CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Des attitudes et des méthodes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Mer 19 Sep 2012 - 7:22

[quote="yveskatz"]
daffos a écrit:

Je signale ci dessus en les soulignant les phrases aux quelles je répond...
Je me suis exprimé la dessus...On peut éduquer aussi longtemps qu'on veut un poulain que ce soit 4 mois 6 mois ou 1 an les toutes premières fois qu'on le mettra en sitution d'un parcours il ne se comportera jamais aussi sereinement qu'a la maison et donc quand son éducation sera perçue comme satisfaisante il de bon ton de lui montrer ce pourquoi il est travaillé...Il faut bien commencer un jour ou l'autre...mais je me suis déjà expliqué en détail sur ce sujet !
Dernière réponse (car il faut savoir avancer!):il est bien évident qu'il faut savoir se lancer un jour ou l'autre. Mais le faire progressivement permet de minimiser les incidents(à compter du moment où on n'est pas pressé...Et en équitation on a toute une vie à consacrer au cheval).Progressivement, c'est habituer chez soi le cheval à tous profils d'obstacles (nous sommes d'accord) c'est enchainer un parcours (toujours d'accord). C'est aller travailler dans d'autres environnements(Daffos ne l'évoque pas) sur le plat comme à l'obstacle..Il sera temps alors de sortir en compétition officielle.
Réponse Daffos...Yves...Peut être ne me suis je pas fait comprendre dans ma façon d'expliquer ce sujet...J'ai fait comme ce que j'indique sur des dizaines de chevaux et en ai vu faire pareillement sur des centaines (centaines..) par des spécialistes de jeunes chevaux travaillant selon notre façon...et tout ce passait (et ce passe encore) tres bien je vous l'assure...

Je suis tout a fait respectueux de ce que vous dites faire mais il en existe d'autres...Notamment dans le milieu de l'obstacle...et dans le milieu de l'obstacle il n'y a pas davantage de "barbares pressés" que dans le milieu "amateur" ou "dressage"... Rolling Eyes

Je vous cite: "C'est aller travailler dans d'autres environnements(Daffos ne l'évoque pas) sur le plat comme à l'obstacle.."

Là c'est un procés d'intention (courtois j'en conviens) que vous me faites et qui n'a pas lieu d'être car qu'es ce que ce que je montre sur ma vidéo sinon un parcours d'entrainement...autrement dit un autre environnement...et que dit cette video a ses débuts : deuxième enchainement d'obstacle, autrement dit un autre environnement avant celui montré...
et je ne dis pas tout ce que je fais, ce serait trop long..allez sur mon site et sur l'article 28 vous aurez tout l'historique du travail des 6 premiers mois de travail du poulain que je vous montre sur la video...(et le site contient 66 articles équestres)

Yves, nous avons tous les deux 50 ans d'experience chacun...je crois qu'on peut se faire respectivement confiance d'autant que pour ma part mon discours est a tres forte inspiration Orgexienne...Daffos c'est pas grand chose mais orgeix on peut lui faire confiance...Qu'en pensez vous ?


[quote="yveskatz"][quote="daffos"]
Vous avez parlé de bidouillage et je le prenais comme action du cavalier...mea culpa ! mais si c'est vis a vis du poulain je ne suis pas plus inquiet que ça car cela rejoins ma réflexion ci dessus...

Question action du bassin: le challenge étant "pas de jambes" l'impulsion par le rein du cavalier me semble tout a fait normale..je dirai que c'est une évidence "équitante"...



Evidence bien sûr, mais avec un cavalier techniquement compétent, le bassin a une puissance d'action qui vaut "toutes les jambes du monde"

Réponse Daffos...vous êtes d'accord avec moi donc car je dis que c'est un cavalier expérimenté qui est sur le poulain et pour nous moins on se sert des jambes mieux le cheval se porte ("se porte" au sens propre comme au sens figuré)...pas de problèmes !




Dernière édition par daffos le Mer 19 Sep 2012 - 8:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Mer 19 Sep 2012 - 7:27

mawawa a écrit:
comment peut-on vous trouver sur FB?
Par Google vous tapez "FACEBOOK"....vous cliquez sur "Bienvenue sur Facebook" et vous cliquez sur la photo d'Henri Daffos en haut a droite ou a gauche...

ou sinon: http://www.facebook.com/henri.daffos
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Mer 19 Sep 2012 - 7:40

Allons, Henri, ne nous énervons pas!(le rouge comme couleur d'écriture est preuve de colère!).

Bien sûr que nous sommes d'accord sur de nombreux points.Une différence: n'étant pas cavalier de compétition, mon seul but étant d'avoir un cheval bien dans sa peau et dans sa tête, recherchant personnellement certaines sensations à cheval(décontraction, poussée, symétrie, allègement du devant), je prends le temps de prendre mon temps........ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Mer 19 Sep 2012 - 8:09

yveskatz a écrit:
Allons, Henri, ne nous énervons pas!(le rouge comme couleur d'écriture est preuve de colère!).

Bien sûr que nous sommes d'accord sur de nombreux points.Une différence: n'étant pas cavalier de compétition, mon seul but étant d'avoir un cheval bien dans sa peau et dans sa tête, recherchant personnellement certaines sensations à cheval(décontraction, poussée, symétrie, allègement du devant), je prends le temps de prendre mon temps........ geek
Tout a fait d'accord Yves et je ne suis pas le moins du monde énervé mais je vous assure que les chevaux de compet sont aussi bien dans leur têtes et dans leur peau...
Quand a la couleur, uniquement pour mieux faire la différence entre questions et réponses mais vous le savez...
A ce propos que veut dire "citer multiples" et comment on s'en sert ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Mer 19 Sep 2012 - 8:50

Il me revient une conversation avec JDO que nous avions eu lors d'un repas de milieu de stage a Rodez ou le sujet était le "rassembler" du cheval...et qu'il avait mentionné dans un de ses livres pédagogique "Angles et rythmes" que je me suis d'ailleurs empressé d'acheter...

Il nous racontai qu'un jour qu'il discutait avec son ami Paco Goyoaga (ancien champion du monde) il lui disait que sur un double de combinaison de 1m20 et à 9m75 de distance il obtenait facilement et a sa convenance entre 1 et 3 foulées a l'interieur...
Et Goyoaga de lui répondre: je fais le même exercice mais j'en fais entre 1 et 7 (vous avez bien lu: 7 foulées dans 9m75)

J'ai souvent essayé a cheval moi même et sur cette même distance de comprendre le degré de dressage et de doigté qu'il faut pour gymnastiquer un cheval de la sorte même en partant d'un droit de 80 cms ...

Il faut savoir qu'a leur époque les distances entre combinaisons étaient variables selon l'humeur des chefs de piste ce qui nécessitait un dressage plus poussé qu'actuellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Mer 19 Sep 2012 - 9:19

daffos a écrit:
I

Il faut savoir qu'a leur époque les distances entre combinaisons étaient variables selon l'humeur des chefs de piste ce qui nécessitait un dressage plus poussé qu'actuellement...

A cette époque, les parcours étaient moins hauts (sélection moins poussée), mais il n'y avait aucune uniformité comme aujourd'hui où on cherche la puissance donc en étant obligé bien souvent de lettre des distances justes.
Et il est vrai que les chevaux avaient alors une éducation plus poussée.. mais la compétition avait pour finalité de mettre en avant les compétences techniques du cavalier beaucoup plus que les performances génétiques d'élevage comme aujourd'hui.............. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Mer 19 Sep 2012 - 9:21

A ce propos que veut dire "citer multiples" et comment on s'en sert ?
demande Daffos. Aucune idée... peut être quelqu'un de plus compétent en informatique pourra nous répondre................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 8:25

Je relis tres souvent et même plusieurs fois les questions et réponses situées sur les posts qui m'interesse et donc je vous cite Fraxinus au sujet du "bidouillage" supposé des rênes sur le poulain en parcours:

"Les rênes longues de Daffos expliquent très bien l'impression de contact et de non contact qu'à perçus Mawawa. Car je suppose que pour lui indiquer la direction, il faut bien de temps à autre reprendre un contact aussi léger soit-il."

Le contact n'est pas si souvent que ça necessaire a nos yeux puisque nous apprenons aussi au tout début du travail des poulains a se mouvoir sur la seule indication du déplacement du buste et du regard du cavalier...c'est une approche personnelle de l'éducation du poulain qui m'est chère, sur laquelle j'insiste particulièrement et qui porte ses fruits dans la recherche de la légèreté qui est la mienne...

et en voici l'illustration sur une pouliche de 4 ans:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 11:43

Henri,
Vous voyez que nos pensées ne sont pas si éloignées les unes des autres. Prenez la peine de lire mes dossiers et plus particulièrement celui sur le langage du corps et l'isopraxie. Vous noterez alors l'importance que j'accorde à la gestuelle corporelle comme "aide première".................... geek
Mais tout cela est on ne peut plus classique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 16:20

Daffos vous êtes le Mr Jourdain de l'isopraxie.
Cette vidéo me plait beaucoup car c'est comme cela qu'on m'a appris à monter. cheers

Je change de sujet si vous êtes d'accord. Nous nous sommes occupés de l'avant du cheval et de la remontée de la base de l'encolure et je voudrais savoir ce que vous entendez par le travail mené en parallèle et l'abaissement des hanches. Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 16:26

yveskatz a écrit:
Henri,
Vous voyez que nos pensées ne sont pas si éloignées les unes des autres. Prenez la peine de lire mes dossiers et plus particulièrement celui sur le langage du corps et l'isopraxie. Vous noterez alors l'importance que j'accorde à la gestuelle corporelle comme "aide première".................... geek
Mais tout cela est on ne peut plus classique!

Mais je n'ai jamais pensé que nous soyons si éloigné l'un de l'autre que ça...vous avez l'air de toujours en douter et j'ai l'impression que vous prenez mes réflexions diverses et variées comme si je voulais quelles soient dirigées CONTRE vous...Par exemple ce cas précis qui s'adressait a Fraxinus...

Croyez moi YVes j'ai du respect pour le professionnalisme et le perfectionnisme qui ressort de vos propos écrits... et n'oubliez pas puisque vous avez lu ma présentation que j'ai eu une solide instruction classique durant de nombreuses années avant de rencontrer JDO, certainement la même il y a quelques 30 ans et plus que celle que vous avez reçu...et que JDO n'est pas si éloigné que ça d'un certain classicisme qui vous habite quand il se réfère tres souvent a Baucher..Beudant ou Oliveira...

La seule chose qui peut nous faire diverger dans notre façon de nous exprimer (mais pas de faire) vous et moi pourrait être que j'aime la compétition et vous pas...et partant de là notre sensibilité réciproque pourrait être quelquefois en porte a faux...mais es ce si grâve du moment que les fondamentaux sont partagés ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 16:30

Henri, N'ayez crainte, je ne me sens nullement personnellement visé par vos interventions...
Et ce n'est pas que je n'aime pas la compétition(j'aimais bien/j'aime encore coaché mes élèves), mais c'est que je ne lui donne pas la priorité................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 16:38

fraxinus a écrit:
Je change de sujet si vous êtes d'accord. Nous nous sommes occupés de l'avant du cheval et de la remontée de la base de l'encolure et je voudrais savoir ce que vous entendez par le travail mené en parallèle et l'abaissement des hanches. Question

et "parallèlement" (car la question de fraxinus m'intéressse bcp aussi), j'aimerais savoir comment vous procédez concretement, yves et henri, pour que votre cheval relève son encolure. ce relèvement vient-il de l'arrière (on travaille l'arrière puis quand le cheval se tient on lui demande de se relever?) ou déjà dès le départ de l'avant? s'agit il d'interventions sur la bouche exigeant le relèvement de la base de l'encolure? dans un 1er temps laisse t on l'angle tête encolure ouvert? à partir de quand peut on faire cette demande au cheval?
merciiiiiiii Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 17:36

mawawa a écrit:
fraxinus a écrit:
Je change de sujet si vous êtes d'accord. Nous nous sommes occupés de l'avant du cheval et de la remontée de la base de l'encolure et je voudrais savoir ce que vous entendez par le travail mené en parallèle et l'abaissement des hanches. Question

et "parallèlement" (car la question de fraxinus m'intéressse bcp aussi), j'aimerais savoir comment vous procédez concretement, yves et henri, pour que votre cheval relève son encolure. ce relèvement vient-il de l'arrière (on travaille l'arrière puis quand le cheval se tient on lui demande de se relever?) ou déjà dès le départ de l'avant? s'agit il d'interventions sur la bouche exigeant le relèvement de la base de l'encolure? dans un 1er temps laisse t on l'angle tête encolure ouvert? à partir de quand peut on faire cette demande au cheval?
merciiiiiiii Very Happy

Sur ce post, page 3, mes propos du 12 sept à 0h07...ainsi que page 4, mes propos 13 sept à 10h43 vous donneront quelques réponses a vos questions sur l'élévation de la base de l'encolure...pas la peine je crois que je réexpose ici...a moins d'explications plus en profondeur...

En ce qui concerne le travail de l'arrière main c'est chez nous un dérivé de l'EED mais excessivement facilité, dépouillé et tout aussi efficace...
L'EED en dressage academique est un "AIR" (compliqué demandant équerre et compas Sleep (humour..) et notre EED a nous un simple exercice qui sans aucune défense ni contraction du cheval...en toute légèreté de la part du cavalier et en tenant les rênes avec deux doigts...sans jambes (sinon pour l'impulsion)... vous obtenez ensemble ET la souplesse du bout de devant ET l'abaissement des hanches pour engagement FACILE du posterieur...c'est pas le nirvana ça ?

Je suis sûr que Mr de la Guerinière doit applaudir là ou il est... bounce bounce

D'ailleurs ne me dites pas, au vu de ces images ci dessous que ça a l'air difficile (vous voyez le posterieur interne ce qu'il fait ?)...et si je le fais a 82 ans, pour vous ce ne sera que simple routine...

Bon d'accord il y a quand même quelques précisions a observer...que je vous expliquerai un peu plus tard...faut quand même penser a se nourrir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 18:19

L'EED en dressage academique est un "AIR" écrit Daffos

Cette affirmation n'est pas propre à l'EED... Toutes les figures de manège que l'on retrouve en dressage sont AVANT TOUT des exercices de gymnastique visant à améliorer les équilibres du cheval. Voir à ce sujet dans la rubrique "Dossiers" l'article "figures de manège et gymnastique du cheval."'................... geek
Et une EED, exercice de gymnastique , est un exercice très facile à obtenir du cheval, à compter du moment où il comprend la gestuelle corporelle et le rôle du bassin et du poids du corps, où il déplace aisément ses épaules, qu'il rentre facilement sur la courbe et qu'il accepte de s'incurver un tant soit peu.... Et que le cavalier soit à son écoute, qu'il ressente les mouvements des membres, qu'il soit liant, rigoureux, précis et agissant à propos, qu'il ait une main intelligente... Tout un programme......
Comme l'a écrit JDO, "dresser,c'est simple". Ce qui est long, difficile et bien souvent mal enseigné ,ce sont les pré requis qui précèdent............ Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 18:58

Humour, accent du sud ouest, ça fleure les vacances: Daffos à quand un bouquin avec DVD: « l'équitation c'est facile »? lol!

J'ai regardé votre vidéo 10X, non pas parce que ce n'est pas clair au contraire, mais parce que je suis « bigleuse ».
Alors voici ce que je vois: le cheval amène le postérieur intérieur sous le ventre, plus en dessous qu'en avant
-cette épaule en dedans simplifiée ressemble, pour moi, à ce que j'appelle la mobilisation des hanches qui a pour but de permettre un meilleur engagement du postérieur intérieur sous la masse et, en laissant l'encolure s'allonger vers le bas, de redresser les apophyses épineuses de tout le dos du garrot aux lombaires inclues. La différence réside dans le fait que votre cheval garde la tête haute et que le redressement des apophyses se fait par la remontée de la base de l'encolure puisqu'elle cède dans sa nuque en incurvant son encolure.

Vous dites : « pour empêcher l'épaule intérieure de tomber » c'est à dire empêcher que le cheval reporte son poids sur l' antérieur intérieur?
Dites moi si je vois bien: vos mains se décalent à droite mais la main gauche ne passe pas par dessus le garrot.
Donc vous évitez le report de poids sur l'épaule interne uniquement par le décalage de vos mains, sans action de jambes ni d' assiette. Mais comment apprenez vous ceci au jeune cheval qui dans sa dissymétrie, aura du mal à incurver son encolure d'un coté par rapport à l'autre?
Préparez vous d'abord le jeune cheval à pied et comment?
Est ce que le fait de demander d'abord la remontée de la base de l'encolure permet de résoudre ce problème de dissymétrie?
Pour quelle raison JDO travaillait -il d'abord la remontée de la base de l'encolure avant de travailler l'arrière main? Et pourquoi effectuez vous ce travail en parallèle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 19:17

daffos a écrit:
et "parallèlement" (car la question de fraxinus m'intéressse bcp aussi), j'aimerais savoir comment vous procédez concretement, yves et henri, pour que votre cheval relève son encolure. ce relèvement vient-il de l'arrière (on travaille l'arrière puis quand le cheval se tient on lui demande de se relever?) ou déjà dès le départ de l'avant? s'agit il d'interventions sur la bouche exigeant le relèvement de la base de l'encolure? dans un 1er temps laisse t on l'angle tête encolure ouvert? à partir de quand peut on faire cette demande au cheval?

parfaitement décrit dans votre site Internet en effet Very Happy
donc sur quelques séances, il faut accepter un angle tête encolure ouvert et c'est au fil des séances que le chanfrein se positionne correctement.
et finalement même avec cet exercice l'arrière main finit par travailler avec cette méthode.

quels sont les risques? si l'on a pratiqué ainsi et que l'on arrive à obtenir nuque point le + haut et chanfrein se rapprochant de la verticale avec des rênes relativement fluides ont est nécessairement dans le juste? quid si la macheoire est moyennement machouilleuse? c'est que le cheval est figé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 19:20

fraxinus a écrit:
Est ce que le fait de demander d'abord la remontée de la base de l'encolure permet de résoudre ce problème de dissymétrie?
Pour quelle raison JDO travaillait -il d'abord la remontée de la base de l'encolure avant de travailler l'arrière main? Et pourquoi effectuez vous ce travail en parallèle?

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 19:54

Mawawa: qu'est ce qui vous scratch ?

Je me suis peut-être trompée dans ma comparaison du travail de JDO avec celui de Daffos. scratch
J'ai cherché dans les écris précédents mais je n'arrive pas à retrouver le passage exact. à moins que Daffos n'ait fait une comparaison entre son travail et celui de P. Karl?
Dans ce cas pas de soucis, faites comme si je n'avais rien dit Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Jeu 20 Sep 2012 - 21:13

yveskatz a écrit:
L'EED en dressage academique est un "AIR" écrit Daffos

Cette affirmation n'est pas propre à l'EED... Toutes les figures de manège que l'on retrouve en dressage sont AVANT TOUT des exercices de gymnastique visant à améliorer les équilibres du cheval. Voir à ce sujet dans la rubrique "Dossiers" l'article "figures de manège et gymnastique du cheval."'................... geek
Et une EED, exercice de gymnastique , est un exercice très facile à obtenir du cheval, à compter du moment où il comprend la gestuelle corporelle et le rôle du bassin et du poids du corps, où il déplace aisément ses épaules, qu'il rentre facilement sur la courbe et qu'il accepte de s'incurver un tant soit peu.... Et que le cavalier soit à son écoute, qu'il ressente les mouvements des membres, qu'il soit liant, rigoureux, précis et agissant à propos, qu'il ait une main intelligente... Tout un programme......
Comme l'a écrit JDO, "dresser,c'est simple". Ce qui est long, difficile et bien souvent mal enseigné ,ce sont les pré requis qui précèdent............ Sleep

En ce qui me concerne Yves rien de ce que vous exprimez ne me gêne et je suis en tout point d'accord avec vous...

Peut être ne faisons nous pas "classiquement" cette EED qui nous sépare et en même temps nous rapproche mais en tout cas j'ai le résultat que j'attend de cet exercice, je ressens tout ce que vous décrivez dans ma gestuelle et sous moi tout ce que vous expliquez en ce qui concerne le mouvance de mon cheval...

Et même si les deux façons d'arriver a ce même résultat ne suivent pas les mêmes chemins ou est le problème du moment que l'intégrité du cheval est respectée et que la qualité finale est respectée...

Bien sûr que celui qui maitrise parfaitement l'EED "classique" n'a aucun intérêt a s'embêter a chercher a pratiquer la notre et je le lui déconseille vivement...ça coule de source !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Ven 21 Sep 2012 - 5:33

fraxinus a écrit:
Mawawa: qu'est ce qui vous scratch ?

Je me suis peut-être trompée dans ma comparaison du travail de JDO avec celui de Daffos. scratch
J'ai cherché dans les écris précédents mais je n'arrive pas à retrouver le passage exact. à moins que Daffos n'ait fait une comparaison entre son travail et celui de P. Karl?
Dans ce cas pas de soucis, faites comme si je n'avais rien dit Laughing

nan! je scratch parce que je me joins à vous pour ces questions Very Happy nous sommes deux à nous gratter la tête!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Ven 21 Sep 2012 - 10:47

fraxinus a écrit:
Humour, accent du sud ouest, ça fleure les vacances: Daffos à quand un bouquin avec DVD: « l'équitation c'est facile »? lol!

J'ai regardé votre vidéo 10X, non pas parce que ce n'est pas clair au contraire, mais parce que je suis « bigleuse ».
Alors voici ce que je vois: le cheval amène le postérieur intérieur sous le ventre, plus en dessous qu'en avant
-cette épaule en dedans simplifiée ressemble, pour moi, à ce que j'appelle la mobilisation des hanches qui a pour but de permettre un meilleur engagement du postérieur intérieur sous la masse et, en laissant l'encolure s'allonger vers le bas, de redresser les apophyses épineuses de tout le dos du garrot aux lombaires inclues. La différence réside dans le fait que votre cheval garde la tête haute et que le redressement des apophyses se fait par la remontée de la base de l'encolure puisqu'elle cède dans sa nuque en incurvant son encolure.

Réponse aussi a Mawawa:
Vous remarquez que le posterieur vient plus en dessous qu'en avant...et c'est le but recherché grâce a l'abaissement de la hanche (imperceptible quand l'incurvation est peu prononcée et donc le cercle tres évasé ce qui est le cas sur la vidéo....) et c'est cet abaissement de la hanche qui favorise le posterieur SOUS la masse ...

Pourquoi le posterieur SOUS la masse plutot que vers l'avant ?...parce que le but de l'engagement du posterieur interne est de propulser VERS LE HAUT plutot que vers l'avant...que ce soit pour "passager" "piaffer" ou "sauter"...

Faut se dire que l'engagement du posterieur n'est valable que s'il est accompagné de l'abaissement de la hanche du même coté...et l'abaissement de la hanche ne peut se produire que par le fait de l'incurvation de l'encolure...car seule l'encolure s'incurve, le rachis lui ne le pouvant pas...ce qui fait dire a Baucher (je crois et je cite de tête): "quand on dispose de l'encolure on dispose du cheval"....

Et vous avez raison... je vous cite:
"-cette épaule en dedans simplifiée ressemble, pour moi, à ce que j'appelle la mobilisation des hanches qui a pour but de permettre un meilleur engagement du postérieur intérieur sous la masse et, en laissant l'encolure s'allonger vers le bas, de redresser les apophyses épineuses de tout le dos du garrot aux lombaires inclues."

C'est en permettant a l'encolure de s'allonger vers le bas plutôt vers l'avant et en travaillant au trot (et même plus tard au galop) sur des cercles de plus en plus serré que nous obtiendrons un abaissement des hanches et donc un engagement SOUS la masse et un travail de l'arrière main de plus en plus efficace (sans oublier DE NE JAMAIS "TIRER" VERS SOI la rêne interieure car alors vous obtiendriez un dérapage de l'arrière main au lieu d'un engagement).

Je garde la jument l'encolure élevée parce que je suis sur un grand cercle, au pas et que je veux montrer la gestuelle du report de poids sur l'épaule exterieure ...report de poids qui compense le tombé de l'épaule interieure due a la demande d'incurvation...

fraxinus a écrit:

Vous dites : « pour empêcher l'épaule intérieure de tomber » c'est à dire empêcher que le cheval reporte son poids sur l' antérieur intérieur?
Dites moi si je vois bien: vos mains se décalent à droite mais la main gauche ne passe pas par dessus le garrot.
Elle n'en a pas besoin vu que l'incurvation n'est pas prononcée...plus elle sera prononcée plus le décalage des deux mains ENSEMBLES sera décalé vers l'exterieur...
Dans le travail de l'incurvation de l'encolure il faut se dire que l'axe médian de l'encolure se trouve TOUJOURS au milieu du couloir que forme les deux rênes...


fraxinus a écrit:

Donc vous évitez le report de poids sur l'épaule interne uniquement par le décalage de vos mains, sans action de jambes ni d' assiette..

Pas de jambes (sinon pour l'impulsion...mais en s'aidant de l'assiette...le poids du corps du cavalier sur la fesse exterieure...les épaules et le buste suivant en décalage la trajectoire du couloir des rênes...

fraxinus a écrit:

Mais comment apprenez vous ceci au jeune cheval qui dans sa dissymétrie, aura du mal à incurver son encolure d'un coté par rapport à l'autre?
Préparez vous d'abord le jeune cheval à pied et comment?
Est ce que le fait de demander d'abord la remontée de la base de l'encolure permet de résoudre ce problème de dissymétrie?.
Par la progression réfléchie et systématique des exercices demandés et par des temps de travail tres courts (4/5') suivis impérativement de temps de repos "récréations"(1')...
Le travail en élévation d'encolure commencé tres tot chez le poulain se fait en ligne droite donc pas d'incurvation proposée...


fraxinus a écrit:

Pour quelle raison JDO travaillait -il d'abord la remontée de la base de l'encolure avant de travailler l'arrière main? Et pourquoi effectuez vous ce travail en parallèle?
Je demande ce travail en parallèle car je considère que les deux exercices sont complémentaires et ne peuvent se dissocier l'un de l'autre dans leur mode préparatoire, tant qu'ils ne seront pas installés...

L'élévation de la base de l'encolure avec la nuque le point le plus haut c'est le contrôle d'une masse en équilibre sur les hanches (contrôle longitudinal) mais ce contrôle ne peut être facilité et accepté par le cheval que si l'arrière main est suffisamment fort pour accepter de plus en plus longtemps cet équilibre relevé et ceci par le biais du travail en incurvation (contrôle latéral)

Je vais rechercher des vidéos qui vous permettrons de mieux comprendre ce qui est tres facile a intuiter a cheval mais plus difficile a expliquer virtuellement...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Ven 21 Sep 2012 - 11:20

Pour aller plus loin dans la réflexion de l'exercice du travail en "incurvation d'encolure et report de poids sur l'épaule exterieure...
Ci dessous ce travail sur un poulain de 4 ans effectué rênes "fluides", mains ouvertes et mobilisation de la machoire



Grace a l'incurvation de l'encolure qui "obligatoirement" engage le posterieur interne et abaisse la hanche du même coté, on conseille fortement, et chaque fois que le cavalier effectue un changement de direction, de le faire par le principe de cet exercice car c'est un formidable moyen de muscler son poulain le plus facilement du monde...
A chaque "tourné" il soulève sa masse par l'engagement du postérieur interne sous la masse en abaissant la hanche du même coté et cela sans la moindre contraction et la plus grande facilité...

Combien de fois le poulain change de direction dans un heure de travail ?
200...300...400 fois....et chaque fois, si on pense a incurver l'encolure, le postérieur va venir dessous AVEC l'abaissement des hanches....autrement dit...8000 a 10000 fois dans un mois...

C'est un FORMIDABLE moyen de musculation mis entre les mains de la plus grande majorité des cavaliers(ière)....Bien entendu en jouant sur la progressivité dans le travail et les degrés d'incurvations a demander ...

Plus l'incurvation est accentuée, plus l'exercice est intense et plus la musculature se développe...Avec un poulain, inutile de forcer l'incurvation si on pense a TOUJOURS tourner de cette façon...

Mais il n'empêche pas d'en faire un temps de travail spécifique (a chaque séance montée) de 4/5' renouvellée toutes les 15 a 20' environ, avec alors une incurvation de 70 a 80° environ sans oublier le temps de repos qui suit obligatoirement (1/2') le temps de travail (et les récompenses !!!)

Pas besoin de jambes pour l'incurvation..sinon pour l'impulsion !!

C'est en cela que nous trouvons notre façon d'exécuter l'EED "classique" plus a la portée du cavalier "moyen" et même "avancé"...c'est ce que j'appelle: "Muscler et assouplir son cheval... sans même y penser"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Ven 21 Sep 2012 - 16:16

daffos, lorsque je demande une flexion à la d'orgeix, je donne à ma main gauche (par ex pr une incurvation à droite) la rêne droite et je fais glisser mes doigts de la main droite sur la rêne pour la racourcir comme je le souhaite.

est-ce différent? mieux? moins bien? que de passer sur un couloir de rênes (avec les 2 mains qui partent à gauche sur des rênes quasi égales)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   Ven 21 Sep 2012 - 16:19

Mawawa, je pratique ainsi au début de l'éducation de mes chevaux et eux comme moi en semblent satisfaits....................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des attitudes et des méthodes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des attitudes et des méthodes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Changer les attitudes agressives par signaux d'apaisement?
» Comparaison entre les méthodes d'éducation canine (traditionnelles vs positives ou autres)
» Comprendre et Décoder les attitudes des chats
» Méthodes pour tuer pour la fourrure pure cruauté
» Les Méthodes Positives en questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: