CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Ce que les chevaux nous disent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Jeu 21 Nov 2013 - 22:38

pimprenelle a écrit:
je n'ai cité MH ou PK que parce qu'ils sont connus...le nom du moniteur du club du coin ne parlerait à personne
Et pour ma part je ne vois pas en quoi la pratique de la flexion de mâchoire peut être signifiante quant à la qualité d'un enseignant. Tout le monde n'utilise pas les outils de Baucher et ceux qui les utilisent ne les utilisent pas tous de la même façon ni aux mêmes moments.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Jeu 21 Nov 2013 - 22:48

Olivier a écrit:
Et pour ma part je ne vois pas en quoi la pratique de la flexion de mâchoire peut être signifiante quant à la qualité d'un enseignant. Tout le monde n'utilise pas les outils de Baucher
pitié, ne prononcez pas ce nom !!!

la flexion de mâchoire n'est pas sa propriété déposée !!! comme vous le dites

Citation :
ceux qui les utilisent ne les utilisent pas tous de la même façon ni aux mêmes moments
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Jeu 21 Nov 2013 - 23:18

Citation :
la flexion de mâchoire n'est pas sa propriété déposée  
C'est tout comme !
Mais vous avez raison, ne réveillons pas les vieux démons ! Laughing
N'empêche que citer cet outil comme garant de la qualité d'un enseignant, ça me surprend. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Djaïpur

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 45
Localisation : 91, limite 77 et 94

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Jeu 21 Nov 2013 - 23:24

*a mal au crane d'avoir lu cette dernière poignée de pages d'une traite, et se gardera bien de prendre faits et causes pour qui que ce soit, mais tient tout de même à dire*

Vous savez quoi les "gars"?! Suspect Vous me faîtes peur là! Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Jeu 21 Nov 2013 - 23:35

Laughing Laughing Laughing Laughing 

mal à la tête pas étonnant...Yves a trouvé le bon qualificatif Laughing Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 6:50

Pour continuer dans les HS par rapport au post initial (que Fraxinus veuille bien m'en excuser!), je crois que Estelle parle des flexions de Baucher pour illustrer le fait qu'elle fait référence à un enseignant qui a une certaine culture technique, par opposition à l'enseignant de base fédéral, tel qu'il nous est offert en sorite de formation…………………...geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 7:59

Je ne sais pas si Cavalequit considère que c'est la pratique de Baucher ou le savoir-faire en général qui ferait le bon "moniteur", c'est pourquoi je m'interrogeais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Gaëlle LEPREVOST



Messages : 305
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 44
Localisation : Centre Bretagne

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 9:21

Vous me croirez si vous voulez mais j'ai souffert hier d'une migraine sans cause connue... Le post de MonQuidam éclaire cette migraine d'une lueur différente...Razz 

Bon je ne suis pas sure qu'on était "hors sujet" : le sujet de départ était "les chevaux nous disent" et certaines ont répondu : ils nous disent des choses sur nous, notre inconscient ou notre émotionnel.
Puis Olivier a dit "c'est impossible", puis "et même si c'était possible vous ne sauriez pas le comprendre car vous n'êtes pas diplômées".

Nous avons ensuite entamé un dialogue de sourd qui faisait mal à la tête (au sens propre dans mon cas...Very Happy )

Yves est intervenu pour donner le point de vu enseignant "classique" qui ne s'occupe que d'équitation ou d'art équestre. Et sont point de vu d'humain côtoyant des équidés. Je ne pense pas que sur le sujet "les chevaux nous disent" Yves ai plus de légitimité que quelqu'un d'autre. 

Je crois que ce thème n'a pas de conclusion.

J'ai vu et vécu des situations qui m'ont convaincue que les chevaux pouvaient être un baromètre de notre état intérieur. Olivier ne peut y croire sans l'avoir vu, ce que je peux entendre et ne peut être convaincu que par une preuve scientifique, ce qu'on ne peut pas apporter puisque par essence ce dont on parle n'est pas scientifique.

Il reste nos localisations géographiques Estelle et moi sommes en Bretagne, où la magie existe et où même les plus obtus font appel au disconteur...

Je propose, comme Estelle, d'ouvrir un post sur les formations et la légitimité qu'elles apportent, ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.domaine-des-chimeres.com/
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 10:46

ON SE CALME!
ON RESTE POLI ET COURTOIS!
ON ACCEPTE LE POINT DE VUE QUI N'EST PAS LE SIEN SI IL EST ARGUMENTÉ!
Et s'il n'y a pas d'argument, on précise que l'on n'est pas d'accord en disant pourquoi et en restant respectueux de l'autre.
Je n'aimerais pas à jouer le rôle de modérateur, qui ne sied pas à mon caractère………………..geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 10:47

Yves, je te propose d'effacer la dernière intervention de Mon Quidam et ma réponse. Ce sera mieux .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 11:10

Fait, mais il serait certainement plus intelligent que chacun sache se modérer, plutôt que de m'obliger à le faire, pour la bonne tenue et la réputation d'Educaval……………..geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 12:54

Gaëlle Leprevost a écrit:
Bon je ne suis pas sure qu'on était "hors sujet" : le sujet de départ était "les chevaux nous disent" et certaines ont répondu : ils nous disent des choses sur nous, notre inconscient ou notre émotionnel.
Oui, là nous étions en plein dans le sujet, sujet très délicat.
Gaëlle Leprevost a écrit:
Puis Olivier a dit "c'est impossible", puis "et même si c'était possible vous ne sauriez pas le comprendre car vous n'êtes pas diplômées".

Nous avons ensuite entamé un dialogue de sourd qui faisait mal à la tête (au sens propre dans mon cas... )
Il est là hors sujet! Comme St Thomas: certains n'acceptent que ce qu'ils voient, les autres sont-ils dans leur tort pour autant?

Gaëlle Leprevost a écrit:
Yves est intervenu pour donner le point de vu enseignant "classique" qui ne s'occupe que d'équitation ou d'art équestre. Et sont point de vu d'humain côtoyant des équidés. Je ne pense pas que sur le sujet "les chevaux nous disent" Yves ai plus de légitimité que quelqu'un d'autre. 
Un vieux de la vieille a dû en voir des « cas » et dans ce qui transparait de son discours (oui je sais j'ai tendance à lire entre les lignes) il n'est pas si éloigné de notre point de vue, mais sa spécialité reste l'équitation. Or, pour moi l'équitation, et le cheval: ce n'est pas tout à fait la même chose, même s'ils sont indissociables l'un de l'autre, surtout pour ceux qui veulent monter à cheval. silent 
Gaëlle Leprevost a écrit:
J'ai vu et vécu des situations qui m'ont convaincue que les chevaux pouvaient être un baromètre de notre état intérieur. Olivier ne peut y croire sans l'avoir vu, ce que je peux entendre et ne peut être convaincu que par une preuve scientifique, ce qu'on ne peut pas apporter puisque par essence ce dont on parle n'est pas scientifique.
Idem
Gaëlle Leprevost a écrit:
Il reste nos localisations géographiques Estelle et moi sommes en Bretagne, où la magie existe et où même les plus obtus font appel au disconteur...
Intéressant l'argument géographique. J'habite également une « terre de légende ». Serait-ce pour cela que nos point de vue se rejoignent? lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 13:13

Cavalequit a écrit:
Une personne traumatisée (car quand on a peur de son cheval, c'est bel et bien traumatisant) ne va pas pouvoir réfléchir à changer, il faut l'aider en amont et le résultat sera la bonne attitude.
D'accord avec tout le post, je cite ceci parce que c'est ce qui me paraît le plus important! Ces personnes ne veulent pas prendre des cours d'équitation, elle ne s'adresse donc pas à un enseignant. Ce que leur propre cheval leur dit (par son comportement à leur égard) leur pose problème.
J'ai connu des propriétaires qui n'avaient aucun problème lorsqu'elle étaient en cours avec des chevaux de club, et qui étaient totalement désemparées avec leur propre cheval (en cours donc avec le même enseignant), sans que celui-ci soit plus difficile que les chevaux de reprise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 13:24

Djaïpur a écrit:
*a mal au crane d'avoir lu cette dernière poignée de pages d'une traite, et se gardera bien de prendre faits et causes pour qui que ce soit, mais tient tout de même à dire*

Vous savez quoi les "gars"?! Suspect Vous me faîtes peur là! Shocked 
Si c'est l'ambiance des dernières pages qui vous fait peur, je compatis et je salue avec soulagement le retour d'yveskatz cheers 

à la première lecture, j'avais compris que vous demandiez ce qu'on savait sur les cavaliers qui nous côtoient. Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 16:11

Il est évident que le cheval est sensible aux états d'âme de l'humain qui le côtoie (car aujourd'hui, les relations entre le cheval et l'humain ne sont pas nécessairement des relations cheval/ cavalier).
De la même manière que le cavalier doit être capable de gérer son corps avant que de vouloir gérer celui du cheval,il doit être à même de maitriser ses états d'âme pour "agir" sur le mental de son cheval. Car nous sommes tous d'accord, du moins je l'espère, pour écrire que l'équitation consiste à subordonner à sa volonté celle du cheval et à contrôler les déplacements et les attitudes de sa monture.
Partant de cet axiome, on peut penser que le cheval est à la fois le reflet de notre corps et de notre esprit. Et c'est en tenant compte de ces deux facteurs que l'on peut réussir à éduquer correctement et respectueusement le cheval et le cavalier……………..geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pimprenelle



Messages : 266
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 17:53

Fraxinus a écrit:
à la première lecture, j'avais compris que vous demandiez ce qu'on savait sur les cavaliers qui nous côtoient
alors que j'avais pris cela pour une façon plaisante de nous dire qu'on perdait la tête

nous ne nous connaissons pas et comprenons ce que nous lisons en fonction du sens que nous donnons aux mots, de notre vécu, de notre caractère/personnalité, notre  humeur du moment ou le recul pris ou pas...d'où de regrettables mais inévitables incompréhensions

par exemple je n'ai jamais perçu qu'Olivier refuse que le cheval nous renseigne sur notre état d'esprit à un instant T ; il a parlé de "laisser les problèmes à la porte de l'écurie" ou bien de "ne pas venir à l'écurie si le problème est trop lourd" (les guillemets indiquent ce que j'ai compris des messages d'Olivier, pas des citations)

en revanche il me semble qu'Olivier met surtout en doute la capacité de tout un chacun à résoudre les problèmes psychologiques ou relationnels importants des autres

Citation :
Intéressant l'argument géographique. J'habite également une « terre de légende »
tous les terroirs sont terres de légende, dans chaque campagne existent des personnes réputées "avoir le don" ; en milieu urbain les offres de service se font via les petites annonces et internet, la clientèle est importante

Citation :
Ces personnes ne veulent pas prendre des cours d'équitation, elle ne s'adresse donc pas à un enseignant. Ce que leur propre cheval leur dit (par son comportement à leur égard) leur pose problème.
Ce que vous dites m'amène à poser 3 questions :
- puisqu'elles ne veulent pas faire d'équitation que font-elle d'un cheval qui n'est pas un animal de compagnie ?
- leur cheval leur montre leurs limites ; nous en avons tous, est-ce si difficile de l'admettre ? Echouer dans un ou deux domaines ne signifie pas qu'on est incapable de tout
- il était question de "rassurer en amont" : comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djaïpur

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 45
Localisation : 91, limite 77 et 94

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 17:59

fraxinus a écrit:
Djaïpur a écrit:
Vous savez quoi les "gars"?! Suspect Vous me faîtes peur là! Shocked 
Si c'est l'ambiance des dernières pages qui vous fait peur, je compatis et je salue avec soulagement le retour d'yveskatz cheers 

à la première lecture, j'avais compris que vous demandiez ce qu'on savait sur les cavaliers qui nous côtoient. Embarassed 
Je confirme que je ne demandais rien de particulier. Pour être modo sur divers forums, je déteste quand les gens tirent à vue comme ça dans des tentatives d'explications sans fin desquelles rien ne sort de concret au final. Peu importe qui a raison, le tout devient illisible (et donne mal au crane!).
Et oui, Pimprenelle, c'était exactement ça. ^^

Mais heureusement notre Zorro est arrivé! lol!



My two cents sur le sujet cependant, tout le monde a bien compris qu'on ne réconciliera pas de suite les deux parties sur le sujet.

En bonne amie d’Helvètes, je crois comprendre les deux camps, en plus.
On ne devrait pas se laisser parasiter par son propre trop plein d'émotions quand on côtoie les chevaux. Ce sont des êtres trop sensibles pour mériter de subir nos états d'âme de pauvres humains.
Après, si on pouvait tout gérer en permanence, on vivrait dans un monde parfait.
Et je crois qu'il est heureux de pouvoir trouver des personnes qui sachent nous aider à résoudre nos problèmes, surtout quand les protagonistes (bipède et/ou quadrupède) en souffre.

Quand j'ai dû faire euthanasier ma première jument, délibérément pendant plusieurs mois, je ne suis pas allée voir son poulain. Je ne voulais pas reporter sur lui quoique ce soit qui aurait pu lui être néfaste. Je savais qu'il était bien dans son pré avec ses copains et je préférais régler mon désordre intérieur par moi-même avant de revenir vers lui.
A l'époque, j'étais très jeune, et cette décision s'est faite d'instinct. Aujourd'hui, je mesure le potentiel bénéfice de ce choix. Dieu sait ce que j'aurai pu reporter sur lui... surtout quand, depuis, j'ai vu ce que pouvait devenir de pauvres poulains mal élevés, et y'en a des pelletées!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Ven 22 Nov 2013 - 18:34

pimprenelle a écrit:

par exemple je n'ai jamais perçu qu'Olivier refuse que le cheval nous renseigne sur notre état d'esprit à un instant T ; il a parlé de "laisser les problèmes à la porte de l'écurie" ou bien de "ne pas venir à l'écurie si le problème est trop lourd" (les guillemets indiquent ce que j'ai compris des messages d'Olivier, pas des citations)
Vous avez parfaitement compris... et c'est rassurant. Laughing 
Je ne suis pas imperméable au monde sensible. En revanche, je ne suis pas en accord avec une certaine façon de l'interpréter et de tirer des conclusions générales d'expériences personnelles, fussent-elles répétées.
D'autre part, je déplore que dans le monde équestre l'on croise de plus en plus de charlatans qui cachent derrière un discours psycho-etholo-machin-chose une incompétence totale ou partielle.

Par ailleurs, c'est assez amusant de remonter le fil du sujet
fraxinus a écrit:
Olivier a écrit:
Donc, ce serait un problème de formulation et il faudrait comprendre :
Plus ou moins consciemment, nous sommes poussés par le cheval à devenir meilleurs par souci de son confort ?
Si c'est bien ça, la proposition est tout à fait acceptable bien que discutable (comme toujours !  )
Edit.
Bon, à la relecture, la formulation ne me satisfait pas encore. Je la laisse mais en propose une autre qui peut prêter à discussion (évidemment !  ) mais pas à interprétation, je l'espère :
Le souci du confort du cheval nous pousse, plus ou moins consciemment, à devenir meilleur.

Reste à savoir si c'était bien là l'idée de Cavalequit...
L'une ou l'autre formule, exprime bien ce que je comprends des propos de Cavalequit.
Et comme vous le dites, ces deux formulations sont discutables, mais elles ne reflètent pas forcément votre opinion, je me trompe?
Bon, au passage, alors que j'émets une proposition d'interprétation, fraxinus semble penser que je ne crois pas en ce que j'écris. Pourquoi ? Mystère... peut-être que ça ne cadre pas avec ce qu'elle croit comprendre de moi  ?

Un peu plus loin...
fraxinus a écrit:

Je préfère la citation d'Odile Van Doorn
Olivier a écrit:

Nouvel edit !  
Dans le joli documentaire qui lui est consacré (à voir sur equidia), Odile van Doorn dit :
Le contact des chevaux m'apporte, je pense, le fait d'être un meilleur humain.
Si je cite Odile van Doorn, est-il aberrant de penser que c'est parce que je suis plutôt d'accord avec elle ?

Et quant à ça, Pimprenelle :
pimprenelle a écrit:
en revanche il me semble qu'Olivier met surtout en doute la capacité de tout un chacun à résoudre les problèmes psychologiques ou relationnels importants des autres
Encore tout juste.... Ça fait plaisir de voir qu'il y a au moins une personne qui parle la même langue que moi sur ce forum ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Dim 24 Nov 2013 - 11:50

yveskatz a écrit:
Car nous sommes tous d'accord, du moins je l'espère, pour écrire que l'équitation consiste à subordonner à sa volonté celle du cheval et à contrôler les déplacements et les attitudes de sa monture.
 
Hé bien non, je ne suis pas d'accord avec ça! Il n'est pas question pour moi de subordonner (ou annihiler) la volonté du cheval pour qu'il se plie à la mienne, mais bien de lui laisser toute sa liberté de choix et sa volonté propre, mais en ayant travaillé sur le contexte et le relationnel pour que sa volonté propre l'amène à exécuter ce qui m'arrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Dim 24 Nov 2013 - 12:18

Mon Quidam, subordonner ne veut pas dire annihiler! ou alors nous n'avons pas la même notion de la langue française; Il est bien évident qu'il n'est pas question de lui éteindre sa volonté, mais jamais sa volonté ne sera de venir se faire monter (je rappelle que nous sommes dans un contexte équitation et non pas jeux au sol avec le cheval).
Exécuter ce qui m'arrange, n'est ce pas faire passer ma volonté avant la sienne?pas en l'y pliant , mais en recherchant sa collaboration par un langage (corporel, visuel, gestuel, vocal)patiemment établi….pour les raisons ci dessus avancées……………..geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mon Quidam

avatar

Messages : 403
Date d'inscription : 08/03/2011
Age : 49
Localisation : pas de calais

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Dim 24 Nov 2013 - 14:14

yveskatz a écrit:
(je rappelle que nous sommes dans un contexte équitation et non pas jeux au sol avec le cheval).
 
La Communication au sol (c'est loin de se limiter à des jeux) ou monté, n'a aucune raison de d'être différente.

Quand à l'envie du cheval d'être monté, elle peut se voir à sa gaieté de partir en promenade ou l'accueil que le cheval fait à son cavalier au pré.

N'a-t-on pas raconté l'histoire d'Ourasi, sautant dans le camion quand on partait en course, mais mettant 20 min à remonter quand il fallait quitter l'hippodrome... geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Dim 24 Nov 2013 - 14:32

La communication est différente,parce que l'humain est SUR le cheval et pas à côté. Et ce n'est pas parce que le cheval vient à moi quand il est au pré qu'il aura nécessairement envie d'aller où je veux qu'il aille................geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivier



Messages : 473
Date d'inscription : 05/04/2010

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Dim 24 Nov 2013 - 14:41

Nous imposons au cheval un lieu de vie, un mode de vie, un rythme de vie. Nous choisissons ce qu'il mange et ce qu'il fait. Nous décidons de sa vie sociale et de sa reproduction (où, quand, comment et avec qui). Si ce n'est pas le soumettre, qu'est-ce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blog-equitation.fr
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Dim 24 Nov 2013 - 16:55

Olivier a écrit:
Nous imposons au cheval un lieu de vie, un mode de vie, un rythme de vie. Nous choisissons ce qu'il mange et ce qu'il fait. Nous décidons de sa vie sociale et de sa reproduction (où, quand, comment et avec qui). Si ce n'est pas le soumettre, qu'est-ce ?
+1
En plus nous les achetons, les revendons à notre gré. Si ce n'est pas là une condition d'esclave, j'en mange mon chapeau!
Mais être esclave ne nécessite pas forcément goûter du fouet, et dans une bonne maison avec un bon "maître" cette condition peut-être supportable voire agréable.
Nous ne lui demandons pas seulement une obéissance inconditionnelle, mais bien plus, une acceptation totale.
Il faut que notre projet devienne le sien. Pour moi c'est le summum, le nec plus ultra de la soumission. pale 

Mon petit doigt me dit, que j'aurai peut-être dû me taire affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zabot29

avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 15/12/2011

MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   Dim 24 Nov 2013 - 17:37

mais non, Fraxinus, je vous rejoins..
nous sommes tous ici je pense, plus ou moins d'accord pour dire que le cheval est soumis à NOS conditions d'existence, et que même si nous mettons la meilleure volonté du monde à écouter ce qu'il veut bien nous dire et à tenter d'en tenir compte, même si nous lui offrons les conditions de vie les meilleures et les plus proches de ce qu'il peut espérer (des copains, un grand pré, à manger , des bons soins, des grattouilles..etc ); il n'en reste pas moins qu'il dépend de nous et qu'on le soumet à notre volonté , à nos horaires, à nos envies . Mes chevaux accourent du fond du pré quand je les appelle (ben oui, il y a toujours des bonnes choses dans mes poches ..) , ils sont aussi plutôt contents semble t-il quand on part en ballade (c'est sympa d'aller faire un tour, on peut voir des copains sur le chemin ), ma jument ne rechigne pas à travailler à pied, en liberté, et vient se ranger d'elle même à côté de la petite table qui me sert de promontoire pour grimper dessus ..j'en déduis que ça ne doit pas être trop dur à vivre pour elle..
De là à penser qu'elle partage mon projet, j'ai des doutes . Même si elle collabore avec beaucoup de bonne volonté, elle sait surtout qu'à la fin du boulot, il y aura des douceurs !!! soyons réalistes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce que les chevaux nous disent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce que les chevaux nous disent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le caractère exclusif du siamois
» Ibicella lutea, les insectes ne nous disent pas merci...
» "Sommes-nous cruels avec les chevaux?"
» "Sommes nous cruels avec les chevaux ?" et "Je parle aux chevaux, ils me réponde
» une p'tit pensée pour ma belette qui nous à quittée trop tôt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Connaissance du cheval-
Sauter vers: