CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Equitation dite "éthologique"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Virginie DEVAUX

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 42
Localisation : Rambouillet

MessageSujet: Equitation dite "éthologique"   Mer 10 Mar 2010 - 23:03

Bonsoir à tous,
Je suis intéressée par l'équitation dite éthologique, que finalement - si l'on est un peu réducteur - n'est ni plus ni moins une pratique de notre sport plus en accord avec la nature même du cheval, donc plus respectueuse.
L'an passé, j'ai eu l'occasion d'aller assister aux journées éthologiques au Haras de la Cense. Ils avaient organisé entre autres un cso où les cavaliers montaient en licol, ou avec une simple cordelette autour de l'encolure.
Si certains cavaliers avaient une vraie communication avec leur cheval, d'autres malheureusement s'accrochaient aux rênes ou à la cordelette comme à une bouée de sauvetage. Vous me direz qu'au moins la bouche des chevaux et poneys était épargnée, certes. Mais où sont alors passées la finesse et la discrétion dans la communication avec sa monture ?
J'ai eu l'occasion d'organiser, via le CE de la société où je travaille, un week-end "éthologique" chez un professionnel. En sortant de là, je me suis demandée comment mettre en application ces belles théories au cours d'une séance "classique".
Bien entendu, il faut une cavalerie adaptée et dressée suivant cette méthode. Mais comment rendre compatible la fameuse jambe intérieure à la sangle pour incurver le cheval en équitation "classique" et l'écartement de cette même jambe pour permettre au cheval de tourner façon "éthologique" ???
Voilà bientôt un an que je tourne et retourne la question dans tous les sens, sans y trouver de réponse ! Auriez-vous des idées ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumont Daisy BP TE

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 31/01/2010
Localisation : pays de loire 53

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Mer 10 Mar 2010 - 23:27

je pense qu'il faut faire une différence entre la méthode de base et la technique utilisée.
Il y a des choses qui ne sont pas compatibles. Ton exemple de la jambe est très parlant.

Tu peux utiliser les principe de respect, de confiance, d'écoute, de finesse. Ensuite, à toi de truover le compromis. D'un côté ils tournent avec la jambe écartée, de l'autre jambe à la sangle..........à toi de réfléchir sur laquelle est le mieux et comment adapter.


Lundi soir le gérant de ma pension nous a fait un petit cours sur la méthode parelli (il doit passer son BFEE demain). Il nous a expliqué que pour la méthode parelli, pour faire reculer un cheval il faut faire d'une certaine manière. Hors pour lui ça ne convient pas. Il préfère donc utiliser une technique différente.
Le résultat est le même. Seul le code change.



Pour ce qui est des cavaliers accrochés, malheureusement, il y en a toujours qui vont vouloir mettre ça dans leur "CV" sans pour autant gérer quoique ce soit...c'est juste histoire de dire "je l'ai fait". Après, certains s'y tentent mais n'ont finalement pas encore toute la technique, d'autres ont eu des soucis juste au concours (ça peut pas marcher à tous les coups!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Jeu 11 Mar 2010 - 7:29

Vaste débat que celui de l'équitation dite "éthologique"....
Il y a en fait deux choses à considérer: les recommandations en terme d'approche du cheval, de principes à respecter..Tout cela est connu depuis longtemps et s'appelait auparavant connaissance du comportement du cheval et était inclus dans toute formation.
Et il y a la pratique équestre telle que la définit Virginie(monte au licol, à la cordelette......):il s'agit alors d'une discipline avec ses codes et ses pratiques.
Et même si l'utilisation du cheval est alors "classique" (saut d'obstacles, dressage....), les codes restent propres à cette équitation; donc , on ne peut les confondre avec les principes d'utilisation des aides tels qu'appliquées en équitation de tradition....
Et là, comme ailleurs, on trouve des gens fins, respectueux des chevaux et des" gougnafiers"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flore daudel BAP

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 32
Localisation : Grenoble

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Jeu 11 Mar 2010 - 10:10

Personnellement je pratique l'équitation dite "classique" et aussi "éthologique" car les dirigeants du centre sont un BE cav pro de cso et sa femme BFEE 3 d'éthologie.
Je fais ma petite "cuisine", je prends ce qui m'intéresse en éthologie et je laisse le reste (mais j'en ai fas bcp donc j'ai du recul par rapport à cette méthode)
En ce qui concerne l'approche du cheval, pas de problème d'adaptation entre les 2 écoles dans la mesure où comme vous l'avez déjà dit, c'est surtout du bon sens. Personnellement, et en tant qu'enseignant, avoir été formée à cette méthode m'a quand même apporté des "outils" pour présenter aux élèves cette approche du cheval et bien leur expliquer des choses simples comme l'aborder au pré par ex... mais aussi pour donner certains apports techniques au cavaliers comme leur expliquer pourquoi ne pas mettre de coups de talons (déjà parce que c'est pas bien mais aussi en leur expliquant que contrairement à ce qu'ils peuvent penser le cheval est très sensible...)
De même que le travail à pied ne va pas "gêner" le travail traditionnel monté, il permet de mettre en place certains codes notamment pour le respect (parce qu'avoir un cheval personnel ou de club respectueux en main c'est quand même la moindre des choses) mais permet aussi de renforcer la relation cheval/ cavalier. Personnellement je travail régulièrement à pied mon cheval ms aussi les chevaux de club et cela ne gêne en rien le travail monté classique bien au contraire.
Par contre il est vrai que si on veut vraiment pratiquer "l'éthologie" montée, il faudra mettre en place des codes différents. Ton exemple de la jambe est bon mais selon les méthodes utilisées la jambe peut quand même servir à incurver le cheval (selon les méthodes utilisées à pied pour obtenir la "flexion" d'encolure par ex celle que nous utilisons va aider l'incurvation en équitation classique car en très gros il s'agit de demander légèrement la flexion ac un doigt à l'endroit où sera lajmabe une fois montée ). Il y a de nombreuse écoles et toutes ne conviennent pas à tous les chevaux. par ex mon cheval était pas top en Parelli, ça va mieux avec la méthode Ken Faulkner qu'on a finalement retenu ds mon centre
Cela étant dit, on peut pratiquer les deux, il m'arrive de occasionnellement de monter en cordelette voir de sauter un peu comme ça tout en pratiquant régulièrement l'équitation classique (après c'est peut être aussi car j'ai un cheval qui a de l'âge et du métier et qui est plutôt bien disposé....). Mais en équitation traditionnelle je garde les codes traditionnels....
j'en garde surtout l'approche du travail à pied qui m'a été très utile pour travailler les jeunes & à un moment où j'avais un peu perdu confiance en moi & mon cheval et monté c'est plus un "jeu", une détente car les sensation de monter en cordelette voir sans cordelette sont quand même très très agréables...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poneychevalnature.com
Virginie DEVAUX

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 42
Localisation : Rambouillet

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Jeu 11 Mar 2010 - 20:27

Tout le monde semble d'accord sur le fait que les équitations "classique" et "éthologique" ont chaucune leurs propres codes, et que par conséquent il n'est pas possible d'adapter parfaitement l'une à l'autre. D'accord.
Mais je m'obstine à chercher un lien entre les deux malgré tout, pédagogiquement parlant, sans pour autant donner deux techniques opposées pour parvenir au même résultat.
Lorsque j'ai organisé mon we éthologique, mon idée était de faire connaître une nouvelle discipline à mes collègues cavaliers, tout en permettant aux non cavaliers d'avoir une première approche des chevaux et de l'équitation. Certains collègues m'avaient avoué ne jamais avoir osé franchir la porte du centre équestre proche de leur lieu de vacances pour faire une simple promenade. J'ai pensé que c'était une façon de faire tomber des préjugés ou des peurs.
Les participants ont été ravis, et l'un d'entre eux a même commencé à prendre des cours. Cependant, cela a été un peu la "douche froide", entre la façon d'aborder les chevaux et tout le travail à pied du stage, et la pédagogie parfois un peu militaire du centre équestre...
Mais y a-t-il vraiment une solution ?

Concernant le travail à pied, je pense que c'est une phase indispensable à l'éducation du jeune cheval, qui permet de gagner du temps à long terme. Comme disait un de mes "gourous" : 'en équitation, pour aller vite, il faut aller lentement.'. Tout est dit !
J'ai fait l'acquisition il y a quelques mois d'une PS de 3 ans, réformée des courses. Joli modèle, mais très fort caractère bien que respectueuse montée. Les intempéries de ces derniers temps ne m'ont pas permis de trop la monter, du coup j'ai pas mal bossé à pied. Et finalement, c'était un bon calcul, car elle commence à être plus à l'écoute, même si elle teste énormément... et essaye de voir ce qu'il se passe si elle fait n'importe quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumont Daisy BP TE

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 31/01/2010
Localisation : pays de loire 53

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Jeu 11 Mar 2010 - 22:01

Citation :
Cependant, cela a été un peu la "douche froide", entre la façon d'aborder les chevaux et tout le travail à pied du stage, et la pédagogie parfois un peu militaire du centre équestre...
Mais y a-t-il vraiment une solution ?

à mon sens: OUI!!! On peut très bien aborder le côté "classique" de l'équitation tout en gardant ces principes de respect, de confiance etc! Le classique et le comportemental ne s'opposent pas, ils se complémentent!

La discipline ne se fait pas obligatoirement en passant par du désagréable...la preuve: le comportemental! On utilise l'équitation comportementale pour les chevaux, se faire respecter, obtenir confiance, écoute....et bien faisons du comportemental avec le cavalier! A mon sens, si on a le bagage technique pour jongler avec les 2, ce n'est pas compliqué, enfin si, un peu quand même!

Une chose difficile selon beaucoup de professionnels que j'ai croisé: faire rammasser le crottin du cheval par l'élève...................j'ai toujours dit que si c'était correctement intégré, il n'y avait aucun soucis. Je l'ai fais dans le centre équestre que je viens d'intégrer, au premier crottins, les élèves courent après la pelle! lol! et en aucun cas ils ne se sont plaint...celà fait partit du rituel de pansage, tout bêtement!


Je pense qu'il faut faire travailler ses méninges pour intégrer les 2. Rien n'empêche de faire un cours d'1h15 dont 15 minutes à pied. Rien n'empêche de revoir sa façon d'aborder les choses, les exercices. C'est sûr que c'est difficile, mais ça peut se faire. J'y crois.

Pour la première fois en selle, par exemple, on peut justement utiliser le côté coomportemental en expliquant au cavalier ce que celà implique chez le cheval (le poids, la présence etc), et à partir de là, leur apprendre la position adaptée, pour avoir une meilleure communication, plus de confiance, de respect.

L'équitation n'a pas besoins de la "froideur" militaire qui ne devrait être rien de plus qu'une légende aujourd'hui. Pour avoir échangé avec des écuyers du Cadre, ils ne sont pas froid. Il y a évidemment une certaine rigueur, rigueur que l'on retrouve aussi dans le comportemental (position du cheval, gestes du cavalier etc). Une rigueur qui peut être enseignée simplement, facilement, par une communication positive (personnellement j'utilise pas mal la plaisanteraie, celà détend les esprits), expliquer pourquoi, et aussi, le faire soi même. Si cette rigueur est communiquée correctement, elle sera très bien acceptée, très rapidement, et ne sera en aucun cas une contrainte.


j'espère avoir bien cerné la question et avoir été assez claire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Ven 12 Mar 2010 - 7:50

Etudier le comportemental avant que d'expliquer les techniques équestres est une question de bon sens...On ne peut correctement échanger avec un cheval que si on a appris à le connaître et à le comprendre.
Tous les premiers cours devraient débuter par du travail au boxe (découverte du cheval), à la longe(le cavalier longe pour voir son cheval en mouvement ce qui le tranquillisera pour la phase suivante) avant que d'aborder l'équitation proprement dite.
Et contrairement à ce que certains avancent, ce n'est pas du temps perdu:les cavaliers sont plus en confiance, plus intéressés, donc mieux fidélisés (c'est du vécu..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Ven 12 Mar 2010 - 18:15

J'ai eu le plaisir et la chance de passer mon BAPAAT au centre de Fénicat (Bruz 35) en 2006 : "l'équitation éthologique" y est largement intégrée dans les cours. On commence toujours par qq minutes de travail à pied, mais "les codes" restent globalement ceux de l'équitation classique.

Cette méthode m'a bcp apporté au quotidien. Elle m'a appris à me faire respecter du cheval d'un regard, d'un geste de la main ou d'une brève contraction des épaules. Et les chevaux préfèrent ce genre d'indications discrètes à l'emportement parfois exagéré d'autres personnes qui pourtant aiment les chevaux autant que moi mais ne savent pas se gérer eux-mêmes et, du coup, encore moins leurs chevaux.

Parce que j'ai aussi et surtout appris que "l'équitation éthologique" nécessite une grande maîtrise de soi : persévérer sans jamais s'énerver, savoir me détendre lorsque le cheval a cédé alors qu'on était très tendu la seconde précédente. Sans parler du "timing" pour céder au bon moment : l'exemple type est la désensibilisation...c'est ultra dur, en fait !

J'y ai aussi pris conscience que lorsqu'on est avec un cheval le "travail" ne cesse jamais totalement. Le travail est entendu comme "respect et obéissance à l'homme". A Fénicat, les chevaux sont préparés en liberté dans les écuries : aux cavaliers de leur imposer l'immobilité...donc le respect.
C'est aussi cette rigueur qu'il faut apprendre aux cavaliers : combien de fois voit-on des cavaliers trop permissifs sous prétexte qu'ils aiment leurs chevaux...et qui finissent par exploser de colère à force de se faire bousculer ou qui se font franchement agresser par leur Loulou-chéri devenu pleinement dominant.

Bref, je vois plus ces méthodes comme une sorte de philosophie à appliquer dans toutes les disciplines, avec tous les cavaliers et tous les équidés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie DEVAUX

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 42
Localisation : Rambouillet

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Ven 12 Mar 2010 - 19:56

"Je pense qu'il faut faire travailler ses méninges pour intégrer les 2."

C'est moi qui ai dû mal m'exprimer et faire comprendre ma question ! Wink
Lors des premières séances de mes débutants, j'ai toujours prévenu que l'on "perdait" du temps à apprendre à bien panser son cheval (et à quoi ça sert !), lui curer les pieds en sécurité, le seller correctement, etc, incitant les cavaliers à s'entraider (ce qui développe la cohésion du groupe), etc.
En général, ils passent entre 5 et 10 minutes en selle lors de la 1ère séance, histoire de, le temps de voir le montoir et le "descendoir".
J'avoue que c'est bassement intéressé, car rien ne m'agace plus qu'un cavalier qui, au bout d'un ou deux mois de cours, n'est toujours pas capable de régler ses étriers, ou attache la sous-gorge au montant du filet... Mais au moins, ils gagnent en autonomie, et pour les plus jeunes c'est un sacré challenge pour eux et selon moi une preuve de confiance qui les valorise.
Du coup, ils prennent goût à cette nouvelle responsabilité et je pense que c'est comme cela qu'on avance !
J'ai rarement compté mes heures, et régulièrement je prenais du retard sur mes cours à force de vouloir faire comprendre le "petit truc" qui manquait à certains. Le problème, lorsqu'on n'est que salarié d'une structure, et non pas son propre maître, c'est qu'on fini par avoir des remontrances de la "hiérarchie" car les parents n'aiment pas attendre 5 minutes de plus que de nécessaire. Rolling Eyes

Pour en revenir au problème de fond, tant qu'on est chez soi, on peut faire tout ce que l'on veut. Le client mécontent n'a qu'à aller voir ailleurs !
En tant que salarié, il faut parvenir à trouver LA structure en accord avec les principes que l'on souhaite transmettre, et qui ne nous agonise pas d'insultes parce que les cavaliers ont passé plus de temps à pied qu'à cheval...
L'équitation "éthologique" ne serait finalement qu'une aide pour obtenir la collaboration de nos chers équidés, dans le but de mieux communiquer afin d'obtenir tels ou tels résultats en équitation "classique" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumont Daisy BP TE

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 31/01/2010
Localisation : pays de loire 53

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Lun 15 Mar 2010 - 10:46

yveskatz a écrit:
Etudier le comportemental avant que d'expliquer les techniques équestres est une question de bon sens...On ne peut correctement échanger avec un cheval que si on a appris à le connaître et à le comprendre.
Tous les premiers cours devraient débuter par du travail au boxe (découverte du cheval), à la longe(le cavalier longe pour voir son cheval en mouvement ce qui le tranquillisera pour la phase suivante) avant que d'aborder l'équitation proprement dite.
Et contrairement à ce que certains avancent, ce n'est pas du temps perdu:les cavaliers sont plus en confiance, plus intéressés, donc mieux fidélisés (c'est du vécu..)

personellement, l'été dernier avec des groupes à initier à l'équitation, je leur faisait visiter la structure, et je leur expliquait quelques règles de sécurité avec le cheval et quelques bases à connaitre sur son comportement pour ne pas se mettre en danger et pour communiquer au mieux.
Les plus peureux se trouvaient alors plus confiants.

Je trouve important que quelqu'un puisse avoir quelques clés pour décrypter le comportement d'un inconnu. Surtout quand celui ci fait 500 et quelques kilos, ne parle pas français ni aucune autre langue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire OGIER (BP équ.)

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 04/02/2010
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Ven 19 Mar 2010 - 14:33

Me concernant, je suis "allergique" à l'éthologie telle qu'elle est pratiquée et vendue dans mon coin.
J'ai affaire à des gamines assez prétentieuses, qui font une joyeuse salade, et pour qui l'éthologie est une combinaison de travail à pied, de numéros de cirque (que je respecte au demeurant quand c'est pratiqué par des pros) et de recours à des techniques "naturelles" parfois loufoques.

Je prône l'idée de pratiquer une équitation respectueuse du cheval, avec lequel on développe une certaine complicité. Et sans que cela soit incompatible avec la pratique de la compétition ou d'une équitation sportive... Or, ces jeunes fanatiques de l'éthologie ont mis au rebut selle, mors, fer, et font planer sur les cavaliers "classiques" (dont moi, vilaine monitrice) un sentiment de honte.

Je pense qu'il est tout à fait possible de travailler dans le calme, le respect, en observant les attitudes et réactions du cheval, sans pour autant le faire avec un licol en corde et avec une cravache orange hors de prix clown ou lui apprendre la jambette ou à se coucher sur commande.

Ce qui m'agace aussi, c'est l'enrobage commercial, véhiculé par des gourous à stetson, qui font croire que l'éthologie est un remède miracle à tout... y compris les petits soucis d'éducation.

Vous l'aurez compris, j'ai un peu de mal avec cette approche, qui vous semblera peut être réductrice. Pour moi, l'éthologie est trop fourre tout, et surtout mal valorisée par des extrêmistes. Je ne demande qu'à être convaincue de ses intérêts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Ven 19 Mar 2010 - 14:47

Ce que présente Claire n'est aucunement de l'équitation dite éthologique (dite parce que terme inapproprié; il faudrait parler d'équitation comportementale!).
C'est effectivement un affreux fourre tout, à but commercial et dont le but est de se servir du cheval comme d'un jouet.
Il ne s 'agit nullement d'équitation, l'équitation étant l'ensemble des principes et techniques qui permet d'utiliser le cheval pour un usage ou un autre sous la selle, en valorisant ses dispositions naturelles et en respectant son intégrité et son statut d'être vivant.
on peut effectivement pratiquer une équitation sans selle et sans mors (c'était ainsi à l'origine de l'équitation) mais il ne s'agit nullement d'apprendre au cheval des airs de "cirque"qui sont du dressage et non pas de l'éducation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurence Grard Guenard BE

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 46
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Sam 20 Mar 2010 - 20:01

Vive Claire dont je rejoins exactement la pensée !

Pour avoir vu le travail d'un éthologue dans ma région, je témoigne mon envie de vomir (blessure grave à l'issu de la séance, séance de 7 heures facturée 80 euros de l'heure, inefficacité de la séance 1 mois plus tard). Ce monsieur est pourtant le référent 'en la matière' pour les formations du comité départemental d'équitation !!!

Une honte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equipeda.info/
Zaïre Urbiha BE 1

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Sam 20 Mar 2010 - 20:06

Claire OGIER (BP équ.) a écrit:
Me concernant, je suis "allergique" à l'éthologie telle qu'elle est pratiquée et vendue dans mon coin.
J'ai affaire à des gamines assez prétentieuses, qui font une joyeuse salade, et pour qui l'éthologie est une combinaison de travail à pied, de numéros de cirque (que je respecte au demeurant quand c'est pratiqué par des pros) et de recours à des techniques "naturelles" parfois loufoques.

Je prône l'idée de pratiquer une équitation respectueuse du cheval, avec lequel on développe une certaine complicité. Et sans que cela soit incompatible avec la pratique de la compétition ou d'une équitation sportive... Or, ces jeunes fanatiques de l'éthologie ont mis au rebut selle, mors, fer, et font planer sur les cavaliers "classiques" (dont moi, vilaine monitrice) un sentiment de honte.

Je pense qu'il est tout à fait possible de travailler dans le calme, le respect, en observant les attitudes et réactions du cheval, sans pour autant le faire avec un licol en corde et avec une cravache orange hors de prix clown ou lui apprendre la jambette ou à se coucher sur commande.

Ce qui m'agace aussi, c'est l'enrobage commercial, véhiculé par des gourous à stetson, qui font croire que l'éthologie est un remède miracle à tout... y compris les petits soucis d'éducation.

Vous l'aurez compris, j'ai un peu de mal avec cette approche, qui vous semblera peut être réductrice. Pour moi, l'éthologie est trop fourre tout, et surtout mal valorisée par des extrêmistes. Je ne demande qu'à être convaincue de ses intérêts.

j'ai exactement le m^me point de vue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescavaliersdumarais.fr/
guyonne

avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 42
Localisation : La Baule / Paris

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Sam 20 Mar 2010 - 20:29

je plussoie à 200% !!! Twisted Evil


pôv chwal qui en est réduit à de vagues numéros de cirque jocolor scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschevauxdecongor.com
Claire OGIER (BP équ.)

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 04/02/2010
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Dim 21 Mar 2010 - 8:05

Et pourtant, ces jeunes filles sont persuadées de "faire de l'éthologie" Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dumont Daisy BP TE

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 31/01/2010
Localisation : pays de loire 53

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Dim 21 Mar 2010 - 9:04

Claire OGIER (BP équ.) a écrit:
Et pourtant, ces jeunes filles sont persuadées de "faire de l'éthologie" Suspect

elles sont aussi persuadées d'êtres les futures élites du cso français, aussi persuadées de travailler dans le bon sens avec des RA bien serrées...

j'en ai pas mal d'exemples dans le genre, pour l'étho j'en ai 2 qui me viennent à l'esprit:

un type qui a la cinquantaine passée, qui se dit éthologue et comportementaliste. Il a fait une démo pour un CE, une catastrophe. Désensibilisation et mise en confiance: il jetait sur le cheval 2 bidons attachés avec une ficelle, le cheval pris de panique démarrait comme un dingue au galop, trottait précipitemment...pauvre cheval.

un autre, alors lui c'est le bouquet...tu montes en licol et sans selle, tu montes donc en pat parelli. Si si je vous jure!


Il faut donc bien faire attention aux termes et ne pas écouter systématiquement ce qu'on dit. J'en connais qui font piaffer leur cheval, en réalité c'est un cheval qui est comprimé dans un mors de bride à looooonnnngues branches et stimulés aux éperons, ce n'est qu'un vulgaire piétinement.

Il faut bien faire la différence entre l'apparence et le fond.



Maintenant il faut bien avouer qu'on fait passer beaucoup de choses sous le mot "éthologie"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire OGIER (BP équ.)

avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 04/02/2010
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Dim 21 Mar 2010 - 11:51

Dumont Daisy BP TE a écrit:
Claire OGIER (BP équ.) a écrit:
Et pourtant, ces jeunes filles sont persuadées de "faire de l'éthologie" Suspect

elles sont aussi persuadées d'êtres les futures élites du cso français, aussi persuadées de travailler dans le bon sens avec des RA bien serrées...
de ce côté là, ça ne risque pas... elles ont jeté aux orties selle, mors... alors elles ne vont certainement pas utiliser des RA. Quant au CSO, c'est bon pour les barbares (dixit les mêmes cavalières).

C'est toutefois difficile de laisser dire. Leurs propos, sous entendus, remarques sur les blogs, par exemple, sont blessants, mais surtout portent atteinte à mon image (enfin, je le vis comme ça). Mais on sort du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie DEVAUX

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 42
Localisation : Rambouillet

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Dim 21 Mar 2010 - 22:01

Je rejoins vos avis quant aux abus, détournements et mauvaise application de cette technique.
Le cso en licol puis en cordelette auquel j'ai assisté aux journées éthologiques du Haras de la Cense l'an passé m'avait laissée plus que dubitative, car la grande majorité des cavaliers étaient accrochés à leur longe ou à leur cordelette comme des tiques sur un cheval ! Ceci dit, une cavalière du Haras participait également, et là, j'ai été séduite : elle montait avec une finesse et une légèreté qui dépareillait franchement des autres concurrents ! Elle ne mettait de pression que vraiment au moment opportun, à l'abord ou dans un tournant, on sentait une réelle communication dans le couple. Dès que le cheval avait réagi, l'action de sa cavalière cessait instantanément.
Pour moi, c'est cela, l'équitation "éthologique", savoir céder à l'instant précis où le cheval cède, voire juste une micro seconde avant.
Faute d'intervenants compétents dans votre région, il pourrait être intéressant de rencontrer de vrais spécialistes, soit en organisant un stage (je pense au Haras de la Cense car j'ai des amies qui y vont régulièrement ou qui connaissent des gens là-bas, mais c'est très cher... Rolling Eyes), soit en faisant venir quelqu'un dans votre structure. Les jeunes qui terminent leur formation là-bas doivent être plus abordables qu'un Andy Booth, je suppose... Et même s'ils n'ont pas une expérience en béton armé, sortant de formation ils ne sont pas encore "déformés" et doivent pouvoir apporter des choses intéressantes !
Si cela vous intéresse, je peux tenter de trouver des coordonnées (sans garantie de résultat, mais bon, qui ne tente rien n'a rien !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurence Grard Guenard BE

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 46
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Lun 22 Mar 2010 - 6:58

Virginie DEVAUX a écrit:

Pour moi, c'est cela, l'équitation "éthologique", savoir céder à l'instant précis où le cheval cède, voire juste une micro seconde avant.

Je dirais même moins

Pour moi, c'est cela, l'équitation "éthologique", savoir céder à l'instant précis où le cheval cède, voire juste une micro seconde avant.

J'vois pas en quoi ils y a une différence avec l'équitation classique, les mêmes brutes d'un côté, les mêmes artistes de l'autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://equipeda.info/
Zaïre Urbiha BE 1

avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 20/02/2010

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Lun 22 Mar 2010 - 7:17

Laurence Grard Guenard BE a écrit:
Virginie DEVAUX a écrit:

Pour moi, c'est cela, l'équitation "éthologique", savoir céder à l'instant précis où le cheval cède, voire juste une micro seconde avant.

Je dirais même moins

Pour moi, c'est cela, l'équitation "éthologique", savoir céder à l'instant précis où le cheval cède, voire juste une micro seconde avant.

J'vois pas en quoi ils y a une différence avec l'équitation classique, les mêmes brutes d'un côté, les mêmes artistes de l'autre...
d'accord avec Laurence

Pour moi l'équitation "éthologique" est une mode qui ne sert qu'à faire vendre des licols en corde pas confortables à un prix faramineux.


Si dans les clubs on se préoccupait plus justement de l'éthologie tout court et qu'on éduque nos cavaliers dans le respect et l'écoute de leur cheval ben y'aurait pas cette mode de jouer à l'apprenti sorcier avec un bâton renommé carrotstick au milieu du manège
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescavaliersdumarais.fr/
Dumont Daisy BP TE

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 31/01/2010
Localisation : pays de loire 53

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Lun 22 Mar 2010 - 9:36

Zaïre Urbiha BE 1 a écrit:



Si dans les clubs on se préoccupait plus justement de l'éthologie tout court et qu'on éduque nos cavaliers dans le respect et l'écoute de leur cheval ben y'aurait pas cette mode de jouer à l'apprenti sorcier avec un bâton renommé carrotstick au milieu du manège
[/color]

Tout à fait d'accord!

L'éthologie d'aujourd'hui correspond à une carence au niveau de la compréhension du comportement du cheval par les cavaliers et même les professionnels. Ils ne savent pas/plus parler cheval, ils doivent donc réapprendre.

L'étho n'est pas à proscrire, il faut bien entendu ne pas tomber dans les travers (j'ai un licol corde dont je me sert pour ça mais aussi pour les rando/balades/trec car plus léger et discret qu'un gros licol nylon). Mais celà a vraiment du positif.

Je prends plutôt ça pour une méthode qui aide à comprendre le cheval et à avoir un échange avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Mar 23 Mar 2010 - 10:37

Dumont Daisy BP TE a écrit:


Je prends plutôt ça pour une méthode qui aide à comprendre le cheval et à avoir un échange avec lui.

Cette définition correspond effectivement mieux à ce que doit être l'éthologie (ou connaissance du comportement du cheval, matière à part entière dans les formations d'il y a quelques années!).
Mais la FFE est passée par là, avec ses objectifs commerciaux et l'influence (oh combien bien orchestrée) des commerciaux américains! et a détourné cette connaissance de ses buts essentiels, d'autant plus que cette matière ne semblait plus que survolée dans la formation des enseignants.... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Jeu 25 Mar 2010 - 21:50

Virginie DEVAUX a écrit:

Pour moi, c'est cela, l'équitation "éthologique", savoir céder à l'instant précis où le cheval cède, voire juste une micro seconde avant.

Faute d'intervenants compétents dans votre région, il pourrait être intéressant de rencontrer de vrais spécialistes, soit en organisant un stage (je pense au Haras de la Cense car j'ai des amies qui y vont régulièrement ou qui connaissent des gens là-bas, mais c'est très cher... Rolling Eyes), soit en faisant venir quelqu'un dans votre structure. Les jeunes qui terminent leur formation là-bas doivent être plus abordables qu'un Andy Booth, je suppose... Et même s'ils n'ont pas une expérience en béton armé, sortant de formation ils ne sont pas encore "déformés" et doivent pouvoir apporter des choses intéressantes !
Lors de ma formation BAPAAT, l'équitation éthologique y avait été largement abordée. J'y ai donc été initiée et j'ai pratiqué régulièrement pendant un an environ avec un moniteur plutôt compétent bien qu'il ne soit pas titulaire du BFEE (brevet fédéral d'équitation éthologique, permettant aux enseignants de délivrer les Savoirs).
Au bout d'un an, j'avais appris 2 choses essentielles :
- il faut savoir se maîtriser, intérieurement. Transmettre une tension au cheval et pouvoir se relâcher totalement la seconde suivante (lorsque le cheval cède).
- il faut savoir céder au bon moment car c'est LA chose la plus difficile à maîtriser. Et j'en suis encore loin...
Et ça rejoint ce que dit Virginie. La boucle est bouclée. Razz

Mais cette notion de céder au moment opportun, nous sommes tous d'accord là-dessus, n'est nullement l'exclusivité de l'équitation éthologique. Elle est universelle à toutes les disciplines et toutes les équitations.
sunny
Il y a juste que...ça n'est pas toujours bien enseigné à nos cavaliers. Et je trouve dommage que ceux de La Cense ne soient pas meilleurs que le cavalier de club lambda pour celà... Neutral

Et justement, concernant les élèves de La Cense, j'ai connu une mono qui suivait les "clinics" d'Andy Booth régulièrement...et qui biensur, se croyait une grande chuchoteuse. Elle terrorisait les chevaux qu'elle approchait, par sa simple présence. Evil or Very Mad

Il y a une semaine, j'ai assisté à une démonstration de la part d'un un vrao pro ultra reconnu (un de ceux qui forme les moniteurs au BFEE). J'étais horrifiée (et je n'étais pas la seule).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nathalie j



Messages : 2
Date d'inscription : 16/03/2010

MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   Ven 26 Mar 2010 - 9:28

Bonjour,

je suis nouvelle sur ce forum.

Je vous lis avec bp d'entousiasme et d'interet.

J' étudie le comportement animal à INRA.

Le soucis, c'est que l'éthologie est l'étude du comportement animal dans son milieu naturel.

Donc, nos chevaux en club, en box et montés, ce n'est pas de l'éthologie!

En revanche, se soucier et monter, s'en occuper en fonction de leur comportement (action, réaction), cela fait longtemps que l'on utilise cela en équitation et c'est du comportement, et en vous lisant, il est évident que vous en faites tous.

Et tous les enseignants connaissent un minimum cela, certains s'y interessent, d'autres pas.

La mode des chuchoteurs, n'est qu'un marché pour récupérer les cavaliers, et les fidéliser!

J'ai vu une chuchoteuse qui a ouvert une académie, j'étais également horrifiée par ses méthodes!
Les interprétations du comportement des chevaux qu'elle présentait était loufoques, et pas du tout étayée scientifiquement, mais plutôt en fonction de ce qui arrangeait les cavaliers ou elle!

Un cheval libre en milieu naturel et un cheval que l'on éduque, ce n'est pas la même chose, et les comportements ne sont absolument pas comparables. On ne compare pas des pommes avec des poires!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equitation dite "éthologique"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Equitation dite "éthologique"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'approche dite "éthologique" ou comment devenir complice
» Licol de type "éthologique" Fluo
» Stage "éthologique" avec Pauline et Naïade
» Longe "éthologique"
» le respect de "l'animal"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Équitation pratique :: Éducation élémentaire du cheval et du poney-
Sauter vers: