CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Les talons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
guyonne

avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 42
Localisation : La Baule / Paris

MessageSujet: Re: Les talons   Dim 20 Juin 2010 - 10:55

oui oui en hunter aussi et surtout car c'est imposé !!! et en cso pur si tu applique cela aussi tu soulages le dos ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschevauxdecongor.com
Jean-Philippe

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 64
Localisation : Aisne

MessageSujet: Re: Les talons   Mer 23 Juin 2010 - 6:18

Moi, quand j'ai passé le BE, c'est comme cela qu'on nous faisait monter entre les obstacles... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitation-passion.com
frederic cazin

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 46
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: Les talons   Mer 23 Juin 2010 - 23:48

yveskatz a écrit:
Il est vrai que je dois être d'une autre époque.."que les jeunes de 20 ans ne peuvent pas connaître "(sur un air bien connu de Charles Aznavour)
Mais je crois me souvenir que l'on m'avait appris que la position en suspension(allègement des fesses au dessus de la selle par appui plus marqué sur la cuisse et un peu sur les étriers) n'avait de raison d'être que pour accompagner le cheval au dessus du saut en lui "libérant le dos"..
Entre les obstacles, à l'abord de la barre, le cavalier se devait de gérer l'équilibre de son cheval pour l'amener dans les conditions optimales sur la barre.
Il s'agit donc là de travail sur le plat, le cavalier en équilibre au dessus de ses pieds,posé sur ses fesses, la position de la jambe ne se différenciant que par des angles articulaires inférieurs(genou et chevilles) un peu plus fermés que par rapport à la position étrivières longues....
Les effets de jambes sont les mêmes, même si le point d'action est un peu différent selon la longueur des étrivières...
Chaussé court ou chaussé long, le cavalier ne doit pas sur le plat présenter de différence notable quand à la "pesée" sur l'étrier.Tout est question de décontraction et de souplesse...

En complet, les choses sont un peu différentes: cavalier pratiquement toujours en légère suspension..obstacles demandant des sauts beaucoup plus marqués, sur des "accidents de terrain",ce qui demande au cavalier d'avoir un point d'appui sur les étriers plus important pour assurer plus son équilibre(fonction du saut - le cheval et donc le cavalier ne sauteront pas de la même manière une haie dans le train et un contre bas/ contre haut ou un toit de bergerie....)

200% d'accord avec ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frederic cazin

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 46
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: Les talons   Mer 23 Juin 2010 - 23:52

Jean-Philippe a écrit:
La différence est simple : dressage, appui principal sur les fesses ; obstacle, appui ppl sur les pieds... Wink

je suis pas d'accord ,par contre c'est ce que l'on peut constater aujourd'hui effectivement

mais de là a dire que c'est normal scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Les talons   Jeu 24 Juin 2010 - 5:49

Il est vrai qu'en hunter, il est demandé au cavalier de rester en suspension (le mot léger est de trop car, dans toute équitation bien menée, la légèreté est de mise!)..mais ce que l'on juge est différent de ce qu'est une compétition de cso.
En hunter, on demande à voir un cheval régulier dans ses allures et son équilibre: foulées constantes, changements de direction sur le bon pied,abord de l'obstacle "sans casser le train".Tout cela doit être observable sans intervention du cavalier..il est donc nécessaire que celui ci se fasse discret et intervienne le moins possible..d'où cette position en suspension tout le temps du parcours(qui commence et finit par un cercle pour vérifier la constance de la foulée!).
En compétition de cso, les choses sont un peu différentes. Un parcours se compose d'obstacles beaucoup plus haut(selon la catégorie),les profils, les combinaisons, les distances entre les obstacles, le parcours choisi demandent à ce que le cheval aborde l'obstacle dans les meilleures conditions.Le cavalier peut et est amené à modifier en permanence l'équilibre du cheval pour l'amener dans les conditions optimales devant l'obstacle.
Se rapprocher de sa selle est un moyen efficace ,et qui respecte le mouvement en avant, pour jouer dans les meilleures conditions de l'équilibre de son cheval.
A objectifs différents, pratique différente.
Si tous les cavaliers étaient éduqués à monter "hunter", puis à jouer avec leur équilibre pour monter intelligemment un parcours, on verrait moins de ces simulacres de parcours où les chevaux vont à 100 à l'heure(merci le chronomètre!), sautent à plat, n'importe comment, dangereusement parfois...sans aucun esthétisme...
Car le beau n'est pas réservé au dressage!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Les talons   Ven 25 Juin 2010 - 19:39

Le vous plussoie Yves...


Mais ne nous éloignons nous pas un peu du sujet initial ? les talons...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie DEVAUX

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 42
Localisation : Rambouillet

MessageSujet: Re: Les talons   Ven 25 Juin 2010 - 19:46

yveskatz a écrit:
I
Si tous les cavaliers étaient éduqués à monter "hunter", puis à jouer avec leur équilibre pour monter intelligemment un parcours, on verrait moins de ces simulacres de parcours où les chevaux vont à 100 à l'heure(merci le chronomètre!), sautent à plat, n'importe comment, dangereusement parfois...sans aucun esthétisme...
Car le beau n'est pas réservé au dressage!!

Encore une fois, entièrement d'accord avec Yves !
Deux de mes anciennes élèves étaient passées me voir en concours, et nous avions regardé ensemble quelques parcours (hippique et hunter). La mère et la fille n'avaient pas un gros niveau, n'avaient quasiment jamais sauté, et le père n'y connaissait franchement rien.
Eh bien tout ce petit monde a très vite fait la différence entre les cavaliers qui pratiquent l'Equitation (exclamations admiratives) et ceux qui viennent pour gagner à tout prix (gros soupirs et yeux levés au ciel en les voyant passer), le tout sans que je ne fasse aucun commentaire... !

Pour en revenir aux talons, mon souci a toujours été d'arriver à faire sentir "le poids" qui est censé tomber dedans pour avoir une position la plus juste possible, car c'est une sensation que je ne maîtrise pas moi-même complètement.
On voit souvent des cavaliers qui cassent littéralement leur cheville pour avoir bien les talons vers le bas.
Cela risque effectivement de leur mettre la patte en avant, mais surtout anéantit toute souplesse et tout liant dans le fonctionnement de leurs articulations, ce qui nuit selon moi à leur efficacité en selle puisque cela entraîne généralement une crispation de l'ensemble du corps (voire ils en oublient de respirer !).
Ils prennent appui fortement sur leurs étriers, ce qui peut ensuite perturber leur équilibre lorsqu'ils les déchaussent. Et là, c'est la chute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les talons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les talons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» porter des talons !!
» problème pour baisser les talons
» Petition : des animaux torturés à coups de talons aiguilles
» les talons fuyants
» besoin d'aide et de conseils urgent problème d'étalons...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: