CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Jeu 19 Déc 2013 - 18:33

Il me semble que la fédération, noyautée par l'esprit poney-club, a axé toute sa "pédagogie" vers les jeunes enfants et les shets ; quelle "équitation" apprendre à un enfant de 5 ans ou moins lorsqu'il ne différencie pas encore sa droite de sa gauche, qu'il se lasse forcément très vite de ce qu'il fait, que son vocabulaire est limité, qu'il éclate parfois en sanglots si ça ne va pas ?

Les animateurs sont formés pour ce public, d'où leur pédagogie du tout ludique : on attend d'un jeune enfant qu'il soit à l'aise avec l'élément, que ce soit l'eau, la neige, le cheval ou le ballon ; les finasseries techniques viennent plus tard, quand il est en mesure d'en comprendre l'intérêt ou tout simplement de comprendre ce qu'on lui dit

Car vous avez raison, Yves, le pédagogue est en principe soucieux d'être compris. Puisque vous avez l'expérience des cours collectifs et des cours individuels, vous savez que c'est plus facile  de s'adapter face à un seul élève que face à un groupe. Dans le premier cas on peut maintenir l'attention de l'élève, respecter ses besoins de repos ou recaler les objectifs en cours de séance. C'est beaucoup moins aisé devant plusieurs personnes dont les profils, particulièrement dans un groupe de sport, sont différents

Au sujet des examens et diplômes : on peut très bien être juge et partie. Tous les profs  le sont, ça ne les empêche pas de tamponner certaines copies ou certains étudiants à l'oral. Evidemment leurs étudiants ne sont pas leurs clients mais il y va aussi un peu de leur réputation de ne pas mettre des inaptes sur le marché

En équitation, ils s'est ouvert de plus en plus de CE, le besoin d'animateurs a augmenté en proportion...et donc on a délivré les diplômes puisqu'après tout l'emploi existait et qu'il ne s'agissait que d'amuser des gamins. Là on peut incriminer la fédération et J&S
En revanche les institutions ne sont pas responsables si les CE soient trop nombreux, collés les uns aux autres, si certains ont été ouverts sans aucun prévisionnel à au moins court terme mais avec un ratio d'endettement à faire peur, si en conséquence la concurrence est tellement féroce que l'animateur, pour garder ses clients, se voit contraint à ne surtout pas être exigeant

YvesKatz a écrit:
Par contre il est indéniable qu'une bonne morphologie (jambes légèrement plus longues que le buste et cavalier longiligne) est un atout formidable pour une bonne gestion corporelle

Vous et Olivier me coupez l'herbe sous le pied : j'allais poser cette question  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Ven 20 Déc 2013 - 9:05

Olivier vous nous présenter le manuel du galop 8, donc après le galop 7... Donc vous confirmez ce que je dis, avant le G7 point de salut !
Et Yves a pointé l'orientation "appui" avec les jambes et les mains agissant en permanence en même temps.

Maryan, j'aurais pu écire ce que vous écrivez quasiment mot pour mot il y a 10 ans. Même moins car c'est en 2007 que j'ai découvert que Stéphane Bigo (sans "t", il n'est pas plus chrétien que moi) le grand voyageur avait ignoblement basculé dans cette niaiserie commerciale qu'était à mes yeux l'équitation éthologique. Son "aura" de voyageur m'a cependant poussé à aller un peu plus loin... La suite vous la connaissez, j'ai adhéré tout de suite.
Depuis je suis pro, j'ai du mal à faire vivre ma structure parce que je fais des "choses bizarres", je ne vais certainement pas me passer du terme qui a été adopté par la masse "équitation éthologique", ce serait un non sens commercial et ça ne ferait pas avancer la cause linguistique. Il est temps quand ils sont là de rétablir la vérité et de les "éduquer" au vocabulaire.
Je ne vois pas Stéphane comme un écuyer, juste comme quelqu'un de pragmatique et de pédagogue qui va utiliser les mots nécessaires pour faire entendre ce qu'il dit. Dans le corps du livre, comme nous le montre ciezalel la vérité est rétablit, ce qui est à César rendu à César... Stéphane a cette grande honnêteté de toujours cité ses sources et de ne pas prétendre avoir inventé la poudre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Ven 20 Déc 2013 - 10:06

Citation :
ce serait un non sens commercial et ça ne ferait pas avancer la cause linguistique.

Gaëlle, c'est la que nous divergeons. Je ne vois résolument pas le problème d'appeler un chat un chat. Vous faites et enseignez l'équitation. Quel est le problème de revendiquer cela ?
Parce qu'il manque le mot éthologique vous aurez moins de clients ? J'ai du mal à le croire.
Si demain un gugus sorti de nul part invente une méthode miraculeusement commerciale et la baptise "atomique", tout le monde changera le "éthologique" pour du "atomique"?  Shocked 

Pour moi, c'est cela qui est un non sens et justement je pense que faire avancer la cause linguistique c'est refuser de participer à cette mascarade.

J'approuve les propos d'Yves sur l'aspect pédagogique. C'est la porte du salut. Dans sa pédagogie, l'enseignant sensibilise ses élèves à la culture équestre et peut tout à fait inclure la sensibilisation à la connaissance éthologique. Mais rpésenter cela comme une méthode, c'est de l'arnaque d'autant que les pratiques associées sont rarement en phase avec l'éthogramme équin.

Faire bouger les hanches ou les épaules du cheval à pied, c'est aussi éthologique qu'atomique ! Laughing 

Je souhaiterais revenir sur la caractérisation de l'éducation, du débourrage et de l'équitation.
Tout ce qui est lié au "savoir vivre", aux règles de cohabition harmonieuse relève de l'éducation : apprendre au cheval qu'il est défendu de mordre, de bousculer, de botter, de menacer, me tracter en longe, etc..c'est l'éduquer. Comme j'éduque mon chat à ne pas voler dans mon assiette et mon enfant à dire bonjour.
Lorsque j'apprends au cheval à tourner autour de moi en longe, lorsque je pose tapis et selle sur son dos, mors dans sa bouche, et qu'ensuite, je l'apprivoise à écouter et ne pas s'effrayer de mes aides, je le débourre et ici commence l'équitation... Un truc qu'on ne fait pas avec son chat, ni son enfant !  Laughing 
Lorsque je dresse mon cheval à évoluer sur le plat, l'obstacle, l'attelage, la randonnée, etc...ou que je l'utilise à cela, il s'agit d'équitation.

Lorsque je me poste dans le pré pendant des heures, des jours, que j'observe des chevaux, des vaches, des sangliers ou des corneilles et note consciencieusement ce que je vois pour en faire ensuite une analyse objective, alors je commence à flirter gentiment avec une démarche éthologique.
Lorsque je me poste à l'abord de la carrière pendant des heures et des jours, observant les cavaliers et leurs chevaux et que je note consciencieusement ce que je vois pour en faire une analyse objective, soit j'étudie leur équitation, soit je flirte avec une démarche d'éthologie  Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Ven 20 Déc 2013 - 12:00

Very Happy 

Je pense que ce n'est pas par hasard que nous convergeons sur le forum d'Yves dont les objectifs sont clairement affichés.
Tous ici, avons le désir d'une équitation juste et digne de ce nom, du respect du cheval et d'un enseignement en conséquence.
La qualité de l'enseignement est le fondement de l'équitation. Les coulisses c'est bien la formation des enseignants.

Peu importe par quel chemin on aboutit à cela pourvu que soit clairement énoncé de quoi il s'agit et comment s'y prendre.
Non l'équitation n'est pas ludique, c'est la pédagogie qui peut l'être.
Mais si l'objectif d'être ludique dans son enseignement est au détriment de ce qui est enseigné, on se fourvoie encore. Faire croire à quelqu'un qu'il pourra maitriser son cheval une fois qu'il sera dessus, l'animal lancé au plein galop, juste parce qu'il à faire des jeux au sol, c'est un honteux mensonge.
Faire des jeux apprends surtout à l'humain à oublier sa peur, à se détendre. Mais d'un point de vue équestre pur, ça n'apporte rien : ni à mettre son cheval dans l'équilibre qui le rendra malléable facilement, ni à avoir des aides impactantes sans user d'aucune force, ni de développer un dialogue fin avec son partenaire équin. Seule la technique et un travail construit et progressif mène autant le cheval et le cavalier à ce résultat qui, en plus d'apporter une dimension sécuritaire importante, procure des sensations fabuleuses.

C'est mignon de jouer avec les chevaux mais le résultat du leurre de "l'équitation éthologique" pullule sur les forums avec des gens qui se font prendre la main ou n'arrivent pas à galoper, sans parler de ceux qui courent encore dans le pré derrière Loulouchri en s'étonnant qu'il ne se jette pas avec amour dans leur bras  cyclops  et tout ça après 1, 2, 3 ans et plus de cours ...
1 partout la balle au centre  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Ven 20 Déc 2013 - 13:51

Olivier a écrit:
Être critique envers la FFE n'est intéressant et constructif que si l'on souligne les réels problèmes (qui relèvent essentiellement d'une stratégie commerciale et de la formation qui en découle comme le souligne régulièrement Yves), pas si l'on tombe dans la caricature

tout à fait le sens de ma diatribe d'hier

Maryan a écrit:
Faire des jeux apprends surtout à l'humain à oublier sa peur, à se détendre

Point positif, nécessaire mais pas suffisant

Citation :
Faire croire à quelqu'un qu'il pourra maitriser son cheval une fois qu'il sera dessus, l'animal lancé au plein galop, juste parce qu'il à faire des jeux au sol, c'est un honteux mensonge.

Raison pour laquelle dans certaines structures on ne prend jamais le risque d'aller en extérieur.
@Olivier : le conseil de travailler à l'extérieur n'apparait pas avant le G8 ?  Shocked 

Citation :
Les coulisses c'est bien la formation des enseignants

Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Ven 20 Déc 2013 - 15:51

pimprenelle a écrit:
@Olivier : le conseil de travailler à l'extérieur n'apparait pas avant le G8 ?  Shocked 
Bien sûr que non puisque la validation du G5 comporte théoriquement la participation à au moins une initiation cross et que les G6 et G7 comportent un parcours de cross.
Cela dit, nous savons bien que certains club ne pratiquent guère l'extérieur et se contentent de la carrière pour des raisons diverses (pas de solutions à proximité, une clientèle ne pouvant pas payer de supplément pour les déplacements en camions et la location de terrains de cross, des chevaux et/ou des enseignants et/ou des cavaliers frileux par manque de pratique...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Ciezalel



Messages : 84
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 55
Localisation : Morvan

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Ven 20 Déc 2013 - 16:18

Premier constat: les termes « équitation éthologique » provoque toujours autant de tensions.
Personnellement, je préfère l'expression « équitation comportementale », mais mes clients ont du mal à me suivre, parce que ce n'est pas cette appellation qu'ils voient dans les médias. Donc je m'adapte dans le but d'être compréhensible, et je maintiens, qu'en France, c'est sous l'appellation « équitation éthologique » que les pratiques comportementales sont connues. Et qui suis-je pour changer une appellation?
Deuxième constat: lorsqu'on compare 2 pratiques différentes, enfin qui semblent différentes au premier abord, alors les buts sont communs, on a toujours tendance à comparer les bons d'un côté, côté que l'on  soutient , auquel on appartient, dans lequel on se reconnaît,  avec les mauvaises pratiques de l'autre coté, celui qu'on ne connait pas, ou peu, qu'on a peut-être expérimenté sans succès, ou avec un succès moindre à celui attendu.
Et si pour, une fois, on tentait de comparer ce qui est comparable, c'est à dire les bonnes pratiques des 2 cotés?
Laissons les mauvaises pratiques pour ce qu'elles sont, puisqu'il y en a des deux cotés, nous sommes bien d'accord sur ce point.
Mais est-ce que la comparaison des bonnes pratiques vous intéressent? That is the  question?
Vu la capacité des uns et des autres à enfoncer des portes ouvertes j'ai des doutes sur la question.
Autre question est-ce que sur ce forum les pratiques comportementales (équitation éthologique) sont à bannir? Si oui, je ne vois aucune raison à ma présence ici.
Et si le livre de Stéphane Bigo ne vous intéresse pas parce l'auteur emploie les termes « d'équitation éthologique », inutile que je continue ce décorticage.
Sur ce je vous laisse à vos éternelles prises de tête: toujours ce sempiternel « holier then you » et vous souhaite bonne continuation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Ven 20 Déc 2013 - 20:43

Maryan, ça me semble normal de diverger. Le forum n'aurait aucun intérêt si nous étions tous d'accord...
Nous avons entendu votre point de vue sur le terme "équitation éthologique", souhaitez vous empêcher ciezalel de poursuivre ? Avez vous lu le livre et pensez vous que ce décorticage soit préjudiciable au point de le perturber au point de le faire cesser ?
Votre opinion je l'ai partagée, j'ai changé d'avis, peut être un jour changerez vous d'avis ? Ou bien moi une fois encore ? La biodiversité est faire de toutes ces petites différences, ne cherchons pas à imposer notre point de vue.
Nous avons envie de parler de ce livre, les gens intéressés liront et sauront que vous avez désapprouvé, les autres passeront leur chemin, où est le problème ?
Seul Yves pourrait nous dire "un post sur l'équitation éthologique est hors sujet sur mon forum" pour l'instant il ne l'a pas fait, c'est peut être qu'il pense que ça peut être intéressant ?

S'il est venu jusqu'en Bretagne profonde pour parler équitation avec Stéphane c'est peut être qu'il est intéressé par les différences et la recherche de similitude. Et parler du livre de Stéphane sur le forum de Yves c'est poursuivre pour un public plus large le colloque commencer chez moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Ven 20 Déc 2013 - 21:13

Sinon moi ça m'intéresse que vous continuyez (hum est-ce français? pas de Bescherelle sous la main!!) à parler du livre... Les remises au point sémantiques sur le meme thème ça devient redondant ici et ailleurs, d'autant que tout le monde semble à peu près d'accord sur la question... pis en meme temps c'est le titre du bouquin, difficile de faire sans non? scratch 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Ven 20 Déc 2013 - 22:13

au delà des divergences, (qui tournent parfois un peu trop au règlement de compte et c'est dommage) , le sujet du post est le livre de SBigo .
Si je partage les réticences de Maryan sur l'appellation "équitation éthologique", qui est effectivement un non sens et qu'on peut trouver dommage que S.Bigo le reprenne (bien que le titre de son livre différencie à priori les 2 ) , je pense qu'on peut aller au-delà et s'intéresser un peu au contenu . S.Bigo apporte t-il des réponses concrètes et intelligentes pour l'éducation du cheval et pour son dressage ? Sont-elles comparables à ce qui est pratiqué dans une approche plus traditionnelle ? J'ai eu l'impression en lisant par exemple le résumé du colloque breton, que les approches étaient plus convergentes que divergentes .
Si je suis très critique sur le côté commercial, m'as-tu-vu, parfois puéril, de la pratique actuelle de l'équitation dite "éthologique" , qui voudrait faire des chevaux des gentils compagnons de jeu , je dois reconnaître que la première fois que j'ai entendu parler de travail à pied, c'est à travers cette approche et pas une fois au cours de mes 15 ans d'équitation en club .. (oui, oui,,j'étais quasiment inculte il y a encore 5 ou 6 ans ! ) et que cela m'a beaucoup apporté ...avant de découvrir que ça se pratiquait aussi dans une approche traditionnelle .
Moi aussi, je étais plutôt intéressée par l'équitation de dressage et je me suis alors penchée sur des auteurs variés , appartenant aussi bien à l'équitation classique comme Henriquet ou Olivera qu'à des courants s'inspirant de l'éthologie comme St Vaulry ou De Corbigny . Peut-être faudrait-il reconnaître qu'au delà de la "frime" associée à l'exploitation mercantile de cette approche, la popularisation de l'approche éthologique a permis à des pratiquants de base comme je le suis de découvrir une autre manière d'entrer en relation avec son cheval et que ce n'est pas si mal ..Après, chacun peut piocher à son gré et dans toute la littérature équestre pour faire son chemin ..mais ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain !
Donc pour en revenir à S Bigo, moi aussi je suis curieuse de savoir ce qu'il met en place en matière d'éducation du cheval, juste curieuse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Ven 20 Déc 2013 - 22:31

zabot29 et Florie D, pas de problème pour moi, si vous voulez savoir ce qu'une lectrice a retenu et compris du bouquin de Bigo. Personne n'a jamais été empêché d'écrire, d'ailleurs. Et pour qu'il y ait controverse, il faut aux moins deux expressions contraire. Si un commentaire déplaît, on n'est pas obligé d'y répondre, n'est-ce pas ? D'autant moins quand il n'a rien d'agressif. Ceux de Maryan ne l'étaient pas.
Cela dit, si vous voulez savoir ce qu'a écrit Bigo, le mieux est quand même de le lire plutôt que d'en lire une exégèse.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Sam 21 Déc 2013 - 6:14

POur ma part je l'ai lu et le relis en meme temps. Est-ce votre cas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Sam 21 Déc 2013 - 8:49

Florie, comme vous l'aurez probablement remarqué, mes premières et courtes interventions sur ce bouquin relevaient mon étonnement sur le contenu de la 4e de couverture et les prétentions revendiquées du bouquin. Dès lors, vous vous doutez quand même bien un peu que je ne vais pas l'acheter. Mais s'il venait à atterrir à la bibliothèque municipale, j'y jetterais probablement un œil.
Si je me souviens bien, Stéphane Bigo avait (et a peut-être encore) une chronique dans un magazine équestre. Ce que j'ai pu lire de sa plume ne m'a jamais paru particulièrement intéressant ou novateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Sam 21 Déc 2013 - 9:34

Pour remettre tout le monde sur les "bons rails", je rappelle que Educaval a été créé à l'origine pour améliorer les compétences du corps enseignant, face aux dérives des formations actuelles dans leur grande majorité. A la demande de certains, ce forum a ensuite été ouvert aux pratiquants, afin que les enseignants aient le point de vue de leurs élèves et que les cavaliers puissent demander des explications complémentaires à ceux qui les conseillent.
Comme l'indique l'origine de son nom, Educaval traite de l'éducation du cavalier et de son cheval.
Partant de là, on peut estimer que la connaissance de soi est une base de son éducation. L'utilisation du cheval pour mieux se connaître peut donc faire partie des nombreuses pratiques équestres; à condition, pour ce qui nous concerne ici, que la suite logique soit la connaissance des relations homme/ cheval,les différentes activités équestres dans le respect du cheval pour aboutir, pour ceux qui en ont le désir et la volonté à l'éducation du cheval sous la selle.
Pour ce qui est des présentations des ouvrages, le but est d'inviter les lecteurs à se poser des questions, à avoir envie (ou non) de s'investir dans la lecture des ouvrages et à présenter les différentes conceptions de l'utilisation du cheval. La forme est une chose, on peut ne pas l'aimer, mais discuter du fond honnêtement, demande de prendre le temps d'étudier l'ouvrage soumis à nos réflexions.
Et toute personne qui a pour désir de se cultiver mérite notre considération, même si l'accord n'est pas toujours là!  geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Sam 21 Déc 2013 - 12:00

Olivier a écrit:
Mais s'il venait à atterrir à la bibliothèque municipale, j'y jetterais probablement un œil.

et bien voilà ! on est d'accord, juste de la curiosité ...
comme il n'est pas à la bibliothèque , quelques extraits commentés peuvent me donner envie -ou non- , d'aller l'acheter...
allez , paraît que c'est la trêve de Noël  santa ...burp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   Lun 23 Déc 2013 - 14:27

Je n'empêche personne de s'exprimer tant sur le fond que sur la forme de l'ouvrage.
Et j'ai toujours été très réactive à l'abus de langage lorsqu'il s'agit d'éthologie et d'équitation, ça n'est pas près de cesser  Laughing 
La communication efficace passe par la précision des mots, il me semble donc que la forme est importante pour atteindre correctement les objectifs du contenu, cela me parait également un élèment déterminant en terme de pédagogie.

Le langage équestre regorge lui-même d'une quantité d'expression mal comprises, mal interprétées et mal transmises. Soyons vigilants. Vous, enseignants, soyez vigilants. En tant que pratiquante, j'attend que les messages "sur la marchandise" soient cohérents avec la réalité du service proposé.

Au regard de ce qu'on nomme à tout va "éthologie" aujourd'hui, sachant, pour mon plus grand malheur intellectuel, ce qu'est réellement l'éthologie, j'élimine donc d'office dans mes lectures tout ce qui se présente sous ce masque en équitation parce que : d'une part j'en connais déjà le contenu (j'en ai déjà consommé une certaine quantité pour savoir à quel point c'est redondant), d'autre part il ne s'agit jamais d'autre chose que d'éducation et d'équitation, donc, c'est de l'arnaque pour moi qui cherche à progresser en éthologie (la vraie).

Qui suis-je pour "m'opposer" à cette appellation ? Une pratiquante, consommatrice d'informations, parfois en face de l'enseignant, et je n'aime pas qu'on me vende des vessies pour des lanternes !   Wink 

Ceci ne mérite pas qu'on se chahute.  I love you 
S'il vous plait, soyons cool, même dans nos pires désaccords,  flower 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Seconde édition du livre de Stéphane Bigo : de l'éthologie à l'équitation de légèreté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Frédéric Beigbeder - 99F - jacquette de l'édition du livre
» Livre sur les serpents.
» ViewNX de Nikon, seconde édition
» Seriez-vous interessé(e)s par un stage avec Stéphane Bigo ?
» Livre "Idées reçues en éthologie canine": avis?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Équitation pratique :: Éducation élémentaire du cheval et du poney-
Sauter vers: