CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Endo-Tapping: tapotons et papotons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ciezalel



Messages : 84
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 55
Localisation : Morvan

MessageSujet: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Sam 29 Mar 2014 - 18:07

yveskatz a écrit:
Citation :
Toutes les bonnes équitations ont comme point de départ incontournable la decontraction........

Dans les faits, ce n'est pas toujours ce que l'on voit / ressent, même chez des cavaliers de haut niveau de compétition

Et le degré de décontraction du cheval n'est toujours facile  à évaluer par le cavalier , en selle et même à pied.
Sachant que la décontraction du cavalier influence le cheval, notre propre degré de décontraction n'est pas facile à évaluer non plus.  Embarassed 

Le cheval étant plus réactif que l'homme, sa décontraction se perd plus facilement.
On se promène tranquillement et soudain le cheval fait écart. Était-il réellement décontracté avant l'écart?
On est en cercle au trot cadencé dans le manège et insensiblement ce cercle tend vers la patate, car le cheval veut se rapprocher de la porte, ou cherche à éviter le fond du manège. Ce cheval est-il vraiment décontracté?
Intentionnellement je ne parle pas des situations de compétition dans lesquelles le cheval a encore plus de raison de perdre sa décontraction.
Mais s'il la perd si facilement est-il vraiment aussi décontracté que nous le pensons?
Pour moi, la réponse est non. Car la décontraction du cheval est en corrélation directe avec son degré de soumission au cavalier. Bon, on ne va pas tergiverser sur le terme soumission, remplacez le par ce qui vous plaira:confiance,  attention, à l'écoute ect...
Toujours est-il que le cheval, qui n'est pas parfaitement décontracté, ne peut pas partager le projet personnel de son cavalier.
Donc décontraction et soumission sont intimement liées.

L'endo-tapping est un moyen d'obtenir la décontraction, mais, dans un premier temps, de juger du degré de soumission (de confiance) du cheval au cavalier, car il faut qu'il accepte le tapotement pour pouvoir se détendre, se décontracter sur son action.
Comme c'est un exercice simple à mettre en œuvre n'importe où, pré, boxe, aire de pansage, carrière ect... il permet de bien comprendre les 4 phases (merci JPG!) par lesquelles passe le cheval lorsqu'il découvre un nouvel exercice.

Pour ceux qui n'aurait pas suivi JPG sur AI ou Equipassion, ni assisté à son stage (ce qui est mon cas et mon regret) L'endo-tapping consiste à tapoter le corps du  cheval avec une petite balle en mousse fixée au bout d'un stick jusqu'à ce qu'il baisse la tête, le plus bas possible, mâchouille, et non  mâchonne, en fermant les yeux et pour certains, s'endorment. Donc exercice douloureux et fatiguant s'il en est. Le tapotement fait partie des outils de massage comme les vibrations ou le malaxage, c'est pourquoi il incite à la décontraction physique.

Ce même exercice, bien accepté à l'arrêt, peut ensuite s'utiliser en mouvement pour obtenir le même résultat (sauf l'endormissement  tongue ) et le stick peut aussi s'utiliser pour obtenir le mouvement en avant, ou cibler plus particulièrement un membre comme un stick normal. Le cheval fera la différence grâce au tapotements différents.


Pour pouvoir tapoter le cheval avec la balle, il faut l'y habituer dans un premier temps. Donc l'endo-tapping est d'abord un exercice de désensibilisation, surtout d'après mon « grand »  Rolling Eyes 
.
Désensibiliser, tout le monde connait, habituer le cheval à supporter divers objets qui s'agitent autour de lui jusqu'à le toucher, de préférence par approche-retrait (Bigo) On peut désensibiliser le cheval à un tas de « trucs », mais jamais à la totalité des « trucs » qu'il risque de rencontrer dans sa vie.
Donc la désensibilisation est avant tout un exercice qui place le cheval dans une situation de stress contrôlé, jamais au delà de ce qui est supportable pour lui, et dont le but est de faire comprendre au cheval qu'il peut gérer son stress, qui lui permet d'accepter de céder à une pression psychologique. La désensibilisation s'adresse avant tout à « l'émotionnel » du cheval.

Or un cheval n'accepte les exercices de désensibilisation que si celui qui les lui présente est digne de confiance, est un dominant: protecteur et bienveillant. D'où le lien avec la soumission. (d' où mon problème avec mon grand qui a toujours estimé que c'était lui le protecteur dans notre couple, mais en tergiversant comme les filles savent si bien le faire, il finit toujours par accepter de me céder cette place de protecteur Wink )

Cet exercice de tapotement, si simple, permet d'appréhender les fameuses 4 phases (voir plus haut)
1)le cheval résiste: il veut avancer,  reculer, prend un air outragé (le grand) mendie (le gris)   veut partir (la petite) ou pire : a peur , cherche à fuir, bouscule, entre en conflit... tout dépend des tempéraments et des liens cheval cavalier.
2)Le cheval ignore: attend patiemment que votre nouvelle lubie vous passe ou se laisse distraire par son environnement
3)le cheval se détend se décontracte: baisse la tête, se mouche, mâchouille, ferme les yeux, s'endort.
4)Le cheval accepte le mouvement guidé par le stick.

Bien sûr on guide le cheval vers la réponse qu'on attend: baisser la tête en exerçant une pression vers le bas sur la longe ou le licol. C'est pourquoi le stick avec sa balle en mousse est pratique, car on peut obtenir la même chose en tapotant avec la main, mais sur certains gabarits il est difficile de tapoter d'une main diverses régions du corps et d'inciter le cheval à baisser la tête de l'autre.

Dans un premier temps cet exercice de tapotements peut être considéré comme tout autre exercice, comme apprendre au cheval à faire la jambette par exemple, mais bien plus simple, si la confiance règne entre les deux protagonistes.

Re désensibilisation:
Lors des exercices de désensibilisation on s'arrête souvent à la phase 2. On considère que si le cheval ignore le stimulus , il y est désensibilisé. Grâce aux tapotements j'ai compris pourquoi certaines désensibilisations étaient réussies et d'autres non. Il faut vraiment que le cheval se détende sur le stimulus, se décontracte, donc baisse la tête ect pour qu'il accepte le stimulus et y soit désensibilisé. (tester sur une jument au redébourrage qui craignait la chambrière et la selle)

Lorsque le  cheval a compris le but des tapotements on peut le tapoter avec n'importe quoi, c'est le rythme du tapotement qui lui indique ce qu'attend le cavalier.
En selle le cavalier peut utiliser le stick à balle ou plus simplement sa main pour tapoter son cheval, Le rythme du tapotement, lorsqu'il y est habitué lui indique que: « cool, rien de grave, tu peux te détendre ».

L'endo-tapping est un apprentissage qui vise à créer la décontraction en réponse à un tapotement, à remplacer un réflexe inné de contraction par un réflexe acquis de décontraction.
Donc un truc vachement utile pour reconnaître le degré de décontraction du cheval et aller au bout de la décontraction .
J'y vois un lien avec l'EFT qu'on pratique sur soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Dim 30 Mar 2014 - 18:52

Pour quelqu'un qui n'a pas assisté à la réunion autour de JPG, je pense que Ciezabel a bien traduit ce qu'exprime JPG.................. geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mar 1 Avr 2014 - 20:01

Très intéressant .....

Pourtant, sans remettre en cause cette nouvelle invention, on peut se demander quels procédés les générations de cavaliers qui n' en usent pas emploient pour parvenir aux mêmes fins...

Répondre à cette question m' a pris une bonne trentaine d' années de pratique et de lecture Laughing 



Revenir en haut Aller en bas
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 8:02

C'est un conditionnement à la décontraction...?

On doit pouvoir le faire avec un autre code, explique t'il pourquoi il a choisi balle / stick ?

J'ai l'habitude de poser ma main à plat sur l'encolure, je pense que mon but est le même que lui : éviter la montée en pression et évacuer le stress. Une main on en a toujours une sous la main...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 10:51

Il convient au delà des résultats, d'éventuellement se pencher sur les processus d'apprentissage mis en oeuvre dans chaque "méthode"....Ou peut-être devrions nous dire "approche".
je comprends que tout le monde n'est pas cette curiosité, ce besoin de savoir, ni même l'utilité. Ce n'est pas mon cas. Pour moi c'est essentiel de savoir ce qui se passe "à l'intérieur". j'ai toujours été passionnée par la communication inter-espèces. C'est toujours ce qui oriente mes choix en priorité : valoriser et développer la communication, préserver l'expression de l'autre.
Ceci ne préjuge pas de l'efficacité ou non d'une approche, de son intérêt et des objectifs qui sont ciblés. J'ai recours à ce dont j'ai besoin par rapport à ma sensibilité et mes objectifs et si parfois ça ne passe plus par la communication, en ce qui me concerne, c'est toujours alors en dernier choix, et encore souvent, je préfère revoir mes objectifs.

Pour le sujet évoqué, il s'agit d'une approche de type "réflexologie". Et personnellement, je préfère passer par les voies cognitives.


Dernière édition par Maryan le Mer 2 Avr 2014 - 15:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 13:02

J'ai trouvé ça, pour les abonnés:

http://www.cheval-savoir.com/137-endo-tapping
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 14:19

Et pour savoir à quoi ça ressemble :

https://www.equus-academy.com/ea_public/eapub_content/wpn_2010_WhatIsEndoTapping_M.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 14:27

Ca ne fait pas très académique mais ça donne envie d'en savoir plus!!  geek  Ce sont des endroits spécifiques précis qu'il faut tapoter ou juste des zones?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 15:22

Maryan a écrit:


Pour le sujet évoqué, il s'agit de réflexologie. Et personnellement, je préfère passer par les voies cognitives.

même conclusion après quelques temps de lecture sur le sujet et plusieurs visionnages de vidéos : réflexologie, conditionnement

question : que faire si l'animal panique devant l'objet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciezalel



Messages : 84
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 55
Localisation : Morvan

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 16:42

Citation :
Pourtant, sans remettre en cause cette nouvelle invention, on peut se demander quels procédés les générations de cavaliers qui n' en usent pas emploient pour parvenir aux mêmes fins...

Répondre à cette question m' a pris une bonne trentaine d' années de pratique et de lecture  
Idem et c'est pour cela que j'ai trouvé ce truc intéressant.

Citation :
C'est un conditionnement à la décontraction...?

On doit pouvoir le faire avec un autre code, explique t'il pourquoi il a choisi balle / stick ?

J'ai l'habitude de poser ma main à plat sur l'encolure, je pense que mon but est le même que lui : éviter la montée en pression et évacuer le stress. Une main on en a toujours une sous la main...
Oui, je vois cela comme un conditionnement, ou plutôt un apprentissage de la décontraction.
Donc peut importe le code s'il est clair et sans ambiguïté. Donc rien n'empêche d'utiliser la main.

Pourquoi la balle au bout du stick, pour des raisons pratiques au cours de l'apprentissage.
Difficile de tapoter la croupe d'une main et d'inciter de l'autre le cheval à baisser la tête. De plus la longueur du stick permet de garder une certaine distance par rapport au cheval au cours de l'apprentissage et de l'observer dans son ensemble.
Ensuite le stick à balle utilisé normalement au cours du travail à pied  est plus soft que le stick classique muni de la petite mèche qui fait un bruit caractéristique  souvent associé à la mise en avant par réflexe de fuite.
En se décontractant sur le tapotement du stick à balle le cheval apprend à céder à une pression exercée de manière discontinue, ce qui est plus facile que de céder à une pression continue, car cela fait moins appel au réflexe d'opposition à la pression inné. Le tapotement se situe entre la pression virtuelle et la pression tactile continue, donc permet de mieux accepter la pression tactile continue et d'y céder.
Lorsque le cheval a compris le premier exercice: tapotement  de la balle = décontraction, il associe aussi l'outil à la décontraction, donc lorsque le stick est utilisé pour des exercices qui sollicitent les membres il est grâce à l'utilisation du même outil qui fait le lien entre les différents exercices, en terrain connu, celui de la décontraction. Le stick à balle permet de revenir au tapotement de décontraction dès que le cheval perd sa décontraction au cours d'un exercice donné.
On demande l'engagement d'un postérieur, le cheval ne comprends pas ou ne peut pas, on retapote pour détendre et éviter de faire monter la pression.
Dans sa progression , JPG utilise le stick à balle , pour détendre, puis pour faire avancer et arrêter le cheval, pour faire comprendre la descente d'encolure en mouvement,  pour solliciter un membre particulier.


Citation :
Il convient au delà des résultats, d'éventuellement se pencher sur les processus d'apprentissage mis en oeuvre dans chaque "méthode"....Ou peut-être devrions nous dire "approche".
je comprends que tout le monde n'est pas cette curiosité, ce besoin de savoir, ni même l'utilité. Ce n'est pas mon cas. Pour moi c'est essentiel de savoir ce qui se passe "à l'intérieur". j'ai toujours été passionnée par la communication inter-espèces. C'est toujours ce qui oriente mes choix en priorité : valoriser et développer la communication, préserver l'expression de l'autre.
Ceci ne préjuge pas de l'efficacité ou non d'une approche, de son intérêt et des objectifs qui sont ciblés. J'ai recours à ce dont j'ai besoin par rapport à ma sensibilité et mes objectifs et si parfois ça ne passe plus par la communication, en ce qui me concerne, c'est toujours alors en dernier choix, et encore souvent, je préfère revoir mes objectifs.

Pour le sujet évoqué, il s'agit de réflexologie. Et personnellement, je préfère passer par les voies cognitives.
Non, il ne s'agit pas de réflexologie, ce n'est pas comme quand on vous tapote le genoux et que vous envoyez malgré vous un coup de pied au toubib, il s'agit bien d'un apprentissage.
Le tapotement n'est pas douloureux et fait bien effet de massage, mais un cheval qui n'est pas habitué aux massages vous envoie paître lors des premiers essais, il faut bien qu'il les accepte pour comprendre ensuite que cela lui fait du bien.
La vidéo mise en ligne montre et explique l'endo-tapping , mais ne montre pas les phases de l'apprentissage.

Pour se pencher sur le processus d'apprentissage, j'ai demandé à mes chevaux qui sont d'excellents testeurs de nouvelles méthodes approches ect. Certainement le seul domaine dans lequel ils excellent. Par exemple, je leur ai demandé de tester le licol à nœud, ils m'ont vertement envoyé sur les roses. Mon endo-stick de fortune, la vieille balle de tennis du chien piquée sur une baguette de noisetier, a été très bien acceptée, par la petite qui voulait l'attraper, elle joueuse de nature, le gris qui s'en est désintéressé toute suite, car elle ne se mange pas, et un plus difficilement par le grand , peut-être parce qu'elle sentait le chien.

Ensuite il s'agit bien d'un apprentissage au cours duquel le cheval apprend à baisser la tête mâchouiller ect, l'effet massage le guide vers la bonne réponse, sans plus. Comme c'est un exercice simple au cours duquel le cheval trouve facilement de lui m^me un renforcement positif, la décontraction, je trouve qu'il est utile pour apprendre au cavalier le processus d'apprentissage du cheval et les différentes phases par lesquelles passent le cheval au cours de tout apprentissage.

Citation :
Ca ne fait pas très académique mais ça donne envie d'en savoir plus!!    Ce sont des endroits spécifiques précis qu'il faut tapoter ou juste des zones?

Pour décontracter, on tapote des zones:
     1)derrière le garrot
2)le rein
3)la croupe
4)le ventre
5)le flanc
6)l'encolure
7)les membres
Si le cheval présente des contractures spécifiques, on tapote d'abord autour et on se rapproche de la zone ou du muscle contracté en guettant sa réaction. Tapoter directement un endroit douloureux n'est pas toujours conseillé.

Enfin, je vous présente mon protocole d'après ce que j'ai compris et testé de la « méthode » de JPG

Citation :
même conclusion après quelques temps de lecture sur le sujet et plusieurs visionnages de vidéos : réflexologie, conditionnement

question : que faire si l'animal panique devant l'objet ?

Pas réflexologie, voir plus haut.
Conditionnement oui, mais tout est conditionnement en équitation puisque le cheval n'est pas apte à être monté sans apprentissage.
S'il panique devant l'objet? Et bien là on en revient à la désensibilisation donc voir plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 17:18

Comme pas mal de gens, le principe même ne me séduit pas.

Ensuite, je me demande ce qu'il peut apporter de plus à l'équitation (c'est ce que prétend son "inventeur").

Je regarde donc les nombreuses vidéos postées par son "inventeur" pour voir si l'équitation qu'il pratique montrerait quelque chose de plus ou de mieux que ce que peut montrer un écuyer qui a 40 ans d'expérience... et je ne suis absolument pas convaincu par ce que je vois. Non que ce soit particulière moche, mais ça n'a rien d'extraordinaire et c'est même, de mon point de vue, plutôt moins convaincant que ce que montre pas mal d'écuyers qui n'utilisent pas cette pratique. Dès lors...

Peut-être que ça pourrait être un gadget utile dans certaines circonstances, avec certains chevaux, mais de là à vendre ça comme une pratique quasiment incontournable...

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 17:40

"Comme pas mal de gens".. affirmation gratuite.Il y a certainement eu plus de gens séduits parmi les présents à la journée chez les Henriquet que de gens non conquis parmi ceux qui n'ont pas assisté à ces journées.
Je ne crois pas par ailleurs qu'il présente cela comme "une pratique quasiment incontournable", juste comme un moyen de gagner un peu de temps dans l'éducation du cheval.Et pourquoi devrait-il montrer quelque chose de mieux que ce que donne un bon écuyer avec une expérience longue comme la sienne? Je ne crois pas qu'il ait jamais dit monter mieux que d'autres!
Bien sûr que chacun peut avoir son opinion sur une chose ou une autre. mais je rappelle que toute affirmation doit être argumentée.. Ou alors c'est juste au niveau du ressenti que l'on donne son opinion et il ne faut alors pas aller dans le registre technique, mais juste rester dans celui du sentiment.................... geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 17:55

Citation :
Conditionnement oui, mais tout est conditionnement en équitation puisque le cheval n'est pas apte à être monté sans apprentissage

me voilà bien perplexe  Wink 

à longueur d'écrits contemporains on explique qu'il faut faire appel à la compréhension, à l'intelligence du cheval...et là on présente une méthode révolutionnaire de conditionnement  Shocked 

Citation :
Et pourquoi devrait-il montrer quelque chose de mieux que ce que donne un bon écuyer avec une expérience longue comme la sienne?

Parce qu'il le dit...du moins le laisse entendre à longueur de CV et de site
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciezalel



Messages : 84
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 55
Localisation : Morvan

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 18:27

Citation :
à longueur d'écrits contemporains on explique qu'il faut faire appel à la compréhension, à l'intelligence du cheval...et là on présente une méthode révolutionnaire de conditionnement   
Rien n'empêche de appel à la compréhension et à l'intelligence du cheval pour lui faire accepter les conditionnements auxquels ils est soumis depuis qu'il est domestiqué. Sans conditionnement il serait encore à vivre libre dans les steppes. Il est conditionné à vivre en boxe ou en pâtures clôturées, à être monté, à travailler pour et par l'homme. Tout les beaux discours ne changent rien à sa condition de cheval domestique, mais ne font que rassurer l'humain épris de supériorité morale.

Citation :
Parce qu'il le dit...du moins le laisse entendre à longueur de CV et de site
« Le laisse entendre » chacun entend bien ce qu'il veut. Et personnellement , je me fiche de sa façon de se présenter ou de présenter son expérience. Tout ce que je sais c'est qu'il en sait plus que moi, et comme il veut bien partager ce qu'il sait, je prends avec avidité, je cogite et je teste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 18:48

pourquoi chercher à " gagner du temps" plutôt que de se coltiner d' amener un cheval aux airs du grand prix avec comme base un bon traité d' équitation, pour vraiment "comprendre en faisant " ce en quoi consiste le dressage d un cheval ?

c est vraiment la question que m inspire ce procédé.....

globalement les chevaux non soumis au stress de la compet et dressés correctement ne paniquent pas devant grand chose, et ce avec des procédés purement classiques.
( dont la récompense fait partie, voir les ecuyers de vienne qui ont toujours des friandises dans la poche de derriere de leur queue de pie
Revenir en haut Aller en bas
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 19:13

Yves, je faisais référence à ce que j'ai constaté sur les divers forums où la discussion autour de l'endotaping a eu lieu. Il y a effectivement pas mal de gens qui restent circonspects.

Et si tu ne "crois pas par ailleurs qu'il présente cela comme "une pratique quasiment incontournable"", moi je suis persuadé du contraire pour avoir suivi attentivement ses interventions sur divers forums.

Il devrait montrer mieux qu'un autre écuyer ayant son expérience (ou au moins aussi bien) car sa trouvaille est censée apporter une solution à un problème (qu'il a d'ailleurs lui-même "découvert" et sur lequel il insiste beaucoup - une conséquence de sa pratique équestre ?).

Mon point de vue n'est pas difficile à argumenter. C'est lui-même qui me fournit de quoi le faire. Je regarde ses résultats et je ne les trouve pas enthousiasmants. Libre à chacun de penser le contraire. Ce n'est donc pas une affaire de ressenti mais bien une affaire technique qui vient confirmer une relative aversion pour le principe.

Ciezalel a écrit:
chacun entend bien ce qu'il veut.
Eh bien pour ma part, j'entends bien la même chose que Pimprenelle après avoir pris la peine de dialoguer avec l'inventeur sur 2 forums. D'autre part, j'accorde une certaine attention à la façon de présenter les choses (et je ne suis probablement pas le seul). Je n'écoute pas de la même façon celui qui propose une hypothèse avec des réserves et celui qui vient vendre une solution miracle (accessoires non compris) auquel personne n'aurait pensé (et qui est pour beaucoup un développement de techniques anciennes contre lesquelles il existait déjà des mises en garde, voire des réticences affirmées).

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Mer 2 Avr 2014 - 19:35

PierreG a écrit:
les ecuyers de vienne qui ont toujours des friandises dans la poche de derriere de leur queue de pie

les écuyers de Vienne, de Saumur ou d'ailleurs ont un très grand tort : ils ne font pas dans la modernité

Citation :
pourquoi chercher à " gagner du temps" plutôt que de se coltiner d' amener un cheval aux airs du grand prix

c'est toute la question : à qui s'adresse, pour qui est faite cette méthode

si c'est pour le cavalier lambda (que je suis) les airs de GP sont hors de portée

si c'est pour le cavalier capable d'aller aux airs de grand prix...puisqu'il en est capable, a-t-il vraiment besoin de ça ?

Clézalel a écrit:
Il est conditionné à vivre en boxe ou en pâtures clôturées, à être monté, à travailler pour et par l'homme.

Comment tout cela fut-il possible sans stick à boule ???

Je ne me sens aucune supériorité morale et suis curieuse : si ce monsieur s'était produit plus près, je serais allée voir ; peut-être aurais-je été séduite ; ça ne m'empêcherait pas de me demander comment Oliveira a pu être ce qu'il était sans cette méthode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Jeu 3 Avr 2014 - 6:26

Mon point de vue n'est pas difficile à argumenter. C'est lui-même qui me fournit de quoi le faire. Je regarde ses résultats et je ne les trouve pas enthousiasmants. Libre à chacun de penser le contraire. Ce n'est donc pas une affaire de ressenti mais bien une affaire technique qui vient confirmer une relative aversion pour le principe.Olivier
ça ne m'empêcherait pas de me demander comment Oliveira a pu être ce qu'il était sans cette méthodePimprenelle

Olivier,Henriquet n'est pas une petite pointure, même s'il n'est plus aussi jeune. Catherine Henriquet a montré quelques résultats en compétition.JPG les a aidé, avec son endotapping, a réglé quelques problèmes de dissymétrie chez un de leurs chevaux. Il y a là matière à réflexion par rapport à ce que montrent les vidéos.

Pimprenelle, quelle que soit la méthode proposée, il est faux de prétendre qu'hors cela aucune équitation n'est possible. Oliveira , et d'autres, l'ont montré.Et, je me répète, je ne crois pas que JPG ait affirmé, à aucun moment, qu'hors l'endotapping aucune chance de salut équestre.

PS: je tiens à préciser que je ne suis aucunement défenseur inconditionnel de JPG.J'ai lu, me suis interrogé, ai vu, n'en ai pas vu assez pour être parfaitement convaincu, reste persuadé que l'on peut faire sans, mais que faire avec peut aider. Je m'élèverai toujours contre ceux qui prennent une position affirmée en n'ayant pas vu "en vrai". Quelle que soit leur qualité, une vidéo, une photographie , un texte ne permettent pas , en équitation, d'avoir, à mon sens, une idée juste des ce que l'on propose................. geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Jeu 3 Avr 2014 - 7:05

Yves a écrit:
Olivier,Henriquet n'est pas une petite pointure, même s'il n'est plus aussi jeune. Catherine Henriquet a montré quelques résultats en compétition.JPG les a aidé, avec son endotapping, a réglé quelques problèmes de dissymétrie chez un de leurs chevaux.

Mais je n'ai jamais prétendu le contraire :
Olivier a écrit:
Peut-être que ça pourrait être un gadget utile dans certaines circonstances, avec certains chevaux, mais de là à vendre ça comme une pratique quasiment incontournable...

Simplement, comme je l'ai écrit, je suis assez stupéfait que d'un accessoire "de dépannage" on face ici ou là, à commencer par son inventeur, une "méthode". Mais je reconnais volontiers que je ne risque guère de me montrer enthousiaste car le principe me déplait pour les mêmes raisons qu'a exposées à plusieurs reprises Maryan.

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Jeu 3 Avr 2014 - 8:21

Difficile de ne pas avoir envie d'essayer plutôt que je parler à l'infini sans savoir.
Je rejoins ciezalel : proposons à nos chevaux... Si cela peut régler plus vite un problème, pourquoi pas ?

On s'accorde, je crois, à dire que chaque cheval est différent et demande ses propres solutions. Si ne serait ce que 1/20 de mes équidés avait besoin de endo-tapping pour passer un cap difficile je ne vois pas pourquoi m'en passer. Et si je peux gagner 2 jours de boulot et bien je suis preneuse... Augmenter la palette des solutions possible me semble toujours une bonne idée, les appliquer au choix en fonction de ses affinités, des besoins de son cheval me semble une attitude très sage...

Olivier, je ne sais jamais si vous parlez d'utilisation du cheval "dressé" ou d'éducation. L'Endo-Tapping me semble trouver sa place dans les phases d'éducation, pourquoi devrait on voir un résultat différent sur le cheval "fini" ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Jeu 3 Avr 2014 - 9:53

Gaëlle, chacun fait bien comme il le sent.
Le principe même ne correspond pas à mon idée du rapport avec les chevaux. S'il vous convient, c'est parfait.
J'ai lu avec attention la démarche qui conduit à ce machin et je ne m'y reconnais pas. Je ne vois donc pas de raison de m'y essayer. S'il fallait essayer toutes les méthodes et tous les trucs géniaux qui circulent dans l'équitation, on n'en sortirait pas. Avant de chercher des trucs, je préfère continuer d'apprendre à travailler dans une démarche classique. Il y a déjà suffisamment à faire pour quelqu'un qui veut progresser dans l'équitation.

Vous me demandez pourquoi on devrait voir un résultat dans le travail fini ? Eh bien tout simplement parce que le but de l'éducation et du dressage d'un cheval, c'est bien qu'on en voit les résultats. Quand je regarde le travail d'un NO, d'un Ph. Karl, d'un Klimke, etc. j'y reconnais le résultat d'une certaine démarche. Le type de travail effectué pendant le dressage conditionne le résultat.

Je ne comprends pas votre interrogation sur les chevaux dont je parle. Qu'est-ce qui vous fait penser dans ce que j'ai écrit dans ce sujet que je pourrais faire un distinguo entre chevaux dressés ou en cours de dressage ?

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Jeu 3 Avr 2014 - 14:20

Pour ce qui est du gain de temps , il est à mon avis assez illusoire.

Si votre cheval est pusillanime, et cantonné a une petite vie pépère pas trop de probleme mais si vous allez dans des endroits un peu " regardants " et que votre cheval a un tant soi peu de carafon, alors tout s' écroulera......

Dans des cas comme ça, la décontraction ( fausse) obtenue par une recherche de ' l energie basse, ne marche pas du tout ...car l'enervement voire la frustration augmentent quand on maintient un cheval en place ou dans des actions courtes.
La seule activité qui libère le cheval de ses tensions internes est l' activité locomotrice, il est construit comme cela.

ALORS seul l'accroissement du mouvement en avant ( obtenu de manière inconditionnelle) peut detourner les tensions intérieures en activite locomotrice. activité qui est LA SEULE et La Guerinière nous a bien mis le doigt la dessus à nous offrir la soumission des ressorts dont nous avons besoin.

L'impulsion, et nous revenons aux bases équestres ancestrales est finalement le meilleur moyen de controler voire dominer un cheval tout en le laissant s'exprimer , et son seul moyen d' expression c ' est sa locomotion !


Mettre dans un trot hardi, permet de controler le tempo des membres et de garder ce tempo rapide avant que de chercher à le ralentir , il permet aussi de ne laisser diminuer les actions que sur la volonté du cavalier.
Et en ayant toujours cela à l' idée dans le travail, on va lentement mais au bout du compte, dresser aux airs du grand prix n ' est alors pas aussi inaccessible que cela.

Revenir en haut Aller en bas
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Jeu 3 Avr 2014 - 15:06

Pierre,
pour quelqu'un qui n'a pas assisté, sauf erreur, aux présentations de JPG, je te trouve bien catégorique!
Mettre un cheval "dans un trot hardi", s'il n'a pas été décontracté auparavant, n'utilisera à leur pleine capacité ses facultés musculaires. Il n'au ra dons pas des allures, décontractées, amples, souples et rebondies, partant de l'arrière main et fonctionnant avec le dos,comme elles se doivent de l'être.
Et dresser aux airs du Grand prix n'est pas la finalité de la majorité des cavaliers.
Et si l'endottapins peut aider certains cavaliers, tout comme d'autres exercices permettant de délier le épaules peut en aider d'autres, pourquoi s'en priver?. L'endotapping n'est pas plus artificiel et condamnable que l'utilisation du stick pour le déclenchement du piaffer. Et cela l'est certainement moins que les artifices de torture que peuvent utiliser certains cavaliers pour développer l' "extraordinaire artificiel" chez leurs chevaux.............. geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Jeu 3 Avr 2014 - 16:16

Yves ce qui est condamnable l 'est et personne ici ne l utilise , et tout le monde le condamne ici alors .........
Je n est pas parlé d extraordinaire mais seulement de locomotion.

Il est possible de décontracter donc d assouplir un cheval en le mettant dans un mouvement en avant hardi, c est même un des meilleurs moyens

Je connais l endotapping depuis les premieres videos déposés sur dressagetrainingonline par JPG il y a pres de cinq ans je crois........

Si mettre les chevaux en énergie basse résolvait tous les problèmes de dressage , cela se saurait, donc il est bien normal d en montrer les limites non ? sans toutefois décourager ceux qui veulen,t essayer de le faire.

Quans a travailler les chevaux pour tacher de leur faire faire les airs du grand prix, cela apprend tellement sur l impulsion et l equilibre , en bref sur l equitation que je ne vois pas de raison valable de ne pas s y interesser au moins une fois dans sa vie avec un cheval, cela ouvre de vrais horizons......
Revenir en haut Aller en bas
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   Jeu 3 Avr 2014 - 16:29

yveskatz a écrit:


Pimprenelle, quelle que soit la méthode proposée, il est faux de prétendre qu'hors cela aucune équitation n'est possible.

nous sommes donc d'accord

Citation :
Et, je me répète, je ne crois pas que JPG ait affirmé, à aucun moment, qu'hors l'endotapping aucune chance de salut équestre.

Affirmé qu'il n'y a pas d'autre façon de faire, non. Mais dans plusieurs messages ce n'est pas loin : j'ai fait, je sais, j'ai inventé...les français, eux, n'ont fait qu'écrire...

Au-delà de la méthode équestre que chacun prend comme il le veut, c'est la méthode commerciale qui me dérange (arriver sur des forums étrangers, y donner moult "conseils" pour au final proposer un deal) ainsi que le ton employé vis-à-vis des sceptiques

PierreG a écrit:
Pour ce qui est du gain de temps , il est à mon avis assez illusoire

Il me semble aussi : le travers sera corrigé sur le moment par une décontraction/relaxation obtenue de façon artificielle

Pierre, vous avez bien pris la remarque sur les écuyers au degré correct ?  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Endo-Tapping: tapotons et papotons   

Revenir en haut Aller en bas
 
Endo-Tapping: tapotons et papotons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Antiparasitaire endo et ectoparasites pour la chèvre...
» QCM 6 endo et exothermique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Mon cheval m'a dit-
Sauter vers: