CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Quid du reculer?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Quid du reculer?   Dim 20 Jan 2013 - 16:47

Ce post pour ne pas dévier de celui des 7 Jeux....
Le reculer :
1/ Quand le demander? quand le cheval accepte de s'arrêter sans se braquer ni dans sa bouche, ni dans sa nuque, en acceptant le contact de la main. L'arrêt se demande en se grandissant dans son buste, en se "bloquant dans son bassin" sur des mains soutenues.
2/ Le cheval acceptant de s'arrêter, le cavalier bascule son bassin pour peser plus sur son pubis que sur son anus, ce qui lui avance les épaules légèrement à la verticale. Puis le cavalier serre ses cuisses et demande la marche arrière, en fermant alternativement ses doigts sur les rênes qui n'ont pas changé de place depuis l'arrêt?. Dès que le cheval recule, les cuisses se desserrent et le bassin accompagne le mouvement rétrograde avec des mains maintenant silencieuses. Un pas et le cavalier repasse sur son anus, mains abaissées en envoyant le nombril vers la nuque du cheval pour que le cheval se reporte en avant.
3/ si le cheval ne recule pas, j'insiste la demande des mains et utilise s'il le faut des mollets que le passage sur le pubis a amené à reculer légèrement de leur position habituelle.

Une fois que le cheval a compris le mouvement rétrograde, s'attacher à ce qu'il recule droit avant que de travailler le reculer sur la courbe............ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Dim 20 Jan 2013 - 16:58

yveskatz a écrit:
le cavalier bascule son bassin pour peser plus sur son pubis que sur son anus

ça a le mérite d'être très clair comme explication mais j'aurais plutôt parlé des ischions que de l'anus, c'est plus glamour lol! lol!

ok, je sors Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Dim 20 Jan 2013 - 17:01

C'est plus clair, donc plus compréhensible facilement , donc plus pédagogique... et en plus le mot est dans le dictionnaire et d'un emploi courant.............. geek
Mawawa, vous pouvez revenir........... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Dim 20 Jan 2013 - 20:20

Je viens d'écrire un super long post pour répondre et pfffit ! disparu, je suis dégoutée Sad
Le temps de m'en remettre et je recommence Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Dim 20 Jan 2013 - 21:14

Bon, je recommence donc :
comme je fais d'une priorité les aides de l'assiette, j'utilise mes ischions pour faire reculer. Comme le dit Yves, je passe en légère antéversion et comme le cheval est attenitf à mes actions d'ischions, j'indique par un discret mouvement vers l'arrière de l'ischion le recul au postérieur le plus en situation de le faire.
Le simple report de la masse sur l'arrière main indiquant une prise d'équilibre pour le reculer est récompensé. T immédiatement je replace mon bassin droit et demande le départ au pas ou au trot, toujours avec l'ischion interne s'adressant au post interne.
Trés rapidement les chevaux identifie ce mouvement du bassin qui indique la marche arrière et le signal de l'ischion est entendu.
Je connais aussi ce rôle des mains qui renvoie le mouvement en avant vers l'arrière et il me convient bien. Jai beaucoup pratiqué ainsi
Contrairement aux mains qui s'opposent aux jambes, qui tirent en arrière ou par effet de cisaillement. Beurk !

Maintenant je préfère avoir des aides encore plus cohérentes et très distinctes avec le mouvement du reculer, finalement en "reculant" moi-même !. Je trouve ça plus fin comme indication. C'est mon sentiment perso bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Dim 20 Jan 2013 - 22:42

Je fais un copier/coller (rectifié) de ce que j'ai déjà dit a propos du reculer par ailleurs (avec vidéo a l'appui) puisque sa place est ici:

"Je n'adhère surtout pas pas a la forme qui consiste a demander un reculé a un cheval qui ne tient pas a se porter en avant... c'est la meilleure manière, a mon sens, de le faire s'acculer, ce qui est a proscrire dans tous les cas, car action extrèmement négative...

Par contre le fait de le persuader que reculer devient son idée, là j'adhère totalement...

Mais voyons maintenant comment nous le demandons:

Serrement des doigts sur des rênes tendues proposant alors un appui au cheval par l'action "sporadique" et "discrète" des jambes....
le cheval est surpris car on lui demande d'aller en avant mais la porte est fermée...et là, commence SA réflexion car le cavalier ne lui laisse aucune autre alternative...
Il faut tres peu de temps pour que le cheval amorce ne serai ce que l'intention du début d'un report de poids vers l'arrière, c'est dire l'amorce du reculer....
relâchement total et instantané des rênes ...approbation et récompenses...
Et là encore se situe SA deuxième réflexion...tout va bien se dit il si j'entame une marche en arrière...
Et c'est gagné....le cavalier n'a rien demandé a part de se porter "en avant"...et le cheval a agit par sa seule comprehension, un peu par hasard au début mais très vite par sa seule réflexion !


Et j'ajoute qu'un reculé ne peut (et ne dois) se demander que sur un cheval "en avant"...





Dernière édition par daffos le Lun 21 Jan 2013 - 8:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Lun 21 Jan 2013 - 1:05

Maryan a écrit:
Bon, je recommence donc :
comme je fais d'une priorité les aides de l'assiette, j'utilise mes ischions pour faire reculer. Comme le dit Yves, je passe en légère antéversion et comme le cheval est attenitf à mes actions d'ischions, j'indique par un discret mouvement vers l'arrière de l'ischion le recul au postérieur le plus en situation de le faire.


Vous voulez dire en rétroversion? confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Lun 21 Jan 2013 - 9:00

Le "reculé" est la base de travail essentielle pour permettre au cheval de muscler son arrière main et de s'équilibrer sur les hanches....

C'est en effet par ce seul moyen que la masse vient se positionner en reculant sur les postérieurs, au lieu que ce soit les postérieurs qui viennent s'avancer sous celle ci...

Le reculé DROIT des épaules aux hanches doit être pour le cheval aussi facile que la marche en avant et constitue un exercice a pratiquer assidûment ...n'en déplaise a l'enseignement fédéral qui le stigmatise au lieu de l'encourager !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Lun 21 Jan 2013 - 9:34

j'aurais voulu vous communiquer un document PDF mais ???
essai :


Une quatrième allure indispensable
Par ADAMO WALTI

On ne donnera jamais assez d’importance à cette allure.
Aucun dressage n’est possible sans prêter une attention
toute particulière au « reculer ».
Etudions, pour l’exemple, la conformation physique du
quarter horse.
C’est un dragster américain. Gros moteur. Toute la puissance à
l’arrière. Légèreté et maniabilité à l’avant. Gros pneus à l’arrière,
petites roues à l’avant. Bref, fait pour les démarrages foudroyants.
Il faut donc profiter de cette qualité, l’entretenir, la fluidifier pour
en faire une allure utilisable instantanément. Il y a 30 ans, lorsque
j’organisais des stages avec Jean d’Orgeix, il préconisait, pour les
chevaux de saut d’obstacle de haut niveau, 300 mètres de reculer
par jour. C’est indispensable pour la culotte du cheval, les muscles
abdominaux, la souplesse du dos, etc.
Personnellement, je commence à travailler le reculer durant
les premiers mois de vie du poulain, en showmanship. C’est-à-dire
à pied, en licol.
La réponse au mot « back » sera d’abord un pas, puis deux, etc.
J’ai au préalable entretenu le travail en showmanship (à pied) de
la mère du poulain jusqu’à la mise bas. Le bébé dans le ventre
de sa maman, a-t-il entendu le mot « back » suivi d’une secousse
aimable, bien au chaud ? Je vous laisse le choix d’adhérer ou non
à cette image poétique, mais non négligeable.
Dans ce cas, il aura aussi entendu le mot « Woah » et le bruit du
bisou, et il sera bien content de voir enfin ce que cela veut dire !
J’aime bien parler de mon travail dans ce sens.
Très vite, le reculer est adopté par le poulain, au licol, puis monté
ensuite en side-pull, bozal, filet. Bientôt, je demanderai de plus
en plus de reculer. J’exigerai un pas de reculer systématiquement
à chaque arrêt afin de réengager mon cheval immédiatement.
Apprenez que l’abaissement de l’encolure est systématique par
l’engagement des postérieurs. L’horizontalité de sa monture passe
par l’engagement des postérieurs.
Le rassembler n’est pas adapté à la conformation du cheval américain
de travail, bétail ou autre. J’ai revu complètement mon travail et mes

idées sur les chevaux américains dont la morphologie est, en général,
naturellement inclinée (le garrot est plus bas que la croupe).
Le garrot étant plus bas que la croupe, on ne peut encapuchonner
exagérément l’encolure du quater ou paint horse sans risquer de
graves lésions cervicales.
Emporté moi-même par la nouvelle mode des chevaux exagérément
placés, j’ai eu deux chevaux dont la moelle épinière se coinçait. Ils
se tétanisaient de douleur. J’ai découvert la cause de ces lésions à
l’école vétérinaire de Maison-Alfort avec des radios du rachis et de la
colonne vertébrale.
Mes chevaux doivent avoir une encolure dans le prolongement
du dos et non relevée à l’ibérique ou à l’arabe, c’est à dire
une attitude western et non classique réservée aux chevaux de
dressage ou d’obstacle, etc. Si l’arrière main et le dos solidifiés
par un bon travail sont forts, l’encolure, la tête, le nez, toute l’avant
main viendra légère sur la main et le cheval (se) tiendra.
Mr le colonel de la Porte du Theil, du Cadre noir de Saumur,
l’a dit devant moi un jour où il essayait un cheval de cutting :
“ A voir comme cela, on dirait que vos chevaux son « sur le nez »
mais en fait ils se tiennent. Bravo ! »
Nos chevaux doivent être perpétuellement engagés sans effort,
ce qui permet de démarrer au galop, de spinner, faire un roll-back,
reculer instantanément sans avoir à se rassembler avant de répondre.
Il faut travailler à pied et à cheval. Un truc, lorsque vous demandez
à votre poulain son premier pas de reculer :
 – Dites « Back »
2 – Appuyez sur son chanfrein avec le licol, en mettant de la
pression sur la longe en direction de ses pieds
 – Lorsqu’il vous donne un pas, relâchez immédiatement la pression.
4 – Recommencez. Lorsque vous demandez : « Inconfort ». Il
vous donne, vous relâchez : « Confort ».
A cheval, procédez de la même façon : demandez et relâchez
lorsqu’il donne, et ainsi de suite.
Un reculer bien fait, c’est de l’aspirine pour le dos de votre cheval.
Le reculer du corps du cheval doit être obtenu par traction des
postérieurs vers l’arrière et l’avant suivra, abaissé et bien droit, et non
par pulsion des antérieurs vers l’arrière ce qui risque de creuser le dos
si vos mains sont dures, et d’endommager les jarrets et les vertèbres
dorsales et cervicales. Il faut vousser le dos, engager les postérieurs,
déséquilibrer vers l’arrière tout ce que vous voulez, sauf tirer
vers l’arrière.
N’oubliez pas, un cheval tire à l’inverse qui point qui le retient, donc
si vous tirez en arrière il réagira vers l’avant, si vous montez vos
mains au plafond il tirera vers le bas d’où abaissement de l’encolure
et un reculer léger, rapide, efficace et, « bon pour la santé » du
cheval. C’est aussi ce que vous cherchez, n’est-ce pas ?
Bonne séance ami cavalier, soigneur western. ◊


Lors d’un reculer
correctement
exécuté,
l’arrière main
tracte l’avant main.

Légende d'une photo de reculer :
Lors d’un reculer correctement exécuté, la ligne du dessus doit être tendue comme un arc, du bout du nez au bout de la queue.


AADAMO WALTI
aime à dire qu’il “a été
cheval pendant 25 ans ”
—danseur de cabaret,
il portait sa partenaire.
Formé classique, il est
passé au western en
1990 et a remporté 60
titres de champion de
France et d’Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Lun 21 Jan 2013 - 18:31

Comme adamo wolti, je me sers de la voix à pied puis à cheval ("recule").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Lun 21 Jan 2013 - 19:34

Je prend acte de la façon de demander le reculer d'une de mes relations, instructeur dans un important centre équestre de la région Toulousaine...
Je trouve cette façon intelligente car l'action demandée en préalable au reculé prépare l'abaissement des hanches...abaissement des hanches qui est le principal atout du reculé réussi...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Sam 26 Jan 2013 - 20:49

Oui pardon, Rétroversion !!! Évidemment Embarassed

Entièrement d'accord avec Daffos : je n'aborde jamais le reculer avec un cheval qui n'est pas avant. Je ne le demande pas non plus aux chevaux qui ont facilement tendance à reculer ou se pointer lorsqu'ils sont inquiets et tant que ces 2 choses ne passent pas aux oubliettes.

Le reculer reste un efforts non négligeables des jarrets. Je souscris à l'idée qu'il ne faut pas en abuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Sam 26 Jan 2013 - 21:00

Pour muscler et surtout alléger ma monture, un entraineur m'avait suggéré de reculer sur un plan ascendant.

Que pensent les spécialistes de cet exercice ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Estelle35

avatar

Messages : 133
Date d'inscription : 24/07/2012
Localisation : Rennes

MessageSujet: Re: Quid du reculer?   Sam 26 Jan 2013 - 21:09

DiegoMulot a écrit:
Pour muscler et surtout alléger ma monture, un entraineur m'avait suggéré de reculer sur un plan ascendant.

Que pensent les spécialistes de cet exercice ?

C'est un excellent exercice pour renforcé le rein et assouplir le dos ainsi que pour (ré)apprendre au cheval à se servir de ses hanches et de son bassin. Il m'a bien aidé dans une période de rééducation pour un sacrum vrillé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quid du reculer?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quid du reculer?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Apprendre à reculer
» Faire reculer son chien avec le clicker
» Apprendre le "reculer" à son chien ?
» Passage à l'horaire d'hiver: qui à fait RECULER sa montre ?
» Ça y est! Je ne peux plus reculer!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Équitation pratique :: Éducation élémentaire du cheval et du poney-
Sauter vers: