CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Accueil des cavaliers débutants

Aller en bas 
AuteurMessage
yveskatz

avatar

Messages : 2205
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 71
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Accueil des cavaliers débutants   Jeu 15 Mar 2018 - 11:05

Le nombre des licences est en baisse, le taux d'abandon est toujours aussi impressionnant, le passage de l'équitation à poney à l'équitation sur cheval conduit à de nombreux abandons... mais les cavaliers non licenciés, propriétaires sont toujours aussi nombreux, sinon plus.
Comment peut-on expliquer ce phénomène et comment peut-on agir pour que les choses changent?
La première chose est de savoir accueillir les nouveaux venus: locaux plaisants, propres et sourires de rigueur. L'accueil c'est aussi savoir écouter l'autre et prendre le temps de présenter l'équitation avec ses devoirs et ses contraintes.
La seconde est d'avoir des enseignants pédagogiquement et techniquement capables. Je n'insisterais pas sur ce point; ceux qui me suivent savent bien ce que je pense de la formation professionnelle actuelle. mais ce qui est sûr, c'est qu'un enseignant se doit d'être bienveillant et souriant et que cela passe obligatoirement par le fait de pouvoir se réaliser dans son travail.
Le gros,problème que rencontre la filière équestre et qui ne date pas d'aujourd'hui tient au fait qu'il y a un fossé entre ce qu'attendent les nouveaux venus et ce que proposent les structures. Ce qui conduit les gens à franchir le seuil d'une structure équestre, c'est l'attirance forte, inexplicable que représente le cheval pour la majorité des humains. Ceux-ci veulent découvrir le cheval, l'apprendre, le comprendre... avant tout autre chose!
C'est donc la première chose à mettre en place!
Découvrir le cheval, c'est l'approcher sans appréhension,c'est comprendre son mode de vie, ses relations avec ses congénères et l'humain, c'est savoir apprécier les messages qu'il nous transmet. Cela passe par une approche en box, en paddock, un cheval et un débutant avec l'enseignant au début. C'est ensuite savoir observer un cheval dans un troupeau.. Puis c'est savoir choisir sa monture,l'approcher, le licoler. C'est marcher avec lui, l'arrêter, le tourner, etc.....C'est observer ses allures, les mouvements de son corps, c’est mettre en évidence l'importance de la gestuelle de l'humain dans le dialogue avec le cheval.
Je crois que cette période de découverte doit se mettre en place à l'occasion de demi journée et non pas au travers de cours traditionnels d'une heure. Une partie d ela séance en approche particulière, une autre période en groupe, afin que la confiance dans l'autre puisse s'établir.
C'est une phase importante à ne pas négliger, car c'est grâce à ce moment d'observation et d'échange que la confiance se fera et celle ci est indispensable pour une pratique en sécurité.... ON NE PEUT AVOIR CONFIANCE QU'EN CE QUE L'ON CONNAIT!
Vient ensuite la découverte de l'acte équestre proprement dit! Nous en parlerons plus tard.

Ai-je raison, ai-je tort dans cette approche? je ne sais, mais ce dont je suis sûr c'est que la relation au cheval, hors toute pratique de compétition ou de haute école, faite de travail à pied et de réalisation de choses simples sous la selle est ce que recherchent de plus en plus de cavaliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Accueil des cavaliers débutants
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» horaire d'accueil
» [Banquette] Mobilier d’accueil par Christophe Pillet
» Les tenues de cavaliers "à cali"
» Remplacement du bouton "Accueil" par celui de "Forums".
» Panier d'accueil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Mon cheval m'a dit-
Sauter vers: