CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 à l'école des Maîtres : Mario Luraschi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Mar 5 Mar 2013 - 19:36

pimprenelle a écrit:


Si ces conseils douteux déplaisent on peut ne pas les appliquer, s'y prendre autrement pour montrer que c'est possible et s'en expliquer après, non ?

Certainement pas! Quand on est débutant, même si on a parfaitement intégrés les principes théoriques corrects, on n'a pas l'entraînement et le timing pour pouvoir faire la démonstration du bien fondé de la meilleure manière.
Reprenons le cas de votre poney shamallow brutalises et "contre-dressé" à la cravache : vous croyez sérieusement qu'un galop 2 ou 3 pourra rééduquer ce pauvre cheval en une session? C'est une blague!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Mar 5 Mar 2013 - 20:34

Et après Yves s'étonnera que les enseignants ne participent pas plus... Si c'est pour se faire lyncher ! Rolling Eyes
Et par qui exactement ? Des gens qui ont fait quoi, prouvé quoi de mieux que ces enseignants ?
À part Yves qui a lui-même enseigné et qui parle donc d'un métier qu'il a connu (j'écris volontairement au passé car je pense que le club qu'Yves a connu n’existe plus aujourd'hui, et pas seulement par la faute des enseignants ni même de la FFE), quelles sont les références dans le domaine qui nous intéresse qui permettent de prononcer des sentences aussi définitives ?
Comment initier un dialogue quand chaque tentative de compréhension du vécu de l'enseignant est immédiatement rejetée, dénigrée ?

Si l'objectif est de renverser la FFE, c'est perdu d'avance, elle vit très bien sans vous. Et ce ne sont pas 6000 signatures aux motivations très diverses (et qui seront cocufiées par des personnes qui sont avant tout intéressées par le sport de haut niveau) qui feront le poids face aux nombres de licenciés... ni même dans le monde des cavaliers non encartés qui n'ont que faire de changer la fédé ou même d'en créer une nouvelle.
Si l'objectif est de faire évoluer les pratiques au sein de la FFE, c'est perdu d'avance avec une telle approche. Quand on dit à quelqu'un qu'il est nul, mauvais, incapable, qu'il ne comprend rien, n'est bon à rien, etc., il a rarement envie d'écouter son interlocuteur par la suite... et encore moins de discuter. Étonnant, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Mer 6 Mar 2013 - 0:00

Mon Quidam a écrit:

affraid Mais quelle absolue hérésie

Vous savez quoi ? Un peu d'humour ne fait pas de mal...shamallow était une piste ; vous ne l'avez pas aperçue parce que vous ne voyez que ce qui vous permet de coincer un interlocuteur s'il n'abonde pas dans votre sens

Citation :
Quand on est débutant, même si on a parfaitement intégrés les principes théoriques corrects, on n'a pas l'entraînement et le timing pour pouvoir faire la démonstration du bien fondé de la meilleure manière.

D'une part c'est vous qui parlez de débutant
D'autre part essayer de mettre en oeuvre les principes théoriques corrects n''est pas réservé aux G8. Il peut même arriver qu'un enseignant apprécie les initiatives de ses élèves, voire ses contradictions : ça prouve qu'au moins il s'intéresse et essaye de comprendre

Il me semble qu'il y a deux plaies dans l'équitation, en dehors de l'incurie évidente et célèbre des enseignants : se prendre bien trop au sérieux et attendre tout de l'enseignant...en mettant leur bombe certains cavaliers déposent leur cerveau au vestiaire Very Happy Very Happy Very Happy excusable s'ils sont au poney-club, plus par la suite

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Mer 6 Mar 2013 - 1:49

pimprenelle a écrit:
Mon Quidam a écrit:

affraid Mais quelle absolue hérésie

Vous savez quoi ? Un peu d'humour ne fait pas de mal...shamallow était une piste ; vous ne l'avez pas aperçue parce que vous ne voyez que ce qui vous permet de coincer un interlocuteur s'il n'abonde pas dans votre sens

Bah tiens... No

Pour moi, les plaies de l'équitation sont la maltraitance du cheval et les accidents, potentiellement graves qui en découlent.
Après chacun voit midi à sa porte, y compris les humoristes... Rolling Eyes

Consternant. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Mer 6 Mar 2013 - 6:35

On peut ne pas être d 'accord, mais le faire savoir avec politesse et en respectant l'autre................
Il est parfois consternant, Mon Quidam, (c'est votre adjectif), de lire votre agressivité!........................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Mer 6 Mar 2013 - 11:22

d'accord avec Yves, ces bulles d'intolérance dans le forum me lassent, et en éloignent les personnes comme moi qui souhaitent simplement discuter avec passion autour du cheval, de l'équitation, et ce sans se heurter à des murs d'opinion inébranlables ...
Je le redis : la première des qualités, c'est de pouvoir se remettre en question ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Jeu 7 Mar 2013 - 18:52

Yveskatz est le créateur, l'administrateur, le modérateur, tout ce qu'il veut sur son forum, et calmer le jeu en fait partie et c'est tant mieux.
Mon Quidam est chatouilleuse, chacun fait ce qu'il peut de sa propre idiosyncrasie, et Pimprenelle en a fait les frais, j'aurai tiqué également, « hérésie » m'enrage personnellement.
Quidam: ne lâchez pas sur ma pomme votre jument orpheline, je ne veux pas finir en lasagnes. Laughing
L'énervement des dernières répliques ne résultent pas d'un besoin de « poutrer » son interlocuteur, mais plutôt de l'impression de ne pas réussir à faire entendre son point de vue.
Pimprenelle et Mon quidam ont des expériences différentes et des styles opposés, mais le fond de la discussion est fort intéressant et les argumentations exposées ne manque pas de bon sens, de part et d'autre.
Exposé différemment est ce que ce qui suit ne mérite pas un peu d'attention?
Citation :
"des bonnes mains sont des mains qui se ferment lentement et s'ouvrent très rapidement"
Si le cavalier est aussi « tonique qu'un shamallow » et par conséquent le cheval aussi, alors le cheval obéit à son cavalier!
La solution consiste à apprendre à gérer son énergie et à la communiquer correctement au cheval.
Quand on est débutant, même si on a parfaitement intégrés les principes théoriques corrects, on n'a pas l'entraînement et le timing pour pouvoir faire la démonstration du bien fondé de la meilleure manière.

Primprenelle, je suis avec attention tous vos posts et j'y adhère, je crois que nous avons la même expérience des centres équestres et la même opinion des enseignants. En plus votre profession rend vos énoncés posés parfaitement clairs.
Mon Quidam, je me suis faite à votre style (avec un peu de mal et parce que pour l'instant je n'ai pas eu à le subir en direct) mais vos remarques m'interpellent, elles illustrent parfaitement ce que j'appelle le point de vue différent ( une vallée ne présente pas le même aspect selon l'endroit où l'on se trouve). Et ces différents points de vues aident à avoir une meilleure idée de l'ensemble et donc à la précieuse remise en question (sans intention d'attaque personnelle) chère aux cavaliers.
Zabot29, vous savez tout le respect que je porte aux instituteurs en général et à toutes vos interventions et vous avez parfaitement raison d'en appeler à la remise en question. Mais cette « remise en question » tout comme « l'humilité » intervient toujours pour remettre quelqu'un en cause, bref comme le Dahu on en parle beaucoup et on la voit rarement, pour la bonne raison que c'est un phénomène trop intime pour être exposé au grand jour.
Personne n'a d'opinion inébranlable, juste des opinions dues à des expériences différentes et personnes (enfin je suppose) n'a de doctorat en communication, d'où incompréhension, hélas.

Tout ça pour dire qu'il est dommage de cesser toute discussion sur un sujet intéressant. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Ven 8 Mar 2013 - 10:48

admirable Fraxinus qui essaie de réconcilier tout le monde en mettant l'accent sur les points communs et le bienfait de l'échange !!
bravo, vous avez parfaitement raison, je n'ai pas votre mansuétude ...ma patience a parfois des limites , je dois le reconnaître..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Ven 8 Mar 2013 - 14:53

Zabot vous allez me faire rougir Embarassed

Gardez votre patience pour vos élèves, il la mérite bien plus que nous et nos chamailleries pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Ven 8 Mar 2013 - 15:40

La vérité sort de la bouche des enfants............et de celles et ceux qui les éduquent................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Sam 9 Mar 2013 - 9:38

zabot29 a écrit:
d'accord avec Yves, ces bulles d'intolérance dans le forum me lassent, et en éloignent les personnes comme moi qui souhaitent simplement discuter avec passion autour du cheval, de l'équitation, et ce sans se heurter à des murs d'opinion inébranlables ... ...

J'en suis bien triste. J'ai tout à apprendre mais le plaisir de venir vous lire n'est plus.

Ne voudriez-vous pas essayer, Embarassed s'il vous plaît, de mettre votre belle énergie à faire des posts un peu plus synthétiques et pédagogiques mais moins lyriques ?

Educaval est un forum d'une très grande richesse sur le plan du savoir, comme il en existe peu.
Puisse la qualité de nos relations humaines en être à la hauteur.

Bien à vous.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bénédicte Desgroux

avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 55
Localisation : Buthiers (77)

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Sam 9 Mar 2013 - 12:27

Aller !!! Bientôt le printemps !!! Respirez un bon coup et hop hop hop c'est reparti !!! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitathome.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Sam 9 Mar 2013 - 15:49

Ue profite des dernières interventions pour rappeler QUE:
EDUCAVAL SE VEUT FORUM D'ECHANGES
Je pars du principe que les gens qui interviennent sont raisonnables (doués de raison), bien éduqués (respectueux des autres) et sûrs de leurs conceptions tout en acceptant celles des autres, prêts à les entendre, sinon à les comprendre.

.Il me serait agréable de garder quelques temps encore mes illusions!....................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Lun 11 Mar 2013 - 17:05

Bénédicte Desgroux a écrit:
Aller !!! Bientôt le printemps !!! Respirez un bon coup et hop hop hop c'est reparti !!! geek
cheers


Le Goff a écrit:
Ne voudriez-vous pas essayer, s'il vous plaît, de mettre votre belle énergie à faire des posts un peu plus synthétiques et pédagogiques mais moins lyriques ?

synthèse: Very Happy

Pimprenelle a écrit:
Tous les enseignants ne sont pas excellents. En revanche c'est exagéré de les qualifier tous de mauvais.
Il n'est pas question non plus d'accuser uniquement l'élève, mais de lui reconnaître une part de responsabilité

D'ordinaire, l'enseignant donne des consignes et le cavalier les exécute.
Serait-il possible de rendre le cavalier plus « acteur » de son propre apprentissage?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Mer 13 Mar 2013 - 16:18

retour de vacances bienvenues pour digérer les joyeusetés reçues sur ce post

fraxinus, j'envie votre diplomatie...si hérésie m'a amusée, "abruti, brutalité, expédients, régresser" étaient plus que moyens

pour répondre à votre question en faisant court : avant d'être acteur d'un apprentissage il faut, d'après les chercheurs en pédago, avoir acquis quelques éléments de base
en équitation l'élément essentiel me semble être la stabilité aux trois allures et en cas de plaisanterie du cheval
à partir de là on peut être acteur, i.e. agir dans la sécurité et sans nuisances pour le cheval



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Mer 13 Mar 2013 - 17:41

Pimprenelle: ravie de vous lire à nouveau. Wink
La façon de transmettre un message est tout aussi importante, sinon plus, que le contenu du message, surtout par écrit. pale

Pour être acteur de son apprentissage, comme pour poser des questions, il est vrai qu'il faut avoir acquis des éléments de base. En plus de ceux que vous énoncez, il me semble que des chevaux parfaitement dressés, comme les haflingers de Mr Georges Cotrait au salon du cheval, peuvent accélérer l'apprentissage des bases indispensables au cavalier.

En centre équestre, on rencontre souvent deux cas de figures: soit la reprise traditionnelle, au cours de laquelle l'enseignant apporte tout: énoncé de l'objectif du cours, programme d'exercices, technique à assimiler pour les exécuter, débriefing ou bilan en fin de cours; soit horse ball ou jeux, même à partir du niveau 2. Peut-on concevoir un autre type de pédagogie en équitation?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Mer 13 Mar 2013 - 17:42

Avant d'avoir acquis équilibre et liant qui permettent de devenir acteur sans "nuire " au cheval, on peut être acteur en travaillant à pied à l'épaule ou à la longe. Cela présente l'avantage indéniable d'habituer le cavalier aux mouvements du cheval, de les visualiser avant de les ressentir et de comprendre/ sentir ce qu'est la finesse de l'action des aides............... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Mer 13 Mar 2013 - 22:04

D'accord sur la longe et le travail à pied
Pour donner grain à moudre aux râleurs Laughing rares sont les endroits où on propose ces exercices aux débutants

Même chose pour la voltige. J'ai regardé pas mal de vidéos pour comprendre en quoi ça consiste puisque je ne connaissais que par les championnats vus à la télé.
Il y a effectivement des choses que je ne ferais pas mais d'autres qui faisaient partie de la mise en selle quand j'étais jeune, et je me sentirais tout à fait en mesure de les refaire actuellement

fraxinus a écrit:
Pimprenelle: ravie de vous lire à nouveau.

merci Smile

Citation :
Peut-on concevoir un autre type de pédagogie en équitation?

vécu dans 2 lieux différents : indication à chaque cavalier de sa mission du jour sans lui dire comment s'y prendre ; l'enseignant reste disponible pour répondre aux questions ou corriger spontanément celui qui patouille...un système qui me convient très bien : il pousse à réfléchir et c'est gratifiant de trouver la solution
Mais dans les 2 cas les cavaliers ne sont pas débutants, sans être pour autant des cracks (en tout cas pour ma part)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Ven 15 Mar 2013 - 14:19

Pimprenelle a écrit:
D'accord sur la longe et le travail à pied
Pour donner grain à moudre aux râleurs rares sont les endroits où on propose ces exercices aux débutants
je plussoie, de même que les longues rênes, sur licol se serait envisageable? pale

Pimprenelle a écrit:
Même chose pour la voltige. J'ai regardé pas mal de vidéos pour comprendre en quoi ça consiste puisque je ne connaissais que par les championnats vus à la télé.
Il y a effectivement des choses que je ne ferais pas mais d'autres qui faisaient partie de la mise en selle quand j'étais jeune, et je me sentirais tout à fait en mesure de les refaire actuellement
Je comprends mieux vos réticences. Very Happy
Les championnats sont l'œuvre de gymnastes accomplis qui ont commencé par le début: sentir les allures, acquérir de l'équilibre assis, puis des exercices de mise en selle: genre, moulin , à genoux, accroupi, descendre du cheval en marche (très important pour minimiser les chutes par perte d'équilibre) avant d'en arriver au championnats. Les exercices de mise en selle sont plus faciles sur un cheval équipé d'un surfait de voltige et d'un grand tapis que sur une selle, et surtout le cavalier n'a pas à s'occuper de diriger le cheval. Wink

Pimprenelle a écrit:
vécu dans 2 lieux différents : indication à chaque cavalier de sa mission du jour sans lui dire comment s'y prendre ; l'enseignant reste disponible pour répondre aux questions ou corriger spontanément celui qui patouille...un système qui me convient très bien : il pousse à réfléchir et c'est gratifiant de trouver la solution
Mais dans les 2 cas les cavaliers ne sont pas débutants, sans être pour autant des cracks (en tout cas pour ma part)

Je vois ce que voulez dire, des reprises telles que vous les décrivez s'adressent bien à des cavaliers non débutants.
Je me posais la question d'un enseignement différent de la reprise traditionnelle, en pensant à ce que qu'avait suggérer Diego Mulot en western. Diego, si vous passez par ici,détaillez nous vos reprises. Razz
En poney club on instaure les jeux très tôt. Or si les jeux permettent de prendre de l'assurance, souvent les gamins prennent de mauvaises habitudes en selle. Au cours de ces reprises jeux , il n'est pas possible de corriger efficacement l'élève qui est en totale autonomie. Ne serait-il pas possible de concevoir un type de cours qui soit entre la repris traditionnelle et le jeux, qui impliquerait le cavalier dans la recherche active de l'objectif à atteindre? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Dim 17 Mar 2013 - 18:40

Je regrette aussi le silence de DiegoMulot d'autant qu'une émission sur l'EW a dernièrement montré que les débutants y progressent plus vite qu'en classique.

Certains de ces débutants sont des transfuges de l'équitation classique, ça doit leur faciliter les choses. Mais il doit aussi y avoir une explication pédagogique

Citation :
les longues rênes, sur licol se serait envisageable?

sur licol je ne sais pas, mais les longues rênes plaisent beaucoup à ceux qui ont l'occasion d'essayer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Dim 17 Mar 2013 - 21:45

[quote="fraxinus"]
Pimprenelle a écrit:
Au cours de ces reprises jeux , il n'est pas possible de corriger efficacement l'élève qui est en totale autonomie. Ne serait-il pas possible de concevoir un type de cours qui soit entre la repris traditionnelle et le jeux, qui impliquerait le cavalier dans la recherche active de l'objectif à atteindre? scratch

Bien sûr que si. Cela s'appelle la pédagogie active. A l'opposé de la pédagogie directive, où l'enseignant donne des consignes que l'élève exécute, l'enseignant met en place des dispositifs et laisse l'élève expérimenter. Après un temps de recherche où l'élève cherche seul le bon geste, l'enseignant vient donner explications et conseils techniques.
Depuis le début de mes années de formation on nous incite à enseigner dans ce sens dés que possible. Cette pédagogie demande un plus grand investissement de l'enseignant, qui doit être imaginatif pour trouver des dispositifs, doit déplacer plus de matériel, et lors de sa séance doit être capable d'intervenir à bon escient sans mâcher le travail à ses élèves, tout en ayant toujours les autres à l’œil. Elle a pour avantage de rendre les élèves plus acteurs de leur progression, et inscrit ces progrès dans la durée.

Bien sûr toutes les séances ne peuvent se faire sous cette forme de pédagogie. Une séance sur l'apprentissage des aides du départ au galop par exemple, devra être menée d'une façon plus directive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Dim 17 Mar 2013 - 22:27

euh Surprised j'avais proposé :
Citation :
indication à chaque cavalier de sa mission du jour sans lui dire comment s'y prendre ; l'enseignant reste disponible pour répondre aux questions ou corriger spontanément celui qui patouille...

en accord avec la pédagogie active dont vous parlez Florie

chaque approche a ses avantages et ses inconvénients

les + de la péda active : implique l'apprenant puisqu'il cherche, ce qu'on trouve est en principe compris
les - : à chercher trop longtemps on peut se lasser, on trouve parfois par hasard sans vraiment comprendre

vous dites "on nous incite à enseigner dans ce sens dés que possible", sous-entendu ce n'est pas possible d'emblée. A partir de quand cela le devient-il ?

je pense que fraxinus faisait allusion à ces jeux désordonnés où une troupe d'enfants s'amuse certainement mais en oubliant toute technique. Si le groupe est important il doit être très difficile voire impossible pour l'enseignant de voir ce que fait chaque cavalier à chaque instant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Lun 18 Mar 2013 - 6:20

Suite des commentaires à déplacer dans la catégorie pédagogie, svp... Ensuite, je serais peut être amené à intervenir................ geek
J'y ouvre un sujet: les méthodes pédagogiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Lun 18 Mar 2013 - 7:49

pimprenelle a écrit:
euh Surprised j'avais proposé :
Citation :
indication à chaque cavalier de sa mission du jour sans lui dire comment s'y prendre ; l'enseignant reste disponible pour répondre aux questions ou corriger spontanément celui qui patouille...

en accord avec la pédagogie active dont vous parlez Florie

chaque approche a ses avantages et ses inconvénients

les + de la péda active : implique l'apprenant puisqu'il cherche, ce qu'on trouve est en principe compris
les - : à chercher trop longtemps on peut se lasser, on trouve parfois par hasard sans vraiment comprendre

vous dites "on nous incite à enseigner dans ce sens dés que possible", sous-entendu ce n'est pas possible d'emblée. A partir de quand cela le devient-il ?

je pense que fraxinus faisait allusion à ces jeux désordonnés où une troupe d'enfants s'amuse certainement mais en oubliant toute technique. Si le groupe est important il doit être très difficile voire impossible pour l'enseignant de voir ce que fait chaque cavalier à chaque instant

Si, bien sûr c'est possible d'emblée. Comme je l'ai écris plus haut ce n'est pas possible sur certains objectifs de séance.

Quand aux jeux dont vous parlez, si ils n'apportent rien techniquement (pour avoir essayé, les enfants dans l'émulation ne sont pas du tout réceptifs aux conseils techniques), ils sont important pour la mise en confiance et aident à la prise d'autonomie. S'ils ne doivent pas être l'apanage de toutes les séances, sauf avec les tout petits, ils ont quand même une grande importance dans l'apprentissage de l'équitation pour les enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   Lun 18 Mar 2013 - 8:47

SVP,déplacez vos prochaines interventions sur la pédagogie dans le sujet ouvert sur la gestion des cours................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: à l'école des Maîtres : Mario Luraschi   

Revenir en haut Aller en bas
 
à l'école des Maîtres : Mario Luraschi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mario Luraschi - 15 au 18 novembre
» Stage Mario Luraschi
» Le monde de Mario Luraschi ...
» Mario adore les sedums !!!
» Le quotidien avec un poulain..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: