CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Travail de la cavalerie propriétaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurence Grard Guenard BE

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 46
Localisation : Oise

MessageSujet: Travail de la cavalerie propriétaire   Jeu 15 Avr 2010 - 6:42

C'est un peu démoralisant quand on a l'impression de passer son temps à réparer un joujou.

On a beau essayer d'éduquer l'élève-propriétaire, il fait après tout ce qu'il veut : parallèlement au dressage d'un cheval de 4 ans, j'assiste à son "essai" par toute une ribambelle de cavalier qui veulent "tester" le cheval en question car il est magnifique.
La propriétaire n'écoute que le dernier qui a parlé.
Ainsi, ce pauvre cheval a fait des longues rênes avec une cavalière qui ne savait pas en faire, a paniqué, est rentré au box en trainant son matériel avec lui, et la cavalière sur quelques mètres. Tout cela parce qu'elle avait entendu que je faisais des LR avec ! Sauf qu'il a fallu que je reprenne tout le travail à zéro après cette aventure pour remettre en confiance !
Ce pauvre cheval est monté par une cavalière moyenne qui s'accroche tellement à la bouche que le galop est une succession de sauts de mouton. La propriétaire, bien moins expérimentée, ne peut plus galoper sur son propre cheval. Quand je demande le galop, les premières foulées sont très hautes puis il se cale dans un basculement normal et agréable, mais il faut travailler les départs pour qu'au bout de la séance, tout soit rentré dans l'ordre.
On a beau essayer de faire comprendre, gentiment, diplomatiquement, les causes et les effets, envisager et donner plusieurs solutions (que la cavalière moyenne prenne des cours par exemple) La première, qui a fait des LR, a été remercié puisqu'elle sautait avec le cheval alors que la proprio lui avait strictement dit qu'il ne fallait pas.

La proprio arrête de prendre des cours... et puis quand ça ne va plus, on m'appelle à nouveau pour réparer le joujou. Ni motivant, ni enrichissant, et surtout démoralisant ...

Un monde sans humain, c'est possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equipeda.info/
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Travail de la cavalerie propriétaire   Jeu 15 Avr 2010 - 9:56

Laurence Grard Guenard BE a écrit:
C'est un peu démoralisant quand on a l'impression de passer son temps à réparer un joujou.


La proprio arrête de prendre des cours... et puis quand ça ne va plus, on m'appelle à nouveau pour réparer le joujou. Ni motivant, ni enrichissant, et surtout démoralisant ...

Un monde sans humain, c'est possible ?

Dans un monde où il faut un minimum pour vivre, dans un monde où si l'on veut croire à ce que l'on fait, si on veut entretenir le "feu sacré" de la transmission des connaissances, il faut tendre à faire de ses clients des élèves (merci à celle qui a su exprimer cette ambition de tout enseignant), il faut ménager " la chèvre et le chou".
Cette propriétaire te fait confiance puisqu'elle revient apparemment toujours vers toi. Donc, fais du mieux possible pour le confort du cheval
Il faut cependant lui faire comprendre (ou pour le moins lui expliquer) que chaque "détérioration" du cheval rend sa remise en place plus compliqué que la précédente...Et prendre son argent( à compter du moment où tu fais tout ce qui est en ton pouvoir pour le bien être du cheval, tu peux avoir la conscience tranquille).

Et si on avait un monde sans autre humain que soi, à qui transmettrons nous nos acquis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
guyonne

avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 43
Localisation : La Baule / Paris

MessageSujet: Re: Travail de la cavalerie propriétaire   Jeu 15 Avr 2010 - 11:01

OUui il est démoralisant d'avoir des proprios qui ne sont pas à la hauteur de leur chevaux ... à nous de mettre les "pôv" chevaux à leur hauteur... Neutral

Il m'arrive ainsi de "mal" monter pour faire un cheval en adéquation avec son propriétaire qui a une mauvaise assiette ou une main peu délicate ... pareil pour un meneur à la main lourde : rien ne sert de "faire" un cheval trop fin qui en perdra son latin et où dans l'affaire chacune des 2 parties finit par se faire peur...

mais j'avoue que j'agie à contre coeur, cependant c'est la seule facon que j'ai trouvé, pour l'instant, pour palier au manque d'interêt de certains proprios de s'impliquer un peu plus pour leur "joujou" scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschevauxdecongor.com
Bénédicte Desgroux

avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 55
Localisation : Buthiers (77)

MessageSujet: Re: Travail de la cavalerie propriétaire   Jeu 15 Avr 2010 - 18:46

Comme pour les chevaux de club ......... éduquer au niveau du propriétaire, si c'est possible, en fermant les yeux sur le gâchis.
Facile à dire mais pas à accepter.
Toujours et encore " à jeune cheval vieux cavalier et à vieux cheval jeune cavalier", mais pas beaucoup écoute cette vielle sagesse, et bien sûr c'est nous les enseignants qui devront nous en dépatouiller.
Garder le client, on est souvent obligé, il faut manger.........
Mettre des conditions, proposer des périodes d'essai, augmenter les prix ............. faire de son mieux pour le cheval et surtout ne pas culpabiliser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitathome.fr
florence



Messages : 2
Date d'inscription : 25/07/2010
Localisation : picardie

MessageSujet: Re: Travail de la cavalerie propriétaire   Dim 25 Juil 2010 - 11:38

je monte beaucoup de chevaux / poney de propriétaires pour différentes raisons, mais toujours à la demande des proprios

- vérification 1 fois par mois des acquis du cheval, si les acquis ont été fait dans les bonnes aides et non à l'envers
- travail des chevaux en semaines pour des étudiants présents que le week-end
- travail de chevaux trop jeune dans le travail pour les proprio qui souhaitent que j'éduque leur équidés

au fil du temps j'ai compris qu'il ne fallait jamais pensé en terme de gachis (petite pensée de jalousie envers l'animal qu'on ne possède pas) mais plutot tout mettre en oeuvre pour que le proprio se fasse plaisir lorsqu'il monte son cheval. Le tout est de connaitre les attentes de chaque proriétaires (se faire plaisir en cours, affiner le dressage, les préparer pour la compet ....) afin de traviller le cheval dans le seul but de correspondre à l'attente du prorio et non de me faire plaisir MOI sur leur cheval

chaque proprio a un debriefing en fin de semaine sur le travail de son cheval, et des lignes directrices de d'utulisation de leur cheval lorsqu'il le monte.....tout est une question de dialogue et de respect des volontés de chacun. Par exemple un des proprio a une 6ans très verte et son plaisir est d'aller sauter des obstacles isolé en carrière sur 1m05/1m10 alors que lui meme n'en ai qu'à enchianer correctement 1m00, bon bah après tout c'est son cheval, à moi de préparer sa jument en semaine afin qu'elle soit en mieux pour sa séances de sauts isolés, et d'indiquer au prorio comment construire son obstacle pour aider sa jument à sauter correctement (mettre du pied, garnir l'obstacle, mettre des oreilles ......) plutot que de le laisser faire n'importe quoi par ignorande de sa part
il faut éduquer les cavaliers à monter leur chevaux dans un certain sens, et ces meme cavaliers reviendront vers vous pour plus d'information

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Travail de la cavalerie propriétaire   Dim 25 Juil 2010 - 12:09

tout est une question de dialogue et de respect des volontés de chacun.
il faut éduquer les cavaliers à monter leur chevaux dans un certain sens, et ces mêmes cavaliers reviendront vers vous pour plus d'information


Deux évidences qui méritent d'être soulignées et qui sont la base d'un enseignement de qualité: dialogue et éducation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Travail de la cavalerie propriétaire   Mar 27 Juil 2010 - 12:38

Oui c'est le quotidien des enseignants indépendants
c'est le profile de 80% de la clientèle....

je fais le même triste constat que le votre.

franchement, je crois que tout simplement je ferais lire votre post initial à la propriétaire.

quoiqu'il arrive soit elle est cavalière "intelligente" et le déclic sera le bon et définitif, soit elle se vexe et de toute façon c'est qu'elle n'a pas les facultés d'être un jour en phase avec votre travail et vous la perdrez comme cliente de toute façon un jour ou l'autre quel que soit le délenchement du clash.

bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Travail de la cavalerie propriétaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Travail de la cavalerie propriétaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enfin propriétaire !!!
» Enfin propriétaire d'un VMP!
» Le propriétaire peut-il interdire au locataire de posséder un animal ?
» Gérer un gîte dont on est pas propriétaire
» Recherche SF vendu sans l'accord de la propriétaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Équitation pratique :: Éducation élémentaire du cheval et du poney-
Sauter vers: