourd'hui, et de finir par un tour de plaine rênes longues. (Ouf!).

Déjà, ça m'énerve prodigieusement qu'elle ne comprenne pas qu'elle pourrait y aller quand même plus gentiment avec un cheval qui certes n'est pas généreux de nature au départ, mais auquel on a rien demandé ou presque en 15 jours. Mais ce côté intransigeant et impatient, elle le tient grandement de sa mono. Jamais de demi-mesure, on force jusqu'à ce que ça vienne. Méthôde Alleumaande! J'ai beau lui dire d'essayer des trucs, de réfléchir, rien n'y fait. Elle se bagarre en espérant y arriver à l'usure. Ca marche parfois. Souvent même. Sad 

C'est pas faute d'avoir 150 bouquins sur l'équitation à la maison. De lui dire qu'elle devrait peut-être essayer de comprendre les bases du bauchérisme par exemple. J'ai même acheté les deux livres de notre ostéo pour essayer de lui ouvrir un peu certains horizons, d'autres horizons... Le seul livre qu'elle a essayé de lire, et c'est pas le plus simple, c'est l'Equitation Centrée de S. SWIFT. Mais je ne pense pas qu'elle l'ait vraiment lu.

C'est dommage, parce qu'elle est pas dénuée de qualités à cheval, mais elle ne cherche pas à comprendre. Elle veut bien apprendre, mais que de sa monitrice (ou le coach de celle-ci). C'est un peu ses gouroux, j'ai l'impression des fois.
Parfois elle a des questions, mais elle les pose rarement.
Moi, je me souviens d'échange avec mon instructeur, et c'était rudement... instructif! On n'était pas d'accord, on débattait. Je me souviens notamment d'un échange épique sur la tenue des rênes de bride que je ne tenais pas "académiquement". Et bien je n'étais pas peu fière de lui avoir fait admettre que ce n'était pas si idiot que ça ma façon de faire, et que si ça me convenait mieux je pouvais continuer ainsi. Cool 

Fort de votre expérience d'enseignants, ma question serait, comment faire pour lui faire comprendre... ce qu'est l'équitation?!
Pour rejoindre un débat qui se pose dans un autre sujet actuellement, parce que pour moi, ce n'est assurément pas répéter bêtement et strictement ce qu'on nous enseigne sans réfléchir! On en fait vaguement une cavalière, mais moi j'aimerais qu'elle devienne un "Homme de cheval", enfin une femme de cheval! Razz 
Alors je ne sais pas si on n'enseigne plus l'Equitation comme dans le temps, ou si c'est justement l'air du temps qui fait que l'équitation n'est plus ce qu'elle était. Une vraie école de vie!

Une piste pour lui ouvrir un nouvel horizon? Question 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Et l'éducation du cavalier?   Mar 20 Aoû 2013 - 5:57

Vous précisez vous même l'origine de votre problème. L'enseignante de votre fille est pour elle un gourou! Et comme les techniques qu'elle lui propose sont celles que l'on voit fleurir au travers de tous les médias, votre fille se sent confortée dans l'idée qu'elle agit correctement.
Effectivement, chez certains, l'équitation n'est plus une école de vie, un échange, mais une recherche de la soumission de l'autre (tend tes rênes, prend dans les jambes, mets en place..........sont des demandes en apparence anodines mais qui traduisent bien la manière d'agir!). Et comme ce sont ceux qui pratiquent ces méthodes qui se retrouvent en tête des classements, et que votre fille semble aimer la compétition (sinon pourquoi sortirait-elle sur les terrains?), elle pratique ce que la majorité qui s'exprime indique comme étant le mieux.
Tant que ne gagneront pas ceux qui pratiquent une équitation respectueuse du cheval, qui cherchent à solutionner les problèmes à leur source et pas uniquement au travers de leurs symptômes, il sera difficile de la faire changer de techniques.. sauf à lui faire monter des chevaux légers dans les exercices de haute école, pour lui faire ressentir le plaisir d'un cheval bien mis et bien mû... en souhaitant qu'elle soit assez sensible pour faire la différence....................geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Et l'éducation du cavalier?   Mar 20 Aoû 2013 - 11:01

Peut-être qu'en lui offrant un stage de quelques jours chez un autre enseignant plus en phase avec une équitation respectueuse, quelqu'un d'une certaine envergure...

genre Pierre BEAUPERE, ou Michel HENRIQUET...Un beau cadeau d'anniversaire qui lui ferait découvrir l'autre monde par la grande porte Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
Djaïpur

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 45
Localisation : 91, limite 77 et 94

MessageSujet: Re: Et l'éducation du cavalier?   Mar 20 Aoû 2013 - 12:42

Rha lala, ça ne me rassure pas là... pale 

Bon, je ne l'ai pas précisé, mais elle met le biquet à l'obstacle là, depuis son retour de Lamotte. Et tout naturellement, elle s'est tournée vers l'instructeur du club, plus axé CSO. Elle n'est pas totalement fermée au fait de travailler avec d'autres (ouf!).

Je reste persuadée que si on lui explique une méthode plus "légère", même si c'est plus compliqué à mettre en oeuvre, elle y adhérerait de bon coeur. Il est net que ça ne lui plait pas de le contraindre ainsi, mais de fait elle adopte les solutions qu'on lui propose.

Je retiens effectivement l'idée du stage. Il va falloir que je me renseigne plus avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Et l'éducation du cavalier?   Mar 20 Aoû 2013 - 15:39

Travail sur le plat, optique obstacle: les techniques ne changent pas nécessairement: cheval en équilibre, léger, réactif.Un cheval bien mis sur le plat, léger aux aides, à même de jouer de ses équilibres sera un bon cheval d'obstacles, si la mise en confiance sur les barres est faite correctement..............geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et l'éducation du cavalier?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et l'éducation du cavalier?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» club d'éducation canine
» VOS photos de couples cavalier-cheval
» éducation, à quel age?
» Junior, Cavalier King Charles de juillet 2006
» Couple cavalier/cheval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Équitation pratique :: Éducation élémentaire du cheval et du poney-
Sauter vers: