CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Lun 15 Oct 2012 - 19:07

Voici donc mes remarques, réflexions, en vrac. J'ai pris note de ce qu'est la kinésiologie, de ce qu'elle n'es pas, visionné les vidéos et vu le site de Mr Alfred Manuel qui me plaisent bien (lui et son site) par ce qu'il fait parler tout le monde. sunny
J'ai essayé le « oui non » sur mes chevaux, enfin sur le gris, le plus direct, celui qui ne mâche pas ces mots, la main posée sur son dos comme la dame de la vidéo.
-est ce que tu t'appelles « le gris »?
-soupir, vas-y masse moi
-est ce que tu t'appelle « le grand »
-ça va pas la tête, à quoi tu joues là?
Il s'est retiré de sous ma main pour se tourner vers moi, si vous aviez vu sa tête! Pas content le gris.
Et moi je n'ai rien senti du tout. Le grand qui assistait à la scène s'est détourné d'un air désabusé. La petite égale à elle même: « et moi et moi, gratte moi là! »
Bref, j'ai renoncé penaude. Embarassed
Avez vous essayez et qu'avez ressenti?

Les explications de Mr Manuel sont claires mais: comment sait-il que les réponses sont celles du cheval et pas celle de l'homme qui sert de transfert? Question Question Question
Dans la 3eme vidéo la kinésiologue me plaît moins, question de feeling, elle est trop dans son trip dans l'envie de montrer qu'elle sait faire et qu'elle réussit, la jument et sa propriétaire ne sont que des « faire valoir », enfin c'est juste un ressenti d'après vidéo donc sans importance. silent
Dans la théorie, elle très bien quand elle explique qu'on enlève pas la tristesse du cheval mais qu'on lui apporte de la joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Lun 15 Oct 2012 - 19:14

Décorticage de la troisième vidéo(c'est une manie chez moi Wink )
« Je fais confiance en ma capacité d'accepter Lisa en tant que binôme » à ce moment là, la jument bouge la tête, il aurait été intéressant de voir le cheval car elle s'exprime et c'est dommage ( ce n'est pas un reproche, le but du caméraman était de filmer le kinésiologue) de ne pas avoir filmé le cheval. Les chevaux s'expriment en permanence et façon parfois très flagrante. Lors de la rencontre du mois de mai un bai était particulièrement expressif lorsque sa propriétaire l'a présenté , il ponctuait de « remarques » tout ce qu'elle disait.
La jument Mélodie bouge également lorsque la « kinésio » calcule le pourcentage de stress, on dirait qu'elle monte la tête au fur et à mesure du décompte, sa plus forte réaction semble être vers 180.

2'37'' la kinésio explique: « sur la roue des énergies on va tomber sur le foie et l'affliction » la jument confirme par un crottin. Ceci dit qui est affligé par la mésentente: la jument ou la cavalière?
Est ce que le cheval ne sert pas de médiateur au kinésiologue pour déterminer les émotions et les énergies de la propriétaire?
« trop affligée? Trop affligée » le crottin éliminé le ventre ballonné de la jument semble montrer un problème de digestion.

« Des autres vis à vis de toi »voici une remarque qui s'applique directement à l'humain, il me semble.
« À la question tu le sens?(à propos de la résistance ou non résistance du bras de la propriétaire quand la kinésio pose des questions qui demandent des réponses par oui ou non) », la propriétaire répond: « je sens que par moment tu appuies plus fort »
donc si j'étais à sa place, j'aurai tendance à croire que la kinésiologue oriente les réponses.

« Affliction par rapport à un cheval » pas de demande par rapport à un humain, dommage!
Recherche généalogique: problème avec la mère: qui n'a pas de problème avec sa mère? Ces problèmes là ont pour fonction d'inciter le jeune à quitter le cocon familial, la nature est bien faite, elle s'arrange pour que les jeunes aient envie de s'émanciper. Donc il normal et sain d'avoir des problèmes avec ses parents.
« L'ancrage énergétique, je prends l'énergie de la mère et je la pose sur le cheval » Ceci me laisse sceptique. Elle vient d'où cette énergie? « Il va falloir faire attention à l'enlever à la fin de l'équilibration » voilà une phrase qui sert à distraire l'auditeur de la question: « d'où vient cette énergie? »

« Peur vis à vis d'une situation sombre » « enfermement au moment de la gestation » c'est cet enfermement qui est ressenti par le poulain au moment de naissance et qui est résolu par l'arrivée à l'air libre. Tout mammifère connait cette peur là.
Mais la conclusion c'est que la mère de la jument qui aurait subit un enfermement et des difficultés à la parturition. Donc la kinésio a interrogé la mère de la jument par l'intermédiaire de la jument et de sa propriétaire, deux intermédiaires de trop. Comment peut-on savoir si les énergies des différents protagonistes n'interfèrent pas entre elles?

Elle remonte ensuite depuis la conception de la jument jusqu'au moment présent et retombe sur un stress à la naissance: mais la naissance est un stress.
Stress dû à l'indifférence d'un humain, donc éventuellement un stress de la mère qui, si elle avait l'habitude d'être entourée, a pu éprouver un « abandon » de la part de son propriétaire au moment de la mise bas. La correction par EMDR s'applique a la propriétaire actuelle et si tout s'appliquait à la propriétaire?
Retour dans le présent , la jument se remet à bouger. Le pourcentage de stress est tombé à 4 et on peut le laisser. Pourquoi, parce que la propriétaire qui a été écoutée, entendue, soignée, est plus en confiance?
« Est ce qu'il y a besoin d'un renforcement en homéo, osthéo...Non! » Pourtant la jument s'est exprimée à ce ce moment là.
Il faudra revenir dans 8 jours: qu'en a dit la jument????
« Ça ça conforte notre idée qu'on est pas complètement.... »
« Je crois que vous êtes vachement complices tous les deux » elle peut-être bien raison la petite dame.
Ben oui la séance est finie la kinésiologue est très contente d'avoir réussi.

Je ne suis pas sûre que la jument ait été « soignée » par contre la propriétaire: oui. Grâce à cette séance elle a repris confiance en elle en sa jument et c'est tant mieux, l'objectif est atteint! flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Lun 15 Oct 2012 - 19:19

Daffos a écrit:
Grâce à ce test, le kinésiologue va instaurer un dialogue entre vous et la mémoire liée à votre corps pour vous permettre de mieux connaître l'origine de vos blocages dont la charge émotionnelle peut voiler votre discernement et vos capacité de choix d'aujourd'hui.

Donc en s'adressant directement au corps, le praticien offre au patient un accès direct à son inconscient. Ce qu'il ne peut avoir au cours d'une psychanalyse ou une psychothérapie ou alors qu'au bout de très nombreuses séances.

Daffos a écrit:
La libération de cette charge émotionnelle vous permet d'y voir plus clair de réactiver vos propres ressources et votre capacité de décision.
Au cours de la séance filmée la kinésiologue libère cette charge émotionnelle en recourant à l'EMDR (eyes movement desensibilization and reprocessing désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires) sur la propriétaire qui a posé sa main sur la jument. Cette technique est utilisée en psychothérapie. Mais la kinésiologie ne traite pas le patient elle ne fait que révélé les blocages: ce qui est utile, j'en conviens.

Conclusion:
Comment peut on savoir que c'est le problème de la jument qui est traité et non celui de la propriétaire? C'est la deuxième fois que pose la question : ce n'est pas de la sénilité précoce(quoique?) mais simplement ce qui me retiens par rapport à ce genre de pratique.
L'ostéopathie, la médecine énergétique chinoise: shiatsu, acuponcture, traite le cheval, je l'ai constaté sur le cheval et sur moi. Peut-être faudrait-il je j'essaie la kinésiologie moi-même. confused

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Lun 15 Oct 2012 - 20:01

FRAXINUS...super questionnement que vous proposez là... tellement détaillé que ce n'est pas a moi de répondre car moi je ne fais que filmer et surtout ne suis pas kinésiologue...De plus je vous sens tres rétive et pas du tout sensibilisée par cette affaire là donc d'autant plus difficile pour moi qui suis hors du coup de vous convaincre...et d'ailleurs comment pourrais je convaincre qui que ce soit sur ce sujet qui m'a troublé mais surtout me dépasse...
Ce que je peux dire c'est que quand on assiste a ce genre de "cérémonie" et même si on n'est pas du genre a rêver et a avoir les pieds sur terre on ressent quelque chose difficile a expliquer.....

Vous avez écrit qu'une amie a vous était traitée par un kinésiologue..je crois que c'est lui qui pourra vous donner toute les réponses a vos questions...
Désolé de ne pas pouvoir être plus explicite sur la question...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Mar 16 Oct 2012 - 11:20

fraxinus a écrit:
« trop affligée? Trop affligée » le crottin éliminé le ventre ballonné de la jument semble montrer un problème de digestion.

excusez moi, rien à voir Embarassed

fraxinus, un ventre rond (plus encore que la jument de la vidéo) signifie t il tjr des ballonnements, troubles digestifs?
"sur l'oeil" a en effet toujours un gros ventre. cacas normaux, jamais il ne semble gêné à se regarder les flancs. mais il a tjr ce gros ventre.... comme il "rote" (oui je sais, c'est la totale celui-là lol! ) il a eu un traitement contre les ulcères (je me suis demandée si des ulcères ne pouvaient pas quand même expliquer ce gros ventre) qui n'a rien donné de particulier.
merci bcp Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Mar 16 Oct 2012 - 11:26

daffos a écrit:
FRAXINUS...super questionnement que vous proposez là... tellement détaillé que ce n'est pas a moi de répondre car moi je ne fais que filmer et surtout ne suis pas kinésiologue...De plus je vous sens tres rétive et pas du tout sensibilisée par cette affaire là donc d'autant plus difficile pour moi qui suis hors du coup de vous convaincre...et d'ailleurs comment pourrais je convaincre qui que ce soit sur ce sujet qui m'a troublé mais surtout me dépasse...
Ce que je peux dire c'est que quand on assiste a ce genre de "cérémonie" et même si on n'est pas du genre a rêver et a avoir les pieds sur terre on ressent quelque chose difficile a expliquer.....

Vous avez écrit qu'une amie a vous était traitée par un kinésiologue..je crois que c'est lui qui pourra vous donner toute les réponses a vos questions...
Désolé de ne pas pouvoir être plus explicite sur la question...

daffos, j'ai le même ressenti que fraxinus concernant la personne de la 3e vidéo (contrairement à M Manuel).

fraxinus, si vous en parlez à votre amie, je veux bien un p'tit compte rendu Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Mar 16 Oct 2012 - 16:50

J'espère filmer de nouveau ce sujet et j'irai alors plus loin dans mes demandes d'explications car il faut bien le dire j'ai été troublé par ce que j'ai ressenti...et je suis de nature plutôt pragmatique et pas du genre a croire aux petits hommes verts....
Moi aussi je serai interessé par les déductions de l'amie de Fraxinus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Mar 16 Oct 2012 - 17:58

la kinésiologie m'interpelle, moi aussi . J'avoue avoir un peu de mal, comme Fraxinus, à admettre que le cheval , ou tout autre être vivant ( Mr Alfred Marcel, dont le site est effectivement intéressant, dit qu'il a aussi expérimenté la technique sur des plantes ..) puisse transmettre, via un tiers, des réponses aussi précises sur son état émotionnel , énergétique ou fonctionnel...
en même temps, j'ai vécu moi-même il y a quelques années une séance de kinésiologie, qui sur le coup, ne m'avait pas vraiment convaincue . J'avais mal régulièrement dans les genoux, et la kinésiologue qui m'avait testée m'avait dit que c'était un blocage qui m'empêchait d'avancer (littéralement) , blocage qui selon elle remontait à mes 17 ans . J'avais alors réfléchi aux causes possibles de ce blocage, et trouvé une piste éventuelle . Mais j'étais sortie malgré tout peu satisfaite de cet échange, qui me semblait un peu "tiré par les cheveux" . Eh bien, pourtant, depuis, je n'ai quasiment jamais eu mal aux genoux ... coïncidence ou déblocage psychologique ayant entraîné la suppression des symptômes?

sur le site, Mr Marcel reconnaît qu'il n'y a pas vraiment d'explications pour justifier ces résultats, juste des hypothèses . Il dit quelque chose qui rejoint le sentiment de Fraxinus sur le fait que peut-être, on soigne plus le propriétaire que le cheval, mais que cela finalement rejaillit sur lui :

"On dit que les enfants sont les thérapeutes des parents. Il en va de même avec les animaux. Lorsque les propriétaires ont compris et solutionné ce que leur renvoie leur compagnon, ce dernier semble libéré et peut alors guérir.

donc...pourquoi pas, si le résultat final est positif ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Mar 16 Oct 2012 - 18:06

daffos a écrit:
J'espère filmer de nouveau ce sujet et j'irai alors plus loin dans mes demandes d'explications car il faut bien le dire j'ai été troublé par ce que j'ai ressenti...et je suis de nature plutôt pragmatique et pas du genre a croire aux petits hommes verts....
Moi aussi je serai interessé par les déductions de l'amie de Fraxinus...

un jour j'ai participé à qlq chose (je ne me souviens plus du nom). nous étions en groupe, assis. la personne organisatrice a désigné des chevaux de l'écurie (autant que nous étions, ceux qui avaient le + besoin). elle nous les a attribués (chacun un cheval).
et nous avons échangé.
le poney que je représentais a dit par mon intermédiaire : chloe me manque; je connaissais cette chloe ms avait totalement oublié qu'elle avait été propriétaire de ce poney qu'elle avait vendu au club. c'est arrivé comme ça, comme un cheveux sur la soupe.... pourquoi ai-je exprimé celà si ce n'est que le poney l'a dit par mon intermédiaire?
étonnant....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Mer 17 Oct 2012 - 18:19

Je vous livre en toute innocence ce que j'ai appris sur la kinésiologie pale
La kinésiologie est relative à l'étude du mouvement et de ses composantes biologiques et sociales. En Amérique du nord et au Canada le kinésiologue est un professionnel de la santé, spécialiste de l'activité physique qui utilise le mouvement à des fins de prévention, de traitement et de performance, dans le sport , le loisir , le travail, la réadaptation.
L'équivalent français serait le professeur d'activités physiques adaptées issus du cursus STAPS.

Mais en France les termes kinésiologie et kinésiologue font référence à la « kinésiologie appliquée » c'est une méthode inter-disciplinaire de diagnostic et de guidage des soins des patients, en usage chez certains chiropraticiens et certains dentistes, fondés sur la synthèse de plusieurs techniques dont des éléments de médecine chinoise. Elle a été créée en 1964 par George J. Goodheart, Jr.
Dans la kinésiologie appliquée on distingue plusieurs types de kinésiologie qui utilisent tous le test musculaire comme donneur d'informations.

Mon amie consulte une kinésiologue à des fins de psychothérapie. Après avoir testé un psychiatre, un psychologue, elle trouve que le dialogue est plus présent en kinésiologie. Comme le dit Daffos sur son blog
Daffos a écrit:
Grâce à ce test, le kinésiologue va instaurer un dialogue entre vous et la mémoire liée à votre corps pour vous permettre de mieux connaître l'origine de vos blocages dont la charge émotionnelle peut voiler votre discernement et vos capacité de choix d'aujourd'hui.

Suite au récit de mon amie j'en ai déduis que la kinésiologie permettait d'avoir un accès direct à l'inconscient si on admet que l'inconscient siège dans le cerveau émotionnel. Le cerveau émotionnel (cerveau primitif, système limbique) a une architecture , une organisation cellulaire et des propriétés biochimiques différentes du néocortex où siègent le langage et la pensée. Il régit le bien être psychologique et une grand partie de la physiologie du corps: le fonctionnement du cœur, la tension, les hormones, le système digestif et même le système immunitaire. Il possède des moyens naturels d'autoguérison comparables à la cicatrisation d'une plaie ou l'élimination d'une infection. Les méthodes qui passent par le corps tirent avantages de ces mécanismes.

Zabot29 a écrit:
J'avais mal régulièrement dans les genoux, et la kinésiologue qui m'avait testée m'avait dit que c'était un blocage qui m'empêchait d'avancer (littéralement) , blocage qui selon elle remontait à mes 17 ans . J'avais alors réfléchi aux causes possibles de ce blocage, et trouvé une piste éventuelle . Mais j'étais sortie malgré tout peu satisfaite de cet échange, qui me semblait un peu "tiré par les cheveux" . Eh bien, pourtant, depuis, je n'ai quasiment jamais eu mal aux genoux ... coïncidence ou déblocage psychologique ayant entraîné la suppression des symptômes?
En retrouvant une piste éventuelle vous avez retrouvé une situation passée (et les émotions qui y étaient associées,) qui avec le temps et l'expérience accumulée vous est apparue sous un autre jour que lorsque vous l'aviez vécue à 17 ans. Vous avez donc mis en marche le processus d'autoguérison du cerveau émotionnel. Mon amie m'a parlé du même genre d'expérience. Ceci dit son problème d'addiction, pour lequel elle consulte, n'est toujours pas réglé.
La kinésiologie en tant que méthode de diagnostic, pour retrouver les multiples stress accumulés au cours de la vie, et mise en route du processus d'auto guérison du cerveau émotionnel, me paraît utile. Elle m'apparait comme un complément d'une psychothérapie au même titre que l'EMDR, la cohérence cardiaque, l'acuponcture, la synchronisation des horloges biologiques, l'exercice physique ect, dont le but est de réduire la charge de stress et de vivre de façon plus équilibrée. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Mer 17 Oct 2012 - 18:24

Mais, ben oui il y a un mais. Embarassed
En France les kinésiologues ne sont pas forcément des praticiens diplômés de médecine.
Selon Jean-Claude Guyard, fondateur de l'EKMA (École de Kinésiologie et Méthodes Associées), la kinésiologie n'est pas une méthode de soins mais une méthode de développement personnel non religieuse. Cette dernière précision fait suite à des accusations de dérives sectaires pour la kinésiologie. Il déclare notamment « On ne se dit pas thérapeutes et on ne s'est jamais dit thérapeutes ». Selon lui les techniques se fondent toutefois sur des principes de chiropraxie et d'acuponcture.

Daffos a écrit:
De plus je vous sens tres rétive et pas du tout sensibilisée par cette affaire là donc d'autant plus difficile pour moi qui suis hors du coup de vous convaincre...et d'ailleurs comment pourrais je convaincre qui que ce soit sur ce sujet qui m'a troublé mais surtout me dépasse...
Ce que je peux dire c'est que quand on assiste a ce genre de "cérémonie" et même si on n'est pas du genre a rêver et a avoir les pieds sur terre on ressent quelque chose difficile a expliquer.....

Oui je suis « rétive », mais c'est mon état naturel, génétiquement méfiante.
« pas du tout sensibilisée » non, au contraire je suis très sensible à toutes méthodes permettant de « mieux vivre » ou de mieux comprendre le monde qui nous entoure.
« quand on assiste a ce genre de "cérémonie" on ressent quelque chose difficile a expliquer. »
c'est là que nous différons: il me faut absolument des explications car ce qu'on ressent peut être dû à différents facteurs dont la personnalité du gourou qui, lui, veut absolument convaincre.
La kinésiologie appliquée fait partie de la mouvance new age(vous parlez vous même de « cérémonie » le terme n'est pas innocent) même si elle s'appuie sur la chiropraxie et l'acuponcture que ne met en doute. Et pour moi new age = méfiance.
Mais surtout je vous suis très reconnaissante de ne pas chercher à convaincre (encore mon coté rétif Wink ) je préfère entendre ou lire des argumentations pour me faire une opinion par moi même. Rolling Eyes

De toutes façons, l'important c'est que le propriétaire du cheval vive mieux sa relation avec son cheval, alors si la kinésiologie le permet je suis pour. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Mer 17 Oct 2012 - 18:27

Mawawa a écrit:
un jour j'ai participé à qlq chose (je ne me souviens plus du nom). nous étions en groupe, assis. la personne organisatrice a désigné des chevaux de l'écurie (autant que nous étions, ceux qui avaient le + besoin). elle nous les a attribués (chacun un cheval).
et nous avons échangé.
le poney que je représentais a dit par mon intermédiaire : chloe me manque; je connaissais cette chloe ms avait totalement oublié qu'elle avait été propriétaire de ce poney qu'elle avait vendu au club. c'est arrivé comme ça, comme un cheveux sur la soupe.... pourquoi ai-je exprimé celà si ce n'est que le poney l'a dit par mon intermédiaire?
étonnant....

Ceci ressemble à de la communication intuitive, Mawawa pourriez vous expliquer en détail ce quelque chose auquel vous avez participé? bounce

Je vais me faire l'avocat du diable Twisted Evil , mais c'est simplement pour aller plus en avant sur le sujet. affraid
En tant que nul de la communication intuitive, je pense que vous avez ressenti l'émotion du poney, sa tristesse, sa mélancolie due à la perte d'un être gratifiant. Votre mémoire a fait le reste, parce que vous connaissiez cette Chloé parce que vous saviez que le poney lui avait appartenu, même si vous l'aviez oublié, cette information était rangée dans un tiroir qui s'est ouvert sous la pression de la tristesse du poney. Si vous n'aviez pas eu cette information en mémoire, que vous ne connaissiez pas cette Chloé ni le fait que ce poney lui ait appartenu, on aurait pu parler de télépathie.
J'espère que vous ne voudrez pas trop, mais j'ai la sale manie de vouloir toujours trouver des explications à tout. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Dim 21 Oct 2012 - 17:09

Fraxinus, parfois, on ne peut pas expliquer certaines choses, sans pour autant nier leur existence : il faut accepter que la Vie garde sa part de Mystère...


Il y tant de choses que les plus grands scientifiques n'arrivent pas à expliquer et à comprendre. Pourquoi y arriverions nous, nous ?
Peut-être qu'un jour l'Humanité aura tout découvert et tout compris ? Peut-être jamais ?
Je pense surtout (comme le dit un autre sujet de conversation du forum) que l'Humanité aura toujours tant et tant à apprendre et à découvrir. Quand on croit avoir compris quelque chose, on se rend compte de tout ce qui se cachait derrière cette compréhension et que se cache derrière un gouffre d'ignorance qu'il nous attend. Ainsi commence une quête sans fin...




J'ai essayé la communication "intuitive" avec mes poneys, grâce aux services d'une pro (je suis une totale incompétente en la matière). Elle habite en Suisse et mes poneys sont près de Brest : plus de 1000 bornes entre les 2. Elle m'a juste demandé une photo d'eux et leur nom.
Elle m'a révélé des choses, vraiment bluffantes sur eux, des choses qu'elle ne pouvait inventer ni même deviner.

Avant, ça me laissait vraiment très très septique car incompréhensible et inexplicable : j'ai un peu le même défaut que vous, j'aime comprendre les choses et aller jusqu'au bout des explications (après tout nous sommes toutes 2 adeptes du pinaillage réciproque, n'est-ce pas ?).
Mais avant de juger, je voulais voir par moi-même. Je pensais que l'expérience me convaincrait que c'était des foutaises. Et bien ce fut le contraire... Twisted Evil
Sauf que la dame ne sait pas elle-même comment ça fonctionne, surtout par simple photo interposée. scratch
Mais "ça marche", et après tout, peu importe comment et pourquoi !!! Ce qui compte pour moi c'est ce que m'ont apporté ces communications "intuitives".


Ce qui nous fait avancer, c'est la curiosité, sans jugement hâtif.
On peut être septique, tant qu'on ne rejette pas les choses avec méfiance au motif qu'on ne l'explique pas d'une façon scientifique établie.
Evidemment, il ne faut pas tomber dans le travers opposé qui consiste à croire sur parole tout ce qu'on nous raconte.



Il y tant de choses que les plus grands scientifiques n'arrivent pas à expliquer et à comprendre. Pourquoi y arriverions nous, nous ?
Peut-être qu'un jour l'Humanité aura tout découvert et tout compris ? Peut-être jamais ?
Je pense surtout (comme le dit un autre sujet de conversation du forum) que l'Humanité aura toujours tant et tant à apprendre et à découvrir. Quand on croit avoir compris quelque chose, on se rend compte de tout ce qui se cachait derrière cette compréhension et que se cache derrière un gouffre d'ignorance qu'il nous attend. Ainsi commence une quête sans fin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   Ven 26 Oct 2012 - 18:23

Muriel Le Mestric a écrit:
Fraxinus, parfois, on ne peut pas expliquer certaines choses, sans pour autant nier leur existence : il faut accepter que la Vie garde sa part de Mystère...
Amen! Ô grande prêtresse MLM.
Je plaisante, je plaisante, tapez pas sur le groom à terre. affraid

Muriel Le Mestric a écrit:
Il y tant de choses que les plus grands scientifiques n'arrivent pas à expliquer et à comprendre. Pourquoi y arriverions nous, nous ?
Peut-être qu'un jour l'Humanité aura tout découvert et tout compris ? Peut-être jamais ?
Je pense surtout (comme le dit un autre sujet de conversation du forum) que l'Humanité aura toujours tant et tant à apprendre et à découvrir. Quand on croit avoir compris quelque chose, on se rend compte de tout ce qui se cachait derrière cette compréhension et que se cache derrière un gouffre d'ignorance qu'il nous attend. Ainsi commence une quête sans fin...
C'est le refrain?Moi je dis ça , mais je ne dis rien (comme d'habitude) c'est juste que vous l'avez écrit deux fois. Surprised

Trêve... de plaisanteries. Vous avez tout à fait raison, c'est le fonctionnement de toute recherche et ce qui la rend si passionnante, en sciences, en art, en littérature, en équitation. C'est pourquoi la recherche est un tel moteur qui peut rendre dépendant. Mais l'humain n'est qu'un pauvre animal qui ne peut appréhender le monde que par ses sens dont dépend son intelligence. Lorsqu'il n'arrive plus à expliquer il choisit de croire (ou pas) selon la foi de chacun, les religion ont su largement exploiter le filon No . Je suis(suivre) St Thomas je ne crois que ce que je vois et vu que je n'y vois pas grand chose..... (humour débile) Laughing

Apprendre est plus facile à deux. L'un qui cherche à prendre, s'approprier une connaissance, un savoir et l'autre qui est prêt à le donner. Le cheval est toujours prêt à donner, le cavalier aura donc la charge de s'approprier ce savoir. Pour se l'approprier, le prendre avec soit donc le comprendre il aura souvent besoin de l'aide d'un autre cavalier plus savant qui l'aidera parce qu'il possédera déjà ce savoir il l'a compris et peut donc le transmettre.
Mais lorsqu'on me dit qu'on ne sait pas comment ça marche, mais ça marche, on n'est pas dans une démarche d'apprentissage au sens acquérir un savoir , une connaissance (mais on apprend ou plutôt on reçoit des nouvelles de son cheval par photo et distance interposées) on me demande de croire. Je n'ai plus à apprendre juste à croire, ben cela ne me convient pas du tout, parce que précisément je ne peux pas l'apprendre. Sad
Chaque chemin d'apprentissage est personnel et bien que tous les chemins mènent à Rome, le parcours des pèlerins ne sera pas le même. Le mien a commencé par la biologie (la science la plus douces des sciences dites dures), il ne m'en reste pas grand chose si ce n'est la compréhension d'un certain jargon et d'un mode de raisonnement: observation, hypothèse, démonstration, conclusion. Les habitudes de jeunesse sont les plus difficile à modifier parce qu'elles sont sécurisantes. Chacun son chemin et « chacun sa vérité » (dixit Daffos) Wink

Muriel Le Mestric a écrit:
J'ai essayé la communication "intuitive" avec mes poneys, grâce aux services d'une pro (je suis une totale incompétente en la matière). Elle habite en Suisse et mes poneys sont près de Brest : plus de 1000 bornes entre les 2. Elle m'a juste demandé une photo d'eux et leur nom.
Elle m'a révélé des choses, vraiment bluffantes sur eux, des choses qu'elle ne pouvait inventer ni même deviner.

Avant, ça me laissait vraiment très très septique car incompréhensible et inexplicable : j'ai un peu le même défaut que vous, j'aime comprendre les choses et aller jusqu'au bout des explications (après tout nous sommes toutes 2 adeptes du pinaillage réciproque, n'est-ce pas ?).
Mais avant de juger, je voulais voir par moi-même. Je pensais que l'expérience me convaincrait que c'était des foutaises. Et bien ce fut le contraire...  
Sauf que la dame ne sait pas elle-même comment ça fonctionne, surtout par simple photo interposée.  
Mais "ça marche", et après tout, peu importe comment et pourquoi !!! Ce qui compte pour moi c'est ce que m'ont apporté ces communications "intuitives".

Mawawa et Muriel Le Mestric je ne suis pas contre ces communications intuitives, nous en avons déjà parler ailleurs, bien au contraire, je suis absolument pour tout ce qui peut améliorer la relation du cavalier avec son cheval. cheers
Si j'en ai l'occasion je testerai, car ce que vous en dites toutes les deux m'intrigue vraiment. Mais en attendant je doute. scratch
Sur certains sites les chevaux parlent (communiquent) très souvent presque exclusivement, de leur rapport avec l'humain comme s'il n'y avait que cette relation là qui leur importait. Pour avoir constater le changement de comportement de certains chevaux simplement en les changeant de boxe dans une écurie ou en les changeant de groupe s'ils vivent au pré j'ai du mal à croire que seule la relation avec leur cavalier a de l'importance pour eux. Ils ont aussi une vie en dehors des moments que nous passons avec eux et cette vie là a également une incidence sur leur bien ou mal être. rabbit


Muriel Le Mestric a écrit:
Ce qui nous fait avancer, c'est la curiosité, sans jugement hâtif.
On peut être septique, tant qu'on ne rejette pas les choses avec méfiance au motif qu'on ne l'explique pas d'une façon scientifique établie.
Evidemment, il ne faut pas tomber dans le travers opposé qui consiste à croire sur parole tout ce qu'on nous raconte.
Je suis entièrement d'accord avec ces remarques. cheers
Les bienfaits de la méditation s'explique scientifiquement par la cohérence cardiaque, l'efficacité de l'acuponcture est démontrée par l'imagerie cérébrale bien que ses mécanismes d'action ne soit pas encore compris. Mais les scientifiques, qui sont des humains comme les autres, pour élaborer leur théorie ne disposent que du cadre restreint de leur propre culture et de leur mode de pensée. Pour trouver les mécanismes d'action il faut faire preuve d'une grande capacité d'imagination. La science sert donc essentiellement à prouver l'efficacité de ces pratiques ce qui est déjà énorme.(voir Guérir de David Servan Schreiber psychiatre et chercheur en neurosciences cognitives, Robert Laffont éditions) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soins : médecine conventionnelle et ses alternatives
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» soins énergétiques et médecines douces vétérinaires.
» médecine altérnative
» Santé animale et solutions alternatives
» perdue dans la jungle des soins articulaires !
» Soins a tourterelle blessée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Connaissance du cheval-
Sauter vers: