CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Initiation du cheval à l'équitation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Dim 11 Nov 2012 - 21:03

Ce sujet mérite un post à part................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Dim 11 Nov 2012 - 21:03

Cépafo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Sam 17 Nov 2012 - 14:20

Ha Flo, c'est quoi que tu n'a pas compris ?


***référence à Perceval dans Kaamelott***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Sam 17 Nov 2012 - 14:24

Ben si j'ai compris bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Sam 17 Nov 2012 - 14:31

faut lire la toute petite petite ligne en bas de mon message pour comprendre pourquoi j'ai dis ça. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Sam 17 Nov 2012 - 14:39

Ah j'avais pas vu! Comment faut-il faire pour l'agrandir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Sam 17 Nov 2012 - 14:39

tu cliques sur "citer", par exemple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Sam 17 Nov 2012 - 14:44

http://www.youtube.com/watch?v=s2ohjNBKhIA

lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Sam 17 Nov 2012 - 15:05

Rha merci Florie !
J'le cherchais pour une copine qui me dit "c'est pas faux" presque tous les jours (et qui connait pas le référence de Kaamelott).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Mer 13 Mar 2013 - 15:45

yveskatz a écrit:
pour une visualisation de ce qui est bien et moins bien


Ces deux images montrent bien en quoi une orientation correcte de l'encolure dans l'extension autorise une remontée du garrot,la libération du jeu des épaules, une tension correcte de la ligne du dessus , ainsi qu'une plus grande facilité de mouvement pour les postérieurs.

Quelques réflexions, en vrac, inspirées par la discussion en cours sur ces deux photos, vos avis sont les bienvenus. Wink

1) photo de gauche, 2) photo de droite

le rein du cheval: 1) en pente descendante vers la selle, 2)presque horizontal
l'espace sous le ventre: plus "d'air sous le ventre" sur 2) que sur 1)
l'encolure: plus longue sur 2) que sur 1)
la cravate: engoncée sur 1) dégagée sur 2) attitude qui permet l'affinement de la cravate.
le dos du cavalier: tassé sur 1) allongé sur 2)
épaule et bras du cavalier: crispés sur 1) relâchés sur 2)
angles articulaires du cavalier, coude, hanche, genoux: fermé sur 1) plus ouvert sur 2)
postérieur du cavalier: enfoncé dans la selle1) presque en suspension sur 2)

le cavalier se grandit sur 2) donc le cheval s'étend
le point le plus bas du siège de la selle est trop en arrière, ce qui met les jambes du cavaliers en avant,
c'est léger mais suffit à gêner le cheval quand le cavalier est assis?

Le cavalier est costaud pour ce cheval qui n'est pas encore dans un parfait équilibre horizontal, donc son corps influence beaucoup l'équilibre du cheval*, c'est pourquoi le cavalier, ne peut prendre la position académique(le cheval ne porte pas suffisamment) sans provoquer de crispation chez le cheval qui se répercute sur le cavalier, ceci oblige le cavalier à placer son centre de gravité sur celui du cheval, position en avant qui visiblement soulage le cheval. Donc tant que le cheval est jeune et dans un équilibre vers l'avant, le cavalier doit lui aussi se mettre vers l'avant.
La position du cavalier dépend de l'équilibre du cheval. En avant sur un jeune, parfaitement droit en fin de basse école, vers l'arrière sur un cheval rassemblé? (avec ajustements nécessaires selon l'exercice demandé)
*les grands cavaliers qui montent des petits chevaux ou poneys apprennent à parfaitement gérer leur équilibre pour ne pas gêner le cheval ou poney, car ils influencent plus l'équilibre du cheval, quelque soit le stade de formation du cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Mer 13 Mar 2013 - 15:50

Remarques toujours aussi judicieuses, Fraxinus.................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Mer 13 Mar 2013 - 17:38

Merci M'sieur Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Jeu 14 Mar 2013 - 19:53

yveskatz a écrit:
Remarques toujours aussi judicieuses, Fraxinus.................. geek

Je plussoie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Dim 25 Aoû 2013 - 18:42

Dossier initiation du cheval a écrit:
Car la domestication, la génétique de la reproduction n’ont pas su modifier les caractéristiques fondamentales du cheval : il reste un herbivore, sans défense, à l’écoute de tout ce qui l’entoure, prêt à fuir à la moindre anomalie ; Son modèle n’est pas fait pour porter naturellement une charge.
J'aime particulièrement ce passage. Vous ne définissez pas le cheval en tant que proie, ni les rapports humains- chevaux comme des rapports proies- prédateurs. C'est peut-être par opposition au discours de l'équitation nommée officiellement « éthologique »?
Un herbivore n'est pas sans défense, quiconque s'est fait poursuivre par une vache mal lunée, sans même parler d'un taureau le sait. Un prédateurs peut se retrouver la proie d'un autre. Donc l'opposition prédateur-proie simplifie le discours, mais peut-être à la source d'erreurs comportementales.
Insister sur le fait qu'un cheval est avant tout un herbivore, devrait permettre de comprendre que le cheval a besoin d'espace et de mouvement et que l'enferment est à la source de nombreux maux. Sa physiologie est liée à sa condition, il a besoin de marcher pour se nourrir, pour permettre une bonne circulation sanguine: le sang ne peut remonter dans ses membres que parce qu'il marche, il n'a pas de valves veineuses, l'immobilité entraîne donc une stagnation du sang dans les membres.
C'est un herbivore et non un granivore, il a besoin d'une alimentation riche en fibre, pas seulement en herbe tendre qui dans la nature ne se trouve qu'au printemps, pour faciliter le transit intestinal. Il a besoin de mâcher longuement en marchant, pour user ses dents, pour bien imbiber son bol alimentaire de salive. Donc le boxe, le repas à heures fixes en granulés vite avalés, les litières non comestibles vont à l'encontre de sa physiologie. Tout comme les paddocks à l'herbe trop rase, car il s'y nourrit uniquement des repousses tendres.
Herbivore implique espace. À l'état sauvage les chevaux migrent pour trouver de quoi manger. Dans les prés suffisamment grands ils établissent des aires: de repos, de sommeil, de massages (en se roulant) de crottins ( les refus), de pâtures. Ces aires sont choisies en fonction de la nature géobiologique (courants, failles, nœuds, magnétisme) du sol. Ils se soignent par les plantes, ils ont donc besoin de pâtures naturelles et non artificielles.
Comme ils sont herbivores (ils n'ont qu'à baisser la tête pour se nourrir) parfaitement adaptés aux grands espaces, ils leur suffit de s'éloigner de ce qui les dérangent.
Bien sûr, en tant qu'herbivores, ils ont servi de proie aux carnivores pendant des millénaires. Mais seuls les plus faibles se faisaient manger. Leurs sens ne leur servent pas seulement à s'éloigner du danger. Les carnivores aussi sont rapides, ont des réflexes très rapides et fuient facilement: c'est la nature animale. Nous nous en sommes tellement éloignés que nous ne la comprenons plus et ne l'acceptons plus.
Mais les chevaux savent aussi combattre, donner des coups, s'imposer: voir un groupe autour d'un seul tas de foin en hiver. Ils peuvent combattre s'ils n'ont pas la possibilité de s'éloigner de la source de désagrément, si toute retraite est coupée, s'ils se  sentent acculés. Ils peuvent alors être très dangereux.
Voilà mes première cogitations sur le dossier, car l'opposition prédateur-proie me turlupinait depuis longtemps et que je suis ravie de lire quelqu'un dont les remarques n'entrent pas dans ce cadre.
Pour initier le cheval à l'équitation, il faut bien connaître sa condition ou sa nature profonde.pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Dim 15 Sep 2013 - 12:01

Dossier initiation du cheval a écrit:
De tout ce qui précède, nous pouvons en déduire que c’est la remontée du garrot qui va autoriser la colonne vertébrale à supporter le poids du cavalier, donc libérer les muscles du dos afin qu’ils redeviennent composante essentielle de la locomotion. Cette flexibilité du dos et des hanches, fondement essentiel de la locomotion, permet par ailleurs de soulager les articulations inférieures.
Les cavaliers sont pas tous férus d'anatomie (ni équine, ni humaine). Leur rappeler que la remontée du garrot entre les épaules est anatomiquement possible parce que les épaules ne sont liées au corps que par des muscles et non par une structure osseuse comme chez l'homme (absence de clavicule chez le cheval) serait peut-être utile.
Dossier initiation du cheval a écrit:
Le poids du cavalier entraîne une surcharge du pont vertébral, surtout manifeste dans sa partie antérieure, plus mobile que la partie postérieure.
C'est aussi parce que les épaules ne sont liées au thorax que par des muscles que la partie antérieure est plus mobile.
Je sais, vous allez me répondre que c'est parfaitement visible sur le schéma du squelette et sur la photo. Mais je me suis rendue compte, en expliquant le fonctionnement du garrot à une cavalière G7 de 4eme catégorie CSO, qu'elle n'avait pas du tout intégré et compris pourquoi le garrot pouvait monter ou non, et qu'elles étaient les conséquences d'un garrot bloqué.
La remontée du garrot est un processus musculaire alors que l'abaissement des hanches serait-plutôt un processus squelettique. La formulation n'est pas totalement exacte, si le squelette est impliqué les muscles le sont forcément et vice -versa, mais je ne trouve pas mieux pour l'instant. Embarassed 
Dossier initiation du cheval a écrit:
Initier le cheval à l’équitation, c’est le gymnastiquer pour lui permettre de porter sans difficulté, sans modification importante de sa locomotion naturelle, le cavalier.
C’est lui remonter le garrot, l’inviter à soutenir sa colonne vertébrale, l’étendre en la tendant , dans une attitude horizontale qui va permettre que le cheval fonctionne correctement de la queue à la tête . L’extension de l’encolure laisse le cheval sur les épaules. Cependant, il est maintenant dans de bonnes conditions pour engager ses postérieurs et redresser son avant-main, ce qui l’amènera progressivement à un équilibre sur les hanches. Cet abaissement de l’encolure ne nuit en rien à l’attitude naturelle du cheval libre, toujours sur les épaules.
Peut-on dire que l'abaissement de l'encolure provoque un déséquilibre vers l'avant et que c'est ce déséquilibre qui provoque le début de la remontée du garrot entre les épaules?
Quand le cheval se déplace dans une allure calme et cadencée, la tête en bas, il remonte son garrot pour éviter de « tomber » en avant donc de précipiter.
Il est communément admis que l'abaissement de l'encolure permet le redressement des apophyses épineuses et que le travail latéral, dans un deuxième temps, permet la remontée du garrot entre les épaules. Mais j'ai remarqué qu'après une séance du longe en extension d'encolure, au pansage le jeune cheval est plus « grand » qu'avant le travail, alors qu'il est dans une attitude de repos, apophyses du garrot réorientées vers l'arrière. J'en déduis que ce travail en abaissement d'encolure permet aussi la remontée du garrot entre les épaules, et que cette remontée s'accentuera avec le travail latéral plus tard.
Vous parlez soit d'extension d'encolure soit d'abaissement d'encolure, ces 2 termes sont-ils identiques?
Voili-voilà c'était les réflexions en vrac d'un fraxbavard sur le dossier de l'initiation du cheval à l'équitation. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Dim 15 Sep 2013 - 15:13

C'est plus l'extension de l'encolure qui autorise la remontée du garrot, par le redressement des apophyses épineuses des premières vertèbres dorsales que son abaissement.
Cette extension musculaire de l'encolure, avec ou sans abaissement de l'encolure plus ou moins vers le bas (cette étape étant fonction de la morphologie du cheval)ne met pas le cheval sur les épaules et ne provoque pas de déséquilibre vers l'avant. Elle autorise juste un transfert de masse vers l'avant qui libère l'arrière-main et autorise un jeu plus libre des postérieurs (ce qui fait que le cheval ne se déséquilibre pas, mais au contraire se ré équilibre!............geek 
J'utilise effectivement indifféremment les deux terminologies car aucune ne me convient vraiment, car souvent mal comprises: extension= le cheval vient prendre un contact ferme......(alors que la main suit la bouche dans un premier temps, puis oriente l'avant-main). Abaissement=le cheval est sur les épaules (voir mon explication ci dessus)...............geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Dim 15 Sep 2013 - 16:37

yveskkatz a écrit:
C'est plus l'extension de l'encolure qui autorise la remontée du garrot, par le redressement des apophyses épineuses des premières vertèbres dorsales que son abaissement.
D'accord.
Le cheval qui broute, au garrot « bloqué », enfoncera son garrot entre les épaules et ainsi évitera le redressement des apophyses épineuses du garrot, car il n'y aura pas de tension sur le ligament nuqual. Mais le cheval sain , même en broutant, peut redresser les apophyses épineuses du garrot, non?
yveskkatz a écrit:
Cette extension musculaire de l'encolure, avec ou sans abaissement de l'encolure plus ou moins vers le bas (cette étape étant fonction de la morphologie du cheval)ne met pas le cheval sur les épaules et ne provoque pas de déséquilibre vers l'avant. Elle autorise juste un transfert de masse vers l'avant qui libère l'arrière-main et autorise un jeu plus libre des postérieurs (ce qui fait que le cheval ne se déséquilibre pas, mais au contraire se ré équilibre!..
Cette extension musculaire est à rechercher , obtenir, quel que soit le travail du cheval, jusque dans le rassemblé, sinon l'encolure risque d'être « emboutie ».

Je reformule mon histoire de déséquilibre, en prenant la photo de la trotteuse du dossier.
Si le cheval baisse l'encolure au trot, en longe sur le cercle, par rapport à son attitude en liberté, il prend le risque du  déséquilibre et pour contrecarrer ce déséquilibre il se  rééquilibre en remontant ou plutôt en soutenant son garrot entre les épaules.

La remontée du garrot commencerait dès  le redressement des apophyses épineuses. Le jeune cheval non travaillé, en train de brouter, remonte l'encolure donc le garrot pour s'éloigner au trot, lorsqu'il est chassé par un congénère. Le cheval travaillé peut s'éloigner, encolure basse au trot, parce qu'il a appris en longe à soutenir son garrot sans remonter son  encolure. C'est ma ponette qui m'a dit ça. pale 

Comme le cheval est un tout vivant et que l'équitation est mouvement, la question, qui me taraude, est:
est que le redressement des apophyses épineuses entraîne ou non une début de remontée du garrot entre les épaules?
J'ai du mal à concevoir que le redressement des apophyses épineuses soit totalement indépendant de la remontée, tout au moins un début, une esquisse de remontée du garrot, lorsque le cheval est en mouvement.

En longe, en extension abaissement d'encolure, le cheval remonte son dos, donc comme le garrot est dans le prolongement et indissociable du dos, le garrot doit bien remonter?
À propos des photos, plus haut sur la page, vous parlez bien de la remontée du garrot, s'agit-il simplement du redressement des apophyse épineuses ou d'une réelle remontée du garrot entre les épaules?
Vos explications sont les bienvenues, merci d'avance. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Dim 15 Sep 2013 - 17:27

fraxinus a écrit:
yveskkatz a écrit:
C'est plus l'extension de l'encolure qui autorise la remontée du garrot, par le redressement des apophyses épineuses des premières vertèbres dorsales que son abaissement.
D'accord.
Le cheval qui broute, au garrot « bloqué », enfoncera son garrot entre les épaules et ainsi évitera le redressement des apophyses épineuses du garrot, car il n'y aura pas de tension sur le ligament nuqual. Mais le cheval sain , même en broutant, peut redresser les apophyses épineuses du garrot, non?
Il le peut, mais le fait rarement.

yveskkatz a écrit:
Cette extension musculaire de l'encolure, avec ou sans abaissement de l'encolure plus ou moins vers le bas (cette étape étant fonction de la morphologie du cheval)ne met pas le cheval sur les épaules et ne provoque pas de déséquilibre vers l'avant. Elle autorise juste un transfert de masse vers l'avant qui libère l'arrière-main et autorise un jeu plus libre des postérieurs (ce qui fait que le cheval ne se déséquilibre pas, mais au contraire se ré équilibre!..
Cette extension musculaire est à rechercher , obtenir, quel que soit le travail du cheval, jusque dans le rassemblé, sinon l'encolure risque d'être « emboutie ».

Je reformule mon histoire de déséquilibre, en prenant la photo de la trotteuse du dossier.
Si le cheval baisse l'encolure au trot, en longe sur le cercle, par rapport à son attitude en liberté, il prend le risque du  déséquilibre et pour contrecarrer ce déséquilibre il se  rééquilibre en remontant ou plutôt en soutenant son garrot entre les épaules.
Avant que de baisser l'encolure, le cheval doit l'étendre . Et c'est cette extension qui remonte le garrot dans son stade 1 du redressement des apophyses

La remontée du garrot commencerait dès  le redressement des apophyses épineuses. Le jeune cheval non travaillé, en train de brouter, remonte l'encolure donc le garrot pour s'éloigner au trot, lorsqu'il est chassé par un congénère. Le cheval travaillé peut s'éloigner, encolure basse au trot, parce qu'il a appris en longe à soutenir son garrot sans remonter son  encolure. C'est ma ponette qui m'a dit ça. pale 
Le cheval non travaillé va pousser dans une attitude "creusée", le cheval éduqué va pousser sa masse avec son dos remonté et "tendu"; C'est la différence entre l'impulsion du cheval monté et la vitesse du cheval libre en mouvement

Comme le cheval est un tout vivant et que l'équitation est mouvement, la question, qui me taraude, est:
est que le redressement des apophyses épineuses entraîne ou non une début de remontée du garrot entre les épaules?
J'ai du mal à concevoir que le redressement des apophyses épineuses soit totalement indépendant de la remontée, tout au moins un début, une esquisse de remontée du garrot, lorsque le cheval est en mouvement.
Remontée du garrot est le stade 1 de la remontée du thorax entre les épaules grâce à un travail de deux pistes qui "muscle" les masses musculaires antérieures qui est le stade 2 de la remontée du garrot

En longe, en extension abaissement d'encolure, le cheval remonte son dos, donc comme le garrot est dans le prolongement et indissociable du dos, le garrot doit bien remonter?
À propos des photos, plus haut sur la page, vous parlez bien de la remontée du garrot, s'agit-il simplement du redressement des apophyse épineuses ou d'une réelle remontée du garrot entre les épaules?
Il s'agit du stade 1;le stade 2 est autorisé comme déjà dit par un travail latéral et par un travail sur les postérieurs qui va autoriser un engagement plus prononcé qui va de pair avec un allègement du bout de devant qui remonte (le principe de la balance à deux plateaux)
Vos explications sont les bienvenues, merci d'avance. Wink
...........geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Dim 15 Sep 2013 - 17:56

J'ai compris. cheers 
Ben, je confondais remontée du garrot et remontée du thorax entre les épaules. confused 
Oui, je sais, certains jours je suis très...... provinciale. lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djaïpur

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 45
Localisation : 91, limite 77 et 94

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Dim 15 Sep 2013 - 20:51

*Ne trouve rien à dire (d'intelligent [sic!]) pour l'instant, mais tenait tout de même à faire savoir qu'elle trouve la discussion fort intéressante.* bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cavalequit

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 32
Localisation : Sud de Rennes

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Mar 15 Oct 2013 - 19:05

pareil que Djaïpur, discussion passionnante !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cavalequit.com
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Mar 15 Oct 2013 - 19:44

Un ensemble de 3 DVD reprend la rencontre consacrée à ce sujet. Il me reste quelques exemplaires disponibles............geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cavalequit

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 32
Localisation : Sud de Rennes

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Mar 15 Oct 2013 - 19:46

Je prends !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cavalequit.com
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Mar 15 Oct 2013 - 19:56

30 € l'ensemble, plus frais de livraison............geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cavalequit

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 31/01/2013
Age : 32
Localisation : Sud de Rennes

MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   Mar 15 Oct 2013 - 20:09

MP Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cavalequit.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Initiation du cheval à l'équitation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Initiation du cheval à l'équitation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [6-8 Mai] Cheval d'Azur à Fréjus (Alpes Maritimes)
» Week end équitation en Camargue : un très grand succès
» Question d'école..d'enseignement et d'équilibrage du cheval
» Texte sur l'équitation
» William en stage chez les grands :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: