CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 le cheval et les non dits de la chute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
centaure

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 49
Localisation : isere

MessageSujet: le cheval et les non dits de la chute   Dim 27 Juil 2014 - 12:46

je voulais faire un petit sondage auprés de vous pour analyser ce grand tabou de l équitation :la chute!
perso, j ai pris quelques gamelles (jamais trop grave)mais j entends des cavaliers qui soutiennent que " l on ne tombe pas a cheval,ce n est pas logique";un bon cavalier reste en selle ! on se rend compte meme que certains cavaliers n osent pas dire qu ils tombent, la honte !
j ai aussi appris que chaque chute nous faisait évoluer,on est obligé de se remettre en question,donc la chute serait enrichissante et non une lacune du cavalier ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: le cheval et les non dits de la chute   Dim 27 Juil 2014 - 14:42

On a tous, un jour ou l'autre, dans notre parcours équestre, chuter. Car sentir le cheval préparer sa "défense", ne pas savoir encore se remettre en équilibre sont des "accidents " de la vie équestre , tout à fait normaux.
Bien sûr,avec des chevaux robotisés, lobotomisés, la chute est rare.. mais si on laisse à son cheval un peu de liberté, gage d'une meilleure collaboration, la chute peut toujours arriver! J'ai 67 ans,55 ans d'équitation derrière moi et il m'est encore arrivé dernièrement de descendre de cheval plus tôt que prévu.
Pour évitera chute ,il faut déjà la dédramatiser: apprendre à tomber, ne pas se raccrocher et sentir les changements d'équilibre de son cheval. Alors la chute devient un épisode mineur, que l'on ne craint pas.................... geek 
Mais la chute n'est pas non plus un passage nécessaire pour se remettre en question!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: le cheval et les non dits de la chute   Mar 29 Juil 2014 - 10:29

Autour de moi, dans les différents endroits équestres que j'ai pu fréquenté, la chute n'est pas tabou car synonyme d'un bon gâteau que la victime doit ensuite apporter à l'écurie !  Smile  Miam miam !
Bon nous ne sommes pas gourmands au point de la souhaiter ni même de la provoquer, bien sûr.

Perso, je touche du bois, j'ai peu chuté dans ma vie équestre. je suis une trouillarde et douillette de surcroit donc j'ai tendance à être très vigilante sur tout, anticiper, éviter les situations à risques, préférer les compromis à l'acharnement. Ceci ne m'a jamais empêché de travailler avec des chevaux délicats, sanguins ou réactifs, des jeunes, aider à des débourrages...Juste je prends mon temps, je privilégie le développement progressif des relations, la patience, la douceur et la technique. Peut-être que n'étant pas une casse-cou, je rassure un peu les chevaux inquiets, je ne sais pas...Bref je ne crois pas non plus que chuter soit un gage de progression équestre mais lorsque ça arrive, et ça arrive à tout le monde tout au long de sa vie équestre, il faut effectivement essayer d'en retirer des enseignements et en parler à d'autres cavaliers aide aussi à comprendre et apprendre.

Comme le dit Yves bien justement, il ne faut pas redouter la chute, il faut faire en sorte au maximum de ne pas se mettre dans des situations à risques et pour les autres situations imprévues, éviter de se raccrocher à tout prix, plutôt se "laisser tomber", c'est ainsi qu'on se fait le moins mal... Au judo, on apprend à tomber, à cheval c'est pareil, on "travaille" sa chute  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
centaure

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 49
Localisation : isere

MessageSujet: Re: le cheval et les non dits de la chute   Mar 29 Juil 2014 - 10:40

il est vrai que les "peu" de fois ou j ai volé,j ai toujours laché les renes(déjà que ne suis jamais cramponné dessus en général)et je tombe mollement comme un "sac";ça doit fonctionner car je ne me suis jamais blessé et j ai toujours pu remonter illico presto,meme en tombant de mon colosse de percheron x giraffe qui a un moteur v6 dans les fesses !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince67



Messages : 9
Date d'inscription : 05/12/2011
Age : 32
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: le cheval et les non dits de la chute   Mer 30 Juil 2014 - 18:39

Par chez moi, quand j'ai commencé à monter, on disait qu'il fallait tomber au moin 100fois avant d'être un bon cavalier. Bien entendu ça ne veut pas dire qu'il faille faire forcément une centaine de chute,mais plutôt prendre conscience que la chute fait partie de l'apprentissage et que l'on ne pourra pas toujours l'éviter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: le cheval et les non dits de la chute   Mer 30 Juil 2014 - 20:13

Alors moi, j'ai entendu dans l'un des clubs où je suis passée "un bon cavalier compte 35 chutes" (pourquoi 35 ?  scratch ) , ben je suis loin du compte ... mais effectivement j'ai fait quelques gâteaux (autre tradition clubique..) ..
La plus belle de mes chutes étant un vol plané à plat ventre dans une grosse flaque d'eau suite à un saut inélégant (bon, faut bien le dire, certaines disciplines en équitation sont quand même plus risquées que d'autres ...de là à dire que c'est pour ça que j'évite le saut ... Smile ) , la plus pitoyable étant une chute du pas (à cru) , pourtant très lente et très molle, qui a eu pour résultat une côte fêlée (comme quoi ce ne sont pas toujours les chutes les plus spectaculaires qui sont les plus dangereuses )
Mais effectivement , si le mieux est de les éviter préventivement , le fait de ne pas en avoir peur permet d'être suffisamment "relâché" lors de la chute, car bien souvent le mal qu'on se fait (sauf à tomber sur un objet dur ) résulte de la crispation des muscles lors de la perte de contrôle ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: le cheval et les non dits de la chute   Mer 30 Juil 2014 - 20:22

7 fois 77 fois! Cela permet de garder les cavaliers plus longtemps au club  Surprised  et,comme l'a précisé Maryan,une chute =1 gâteau,ce qui permettait d'avoir des gâteaux pour toute la semaine................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le cheval et les non dits de la chute   

Revenir en haut Aller en bas
 
le cheval et les non dits de la chute
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aliments spéciaux "vieux cheval"
» Cheval attelé passage à la selle-> problème de jambes!
» HE et le cheval au travail
» Cheval qui mord au sanglage...
» Jakou étho:vidéos et photos jusqu'à monter cheval nu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: