CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Parce qu'ils restent des chevaux....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Parce qu'ils restent des chevaux....   Dim 25 Nov 2012 - 16:43

Il y a quelques années, une jeune monitrice (donc pas débutante) s'est faite tuer par ses chevaux en allant les nourrir au pré.

Il y a 15 jours, une jeune monitrice est tombée de son propre cheval, qu'elle connait, il s'est retourné et lui a décroché un coup de pied dans l'oeil (oeil perdu....).

Une jeune femme cavalière confirmée que je connais est tombée de sa jument voici 2 ans et demi. En tombant, son visage a heurté de plein fouet un muret (visage totalement esquinté, sans rentrer dans les détails).

Ils restent des chevaux, des animaux à l'instint très fort, des animaux aux réactions parfois imprévisibles, des animaux qui font 500kg. Ca fait peur....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Dim 25 Nov 2012 - 17:12

pourquoi parler de peur ? prudence et connaissance seraient de meilleures réponses..
Le risque zéro n'existe pas, dans aucun domaine que ce soit . Votre chat , qui ne fait que 5 kg, peut aussi vous faire perdre un oeil d'un coup de griffe intempestif. Vous prenez votre voiture un matin, qui vous dit que vous serez encore là ce soir ? (et là , ce sera peut-être du à la mauvaise réaction du conducteur d'en face).
Bien sûr les chevaux peuvent avoir des réactions incontrôlées, de part leur nature de proie, ils sont très émotifs et parfois, en oublient leur cavalier .
Il faut donc, et ça va dans le sens de tout ce qui se dit ici, mieux former le cavalier à l'"être" cheval , parce qu'en le connaissant mieux, on peut éviter un peu plus les situations à risques et donc prévenir au mieux les accidents ...mais on ne les supprimera jamais à 100 % !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Dim 25 Nov 2012 - 19:02

ce qui fait peur c'est que justement il s'agit de 3 cavalières confirmées. et que c'est leur propre cheval (pour les monitrices) qui les a touchées.

ce qui fait peur c'est que justement, de nombreuses personnes n'adoptent pas prudence et n'ont pas les connaissances suffisantes. et pourtant elles ont des chevaux.

ce qui fait peur c'est de voir comment la vie peut basculer en une fraction de seconde alors qu'on est censé être dans le plaisir.

désolée pour ma gravité du jour Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Dim 25 Nov 2012 - 21:36

mawawa a écrit:

ce qui fait peur c'est que justement, de nombreuses personnes n'adoptent pas prudence et n'ont pas les connaissances suffisantes. et pourtant elles ont des chevaux.
on est bien d'accord, c'est souvent le manque de connaissance et de prudence qui mène à l'accident .. d'où la nécessité de formation du cavalier
et parfois et il y a malheureusement des histoires qui finissent mal et qu'on ne pouvait pas prévoir ..la faute à pas de chance .
Ma jument est très gentille, mais elle est aussi très réactive ..elle m'a écrasé plus d'une fois les pieds (mais beaucoup moins depuis que j'ai mené un travail de respect de l'espace avec elle ) et j'ai toujours un oeil sur elle quand je suis à côté mais je ne suis pas sûre à 100 % d'éviter une bousculade si un événement imprévu arrive...donc j'essaie d'anticiper un maximum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 48
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Lun 26 Nov 2012 - 10:00

mawawa a écrit:
Il y a quelques années, une jeune monitrice (donc pas débutante) s'est faite tuer par ses chevaux en allant les nourrir au pré.

Il y a 15 jours, une jeune monitrice est tombée de son propre cheval, qu'elle connait, il s'est retourné et lui a décroché un coup de pied dans l'oeil (oeil perdu....).

Une jeune femme cavalière confirmée que je connais est tombée de sa jument voici 2 ans et demi. En tombant, son visage a heurté de plein fouet un muret (visage totalement esquinté, sans rentrer dans les détails).

Ils restent des chevaux, des animaux à l'instint très fort, des animaux aux réactions parfois imprévisibles, des animaux qui font 500kg. Ca fait peur....

Les chevaux ont toujours raison.
C'est nous qui sommes allés les chercher dans leur pré, pas le contraire.

Cas numéro 1 : La personne a omis de se faire respecter à pied, notamment par la harde (respect de la bulle).
Cas numero 2 : Visiblement, le cheval n'était pas en sympathie avec sa cavalière! Omission de créer le lien affectif, omission de savoir se faire respecter. ça pue le cavalier "technique" qui monte le cheval comme une mobilette!
Cas numéro 3 : tomber, ça arrive. Et tomber sur/contre un truc contondant, ça arrive aussi! La faute à pas de chance cette fois.

"Des animaux qui font 500kg"... Question Non, non, pas toujours! lol! y'a qu'à voir "ma" (l'est pas à moi) nouvelle jument!


Trait Boulonnais, va surement faire dans les 800-900 kg... geek

Peut-être que finalement, ce qui est "révolutionnaire" dans l'étho, c'est de rappeler aux cavaliers que :

expliquer au cheval ce que l'on attend de lui, ça se fait, et c'est même la base!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Lun 26 Nov 2012 - 10:26

Mais, comme dans l'enseignement actuel, on n'explique pas aux élèves ce que l'on attend d'eux, c'est "le chat qui se mord la queue"!.................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Lun 26 Nov 2012 - 10:36

C'est peut-être aller un peu vite en besogne que de tirer des conclusions hâtives et définitives sur des situations et des accidents dont nous ne savons rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Lovf



Messages : 24
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Lun 26 Nov 2012 - 10:41

Je suis tout à fait d'accord, si il y a eu un tel dérapage il se peut qu'à pied, rien ne soit concret.
Je prends mon exemple, mais depuis que je travaille avec un monsieur super, avant de monter à chaque fois, je fais 10-15minutes de révision à pied, tu peux être sûr que je ne monte pas dessus tant qu'il n'essaiera pas de me passer devant, (des petites "bricoles" pour certains...) mais dès que je ne lui ai pas fais comprendre gentiment que j'étais là (youhouuu) eh bien je ne met pas le pied à l'étrier (façon de dire bounce )
Si on n'a plus aucun contrôle sur un cheval c'est qu'il y a un réel problème de connexion, ou bien c'est que l'on est un boulet.

Nous ne sommes que des débutants à vie... la preuve, des cavalières confirmées tombent aussi.

Malheureusement ce sont des accidents tragiques, trop tragiques.

Pour éviter ces problèmes, j'aimerais bien te dire qu'il peut y avoir des solutions radicales, et 100% véridiques mais nous ne sommes pas à l'abri, par contre je peux énumérer quelques "trucs".
Prenons un exemple d'une personne qui te parle très doucement, toujours sensiblement... et si demain il y a un problème avec toi, là elle te parlera un peu plus séchement...pas besoin de faire plus, quand tu es habitué à une personne qui te parle à voix basse tout le temps... tu comprends de suite ce qu'elle veut te dire en ayant un peu augmenter le son de sa voix (et tu te calmes directement)
Tout comme le cheval, si tu montes en pression au maximum...si un jour il se passe quelque chose, comment fais-tu? c'est pour ça qu'il faut préconiser la légèreté, et bien entendu toujours faire attention ! Wink

Sortez couvert ! geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lovf



Messages : 24
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Lun 26 Nov 2012 - 10:43

Olivier a écrit:
C'est peut-être aller un peu vite en besogne que de tirer des conclusions hâtives et définitives sur des situations et des accidents dont nous ne savons rien !
Tu as raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Lun 26 Nov 2012 - 20:14

Olivier a écrit:
C'est peut-être aller un peu vite en besogne que de tirer des conclusions hâtives et définitives sur des situations et des accidents dont nous ne savons rien !

totalement d'accord Wink d'ailleurs je précise que je me suis trompée pour le second cas. la jeune femme était à pied. le cheval a chauffé, bougé, elle s'est retrouvée en bout de longe les fesses du cheval vers elle. et il a botté.

c'est terrible quand même toutes ces histoires. et a priori, les deux monitrices étaient/sont appréciées par leurs pairs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Mar 27 Nov 2012 - 20:06

Le problème est aussi qu'en les côtoyant tous les jours on en oublie parfois de se méfier par excès de confiance. Ce qui a coûté la vie entre autre à l'entraineur national d'endurance (son nom m'échappe) qui est décédé d'un coup de pied dans le thorax porté par son cheval qu'il connaissait par coeur, en voulant le faire monter dans le van.

Et à propos d'excès de confiance, et de manque de prudence et d'information, une vidéo qui tourne beaucoup sur la toile en ce moment:

http://www.dailymotion.com/video/xqc2vh_elle-recoit-un-coup-de-sabot-dans-les-dents_fun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 48
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Mer 28 Nov 2012 - 9:03

mawawa a écrit:

je précise que je me suis trompée pour le second cas. la jeune femme était à pied. le cheval a chauffé, bougé, elle s'est retrouvée en bout de longe les fesses du cheval vers elle. et il a botté.

ça ne change RIEN au problème, que visiblement, nombre d'entre vous, et pas des moins expérimentés, semble considérer qu'il corresponde à une situation NORMALE Evil or Very Mad pale

Le respect du cheval envers son cavalier est, à mes yeux (et notamment aux yeux des nouveaux maitres) une priorité absolue, que l'on doit prendre le temps de lui enseigner, pour laquelle on se doit de lui donner les moyens de la comprendre avec son cerveau, pour qu'il puisse l’exécuter de lui-même, y compris en cas de situation critique- SURTOUT en cas de situation critique.

Un cheval qui, pour une raison ou une autre, chauffe alors qu'il est à proximité de son cavalier (lequel n'est donc pas un élément rassurant) puis montre les fesses pour le botter (donc se débarasser de cette source d'agression), j'appelle ça un cheval sans éducation. Et sans lien non plus avec son cavalier.
On a beau "connaitre par coeur son cheval", avoir un palmarès long comme le bras, si on ne se donne pas la peine de prendre le temps d'expliquer à son cheval comment il doit se comporter avec le cavalier (pieton ou monté, ça ne change rien) et comment ce dernier doit devenir son "référent-sécurité" en cas de panique, si on pense que cela viendra tout seul avec le temps, on se trompe lourdement, et il manque tout de même une sacrée base à la relation cheval-cavalier!

Qu'on sache ou pas le contexte exacte de ces accidents là, aucune importance en soit : on voit assez de scènes (il suffit d'aller sur n'importe quel concours) où le cheval est affolé de tout, y compris son propre cavalier.

Le problème est aussi qu'en les côtoyant tous les jours on en oublie parfois de se méfier par excès de confiance.

Ce genre de phrase, pour moi, signifie tout bonnement qu'on ne considère pas comme un pré-requis à toute chose que l'on fait avec le cheval, le fait de le lire et d'entretenir avec lui une "discussion"...
Personnellement, je ne me méfie PLUS DU TOUT de ma jument Nuit tongue, et de moins en moins de mon étalon Very Happy MAIS, dès que je fais la moindre chose avec eux, tout se passe sous forme de discussion, tout leur est préalablement présenté, et toute réaction de leur part est analysée, et amène généralement un ajustement dans ce qui suit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Mer 28 Nov 2012 - 10:04

Il est bien évident que l'on doit en permanence être à l'écoute de son cheval. Car même le cheval le mieux éduqué, le plus respectueux de l'homme,le plus confiant peut avoir un jour une réaction de cheval et, sans le désir de faire mal, peut être à l'origine d'un accident......................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Mer 28 Nov 2012 - 10:23

yveskatz a écrit:
Il est bien évident que l'on doit en permanence être à l'écoute de son cheval. Car même le cheval le mieux éduqué, le plus respectueux de l'homme,le plus confiant peut avoir un jour une réaction de cheval et, sans le désir de faire mal, peut être à l'origine d'un accident......................... geek

Évidemment !
Penser qu'une éducation bien menée, aussi bonne soit-elle, peut prévenir tout accident est une forme d'inconscience. Cela réduira les risques, évidemment, mais ne les supprimera jamais totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Mer 28 Nov 2012 - 20:34

le risque zéro n'existe pas même quand on prend le temps d'expliquer les choses à son cheval.

en l'occurrence, ce cheval vit principalement au box et dans ce cas, il est difficile de les empêcher d'être contents de sortir.

je suis d'accord sur le fait qu'il faut tout de même expliquer au cheval ce qu'il a droit/n'a pas droit de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 48
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Jeu 29 Nov 2012 - 8:59

Olivier a écrit:
yveskatz a écrit:
Il est bien évident que l'on doit en permanence être à l'écoute de son cheval. Car même le cheval le mieux éduqué, le plus respectueux de l'homme,le plus confiant peut avoir un jour une réaction de cheval et, sans le désir de faire mal, peut être à l'origine d'un accident......................... geek

Évidemment !
Penser qu'une éducation bien menée, aussi bonne soit-elle, peut prévenir tout accident est une forme d'inconscience. Cela réduira les risques, évidemment, mais ne les supprimera jamais totalement.

Risque zéro, certes, non.

Mais cela suprimera TOUS les risques liés à des COMPORTEMENTS VOLONTAIRES. Et ça en fait déjà un paquet, quand on y regarde de plus près. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 48
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Jeu 29 Nov 2012 - 9:11

mawawa a écrit:

en l'occurrence, ce cheval vit principalement au box et dans ce cas, il est difficile de les empêcher d'être contents de sortir.

Je ne suis pas d'accord avec ça : C'est ce que je suis en train d'apprendre à mon étalon. Qui est rentré tous les soirs, et ressorti au pré, avec les juments car elles n'ont pas de chaleurs en hiver. Pensez donc que c'est intéressant! geek Hé bien non seulement le cheval va calmement en longe jusqu'au pré, mais il sait aussi attendre gentiment au mot "attends" qu'on lui enlève la longe. Very Happy Et ce n'est qu'une fois libre qu'il part en saut de joie et coups de culs à volonté! Twisted Evil
Mieux encore : il est en train de transférer ce comportement de lui-même à quiconque le sort au pré! Cool

Mais y'a un an de boulot derrière ça What a Face (bon OK, pas tous les jours non plus, loin de là... tongue) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Ven 30 Nov 2012 - 11:38

Je suis entièrement d'accord avec Mon Quidam.

L'éducation des chevaux est souvent partielle voire négligée. Trop de cavalier / propriétaire, qu'ils soient professionnels ou non, partent du principe qu'un acquis devient une normalité sans entretenir le dialogue éducatif constant. (encourager les bons comportements tout au long de la vie, réprimer les mauvais)

Une jeune monitrice, en l'état actuelle de la formation des moniteurs n'est en aucun cas, à mes yeux, l'incarnation de la compétence à savoir aborder et s'occuper d'un cheval, ni même le monter et le travailler....
Ces capacités relèvent plus de l'investissement personnel que du diplôme seul.


Les chevaux ne restent pas des chevaux, ils le sont et nous ne les considérons pas assez en tant que cheval.
Peu importe que nos chevaux soient proches de nous, jeunes ou vieux routards, ils ne sont pas de notre espèce et nos mondes et motivations définitivement différents. Nous développons des liens plus ou moins profonds avec des individus chevaux mais nous devons rester humble sur ce qu'ils peuvent potentiellement vivre et qui nous échappe totalement.
Plus je tisse un lien de confiance avec mes chevaux plus je me permet des libertés et proximités que je ne tenterais pas avec d'autres. Mais toujours je m'attache à rester vigilante. cela n'entame en rien la confiance réciproque, c'est juste que personne n'aura jamais la maitrise totale de l'environnement, ni la connaissance de la pensée profonde de son compagnon à 4 pattes. Je crois que c'est aussi ça le respect du cheval, lui reconnaitre définitivement sa part d'individualité, d'intimité, d'inconnu et arrêter de croire qu'on le maitrise. Au final nous ne faisons qu'établir une convention réciproque où le cheval est celui qui fait le plus de concessions !

Cotoyer un animal de plusieurs centaines de kilos représente un danger potentiel. L'éducation, le développement d'un lien de confiance, la connaissance de l'autre permettent de réduire les risques, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Ven 30 Nov 2012 - 22:16

Maryan a écrit:
Je suis entièrement d'accord avec Mon Quidam.

Mon Quidam a écrit:

Cas numéro 1 : La personne a omis de se faire respecter à pied, notamment par la harde (respect de la bulle).
Cas numero 2 : Visiblement, le cheval n'était pas en sympathie avec sa cavalière! Omission de créer le lien affectif, omission de savoir se faire respecter. ça pue le cavalier "technique" qui monte le cheval comme une mobilette!

yveskatz a écrit:

Il est bien évident que l'on doit en permanence être à l'écoute de son cheval. Car même le cheval le mieux éduqué, le plus respectueux de l'homme,le plus confiant peut avoir un jour une réaction de cheval et, sans le désir de faire mal, peut être à l'origine d'un accident......................... geek

Olivier a écrit:

Évidemment !
Penser qu'une éducation bien menée, aussi bonne soit-elle, peut prévenir tout accident est une forme d'inconscience. Cela réduira les risques, évidemment, mais ne les supprimera jamais totalement.

Maryan a écrit:
L'éducation, le développement d'un lien de confiance, la connaissance de l'autre permettent de réduire les risques, c'est tout.

Question Question Question

Avec qui et quoi es-tu d'accord ? Je ne comprends pas. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Maryan

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 16/03/2011
Age : 48
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Dim 2 Déc 2012 - 20:29

Je suis d'accord avec MOn QUIDAM...c'est la première phrase de mon intervention...

Citation :
ça ne change RIEN au problème, que visiblement, nombre d'entre vous, et pas des moins expérimentés, semble considérer qu'il corresponde à une situation NORMALE....
Les chevaux ont toujours raison.....
On a beau "connaitre par coeur son cheval", avoir un palmarès long comme le bras, si on ne se donne pas la peine de prendre le temps d'expliquer à son cheval comment il doit se comporter avec le cavalier (pieton ou monté, ça ne change rien) et comment ce dernier doit devenir son "référent-sécurité" en cas de panique, si on pense que cela viendra tout seul avec le temps, on se trompe lourdement, et il manque tout de même une sacrée base à la relation cheval-cavalier! ....
....'on ne considère pas comme un pré-requis à toute chose que l'on fait avec le cheval, le fait de le lire et d'entretenir avec lui une "discussion"...
.....Mais cela suprimera TOUS les risques liés à des COMPORTEMENTS VOLONTAIRES. Et ça en fait déjà un paquet, quand on y regarde de plus près.....

Tout est quasiment dit.

Trop de confiance en soit, manque dialogue, d'éducation du cheval, vigilance permanente indispensable, le cheval n'est jamais responsable, nous sommes initiateurs des situations et elles peuvent nous échapper.


Une autre question Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lalicornededarshan.over-blog.com/
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Dim 2 Déc 2012 - 22:20

Non non, pas d'autres questions.
Mais un désaccord. Laughing
Affirmer qu'un cavalier est responsable, même indirectement, de l'accident qui lui est arrivé et qui l'a blessé sans connaître ce cavalier ni les circonstances exactes, je trouve ça un peu fort.
Mais chacun son truc et bienheureux ceux qui savent. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 48
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Lun 3 Déc 2012 - 9:05

Olivier a écrit:
bienheureux ceux qui savent. Wink

Il ne s'agit pas de "savoir" mais "d'avoir conscience". Wink
Une de ces légères nuances dans la perception des évènements qui changent pas mal de choses. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Lun 3 Déc 2012 - 9:49

Ah... Grosse nuance... et c'est cette conscience qui vous permet d'affirmer que
Citation :
Visiblement, le cheval n'était pas en sympathie avec sa cavalière! Omission de créer le lien affectif, omission de savoir se faire respecter. ça pue le cavalier "technique" qui monte le cheval comme une mobilette!
?

À mes yeux, une telle affirmation lancée sans la moindre connaissance des faits relève plus de la croyance que de la science.
C'est pourquoi je maintiens : "Chacun son truc !" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 48
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Lun 3 Déc 2012 - 10:07

Olivier a écrit:
Ah... Grosse nuance... et c'est cette conscience qui vous permet d'affirmer que
Citation :
Visiblement, le cheval n'était pas en sympathie avec sa cavalière! Omission de créer le lien affectif, omission de savoir se faire respecter. ça pue le cavalier "technique" qui monte le cheval comme une mobilette!
?

À mes yeux, une telle affirmation lancée sans la moindre connaissance des faits relève plus de la croyance que de la science.
C'est pourquoi je maintiens : "Chacun son truc !" Wink

Oui, ça me permet tout à fait de l'affirmer.
Car :
- soit le cheval est éduqué correctement et JAMAIS il ne tournerait sa croupe vers la cavalière et ruerait, (acte volontaire s'il en est!) . Donc il n'est pas éduqué, partie du travail qui incombe au cavalier.
- soit le couple se connait mal, et la cavalière aurait dû tenir sa longe soit suffisament longue (je sais, ça ne correspond pas à ce qui se vend dans le commerce Rolling Eyes ) pour rester hors d'atteinte en cas de ruade, soit le tenir suffisamment court pour rester au niveau de l'épaule du cheval sans pouvoir se retrouver derrière sa croupe. Donc les règles élémentaires de sécurité n'ont pas été respectées. partie du travail qui incombe au cavalier.

Dans les deux cas, le cavalier n'a pas fait son boulot, c'est donc lui le fautif.

La question n'est d'ailleurs pas tant de déterminer qui est responsable pour accuser, mais bien, à partir des responsabilités des uns et des autres, des chevaux et des humains, de s'apercevoir qu'en ne se trompant pas sur les roles de chacun, on peut EVITER l'accident, et les conséquences qui en découlent.

Après, on peut toujours se cacher derrière son petit doigt et dire que c'est la faute du cheval, qui visiblement, avait très mal lu le règlement intérieur de l'écurie! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   Lun 3 Déc 2012 - 10:36

Sauf que votre brillante analyse venait en réponse à cela :
Citation :
une jeune monitrice est tombée de son propre cheval, qu'elle connait, il s'est retourné et lui a décroché un coup de pied dans l'oeil (oeil perdu....).
Rolling Eyes

Vous avez lu ce qui était écrit ci-dessus et vous avez répondu, sûre de vous :
Citation :
Visiblement, le cheval n'était pas en sympathie avec sa cavalière! Omission de créer le lien affectif, omission de savoir se faire respecter. ça pue le cavalier "technique" qui monte le cheval comme une mobilette!
Vous ne savez pas ce qu'il s'est exactement passé ni qui étaient cette cavalière et ce cheval, mais vous vous sentez capable de porter un jugement définitif. Bravo ! Vous êtes vraiment très forte et les autres sont vraiment des incompétents "fautifs".
Chacun son truc ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce qu'ils restent des chevaux....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce qu'ils restent des chevaux....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Homéo, phyto, vos petits plus pour vos chevaux....
» Les maladies que vos chevaux ont eues
» Chevaux naviculaires : le bon réflexe
» recherche familles d'accueil pour deux chevaux et un poney
» Vos avie sur les chevaux qui vivent seul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Connaissance du cheval-
Sauter vers: