CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Travailler l'obstacle à la longe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Travailler l'obstacle à la longe   Mer 17 Avr 2013 - 12:51

J'ai fait hier un essai de travail en longe sur un petit croisillon avec un ibérique que je n'avais jamais vu sauter.
Je me suis bien entendu Wink appuyé sur le bouquin d'Yves et j'ai remarqué que sur le chapitre abordant le saut de croisillons, Yves ne précisait pas s'il préconisait ou non une barre de réglage et si oui, comment il fallait la placer.
D'autre part, Yves parle de l'abord au pas. Dans le doute, je n'ai travaillé qu'au trot. L'abord au pas ne peut être abordé qu'une fois que le cheval reste calme et serein dans son abord au trot, non ?

Au-delà de ces précisions techniques, j'ai trouvé ce travail très intéressant et il m'a permis de voir que, même s'il n'a pas un coup de saut exceptionnel, cet espagnol était bien plus habile devant un obstacle que je ne l'imaginais.
Du coup, je pense poursuivre un peu l'expérience qui offre aussi l'intérêt de varier le travail ; sa proprio ne faisant que de la balade et un peu de dressage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Mer 17 Avr 2013 - 16:37

Une barre de réglage doit venir dans un deuxième temps. point n'est besoin de compliquer la tâche de l'élève8... Les croisillons, je préfère un abord au pas pour la musculation du cheval. Bien sûr, en fonction du saut, on peut être amené à laisser/ faire prendre le trot deux , trois foulées avant le saut... Puis remise au calme au trot et au pas INDISPENSABLE après la barre avant que de revenir sauter!
Pour l'allure dans la zone de saut , en fait, tout est affaire de cheval. mais quelle que soit l'allure, elle doit être calme et lente. A aucun moment, le cheval ne doit sauter en prenant de la vitesse. Il n'y a rien de pire pour gâcher la qualité gymnastique du saut.................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Mer 17 Avr 2013 - 17:54

Tu vois, j'aurais pensé que la barre pouvait être une aide.
Je ne l'ai pourtant pas utilisée dans le doute, et j'ai donc bien fait si je te suis bien.
Donc, à priori, je continue sans barre d'appel et je cherche à obtenir le saut à partir du pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Mer 17 Avr 2013 - 18:12

Olivier a écrit:
Tu vois, j'aurais pensé que la barre pouvait être une aide.
Effectivement, la barre de réglage peut être une aide quand il faut aider le cheval à corriger un mauvais geste! Mais ne pas utiliser dès le début comme précisé dans mon intervention précédente!

Je ne l'ai pourtant pas utilisée dans le doute, et j'ai donc bien fait si je te suis bien.
Oui

Donc, à priori, je continue sans barre d'appel et je cherche à obtenir le saut à partir du pas ?
Si le saut est bon, que le cheval s'arrondit, ne part pas de trop loin, qu'il ne s'agit que de croisillons, le cheval peut sauter au pas. Ensuite, tout dépend du sujet et de son comportement avant, au dessus, après........
.................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Jeu 18 Avr 2013 - 9:09

J'espère ne pas gêner en m'invitant a ce débat puisqu'il est question d'obstacle et me permet de montrer une façon parmi d'autre, pour nous, de travailler l'obstacle a la longe...

Il est recommandé d'avoir, au préalable sur le plat, habitué le cheval (ou poulain) a s'arrêter "a la voix" sur 1 à 2 foulées maxi pour pouvoir le lui demander avant et après l'obstacle sans problème puisque ce travail est axé sur ce détail précis, l'arrêt...détail qui a son importance comme on peut le voir sur la vidéo.

Il est préférable pour un longeur "normal" d'accrocher la longe a un caveçon plutot que directement sur le mors (le longeur de la vidéo étant un "vrai" pro on peut accepter le travail tel que...)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Jeu 18 Avr 2013 - 12:03

Vidéo déjà commentée sur Educaval, je crois.
La connaissance de la voix n'est pas "recommandée " dans l'éducation à la longe. C'est un pré requis indispensable comme la réponse à la gestuelle corporelle du longeur.
Par contre, le sujet de cette vidéo porte sur l'arrêt à la réception. Ce qui n'est pas la question posée par Olivier. Personnellement, si on aborde ce sujet, je considère qu'à la réception , le cheval doit être remis dans le calme et l'équilibre en restant dans le mouvement en avant. L'arrêt après le saut , n'étant utilisable que dans quelques cas précis de cheval en déséquilibre total et plutôt sous la selle qu'à la longe.
SI Henri veut que l'on discute de cet exercice, qu'il ouvre un nouveau sujet.................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
derrien



Messages : 199
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 48
Localisation : finistere sud

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Jeu 18 Avr 2013 - 13:12

et c'est tout? pas de compétition? le cheval ne va pas faire que ça de sa vie quand même. exercices, pré, promenade, congénères, évolution, sorties, ... en revanche ce n'est pas la bousculade agitative que peut amener l'esprit de compétition mais plutôt le calme et la confiance. prendre le temps avec.
mais si vous connaissez quelques préparateurs du sud de la France qui sortent en classiques jeunes chevaux, vous remarquerez qu'ils enchaînent les détentes et les tours avec un ou une longeuse qui stabilise le mental auparavant. souvent dans son équilibre naturel sans chauffer.
une relation plutôt saine qui cale l'influx naturel au travail du cheval de sport et de chevaux de campagnes ou débardages. avec calme et constance. alors qu'un poulain et une pouliche sont dans le jeu et les siestes au pré ou au box, sociabilisent avec les autres par génération et avec les adultes ponctuellement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Jeu 18 Avr 2013 - 14:44

derrien a écrit:
et c'est tout? pas de compétition?
À qui ces questions sont-elles adressées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Jeu 18 Avr 2013 - 15:28

yveskatz a écrit:
Vidéo déjà commentée sur Educaval, je crois.
La connaissance de la voix n'est pas "recommandée " dans l'éducation à la longe. C'est un pré requis indispensable comme la réponse à la gestuelle corporelle du longeur.
Vous considérez, si j'ai bien compris votre propos (et c'est tout a fait votre droit...) que la voix n'est pas recommandée dans l'éducation a la longe.... mon sentiment personnel (et c'est aussi mon droit) est qu'elle est non seulement envisageable mais primordiale....

yveskatz a écrit:

Par contre, le sujet de cette vidéo porte sur l'arrêt à la réception. Ce qui n'est pas la question posée par Olivier.
Objection Votre Honneur...Olivier titrant "travailler a l'obstacle un cheval a la longe" je me permet de répondre par un sujet typiquement obstacle et typiquement longe....

yveskatz a écrit:

Personnellement, si on aborde ce sujet, je considère qu'à la réception , le cheval doit être remis dans le calme et l'équilibre en restant dans le mouvement en avant.
L'arrêt après le saut , n'étant utilisable que dans quelques cas précis de cheval en déséquilibre total et plutôt sous la selle qu'à la longe.
Tout a fait d'accord si le travail n'est que purement "gymnastique" ....ce qui semble le cas de la part d'Olivier...et c'est tout a fait acceptable de le laisser continuer quelques foulées mais dans ces conditions on va l'arrêter sur un équilibrage totalement sur les épaules, ce qui est contre ma religion...

Mais nous sommes là dans le franchissement d'un obstacle "isolé" et donc je préfère l'éduquer après le saut a se recomposer "par lui même" et sans aucune action physique de la part du longeur (sauf la voix) en lui permettant de se rééquilibrer par cet arrêt librement consenti, de s'engager en abaissant ses hanches....

Qui pouvant le plus peut aussi le moins, libre alors au longeur de laisser aller sans intervenir par la voix quelques foulées en liberté totale s'il en a le désir...

Et si ce travail a la longe est situé dans une perspective de "parcours d'obstacle" l'arrêt travaillé dans ce sens aura un intérêt des plus importants quand on demandera après la réception de se rééquilibrer très vite pour être prêt a aborder le suivant...


yveskatz a écrit:

SI Henri veut que l'on discute de cet exercice, qu'il ouvre un nouveau sujet.................... geek
Le sujet du post étant: "Travailler le cheval a la longe" mes propos me semblaient tout a fait a leur place vu qu'il n'y a pas une seule façon de travailler a la longe mais certainement plusieurs...Si je crée un autre post je l'intitule comment: "Le travail du cheval a la longe" ?...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
derrien



Messages : 199
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 48
Localisation : finistere sud

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Jeu 18 Avr 2013 - 16:34

Olivier a écrit:
derrien a écrit:
et c'est tout? pas de compétition?
À qui ces questions sont-elles adressées ?

je m'adressais à Yves, Olivier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Jeu 18 Avr 2013 - 18:25

Franck,
Avant de sortir un cheval en compétition, si le cavalier le désire et si le cheval a le potentiel voulu, il faut bien l'éduquer et le gymnastique. C'est l'objet de la question de ce post. Mais d'accord avec vous que la longe peut être une très bonne mise en route avant une épreuve.

Henri,
Prenez le temps de bien me relire: j'ai écrit que la voix n'était pas recommandée, mais que c'était un pré requis indispensable. le terme recommandé était pour moi trop faible!
Concernant le sujet il y a le titre générique et la question précise.Et c'est sur cette dernière que doivent porter les interventions. Sinon, on a trop vite fait de s'éloigner du sujet, ce qui est trop fréquent!
Quant à la demande à la réception, j'ai, précisé que je préfère que le cheval retrouve le calme dans un mouvement cadencé, ce qui est un tout aussi meilleure preuve de rééquilibrage qu'un arrêt. Car nous sommes toujours, pour rester dans le sujet, dans le cadre d'une gymnastique, sans aucune visée compétitive.
Et dans le cadre d'une compétition , le rééquilibrage après l'obstacle s'obtient par un demi arrêt (une moitié d'arrêt) et non pas un arrêt. Mais ceci est un autre sujet................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Ven 19 Avr 2013 - 12:14



Henri,
Prenez le temps de bien me relire: j'ai écrit que la voix n'était pas recommandée, mais que c'était un pré requis indispensable. le terme recommandé était pour moi trop faible!
Tout a fait d'accord et mes excuses ...le "pré requis" m'a induit a l'erreur....

Quant à la demande à la réception, j'ai, précisé que je préfère que le cheval retrouve le calme dans un mouvement cadencé, ce qui est un tout aussi meilleure preuve de rééquilibrage qu'un arrêt.
Nous demandons toujours un arrêt "droit" dans le cadre du travail après tout obstacle "isolé"...J'ai expliqué pourquoi ...
C'est pour vous et moi, je crois, une question d'interprétation du travail que l'on a en tête...les deux façons se valent


Car nous sommes toujours, pour rester dans le sujet, dans le cadre d'une gymnastique, sans aucune visée compétitive.
J'avais bien préciser je crois que j'écrivais dans le cadre de la compêt...

Et dans le cadre d'une compétition , le rééquilibrage après l'obstacle s'obtient par un demi arrêt (une moitié d'arrêt) et non pas un arrêt. Mais ceci est un autre sujet................... geek [/quote]
Ou je me suis mal expliqué ou vous avez mal ju....il est bien évident que dans le cadre d'un parcours on ne va pas arrêter le cheval pour le rééquilibrer....

C'est vrai qu'il s'agit d'un autre sujet que je mettrai peut être en ligne...mais je crains vu le peu d'intervenant quand on aborde l'obstacle que cela ne soit une tentative vouée a l'échec....c'est pourtant un sujet que tout enseignant même "animateur" est obligé de mettre dans son répertoire....mais cela aussi est un autre sujet .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Ven 19 Avr 2013 - 14:46

daffos a écrit:




C'est vrai qu'il s'agit d'un autre sujet que je mettrai peut être en ligne...mais je crains vu le peu d'intervenant quand on aborde l'obstacle que cela ne soit une tentative vouée a l'échec....c'est pourtant un sujet que tout enseignant même "animateur" est obligé de mettre dans son répertoire....mais cela aussi est un autre sujet .[/color]


Henri,
Le manque d'interventions sur un sujet concernant l'obstacle et que vous initieriez tiendra, à mon sens, plus au fait que vous avez parfois du mal à accepter qu'il puisse y avoir d'autres références que JDO. Comme beaucoup, JDO SEUL est capable de faire du JDO. Nombre de cavaliers voulant le copier "y ont laissé des chevaux". Nombre de cavaliers qui ont travaillé avec lui ont su, ensuite, faire la part des choses et prendre chez l'un et chez l'autre ce qui leur correspondait et qui les autorisait à choisir une méthode ou une autre en fonction du cheval.
Par ailleurs, vu la spécialisation qui se dessine (certains cavaliers de loisirs étant totalement réfractaires au saut... Et c'est bien dommage, je vous l'accorde) certains enseignants peuvent se peremttre de faire l'impasse sur le saut d'obstacles.; Quant à bon nombre d'autres, comme ils n'iront pas plus loin avec leurs cavaliers qu'une initiation de base, il n'est pas nécessaire qu'ils soient versés dasn des techniques trop performantes et qui demandent un nombre certain de qualités équestres..................... geek

JDO, comme d'autres, s'adressent à des cavaliers qui veulent aller loin avec leur monture. CE n'est pas le cas de la majorité des pratiquants. Donnons lmeur le goût d'une équitation respectueuse du cheval, ce sera déjà beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Ven 19 Avr 2013 - 16:18

yveskatz a écrit:
daffos a écrit:




C'est vrai qu'il s'agit d'un autre sujet que je mettrai peut être en ligne...mais je crains vu le peu d'intervenant quand on aborde l'obstacle que cela ne soit une tentative vouée a l'échec....c'est pourtant un sujet que tout enseignant même "animateur" est obligé de mettre dans son répertoire....mais cela aussi est un autre sujet .[/color]

Henri,
Le manque d'interventions sur un sujet concernant l'obstacle et que vous initieriez tiendra, à mon sens, plus au fait que vous avez parfois du mal à accepter qu'il puisse y avoir d'autres références que JDO. Comme beaucoup, JDO SEUL est capable de faire du JDO. Nombre de cavaliers voulant le copier "y ont laissé des chevaux". Nombre de cavaliers qui ont travaillé avec lui ont su, ensuite, faire la part des choses et prendre chez l'un et chez l'autre ce qui leur correspondait et qui les autorisait à choisir une méthode ou une autre en fonction du cheval.
Vous faites une erreur me concernant (et vous n'êtes pas le seul)...
Je n'ai aucun mal a accepter d'autres références que JDO puisque je n'en parle pratiquement pas n'ayant pas assez d'expérience du sujet....Je me borne a expliquer ce que je connais le mieux, c'est a dire JDO en l'occurence...celui qui instruit sur M.Robert va parler de M.Robert...ou le disciple de Henriquet (et j'en connais, vous aussi) parlera exclusivement de Henriquet ..ect...

C'est un procés qu'on me fait qui n'absolument pas lieu d'être...

Autre chose: JDO est seul capable de faire du JDO ?...
erreur monumentale ..toute son oeuvre livresque ou DVD est destinée au commun des mortels....tous ses stages aux quatre coins du monde étaient suivis par une tres grande majorité de cavaliers(ières) de la base....toutes ses conférences étaient suivies par le cavalier(ière) lamda...
Osez me dire qu' il n'y aura aucun échec pour ceux qui suivront les conseils épistolaires ou imagés d'un M.Robert ou de quelqu'un d'autre...


yveskatz a écrit:

Par ailleurs, vu la spécialisation qui se dessine (certains cavaliers de loisirs étant totalement réfractaires au saut... Et c'est bien dommage, je vous l'accorde) certains enseignants peuvent se peremttre de faire l'impasse sur le saut d'obstacles.; Quant à bon nombre d'autres, comme ils n'iront pas plus loin avec leurs cavaliers qu'une initiation de base, il n'est pas nécessaire qu'ils soient versés dasn des techniques trop performantes et qui demandent un nombre certain de qualités équestres..................... geek

Aucun enseignant ne peut faire l'impasse d' l'obstacle ou c'est alors penser qu'aucun cavalier n'ira jamais en exterieur....et la pratique de base de l'obstacle ne représente aucunement des techniques trop performantes...par contre elle demande c'est vrai quelques qualités supplémentaires, plus affinées (équilibre...stabilité..indépendance des aides... entre autres) qui ne peuvent qu'être un plus dans leur comportement équestre..
Et convenez en je ne parle que de techniques de base...et surtout s'adressant aux cavaliers débutant dans cette discipline et/ou aux chevaux en début d'éducation a l'obstacle...la grande majorité des vidéos que je met en font foi...


yveskatz a écrit:

JDO, comme d'autres, s'adressent à des cavaliers qui veulent aller loin avec leur monture. CE n'est pas le cas de la majorité des pratiquants. Donnons lmeur le goût d'une équitation respectueuse du cheval, ce sera déjà beaucoup!
Oui mais il commence obligatoirement par le commencement et chacun peut s'arrêter au moment qu'il choisit de ne pas aller plus loin...Qui peut le plus peut le moins...et je ne vois pas pourquoi le travail de base de l'obstacle mêlé au travail traditionnel de dressage déboucherait sur une équitation irrespectueuse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Ven 19 Avr 2013 - 16:36

daffos a écrit:
lue]Vous faites une erreur me concernant (et vous n'êtes pas le seul)...
Je n'ai aucun mal a accepter d'autres références que JDO puisque je n'en parle pratiquement pas n'ayant pas assez d'expérience du sujet....Je me borne a expliquer ce que je connais le mieux, c'est a dire JDO en l'occurence...celui qui instruit sur M.Robert va parler de M.Robert...ou le disciple de Henriquet (et j'en connais, vous aussi) parlera exclusivement de Henriquet ..ect...
Je vais faire quelque chose que je n'aime pas: parler de moi. J'ai pour Philippe Karl le même respect que vous avez pour JDO. Et pourtant je ne fais uniquement référence à ses écrits, à ses paroles, à ses actes.........

C'est un procés qu'on me fait qui n'absolument pas lieu d'être...
C'est vous qui voyez un procès où il n'y a que des cavaliers qui ne partagent pas nécessairement votre connaissance de JDO et qui se posent des questions

Autre chose: JDO est seul capable de faire du JDO ?...
erreur monumentale ..toute son oeuvre livresque ou DVD est destinée au commun des mortels....tous ses stages aux quatre coins du monde étaient suivis par une tres grande majorité de cavaliers(ières) de la base....toutes ses conférences étaient suivies par le cavalier(ière) lamda...
Bien sûr que tout un chacun peut lire les ouvrages de JDO (ou d'autres). Bien sûr que tout un chacun peut voir ses vidéos ou suivre ses stages (ou d'autres) . Est ce que pour autant ces auditeurs, lecteurs auront la capacités et les compétences techniques pour appliquer ce qu'ils en comprendront? Certainement pas tous!
Osez me dire qu' il n'y aura aucun échec pour ceux qui suivront les conseils épistolaires ou imagés d'un M.Robert ou de quelqu'un d'autre...

Ce qui est valable pour JDO l'est aussi pour d'autres . Je l'ai écrit. relisez mes propos en détail!

yveskatz a écrit:

Par ailleurs, vu la spécialisation qui se dessine (certains cavaliers de loisirs étant totalement réfractaires au saut... Et c'est bien dommage, je vous l'accorde) certains enseignants peuvent se peremttre de faire l'impasse sur le saut d'obstacles.; Quant à bon nombre d'autres, comme ils n'iront pas plus loin avec leurs cavaliers qu'une initiation de base, il n'est pas nécessaire qu'ils soient versés dasn des techniques trop performantes et qui demandent un nombre certain de qualités équestres..................... geek

Aucun enseignant ne peut faire l'impasse d' l'obstacle ou c'est alors penser qu'aucun cavalier n'ira jamais en exterieur....et la pratique de base de l'obstacle ne représente aucunement des techniques trop performantes...par contre elle demande c'est vrai quelques qualités supplémentaires, plus affinées (équilibre...stabilité..indépendance des aides... entre autres) qui ne peuvent qu'être un plus dans leur comportement équestre..
Ces qualités sont tout aussi importantes pour n'importe quelle discipline! et pas propres à l'obstacle!
Et convenez en je ne parle que de techniques de base...et surtout s'adressant aux cavaliers débutant dans cette discipline et/ou aux chevaux en début d'éducation a l'obstacle...la grande majorité des vidéos que je met en font foi...

Si les cavaliers que vous montrez sur vos vidéos sont des cavaliers débutants, ne nous plaignons pas du niveau de nos équitants. Il serait de beaucoup supérieur à ce que vous comme moi, voyez sur les terrains!

yveskatz a écrit:

JDO, comme d'autres, s'adressent à des cavaliers qui veulent aller loin avec leur monture. CE n'est pas le cas de la majorité des pratiquants. Donnons lmeur le goût d'une équitation respectueuse du cheval, ce sera déjà beaucoup!
Oui mais il commence obligatoirement par le commencement et chacun peut s'arrêter au moment qu'il choisit de ne pas aller plus loin...Qui peut le plus peut le moins...et je ne vois pas pourquoi le travail de base de l'obstacle mêlé au travail traditionnel de dressage déboucherait sur une équitation irrespectueuse ...
Qui na dit cela? Encore un fois, vous ne prenez pas le temps d'analyser les écrits................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Sam 20 Avr 2013 - 0:08


yveskatz a écrit:

C'est un procés qu'on me fait qui n'absolument pas lieu d'être...
C'est vous qui voyez un procès où il n'y a que des cavaliers qui ne partagent pas nécessairement votre connaissance de JDO et qui se posent des questions
C'est parce que je crois connaitre, que j'essaie de partager cette connaissance...ou est le problème...et pourquoi le procès...on est sur un forum je crois ? ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Sam 20 Avr 2013 - 6:11

Henri, je me répète, je le ré écris/ IL N'Y A PAS DE PROCES dans tous les écrits. Juste des questionnements à quelqu'un qui a une connaissance approfondie d'une méthode. C'est le but de tout foruim: réunir des gens qui discutent de sujets variés et qui ne sont pas toujours d'accord.
Sur un autre sujet, vous écrivez "Olivier juge Baucher". Désolé, il ne juge pas, il pose des questions, il veut des réponses sur un sujet qu'il n'appréhende pas et dont les résultats présentés par certains lui posent problèmes.......
Savoir écouter un / des maîtres, essayer de les comprendre, puis s'en affranchir, tel est le secret d'une équitation réussie...................... geek


Dernière édition par yveskatz le Sam 20 Avr 2013 - 7:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
derrien



Messages : 199
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 48
Localisation : finistere sud

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Sam 20 Avr 2013 - 6:51

vous ne mangez que du cheval?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Sam 20 Avr 2013 - 7:11

Copié sur un autre forum:
"D ailleurs, je monte avec son meilleur élève, Christophe Cuyer , et en fait, il fait très peu de vrai d orgeix"

Savoir s'affranchir de l'influence de ses mentors est ce qui différencie le cavalier talentueux du cavalier consciencieux!.................. geek

Fin du HS pour moi! Sur ce post, on ne répond plus qu'à la question de départ: travail à la longe , barres de réglages et allures dans la zone de saut!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Sam 20 Avr 2013 - 8:20

OK pour le HS...mais votre bon coeur vous perdra Yves....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Sam 20 Avr 2013 - 21:32

yveskatz a écrit:
Copié sur un autre forum:
"D ailleurs, je monte avec son meilleur élève, Christophe Cuyer , et en fait, il fait très peu de vrai d orgeix"

Sur ce même autre forum:

"" Jacky Dufourcq: [i]Ma rencontre avec "Paqui" d'Orgeix a été lors de ma première finale de championnat de France Junior à Saumur, c'était ....il y a longtemps...et ce fut époustouflant pour le jeune élève d' Hubert Parot que j'étais alors. Avant le début des épreuves, il nous a tous réunis dans une salle de cours pour nous parler "abords", "battus" "engagement" " controle" en faisant moult croquis au tableau noir. Nous nous étions venus pour nous battre sur le terrain ! En fait j'ai compris bien plus tard qu'il venait de nous éveiller, nous jeunes morveux à l'intelligence équestre. La remise en question de ses méthodes et de sa pratique est la base de la progression en équitation. La recherche même si elle tâtonne ou est singée est louable. Ce fut un grand entraineur, un grand Monsieur, génial dans son éclectisme.Et pour en revenir à notre sujet, nous avons en nous tous un peu de Jean ...


yveskatz a écrit:

Savoir s'affranchir de l'influence de ses mentors est ce qui différencie le cavalier talentueux du cavalier consciencieux!.................. geek
Désolé mais je vais alors rester un cavalier "consciencieux"....ce qui n'est déjà pas si mal ...car la ligne directionnelle, indélébile, est celle imprimée par le Maître... ce qui n'empêche nullement d'explorer, de réfléchir sur d'autres voies semblables et amies

yveskatz a écrit:

Fin du HS pour moi! Sur ce post, on ne répond plus qu'à la question de départ: travail à la longe , barres de réglages et allures dans la zone de saut!
C'est promis, je me soumet....et pour preuve, par un de mes premiers instructeurs, pour les premiers sauts de poulain a la longe:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Dim 21 Avr 2013 - 16:44

yveskatz a écrit:
Si les cavaliers que vous montrez sur vos vidéos sont des cavaliers débutants, ne nous plaignons pas du niveau de nos équitants. Il serait de beaucoup supérieur à ce que vous comme moi, voyez sur les terrains!

Excusez le hors sujet

Si vous parlez, Yves, de la vidéo postée par Daffos dans l'autre sujet : c'est un exercice sur un obstacle isolé, courant dans maints clubs avec des cavaliers non titulaires du G7 et qui n'y prétendent pas du tout

Du coup je me demande ce que vous entendez par "débutant" et j'ai l'impression que l'approche de l'équitation est assez différente d'une région à l'autre. Par exemple, vous dites que les cavaliers de loisir répugnent à l'obstacle alors que ceux qui m'entourent ne s'intéressent pour la plupart qu'à ça


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Lun 22 Avr 2013 - 9:22

pimprenelle a écrit:
Par exemple, vous dites que les cavaliers de loisir répugnent à l'obstacle alors que ceux qui m'entourent ne s'intéressent pour la plupart qu'à ça
Les cavaliers de loisirs, d'exterieurs devraient s'interesser au premier chef a l'obstacle...c'est jouissif de sauter des troncs d'arbres, de franchir des petits ruisseaux ou de petites haies quand on est un véritable cavalier d'extérieur, de randonnées...L'intérêt de cette discipline a part entière est le relief et les petites difficultés du tout terrain...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Lun 22 Avr 2013 - 9:38

pimprenelle a écrit:
yveskatz a écrit:
Si les cavaliers que vous montrez sur vos vidéos sont des cavaliers débutants, ne nous plaignons pas du niveau de nos équitants. Il serait de beaucoup supérieur à ce que vous comme moi, voyez sur les terrains!

Excusez le hors sujet

Si vous parlez, Yves, de la vidéo postée par Daffos dans l'autre sujet : c'est un exercice sur un obstacle isolé, courant dans maints clubs avec des cavaliers non titulaires du G7 et qui n'y prétendent pas du tout

Du coup je me demande ce que vous entendez par "débutant" et j'ai l'impression que l'approche de l'équitation est assez différente d'une région à l'autre.
C'est moi qui ai qualifié des cavaliers montrés sur cette vidéo de "débutants" et Yves ne les considèrent pas, si j'ai bien compris son propos, comme tels....
J'ai un peu exagéré sur leur qualification...ils ne sont pas des "totalement débutants" car tournant en CSO sur 110 pour la plus part... mais non plus des "confirmés"....

100/110 pour un G7 tournant en CSO n'est pour moi que le début de sa compétence en ce domaine...Passé ce cap nous commençons les affaires sérieuses qu'on peut qualifier de "confirmées"....et a partir de là l'échelle des difficultés exprimée en cms est tres variable suivant le nombre de cms proposés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   Lun 22 Avr 2013 - 16:41

désolée de continuer dans le hors-sujet, Yves Katz ne va pas être content pale

daffos a écrit:
100/110 pour un G7 tournant en CSO n'est pour moi que le début de sa compétence en ce domaine...

nous sommes d'accord

Citation :
ils ne sont pas des "totalement débutants" car tournant en CSO sur 110 pour la plus part

ce que vous montrez est un exercice sur un obstacle isolé, bien plus "simple" que s'il y avait à prendre en compte l'obstacle suivant, le tracé pour y arriver juste etc...

Citation :
Les cavaliers de loisirs, d'exterieurs devraient s'interesser au premier chef a l'obstacle...c'est jouissif de sauter des troncs d'arbres, de franchir des petits ruisseaux ou de petites haies quand on est un véritable cavalier d'extérieur, de randonnées...L'intérêt de cette discipline a part entière est le relief et les petites difficultés du tout terrain...

Nous ne donnons pas le même sens à "cavalier de loisirs"...pour moi, est cavalier de loisir toute personne pour qui monter à cheval n'est pas la profession.
Je suis toujours très surprise de voir que loisir = balade et que balade = aller tranquillement au pas ou au petit trot. Dans votre acception du mot loisir, tout à fait d'accord : on ne contourne pas le petit obstacle

Amateur aurait peut-être mieux convenu ? En même temps, amateur suggère licence compèt et les personnes dont je parlais n'en ont pas... mais enchaînent quand même 90/100/110 à l'intérieur de leur club, hors compétition


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Travailler l'obstacle à la longe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Travailler l'obstacle à la longe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des conseils pour faire travailler 2 ânes séparément ???
» Les étapes du debourrage de Reronne
» Travailler le rappel en longe?
» travailler un cheval au dos long
» la pratique de la longe pour le rappel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: