CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Sam 16 Mar 2013 - 18:09

Vous avez du temps devant vous? une vidéo très instructive
http://www.equidiawatch.fr/content/#/video/1513309.................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Sam 16 Mar 2013 - 21:11

très intéressant effectivement, et le passage sur la dissymétrie possible du cavalier, se transmettant au cheval, est fort instructive et devrait nous pousser à réfléchir encore plus sur notre propre position à cheval (ps: je n'ai pas résisté à la tentation de réaliser le test proposé aux cavaliers qui consistait à leur demander de marcher sur place en restant droit, yeux fermés, en comptant jusqu'à 50 ! ..révélateur ! ...bon apparemment je ne suis pas trop bancale, heureusement pour moi ...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Dim 17 Mar 2013 - 16:53

Quelques notes et réflexions en vrac.

Morphologiquement, le cheval n'est pas fait pour être monté, et l'humain n'est pas fait pour monter le cheval. Je trouve qu'on insiste jamais assez sur ce point. Un apprentissage, une préparation, physique et psychique est indispensable.

À retenir
Le cheval doit être fonctionnel dans toutes ses articulations. Les blocages s'opposent à l'équilibre du cheval monté.

Un cheval qui se défend n'est pas caractériel, il a simplement mal. Toute douleur entraîne un problème locomoteur. Et tout déblocage entraîne un changement de comportement.

Un ostéopathe ne remet pas en place une vertèbre déplacée, mais débloque une vertèbre bloquée.

Un ostéopathe doit pouvoir remonter au blocage originel ou primaire, sinon le cheval remettra en place ses compensations.

Un cheval qui refuse de tourner à droite se débloque en tournant à gauche. Si on insiste sur le côté difficile on renforce le blocage. Ceci peut se transposer à cheval: commencer par le côté facile jusqu'à la décontraction du cheval avant de travailler le coté difficile sans jamais forcer.

Un jeune cheval, au débourrage, sort du champ avec des blocages.

Un traitement ostéopathique ne s'envisage qu'avec une vision globale du cheval qui doit inclure: le cavalier , le harnachement, la ferrure ou le parage et le milieu de vie du cheval qui peut provoquer des stress. Le stress, à lui seul, peut provoquer des blocages (conversation de l'écuyer et de l'ostéopathe)

La dissymétrie du cavalier.

La dissymétrie du cavalier influence celle du cheval, les blocages du cavalier aussi.

À 19'20'' la cavalière est ambidextre mais a surtout un excellent ressenti de son cheval.

La dissymétrie s'explique par une différence de tonus musculaire. Un tonus musculaire plus important d'un coté (gauche)entraine une déviation vers l'autre coté (droit). Le cheval doit ressentir cette différence de tonus musculaire du cavalier et y obéit certainement et donc, il se fait corriger par le cavalier (voir les cavaliers qui partent vers la droite les yeux bandés et corrige en permanence sur la rêne droite les yeux ouverts)

L'étude de la dissymétrie des cavaliers sur le simulateur met en évidence une « signature » de chaque cavalier, visible par la différence d'appui sur la selle et les étriers.

Ce qui précède montre toute la difficulté que rencontre les chevaux d'école qui sont obligés, à chaque reprise, de s'adapter à un cavalier différent, physiquement et psychiquement.

Les stagiaires sont manipulés. Pour un cavalier sur cinq on observe aucune évolution.
Pour les autres, les courbes de pression sur les étriers sont quasiment superposables. L'ostéopathie s'adresse donc aussi au cheval qu'au cavalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Dim 17 Mar 2013 - 17:18

De la même manière que l'on échauffe les chevaux (ou que l'on devrait le faire), prendre le temps d'échauffer les cavaliers par une gymnastique à pied avant les cours (dirigée ou suggérée) permettrait d'avoir des cavaliers plus à même de se lier à leurs chevaux et de mettre en évidence leur dissymétrie; ce qui autoriserait l'enseignant à orienter son cours de manière individualisée et d'affecter ses chevaux en fonction............... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Mar 19 Mar 2013 - 12:29

En ce sens, le travail sur simulateur devrait être un incontournable de l'enseignement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Mar 19 Mar 2013 - 16:03

yveskatz a écrit:
De la même manière que l'on échauffe les chevaux (ou que l'on devrait le faire), prendre le temps d'échauffer les cavaliers par une gymnastique à pied avant les cours (dirigée ou suggérée) permettrait d'avoir des cavaliers plus à même de se lier à leurs chevaux et de mettre en évidence leur dissymétrie; ce qui autoriserait l'enseignant à orienter son cours de manière individualisée et d'affecter ses chevaux en fonction............... geek

Enfin un argument qui me convint de l'utilité de la gymnastique à laquelle je suis allergique. No


« Une équitation bien pratiquée contribue à diminuer les symptômes. Tout l'art du cavalier consiste à être le moins coercitif possible »
Le moins coercitif possible, ceci me semble être passé aux oubliettes à voir ce qui se pratique par certains compétiteurs. Crying or Very sad

Pour travailler la rectitude du cheval je préfère « lire » P Beaupère, mais l'écuyer reprend l'essentiel. Il aurait simplement dû rajouter que sur un cheval tout juste débourrer, on se contente de l'accompagner dans sa dissymétrie sans l'accentuer jusqu'à ce qu'il soit à l'aise sous le poids du cavalier.
Il parle d'un cheval droitier et dit qu'il faut positionner le postérieur droit devant le postérieur gauche, travail qui permet de ramener le postérieur droit sous la masse, alors qu'il a tendance à s'écarter dans la dissymétrie. Ce même exercice permet aussi au postérieur gauche de s'entraîner à porter plus de poids.
Dans les exercices, par exemple, EED à droite, on dit qu'on assoupli le postérieur droit, qu'en le faisant venir sous le ventre du cheval on l'habitue à porter plus de poids. Mais pendant que le postérieur droit est au soutien (pour venir sous la masse) le postérieur gauche porte tout le poids de l'arrière main, donc on renforce bien le postérieur gauche. Lorsque le postérieur gauche s'écarte, le droit ne porte pas autant de poids. Tout ceci peut paraître confus, mais j'ai l'impression que dans mon exemple, le gauche est plus sollicité que le droit et qu'on oublie souvent d'en parler. pale

L'écuyer parle de la cession à la jambe ou appui élémentaire, voici qui devrait éclaircir la discussion sur le changement de pied au galop de Soph95. Wink

J'aime beaucoup la décontraction du cheval lors des flexions d'encolure et de mâchoire de Franchet d'Espèrey.
Pour avoir testé le pas compté et ses bénéfices: remontée du garrot, j'approuve Verdi: « c'est l'allure qui met en place et pas la main » dit son cavalier. J'aurai tendance à dire que c'est l'exercice qui provoque l'attitude et non la main du cavalier. Mais pour cela, il faut accepter de perdre du temps.

Remarques:
Le centre de gravité du cheval: il me semble que le centre de gravité d'un cheval n'est jamais placé à un endroit fixe. Cela dépend de l'allure, du temps de la foulée, de l'équilibre général du cheval, de son avancée dans le travail.
À 14'31'', la jument, bai brun monté par un écuyer en présence de son ostéopathe, présente un creux dans l'encolure à hauteur de la 5eme cervicale? Est-ce une illusion d'optique ou non? Si non, pourquoi ce creux? Le creux de l'encolure n'est pas visible sur le cheval gris d'obstacle à 31'32''.

Cession de mâchoire.
En libérant la nuque d'un cheval, l'ostéopathe explique que les dorsales, au niveau du passage de sangle, ont été libérées, ce qui permettra au cheval de mieux se servir de son dos. Le cheval est un tout et l'ostéopathie ne traite pas le symptôme mais la cause. Il obtient également une cession de mâchoire. J'ai toujours du mal avec les cessions de mâchoire, au cours desquelles le cheval sort la langue: décontraction ou demande d'arrêt de la manipulation?
C'est encore plus flagrant chez Parelli. Il ne masse pas la gencive, contrairement au commentaire, mais la face interne de la lèvre supérieure, puis la langue. Il effectue « 2 manipulations ». En massant la lèvre supérieure, il passe sur le point d'acuponcture de décontraction (au milieu de lèvre, là où elle se rattache à la gencive). En massant en plus la langue, il entre dans le cheval. Il le soumet. À 11'11'' et à 11'16'' le cheval tire la langue: soumission: « laisse moi revenir » , à 11'21'' vraie décontraction cession de mâchoire.

Le lien entre Baucher, l'ostéopathie, l'équitation: c'est Racinet. Laughing
Comme aujourd'hui, personne n'est capable de monter comme Baucher, il faut un ostéopathe au cavalier pour libérer le cheval de ses blocages.
S'il est évident qu'un ostéopathe ne résoudra pas les problèmes dus à une mauvaise équitation, il débloquera le cheval, mais si le cavalier ne change pas sa façon de monter ces blocage réapparaitront, il sera quand même nécessaire d'y recourir pour un excellent cavalier, car il est des manipulations impossibles à reproduire par les exercices montés ou à pied.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Mar 19 Mar 2013 - 18:39

Je n'arrive pas à lire la vidéo elle n'y est plus? Sad Si oui quelqu'un l'aurait-il enregistré sur son ordi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Mar 19 Mar 2013 - 19:37

Il faut attendre un peu que la vidéo se met en route, puis attendre que la pub passe et ça roule!
Sinon accéder à équidia watch et faire son choix dans les documentaires Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
labretonne



Messages : 31
Date d'inscription : 19/04/2012
Age : 40
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Mer 20 Mar 2013 - 14:15

yveskatz a écrit:
De la même manière que l'on échauffe les chevaux (ou que l'on devrait le faire), prendre le temps d'échauffer les cavaliers par une gymnastique à pied avant les cours (dirigée ou suggérée) permettrait d'avoir des cavaliers plus à même de se lier à leurs chevaux et de mettre en évidence leur dissymétrie; ce qui autoriserait l'enseignant à orienter son cours de manière individualisée et d'affecter ses chevaux en fonction............... geek

je serai interessée pour connaitre un échauffement type, faisant du fitness et de la musculation, je me suis toujours demandé quoi privilégier...

muscler le fessier et mon dos m'aide beaucoup, mais en échauffement???
pour aller encore plus loin comment se préparer à être tonique mais en même temps relachée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Mer 20 Mar 2013 - 15:57

10 tours de piste de la carrière fraîchement hersée? ou.............. monter le fumier au carré?
Je plaisante Laughing Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Mer 20 Mar 2013 - 19:11

labretonne,
l'échauffement à pied a pour finalité d'assouplir les articulations qui, d'ordinaire, dans la station bipède, ne travaillent pas, ou très peu ou pas dans le sens désiré. Je vous laisse le soin d'y réfléchir et d'y répondre.
Car l'équitation, c'est aussi une réflexion personnelle!
Entre monter le tas de fumier au carré(je doute que beaucoup de BPJEPS sachent encore le faire) et les tours de carrière, je préfère le deuxième exercice... mais pas n'importe comment!............... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Mer 20 Mar 2013 - 22:37

Baucher ostéopathe...
Le titre laisse songeur après avoir vu le document.

Très intéressante la partie sur les dissymétries des chevaux et des cavaliers.

En revanche, le reste est bien peu convaincant. On adhère ou pas, mais si l'on adhère, ce ne peut être grâce à ce qui est montré.

Que voit-on en dehors du chapitre sur les dissymétries et du travail des ostéos qui ne peut être rattaché à une école plutôt qu'une autre et qui relève plutôt de la science ?
Un vieux monsieur dont les théories un rien prétentieuses n'ont apparemment jamais été mises en œuvre, ou alors dans le plus grand secret puisqu'il est impossible de voir un cheval abouti, et que l'on est donc prié de croire sur parole. Un écuyer de Saumur qui nous dit son admiration pour ce vieux monsieur, un écuyer célèbre qui malaxe la bouche de son cheval avant de le monter... et ?
Je remarque que tous ces cavaliers ne nous parlent que de la bouche, comme si l'équitation devait se pratiquer de l'avant vers l'arrière.

Quant à Baucher ostéopathe, pour en revenir au titre du documentaire... on est en droit de s'interroger. Tous les bons écuyers sont un peu ostéopathes... Mais Baucher plus qu'un autre ? Et quand ? Dans sa 2e manière, celle qu'il n'a jamais pratiqué publiquement et qui n'aura laissé aucun cheval pour témoigner de sa supériorité revendiquée ? Ou celle de la tout différente première manière dont les chevaux sont entrés dans l'Histoire mais dont la brutalité semble avoir été à l'aune de l'efficacité si l'on en croit les témoignages d'époque et les propres écrits de Baucher ?
Citation :
"Les meilleures molettes sont à cinq pointes, étant plus éloignées les unes des autres, ces pointes se font sentir plus douloureusement au cheval. Les molettes à sept ou huit pointes ont un inconvénient : elles frôlent la peau sans l'endommager et si l'on arrive pas au tégument en traversant la première peau, on s'expose à ce que le cheval ne ressente aucune douleur". (F. Baucher)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Ven 29 Mar 2013 - 20:26

fraxinus a écrit:
Un cheval qui se défend n'est pas caractériel, il a simplement mal. Toute douleur entraîne un problème locomoteur. Et tout déblocage entraîne un changement de comportement.

ou peur tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Sam 30 Mar 2013 - 16:10

Oui, c'est vrai Embarassed
Sacré "Sur l'oeil" Comment va-t-il? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
derrien



Messages : 199
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 48
Localisation : finistere sud

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Sam 30 Mar 2013 - 16:51

Ou pretexte, inattentif, non concentre, fatigue et humeur.
Les reactions d'un cheval peuvent dire oui ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valmont86

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 24
Localisation : Vienne 86

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Ven 5 Juil 2013 - 6:57

C'est dommage la vidéo n'est plus disponible Sad 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Ven 5 Juil 2013 - 8:23

Le travail sur simulateur : bof... il faut voir le prix... cela va dans le sens des écuries élitistes...! Je pense qu'un cheval gentil, porteur et musclé correctement peut faire le boulot d'un simulateur si on l'accompagne correctement. Il ne faut pas exagérer sur les conditions de travail des chevaux, de temps en temps nous aussi au boulot on fait des trucs déplaisants, ou on porte des charges trop lourdes... Si c'est justifié, reconnu, récompensé on le fait de bon coeur, je ne crois pas que ce soit si différent pour les chevaux...

Pour l’échauffement du cavalier je reviens au qi qong => ça échauffe les muscles en douceur et ça centre le cavalier. Ce n'est pas LA seule méthode, mais c'est complet et ça marche bien ici.
 
Yves, je confirme je ne sais pas monter un tas de fumier au carré !! :DMais c'est pour cela que je fais du plein air intégral... Razz

Maintenant trouvé moi un BE ou un palefrenier qui sache gérer une ration d'herbe sur pied...Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Ven 5 Juil 2013 - 12:53

Gaëlle LEPREVOST a écrit:
Le travail sur simulateur : bof... il faut voir le prix... cela va dans le sens des écuries élitistes...! Je pense qu'un cheval gentil, porteur et musclé correctement peut faire le boulot d'un simulateur si on l'accompagne correctement.

faut oser le dire cheers

@Valmont

http://questions-equestres.blogspot.fr/2013/03/video-baucher-osteopathe.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Ven 5 Juil 2013 - 14:08

L'avantage du simulateur c'est que l'on peut corriger le fonctionnement du cavalier en étant à côté de lui, en l'accompagnant par des gestes, en l'orientant dans son corps. Il est vrai que cela demande un investissement, mais pour l'avoir testé, je vous avoue que les bénéfices en rendent le coût "insignifiant"..........geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Ven 5 Juil 2013 - 15:56

Je rejoins Yves.
J'ai eu l'occasion de travailler sur le simulateur d'Isa Danne et ça a été très intéressant et très bénéfique. Le simulateur n'a pas pour fonction de remplacer le "cheval gentil, porteur et musclé correctement" mais de permettre un travail complémentaire loin d'être négligeable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Ven 5 Juil 2013 - 16:27

Pouvez-vous développer Olivier ? Si ce n'est pas indiscret depuis combien de temps pratiquiez-vous quand vous avez testé un simulateur, qu'y avez-vous corrigé précisément ?

Cette machine facilite certainement le travail de l'enseignant : elle permet de corriger dans le mouvement, de placer manuellement le cavalier

Mais le prix n'est pas négligeable : autour de 15 000 € pour le Clergerie, de 5 000 à 20 000 $ hors transport, taxes diverses et assurance pour importer des US ; investissement que n'importe quel enseignant ou club ne peut pas faire. D'une certaine façon parler d'élitisme est justifié

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Ven 5 Juil 2013 - 17:51

Personnellement, je parle du simulateur de Peteris Klavins, (kiné français) et qui doit se vendre aux alentours de 7000 € si ma mémoire est bonne!.......geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Ven 5 Juil 2013 - 19:20

Pimprenelle, je parle effectivement du simulateur de P. Klavins.

Je ne pratique pas le simulateur régulièrement pour la simple et bonne raison que je n'ai pas d'endroit où le faire dans ma région.

Je me suis mis tardivement à l'équitation et autant j'ai très vite été à l'aise dans le travail enlevé ou en équilibre, autant j'ai eu du mal à trouver ma place assis. Je cherchais une position "dressage" que personne ne semblait capable de m'expliquer en club (le mien a longtemps été très orienté obstacle avant d'évoluer). Je suis donc allé en région parisienne passer une journée avec Isa Danne dont j'avais entendu parler.
Nous avons enchaîné 2 séances de simulateurs puis 2 séances montés, l'une avec une selle sur Ivoire, un SF, pour mettre en pratique et l'autre à cru sur Nagano afin de sentir les sensations que peut donner le travail musculaire du cheval lors de certains mouvements.
Les séances sur le simulateur m'ont permis non pas de solutionner en un jour tous mes problèmes mais de comprendre dans quel sens je devais chercher. Pour moi, ça a clairement été le déclic. Plus tard, dans l'idée d'aller plus loin, j'ai travaillé avec un cavalier sur 10 ou 15 séances consacrées principalement à la mise en selle "en situation", c'est-à-dire dans le cadre d'exercice précis (monter un coin dans l'incurvation, respecter le tracé d'un cercle, travail de 2 pistes...) et en trotting sans étrier, botte à botte, sur des chemins vallonnés.

C'est aussi avec la même idée en tête que je me suis mis au yoga.
Vous l'aurez compris, à mes yeux l'assiette est primordiale et je consacre toujours au moins quelques minutes d'une séance à me focaliser sur un travail visant à l'améliorer.
Et quand je me sens trop raide, je préfère travailler enlevé plutôt que de ruiner le dos de mon cheval et le mien par la même occasion.Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Ven 5 Juil 2013 - 20:12

http://simulateur.clergerie.free.fr/simulateur.htm

D'après ce site c'est le même : on s'y réclame de P. Klavins et d'I. Danne

En dehors du prix de la machine celui des stages : 200 € pour 1/2 journée en collectif peut dissuader pas mal de monde

J'avoue que les quelques vidéos observées m'ont laissée sceptique scratch C'est pour cela que je pose des questions

Olivier a écrit:
à mes yeux l'assiette est primordiale et je consacre toujours au moins quelques minutes d'une séance à me focaliser sur un travail visant à l'améliorer

messages croisés Embarassed 

l'assiette me semble aussi essentielle ; sans assiette, pas de précision, pas de sécurité non plus

Pour apporter de l'eau au moulin d'Yves- Katz-indigné Wink : on ne fait actuellement pas assez travailler l'assiette, en particulier avec les adultes. Je pense que c'est pour ne pas les lasser avec un travail assez ingrat au moins au début

Rechercher d'emblée une position dressage me semble aller au-devant de la difficulté ; mais pourquoi pas si on aime ?
Si on est moins volontaire on peut trouver d'abord une position où on se sent à l'aise, en confiance, et améliorer ensuite...à condition d'avoir de bons conseils. Si on ne les donne plus, c'est logique d'aller les chercher

Citation :
monter un coin dans l'incurvation, respecter le tracé d'un cercle, travail de 2 pistes... et en trotting sans étrier

vous auriez apprécié mon ancien moniteur et réciproquement !!! vous décrivez ses marottes Wink


Dernière édition par pimprenelle le Ven 5 Juil 2013 - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   Ven 5 Juil 2013 - 20:50

Notez que je n'ai pas dit que c'était donné. Mais parfois, une dépense apparemment un peu élevée peut s'avérer très rentable par rapport aux objectifs que l'on se fixe.

Les vidéos... Objectivement, quelqu'un ne me connaissant pas et regardant l'extrait vidéo de ma séance pourrait ne pas en penser le plus grand bien. Ce qu'il faudrait savoir, c'est ce que les séances ont apporté (ou pas) aux personnes qui les ont faites... et quel travail personnel ces personnes ont-elle engagé par la suite. Celui qui prend le simulateur pour le remède miracle est inconscient. Comme le dit Yves, le simulateur, c'est d'abord l'occasion de travailler avec quelqu'un à vos côté qui peut intervenir en temps réel, mettre le doigt sur une crispation, orienté le cavalier... Il va sans dire que la qualité de l'enseignant qui se tient à côté du simulateur est, comme toujours, primordiale.

Cela dit, on peut très bien faire sans le simulateur. L'outil existe et si les grandes écoles s'en servent, on peut penser que ce n'est pas par snobisme. Le cavalier amateur fera en fonction de ses moyens et de sa sensibilité.

pimprenelle a écrit:
vous auriez apprécié mon ancien moniteur et réciproquement !!! vous décrivez ses marottes Wink
Je crois que j'aurais apprécié les moniteurs "à l'ancienne" dans ce qu'ils avaient de bon si j'en crois ce que je lis chez certains (rigueur, sérieux, compétence...), mais probablement pas dans ce qu'ils avaient de moins bons si j'en crois ce que je lis chez d'autres ("brutalité", esprit militaire...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;   

Revenir en haut Aller en bas
 
Equitation, ostéopathie, Baucher... et les autres;
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'ostéopathie utile pour les amputés ?
» Les bienfaits de l'Ostéopathie Equine ! :)
» chevaux, cavaliers et ostéopathie
» Ostéopathie
» Questionnaire sur l'ostéopathie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Connaissance du cheval-
Sauter vers: