CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Cheval sur l'oeil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Jeu 29 Déc 2011 - 17:10

Ceci dit, moi j'aimerais bien quelques conseils pour les chevaux qui sont sur l'oeil en manège ou en carrière !!! Twisted Evil

Quand on les croit bien dans le travail, super concentrés sur leur exercice et puis que "tout par un coup soudain"....hop ! plus personne.... Laughing

MERCI !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Jeu 29 Déc 2011 - 18:00

J'ai constaté souvent que les chevaux voyaient des fantômes au fond des carrières, et dans un coin précis du manège.
Parfois, ces frayeurs sont explicables par des activités existantes que nous ne percevons pas.

Les chevaux ont une ouïe plus fine que la notre, notamment concernant les ultras sons.
Leur odorat est également bcp plus développé que le notre, c'est d'ailleurs leur sens de prédilection pour faire connaissance entre eux.
Leur vue est panoramique par rapport à la notre (310°), ils voient un peu moins nettement que nous, mais détectent plus facilement les mouvements (et même les micro mouvements), leurs yeux ont besoin d'un plus long temps d'adaptation aux changements de luminosité.
Leur sens du toucher est également très fin puisqu'ils peuvent sentir le vol d'une mouche le long de leurs membres alors qu'elle ne les touche pas...

D'autres personnes affirment que les chevaux ont des capacités médiumniques : ils verraient les âmes des défunts (donc de vrais fantômes), des évènements qui se seraient produits il y a très longtemps et qui auraient "marqués le lieu".
Personnellement, j'adhère pas du tout à celà. Mais en cas de cheval sur l'oeil, n'excluons aucune hypothèse.

Je reste plus mitigée concernant la biogéologie : les chevaux pourraient être dérangés par des "noeuds telluriques" ou des trucs du genre.
Je ne me suis pas encore vraiment penchée sur cette question, mais je lui trouve une pertinence intéressante : il me reste à creuser le sujet (quand j'aurai le temps et les personnes adéquates à disposition).

Par exemple, au fond de la carrière se trouve le mur d'une écurie, le cheval au travail peut attendre les bruits provenant du bâtiments : il sent une présence (les autres chevaux), mais imagine qu'il s'agit monstre tapit prêt à lui bondir sur les reins !
Dans un autre établissement où j'ai travaillé, le fond de la carrière n'était séparé de l'autoroute que par une butte anti-bruit : certes nous entendions assez peu les véhicules passer, mais les chevaux percevaient certainement cette agitation routière.
Idem avec une carrière dont le fond présentait une haie haute et épaisse : les chevaux ne savaient pas ce qu'elle pouvait camoufler comme monstre tapis, prêt à bondir sur leurs reins...même s'il n'y avait rien là rien de suspect comme odeur, bruit ou objet visible...pour nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Ven 30 Déc 2011 - 9:57

Pour les chevaux sur l'oeil dans le manège, je me demande si l'endroit où ils expriment leur peur a réellement de l'importance, ou bien si le problème de fond n'est pas l'anxiété du cheval dans son travail, peu importe où, ou bien comment cette anxiété s'exprime.
Revenir en haut Aller en bas
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Ven 30 Déc 2011 - 10:08

DiegoMulot a écrit:


D'autant plus interessant qu'aparement il n'y a bien que l'élevage français pour n'y avoir jamais pensé !
Et oui les capacités physiques c'est bien, mais sans le mental qui va avec on est dans de beaux draps non ?

Oui et non. En fait, cela n'est vrai que pour les chevaux "d'équitation" car si on y regarde de plus près, les chevaux de traits étaient très sélectionnés sur leur bon caractères par le bon sens paysan.
Les trotteurs le sont aussi, compte tenu de la dangerosité des accidents s'ils se produisent.
Et quelques lignées "loisirs" telles les Hensons ou Haflingers ont été construits pour qu'on y trouve du bon caractère.

DiegoMulot a écrit:
Il me semble que les anglo-arabes ont été tout particulièrement victimes de ces mauvais choix génétiques à une époque, me trompe je ? Laughing

Il parait en effet que ce sont des chevaux qu'on se plaisait à faire sauter sans dressage approfondi... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Ven 30 Déc 2011 - 16:25

Muriel Le Mestric a écrit:
D'autres personnes affirment que les chevaux ont des capacités médiumniques : ils verraient les âmes des défunts (donc de vrais fantômes), des évènements qui se seraient produits il y a très longtemps et qui auraient "marqués le lieu".
Personnellement, j'adhère pas du tout à celà. Mais en cas de cheval sur l'oeil, n'excluons aucune hypothèse.
Moi non plus, je préfère le vin d'ici à l'eau delà! lol!

Muriel Le Mestric a écrit:
Je reste plus mitigée concernant la biogéologie : les chevaux pourraient être dérangés par des "noeuds telluriques" ou des trucs du genre.
Je ne me suis pas encore vraiment penchée sur cette question, mais je lui trouve une pertinence intéressante : il me reste à creuser le sujet (quand j'aurai le temps et les personnes adéquates à disposition).
La géobiologie existe, je l'ai rencontrée chez les sourciers (pas les sorciers). Les animaux y sont très sensibles. Cette discipline est articulée sur les réseaux invisibles qui quadrillent la planète, cours d'eaux souterrains, failles géologiques ect... ces structures affectent notre santé et notre équilibre neurovégétatif. Tous les puits des fermes du coin ont été repérés par des sourciers et les bâtiments construits en fonction de ces puits et des courants souterrains qui les alimentent.
Dans un pré les chevaux choisissent différentes aires: l'aire de repos, l'aire de roulage, l'aire de crottins... un sourcier m'expliquait que le meilleur endroit pour l'humain pour construire sa maison serait l'aire de repos des chevaux ou l'aire de roulage. L'aire de crottins est à éviter et pas seulement pour l'odeur. Les fourmis et les chats se plaisent sur des nœuds telluriques de même que les orties. Les plantes sont de merveilleux indicateurs de la composition des terrains à tous points de vue. Il existe une tonnes d'anecdotes sur les lieux maudits ou bénéfiques, les lieux dits énergétiques. Les cathédrales sont construites sur de tels lieux et Umberto Ecco dans son livre « le pendule de Foucault a fait de ces points énergétiques les héros de son roman. Mes chevaux n'aiment pas le coin nord-est de la carrière, le plus proche du puits du voisin, le courant souterrain qui l'alimente passe à cet endroit. Ceci dit ce coin est efficace pour les réveiller les jours où ils sont trop endormis. Sleep
NathalieG a écrit:
Pour les chevaux sur l'oeil dans le manège, je me demande si l'endroit où ils expriment leur peur a réellement de l'importance, ou bien si le problème de fond n'est pas l'anxiété du cheval dans son travail, peu importe où, ou bien comment cette anxiété s'exprime.
J'adhère tout à fait à cette vision des choses surtout que c'est souvent à l'opposé de la porte d'entrée que se manifeste cette anxiété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Ven 30 Déc 2011 - 16:35

Un des moyens, non encore évoqué sauf erreur de lecture, pour calmer un cheval effrayé par les monstres invisibles est d'être à l'écoute de sa respiration. Dès que l'on ne sent plus celle ci, dès qu'on la sent précipitée et nerveuse, il faut savoir mettre son cheval à l'arrêt, s émettre en "stand by" et attendre que le cheval nous offre une expiration ample de soulagement.
Cette écoute est aussi importante lors de la découverte d'un nouvel exercice ou lors d'un travail qui demande beaucoup d'efforts au cheval................ geek
Tout en sachant que les cavaliers ont déjà souvent beaucoup de mal à gérer leur propre respiration...donc celle du cheval (mais cela reste valable en tout: gestion corporelle, équilibre, décontraction, tonicité, ...................) jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Sam 31 Déc 2011 - 13:58

oulà beaucoup d'idées émises!! merci Very Happy

la respiration, je suis moi aussi certaine que c'est qlq chose d'utile et de merveilleux à utiliser pour améliorer les performances de l'homme, du cheval, du couple équestre, etc. Compliqué à mettre en oeuvre, mais ça se travaille. Il faut que j'essaie d'écouter la respiration de mon compagnon équin.

descendre de cheval. oui et non. pas d'orgueil mal placé mais j'ai des doutes sur l'efficacité. en effet, c'est souvent la solution que j'utilisais (par "peur" de tomber!! Wink ). mais le cheval se rend compte que quand il a peur et dc qu'il fait 1/2 tour ou refuse d'avancer, etc, son cavalier descend et cesse toute pression à son égard. "magique" se dit le cheval. et il adopte des comportements comme quand il a peur juste pour éviter les demandes de son cavalier.

malheureusement je suis seule avec mon cheval 95 fois sur cent. mais il est vrai que quand nous sommes accompagnés, il est bien moins peureux. voir plus du tout. dans un monde idéal j'aimerais qu'il me fasse confiance quand je suis sur lui comme il fait confiance à son compagnon de ballade qd nous sommes accompagnés.

oui Muriel, il progresse doucement (sur qlq années Wink ). je le comprends et j'essaie de l'aider. je sais ce qu'est la peur puisqu'elle m'habite quand il a peur : j'ai peur de tomber de lui!! je n'ai aucune ambition particulière avec lui si ce n'est de progresser (ce que je fais puisque grace à lui je me pose de nouvelles questions), de faire ensemble de belles choses, du travail propre et agréable pour lui comme pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Dim 1 Jan 2012 - 13:13

Mawawa, il est normal d'avoir peur de l'accident (chute notamment) avec un tel cheval. Vous n'êtes pas sans savoir que les chevaux sont de véritables éponges à émotions et qu'ils perçoivent la plus imperceptible variation de notre rythme cardiaque, de nos plus subtiles contractions et tensions internes, surtout si l'émotion en cause est celle à laquelle ils sont les plus sensibles : la peur.
Je vous invite à adopter la stratégie du pied à terre (puisque vous reconnaissez ne pas vous en sentir déshonorée, ce qui est excellent). Et voici pourquoi :
Vous reconnaissez vous-même que vous vous sentez rassurée d'éviter le risque de chute. Ainsi rassurée, vous rassurez aussi votre cheval qui sent qu'il peut alors plus vous faire confiance. Si vous vous sentez en sécurité, le cheval tendra aussi à se sentir un peu moins en danger, et au fil des expériences à se rassurer de plus en facilement.
Les chevaux ne font pas de cinéma (sauf peut-être ceux de Mario Lurashi, mais c'est un vrai métier qu'il leur a appris) : votre cheval ne fera jamais semblant d'avoir peur pour que vous le soulagiez de votre poids. Même si pour vous il n'y a vraiment aucune raison d'avoir, le cheval a de son point de vue toujours une bonne raison de stresser puisque cette émotion est très désagréable : il ne le fait pas pour le plaisir de vous embêter (mais je suis sure que vous le savez déjà). Donc lui reprocher de faire de la comédie, nier son émotion et ce qui la provoque n'est pas constructif.
En revanche, il vous sera reconnaissant de prendre à coeur votre rôle de protecteur-leader. Après-tout, c'est ce rôle que nous voulons prétendre avoir dans la relation avec lui, ou à défant de "leader", au moins celui de "partenaire", mais dans un partenariat on se répartit les efforts et les responsabilités : lorsque l'un connait une faiblesse, c'est à l'autre de l'aider. Ne pensez vous pas qu'en étant sur son dos, il passe sa tête avant la votre, vous lui demandez donc de "passer devant"...sans vous mouiller (de son point de vue ; puisque du notre, en restant sur son dos on s'expose plus fortement au risque de chute). Si vous passez devant, vous lui démontrez qu'il peut compter sur vous s'il rencontre un problème.
Et une fois la difficulté franchie, vous vous remettez en selle quand il se sent mieux : d'un certain coté, il perd un inconfort (la peur, le stress) pour en récupérer un autre (le poids sur son dos). Mais sauf pb de selle ou monte à la barbare, il trouvera surement que vous porter dans la sérénité est moins désagréable que de stresser à coté de son piéton.

Astuce, si vraiment vous estimez que ce qui l'inquiète est totalement sans danger (comme une flaque d'eau non glissante, peu profonde et non boueuse car les chevaux n'aiment pas trop s'enfoncer dans la boue), ne prètez pas attention à ce qui l'inquiète.
Ce n'est pas pour nier l'objet de sa peur, mais pour lui montrer l'exemple : cet objet est véritablement sans intérêt. Dans ce cas, ne regardez pas non plus votre cheval car il ne saura pas quoi où aller s'il veut bouger. Regardez où vous voulez aller et quand vous sentez que votre cheval reporte son attention sur vous, demandez lui d'avancer dans cette direction (et même s'il doit marcher dans la flaque pour cela).
Ca peut demander bcp de rigueur de procéder ainsi car il peut falloir rester de longues minutes à fixer un point focal qui sert de "direction où je veux aller", sans s'en déconcentrer par les réactions du cheval. En fixant ce point focal, on peut se concentrer sur soi pour apaiser notre rythme cardiaque et notre sérénité intérieure à travers chaque partie de notre corps sans exception (sentir nos pieds sur le sol, la longe dans les mains, la posture de notre dos, celle de nos jambes, la position de nos bras, de notre tête, etc...). Evidemment, si le cheval veut sentir l'objet de ses peurs en passant à proximité, laissez le faire. Laissez le s'arrêter chaque fois qu'il en ressent le besoin (mais ça aussi, vous le faite surement déjà), et exprimer votre sérénité verbalement en lui parlant (et même en chantant une douce chanson !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Dim 1 Jan 2012 - 23:05

chanter est en effet une bonne chose puisqu'elle nous permet de respirer..

concernant le regard, comme 95 % des cavaliers je regarde les oreilles de mon cheval au lieu d'avoir le fameux regard panoramique évoqué par m robert. gros défaut à corriger. à cheval comme à pied. je sais que si l'on regarde là où l'on ne veut pas aller, on y va!!

concernant le fait de descendre, j'ai vécu avec ce même cheval une expérience qui me fait réflechir. il s'agissait de passer un gué qu'il n'avait jamais passé. il était tard, il s'est mis à pleuvioter au moment où lui et son compagnon de ballade ont refusé de passer le gué (gué non dangereux déjà franchi un nb incalculable de fois avec d'autres chevaux). je suis montée sur l'autre cheval que je connais par coeur et ai fini par le convaincre de passer le gué. puis je suis remontée sur mon "sur l'oeil" et j'ai été incapable de le convaincre. du coup, comme il se faisait tard, qu'il commençait à pleuvoir, je suis descendue et je l'ai fait passer sur un pont dangereux sur le côté.
il en a retenu que quand il ne veut pas, il ne fait pas. le lendemain, + tôt ds la journée, je suis retournée au même endroit. il a refusé d'approcher du gué. le surlendemain, il a refusé de s'approcher à moins de 50m du gué. etc. bizarrement, avec un cavalier avec plus de niac que moi, ces deux jours là, il a franchi le gué. il a dc compris qu'avec moi (et ma peur de tomber!!), il pouvait ne pas aller là où je voulais qu'il aille.... finaud le PS Rolling Eyes il a fallu que je prenne un peu de niac (sans violence mais en ne lui laissant "mentalement" pas le choix). sans doute la fameuse position de leader (mais monté) que vous évoquez.
donc si je descends, il faut que j'anticipe et qu'il ne se dise pas "je veux la faire descendre dc j'ai un comportement qui provoque sa descente".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Mer 4 Jan 2012 - 16:30

Au fur et et mesure du développement de la discussion, votre cheval me donne l'impression d'être très à l'écoute de son cavalier. Comme c'est un grand sensible, vos variations d'humeur et d'émotion sont reçues 5/5. Le problème c'est que vous avez l'air aussi sensible que lui et vous le recevez également 5/5. Vous n'êtes pas complémentaires mais peut-être trop semblables. Dr fraxinus s'étant lâché je le reprends vite fait; excusez cette tentative d'analyse psychologique de comptoir. Embarassed L'autre cavalier qui a plus de « niac » est simplement moins réceptif aux état d'âme de votre cheval ou sait passer outre.

Je ne pense pas que le cheval se dise: «  quand j'ai peur, elle descend donc je vais faire semblant d'avoir peur pour la faire descendre » parce que la peur est une émotion qui annihile la capacité de raisonner chez le cheval. Ce que vous ressentez c'est sa peur à lui qu'il vous transmet. Lorsque quelque chose l'inquiète, vous le ressentez et vous appréhendez la suite. Cette appréhension même infime de votre part, il la ressent trop bien et donc il se dit: «  si toi aussi tu as peur c'est qu'il doit vraiment y avoir de bonnes raisons, fuyons, compte sur moi pour nous éloigner le plus rapidement possible de ce monstre! »
En restant à cheval du fait même de votre connexion intime vous, cavalière, n'allez pas pouvoir vous défaire de la peur de votre cheval qui vous submerge. En étant à terre et bien que cela puisse être également dangereux, non seulement vous n'allez plus le laisser affronter le danger en premier comme le disait Muriel Le Mestric mais vous êtes reconnecté au sol à la terre mère, bref à notre élément naturel pour nous humains. C'est alors que vous allez pouvoir mettre en pratique ce qui vous a été suggéré plus haut. Basketball

Tout ça c'est bien gentil mais dans la pratique, me direz-vous, comment faire?
Et bien faites une pause! Chantez! Je ne fais que traduire à ma façons ce qu'on vous a déjà dit. Wink

J'ai suffisamment plaisanté sur le sujet à propos de livre de Michel Robert pour faire comprendre que , ben oui , je l'avoue, je chante malgré ma voix de casserole. tongue

Dans la pratique...attention ce qui va suivre n'est que conseil de groom! Suspect

Chanter parce que lorsqu'on chante on ne bloque pas sa respiration comme vous l'avez déjà remarqué. Choisir un air simple et doux genre berceuse et y habituer le cheval (des fois qu'il aurait l'oreille musicale et aurait du mal à vous entendre massacrer une jolie chanson Mad ) dans des moments qu'il apprécie, des moments privilégiés entre vous pansage, massage après le travail, distribution de friandises, de nourriture, des moments où vous êtes zen tous les deux. Puis chanter quand il est particulièrement calme et serein à l'extérieur à pied et à cheval. Faire des pauses à l'arrêt pour admirer le paysage, avec ou sans chant et continuer à admirer le paysage en marche, le point de vue est magnifique du haut d'un cheval. Ensuite commencer à tester sa capacité à se calmer par le chant dans un endroit qui l'inquiète modérément dès que vous sentez la plus petite once d'inquiétude vous gagner, votre inquiétude et la sienne ne sont qu'une seule et même inquiétude et arrêtez -vous pour chanter si nécessaire. Éviter les endroits de conflits comme le gué dans un premier temps. Vous y reviendrez quand votre musicothérapie aura fait ses preuves. Smile

Ensuite... Passer un contrat et surtout s'y tenir. Rolling Eyes
Ex: « si tu mets un pied dans la flaque tu peux passer à coté » puis « si tu mets le pied que j'ai décidé tu peux passer à l'extérieur » Arrêter le cheval quand le pied est à l'endroit choisi féliciter et ensuite seulement le laisser passer comme il l'entend. Mais surtout tenir sa promesse et ne pas essayer parce qu'il a bien posé un antérieur de lui faire poser l'autre « dans la foulée » le cavalier n'aurait pas respecter les termes du contrat et ne serait plus digne de confiance.
Il m'est arrivé de dire : « si tu va jusqu'au milieu de la flaque on fait demi tour pour rentrer » sans que cela ne provoque de demi tour intempestif par la suite, parce que nous avions passé un contrat et que chacun en avait respecté les termes.
Les contrats sont très utiles au travail en manège. Ils forcent la détermination du cavalier, l'adhésion du cheval et renforcent la confiance des deux. I love you

Si « Sur l'œil » ne veut plus aller avec vous jusqu'au gué, n'y allez pas, enfin pas tout de suite. silent
Procédez par contrats successifs sur plusieurs séances (à raison d'une ou deux par semaine ou par mois en intercalant d'autres promenades) qui vous en rapprocheront peu à peu. Commencer par : « aujourd'hui nous irons à 100m( distance à laquelle cheval et cavalier restent détendus) du gué puis nous rentrerons ». Arrivé à l'endroit décidé: pause! Et retour à la maison.
Contrat respecté.
Je ne vous ai rien appris, pas de recette miracle, pas de nouvelle méthode infaillible.
J'ai simplement voulu par d'autres mots essayer de vous faire comprendre à ma façon, ce que d'autres vous ont déjà dit. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Mer 4 Jan 2012 - 18:31

merci fraxinus.

donc celà signifierait que les chevaux ne se rebiffent pas par "fainéantise" (ce n'est pas exactement le terme que je cherche). dans mon esprit, les chevaux sont bien ds leur pré, sans qu'on leur demande d'aller "en ballade" (surtout seuls avec leur cavalier, c'est plus dangereux qu'en troupeau) ou dans la carrière. donc ils le font parce qu'on leur demande. pour nombre d'entre eux, s'ils perçoivent une faille dans notre demande, ils essaient de retourner au pré avec leurs potes car c'est là qu'ils sont bien.

j'ai dc analysé les 1/2 tours devant le gué comme venant d'un cheval qui a perçu une faille dans ma demande (faille due à la peur de tomber). du coup dans sa tête de PS il se dit "ah bah si elle m'oblige pas, y'a aucune raison que j'aille par là, je préfère rentrer dans mon pré avec mon pote".

sur ce gué, l'histoire remonte à 3 ans. nous avons lui et moi trouvé la solution et il le passe sans soucis.
j'ai eu des problèmes sur un autre gué plus difficile à passer pour les chevaux (d'autres ont eu peur avant lui, pourtant c'est un petit gué, avec un sol peu profond et stable). je l'ai résolu avec la méthode V de St Vaulry. en arrivant dans le sens du retour sur ce gué. il est resté planté là 20mn. j'ai été patiente. il a fini par céder. petite "victoire". il n'a jamais ensuite refusé de passer ces deux gués.

étonnement, ce matin, je fais notre petit tour actuel (pour éviter les chasseurs). une toute petite boucle, avec des vaches, deux buses tapies dans un fossé, d'effrayantes poules mangeuses de cheval, etc. RAS. il a été tout juste PARFAIT. depuis 3 ans il a peur de ces vaches, buses et poules A CHAQUE FOIS. aujourd'hui il n'a même pas réagi! est ce le changement de selle, la moumoute sur la têtière, la cavalière qui exorcise en évoquant tout celà sur un top forum, etc.

oui c'est un grand sensible, avec plein d'énergie. nous commençons à bien nous connaître.... I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Jeu 5 Jan 2012 - 18:06

Il ya aussi un facteur essentiel dont nous avons rarement conscience, c'est l'ambiance.
Vous êtes déjà tous rentrés dans une pièce où il ne se passe rien de particulier, mais vous vous sentez mal à l'aise, tendu (peut-être des gens venaient-il de s'engueuler juste avant votre arrivée ? ou d'apprendre le décès d'un proche ? etc...). Cette espèce de 6e sens, tous les humains l'ont (vous avez déjà senti ce genre de phénomène, n'est-ce pas ?). Mais les chevaux l'ont encore plus.
Ca peut expliquer pourquoi, un jour où nous sommes pourtant calme intérieurement, tout part en sucette autour de nous. Ou au contraire, on peut se sentir tendu et notre entourage (y compris le cheval) ne semble pas y réagir.
Les chevaux réagissent avant tout à l'ambiance dans lesquels ils baignent. Bien sur, nous contribuons à cette ambiance, surtout lorsque notre position est aussi proche de lui que le cavalier sur son dos.

Si un cavalier est puissant intérieurement, s'il a du charisme, il peut influer sur l'ambiance même, et ainsi apaiser un cheval paniqué au beau milieu d'un orage : il crée une bulle de calme autour de lui, il y inclue le cheval...alors qu'autour d'eux, tout est électrique.
Mais le contraire est bien plus facile : transmettre sa peur au cheval, même au sein d'une ambiance zen...
En revanche, le cheval ne peut influer une ambiance, il ne peut que la vivre telle qu'elle est.

Le top est d'être détendue dans une ambiance détendue : tout va bien. C'est sans doute ce qu'il s'est passé ce matin là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Ven 6 Jan 2012 - 17:15

@ mawawa
Ravie d'apprendre que vous avez déjà réglé les problèmes de « sur l'œil » sans notre aide, vous avez bien raison , on n'est jamais mieux servi que par soit même. Laughing
Je dois préciser que j'ai emprunté l'expression « faites une pause » à Anne et Cat, personnellement je préfère une cigarette pour faire une pause mais c'est hors la loi depuis quelques temps! Wink
Vos remarques m'interpellent, votre cheval est très bavard et je vais tenter d' y répondre sur le sujet « ce que les chevaux nous disent ». tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Sam 7 Jan 2012 - 15:24

fraxinus a écrit:
@ mawawa
Ravie d'apprendre que vous avez déjà réglé les problèmes de « sur l'œil » sans notre aide, vous avez bien raison , on n'est jamais mieux servi que par soit même. Laughing
Je dois préciser que j'ai emprunté l'expression « faites une pause » à Anne et Cat, personnellement je préfère une cigarette pour faire une pause mais c'est hors la loi depuis quelques temps! Wink
Vos remarques m'interpellent, votre cheval est très bavard et je vais tenter d' y répondre sur le sujet « ce que les chevaux nous disent ». tongue

c'est justement grace à votre aide et en exorcisant les vieux démons de notre couple cheval/cavalière ici que je trouve des solutions. Very Happy c'est en le comprenant au mieux grace aux interventions de chacun que je progresse avec lui. merci pr votre aide Very Happy

je file voir ce que les chevaux nous disent Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Sam 7 Jan 2012 - 15:35

Muriel, concernant la méditation et vos mots, je viens de lire un art dans cheval magazine qui évoque celà. c'est très intéressant en effet. chaque moment est unique (l'ambiance dt vous parlez).

L'ambiance devait être la bonne mercredi. et "sur l'oeil" progresse au fil des "séances" comme celle-ci puisqu'il se rassure... c'est bien celà?

Hier, grand tour avec un chemin puis une petite route qu'il déteste. j'ai eu un écart parce qu'un lièvre a détalé, un 1/2 tour à cause d'un canard qui s'envolait du lac au loin, une grosse frayeur à cause d'une baque qu'il a vu 100 fois, une autre à cause d'un panneau "pêche/chasse privée" qui était à terre et plus sur l'arbre. mais malgré tout celà, je l'ai trouvé moins "sur l'oeil". en progrès. mon état d'esprit à son égard est peut être meilleur. les petits ruisseaux font les grandes rivières....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Sam 7 Jan 2012 - 15:37

mawawa a écrit:
donc celà signifierait que les chevaux ne se rebiffent pas par "fainéantise" (ce n'est pas exactement le terme que je cherche). dans mon esprit, les chevaux sont bien ds leur pré, sans qu'on leur demande d'aller "en ballade" (surtout seuls avec leur cavalier, c'est plus dangereux qu'en troupeau) ou dans la carrière. donc ils le font parce qu'on leur demande. pour nombre d'entre eux, s'ils perçoivent une faille dans notre demande, ils essaient de retourner au pré avec leurs potes car c'est là qu'ils sont bien.

je me suis mal exprimée. ce paragraphe n'est pas une affirmation mais un questionnement.

je ne suis pas ds le juste lorsque je pense ainsi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Sam 7 Jan 2012 - 20:54

pour cette dernière question fraxinus y a répondu (clairement) dans le sujet consacré à ce que les chevaux nous disent.

Cheval Mag ? Vais l'acheter pour voir ce qu'ils y racontent...c'est celui de janvier ?

Quant aux progrès de Sur l'Oeil, ne perdez pas de vue qu'un jour, l'ambiance y sera moins propice, sans que vous ne vous en soyez aperçu puisque moins sensible que le cheval. Ce jour là, le cheval pourra donner l'impression d'avoir régressé. Ca ne sera pas tout à fait exact : juste une impression, puisqu'alors le cheval ne fait que répondre à l'ambiance générale dans laquelle il baigne. Ces instant d'agitation globale peuvent durer qq minutes...ou plusieurs jours, exactement comme les moments de progrès privilégiés par une bonne ambiance globale. C'est alors au cavalier d'accepter que durant cette période là, le cheval n'est plus capable de faire ce qu'il faisait jusque là correctement. Ces instants peuvent paraitre un peu agaçants, ils sont alors un bon test pour le cavalier qui vérifie alors son propre calme intérieur (sans céder à l'agacement : ça ne manquera pas de perturber ledit calme intérieur du cavalier). S'il est suffisamment puissant, il pourra influer sur cette ambiance et apaiser le cheval en l'englobant dans une bulle de zenitude (même si le cheval voisin s'agite parce qu'il n'est pas inclu dans cette bulle).
Si vous vous sentez parfaitement zen, malgré l'agitation ambiante (dont celle du cheval n'est qu'un symptôme visible), il devient alors possible de franchir les difficultés en restant en selle. Vu la sensibilité de Sur l'Oeil, dans le cas contraire, il vaut mieux mettre pied à terre pour les passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Dim 8 Jan 2012 - 8:45

ces avancées/regressions, j'espère qu'au final il y a de petits progrès! Razz

concernant mes réactions, j'ai été très surprise de celles-ci face au 1/2 tour lié aux canards. je SAIS qu'il ne faut pas s'énerver d'un pouce qd un cheval a une réaction de peur. il n'empêche que d'habitude, j'ai un petit "ahhhh Evil or Very Mad " qui m'échappe. Et bien là, rien du tout! j'étais contente mais c'était peut être le hasard! par contre j'ai aussi analysé une crispation de mon corps (nécessaire pour amortir le 1/2 tour et rester sur son dos) qu'il a sans doute ressentie quand même. impossible de tricher avec eux!!

oh pour le cheval mag, c'est juste une double page. de Guillaume Henry. Je l'ai trouvée très intéressante cette double page mais à votre niveau je ne suis pas certaine que vous apprendrez grand chose Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Dim 8 Jan 2012 - 16:58

c'est tjs intéressant de savoir ce que le public de base a à sa disposition pour concevoir une autre voie, et évoluer.
Bon, je ne l'achèterai peut être pas : je le lirai au fond de la boutique... Twisted Evil


Les progrès sont établis durant les bonnes périodes, lorsque l'ambiance s'y prète.
Le tout est de ne pas saloper ces progrès durant les mauvaise périodes, et s'énervant après le cheval par exemple (il ne le fait pas exprès, l'ambiance ne dépend pas de lui, il ne peut que la subir...mais c'est parfois rageant de le voir régresser dans une apparente mauvaise volonté de sa part), ou en se décourageant.



Evidemment que le cheval a perçu votre crispation, même sans "haaaaaa !".
Ce qui est important, ce sont les mollets : ils ne doivent servir que et uniquement à la mise en avant du cheval (même si certains instructeurs prônent une forte pression permanente). Donc tant qu'on ne lui demande pas de transitions, les mollets restent silencieux et décontractés.
Surtout, ne pas s'en servir pour se tenir au dos du cheval : la "pince" du cavalier ne provient que et uniquement de ses cuisses (disons que ça peut descendre jusqu'aux genoux, mais pas plus bas). Cette pince peut être très puissante (les cuisses sont svt bien musclées), mais ne gène pas vraiment le cheval : pas de douleur pour lui, et pas de message mal interprétable de mise en avant, puisque les mollets restent silencieux durant l'écart, le demi-tour, ou de départ éclair.
Cette pince doit se suffire à elle-même : pas de raccrochage aux rênes non plus (ça semble évident, mais en pratique, dans le feu de l'action...oups).
Même si la contraction des cuisses est forte, le cheval peut parfaitement comprendre la différence entre un effort pour rester sur son dos, et une crispation de peur qui englobe tout le corps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Lun 9 Jan 2012 - 6:48

pas possible de frauder en lisant le magazine ds l'arrière boutique car il y a un petit livre (je l'ai commencé, intéressant à mon goût) en supplément dc le magazine est sous film Wink je peux essayer de le photographier ou le scanner par contre Twisted Evil

j'avoue que pour rester en selle, je ne sais pas avec quoi je m'accroche. cuisses ou mollets ou tout en même temps. par contre comme en général il fuit à l'issue du 1/2 tour, je dois m'accrocher un peu (beaucoup? clown ) aux rênes Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Lun 9 Jan 2012 - 10:49

dans ce cas, autant se cramponner à la crinière ou au pommeau.

Tirer sur les rênes contribue à crisper le cheval et à accroitre son angoisse à travers la douleur de l'action du mors...qui manque alors immanquablement de finesse.
Même pour l'arrêter, il convient d'agir sur sa bouche calmement, sans tirer...ou en agissant sur une rêne (arrêt d'urgence, mais qui nécessite que le cheval y soit éduqué dans un contexte serein).

Je conçois que "c'est plus facile à dire qu'à faire", surtout dans le feu de l'action.
si on se cramponne fort pdt une seconde (même avec les mollets, tant pis pour la contradiction sur la mise en avant), mais qu'on se relâche la seconde suivante, une fois le mouvement brusque encaissé, le cheval peut comprendre que cette contraction momentanée vous a servi à rester sur son dos. C'est lorsque la contraction continue durant la fuite que le cheval perçoit clairement un stimuli de peur de notre part, et rechignera d'autant plus à s'arrêter sur notre demande gentille.


Pour le scan du magazine, je veux bien (même si je me demande si c'est légal...?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Lun 9 Jan 2012 - 15:56

Si on a besoin de se tenir c'est avec les cuisses..........Et si, en plus, on a appris au cheval à s'arrêter sur une descente des jambes et un serrement des cuisses, on pourra d'autant plus facilement tenir à cheval et "empêcher" le cheval de fuir.............. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore-Akab



Messages : 41
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Lun 9 Jan 2012 - 19:22

Pour "tenir à cheval" quand la situation se gâte, j'ai souvent recommandé et pratiqué une espèce de debout sur les étriers, avec éventuellement un engagement du bassin. Mais c'est vrai que ça fait plus référence à cheval qui "pète" en l'air qu' à un demi tour ... Et j'ai pas encore trouvé l’idéal pour un cheval en défense si il se met debout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Mer 11 Jan 2012 - 18:18

Un cheval sur l'œil peut -il être qualifié d'anxieux? Question
Si tel est le cas, il faut envisager la santé de façon plus globale et la conduite de l'apprentissage.
Travail
Un travail lent favorise la communication souvent rompue en cas d'anxiété. Les friandises peuvent alors être très utiles. tongue
Un travail « répétitif » tous les jours, avec des « rituels » bien marqués atténue l'angoisse de ne pas savoir à quoi s'attendre. L'habitude est un bon anxiolytique. Au cours du travail n'apporter qu'une nouveauté à la fois et reprendre souvent les exercices connus est également rassurant .
Pourquoi ne pas travailler à l'extérieur, à pied ou monté, c'est à dire reprendre des exercices très bien assimilés dans un endroit différent? Au fur et mesure de l'évolution du calme, de la concentration du cheval et de l'amélioration de la communication, se rapprocher, en plusieurs séances, des endroits anxiogènes. Commencer les séance de travail à l'extérieur après une détente en carrière.
La graines de lin crue a un effet anxiolytique et l'homéopathie également mais l'effet peut être plus long à obtenir et n'est pas sans risque si mal administrée. pale

Santé: Le foie est l'organe clé des émotions c'est à dire que toutes les hormones, neurotransmetteurs ect mis en jeu par l'angoisse doivent s'éliminer par l'intermédiaire du foie. En cas de douleur, idem tout comme pour la maladie ou une infestation parasitaire. Il est donc très important de travailler sans douleur.
Si le foie remplit mal ses fonctions, nourriture trop riche par rapport à la dépense de l'organisme, foie engorgé, il ne pourra pas assurer ses fonctions en cas de situation anxiogène. Un foie malade est aussi générateur de stress.
Une infestation parasitaire par les toxines des parasites rend le foie malade.
La peur est accompagnée de tout une armada d'hormones qui ont pour but de mettre le sujet en condition de fuir pour échapper au danger. Et la fuite permet l'élimination de ces hormones. Si la fuite est interdite c'est encore le foie et les reins qui en pâtissent.
Donc pour la bonne condition physique et mentale du cheval , il me semble qu'un galop rapide à la demande du cavalier et contrôlé, bien sûr, est un bon principe d'hygiène pour le cheval. rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mawawa



Messages : 294
Date d'inscription : 26/11/2011

MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   Mer 11 Jan 2012 - 20:39

merci fraxinus. sunny

le galop contrôlé en extérieur, j'ai peur avec lui.
pas de carrière l'hiver dc impossible de le détendre avant.

pour le foie, un drainage pourrait l'aider?
les habitudes (qui me rassurent aussi tongue ), celà peut être lui demander tel changement d'allure systématiquement à tel endroit, lui faire faire une EED systématiquement sur telle ligne et une extension d'encolure systématiquement à tel endroit? j'ai tendance à fonctionner comme ça. c'est ce que vous entendiez par habitudes ds le travail?
merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cheval sur l'oeil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheval sur l'oeil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» oeil qui coule...coryza ?
» BEAUTY COLOR STAR
» infectiond 'un oeil sur un cheval ?
» oeil cheval crème : pupille ronde ou pas?
» Cheval aux yeux bleus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Équitation pratique :: Éducation élémentaire du cheval et du poney-
Sauter vers: