CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Quand le cheval répond a nos questions intimes....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Dim 16 Juin 2013 - 8:35

La kinésiologie...Une science qui permet a un cheval (ou tout autre animal) de répondre aux questions posées par le kinésiologue par l'intermédiaire de l'humain ici en la personne de Pierre, propriétaire de la jument interrogée...C'est un extrait de quelques minutes tiré de presque une heure de séquence filmée....
Ce n'est pas la première fois que je filmais un entretien de ce genre avec d'autres kinésiologues et j'avoue que le résultat de ses questions et réponses ne m'ont jamais laissé indifférent et m'ont même quelque fois sérieusement bluffé...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Dim 16 Juin 2013 - 9:03

Je ne connaissais pas du tout... Que se passe t'il ensuite ? La jument répond sur sa santé ? Ou peut on diversifier les questions ?

Nous avons eu Anna Evans ici qui fait des choses très bluffantes également, d'autant plus qu'elle apprend à faire soit même... En gros pour les questions posées à mes animaux, je dirais 90% de réponse correspondant à mon ressenti de comportementaliste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Dim 16 Juin 2013 - 11:47

Daffos, merci d'avoir ouvert ce sujet: « quand le cheval répond à nos questions intimes » correspond exactement à mon travail actuel.
Dernièrement j'ai reçu un groupe de 6 personnes dont un autiste de 19ans, pour une simple présentation réciproque. Le « gris » et ce jeune homme ont littéralement « flashé » l'un sur l'autre.
Le cheval a été un révélateur de la relation du père, présent également, et du fils autiste. Je n'ai rien dit car ils n'étaient pas en demande, mais le « gris » a pansé les plaies du père.
Le « grand » s'est focalisée sur une jeune femme restée à la barrière de la carrière, et a entrepris de la séduire. Elle a fini par répondre à ses avances et a osé s'approcher pour le caresser. Elle a dit avoir éprouvé un fort sentiment de rejet lorsqu'elle avait été mordue par un cheval auquel elle avait retiré le filet, après sa première séance d'équitation. Ce sentiment de rejet avait été à l'origine de son abandon de l'équitation.
Dans l'apprentissage de l'équitation, le ressenti du pratiquant est très important, mais il me semble que c'est un aspect de l'équitation qui n'est pas assez pris en compte.
Cavaliers et enseignants comment gérer vous vos propres ressentis et ceux de vos élèves?
Qu'est ce qu'un ressenti comment se manifeste-il et qu'est ce qu'on en fait?
nom de l'auteur a écrit:
Nous avons eu Anna Evans ici qui fait des choses très bluffantes également, d'autant plus qu'elle apprend à faire soit même... En gros pour les questions posées à mes animaux, je dirais 90% de réponse correspondant à mon ressenti de comportementaliste...
Anna Evans apprend à faire soi-même. Pourriez vous nous faire part de ce que vous avez appris avec elle?
Vous parlez de votre ressenti de comportementaliste, pourriez -vous développer et expliquer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Dim 16 Juin 2013 - 12:57

Je n'étais pas stagiaire au stage d'Anna Evans, nous étions hébergeurs et je fournissais animaux et questions. J'ai "attrapé" des bribes : passage en mode alpha, apprendre à accueillir ses intuitions, "sortir du cadre"... Cela me parle beaucoup cela tourne autour d'un de mes chevaux de batailles le "lâcher du mental"...!

Comportementaliste : il semble que je soit douée pour décoder ce que les chevaux ont à dire. Je le fais par l'observation, je connais très bien mes troupeaux (préalable indispensable aux soins homéopathiques) et je les vois évoluer au travail. Chaque "bizarrerie" de leur part par rapport au comportement habituel me fait me poser des questions. Et parfois je reçois des réponses, comme des évidences qui tomberaient du ciel.

A. Evans et ses stagiaires ont presque toujours confirmé mes ressentis.

La méhode de A. Evans va cependant beaucoup plus loin puisque des chevaux ont pu lui confier des choses que je ne soupçonnais pas (car ne déclenchant pas de "problème"). Par contre chaque fois le "ton" ou le contenu correspondait au caractère ou à l'image globale que j'avais du cheval.

Exemple : je fais demander à une jument de trait pourquoi elle me fout le brin pendant les reprises en coupant la route à tout le monde. Réponse : la jument envoie à un groupe de personnes des images d'un cheval qui rue.
Débriefing : ils me demandent si elle n'a pas mal au dos ? Si elle rue ?
Elle ne rue pas, elle a vue l'ostéo, je suis quasi sur qu'il n'y a rien au dos...
Une des stagiaire a vu quelque de plus : elle voit un cheval fin et claire, acculé le long d'une clôture, tout le troupeau la menace, elle rue !
Moi : là je sais ! il y a 3 semaines j'ai intégré une nouvelle jument fine et grise. Elle n'arrive pas à s'intégrer, le troupeau la rejette. Je n'ai jamais vu une pareille "non intégration".
A. Evans s'en mêle elle même, elle va parler à la jument grise. Cette jument est en grande souffrance, elle est comme un hérisson pour les autres. Ils ne veulent pas partager cette souffrance donc ils la rejette elle, avec sa souffrance !
1 an et plusieurs séances d'ostéo plus tard, la jument est bien intégrée mais toujours plus agitée que les autres. Physiquement elle peut seulement maintenant commencer à se muscler... Couche énergétique à plat complètement, traumatisme grave (renseignements pris près des anciens propriétaires sa mère est morte dans le champ et elle a passé 3 jours prostrées à l'endroit où sa mère était morte)

Il y aurait plus à dire sur A.EVans que ce que je peux écrire et je dois bosser un peu à présent... J'espère avoir répondu !

J'adhère totalement au propos sur le ressenti, mais je n'ai pas la force de répondre maintenant, ce forum me consomme un temps précieux...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Dim 16 Juin 2013 - 13:34

Autres séquence de kinésiologie que j'ai filmée lors de colloques importants d'osteos/vétos venus de toutes les régions de France (une quarantaine) dont quelques "patrons" d'écoles véterinaire importantes...

De ces séances filmées durant tois jours et pendant 5 ans j'ai fait 28 DVD comprenant 72 thèmes uniquement sur l'osteopathie vétérinaire dont vous trouverez la liste en cliquant sur le lien a ce sujet  (tiré de mon site):
http://www.equi-midi.fr/article-30--le-coin-du-veterinaire-osteopathe-52402662.html




(ci dessus)...Une jument pratiquement impossible a monter tant ses réactions sont imprévisibles et pour le moins brutales...l'expérience en kinésiologie filmée recherche le pourquoi de cette anormalité puisque aucune cause physique ne peut être invoquée...
C'est par des questions posées via le transfert d'une personne anonyme vers la jument que la kinésiologue va interpréter les réponses fournies par le jument ...

L'article traitant ce sujet (clic sur le lien):
http://www.equi-midi.fr/article-la-kinesiologie-conversation-intime-entre-equide-et-humain-105186625.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Dim 16 Juin 2013 - 16:27

D'autres commentaires de la kinésiologie dans "médecine conventionnelle et ses alternatives" dans connaissance du cheval pour les nouveaux du forum;)


Gaëlle Leprévost a écrit:
passage en mode alpha, apprendre à accueillir ses intuitions, "sortir du cadre"... Cela me parle beaucoup cela tourne autour d'un de mes chevaux de batailles le "lâcher du mental"...!
Idem, et au passage je remercie Muriel Le Mestric qui m'a fait comprendre cette notion de mental.
Gaëlle Leprévost a écrit:
Comportementaliste : il semble que je soit douée pour décoder ce que les chevaux ont à dire. Je le fais par l'observation, je connais très bien mes troupeaux (préalable indispensable aux soins homéopathiques) et je les vois évoluer au travail. Chaque "bizarrerie" de leur part par rapport au comportement habituel me fait me poser des questions. Et parfois je reçois des réponses, comme des évidences qui tomberaient du ciel.
Oui, ça me parle vraiment. Un sujet: « ce que les chevaux nous disent » traîne sur le forum. Je serai ravie d'apprendre ce que vous ont dit vos chevaux.
Gaëlle Leprévost a écrit:
Cette jument est en grande souffrance, elle est comme un hérisson pour les autres. Ils ne veulent pas partager cette souffrance donc ils la rejette elle, avec sa souffrance !
Les personnes en souffrance sont difficiles à supporter pour leur entourage, c'est un phénomène bien connu. D'après les équithérapeutes, les chevaux agissent en miroir. Ils reflètent l'état d'esprit de la personne ou du cheval qui en face d'eux. Si l'individu a peur, les chevaux ont peur, s'il est en colère, ils sont en colère, ect. Ce mode de communication instantané des émotions d'un membre du troupeau aux autres fait partie de leur stratégie de survie. Certains psychothérapeutes se servent du cheval pour avoir accès au ressentis profonds, souvent inconscients, de leur patients. Le patient apprend aussi à reconnaître son véritable ressenti, à l'accepter de façon consciente et à le retravailler.

Cette jument grise devait être terriblement en colère suite à l'abandon, la mort de sa mère et en voulait au monde entier de cette terrible injustice. Sa colère rentrée, qui lui a pompée toute son énergie vitale, provoquait celle des chevaux de son entourage, d'où le rejet apparent.
Comme elle tombée dans une bonne maison, les soins que vous lui avez prodigués sont venus à bout de son ressentiments. J'ai pu constater, à de nombreuses reprises, le changement de comportement suite à des séances d'ostéopathie, tant chez le patient que chez les autres membres du troupeaux.
Tout ceci n'est que tentative d'explication, cogitation personnelle suite à cette histoire de rejet qui m'a interpellée. À ne surtout pas prendre comme vérité absolue , ni affirmation péremptoire. Juste bavardage du groom de service.pale



Merci à l'administrateur pour le nouveau formulaire de réponse, vachement plus lisible, enfin pour moi:oops:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Dim 16 Juin 2013 - 19:09

pardonnez mon scepticisme, mais j'avoue avoir un  peu de mal à accepter le concept de la communication avec le cheval tel qu'il est présenté dans la vidéo sur la kinésiologie , de même que la communication intuitive .
Autant j'admets que le cheval puisse nous transmettre des émotions et être réceptif aux nôtres, autant j'ai l'impression que dans les techniques évoquées, on plaque sur le cheval des ressentis purement antropomorphiques .
La jument dont il est question dans la vidéo "communique" au passeur un mal-être dont l'origine proviendrait d'un sentiment d'abandon de l'humain au moment de sa naissance (si j'ai bien suivi). Ah ! mais alors quid de tous les poulains qui naissent dans la nature sans entourage humain ? et hop, à la fin de la séance, on "jette" la mère au loin comme on ferait d'un poil en trop et la jument voit son stress passer de 210 % à 10 % ? miraculeux , non ? la suite ne nous dit pas si la jument en question s'est révélée par la suite avoir positivement réagi et n'avoir plus manifesté de réaction violente .. c'est ça qui aurait été intéressant et aurait (peut-être) pu mettre en doute mon incrédulité...
Je crois que par ces méthodes, on soigne beaucoup plus le cavalier que le cheval, -et peut-être tant mieux -si la séance a permis au cavalier de modifier son attitude, ce qui peut, pour le coup , modifier positivement sa relation avec l'animal .
Bon, ceci ne reste qu'un avis personnel, mais s'il faut rester l'esprit ouvert, il faut parfois aussi faire preuve d'un peu d'esprit critique avant d'accepter tout et n'importe quoi sous prétexte qu'il s'agit de soulager les maux de nos compagnons à quatre pattes ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Dim 16 Juin 2013 - 19:46

Je partageais complètement l'avis d'Isabelle et j'attendais Anna Evans "de pied ferme"...!

J'ai vu, je suis convaincue : pour A. Evans... Je reste septique de prime abord pour tout, comme le dit Isabelle, de nombreux charlatans sont prêts à surfer sur la vague bien être du cheval !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Dim 16 Juin 2013 - 21:26

zabot29 a écrit:
Je crois que par ces méthodes, on soigne beaucoup plus le cavalier que le cheval, -et peut-être tant mieux -si la séance a permis au cavalier de modifier son attitude, ce qui peut, pour le coup , modifier positivement sa relation avec l'animal .

Je partage ce point de vue.

Pour le reste, j'attends des études menées sérieusement sur des groupes conséquents de chevaux. Des témoignages de gens ayant rencontrés les petits hommes verts, ce n'est pas ce qui manque, et pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Lun 17 Juin 2013 - 5:43

Et pourtant...ils existent!Surprised
D'accord avec Olivier et Isabelle. Ce qu'il est important de considérer dans ce type de communication, c'est si cela aboutit à un changement de comportement du cheval et à un échange plus facile avec l'humain, autorisant une pratique équestre plus aisée.............geek
Ma chère Fraxinus, qui se fait rare, il ne faut pas me remercier pour quelque chose dans quoi je n'ai rien à voir; j'ai été aussi surpris que tout le monde des changements apportés à la présentation des formulaires de réponse..Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Lun 17 Juin 2013 - 8:36

yveskatz a écrit:
Ce qu'il est important de considérer dans ce type de communication, c'est si cela aboutit à un changement de comportement du cheval et à un échange plus facile avec l'humain, autorisant une pratique équestre plus aisée.............

Je ne suis pas d'accord pour réduire le cheval à l'équitation....! Le cheval a beaucoup à apporter à l'homme, pas seulement à le porter et à subir ses lubies équestres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Lun 17 Juin 2013 - 10:45

Je peux vous assurer, étant aux premières loges puisque filmant l'instant, qu'il se passe quelque chose de spécial quand on assiste a ses séances.... sans pour autant remarquer de la part des exécutants une quelconque surexitation ou anormalité dans leur comportement...Ils sont vraiment "normaux" tels qu'ils paraissent sur les vidéos....et ont tous pignons sur rue !

Vous dire quoi de spécial ?...difficile a exprimer...en tout cas se permettre de tout  réfuter en bloc ou laisser entendre qu'il pourrait s'agir de charlatans et cela sans rien connaitre des participants ni assister physiquement ne me semble pas très raisonnable...

C'est ce qu'on retrouve très souvent sur les forums : réfuter sans connaitre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Lun 17 Juin 2013 - 10:53

Il faudrait donc expérimenter le rollkür avant de le condamner ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Lun 17 Juin 2013 - 16:59

Qui a dit que ces personnes étaient anormales ou bizarres ? personne.. au demeurant, elles peuvent paraître fort sympathiques, ça ne 'empêchera pas d'émettre des doutes sur la technique utilisée, surtout si  on ne fait que montrer une séance sans  avoir quelque retour sur son efficacité ultérieure .. Il ne s'agit pas de tout réfuter en bloc, et là encore, personne ne l'a fait, mais de garder un oeil critique et de se poser des questions ...
Gaëlle, personne ici ne réduit le cheval à l'équitation, et sûrement pas Yves , mais dans la mesure où on tend à améliorer la relation avec le cheval, ça peut également permettre une meilleure compréhension entre le cavalier et sa monture , et donc une équitation plus harmonieuse..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Lun 17 Juin 2013 - 23:46

La première vidéo est privée et l'autorisation qui m'a été accordé s'arrête a ce que vous voyez...et la deuxième est un stage ou le principe est de montrer comment et pourquoi...
Quand a moi je ne fais que mettre en évidence une spécialité peu connue, surprenante par plusieurs aspects, dérangeante peut être et qui ne peux être "jugée" me semble t'il que si on y assiste physiquement...Et ça s'arrête là !


Et expérimenter le rollkür (comme bien autres choses) avant de condamner serait certainement une bonne chose en effet...ça éviterais pas mal de dérapages verbaux plus ou moins contrôlés....mais c'est un autre sujet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Mer 19 Juin 2013 - 10:40

Idem O, Zabou et Yves...

Je suis pourtant une adepte de l'intuition, du transfert des émotions, de la communication non verbale, etc....
Où je "split", encore et toujours, c'est sur l'aspect que l'on donne à ça pour en faire un produit mercantile et le rendre attrayant au près "des masses" avec des discours convenus... C'est facile de dire aux gens ce qu'il ont envie d'entendre...Et souvent sur le fonds ça se résume à : ce n'est pas votre faute, c'est la faute à un traumatisme de l'enfance, une maltraitance passée, les autres (chevaux ou humains)... CQDF

La limité avec l'ésothérisme est floue, je trouve que tout cela s'exprime trop souvent avec un manque total d'humilité face à l'animal dont on prétend retraduire avec certitude la pensée (sic) et mon éternelle question est donc : si cela est si sûr avec des espèces autres que la nôtre comment expliquer qu'on est si peu de réussite en intra-espèce ?
Impossible de lire la pensée de son propre congénère mais alors celle des chiens des chats des chevaux...pas trop de problème ! Cela veut dire que c'est plus facile avec une espèce différente  ? (re-sic) !
Finalement, j'ai trop de respect pour les animaux, mes congènères inclus pour prétendre lire en eux avec certitude.
Pourtant je suis une éponge émotionnelle, j'ai beaucoup d'intuition et je regrette de ne pas me faire plus confiance plus souvent. c'est difficile de gérer ça : les intuitions. Mais en même temps, je me réjouis de rester dans l'hypothèse et donc à l'écoute perpétuelle. je me réjouie d'ête convaincue que la vérité profonde de chaque individu est innaccessible et qu'il en est le seul maître. La relation n'a aucun intêret si on perçoit l'autre avec certitude.

Attention, je ne dis pas que le travail de Evans, et d'autres, sur la communication intuitive n'a pas d'intêret. Au contraire. Mais mon intuition m'envoie des signaux d'alertes et cette fois ci, je l'écoute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Mer 19 Juin 2013 - 12:34

Maryan a écrit:
Et souvent sur le fonds ça se résume à : ce n'est pas votre faute, c'est la faute à un traumatisme de l'enfance, une maltraitance passée, les autres (chevaux ou humains)...
Les cavaliers qui font appel aux communicants intuitifs, kinésiologie incluse, sont prêt à tout entendre, et sont même souvent persuadés d'être à l'origine du problème de leur cheval. Il me semble même, qu'il faut faire preuve d'une sacrée humilité ou modestie, d'autres appelleront cela naïveté, pour faire part des problèmes intimes qu'on rencontre avec son cheval à un étranger et accepter que celui-ci soit plus à même d'entendre le cheval. Il me semble , aussi, qu'il serait vain ou présomptueux de croire qu'un cheval ne soit influencé que par sa relation avec son cavalier: il a sa vie privée, au sein de son groupe avec les autres chevaux, à l'écurie dans ses interactions avec d'autres humains. Si on considère qu'un cheval est un être à part entière, son vécu antérieur, depuis sa conception, est également à prendre en compte, comme chaque humain, il traîne aussi un certain nombre de casseroles plus ou moins bruyantes qui influence son caractère.
Le cavalier n'est pas forcément fautif, mais il est responsable, et pour l'être pleinement, pourquoi se priverait-il de certaines aides extérieures?
« ce n'est pas de votre faute » a le grand mérite de déculpabiliser le cavalier, il peut enfin arrêter de se focaliser sur petite personne. Cela lui permet de prendre du recul par rapport à la situation, de l'aborder d'un point de vue plus extérieur et enfin de pouvoir agir efficacement pour régler le problème.



Maryan a écrit:
si cela est si sûr avec des espèces autres que la nôtre comment expliquer qu'on est si peu de réussite en intra-espèce ?
Impossible de lire la pensée de son propre congénère mais alors celle des chiens des chats des chevaux...pas trop de problème ! Cela veut dire que c'est plus facile avec une espèce différente  ? (re-sic) !
Il y a une explication, enfin, de mon point de vue: la congruence, ou cohérence émotionnelle?
Un animal est dans l'instant présent , bien plus facilement qu'un humain, il ne réprime pas ses ressentis, émotions , sentiment du moment, contrairement à la plupart des humains. Son attitude, son comportement physique, sa physiologie et sa biomécanique reflètent exactement ses pensées, ses émotions, ses ressentis. Même lorsqu'il est en pleine dissociation, son cavalier peut le ressentir.
Chez l'humain, le langage verbal, la capacité à se projeter dans un avenir ou un passé plus ou moins lointain, de réprimer ses ressentis et émotions les plus gênants, de jouer de son attitude, rendent la lecture de ses pensées du moment bien plus difficile. Un humain sera bien plus souvent incongruent. C'est peut-être même cette incongruence qui vous amène, à juste titre , Maryan, à douter de la pertinence des propos de certains charlatans?


Maryan a écrit:
La relation n'a aucun intêret si on perçoit l'autre avec certitude.
On ne peut percevoir qu'un aspect de l'autre à un temps donné. Mais si on n'est pas certain de ce qu'on perçoit au temps T, si on doute en permanence de ce que l'on perçoit de l'autre comment bâtir une relation? Encore que la question soit plutôt: quel type de relation veut-on bâtir?


Mais pour toutes ces questions relatives aux ressentis et aux émotions je pense que l'équithérapie a une longueur d'avance sur l'équitation, et que là encore le mélange des genre aurait du bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   Mer 19 Juin 2013 - 17:04

Maryan a écrit:
si cela est si sûr avec des espèces autres que la nôtre comment expliquer qu'on est si peu de réussite en intra-espèce ?
Citation :
Impossible de lire la pensée de son propre congénère mais alors celle des chiens des chats des chevaux...pas trop de problème ! Cela veut dire que c'est plus facile avec une espèce différente  ? (re-sic) !


La communication intuitive est possible avec l'être humain, mais compliquée par notre "mental". C'est donc effectivement plus facile avec les animaux qui eux sont de bon émetteurs...

Pour avoir tenté récemment un accouchement à la maison, je suis payée pour savoir que débrancher le mental (néocortex) et se connecté au cerveau reptilien pour fonctionner en mode "animal" c'est loin d'être facile. Je suis plutôt du genre cérébral, avec de grosses difficultés à lâcher prise, j'aimerais faire les 2 premiers jours du stage de A. Evans, non pas pour parler tricot avec mes bestioles mais pour apprendre sa méthode pour se mettre en mode alpha et accueillir ses émotions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand le cheval répond a nos questions intimes....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand le cheval répond a nos questions intimes....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le cheval se rebelle.
» Que faire quand nos chevaux ont peur?
» salon du cheval à Mons
» Des questions, des questions....
» Un cheval sait-il faire "exprès"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: