CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Les 7 jeux de Parelli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Dim 20 Jan 2013 - 20:08

Mon Quidam a écrit:
J'ai pas la moindre intention de me mettre au western moi! Laughing

-----


Tu en fais déjà....alors autant en faire du bon ! Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Dim 20 Jan 2013 - 21:05

Mon Quidam a écrit:


Évidemment, pour une meilleure efficacité du procédé, il faut que le cheval sorte de la discution en VAINQUEUR. Qu'il soit persuadé qu'en fournissant le comportement souhaité, c'est lui qui a été plus malin que le cavalier et qui a réussi à "l'enfumer". Le sentiment de satisfaction ainsi engendré étant propice à la répétition du comportement l'ayant engendré.


Tu vois Mon Quidam, d'un point de vue purement éthologique cette façon d'interpréter les choses est la projection de valeurs humaines et de rapports typiquement humains qui n'ont pas grand chose à voir avec ce que le cheval "pense réellement" en tant que cheval. C'est un rapport de compétition et de dominance, Ce rapport de vainqueur-vaincu, plus malin, enfumeur...
Un beau référentiel de sentiments humains. Les motivations du cheval sont bien plus saines que cela et encore, il est de bon ton de toujours rester sur une interprétation hypothétique pour laisser place à des motivations qui nous aurait échappé.


Comme de dire que la façon de faire d'Estelle ne marche pas avec les chevaux rétifs, près du sang, pourquoi affirmer ceci à moins de ne pas avoir eu l'occasion de le tester ou de ne pas savoir comment le faire. On apprends nous même toute notre vie des chevaux, ne pas savoir n'est pas un échec, juste une nouvelle voie à explorer avec curiosité en envie. Notre pire ennemi en équitation et avec les chevaux c'est nous même. Tous les chevaux sont capables de ce qu'on attends d'eux. Tous. Ce qui ne fonctionne pas en cas "d'échec" c'est nous. Et il ne faut pas l'envisager comme un échec mais comme un nouvel enseignement à acquérir ... Donc, pour ce qui est de l'approche d'Estelle, j'ai suffisamment, je crois, eu à faire à des chevaux émotifs, inquiets, ayant subit des maltraitances, près du sang, rétifs, hyper énergiques, dressés ou au débourrage pour savoir que ça fonctionne très bien si on sait le faire. Le problème est simplement ici. Comme la méthode Parelli, il faut apprendre, prendre ce temps, et ça fonctionne parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Dim 20 Jan 2013 - 21:58

Maryan a écrit:


d'un point de vue purement éthologique cette façon d'interpréter les choses est la projection de valeurs humaines et de rapports typiquement humains qui n'ont pas grand chose à voir avec ce que le cheval "pense réellement" en tant que cheval. C'est un rapport de compétition et de dominance, Ce rapport de vainqueur-vaincu, plus malin, enfumeur...
Un beau référentiel de sentiments humains. Les motivations du cheval sont bien plus saines que cela et encore, il est de bon ton de toujours rester sur une interprétation hypothétique pour laisser place à des motivations qui nous aurait échappé.

même sentiment

le raisonnement de Parelli me heurte sur le plan humain : on veut obtenir une chose, on demande son contraire. Dit crûment : on triche..
L'échange gagnant/gagnant me convient mieux ; tant pis s'il faut y passer du temps








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Lun 21 Jan 2013 - 4:55

DiegoMulot a écrit:
Mon Quidam a écrit:
J'ai pas la moindre intention de me mettre au western moi! Laughing

-----


Tu en fais déjà....alors autant en faire du bon ! Mad

FAUX!
Et d'ailleurs, qu'est-ce qui motive cette idée fausse ? Des exemples siouplé, de ce qui serait typiquement western?
Ou alors pire encore : "on m'a dit que" Rolling Eyes


Dernière édition par Mon Quidam le Lun 21 Jan 2013 - 5:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Lun 21 Jan 2013 - 5:06

Maryan a écrit:

Comme de dire que la façon de faire d'Estelle ne marche pas avec les chevaux rétifs, près du sang, pourquoi affirmer ceci à moins de ne pas avoir eu l'occasion de le tester ou de ne pas savoir comment le faire. On apprends nous même toute notre vie des chevaux, ne pas savoir n'est pas un échec, juste une nouvelle voie à explorer avec curiosité en envie. Notre pire ennemi en équitation et avec les chevaux c'est nous même. Tous les chevaux sont capables de ce qu'on attends d'eux. Tous. Ce qui ne fonctionne pas en cas "d'échec" c'est nous. Et il ne faut pas l'envisager comme un échec mais comme un nouvel enseignement à acquérir ... Donc, pour ce qui est de l'approche d'Estelle, j'ai suffisamment, je crois, eu à faire à des chevaux émotifs, inquiets, ayant subit des maltraitances, près du sang, rétifs, hyper énergiques, dressés ou au débourrage pour savoir que ça fonctionne très bien si on sait le faire. Le problème est simplement ici. Comme la méthode Parelli, il faut apprendre, prendre ce temps, et ça fonctionne parfaitement.

Pourquoi ne pas présenter les fondamentaux de votre méthode dans un topic parallèle alors?
Difficile de confronter les techniques sans en connaître les tenants et les aboutissants.

Pour ma part, j'ai la chance d'avoir (ou d'avoir eu) plusieurs chevaux à disposition avec différents profils. Et les "LBI" que j'ai travaillé n'ont jamais montré l'enthousiasme de l'âne de Schreck...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Lun 21 Jan 2013 - 8:03

Mon Quidam a écrit:
DiegoMulot a écrit:
Mon Quidam a écrit:
J'ai pas la moindre intention de me mettre au western moi! Laughing

-----


Tu en fais déjà....alors autant en faire du bon ! Mad

FAUX!
Et d'ailleurs, qu'est-ce qui motive cette idée fausse ? Des exemples siouplé, de ce qui serait typiquement western?
Ou alors pire encore : "on m'a dit que" Rolling Eyes

Mais parce que tu ne veux pas comprendre que tu es comme monsieur Jourdain qui faisait de la prose sans le savoir Laughing Si tu suit les principes de monsieur parelli tu fais du western sans le savoir, si si je te jure !
Des parelli y en a plein en Amérique....tiens regardes celui là, il est pas mignon en plus ! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Lun 21 Jan 2013 - 9:40

Ha ha ha! Tu pouvais difficilement trouver argument plus idiot! lol!
Outre que C. Anderson n'est pas un representant de la méthode Parelli, c'est un piratage qui en a volontairement restreint son application à l'EW...

Voilà une VRAIE INSTRUCTRICE Parelli, qui ne fait QUE DE L'Équitation Européenne...

http://www.youtube.com/watch?v=giGvLAIq2mc&feature=youtube_gdata_player

Vachement western, et la marmotte... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Lun 21 Jan 2013 - 9:53

Sujet clos, je vois que, comme tous les parelliens, tu es trop engouroutée pour pouvoir discuter objectivement.
Bonne continuation et que la paix soit avec toi...Amen Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Lun 21 Jan 2013 - 10:44

Encore un argument construit et enrichissant! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Lun 21 Jan 2013 - 12:00

Ouverture d'esprit est le fondement d'Educaval...Ne mettez pas ce principe à mal, s'il vous plait, pour vous comme pour ceux qui lisent vos interventions.
Sachons tous être constructifs.....C'est ainsi que l'équitation avancera................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Lun 21 Jan 2013 - 16:45

Lassitude.
J'avoue ne pas arriver à vous vous suivre, les uns et les autres, dans vos interventions. Nous avons tous une conception et une philosophie personnelle de l'équitation et du cheval. Ne serait-il pas possible de profiter de l'expérience de chacun et de l'apport des différentes méthodes, philosophies et conceptions pour affiner les nôtres? Que, d'un point de vue scientifique, certaines affirmations soient fausses est exact, mais peut on éduquer un cheval, uniquement, grâce aux apports scientifiques? Les anciens ne bénéficiaient pas des études scientifiques d'aujourd'hui, et pourtant ils connaissaient parfaitement le cheval. Sans se référer à nos grands écuyers classiques, les paysans (éleveurs et cultivateurs) dressaient et utilisaient (oh le vilain mot) des chevaux de labeur pour lesquels ils avaient grand respect et grande considération. Faut-il que leur savoir soit balayé d'un revers de manche? Lorsqu'on les écoute parler de leur compagnons de travail (mon enfance a été bercées de ces récits) ils les personnifient, leur accordent des sentiments, des émotions, des intentions. Passer des heures attelés chacun à une extrémité d'une charrue, créer des liens plus solides plus indestructibles que ceux, que nous autres cavaliers de loisirs, ne connaîtrons peut-être jamais. À chaque bout de la charrue, ce n'était pas un homme et un cheval, mais juste deux êtres unis par une nécessité commune: le travail dont dépendait leur survie. Pensez vous que les apports de la sciences ou de maîtres de renommées internationales leur aient été indispensables?
Nous avons la chance sur un forum de pouvoir échanger nos expériences, connaissances, philosophies, j'en passe et des meilleures. Mais sommes nous réellement entrain d'échanger si nous ne sommes pas capable d'entendre ce que l'autre a à dire?
Et si nous ne sommes pas capable d'écouter et d'entendre ce qu'un autre humain a à dire, pensons être capable d'écouter et d'entendre ce qu'un autre être, non humain,(le cheval) pourrait essayer de nous dire?


Pour en revenir au sujet initial, les « nouveaux maîtres » ne doivent pas leur succès au seul marketing. Ils ont surtout remis au goût du jour, à la mode, le travail à pied, qui avait été délaissé, oublié, occulté, par notre système d'équitation actuel. Ce que je trouve intéressant chez Parelli, mais aussi Hempling (allemand), de Corbigny (française) pour ne citer que ceux là, c'est la transposition du travail à pied au travail monté. J'aurai pu citer Katz (français) mais il n'est pas encore "mondialement" connu. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Lun 21 Jan 2013 - 17:05

Et souhaitons qu'il ne le soit pas..Chacun à sa place!............. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Lun 21 Jan 2013 - 17:17

La vidéo présentée par Mon Quidam est intéressante.Le travail est plaisant , classique.. je ne suis pas convaincu qu'il n'y ait que du Parelli qui ait guidé cette éducation....
Il y manque juste une chose: le travail sur des barres, car l'éducation d'un cheval pour être complète doit présenter une gymnastique sur les barres..Et sui le rassembler n'est pas parfait, il n'est pas moins bon que ce que l'on nous présente en compétition de DRRREsssAAAge.................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Lun 21 Jan 2013 - 17:22

fraxinus a écrit:
---- Ce que je trouve intéressant chez Parelli, mais aussi Hempling (allemand), de Corbigny (française) pour ne citer que ceux là, c'est la transposition du travail à pied au travail monté. J'aurai pu citer Katz (français) mais il n'est pas encore "mondialement" connu. Laughing

Tu peux aussi citer l'ENE, ça sert à quoi le travail aux piliers hein ? MKW m'a dit aussi travailler ses figures de haute école d'abord à pied (et dieu sait qu'elle est à 1000 lieues des westerners lol !!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Mar 22 Jan 2013 - 14:20

pour moi la discussion n'est pas close. Mon Quidam soumet la méthode Parelli, enfin ses 7 jeux qui décline en exercices sa méthode, et je trouve intéressant d'en débattre sereinement et constructivement.

Pour te répondre donc Mon Quidam, je n'ouvrirai pas un post pour exposer "cette autre méthode" car d'une part ce n'en est pas une, d'autre part, tout l'interêt d'ouvrir un sujet sur les jeux de Parelli est bien que chacun puisque dire ce qu'il en pense, son expérience, son sentiment, son adhésion ou son rejet sur le sujet en offrant le fruit de nos réflexions individuelles.

L'approche dont je parle n'est pas une méthode c'est une philisophie équestre que l'on ressent à travers différentes lectures de grands maîtres du classique, depuis Xénophon à nos jours. Une approche concrète également puisqu'il s'agit de pratiques éprouvées, transmises, vivantes mais hélas très peu relayée par l'enseignement fédéral. J'espère ne pas m'avancer en disant que je pense que cet "oubli" motive la démarche même d'Yves dans le développement de ce site, comme elle motive en partie l'association Allège Idéal à l'origine dans le domaine de la compétition par exemple...

Demander peu récompenser beaucoup, légèreté et juste à propros des aides, ...des fondamentaux en équitation classique....dont l'équitation actuelle dispensée majoritairement en club s'est beaucoup trop éloignée.

J'ai repensé à Parelli, ces 7 jeux que j'avais étudié il y a bien longtemps, testé et qui me dérangeaient déjà à l'époque sans que je ne comprenne trop pourquoi. Depuis, j'ai beaucoup cherché, appris, compris d'autres choses.
Cette façon de présenter les choses d'abord, très imagée et caricaturale.
L'histoire du lion par exemple. Pourquoi prendre l'exemple du lion prédateur alors que le lion ne chasse jamais ! Trop lourd, trop lent par rapport au proies qu'il convoite, trop visible avec sa grande crinière... Ce sont les lionnes qui chassent. Lui il garde le territoire et combat les autres mâles pour conserver son harem et protéger sa descendance. Les filles font la cuisinent !
Là où se trouve le lion, il y a des zèbres...Pas des chevaux. Les chevaux n'existent plus à l'état sauvage, nous le savons tous, depuis bien longtemps. Le cheval est domestique, il a donc subit une mutation génétique qui le différencie fondamentalement des animaux non domestiques. Ses comportements et sa capacité à apprendre ont un potentiel bien plus étendu que son cousin disparu sauvage, celui là même qui devait avoir à faire à la femme du lion en des temps reculés.

De quoi parle donc alors Parelli d'un point de vue purement éthologique ? Parelli, Monty, Corbigny..tous ceux qui donnent des exemples caricaturaux et réducteurs. Ces personnes sont des dresseurs et ils associent une notion éthologique totalement réinventée et fondée sur des clichés très parlants pour les humains (vainqueur/vaincu, le prédateur et la proie,...)
De dresseurs efficaces..C'est tout.

Réduire le cheval à un état permanent de proie vivant constament dans la peur ou le désir de se soumettre à un chef est encore très réducteur.

Le statut de proie n'existe qu'en situation de prédation. Tant qu'un animal n'attaque pas un autre animal, il sont juste des herbivoires, des carnivoires, des territoriaux, des sociaux, etc.....
C'est comme si on résumait notre société à une population se divisant en victimes et en bourreaux. C'est absurde. Ces 2 types existent mais on ne définit pas les gens par cela, on les désigne par leur culture, leur origine, leur âge, leur sexe....Et on communique avec eux sur ces paramètres (avec plus ou moins de pertinence d'ailleurs mais c'est un autre débat).
Il doit en être de même avec les chevaux.
On doit considérer son statut d'herbivore, socialement organisé, grégaire, domestique, etc... Prendre en compte qu'il a des instincts liés à la fuite plus qu'à l'attaque, etc.... Notion que l'équitation Parelliste cite parfois mais en mettant toujours au final en exergue le rapport cheval-proie et homme-prédateur.
Par curiosité, on pourrait aussi se pencher sur l'analyse de la classification de l'homme comme prédateur (qu'il n'est que lorsqu'il entre en acte de chasse, donc anecdotiquement) et sachant qu'en fait, les paléontholgues, et autres experts le définissent en réalité comme chasseur cueilleur et potentiellement bien plus poursuivit par la femme du lion que le cheval dans un temps reculé Laughing


Bref, pour résumer : les méthodes des chuchoteurs sont des méthodes de dressage qui offrent des résultats de dressage comme toutes autres méthodes mais qui ne sont pas plus éthologiques que n'importe quelle autre méthode.
Si on se détache ensuite de la méthode et surtout d'une application mécaniste de celle-ci, et qu'on étudie le volet éthologique de l'espèce on approche une autre dimension de communication qui nous éloigne de l'interventionnisme pour se concentrer sur l'échange relationnel pur. enfin, je trouve Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Mar 22 Jan 2013 - 15:54

Maryan a écrit:
Par curiosité, on pourrait aussi se pencher sur l'analyse de la classification de l'homme comme prédateur (qu'il n'est que lorsqu'il entre en acte de chasse, donc anecdotiquement) et sachant qu'en fait, les paléontholgues, et autres experts le définissent en réalité comme chasseur cueilleur et potentiellement bien plus poursuivit par la femme du lion que le cheval dans un temps reculé

En des temps plus reculés encore l'homme, ou plutôt le « singe nu », n'était qu'un singe qui est descendu de son arbre, en se redressant sur ses deux pattes postérieures et a commencé à chasser, bien avant de devenir, « l'homme » chasseur cueilleur. Notre « singe nu » a gardé le comportement du primate tout en s'adaptant à sa nouvelle condition de carnivore. Ce qui en a fait le prédateur le plus redoutable de tous les temps, qui a été à l'origine de la première extinction massive d'animaux qu'il a exterminé sans vergogne en débarquant sur le continent américain à une époque ou celui-ci était atteignable, à pied, par le nord. On peut s'étendre sur le sujet mais il faudra alors ouvrir un nouveau sujet, car celui-ci est vaste. Si aujourd'hui, l'homme ne chasse plus que pour son loisir, il n'en reste pas moins un primate carnivore, dans son comportement primaire et quelques milliers d'années de « civilisation », n'ont pas réussi à modifier génétiquement le comportement. Il n'a donc pas « évolué » et reste toujours le singe nu carnivore. Laughing

Maryan a écrit:
Le statut de proie n'existe qu'en situation de prédation. Tant qu'un animal n'attaque pas un autre animal, il sont juste des herbivoires, des carnivoires, des territoriaux, des sociaux, etc.....
Un herbivore mange des végétaux, son odeur est « végétale », ses excréments sentent l'herbe. Ceci renseigne le carnivore sur son menu du jour. Le carnivore , lui sent la carne, la viande, du bout nez jusqu'à ses excréments et ceci renseigne l'herbivore sur son éventuel avenir. Si les zèbres ne prennent pas la fuite lorsque le lion roupille, c'est parce qu'ils ont appris en vivant sur le même territoire, que dans certaines circonstances, les prédateurs ne sont pas à craindre. Mais pour qu'un cheval accepte d'approcher un puma, il lui faudra avoir vraiment confiance en son cavalier. Wink
Expérience personnelle. Au cours d'une randonnée nous traversâmes un village renommé pour la qualité de son boucher. La boucherie était à coté d'une grande fontaine, dans laquelle le boucher, trempait ses saucisses à refroidir ou sa viande à maintenir au frais, l'eau avait un débit important et la grande vasque était propre en permanence. Les chevaux avaient grand soif, mais pas un seul ne voulu approcher de la fontaine, pas un seul n'accepta de boire au seau l'eau de la vasque, il fallu remplir les seaux aux tuyaux d'arrivée d'eau et les leur présenter à distance de la boucherie.

Maryan a écrit:
L'histoire du lion par exemple. Pourquoi prendre l'exemple du lion prédateur alors que le lion ne chasse jamais ! Trop lourd, trop lent par rapport au proies qu'il convoite, trop visible avec sa grande crinière... Ce sont les lionnes qui chassent. Lui il garde le territoire et combat les autres mâles pour conserver son harem et protéger sa descendance. Les filles font la cuisinent !

En Amérique, on appelle lion, le lion des montagne: le puma qui vit solitaire comme la panthère. N'oublions pas que ces méthodes viennent d'Amérique et replaçons nous dans le contexte.

Maryan a écrit:
De quoi parle donc alors Parelli d'un point de vue purement éthologique ? Parelli, Monty, Corbigny..tous ceux qui donnent des exemples caricaturaux et réducteurs. Ces personnes sont des dresseurs et ils associent une notion éthologique totalement réinventée et fondée sur des clichés très parlants pour les humains (vainqueur/vaincu, le prédateur et la proie,...)
De dresseurs efficaces..C'est tout.

« Des dresseurs efficaces.. c'est tout » Et bien, c'est déjà beaucoup et personnellement je me fiche du discours, je ne leur demande pas de cours d'éthologie, pour cela je m'adresse ailleurs.
S'ils utilisent des clichés très parlant c'est justement pour être facilement compréhensibles par des « gus » qui se fichent de l'éthologie comme de leur première chemise, tout comme les cavaliers d'ici et d'ailleurs se fichent de l'anatomie du cheval car c'est une « soupe trop indigeste » et qu'il n'est pas besoin de disséquer un cheval pour le monter. À force de simplifier on en arrive toujours à des clichés réducteurs, mais si ces clichés peuvent être parlants faut-il s'en priver pour autant?

S'ils opèrent de tels raccourcis c'est peut -être dans le seul but d'être abordable par le plus grands nombres d'humains. Les façons imagées et caricaturales peuvent être très pédagogiques. pale

Ce ne sont pas leur discours qui sont intéressants mais bien leur méthode, alors oublions le discours, laissons l'éthologie à ceux qui s'y intéressent vraiment. Ces nouveaux maîtres ne se présentent pas comme maître es éthologie, mais plutôt comme maître es équitation douce, plus douce que l'ancienne méthode américaine. Il me semble important de se mettre dans leur baskets, ou santiag si on veut réellement comprendre ce qu'ils ont à dire.

Maryan a écrit:
Si on se détache ensuite de la méthode et surtout d'une application mécaniste de celle-ci, et qu'on étudie le volet éthologique de l'espèce on approche une autre dimension de communication qui nous éloigne de l'interventionnisme pour se concentrer sur l'échange relationnel pur. enfin, je trouve

Chacun possède sa façon personnelle de communiquer et de développer le relationnel, mais nos anciens « maîtres » écuyers de tradition française, n'avaient nul besoin des apports de la science éthologique d'aujourd'hui pour communiquer avec leur chevaux.
Cette approche éthologique scientifique m'a aidée, mais les autres aussi, même Parelli puisque c'est lui qui nous intéresse ici! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Mar 22 Jan 2013 - 15:55

Maryan a écrit:

Bref, pour résumer : les méthodes des chuchoteurs sont des méthodes de dressage qui offrent des résultats de dressage comme toutes autres méthodes mais qui ne sont pas plus éthologiques que n'importe quelle autre méthode.

A part dans l'appellation franco-française, choisie d'ailleurs après que la Cense ait "volée" sa méthode à Parelli avant de la foutre dehors de France. Peux-tu m'indiquer une seule citation où Parelli se prétendrait éthologue? Ou scientifique? Question Rolling Eyes
La méthode Parelli n'a pas pour but de décrire scientifiquement le cheval, elle a pour but d'apprendre au cavalier à apprendre au cheval.
Pour cela, il a mis des outils pédagogiques pour servir de support à cette apprentissage, en cherchant à les rendre accessibles au plus grand nombre.

Les 7 jeux, horsenalities, principes, ne sont pas plus présentés comme des vérités scientifiques que le sont les trois petits cochons, le grand méchant loup, les dragons dans les légendes que l'on raconte aux enfants pour leur faire comprendre le bien et le mal.
Plein de gens veulent monter à cheval, et le faire bien, en comprenant pourquoi le faire, sans pour autant devoir passer un doctorat de science.
De même que tous les enfants, qui comprendront les notions de bien, mal, méchant, compassion... pourront comprendre très clairement ces concepts à l'aide des contes sans devoir lire directement à 6 ans "la critique de la raison pure". Laughing

Maryan a écrit:
L'approche dont je parle n'est pas une méthode c'est une philosophie équestre que l'on ressent à travers différentes lectures de grands maîtres du classique, depuis Xénophon à nos jours. Une approche concrète également puisqu'il s'agit de pratiques éprouvées, transmises, vivantes mais hélas très peu relayée par l'enseignement fédéral. J'espère ne pas m'avancer en disant que je pense que cet "oubli" motive la démarche même d'Yves dans le développement de ce site, comme elle motive en partie l'association Allège Idéal à l'origine dans le domaine de la compétition par exemple...

pas une méthode c'est une philosophie équestre que l'on ressent ... Ah, voilà ce qui à moi me fait une belle jambe! What a Face
Quand je vais à l'écurie et que j'ai affaire à notre orpheline de naissance qui tape devant-derrière, et sans aucune raison, je t'assure que "le ressenti d'une philosophie" ne m'est d'aucune aide et ne fait ni chaud ni froid à ladite jument (qui au passage, ayant été nourrie au biberon par l'humain, et se croyant à moitié humaine, ne doit pas pouvoir imaginer qu'elle puisse être une proie, et l'humain un prédateur, car ce serait alors du "cannibalisme", situation vraisemblablement inenvisageable par un cheval! Laughing )

Moi, quand je suis en présence de cette bestiole, j'ai besoin de SOLUTIONS CONCRETES pour ne pas me prendre un sabot dans la tronche, parce que ça aussi, c'est super concret! Twisted Evil
L'utilisation d'outils pédagogiques, fussent-ils sans fondement scientifiques, mais dont l'efficacité est avérée sur des milliers de chevaux, et qui respectent leur intégrité tant physique que mentale, m'aura au moins permis de trouver le chemin pour "neutraliser" ses comportements indésirables et pouvoir la monter comme un cheval de balade ordinaire.
Bien évidemment, comme je suis fainéante comme tout le monde, j'ai commencé par essayer de faire au plus simple : "oh, la pauv' cherie, elle a du être maltraitée, on va y aller avec amour et patience, sans la brusquer, elle va finir par comprendre qu'on l'aime et devenir positive et joyeuse en notre présence... " Jusqu'au jour où, étant entrée dans son box avec une botte de foin (agression s'il en est! Rolling Eyes ) est n'a balancé ses deux sabots dans le ballot de foin m'envoyant valdinguer dans la mur! Shocked OK! Fini la philosophie et le bisounours! Ruade en plein dans le mille! message reçu 5/5, on va passer à l'efficacité! Twisted Evil

Personnellement, je ne regrette pas que l'on ait dans nos murs cette "vraie saloperie", parce que ce genre de bestiole ébranle sérieusement toutes les certitudes que l'on peut avoir, et met à mal tous les trucs que l'on croyait efficaces pour les avoir réussi avec les autres chevaux. C'est pas une sinécure de se les coltiner, mais ça vous fait progresser à vitesse Grand V! Parce que si on se plante, on se prend un sabot dans la tronche! Et c'est pas de la théorie ni de l'imagination, elle est bien au chaud dans nos écuries, quand tu veux je te la présente! lol!

Enfin, ce ne serait pas la première fois, que l’intuition avance à grandes enjambées tandis que la science suit derrière à petits pas...
N'a-t-on pas moqué pendant des décennies ces médecins asiatiques qui soignaient empiriquement avec des aiguilles, en fonction du yin et du yon tout les maux de la création? Jusqu'au jour où une radio réalisée sur un homme ou un animal ayant avalé je ne sais quels oligoéléments a permis de mettre en évidence les méridiens décrits par les chinois, Shocked et qu'ils savaient exploiter depuis des millénaires, certes, à l'aides de théories totalement fausses d'un point de vue scientifique, mais avec une efficacité telle qu'on n'a pas su remplacer ce système empirique par un autre, plus scientifique.

N'oublions pas avant de confondre le NH avec l'éthologie, qu'IL N'Y A QUE LA FRANCE QUI FAIT CETTE CONFUSION.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Mar 22 Jan 2013 - 16:04

fraxinus a écrit:

S'ils opèrent de tels raccourcis c'est peut -être dans le seul but d'être abordable par le plus grands nombres d'humains. Les façons imagées et caricaturales peuvent être très pédagogiques. pale

C'est plus qu'exactement ça : Parelli a un fils, Caton, qui est handicapé : trop de liquide céphalique dans la tête. Lors qu diagnostique, on lui a prédit qu'il ne parlerait jamais, ni ne serait capable de marcher.
Grâce aux meilleurs soins qui lui ont été apporté, ce maintenant jeune homme parle et marche, même si l'équilibre est hasardeux et le verbe peu prolixe.

Parelli a décortiqué sa méthode petit morceaux par petit morceaux pour la lui rendre accessible. Et maintenant, ce grand garçon se débrouille très bien à cheval. Mais j'ai bien peur qu'il n'ait aucune chance d'intégrer un jour une université. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Mar 22 Jan 2013 - 18:24

Mon Quidam a écrit:
fraxinus a écrit:

S'ils opèrent de tels raccourcis c'est peut -être dans le seul but d'être abordable par le plus grands nombres d'humains. Les façons imagées et caricaturales peuvent être très pédagogiques. pale

C'est plus qu'exactement ça : Parelli a un fils, Caton, qui est handicapé : trop de liquide céphalique dans la tête. Lors qu diagnostique, on lui a prédit qu'il ne parlerait jamais, ni ne serait capable de marcher.
Grâce aux meilleurs soins qui lui ont été apporté, ce maintenant jeune homme parle et marche, même si l'équilibre est hasardeux et le verbe peu prolixe.

Parelli a décortiqué sa méthode petit morceaux par petit morceaux pour la lui rendre accessible. Et maintenant, ce grand garçon se débrouille très bien à cheval. Mais j'ai bien peur qu'il n'ait aucune chance d'intégrer un jour une université. tongue

Merci! j'ai enfin compris pourquoi, je suis attirée par la méthode Parelli cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Mer 23 Jan 2013 - 12:09

Maryan a écrit:
pour moi la discussion n'est pas close. Mon Quidam soumet la méthode Parelli, enfin ses 7 jeux qui décline en exercices sa méthode, et je trouve intéressant d'en débattre sereinement et constructivement.-l:

Mais je ne voulais pas du tout débattre du bien fondé des façons de faire des cowboys, je disais juste que ce que parelli appelle "ses 7 jeux" ne sont que les façons de faire habituelles de TOUS (ou presque) les cowboys....voilà, pas plus !

Après y en a qui les appliquent avec plus ou moins de tact mais ça c'est un autre débat ! Smile

Je desteste les gens qui enfoncent des portes ouvertes et qui prétendent avoir inventé l'eau chaude..... Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Mer 23 Jan 2013 - 12:12

Maryan a écrit:
---puisqu'il s'agit de pratiques éprouvées, transmises, vivantes mais hélas très peu relayée par l'enseignement fédéral. ---:


Ha ça !!!
c'est exactement là que le bas blesse ! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Mer 23 Jan 2013 - 12:20

fraxinus a écrit:
[---. Il n'a donc pas « évolué » et reste toujours le singe nu carnivore. Laughing -:

Là aussi est ce qu'on en est aussi sur ?
Il me semblait avoir entendu en cours d'éthologie équine que l'homme est un omnivore (comme les autres singes) et que donc la viande fait partie de son menu mais ne le compose pas exclusivement (comme chez le grand méchant lion Laughing ) et qu'ensuite, morphologiquement parlant, les proies savent reconnaitre un prédateur (donc carnivore) rien qu'à la position et la forme de ses yeux (les singes humains ou pas, n'ont pas des yeux de carnivores). Donc basta avec toutes ces histoire de prédateur/proie qui ne tiennent pas la route 5 secondes, à l'éclairage de l'état actuel de l'avancement de la science. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Mer 23 Jan 2013 - 12:57

En effet l'homme est omnivore, et son système digestif n'est pas celui d'un carnivore: http://www.vegetarisme.fr/_pdfs/AnatomieComparee-RV.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Mer 23 Jan 2013 - 13:00

DiegoMulot a écrit:
Maryan a écrit:
pour moi la discussion n'est pas close. Mon Quidam soumet la méthode Parelli, enfin ses 7 jeux qui décline en exercices sa méthode, et je trouve intéressant d'en débattre sereinement et constructivement.-l:

Mais je ne voulais pas du tout débattre du bien fondé des façons de faire des cowboys, je disais juste que ce que parelli appelle "ses 7 jeux" ne sont que les façons de faire habituelles de TOUS (ou presque) les cowboys....voilà, pas plus !

Après y en a qui les appliquent avec plus ou moins de tact mais ça c'est un autre débat ! Smile

Je desteste les gens qui enfoncent des portes ouvertes et qui prétendent avoir inventé l'eau chaude..... Mad

Allons donc, je croyais que c'était Faverot de Kerbrech qui avait la premier mis au point cette technique... geek Encore un cow-boy selon Diego! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   Mer 23 Jan 2013 - 13:09

Florie D a écrit:
En effet l'homme est omnivore, et son système digestif n'est pas celui d'un carnivore: http://www.vegetarisme.fr/_pdfs/AnatomieComparee-RV.pdf

Comparaison débile! lol!
Notre tube digestif est celui d'une bestiole qui mange des DES TRUCS CUITS. Et là, y'a que nous qui le faisons! lol!
Des expériences ont été menées en essayant de ne faire manger que des végétaux crus à des groupes d'humains (émission sur Arte, y'a dèjà un moment), bin, l'humain dépérit vite dans ces conditions, même en mangeant beaucoup! Et avec pleins d'effets secondaires : diarrhées, coliques... typiques d'un animal adapté à ce genre de régime alimentaire! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les 7 jeux de Parelli   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les 7 jeux de Parelli
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les 7 jeux parelli...
» exos pour le respect et jeux de Parelli
» 7 jeux de Pat Parelli
» L'éthologie vous connaissez ???
» Les "7 jeux de Pat Parelli"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Équitation pratique :: Éducation élémentaire du cheval et du poney-
Sauter vers: