CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Arthrose du vieux cheval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Arthrose du vieux cheval   Lun 18 Juin 2012 - 12:33

Arthrose du vieux cheval
Avec ses 22 printemps mon grand accuse un sérieux coup de vieux. Après un hiver pas facile, ma difficulté à trouver des soignants qui pourraient lui convenir et le temps humide de cette saison, son arthrose refuse de céder du terrain. J'ai consacré les semaines écoulées à des prises de tête entre véto, ostéo, et magnétiseur sans la moindre once d'amélioration. Après les médecines dites douces les anti inflammatoires sont sans effet. Son arthrose me paralyse. Vos idées, vos conseils, vos expériences??????
Je n'accepte pas , je refuse, de voir la vieillesse gagner du terrain inexorablement. Pas maintenant , pas déjà, pas lui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   Lun 18 Juin 2012 - 16:19

Votre cheval atteint l'âge charnière, celui auquel des changements plus que perceptibles peuvent apparaître dans son comportement, locomoteur essentiellement.
Comment gérer cela sans connaître le cheval? Difficile.; Je dirais qu'il faut lui proposer un travail progressif à base de gymnastique musculaire et articulaire, savoir l'écouter et lui laisser vivre son âge.Croyez vous que cette période charnière soit plus facile à vivre pour un humain?
Il faut savoir accepter l'usure du temps et les outrages d'une équitation pas toujours bien conduite(on fait toujours des erreurs avec un cheval, quel que soit sa compétence technique; et cela transparait toujours un jour!).
La vieillesse s'accepte et se vit............... très bien; croyez en quelqu'un qui aborde cette période de sa vie......................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   Lun 18 Juin 2012 - 17:40

fraxinus a écrit:

Je n'accepte pas , je refuse, de voir la vieillesse gagner du terrain inexorablement.
Avec vos idées "exotiques", vous devriez trouver la force en vous de "lâcher-prise" face à ce qui terrifie tous tant : la vieillesse, inexorable...jusqu'à la mort. No

Mais à 22 ans, il a encore de bels années devant lui...tout comme notre antique administrateur préféré farao du haut de ses 65 printemps ! afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   Lun 18 Juin 2012 - 17:59

Cheval retraité depuis l'âge de 9 ans, rescapé d'un club, après avoir été cheval de complet 3eme catégorie à 6 ans puis de 7 à 9 ans, pour cause de changement de direction du centre , mis à la rame débutants avec gogue fixe. Arrêté au box sans soins pendant 4 mois suite à une fracture du processus tendineux de la troisième phalange et d'une apophyse cervicale C4, je l'ai acheté au prix de la boucherie pour une cavalière qui n'en plus voulu par la suite, la remise en état, plus de 18 mois de soin, s'est avérée trop longue pour elle. Sa rééducation à 11 ans a consisté à lui essayer de lui faire retrouver une attitude « correcte » celle que lui avait donné dans ses première années mon instructeur, essentiellement en longe. Ce fut facile car son premier dressage avait été excellent et qu'il était d'une conformation quasi parfaite, malgré ses deux ans de torture. Depuis, il n'a été monté que pour changer de pré au pas, n'est plus monté depuis que nous avons trouvé un nid dans le Morvan c'est à dire depuis 8ans et était longé de façon très modérée mais régulière pour simplement vérifier sa forme physique. C'est un seigneur, dominant et protecteur sans écart de langage ou d'attitude qui se charge d'éduquer en douceur tous ceux qui l'approche, chevaux ou humains. Force tranquille , sens aigu de la justice, tempérance à toute épreuve, grandeur d'âme inégalée, un compagnon rare et irremplaçable dont on ne peut que se sentir indigne.
Son arthrose n'est hélas qu'un des aspects les plus visibles des outrages du temps, son foie en est un autre. Le vétérinaire était là cet après midi pour des coliques « de foie » qui malgré les soins depuis de longues années pour l'un comme pour l'autre deviennent récurrentes. Alors oui, je me sens responsable et coupable.
Tout ceci pour tenter de clarifier le problème qui se pose à un groom impuissant et désemparé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   Lun 18 Juin 2012 - 18:36

responsable, oui...

« Tu es responsable de ce que tu as apprivoisé. »
Antoine de Saint-Exupéry (Le Petit Prince)

Mais coupable de quoi ?
De quelle(s) faute(s) si grave(s) ?
Fraxinus, vous vous culpabilisez pour des fautes que d'autres ont commises...vous vous faites du mal pour si peu.

Et même si vous aviez commis quelques erreurs avec lui...comme le dit Yves, nous faisons tous des erreurs avec les chevaux (et pas qu'avec eux, d'ailleurs).
Si vous avez assez d'estime de vous (pas dans le sens péjoratif "prétentieux et orgueilleux", mais au sens noble), vous saurez vous pardonner ces errements de jeunesse...
J'en suis certaine, votre cheval vous a pardonné depuis longtemps. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   Lun 18 Juin 2012 - 19:15

Merci pour votre soutien à tous les deux.
Les erreurs, lesquelles? Tous le problème est là!
L'ignorance... comment reconnaître les erreurs qu'on a commises pour pouvoir les réparer ou si ce n'est plus possible, tout au moins ne plus les refaire quand on ignore qu'elles sont les erreurs qu'on a faites? Mais bon, ce n'est là qu'une prise de tête à la fraxinus, donc sans importance aucune.
Si vous aviez des idées de soins, des palliatifs à la douleur, dans des cas similaires cela m'éviterai de me regarder le nombril et me permettrait des prises de tête plus constructives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   Mar 19 Juin 2012 - 7:29

J'ai connu un poney sujet aux "coliques de foie", qui a failli en mourir à 20 ans. Non seulement il nous avait fait une bonne frayeur sur le coup, mais une fois sauvé, on s'est un peu demandé comme vous de quoi l'avenir serait fait...

Pendant quelques semaines, on lui avait fait une cure d'un truc ignoble à base de boldo Smile (liquide noir et à l'odeur forte: boldoflorine, je crois) et ma foi, il n'a jamais refait de problèmes de foie, et a bien vécu quelque 12 ou 15 ans de plus. A ma connaissance, il est mort d'autre chose à un âge fort honorable.

Pour l'arthrose, malheureusement aucun conseil ni aucune expérience à vous livrer.
Votre seigneur semble avoir été mis à bien rude épreuve dès son jeune âge, ce dont vous ne sauriez être responsable. Je l'imagine aujourd'hui payer le prix des erreurs des autres, avec toute la dignité dont il est certainement capable.

Courage pour soigner votre vieux monsieur, chère fraxinus. Smile
Revenir en haut Aller en bas
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   Mar 19 Juin 2012 - 19:55

voici un produit dont je n'ai entendu que du positif, même pour les cas pour lesquels les cavaliers étaient désemparés. très honnêtement je ne l'ai pas testé (je touche de la peau de singe et je croise les doigts pour que celà ne s'avère jamais nécessaire sur mon vieux pou). mais une connaissance l'a fait sur sa jument et en était ravie. le coût peut sembler important mais la boite dure longtemps (de mémoire quasi un an pour la 5kg). voilà vous savez tout. voici un site qui le propose :

http://www.equi-well.com/product_info.php?cPath=100087&products_id=1993
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   Dim 24 Juin 2012 - 19:19

Merci pour vos conseils. Mon vétérinaire est très ouvert ce qui permet des échanges enrichissants entre mes cas pratiques et sa culture scientifique.
Nous n'avons pas encore testé le collagène de type 2 , merci Mawawa, mon vétérinaire est d'accord avec vous. cheers
Fin de l'alerte , le grand va mieux pour l'instant. sunny
Après une semaine de prise de tête je pense avoir trouvé une relation entre le foie et l'arthrose. Mon vétérinaire trouve également que je fais preuve d'« exotisme » en médecine, mais le corps et son environnement sont pour moi un tout et je n'arrive pas à concevoir que sa crise de foie soit due à une simple coïncidence en cours de traitement d' arthrose. L'arrêt du MSM (méthyl sulfonyl méthane) qui « purge » le foie et facilite le transit en plus de son action sur les articulations pour passer aux anti inflammatoires a révélé la faiblesse du foie réinsfesté par la douve malgré un traitement anti douve à la mise à la l'herbe et un traitement des prés en avril. Les prés en pente ont été lavés par les pluies incessantes, une source s'est mis à sourdre, ce qui a permis aux limnées de refaire leur apparition(les prés du voisins ne sont pas traités) et au cheval d'être réinfesté de douve. Son foie étant une véritable passoire, les anti inflammatoires n 'ont pas été supportés. J'ai également trouvé l'erreur que j'ai commise, en changeant de région je ne me suis pas renseignée à temps sur les parasites spécifiques à la région. (traitement anti douve depuis 4ans seulement et uniquement à l'automne sauf cette année sur conseils de paysans)pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neph

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 26/08/2012
Age : 25
Localisation : Dole (jura)

MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   Dim 26 Aoû 2012 - 23:27

Bonsoir,

Vu l'histoire de votre cheval, cela ne m'étonne pas que le foie soit touché ; le foie souffre dans les séparations, les abandons, mais surtout le stress. (d'ailleurs stress de causalité avec les deux situations précédentes) Je résume mais le stress va créer un surplux de toxines qui charge énormément le foie... et vient provoquer la déficience hépatique ; de plus il y'a d'autres toxines à drainer (dans les alimentations industrielles, l'herbe du pré..) du coup, elles viennent s'accumuler dans le sang, qui aura plus de mal à oxygéner l'ensemble du corps : c'est une situation très très propice pour l’arthrose malheureusement.

Je synthétise toujours pour essayer de rendre assez compréhensible... sur un problème on va essayer de prendre en compte trois points de la physiologie du cheval :
L'environnement (travail du cheval, stress, attitude des soignants, le box ou le pré, et essayer de comprendre une cause qui peut être psychosomatique...)
La nutrition
La biologie (l'aide biologique avec les traitements par ex)
Ces trois points sont importants car régler un point ne règlera pas le problème tant que les deux autres persistent. Pour les humains c'est un peu semblable, par exemple une personne en surpoids aura beau prendre un très bon médicament pour la lutte contre le grossissement (aide biologique) si elle continue la malbouffe (nutrition) sans faire d'exercice (environnement) ou sans chercher une cause psycho (peur de manquer...? sevrage tabagique, séparation..?) ça sera difficile... Et si elle fait du sport mais sans bien manger ... idem... Bon mon exemple est hyper nul et hyper résumé en fait mais on a l'idée.

Prenons donc l'environnement du cheval : il faut éviter à ce cheval des contrariétés. Pour le rassurer, lui permettre d'être épanoui dans sa vie de bon vieux cheval : éviter peut être un box avec trop de passage ou toute forme d'agitation (radio..) beaucoup d'extérieur, l'idéal c'est vraiment qu'il passe la journée dehors, avec un abri en cas de froid ou de pluie, avec le foin et l'eau à des endroits différents pour l'obliger à se déplacer et donc à faire fonctionner ses articulations et empêcher la formation de l'arthrose.
Si il est avec un copain, un copain calme, et ne pas changer de cheval copain souvent (pour ne pas créer de situation de stress/séparation) éviter l'humidité et surtout : l'inactivité pendant les périodes humides.
Pour le reste de l'activité physique, il faut beaucoup de pas et varier les sols, après, il y'a plein de spécialistes de la gymnastique ici qui savent bien conseiller Smile

Au niveau de la nourriture... de la nourriture facilement assimilable, éviter le granulé industriel (riche en toxines) éviter l'eau trop froide ... et trop d'aliments déshydratés (humidifier les grains et le foin de temps en temps c'est bien) mais un max de fourrage pour le moins de grains possibles. Le top du top c'est le foin a volonté quand le cheval est dans le box (pas de contrainte liée à l'attente de la bouffe, pas de piétinement qui est très mauvais pour les articulations..)
Je vous conseille ABSOLUMENT d'éviter les vermifuges "globaux" censés traiter plusieurs vers d'un coup (style eqvalan duo) Mieux vaut donner de petits vermifuges qui correspondent au calendrier des vers (par exemple l'été il y'a eu beaucoup de mouches donc en septembre octobre il faut traiter les gasterophiles ; mais aucun intérêt de les traiter en hiver! les vermifuges sont très durs pour l'organisme du cheval.)

Au niveau des soins, si vous ne connaissez pas je peux d'abord vous conseiller de faire une cure de PVB hépatique (qu'on peut commander en pharmacie, de chez boiron en homéo. Le flacon pour une cure d'un mois coûte environ 12 € si je me souviens bien.
Dans la game PVB ils font PVB rhumatisme (que je n'ai pas encore testé) mais qui est conseillé pour l'arthrose. Peut être à essayer ça ne doit pas être bien cher, mais déjà je conseille une cure de drainage hépatique. (pas les deux PVB en même temps pour pas mélanger l'assimilation)

ensuite je vous conseille de donner une cuillère à soupe d'argile verte (celle qu'on met sur les membres pour les tendons) par jour dans la ration (ne pas donner la cuillère a soupe le premier jour mais faire une progression jusqu'à la cuillère a soupe pendant la première semaine) souvent je mélange la poudre à la ration et je rajoute un peu d'eau pour que la poudre colle à la ration sinon le cheval ne mange que les grains.
Environ 3 semaines. A refaire après un vermifuge ou pendant les periodes difficiles (hiver..) C'est excellent pour la faune et la flore intestinale, ça crée un masque intestinal qui favorise la digestion et évite la formation d'ulcère, et ça aide beaucoup le système immunitaire.

Et l'idéal, si vous pouvez, c'est de donner à votre cheval de la vitamine C pure (acide L ascorbique) faire une mixture avec 2 petites cuillères a café , bien mélangées à de l'eau (idéalement tiède) sucrée ou avec du sirop, et donner dans la bouche avec une seringue car la poudre dans la ration ça donne un très mauvais gout et ça s'oxyde très vite.
ça c'est juste top... Par contre contrairement aux a prioris la vitamine C n'est pas excitante mais plutôt propice a la vagotonie donc ça arrive d'avoir des sujets plus calmes que d'habitude en début de cure...!

Eviter les traitements allopathiques (anti inflammatoires style équipalazone) qui ont une forte tendance à s'installer dans les articulations. Il y'a quelques abérations (l'Ekiflex Repair, les granulés hors de prix spécial arthrose, est un traitement très riche en toxine et on conseille souvent des drainages hépatiques associés... comprenez le paradoxe si vous pensez que l'arthrose de votre cheval est liée à son foie...)

Si vous avez des questions n'hésitez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   Lun 27 Aoû 2012 - 17:54

Super intéressant tous ces soins, Neph ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   Mer 29 Aoû 2012 - 19:56

Neph: un grand merci pour votre réponse. sunny
Je partage complètement votre point de vue.

Neph a écrit:
Prenons donc l'environnement du cheval : il faut éviter à ce cheval des contrariétés.
J'avoue avoir bien ri lorsque vous dites qu'il faut lui éviter les contrariétés. Laughing
En effet, un rien le contrarie, il aime tellement contrôler son environnement qu'il en est parfois d'une susceptibilité maladive. J'ai du apprendre à ménager cette susceptibilité et le traiter en toutes circonstances avec tous les égards qu'il estime mériter. Cela nous a valu à tous les deux un travail certain sur nous même pour arriver à nous accepter avec notre idiosyncrasie respective. Il m'a appris entre autre, que les chevaux comprennent bien plus de chose, nous concernant, que nous l'imaginons. Je pourrais développer, mais je crains , que même sur ce forum très tolérant, mon exotisme apparaisse comme vraiment « limite ». Suspect

Neph a écrit:
Si il est avec un copain, un copain calme, et ne pas changer de cheval copain souvent (pour ne pas créer de situation de stress/séparation)
Il est avec le Gris depuis que je l'ai « acheté » au centre qui s'en débarrassait soit depuis 1999. Il a contribué très positivement à l'éduquer. Mais le Gris n'est pas un compagnon facile dans le sens ou il est toujours prêt à remettre toute autorité en question et a parfaitement compris quels sont les points faible du Grand. Depuis l'arrivée de la Petite qu'il a bien acceptée parce c'est une fille et qu'il adore les femelles, toutes espèces confondues, la gestion du troupeau lui cause parfois des soucis et des contrariétés. Là aussi il y aurait beaucoup à dire sur les relations qu'entretiennent les chevaux entre eux, c'est souvent un domaine que les cavaliers négligent tant qu'il n'empêche pas (de manière flagrante) « l'exploitation du cheval par l'homme ».

Neph a écrit:
Pour le rassurer, lui permettre d'être épanoui dans sa vie de bon vieux cheval : éviter peut être un box avec trop de passage ou toute forme d'agitation (radio..) beaucoup d'extérieur, l'idéal c'est vraiment qu'il passe la journée dehors, avec un abri en cas de froid ou de pluie, avec le foin et l'eau à des endroits différents pour l'obliger à se déplacer et donc à faire fonctionner ses articulations et empêcher la formation de l'arthrose.

Étant moi- même une adepte du calme, ma devise peut se résumer à : « pour vivre heureux vivons caché », il n'y a pas d'agitation dans notre havre de paix. Il m'a fait comprendre dès notre installation ici comment il désirait vivre: stabulation libre ouverte avec pré ouvert été comme hiver. Donc il navigue entre pré et stabul au gré de son bon vouloir.

Pour ce qui est de la nourriture, essentiellement herbe et foin, en hiver j'évite le foin à volonté car il a tendance à l'embonpoint néfaste aux articulations. Il a droit à un à deux litres selon les saisons de floconné pour vieux chevaux, du mash en hiver et des graines de lin dans la ration.

Neph a écrit:
Je vous conseille ABSOLUMENT d'éviter les vermifuges "globaux" censés traiter plusieurs vers d'un coup (style eqvalan duo) Mieux vaut donner de petits vermifuges qui correspondent au calendrier des vers (par exemple l'été il y'a eu beaucoup de mouches donc en septembre octobre il faut traiter les gasterophiles ; mais aucun intérêt de les traiter en hiver! les vermifuges sont très durs pour l'organisme du cheval.)

Je suis complètement d'accord avec cette idée d'éviter les vermifuge globaux. En ce qui concerne l'exemple des gastérophiles, un vétérinaire m'avait conseillé de traiter en décembre car c'était la période de désenkistement des gastérophiles et que le vermifuge était plus efficace à ce moment là.
Il y a quelques temps nous avions ouvert un sujet sur les vermifuges et parasites,nous pourrions continuer cette discussion dans le sujet en question. Quand et quel « poison », hélas nécessaire, administrer à notre cheval nécessite des approfondissements.

Neph a écrit:
Au niveau des soins, si vous ne connaissez pas je peux d'abord vous conseiller de faire une cure de PVB hépatique (qu'on peut commander en pharmacie, de chez boiron en homéo. Le flacon pour une cure d'un mois coûte environ 12 € si je me souviens bien.
Dans la game PVB ils font PVB rhumatisme (que je n'ai pas encore testé) mais qui est conseillé pour l'arthrose. Peut être à essayer ça ne doit pas être bien cher, mais déjà je conseille une cure de drainage hépatique. (pas les deux PVB en même temps pour pas mélanger l'assimilation)

J'utilise le drainage hépatique PVB pour soulager le foie: à chaque mue, stress, antiparasite, maladie, blessure, tout ce qui nécessite une élimination de toxine. Il a l'avantage de soutenir à la fois le foie et les reins. Je suis passée pour le Grand à la vitesse supérieure, c'est à dire aux plantes non plus en homéopathie mais en tisane avec de bons résultats.

Depuis plusieurs années le Grand a droit à des cures de PVB rhumatisme et de poudre calcique également de chez Boiron qui l'ont soulagé jusqu'à cette année.
J'ai testé le produit que m'a conseillé Mawawa en y ajoutant une source de souffre biodisponible avec succès!!!

Neph a écrit:
(pas les deux PVB en même temps pour pas mélanger l'assimilation)
Pourriez vous développer SVP, je ne comprends pas bien ce que vous entendez par ne « pas mélanger l'assimilation »?

Neph a écrit:
Et l'idéal, si vous pouvez, c'est de donner à votre cheval de la vitamine C pure (acide L ascorbique) faire une mixture avec 2 petites cuillères a café , bien mélangées à de l'eau (idéalement tiède) sucrée ou avec du sirop, et donner dans la bouche avec une seringue car la poudre dans la ration ça donne un très mauvais gout et ça s'oxyde très vite.
ça c'est juste top... Par contre contrairement aux a prioris la vitamine C n'est pas excitante mais plutôt propice a la vagotonie donc ça arrive d'avoir des sujets plus calmes que d'habitude en début de cure...!
Par son action anti oxydante et sa capacité à « réparer » le collagène, je suppose?
Merci pour cette nouvelle piste , je n'y avais pas du tout pensé.

Neph a écrit:
ensuite je vous conseille de donner une cuillère à soupe d'argile verte (celle qu'on met sur les membres pour les tendons) par jour dans la ration (ne pas donner la cuillère a soupe le premier jour mais faire une progression jusqu'à la cuillère a soupe pendant la première semaine) souvent je mélange la poudre à la ration et je rajoute un peu d'eau pour que la poudre colle à la ration sinon le cheval ne mange que les grains.
Environ 3 semaines. A refaire après un vermifuge ou pendant les periodes difficiles (hiver..) C'est excellent pour la faune et la flore intestinale, ça crée un masque intestinal qui favorise la digestion et évite la formation d'ulcère, et ça aide beaucoup le système immunitaire.
Voilà quelques temps déjà que j'avais envie de tester l'argile en voie interne. Il a toujours une émission de liquide en même temps que des crottins bien formés. Ni les vétérinaires ni les ostéopathes n'ont su me donner d' explication. Comme il élimine mal, je pense qu'il ne faut pas entraver ce phénomène qui lui permet de compenser les reins déficients. Avez vous pu constater l'effet de l'argile sur ce genre de symptôme et sur les gaz intestinaux?

J'en profite pour vous faire part de l'évolution de son arthrose ou plutôt de ce que j'ai appris dernièrement. Grâce au dernier traitement il se déplace plus volontiers et bien plus allègrement. Nous avons enfin trouver une ostéopathe kinésithérapeute (affiliée au ostéopathes animaliers européens , quelqu'un connait?) qui nous convient à tous les deux. Elle m'a expliqué que son boulet est déformé parce que: la lymphe circule mal. Lorsque je l'ai récupéré non seulement la troisième phalange était fracturée mais également l'apophyse gauche de la 4 cervicale qui s'était déjà ressoudée (mal) en provoquant un nœud musculaire impossible à défaire. De ce fait, il en résulte une perte de mobilité de C5 C6et C7 ce qui gêne, bloque un ganglion lymphatique situé vers l'épaule, endroit qu'il aime masser lui-même ou être masser. D'où une mauvaise circulation de la lymphe dans tout le membre. La circulation lymphatique, encore un sujet auquel je ne m'étais pas suffisamment intéressée. Bien sûr je sais qu'il ne supporte pas le boxe sans enfler des membres surtout postérieurs, raison pour laquelle j'ai adopté la stabulation, mais je n'avais jamais fait le lien avec l'arthrose. Comme quoi, encore et toujours, seule la pratique nous enseigne efficacement. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   Jeu 30 Aoû 2012 - 6:55

fraxinus a écrit:
J'ai testé le produit que m'a conseillé Mawawa en y ajoutant une source de souffre biodisponible avec succès!!

super nouvelle cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arthrose du vieux cheval   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arthrose du vieux cheval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ration d'hiver du vieux cheval
» Mort d'un vieux cheval de 23 ans ...
» Le vieux cheval et la châleur
» Le vieux cheval face aux médicaments
» acquisition d'un vieux cheval... besoin de conseils / résolu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Connaissance du cheval-
Sauter vers: