CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 rencontre pédagogique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: rencontre pédagogique   Mar 27 Mar 2012 - 10:10

http://www.allege-ideal.com/annonce/10693

ouvert à tous... pour répondre aux questions que l'on peut se poser sur les répercussions de la compétition sur les pratiques équestres.
Bonne occasion, pour ceux qui le désirent, de se rencontrer sur le terrain et de ré activer Educaval........... geek
Me joindre par e mail.. Au plaisir de vous voir, de vous accueillir, de discuter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Dim 1 Avr 2012 - 17:39

Avec le printemps le boulot à repris d'où mon absence sur le forum. Toutes mes excuses. Embarassed

Bénédicque Desgroux a écrit:
Partante en tant qu'auditrice !!

Moi aussi.
Ce qui fait deux pour « Educaval » qui dit mieux? Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Dim 1 Avr 2012 - 18:20

Où se trouve la remarque de Bénédicte?................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Dim 1 Avr 2012 - 19:17

Dans le sujet: "RENCONTRE ALLEGE IDEAL" le 22 février , il s'agit bien de la m^me rencontre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Lun 2 Avr 2012 - 5:49

Exact... J'avais zappé cette mise en ligne.............l'âge n'est pas toujours un avantage;..................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bénédicte Desgroux

avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 55
Localisation : Buthiers (77)

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Lun 2 Avr 2012 - 12:29

J e confirme ma présence le 18 mai, ( Yves, vous n'avez pas reçu mon mail ? ) Avec probablement quelques élèves, j'attends leur décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitathome.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Lun 2 Avr 2012 - 14:36

Mail bien reçu///Mme Jurgens m' a confirmé sa présence avec sa fille aujourd'hui... A bientôt............... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatuor

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 47
Localisation : Vendôme

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Mar 10 Avr 2012 - 8:24

Cette rencontre est elle ouverte à tous ?
Je me pose la question en lisant l'annonce sur le site. On ne sait pas où cela se déroule !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://12beauregard.com
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Mar 10 Avr 2012 - 20:31

Cette rencontre est ouverte, bien sûr, à tous ceux qui veulent avoir une meilleure connaissance du cheval et de son "utilisation". Elle se déroulera dans le sud est de la seine et marne à Donnemarie Dontilly (entre Nangis et Provins) De plus amples renseignements possible à la demande.......................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quatuor

avatar

Messages : 104
Date d'inscription : 20/09/2011
Age : 47
Localisation : Vendôme

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Mer 11 Avr 2012 - 7:37

Merci. Very Happy

Je vais étudier la possibilité d'y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://12beauregard.com
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Sam 14 Avr 2012 - 18:33

yveskatz a écrit:
http://www.allege-ideal.com/annonce/10693

ouvert à tous... pour répondre aux questions que l'on peut se poser sur les répercussions de la compétition sur les pratiques équestres.



[quote]

Bonsoir à tous

Yves, je ne vois pas bien de quoi il s'agit.
Répercussion sur l'image de l'équitation en général, sur l'équitation en compétition, sur la réglementation ?

scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Sam 14 Avr 2012 - 18:42

Sur le forum d'allège idéal, un sujet a été initié sur les dérives de la compétition par rapport aux définitions classiques (pour faire court): légèreté, , rassembler, passage , piaffer....et d'autres.... Une rencontre a donc été programmée pour prolonger sur le terrain cette discussion et voir comment garder en tête et en pratique ce qui fait les qualités de l'équitation telle qu'elle a été conçue aux cours des âges.......
Effectivement, la compétition est une vitrine de l'équitation; autant qu'elle véhicule les principes immuables d'un équitation respectueuse du cheval....................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Sam 14 Avr 2012 - 18:47

yveskatz a écrit:
Sur le forum d'allège idéal, un sujet a été initié sur les dérives de la compétition par rapport aux définitions classiques (pour faire court): légèreté, , rassembler, passage , piaffer....et d'autres.... Une rencontre a donc été programmée pour prolonger sur le terrain cette discussion et voir comment garder en tête et en pratique ce qui fait les qualités de l'équitation telle qu'elle a été conçue aux cours des âges.......
Effectivement, la compétition est une vitrine de l'équitation; autant qu'elle véhicule les principes immuables d'un équitation respectueuse du cheval....................... geek

Effectivement .
J'ai lu qu'il y aurait des couples au travail.
Que vont-ils nous montrer justement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Sam 14 Avr 2012 - 20:19

Ce qu'ils font et comment ils conçoivent la compétition et comment concilier les exigences de cette compétition avec leur conception de l'équitation................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Mar 22 Mai 2012 - 15:00

Ci dessous le compte rendu de la rencontre pédagogique tel que l'a ressenti Fraxinus...Je vous le livre tel quel et en ferais les commentaires un peu plus tard.:


18 mai écuries de l'Auxence beau cadre , belles installations.
J'arrive en retard et vous prie tous, un peu tard, de m'en excuser.

Deux chevaux évoluent ensemble un grand bai et un petit gris, deux détentes différentes pour deux chevaux de conformation très différente.
Présentation du bai par sa cavalière. Il n'arrête pas de ponctuer ses phrases de mimiques et hochements de tête très expressifs. Il a l'air bien dans sa peau et particulièrement content de lui. La perspective de travailler l'enchante à ce point? Travail sur le carré de La Guérinière: génial , enfin voir ce que pratiquaient les anciens. Notre star se déconcentre. On passe au galop: « l'escargot ». Mais dès que le cercle se rétrécis le grand se couche, non il n'arrivera pas jusqu'à la pirouette au galop. Vraiment déconcentré. Pourtant on sent qu'il a les moyens de faire, on sent aussi que sa cavalière n' a pas les moyens de l'obliger. Et ça, ça me plaît beaucoup. Cela veut dire qu'il y a collaboration et non contrainte entre les deux.
Voilà le gris, c'est étrange, il est éteint, ne sert pas vraiment de son dos. Au fur et à mesure des exercices il se délie mais ça ne dure pas. Dommage, le peu qu'il montre prouve un niveau de dressage certain, mais il n'ose pas s'exprimer, serait-il démoralisé?
Ce comportement m'intrigue. En discutant avec les cavalières et leur instructeur, j'apprends que les deux chevaux n'ont jamais travaillé de concert. Ils ont voyagé, pour la première fois, ensemble la veille pour 5 heures de route. Voilà un bien long tête à tête pour faire connaissance. Ceci pourrait certainement expliquer pourquoi le grand est si content de lui et le gris si « dépressif »et la déconcentration des deux. Le grand s'est imposé a pris le contrôle du gris et continue à exercer son ascendant tout neuf sur son collègue qui ne se sent pas de taille et n'ose plus s'exprimer. Comment piaffer et s'exprimer quand on est complètement écrasé par un « sale gosse » tout fier d'imposer la suprématie que lui confère sa puissance physique et mentale? Comment pirouetter sagement alors qu'il est plus important de subjuguer et contrôler le copain? Voilà des chevaux qui sont restés intacts, merci à vous de nous les avoir présentés ainsi.
Pourtant le grand lui aurait dû frimer sans peine. Mais sa déconcentration le rend moins attentif à sa cavalière et il ne tire pas sa nuque d'après une voix dans la salle. Non pas la nuque, mais les dernières dorsales du garrot. La selle le gêne et son manque de concentration exacerbe le problème.

Nous avons eu droit a une présentation des dix points essentiels à retenir pour le choix d'une selle. Encore merci pour un exposé clair et précis. Je n'en dirais pas plus , il fallait venir!

Après la pause de midi je vais faire un tour à l'écurie. Un cavalier très sympathique qui me présente son hanovrien, un bai brun fin et élégant, timide et un peu crispé. Comme moi en terrain inconnu. Mais il tente de mordre son cavalier au sanglage, « normal il ne supporte rien et surtout pas les couvertures » me dit son cavalier. Non ce n'est pas normal, il est crispé, il stresse , il étouffe, il est triste, je résume car la médecine chinoise c'est trop long à expliquer ici. Mais D11ou D12 à surveiller et donc certainement la compensation d'un problème ailleurs. Ils partent marcher, le cheval a de l'allant un peu trop même, tendance à précipiter: « Vite qu'on en finisse! ».
Nous les retrouvons dans le manège. Le cavalier, pédagogue, explique son travail en l'exécutant. Mais pourquoi une détente en ligne droite, le cercle c'est pourtant bien pratique, on étire un coté puis l'autre, on vérifie la rectitude. Mais les pros savent ce qu'ils font. Le cheval est calme, un travail qu'il connait avec un cavalier qu'il connait. Mon voisin me fait remarquer les jarrets du cheval, « mais si voyez comme les postérieurs sont droits ». C'est vrai, mais le cavalier connait son cheval et fait avec, donc pas de problème. Quoique.....
Changement de cavalier. On nous explique que la rencontre est partie d'une discussion sur AI et qu'il s'agit donc de donner suite sur terrain.
La cavalière qui va monter le même cheval, commence par défaire la muserolle qui n'était pas serrée, on pouvait passer 2 doigts dedans, je l'ai constaté personnellement à la préparation du cheval et il était impossible de la serrer plus car elle était au dernier trou. Mais elle nous explique qu'elle monte sans muserole d'habitude. Elle descend le filet, pour ne pas avoir de contact en dehors de celui qu'elle veut donner sur la commissure des lèvres. Elle est obligée de tout réajuster car le cheval est en bride. Elle veut monter sur un plot pour se mettre à cheval. Mais visiblement celui ci ne connait pas et s'inquiète. Moi aussi. Le changement de cavalier est un stress en soit, est-il bien utile d'en rajouter? Elle va au fond du manège, je ne sais pas ce qui s'y passe mais je n'aime pas du tout. Et en plus ça fait mal!!!! Mais qu'est ce qu'elle fait? Et surtout pourquoi? Elle revient, le cheval est plus relevé du devant mais ne tient pas, il grince des mors, il a mal!
Elle explique qu'elle tente de changer son équilibre, qu'il se porte de lui même et qu'elle l'a fait reculer sur le cercle pour l'obliger à engager un postérieur.
Mais enfin, depuis quand, dans l'équitation de légèreté, oblige -t-on le cheval? S'il ne le fait pas, c'est qu'il ne peut pas, c'est pourtant évident et l'obliger ne peut que créer douleur et stress. Mais à quoi rime cette démonstration? Modifier son équilibre de façon aussi radicale et soudaine en quelques minutes ne peut que le perturber, le crisper et pire encore! Ce cheval a un gros problème: dernières dorsales et lombaires?. Ces jarrets droits ne lui permettent pas de les plier suffisamment lors de report de poids sur l'arrière main, donc ce sont les lombaires qui encaissent. Le défaut d'engagement du postérieur dans un nouvel équilibre fait peut être ressortir sa dissymétrie naturelle?
Certainement que le cheval compense le cavalier comme on le dit si souvent. Mais son cavalier habituel est loin d'être un poulain de l'année, le travail qu'il a effectué au pied levé sur la jument grise le prouve amplement. Le cavalier compense également le cheval et ses faiblesses de conformation. Modifier son équilibre actuel qui lui permet d'être monter par une gamine, est un travail de longue haleine, surtout à 13 ans. Ce travail ne peut pas se faire en une séance de démonstration, ni en trois, et ses jarrets ne sont pas des pièces interchangeables. Dans le terme biomécanique il y a BIO alors soit on lui propose une rééducation qui a ses limites vu son âge et sa conformation, soit on le laisse dans son équilibre actuel et on oublie les performances soit on le met à la retraite, ce qui n'est peut être pas une si mauvaise idée, mais dans tous les cas des soins ostéopathiques s'imposent. Le seul mérite de cette démonstration aura été de mettre en évidence la nécessité de soins.

J'avoue ne pas comprendre qu'on puisse se servir d'un cheval pour départager des opinions différentes sur l'équitation. Contrairement au musicien qui est au service de la musique , le cavalier n'est pas au service de l'équitation mais du Cheval. Ou alors je n'ai rien compris aux termes: « respect », « intégrité physique et morale ».

Un instructeur, ancien de Saumur, présente un cheval de club pur sang de 15 ans, réformé des course à 6 ans qui ne galopait qu'à gauche. Un travail classique propre. Le cheval et le cavalier se connaissent bien et s'entendent bien. Je le trouve parfois trop enfermé, chanfrein en arrière de la verticale, mais ils sont beaux. La cavalière précédente monte le cheval, en filet. C'est un cheval de club , il est habitué à changer de cavalier. Il accepte une façon d'être monté, mais pas celle que sa cavalière veut lui imposer. L'instructeur explique que le cheval retrouve ses anciennes défenses car pour le cheval comme pour l'enfant, tout se joue avant 6 ans et la bride avait permis de faire comprendre à son cheval l'attitude qu'il attendait de lui sous la selle.
Ce cheval est un cheval d'école, sa profession, son métier, est d'apprendre, d'enseigner, de transmettre aux cavaliers l'équitation à laquelle il a été formée. Il s'est évertué à le faire comprendre à sa cavalière.
Une deuxième cavalière monte le cheval. Elle est présentée comme quelqu'un qui cherche avant tout la relation et le dialogue avec le cheval. Le cheval est bien plus détendu et coopère. Pas suffisamment au goût de sa cavalière qui m'explique qu'elle n'arrivait pas à l'incurver correctement. Elle a appris avec son enseignant à demander l'incurvation uniquement avec la cuisse. Le cheval n'y était peut être pas habitué. Dans un dialogue, un accent différent suffit à brouiller la compréhension.

J'ai cru comprendre que le but de cette rencontre était d'argumenter des discussions, dont j'ignore tout, sur le terrain. Il s'agissait de montrer et de voir faire, plutôt que de discuter. Dans les deux cas je ne suis absolument pas habiliter à commenter. Je ne peux rien montrer car un groom ne sait pas monter et encore moins travailler un cheval. Je ne peux rien voir ou vraiment pas grand chose car je suis handicapée visuelle. Mais ce n'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa... « bouche », n'est ce pas? Je suis très curieuse de savoir si cet objectif de départ a été atteint?
Monter à cheval, travailler un cheval est un acte intime, personnel, physiologique, qui nécessite la fusion de 2 corps dans un échange de sensations et de ressentis. Pour apprendre, comprendre , progresser, transmettre leur expérience les humains utilisent le langage. Il me semble donc qu'il serait utile pour tout échange constructif sur le sujet de définir les termes utilisés pour que tous ceux qui participent à ces rencontres ou lisent les forums qui y sont impliqués puissent s'y référer sans confusion possible, dans le but de clarifier les propos, d'éviter les polémiques stériles, de permettre à tout un chacun de se perfectionner et d'attirer des cavaliers vers l'équitation de tradition française.

Je suppose que ce que j'ai « vu » ressenti est de l'équitation de « légèreté ». mais je n'ai ressenti que des choses bien différentes selon les couples présentés. Ma préférence va, sans conteste, vers les Luxembourgeois: le grand et le gris. Ils correspondent à l'idéal que je fais de l’Équitation de Tradition Française. Et ne me dites pas que je n'ai rien compris parce que je suis arrivée en retard: le groom en bon cancre a besoin de l'instantanéité de la théorie et de la pratique pour accéder à la compréhension.



Merci à elle................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Mar 22 Mai 2012 - 19:25

Merci à Fraxinus pour ce témoignage intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Ven 25 Mai 2012 - 18:46

Post scriptum
Maintenant que l'émotion est retombée, je peux vous faire part d'un regret. pale
Je regrette infiniment de ne pas avoir « vu » une certaine cavalière monter l'un de ses propre chevaux. Son savoir et son savoir faire sont indéniables. Elle a fait preuve d'un grand courage en acceptant de monter au pied levé des chevaux qu'elle ne connaissait pas, sans avoir pu nous montrer auparavant la qualité de son travail avec l'un de ses partenaires.
Je ne suis apte, ni qualifiée, en aucun cas, à juger la qualité de l'équitation des cavaliers, c'est pourquoi je ne vous ai parlé que de chevaux et non d'équitation en tant que technique.
Je ne reviendrais pas mes ressentis qui sont ma façon toute personnelle d'appréhender le monde qui m'entoure. Par contre mes interprétations m'engagent que moi et sont dues à mon défaut principal qui est toujours vouloir trouver des explications à tout. Ces interprétations sont évidemment très discutables. Embarassed
Mon compte rendu de cette journée est personnel et donc très subjectif, et « qui n'entend qu'une cloche (moi en l'occurrence) n'entend qu'un son » dit le dicton.
Je tiens à souligner l'ambiance détendue et l'ouverture d'esprit de tous qui ont permis à chacun de prendre la parole et de s'exprimer librement et sincèrement.
Encore merci pour cette rencontre. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Ven 25 Mai 2012 - 19:31

Mon regret à moi, c'est l'absence de dimension pédagogique à cette rencontre... On tâchera de faire mieux la prochaine fois....................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Sam 26 Mai 2012 - 19:45

Rencontre pédagogique Allège Idéal.

Rencontre : le but est atteint

Allège Idéal: une association dont le but est de promouvoir l'équitation de légèreté fleuron de l'équitation de tradition française.
Promouvoir: faire avancer, favoriser le développement, l'essor, élever à un grade supérieur, faire connaître, informer.

Pédagogie: théorie science de l'éducation des enfants, dans notre cas présent des cavaliers qui sont de grands enfants avec toutes les qualités et défauts que cela implique. Je plaisante, ce n'est parce que le sujet est sérieux qu'il faut en chasser l'humour. Wink

Pédagogie: méthode d'enseignement.
La pédagogie s'adresse aux enfants plus largement aux élèves quels qu'ils soit. C'est à la fois une théorie et une pratique: une théorie ayant pour objet de réfléchir sur les systèmes et sur les procédés d'éducation, en vue d'en apprécier la valeur et, par là, d'éclairer et de diriger l'action des éducateurs.( d'après Durhkeim). La mise en œuvre d'une pédagogie nécessite une didactique, une réflexion de la part de l'enseignant sur la matière spécifique enseignée.
"L'enseignement couvre donc deux champs de pratiques :
1. celui de la gestion de l'information, de la structuration du savoir par l'enseignant et de leur appropriation par l'apprenant, domaine de la Didactique
2. celui du traitement et de la transformation de l'Information en Savoir par la pratique relationnelle et l'action de l'enseignant en classe, par l'organisation de situations pédagogiques pour l'apprenant, c'est le domaine de la Pédagogie." (d'après Marguerite Altet)
Je sais que je vous « barbe » avec mes définitions mais elles me paraissent indispensables car l'enseignement n'est pas à prendre à la légère et celui de l'équitation est en péril.
Mes définitions permettent peut-être de comprendre pourquoi vous éprouvez des regrets suite à cette rencontre. Car votre concision est à son paroxysme dans votre commentaire. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Sam 26 Mai 2012 - 19:50

L'association Allège Idéal ne me semble pas promouvoir, l'enseignement de la légèreté. Elle a organisé une rencontre c'est à dire une situation pédagogique pour les cavaliers apprenants mais il y manquait peut- être le coté didactique, la gestion de l'information et la structuration du savoir à dispenser.

Pourtant, cette première rencontre a permis aux différents intervenants d'exposer librement à tous leur équitation très différente.

Nous sommes tout à fait dans la situation pédagogique n°1 dans laquelle l'enseignant lance le point de départ: « alors pour vous, la légèreté qu'est ce c'est?» et où il laisse chaque « élève » s'exprimer sur le sujet. Les élèves, pratiquants et auditeurs du jour, arrivent d'eux même à découvrir que la légèreté est plus un état d'esprit, un « savoir être » (merci Mr Bertrand » pour cette expression que j'adore) qu'un savoir ou un un savoir faire.
Le fait que l'animateur principal soit un juge et non un enseignant était un bon choix. Le juge AI est garant de la « légèreté » des exécutions. L'enseignant aurait peut-être eu tendance à vouloir orienter ces « élèves ».
Pour les rencontres suivantes qui permettront de décortiquer cette notion de « légèreté » tant dans la progression du cheval que du cavalier, l'enseignant (seul ou à plusieurs) devra devenir l'animateur principal, il pourra ainsi mettre en œuvre sa didactique par les moyens pédagogiques les plus appropriés.
Donc cette première rencontre a atteint son but. C'était même un excellent préambule, une introduction au concept de « légèreté ». sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Dim 27 Mai 2012 - 8:11

Ce qu'il y a de bien avec certaines personnes, c'est qu'elles vous poussent,volontairement ou non, à pousser plus loin vos actions esquissées................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
danne



Messages : 5
Date d'inscription : 29/05/2012

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Mar 29 Mai 2012 - 11:59

Je me permet de donner un autre son de cloches de cette rencontre allège idéal:

"Bonjour à tous,

Pour répondre à l'invitation de m'expliquer sur le travail que j'ai pu faire sur World Class que Pierre m'a gentiment confié à l'instigation de Bernard, voilà ce que je voudrais dire :

J'avais pris soin de bien regarder le travail du cheval sous la selle de Pierre et forcément au fur et à mesure de la reprise, j'ai pensé, ce que j'aurais aimé faire sur le dos de World Class, quand qq chose m'interpelait, ce qui est bien normal pour la cavalière passionnée et chercheuse que je suis.


Tout d’abords, avant de monter, j’ai eu envie de largement desserrer la muserolle, qui n’était d'ailleurs pas très serrée comme cela arrive parfois, mais j’aime qu’elle soit vraiment plus lâche. Je m’étais munie d’un stick uniquement, pas d’éperons et je ne me suis pas servie du mors de bride, mais seulement du filet.

Ensuite, j’ai allongé les montants du mors afin qu’il n’y ait plus de pli à la commissure. La raison est que : j'ai remarqué que si le mors est remonté à 2 ou 3 plis, lorsque je cède dans ma main ou que le cheval se rééquilibre (mâche son mors) il n'y a aucun changement dans sa bouche, car le mors reste collé à la commissure. J’ai constaté que si on mettait le mors un poil plus relâché, cad juste au contact des commissures mais sans pli, les chevaux se décontractaient plus facilement.

Ensuite j’ai souhaité monter à l’aide d’un cube car c’est moins traumatisant pour le dos des chevaux de faire ainsi. On ne pèse pas de tout son poids en tirant sur les crêtes épineuses du garrot.




Me voici au pas rênes longues. J’ai immédiatement choisi de demander au cheval d’avancer plus loin, devant lui, son bout du nez, afin de tendre plus son ligament nuchal et son encolure jusqu’à sa nuque (Atlas/ Axis). L’intérêt est qu’il permet d’ouvrir les crêtes épineuses du garrot, que le cheval mobilise toute la longueur de son encolure et gaine toutes ses vertèbres dans une position « d’auto-grandissement » (je ne trouve pas d’autre terme, j’espère qu’il sera compris de tous). Tout cela dans une recherche d’impulsion, un cheval qui pousse le plus droit possible vers sa nuque. La résultante, de se travail, c’est un cheval qui mâche son mors.. ce qu’a fait très rapidement le cheval de Pierre.

Dans ce premier travail le cheval à essayé de comprendre ce que j’attendais de lui, du coup à chaque frémissement de bonne réponse je laissais les rênes plus longues et je caressais. Ce début de communication (basique mais efficace) à permis d’avancer en confiance.

J’ai senti dés le début qu’il ne donnait pas ses postérieurs (croiser + pousser) et ne fléchissait pas ses articulations (basses et hautes), alors j’ai travaillé sur des aides diagonales. Le but était de l’aider à engager ses postérieurs et ses hanches.

Ce qui est intéressant, à mon sens, c’est que le cheval au début de ce travail au pas, donnait un début de réponse puis systématiquement relevait la tête. J’ai senti qu’il s’interrogeait et n’osait pas aller jusqu’au bout. J’ai attendu, sans le forcer dans le calme, qu’il trouve la solution… et il l’a trouvé, petit à petit, il était de plus en plus stable dans son bout de devant !

J’ai également, lors de certaines pertes d’équilibre (cheval qui s'appuie sur la main), travaillé sur des reculés en ligne droite puis en cercle (pour augmenter un peu plus l’engagement du postérieur intérieur).

Quand j’ai senti que World Class était plus stable au pas, j’ai demandé des départs au trot. Sur les premiers le cheval ce déséquilibrait, ayant l'obligation de se tenir seule et de partir au trot en prise d’équilibre (par l’arrière main)… donc je repassais au pas et redemandais… au bout de quelques tentatives le cheval à su trouver la réponse et c’est très bien comporté, en restant stable au trot.

Après un petit moment dans ce travail, j’ai senti le cheval avec moi, en confiance et décontracté, du coup j’ai demandé quelques foulées de passage à plusieurs reprises. Et j’ai été très agréablement récompensé. Le cheval est resté en cession de mâchoire, sans ce déséquilibrer, très souple, cadencé et stable !

J'ai lu qu'on avait entendu des grincements de dents : il y en a eu 2 ou 3 au début de ce travail, tant que le cheval n'avait pas compris, mais, honnêtement, je ne me serais pas permis de continuer un travail qui en aurait provoqué de façon habituelle, pas plus que des fouaillements de queue(que personne n'a signalé, à ma connaissance, sous ma selle).

Comme le cheval était bien, j’ai demandé quelques foulées de galop. J’ai constaté qu’il réagissait fort en se contractant (fouaillement de la queue) lorsque je commençais à glisser ma jambe extérieur en arrière. Pierre pourra certainement en dire plus sur ce sujet.
J’ai juste demandé au cheval par ma position (balancier global) qu’il monte un peu plus dans son galop, qu’il se grandisse à chaque foulée. J’ai demandé peu, obtenue de petites réponses satisfaisantes dans la décontraction et cela m’a suffit pour une première fois !

J’ai trouvé le cheval très intéressant, pleins d’avenir, très gentil et beau ! A partir du moment où le cheval fonctionnait décontracté il était véritablement confortable !

Même si mon travail est différent de celui de Pierre, j’ai apprécié une chose, c’est qu’il avait su conserver à ce cheval une encolure et une bouche intactes, même si je pense qu’il pourrait aller plus loin en ce sens dans son travail.

Pour ce qui est de mon essai sur le cheval de J M Tuloup, je n'ai pas voulu tenter plus, et je m'en suis expliquée sur place. Ce cheval faisait la rame, nous a-t-on dit, et aurait demandé un travail plus long et plus spécifique pour le décontracter, et j'ai senti que ce n'était ni l'endroit ni l'occasion. J'aurais pu avoir la présence d'esprit (comme me la conseillé ensuite Jean-Michel Rousseau) de descendre du cheval pour faire des fléxions de machoire à pieds !

Amitié cavalière

isa Danne"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Mer 30 Mai 2012 - 7:51

Témoignage ô combien intéressant, Danne.
Je suis aux anges de lire vos explications de cavalière, après le décorticage factuel de notre groom attitrée, Fraxinus.

(si le forum vous plait et que vous comptez y poster de temps en temps, je serais personnellement d'autant plus ravie de prendre connaissance de votre présentation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Mer 30 Mai 2012 - 12:19

Toute cette journée semble se résumer à Isa et Pierre et je remarque que suite à cette rencontre, et quelles qu'aient été les différences de point de vue et de pratique entre Isa et Pierre, ce sont des tierces personnes du forum AI qui attisent les différences au lieu d'essayer de chercher ce qui pourrait rassembler.
Sous une forme plus ou moins amicale en apparence, on lit des condamnations définitives de l'un ou l'autre par de grands spécialistes (sur le papier) qui, même s'ils ont assisté à cette journée, n'ont apparemment pas pris le risque de poser leurs fesses sur un cheval.
Je suis aussi désolé des accusations plus ou moins voilées portées sur les organisateurs de cette journée et qui font d'Yves, entre autre, l'instigateur d'un "piège". Si elle nous lit, j'aimerais savoir si Isa se sent victime d'un piège.
Vue de l'extérieur, cette journée apparaît comme un véritable désastre. À la lecture de ce qui s'écrit sur cette rencontre, qui aura envie de participer à la prochaine ?

D'autre part, Yves, je sais que c'est une question délicate mais j'aimerais beaucoup lire ton point de vue sur ce que tu as vu. As-tu été heurté par l'une ou l'autre des équitations présentées (et je parle de l'ensemble des participants).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   Mer 30 Mai 2012 - 13:57

Comme je l'ai précisé à Isa, je n'ai été que l'organisateur de cette journée... et aucunement l'animateur.. ce qui fait une grosse différence. Personnellement, je me serais plus attardé sur les données pédagogiques J 'aurais demandé à chacun d'expliquer ses problèmes(et il y en a) et , parmi ceux qui ont le plus d'expérience sur le travail des chevaux (et qui ne sont pas nécessairement enseignants) nous aurions essayé de résoudre les problèmes ou pour le moins d'en analyser les causes.
Dans un deuxième temps, chacun aurait pu proposer à d'autres de tester leurs chevaux. cela a été fait, mais il eut été bon que chacun exprime son sentiment sur l'éducation du cheval et sur la façon dont il la conduirait. Tout en insistant sur le fait qu'une seule séance ne suffit pas pour se faire une idée précise.
De ce que j'ai vu, et cela n'engage que moi, rien ne m'a trop choqué(une bouche ouverte en permanence peut être), mais il est évident que tout ne correspond à mes critères. Isa, que j'ai vu plusieurs fois à cheval, m'a plu dans ses recherches. Pierre m'a étonné, ce qu'il présentait étant plus classique (par rapport à l'équitation française) que ce que laissaient transparaître ses écrits.Les cavalières luxembourgeoises m'ont attiré par la complicité avec leurs chevaux et le fait qu'elles attendent que le cheval donne ce qu'elle proposent,Philippe et Josette, qui sortent en compétition, ont présenté des chevaux classiquement (avec un bémol pour Philippe pour ce qui est de la bouche).JP Tuloup.. donner un avis demande, encore plus que pour tous les autres d'avoir la possibilité d'essayer le cheval, qui , à la différence des autres, est un cheval d'école........
Je tiens à préciser que je n'émets que des sentiments sur ce que je vois; mon avis sur la qualité de l'éducation d'un cheval ne peut être donné qu'après être monté sur le cheval... C'est ainsi que je fonctionne, accordant une grande importance à ce que me dit le cheval.
Cette journée n'a pas été un désastre; mais, comme en tout, il est difficile de traduire son sentiment avec des mots qui traduisent exactement la vérité et il est dommage que des éléments extérieurs à cette rencontre viennent la polluer.. S'instruire,oui, questionner, surement, apprendre, sans nul doute,mais créer la zizanie gratuite, nullement..................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: rencontre pédagogique   

Revenir en haut Aller en bas
 
rencontre pédagogique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Projet 600L à vocation pédagogique / élevage/ Club d'Orchies
» Projet nano récifal 60L - Projet pédagogique
» La fiche pédagogique
» Une ferme pédagogique... dont la reprise a permis de sauver 50 animaux abandonnés
» Ferme pédagogique à vocation sociale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: