CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Difficultés au galop à droite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Difficultés au galop à droite   Mar 10 Avr 2012 - 15:38

Bonjour,

J'aimerais si possible quelques pistes pour progresser dans le travail au galop avec mon cheval.

Il est nettement dissymétrique et son côté concave est le droit.
Nous travaillons à chaque séance au pas et au trot à assouplir également ses deux côtés.

Au galop, nous butons toujours sur un "os": il prend le galop très volontiers sur le pied gauche, mais difficilement à droite.
A main droite, c'est assez délicat de le faire partir sur le bon pied: j'ai testé divers procédés sans résultat, le seul qui fonctionne à peu près bien, ce sont des aides méticuleusement en place et un contre-pli prononcé.

Dans l'attente de vos bons conseils... sunny


Dernière édition par Nathalie G. le Mer 26 Déc 2012 - 11:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Mar 10 Avr 2012 - 19:01

Voici une explication pour la difficulté qu'a votre cheval à prendre le galop à droite.
Ce sont des extraits de « l'expression de la dissymétrie dans les exercices montés » tiré de l'article de Pierre Beaupère dans le dernier numéro de Cheval savoir. Même sans abonnement vous pourrez avoir un aperçu du feuilleton sur la dissymétrie avec lequel Pierre Beaupère tient ses lecteurs en haleine depuis octobre.

Il décrit le départ au galop pour un cheval droitier c'est à dire concave à gauche. Le vôtre serait gaucher parce que concave à droite. Dans l'extrait ci-dessous il vous suffit de remplacer droite par gauche et inversement. Je ne m'y risque pas car je pourrais de m'embrouiller n'étant pas « latéralisée ».

"A la difficulté pour le cheval qui n’a pas été redressé (j’utilise ce terme pour parler du cheval remis droit) de réaliser correctement les exercices, comme nous venons de le voir, vient s’ajouter le fait que le galop est lui-même dissymétrique (les quatre jambes effectuent un mouvement différent au galop à gauche et au galop à droite). Il en résultera que les différences entre le côté gauche et le côté droit seront encore accentuées. Enfin, le mécanisme du galop va encore amplifier ces différences. En effet, au galop à gauche par exemple, le cheval droitier devra engager son postérieur le plus faible, c’est-à-dire son postérieur gauche (puisque c’est le postérieur qui s’avance le plus au galop à cette main). Face à ce surcroît d’effort, le cheval va avoir tendance à soulager son postérieur en se traversant, ce qui lui permettra, en l’écartant, de limiter le poids que devra soutenir son postérieur gauche. La vitesse (rappelez-vous que la force centrifuge augmente avec celle-ci) et l’excitation liées à cette allure rendront les interventions du cavalier plus difficiles, d’autant plus que la qualité du galop, de par sa complexité, se dérègle plus vite si le cavalier agit trop ou agit mal.
Dès lors, le cheval droitier se traversera assez fortement au galop à gauche (rappelez-vous la position de « demi-lune »). Il aura un galop piqué et raccourci, propice aux défenses les plus graves, tandis qu’au galop à droite il aura tendance à prendre une foulée ample et à forcer la main. D’autre part, à cette main le cheval engagera fortement son postérieur droit mais laissera bien souvent son postérieur extérieur très en arrière. J’en profite pour faire remarquer que l’on oublie trop souvent de veiller à la position du postérieur extérieur au galop, qui a pourtant un rôle extrêmement important pour obtenir un rebond correct
.

Assez rapidement au cours du travail du cheval, le cavalier sentira que le galop à droite devient beaucoup plus facile au cheval droitier que le galop à gauche, qu’il répugne à prendre. En effet, le galop à droite tend à le laisser dans une attitude proche de la demi-lune, ou en tout cas à soulager son postérieur gauche. Il peut assez facilement avancer son côté long (le côté droit) dans la mesure où c’est son latéral (antérieur et postérieur du même côté) droit qu’il doit le plus avancer à cette main et laisser son latéral gauche en retrait. Le cavalier montant un jeune cheval comme le cavalier débutant qui a des difficultés pour partir au galop éprouveront donc des difficultés dans les transitions au galop à gauche, le cheval partant régulièrement à faux ou désuni, surtout sur les lignes droites."

http://www.cheval-savoir.com/779-rectitude-centre-de-gravite-cheval-beaupere

Sinon, il y a également le chapitre sur la rectitude dans un certain livre sur la longe d'un auteur trop connu silent ici, que vous possédez, je crois. L'exemple cité est celui d'un cheval concave à droite, comme le vôtre.
La rectitude se travaille très bien en longe au trot et les explications du bouquin ainsi que les différences de travail à chaque main sont bien expliquées. Mais il me semble qu'il faut simplement que le cheval tende sa longe pour que le longeur puisse décider de la position de sa tête dans le plan latéral (intérieur- extérieur).

En longe votre cheval part-il en équilibre au galop à droite et est-il « droit » sur son cercle? (Part -il au galop du pas, sans que soyez obligée de le laisser mettre la tête vers l'extérieur au moment de la demande de départ au galop? N'écarte-il pas son postérieur intérieur? Ne se traverse-t-il pas?)

S'il est équilibré au galop à droite vous pouvez essayer de lui mettre un cavalier passif et liant sur le dos en longe pour demander des départs au galop à droite et l'habituer ainsi à prendre le galop sur ce pied malgré le poids du cavalier.

Quelques pistes de réflexion en attendant l'avis des « pros ».
j'oubliais, notre auteur « favori » a commis un article ce mois-ci dans « Cheval Savoir » sur le départ au galop rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Mer 11 Avr 2012 - 5:46

Au delà des explications que vous a données Fraxinus en reproduisant les remarques de PB, vous aider à solutionner votre problème ne peut se faire via le forum.
De ce que m'a enseigné la pratique(car la théorie non confirmée par la pratique n'a a aucune valeur!), un cheval concave à droite, donc gaucher, est un cheval qui s'incurve plus facilement à droite (prend plus facilement le pli à droite)parce que ses masses musculaires gauches s'allongent plus facilement, ce qui autorise plus facilement aux muscles droits de se raccourcir(lesquels ont naturellement plus de mal à s'allonger, à se décontracter dans l'extension). Cette attitude autorise alors des départs plus faciles à main droite, car le cheval pourra plus facilement engager son postérieur droit et avancer son latéral droit pas rapport au gauche(marque du galop à droite). Les départs à gauche sont plus difficiles et surtout plus désagréables (heurtés, précipités.....).
Toute cette digression pour dire que votre constat ne correspond pas à ce que je crois de par ma pratique; d'où la difficulté pour vous conseiller.
Par ailleurs, le fait que le cheval prenne sans difficulté le galop à droite hors la selle, semble laisser supposer que le problème vient de la présence du cavalier... Donc, s'ajoutent d'autres éléments pour lesquels nous n'avons aucune donnée................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Jeu 12 Avr 2012 - 11:50

Merci beaucoup Fraxinus et Yves pour vos éléments de réponses. sunny

J'avoue être un peu perplexe par ce qu'on peut lire et son contraire ici ou là. Idea
Chez vous Yves, comme chez Philippe Karl et la plupart des auteurs: le cheval galope plus aisément sur le pied de son côté concave.
Pierre Beaupère semble affirmer l'inverse?
Les chevaux que j'ai montés jusque là: habituellement fidèles à votre constat.
Mon hongre: exactement conforme à ce qu'on peut lire dans l'extrait de P. Beaupère.

Au niveau sensations, l'impression que mon cheval sollicite moins son épaule côté concave. Plus "engoncée", moins mobile que l'autre.
Le fait que le contrepli, "libérant" son épaule intérieure, soit la méthode marchant le mieux, irait a priori en ce sens. Question
Donc outre les recommandations de Fraxinus (j'ai hâte de trouver un cavalier à longer), nous allons nous employer plus encore à délier et étirer son côté droit, solliciter son épaule droite, et voir dans quel sens nous évoluons.

yveskatz a écrit:
vous aider à solutionner votre problème ne peut se faire via le forum.
J'aurais répondu avec plaisir à votre invitation pour la rencontre à venir, si cela m'avait été possible. Smile

Citation :
Par ailleurs, le fait que le cheval prenne sans difficulté le galop à droite hors la selle, semble laisser supposer que le problème vient de la présence du cavalier... Donc, s'ajoutent d'autres éléments pour lesquels nous n'avons aucune donnée................. geek
Eh bien, pour reprendre vos termes si éloquents, ses départs à droite sont effectivement plus heurtés et précipités.
Mais c'est un fait qu'il part sur le bon pied.
Sa gêne semble donc moindre sans cavalier sur le dos.
Et en selle, il se traverse nettement, oui.

Les quelques personnes à qui je l'ai fait monter n'ont pas pu obtenir du tout le galop à droite. Avant d'essayer en contrepli, je n'y parvenais pas souvent non plus.
Le pire, c'est qu'en extérieur, rênes longues, il prend le plus souvent le galop à gauche, mais selon le terrain, quelquefois le galop à droite. geek
Revenir en haut Aller en bas
Quatuor

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 47
Localisation : Vendôme

MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Ven 13 Avr 2012 - 4:05

J'ai eu ce souci les premiers temps avec mon PS. Et encore aujourd'hui, s'il n'est pas travaillé pendant quelques temps, la reprise est toujours difficile à main droite.
Dans son pré ou en extérieur, il galopait sur le pied droit, mais à la longe et monté, c'était niet.
A force de persévérance, le problème a fini par rentrer dans l'ordre. A la longe d'abord, départ sur le bon pied dans le calme, puis monté. Quand il n'y arrivait pas, il chauffait énormément, et je me souviens de mon fils pourtant G7 avoir jeté l'éponge et être descendu en rage après avoir été trimballé quelques tours de piste Rolling Eyes

Mais aujourd'hui, c'est de l'histoire ancienne. Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://12beauregard.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Ven 13 Avr 2012 - 7:47

Merci. Smile

Ton PS est donc a priori droitier? (côté "difficile" à droite)


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Ven 13 Avr 2012 - 8:41

Trouvé un petit article amusant et instructif au sujet des dissymétries:
Citation :
http://www.20minutes.fr/sciences/275886-Sciences-Droitier-ou-gaucher-tout-est-dans-la-meche.php
(apparemment c'est la même chose chez l'humain Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Ven 13 Avr 2012 - 9:24

Je viens de feuilleter "vers une équitation globale" de Racinet (vite fait, car je ne l'avais qu'un soir à ma disposition, c'est court). study

Je lancerais donc la piste ostéopathique. Sachant qu'un dos puissant n'empêche pas d'avoir un léger blocage vertébral, que le poids du cavalier accentue suffisamment pour gêner un départ au galop monté, mais pas longé.
Racinet cite plusieurs témoignages de blocages qu'il a débloqué...et qui se sont reformés presque aussitôt (ce qui implique donc qu'une visite ostéo récente ne signifie pas forcément que le problème n'est pas revenu depuis).
A explorer... flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatuor

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 47
Localisation : Vendôme

MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Ven 13 Avr 2012 - 11:29

Nathalie G. a écrit:
Merci. Smile

Ton PS est donc a priori droitier? (côté "difficile" à droite)



Je ne saurai dire s'il est concave à droite ou à gauche. Il a été longtemps plus facile à gauche, pour s'incurver, galoper etc. Maintenant, c'est plutôt l'inverse ! Extra à main droite, sauf au galop qui reste plus précipité et moins cadencé.
Cela fait quelques mois qu'il présente une gêne pour s'incurver à gauche. Je ne l'aide sans doute pas (problème récurrent de bassin et de hanches...), mais l'ostéo (le sien !) lui a trouvé le foie bien chargé et a estimé qu'il avait du mal à tirer sur son côté droit à cause de cet organe douloureux. Depuis, les choses s'améliorent doucement...
Pas facile d'harmoniser nos dissymétries respectives !

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://12beauregard.com
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Ven 13 Avr 2012 - 11:52

Il est important de savoir que, si l"'on prend correctement en charge le travail de "redressement" du cheval pour diminuer sa dissymétrie, il est normal, au bout d'un certain temps, qu'on ait le sentiment que le cheval devient plus agréable du côté difficile et plus contracté du côté habituellement facile..... Ce par le jeu des compensations....il faut l'accepter, revenir chaque fois au côté qui se contracte pour que, finalement, la différence s'amenuise........Car la totale symétrie est, à mon sens, plus un but infini qu'une réalité chez le cheval même parfaitement éduqué............... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Ven 13 Avr 2012 - 12:16

Merci pour ces nouvelles réponses, qui vont nourrir mes réflexions (et mes essais) du week-end. sunny

yveskatz a écrit:
il est normal, au bout d'un certain temps, qu'on ait le sentiment que le cheval devient plus agréable du côté difficile et plus contracté du côté habituellement facile.....
Naïvement j'imaginais plutôt une progression continue du côté difficile, pour finalement tendre vers la même souplesse que le côté facile... donc j'ignorais tout de cela.

Revenir en haut Aller en bas
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Sam 14 Avr 2012 - 17:56

Nathalie G a écrit:
J'avoue être un peu perplexe par ce qu'on peut lire et son contraire ici ou là.
Chez vous Yves, comme chez Philippe Karl et la plupart des auteurs: le cheval galope plus aisément sur le pied de son côté concave.
Pierre Beaupère semble affirmer l'inverse?
Les chevaux que j'ai montés jusque là: habituellement fidèles à votre constat.
Mon hongre: exactement conforme à ce qu'on peut lire dans l'extrait de P. Beaupère.

Voilà encore un point sur lequel j'achoppe. Comme vous Nathalie g , je suis perplexe par ce que j'ai lu ….et son contraire. Or j'ai constaté que les 2 juments qui m'ont posées de très gros problèmes pour les départs au galop se comportaient comme votre hongre, ou si vous préférez comme celui que décrit Pierre Beaupère. Ces deux juments étaient des « touristes équestres » ce qui n'est nullement péjoratif sous ma plume bien au contraire. C'est à dire que leur cavalier respectif les montaient sans contraintes dans leur équilibre naturel de jeune cheval. Donc pour partir sur le bon pied à la main « facile » il fallait utiliser le contre pli comme vous le faites pour votre hongre. Comme elles avaient tous les problèmes liés à leur concavité marquée, j'ai préféré les longer pendant un certain temps pour ne pas dire un temps certain, sans les monter. Elles ont gagné en souplesse et en les remontant, la difficulté du départ au galop avait changé de coté, mais avait diminuée. Je n'ai rien trouvé dans les bouquins pour expliquer mes ressentis. Mais à vous lire, je me demande si le fait de préparer suffisamment un cheval en longe et monté avant d'aborder le galop monté ne pourrait pas expliquer la différence entre les deux auteurs cités: Yves Katz et Pierre Beaupère.
Votre hongre est court et musculeux donc il est possible qu'il nécessite plus assouplissement et d' étirement qu'un autre.
Comme yveskatz j'ai constaté que le coté difficile change au cours du travail monté et que la rectitude serait d'arriver à réduire le plus possible les différences entre les deux cotés. La rectitude serait de rendre le cheval ambidextre, travail de longue haleine et permanent pour qu'elle soit et reste acquise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Lun 16 Avr 2012 - 8:19

Intéressant, les cas de vos juments, qui ressemblent effectivement au mien.
Quand vous parlez de concavité, vous voulez dire encolure à l'envers et dos creux? (vous ne parlez pas ici d'une incurvation prononcée d'un côté, n'est-ce pas?)



Dernière édition par Nathalie G. le Mer 26 Déc 2012 - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Lun 16 Avr 2012 - 17:55

Nathalie G a écrit:
Quand vous parlez de concavité, vous voulez dire encolure à l'envers et dos creux? (vous ne parlez pas ici d'une incurvation prononcée d'un côté, n'est-ce pas?)

Je ne parle pas d'un cheval creux mais bel et bien de la concavité naturelle, de sa dissymétrie du cheval. Embarassed
Ces juments étaient plus jeunes que votre hongre. L'une avait 4 ans et l'autre 5 ans. Leur cavalier respectif, aimait la ballade et plutôt les sorties énergiques, le pas pour discuter et sinon le galop « plein pot », le trot était considéré comme fatigant, pour le cavalier et dans cette région de grès (pas le Morvan qui en granit) quand un chemin était bon pour trotter , il l'était pour galoper. Les cavaliers ne les gênaient pas, ne s'accrochaient pas aux rênes et montaient même sans contact. Si les juments avaient bien la tête en l'air, elles n'étaient pas creuses pour autant. En équilibre au galop, les cavaliers laissaient le dos de leur jument jouer librement. Leur galop naturel ressemblait à celui des purs sangs en course, leur dos se voussait autant qu'il se cambrait. Je ne dis pas que cette façon de monter n'aurait pas eu à la longue de répercutions sérieuses sur leur santé, mais elles étaient jeunes. Il me semble plutôt que le manque de travail, avec le poids du cavalier, avait accentué leur dissymétrie naturelle. Mais comme d'habitude ce ne sont que des remarques de groom. rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Lun 16 Avr 2012 - 18:31

Entendons nous bien pour les définitions... et dans le cas présent pour différencier concave et convexe.
Visualisons une banane: son côté concave sera du côté le plus court; le côté convexe sera le plus long. Ainsi, le côté concave du cheval sera celui de l'incurvation la plus facile.
dans ce cas là et si nous en sommes d'accord,Nathalie se trompe dans la manière d'aborder les voltes:(volte serrée au petit trot côté concave; élargie et au trot énergique côté convexe
Du côté concave, côté où les hanches ont tendance à rester à l'intérieur et le cheval échappe les épaules vers l'extérieur, il faut travailler à un trot hardi pour que la force centrifuge replace correctement épaule extérieure et postérieur intérieur sur le cercle. De l'autre côté, il faut travailler sur un grand cercle à allure lent et souvent trotter sur le droit pour apprendre auc cheval à ne pas tomber sur l'épaule intérieur et à garder son postérieur intérieur en place................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   Mar 17 Avr 2012 - 8:55

Alors oui, nous partageons bien les mêmes définitions des termes concave et convexe.

Et dans ce cas, effectivement j'avais compris à l'envers et me trompais dans la manière de travailler sur les voltes.

Du côté concave, donc, les épaules ont tendance à fuir vers l'extérieur, et je pensais que la force centrifuge aurait tendance à accentuer la fuite des épaules. D'où des cercles réduits pour reporter du poids de l'épaule extérieure fuyante vers l'épaule intérieure, et dans une cadence lente.

Et côté convexe, tendance du cheval à se coucher sur son épaule intérieure, donc je pensais que l'élargissement des courbes en même temps qu'une allure hardie et la force centrifuge contribueraient à faire refluer du poids vers l'épaule extérieure, et donc là encore à rééquilibrer correctement le cheval entre ses deux épaules.

Voilà pour l'explication détaillée de mon erreur (que je vais m'empresser de rectifier... gageons que ça marchera mieux appliqué dans le bon sens! lol! ).
Un énorme merci pour votre rectification, vos explications limpides ... et votre patience. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Difficultés au galop à droite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Difficultés au galop à droite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» besoin d'aide pour le galop a droite !!!
» Galop à droite
» Difficultée à main droite...
» Galop à main gauche
» Perruche qui galope de gauche à droite?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Équitation pratique :: Éducation élémentaire du cheval et du poney-
Sauter vers: