CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Assiette et/ou Position

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Assiette et/ou Position   Dim 26 Jan 2014 - 19:48

Comment travailler ?
Dans quel ordre ?
Une discussion autour de nos vécus respectifs en tant que pratiquants ou qu'enseignants sur la problématique de l'apprentissage et de l'amélioration de l'assiette et/ou de la position.

Mon expérience pour ouvrir la discussion.
J'ai commencé l'équitation tardivement et si je n'ai pas eu de mal avec le trot enlevé ou le galop en suspension où je me suis vite senti à l'aise, il m'a dans un premier temps été difficile de m'asseoir. Je ne comprenais pas les consignes, je n'arrivais pas à percevoir ce qu'on attendait de moi.
Fatigué de ne pas trouver ma place assis, je me suis intéressé au balancier global et je suis allé voir Isa Danne puis j'ai pris des cours particuliers dans une petite écurie afin de progresser. Cela m'a permis de passer un premier cap.  
Plus le temps passe et plus j'accorde d'importance à l'assiette. Avec le temps, ma réflexion a progressé. J'ai découvert il n'y a pas si longtemps le petit livre rouge de Müseler qui m'a semblé proposer une explication lumineuse et facile d'accès sur ces problèmes particuliers. C'est une réflexion qui ne s'inscrit pas dans le même schéma corporel que le balancier global mais qui me semble dans la pratique plus pertinente dans le cadre d'une équitation qui donne toute sa place au mouvement en avant.
Actuellement, je lis avec beaucoup d'attention Steinbrecht et le m'aperçois que déjà en son temps, il accordait une attention toute particulière à l'assiette et proposait des modes de fonctionnements très pertinents quand ses contemporains semblaient plus figés sur la position. Müseler dont je parle plus haut s'inscrit dans la continuité de cette réflexion et propose une étude plus poussée qui pourrait très probablement servir de référence pour l'enseignement aux jeunes qui, quelle que soit l'équitation qu'ils choisiront plus tard, gagneraient à apprendre à fonctionner (ce qui nécessite des chevaux qui fonctionnent eux aussi).

Edit.
Pour en revenir à l'apprentissage, voici 2 consignes ou expressions qui me paraissent peu efficaces (liste à compléter) :
- Penche-toi en arrière (au trot)
- Cire ta selle (au galop)

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Quatuor

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 47
Localisation : Vendôme

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Lun 27 Jan 2014 - 16:37

Actuellement en cours particulier, on travaille beaucoup sur le ressenti de la locomotion du cheval. Fermer les yeux, ressentir quel membre est au soutien,quel postérieur s'engage, au pas et au trot, trouver le tempo. Cela nécessite de se relâcher, de se laisser aller, d'accompagner.
Je ne sais pas si c'est une "méthode", mais je trouve cela très bénéfique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://12beauregard.com
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Lun 27 Jan 2014 - 21:44

Comme Olivier, j'ai mis longtemps à trouver ma position en selle ; et ce ne sont pas les interminables séances de tape-cul sans étriers qui m'y ont aidé , vu qu'on ne nous disait pas comment se tenir , ni quelle sensation retenir ... ("penche toi en arrière", je l'ai beaucoup entendu aussi, et ça ne m'a pas vraiment été utile)
pour ma part , quand j'ai commencé à travailler avec ma jument TF , je me rendais compte de tous mes défauts (les genoux qui remontent, les mains qui gigotent ..et j'en passe...) sans arriver à rectifier réellement .
Ce qui m'a aidé dans un premier temps, c'est de monter à cru ( bon, j'avais la chance d'avoir un vrai canapé sous les fesses, ça aide ) longuement, au pas, puis au trot et au galop. Au début c'était la cata, puis progressivement, je me suis rendue compte que je suivais de mieux en mieux le mouvement, et que je ressentais de plus en plus précisément les posers des membres du cheval ce qui m'a permis de les accompagner plus finement .
Ensuite, à travers diverses lectures ( Sally Swift en particulier, mais d'autres approches plus classiques aussi), j'ai pris conscience de l'importance de l'assiette, de la respiration , de l'isopraxie et j'ai progressé à ce niveau là en essayant de mentaliser ma position chaque fois que je le pouvais . Aujourd'hui c'est devenu quasiment instinctif et même si ma position n'est pas parfaite, j'ai de bien meilleures sensations ..
Quand j'ai commencé à reprendre des cours, il y a quelques mois, sur un cheval parfaitement dressé, le prof a corrigé un certain nombre de défauts que j'avais pris malgré tout, (des mains trop hautes et un peu trop indépendantes  à son goût , une cuisse pas tout à fait sur son plat , des pointes de pied en canard . Laughing .) mais globalement un bon équilibre ..le chemin a été long mais constructif ! Mais je crois que pour progresser, il faut effectivement beaucoup passer par le ressenti, et ça prend du temps ..ne pas se décourager surtout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Lun 27 Jan 2014 - 21:48

pour compléter..le balancier global, je connais et je trouve très intéressant, même si je n'ai pas eu la chance de tester le cheval mécanique ! Mais Mûseler, je ne connais pas, pourrais tu nous en dire plus, Olivier, sur son approche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Mar 28 Jan 2014 - 19:13

C'est sûr que travailler son assiette sur un cheval qui te donne des sensations justes parce qu'il a une locomotion juste dans laquelle il utilise correctement son dos, ça permet de faire de réels progrès parce qu'on sent alors des choses qui ne restent que virtuelles autrement.

Müseler...
La 4e de couverture nous dit que :
Citation :
Wilhem Müseler, instructeur militaire, a su présenter avec un grand sens didactique la formation du cavalier et le dressage du cheval. Son enseignement s'adressant à tous, du débutant au formateur, envisage toutes les formes d'équitation : sportives ou de loisir, et reste un modèle de clarté fort apprécié. Dans ce manuel (Reitlehre, traduit par A. Statmann et révisé par le chef d'escadrons Dupont), Müseler présente, avec tout le sens de l'instruction et la maîtrise de l'école allemande, les moyens de conduire, avec autant de succès, formation du cavalier et dressage du cheval. L'enseignement s'étend à tous les niveaux : du débutant à la haute école en passant par la pratique de tous les assouplissements et l'éducation à l'obstacle. L'intérêt particulier de ce livre vient de la place importante donnée aux aides et tout particulièrement à l'action du rein. Müseler propose en effet une véritable école des aides (mains, jambes, poids) fondée sur une étude précise des effets et des mécanismes des actions du cavalier sur le cheval. Equitation est aussi une méthode progressive de dressage absolument conforme à l'enseignement de l'école classique. Tour à tour les assouplissements, l'évolution de l'équilibre du cheval, l'étude de tous les mouvements des épreuves de dressage, prennent, grâce au texte clair, net et précis de Müseler, un éclairage nouveau. Cet ouvrage nous aide à mieux comprendre le cheval et son dressage. C'est actuellement le meilleur guide dont puissent disposer les enseignants et les professionnels

Sur amazon, l'avis des lecteurs est plutôt enthousiaste. Je me permets d'en citer un (datant de 2006) que j'aurais pu écrire mot pour mot (surtout la partie sur le cavalier) :
Citation :
Quand on pense que l'auteur allemand a écrit ce livre en 1963 et que 40 après il est encore actuel si ce n'est même plus actuel que certains livres qui datent de 2 ou 3 ans. Jamais je n'ai lu un livre dont les explications étaient aussi limpides, claires, précises et surtout cohérentes.

La plupart des livres actuels abordent l'apprentissage du cavalier et du cheval en donnant des brides d'informations, à charge du lecteur de remettre ensuite tout ca dans le bonne ordre et de gérer les incohérences au fil de la lecture.

Avec le livre de Mr Müseler, une fois le livre posé, tout vous semble complètement clair et évident. Ce livre a levé tous mes doutes et m'a permis de remettre à plat toutes mes connaissances concernant les aides et le travail à cheval. Si vous avez 18€ à investir, n'hésitez pas, vous ne le regretterez pas. Si vous en avez assez de lire des bouquins qui au final vous embrouillent plus qu'autres chose sur l'art de l'équitation, assez de lire des explications abstraites qui ne vous parlent pas, ce livre est fait pour vous. Pour ma part, j'ai eu l'impression qu'on me révélait l'équitation et cette sensation que pour la première fois je comprenais clairement et précisément ce qu'on entendait par placer, assiette et le rôle des aides. Ne vous en privez pas si vous avez envie d'une bonne remise à plat quant à l'objectif du dressage et à la manière d'y arriver.

J'ai eu la chance de découvrir ce bouquin au moment où je découvrais aussi un cheval (allemand) avec une locomotion comme je n'en avais jamais connue. Et pour moi, ça a fait tilt ! Mais sur un cheval qui a le dos raide (j'en monte un aussi), je reconnais que c'est moins évident de ressentir et du coup de mettre en œuvre ce travail d'assiette.
Un autre détail qui ne manque pas d'importance : l'ouvrage est condensé (170 pages), l'auteur ne se perd pas en considérations fumeuses.

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Mar 28 Jan 2014 - 20:14

Comme enseignant, de la vieille école, celle du tape cul, je ne cherche pas la descente des jambes avant que le cavalier ne soit parfaitement en équilibre sur ses fesses.
La descente de jambe devrait venir toute seule comme conséquence de cet équilibre et de la décontraction générale.
En effet quand le cavalier est assis au fond de la selle, et que les jambes ne servent plus du tout comme moyen de tenue, elles tombent alors le long du cheval sans aucun effort, par la force de la gravité.
Revenir en haut Aller en bas
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Mar 28 Jan 2014 - 21:08

ça donne envie d'en savoir plus.. (j'vais faire chauffer ma carte bleue !)

La pratique de la monte à cru (ou sans étrier) m'a effectivement permis de trouver mon équilibre sur mes fesses et par conséquent de pouvoir décontracter et descendre la jambe ,mais il a fallu que je fasse le chemin par moi-même, car je n'ai pas eu la chance de rencontrer auparavant un enseignant qui me l'explique clairement ..

Sur le cheval (entier lusitanien) dont je parle, il m'a été au départ très difficile de trouver ma place au galop car celui-ci envoie très fort le dos et ne supporte pas les actions de mains intempestives (aux dires de son propriétaire et dresseur, il a un mauvais galop du fait d'un jarret un peu raide ..ben j'aimerais bien que ma jument s'en approche !!) . J'étais au début littéralement décapsulée , ce qui évidemment m'envoyait vers l'avant et me contractait et je n'avais pas fait 2 foulées que le cheval repassait au trot ...pas commode pour trouver son équilibre !
Comme je ne le monte pas souvent ,et qu'évidemment les sensations sont très différentes de celles que j'ai avec ma jument TF qui part beaucoup plus à plat et dont il faut beaucoup plus entretenir le galop , il me faut à chaque fois 5 bonnes minutes avant de retrouver la position correcte nécessaire pour ne plus le gêner ...ça demande une certaine concentration ..pour m'aider au départ, prof m'a dit de tenir les rênes dans une seule main et de laisser pendre l'autre bras , jambes décontractées et sans étriers ..très efficace ...la bête part au quart de tour d'un côté comme de l'autre sur une avancée discrète de la hanche ..sensation garantie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Mer 29 Jan 2014 - 18:40

PierreG a écrit:
Comme enseignant, de la vieille école, celle du tape cul, je ne cherche pas la descente des jambes avant que le cavalier ne soit parfaitement en équilibre sur ses fesses. La descente de jambe devrait venir  toute seule comme conséquence de cet équilibre et de la décontraction générale.
Oui mais pour que le "tape-cul" ait une chance d'être efficace, il faut que les chevaux soient suffisamment gymnastiqués pour offrir un travail juste au cavalier. Sinon, on apprend juste à encaisser plus ou moins bien mais pas à fonctionner.
Et je crois aussi que les séances de mise en selle devrait plutôt faire l'objet d'une dizaine de minutes à chaque cours plutôt que de séances d'1 heure très espacées.

zabot29, la monte à cru, j'avoue que ça peut m'amuser très occasionnellement (sauter à cru, ça fait des sensations !) mais que je n'en suis pas fan. N'étant pas naturellement pourvu d'amortisseurs généreux, j'ai des souvenirs douloureux de chevaux à la colonne saillante !  Laughing

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Mer 29 Jan 2014 - 19:25

je compatis ! lol! 

en ce moment d'ailleurs, je ne monte plu à cru car ma jument ayant pouliné l'an passé, s'est pas mal démusclée et son dos est nettement moins confortable ..donc à éviter, pour elle comme pour moi ...mais en temps ordinaire c'est vraiment un fauteuil , bien rond et sans aspérité désagréable ..(je ne le ferai pas autrement , je tiens au confort de mon postérieur !)..
Il existe cependant des tapis de monte à cru qui permettent une sensation équivalente tout en amortissant les désagréments d'une colonne un peu saillante ..ça pourrait peut-être être par moment un compromis intéressant pour l'apprentissage ...

et je suis d'accord avec toi pour ce qui est de la répartition de l'effort : trop souvent, les clubs proposent alternativement une séance de saut, une de mise en selle, une de "dressage" (je mets des guillemets, car parfois, on se demande ce qu'ils appellent dressage) plutôt que de pratiquer un peu de chaque à chaque séance ..c'est en tout cas ce que j'ai connu dans le dernier club que j'ai fréquenté ..1/4 d'h de trot sans étrier sur des chevaux au dos creux qui font trottinette, ça dégoûte les élèves sans les aider car au final, on se crispe au lieu de se décontracter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Jeu 30 Jan 2014 - 11:37

Difficile de pratiquer un mélange de toutes les disciplines en une séance mais inclure 10 minutes de travail spécifique sur l'assiette et la position dans toutes les séances (dressage, plat et obstacle), cela me paraît très faisable.
Qu'en disent les enseignants ?

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Jeu 30 Jan 2014 - 15:09

De retour de vacances (chouette, j'ai réussi à ne rien me casser au ski!), ma première question sera d'ordre sémantique:assiette et position sont deux choses différentes. Il n'est donc pas possible de choisir l'une ou l'autre.
Il me semble aussi important d'expliquer ce qu'est une séance de mise en selle, bien loin de ce que l'on peut voir (quand on en voit!) dans les clubs.
La suite à venir............ geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Ven 31 Jan 2014 - 8:49

yveskatz a écrit:
assiette et position sont deux choses différentes.
...et complémentaires puisqu'il y a interaction entre les deux.

yveskatz a écrit:
Il n'est donc pas possible de choisir l'une ou l'autre.
D'où le titre du sujet !  Wink 

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Jean-Philippe

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 65
Localisation : Aisne

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Sam 1 Fév 2014 - 10:28

Sans avoir tout lu des réponses, moi, je fais d'abord rechercher au cavalier la décontraction, le relâchement et l'équilibre. Heureusement pour moi, à cheval, on a pas besoin d'être souple... Si quand on chute, mais ce n'est pas l'objectif...  Very Happy  Je construis la position autour de cet relâchement.

La position ne doit pas être contrainte, figée... Quant à l'assiette, elle viendra par le relâchement. L'assiette est une qualité qui découle de cette décontraction et de cet équilibre.

Quant à se pencher en arrière pour tenir au trot. Si ça règle quelque chose, c'est l'effet, mais pas la cause. Alors, ça dépend de quoi vous voulez vous contenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitation-passion.com
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Sam 1 Fév 2014 - 20:59

votre sujet est compliqué Olivier

d'un cavalier imperturbable lors d'un mouvement inattendu et violent de son cheval on dit qu'il a de l'assiette ; d'un cavalier conforme aux canons de l'art on dit qu'il a une belle assiette

ce qui me correspond le plus dans les réponses : "La descente de jambe devrait venir toute seule comme conséquence de cet équilibre et de la décontraction générale.
En effet quand le cavalier est assis au fond de la selle, et que les jambes ne servent plus du tout comme moyen de tenue, elles tombent alors le long du cheval sans aucun effort, par la force de la gravité"

il me semble en effet qu'on ne peut réellement se décontracter que lorsqu'on a trouvé au moins un début d'équilibre ; à partir de là, les jambes peuvent descendre autant qu'il est possible (capacité variable selon les personnes et selon l'âge d'une même personne), ce qui contribue à améliorer l'équilibre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Sam 1 Fév 2014 - 23:25

Je ne suis pas sûr, mais je crois que c'est Steinbrecht qui, prenant justement cet exemple du cavalier qui sait rester en selle sur un cheval qui le secoue, dit que ce n'est pas une preuve d'assiette.

Je partage aussi cette opinion sur la primauté de la décontraction mais il me semble qu'il faut un début de position (même si elle n'est pas académique) pour qu'il y ait un début de décontraction. Une personne qui a un bon équilibre naturel trouvera probablement assez rapidement cette première position (qui n'est certes pas nécessairement très académique) mais pour d'autres, ça risque d'être plus compliqué et du coup beaucoup plus long.

_________________
Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Dim 2 Fév 2014 - 8:32

Etant d'une époque plus proche de celle de Jean Philippe que d'autres plus jeunes, par l'âge et dans la pratique équestre,je suis plus à même de partager son avis.
Ce qu'il importe au départ,c'est d'avoir un cavalier décontracté, donc relâché, donc confiant en son cheval.Vient ensuite la recherche hors la sellette ce qui est "la meilleure position" pour acquérir l'équilibre : un haut du corps qui se soutient grâce à une respiration bien comprise et exécutée, des articulations inférieures souples et décontractées qui "travaillent "dans l'orientation nécessaire à l'équitation et qui est différente de celle suffisante à la position bipédale. Puis vient à cheval l'exercice d'acquisition de l'équilibre, qui résulte d'un juste positionnement des différentes parties du corps les unes au dessus des autres, l'essentiel résidant dans la descente des cuisses au dessous du bassin et du buste. Cet équilibre acquis doit conduire à un cavalier qui accompagne les mouvements de son cheval dans un premier temps en sachant s'aider de l'étrier comme point fixe, sans se raccrocher ni avec les mollets , ni avec les mains.
Lorsque ce stade est atteint, on peut commencer à travailler l'assiette du cavalier qui doit aboutir au liant et à la capacité d'utiliser ses aides pour converser avec son cheval, dans une gestuelle corporelle parfaitement contrôlée.
Il ne lmd semble pas opportun de parler trop de la position telle que définie dans les manuels. Ce qu'il faut rechercher, en priorité à mon sens, c'est l'efficacité dans la décontraction et cela n'est possible que si le cavalier reste le plus naturel possible une fois à cheval (les exercices de travail de l'attitude la plus judicieuse ayant été vu à pied).Je crois que lorsque l'on suit cette progression, le cavalier trouve naturellement la meilleure position possible, position dont il faut être convaincu que c'est une succession d'attitudes qui varie selon les exercices demandées. Il faut avoir en permanence en mémoire que l'équitation est une pratique dynamique et que rien ne doit être figé ou statique.............. geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Philippe

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 65
Localisation : Aisne

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Dim 2 Fév 2014 - 10:14

Je tiens à préciser que je beaucoup plus jeune que Yves. Mais, quoi qu'il en soit, nous sommes l'un et l'autre beaucoup plus jeune que Steibrecht. Et depuis cet illustre Maître, bien des choses ont progressé depuis, à tout niveau, et entre autre, au niveau des sciences humaines, de la biomécanique, de la physiologie, psychologie, etc... Ceci dit, je partage malgré tout l'avis de Yves à part ce passage :

Yves a écrit:
Lorsque ce stade est atteint, on peut commencer à travailler l'assiette du cavalier qui doit aboutir au liant et à la capacité d'utiliser ses aides pour converser avec son cheval, dans une gestuelle corporelle parfaitement contrôlée.

Pour moi, dès qu'on met le cavalier en selle et qu'on travaille sa décontraction et tout ce que Yves a décrit, nous sommes déjà en plein dans le travail de l'assiette.

Par contre, il y a deux façon d'envisager l'assiette : soit c'est la qualité qui permet de rester en selle en toute circonstance, soit c'est plus que cela et ça devient une aide qu'il faut apprendre à utiliser pour contrôler le cheval.

Alors, disons que dans un premier temps, je me contente de la première définition, et plus le cavalier progresse dans cette définition, plus je l'amène vers la seconde... On va peut-être comme cela réconcilier Steibrecht, JP et Yves...  Wink 

En résumer : la position ne doit venir au détriment de la décontraction, mais se construire sur celle-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitation-passion.com
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Dim 2 Fév 2014 - 11:17

Il est bien certain que dès que l'on "travaille " le cavalier débutant, il faut avoir à l'esprit l'acquisition future de l'assiette; assiette que l'on qualifiera dans un premier temps comme la qualité qui permet de rester lié à son cheval en toutes occasions et qui résulte de l'équilibre acquis par le cavalier, pour , dans un deuxième temps, en faire une aide à part entière, par le biais de l'éducation à la gestuelle corporelle, aux jeux des équilibres et des attitudes;
Personnellement, je ne me réfère ni à Steinbrecht, ni à d'autres écuyers pour ce type d'apprentissage... car les finalités sont différentes. Les grands écuyers dissertaient d'une équitation pour "professionnels"ou cavaliers avertis. Personnellement, au jour d'aujourd'hui, je me consacre aux cavaliers amateurs et n'oublie jamais que chaque cavalier, comme chaque cheval, est une individualité à appréhender différemment, en fonction des qualités et difficultés de chacun...............
 geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Dim 2 Fév 2014 - 11:55

Que le cavalier soit amateur ou futur pro, l enseignant lui a toujours deux manieres d aborder le probleme de la construction de la position et du fonctionnement du cavalier de dressage

_ soit il part du principe que l' etrier permet la construction de la position et du fonctionnement assis

_soit il part du principe que l' etrier dessert largement la construction de la position et du focntionnement assis

Ce sont deux points de vue qui se tiennent, ma préférence va toutefois au second. Le choix d' une stratégie incite a developper une progression différente .
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Philippe

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 65
Localisation : Aisne

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Dim 2 Fév 2014 - 12:01

Et comme tjs, on prend la bissectrice de l'angle et on s'approche de ce qu'il faut faire... La mise en selle avec ou/et sans étrier, les deux étant complémentaire !

Les caricatures extrémistes sont tjs contre-productives, en politique comme à cheval...  Wink 

C'est mon avis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitation-passion.com
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Dim 2 Fév 2014 - 12:41

Je ne pense pas qu'il faille ,à ce stade de l'éducation du cavalier, faire une différence entre le cavalier de dressage et le cavalier d'une autre discipline. Nous sommes dans l'initiation, donc dans une phase pluri disciplinaire.
Par contre, personnellement, je différencie l'amateur du futur professionnel. Ce dernier sera "soumis "plus longuement à un travail de mise en selle (différent du "tape cul" et du 100% sans étrier!), comme cela peut se faire encore de nos jours à l'école Espagnole de Vienne, entre autres.Le cavalier acquiers ainsi, en prenant son temps,l'équilibre, la souplesse, le liant, la décontraction qui font la belle silhouette.
Pour ce qui est du travail avec ou sans étrier, ils sont complémentaires et fonction du degré d'éducation du cavalier. Ce qui me semble essentiel c'est que le cavalier prenne conscience, physiquement et moralement, que l'étrier n'est qu'un soutien, un reposoir pour la jambe et non pas un point d'appui (sauf dans certaines circonstances où le cheval fait acte de défense) et que l'essentiel se situe dans l'ouverture longitudinale de l'articulation de la hanche, dans la descente des cuisses et de leur mise sur le plat par rotation interne de l'articulation sus citée.................. geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Dim 2 Fév 2014 - 13:01

Dès l initiation du cavalier il me semble important de faire sentir et pratiquer que l' on se tient sur les chevaux de deux manières différentes

_ position en équilibre
_ position assise

et que le fonctionnement dans l' une ou l' autre des positions n' est pas le même.....

L' écueil est toujours d' arriver à des cavaliers qui ne s' assoient jamais vraiment et mettent en place tout un tas de stratégies pour essayer de palier à cette lacune..

Ratatinage des allures
rênes qui participent a la tenue
fausse assiette dans des selles orthopédiques
cavaliers sur les cuisses qui sont descendues certes mais sur une assiette pas assez profonde

et qui le jour où ils se trouvent sur des chevaux à forte locomotion, tout ce qui a été construit sur des bases fragiles :pas de réel equilibre sur les fesses au fond la selle,

nécessite alors une remise au point drastique, cette fragilité de l' assiette entravant la compréhension de ce qu' est l' équitation dans le mouvement en avant fluide

Revenir en haut Aller en bas
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Dim 2 Fév 2014 - 13:07

PierreG a écrit:
Dès l initiation du cavalier il me semble important de faire sentir et pratiquer que l' on se tient sur les chevaux de deux manières différentes

_ position en équilibre
_ position assise  

et que le fonctionnement dans l' une ou l' autre des positions n' est pas le même.....



Tout à fait d'accord!
Ensuite tout est question d'attente de l'élève: on travaillera les deux "équilibres" en privilégiant celui qui correspond le plus au cavalier. Et parlons d'une équitation  généraliste plus que de spécialisation à ce stade.. Car quand Pierre écrit: "et qui le jour où ils se trouvent sur des chevaux à forte locomotion, tout ce qui a été construit sur des bases fragiles :pas de réel equilibre sur les fesses au fond la selle, nécessite alors une remise au point drastique, cette fragilité de l' assiette entravant la compréhension de ce qu' est l' équitation dans le mouvement en avant fluide, il pense, me semble-t-il, essentiellement au dressage et à un travail assis dans la selle.Alors qu'un cavalier bien initié à l'équilibre au-dessus de ses étriers, pourra très bien accompagner un tel cheval dans un équilibre "enlevé".......... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Philippe

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 65
Localisation : Aisne

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Dim 2 Fév 2014 - 13:16

Une petite précision (j'ai pas encore ce qu'a écrit Yves et PierreG) quand je fais passer un cavalier d'une mise en selle sans étrier, qui va apporter une profondeur d'assiette, une descente de jambe, à une mise en selle avec étrier, ma première question est : "as-tu l'impression que tes étriers ont raccourcis ?" Et en général, il me répond : "Oui..." et heureusement d'ailleurs ! Et de ce fait, je lui fait rallonger ses étriers du nombre de trous nécessaire et suffisants...

Bien entendu, il y a deux mises en selle à envisager, une mise en selle assise, en équilibre, étrivières les plus longues possible, type dressage, et une mise en selle plus "équilibre obstacle", sur des étriers plus courts. Mais, quelques soit la longueur des étriers, le cavalier doit être en équilibre, bien sûr... C'est pour cela que je n'aime pas ce terme équilibre réservé à l'obstacle et aux étrivières courtes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitation-passion.com
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   Dim 2 Fév 2014 - 13:20

Eh, Monsieur, Jean Philippe, toi qui est encore jeune et en activité, ne serais-tu pas mieux dehors et à cheval plutôt qu'à l'intérieur devant ton ordinateur? Cela est juste bon pour un vieux retraité comme moi (mais qui a quand même profité du "beau temps" pour être à cheval ce matin)................ geek

La position d'obstacle est la position "en suspension"(plus ou moins prêt de la selle)... Car quelle que soit l'attitude, le cavalier doit être en équilibre. Et, à mon sens, plus que la longueur des étrivières, ce qui importe ,c'est la descente de la cuisse et la décontraction de la jambe. Ce sont ces deux qualités qui permettent de chausser à la longueur qui convient le mieux à la morphologie du cavalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assiette et/ou Position   

Revenir en haut Aller en bas
 
Assiette et/ou Position
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Position des sondes du thermometre
» Position badine
» attaquée en position de soumission
» Assiette de fruits de mer
» Position sur le dos volontaire et mise sur le dos par un congénère

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Enseignement et compétition :: Questions aux enseignants-
Sauter vers: