CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 la psychomotricité avec poney ou baby-poney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Lun 2 Jan 2012 - 16:25

Nouvelle année, nouveau décorticage, nouveau sujet! king

Essayons de nous intéresser aux petits cavaliers et petits chevaux pardon poneys.
Je vous propose de décortiquer le livre de Catherine Saublens: l'association de la psychomotricité et du poney... Une aventure extraordinaire! sunny

Ce livre très pratique regorge d'informations qui peuvent être utiles aux cavaliers de tous âges et de toutes disciplines tant le sujet est universel; ce n'est pas moi qui le dit mais Monsieur Félix- Marie Brasseur, professionnel belge de renom dans le monde équestre international: « le « petit d'homme » a énormément à apprendre du poney et de son univers: la reconnaissance et la gestion de ses émotions , l'élaboration d'objectifs à atteindre, la concrétisation de projet, les relations avec l'Autre, le respect de la différence... » Monsieur Brasseur je n'émet qu'une objection à ce que vous dites: pas uniquement le « petit d'homme » mais le cavalier en général. cheers

Présentation
C'est un carnet à spirale à la couverture plastifiée au papier lisse sans être glacé avec de belles photos d'enfants et de poneys en noir et blanc. Juste assez de photos pour illustrer les exercices et rendre attrayant un ouvrage qui se veut d'abord dans sa présentation un outil de travail. un livre qui se plie facilement et sur lequel on peut noter ses propres observations de travail et les modifications éventuelles des croquis de parcours en fonction du matériel dont on dispose ou de la réaction des enfants .
Pour ne rien vous cacher je l'ai montré à une enseignante en maternelle qui a été ravie de son coté pratique en main, et de bien d'autres choses. Un bouquin qu'on peut prendre et laisser en cours d'élaboration d'un parcours suffisamment costaud pour résister à un traitement hors norme pour un livre. Basketball
La première de couverture illustre parfaitement le sujet. La quatrième de couverture présente l'auteur, sa formation, son objectif: aider l'enfant à se construire et à grandir, et son sourire irrésistible qui nous prouve qu'elle a trouvé le bonheur, comme elle le dit, dans sa discipline; et un résumé du contenu dont le but est « d'essayer ce travail avec vos petits élèves ». albino

L'avant propos détaille le résumé de la quatrième de couverture. La table des matière nous rassure, les parties explicatives indispensables sont là mais le chapitre 8 « Idées de séances » prend 118 pages sur les 191 c'est bien un ouvrage destiné à mettre en pratique la psychomotricité.

Préface d'un spécialiste en psychomotricité et d'un cavalier. L'un nous précise que la démarche de Catherine Saublens s'inscrit dans l'axe de la psychomotricité éducative pédagogique développée à l'école maternelle. L'autre insiste sur le fait que le poney est un auxiliaire r^ver pour aider l'enfant à grandir harmonieusement et sereinement pour devenir « quelqu'un de bien ». cherry

Introduction ou comment l'auteur en est arrivé entre nos mains.
Mais comme elle le dit si bien: « trêve de bavardages, avec Merlin (sur la photo) et ces deux petites demoiselles, je vous invite à plonger dans l'aventure... »
Avec merlin se sera magique! rendeer

À suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ticosak

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 47
Localisation : Marbais - Belgique

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Lun 2 Jan 2012 - 16:34

Waw ! Merci santa Cela me fait très plaisir de lire tout cela Smile

Et pour info, le même livre va sortir traduit en anglais d'ici quelques semaines. Le contenu sera le même (mais en anglais) mais, j'ai abandonné le pratique livre à spirales pour un petit livre en A5 afin de réduire les frais de port pour les pays hors Europe.

Encore merci pour cette intervention sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdecatherine.skyrock.com/
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Lun 2 Jan 2012 - 16:36

Fraxinus n'est pas enseignante, comme elle le fait souvent remarquer.elle se considère, à tort, comme un groom amélioré, une ex longeuse de voltige.. Cependant, sa manière de décortiquer les ouvrages, son sens de l'écriture nous donne envie de feuilleter toutes les pages qu'elle a détaillées......Merci à elle................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ticosak

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 47
Localisation : Marbais - Belgique

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Lun 2 Jan 2012 - 16:39

OUI, un tout grand merci cheers flower I love you I love you

Pour ceux qui veulent plus d'info voici le lien de mon blog : http://leslivresdecatherine.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdecatherine.skyrock.com/
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Sam 7 Jan 2012 - 15:47

Lecture 1
chapitre 1 La psychomotricité avec le poney, qu'est ce que c'est? alien

« La psychomotricité-poney est une activité agréable où deux enfants et un poney évoluent ensemble de manière quasi autonome. L'enfant à pied tient le poney et le dirige pendant que l'enfant-cavalier est sur le dos de l'animal. Les rôles sont régulièrement inversés afin que chacun puisse profiter pleinement des différentes actions psychomotrices proposées. »
Pour que vous ayez une idée plus claire, je ne résiste pas à la tentation de vous décrire certaines photos.
Imaginez une schtroumpfette(4ou 5 ans max) en train de sauter à cloche pied dans des cerceaux.
Bon d'accord , normal à cet âge! Quoique, ce n'est pas tout. Elle tient en longe un shet qui suit à l'extérieur des cerceaux, monté d'un petit cavalier. Un autre passe sous des « branches basses » avec son poney toujours monté. Un troisième conduit le poney monté par un cavalier à califourchon face arrière. D'autres encore roulent un gros ballon ou un cerceau tout en menant le poney. cyclops
Amis cavalier de toutes tendances confondues, « classique et naturiste » voilà du travail à pied du vrai et de l'utile et avec des shetland en plus! Allez, ne faites pas cette tête, je plaisante! clown

Mais la psychomotricité- poney n'est pas l'équitation ni l'hippothérapie ou équithérapie, l'une apprend à monter à cheval et à s'en occuper, l'autre aide des malades ou handicapés alors que la psychomotricité poney s'adresse à tous les enfants, en bonne santé ou non, pour aider leur développement psychomoteur. Le poney est un partenaire un vecteur affectif. L'enfant va apprendre à monter et à descendre de poney et à garder son équilibre en harmonisant ses mouvements à celui de sa monture, celui qui est a pied apprend à tenir le poney, le guider, l'arrêter,le faire tourner ect. En plus chacun des 2 enfants a des tâches à effectuer tout au long des parcours.
Et quand je pense qu'on a été chercher des américains pour nous apprendre tout ça! pirat
Remarque importante de l'auteur: les exercices se pratique au pas donc pas de risque pour le dos des petits cavaliers.
Remarque importante de mon point vue: les shetlands dont la taille est adaptée aux petits, sont bien choisis et bien dressés et parfaits pour ces activité malgré « toute la rouerie de leur race » dixit M Henriquet. Madame Saublens dresse des shetlands,chapeau bas car ces loustics ne sont pas franchement faciles. rendeer

Chapitre 2 le poney, partenaire de l'enfant.
« Il existe une alchimie particulière entre l'enfant et le poney » parce qu'ils restent sensible à la « magie » de la vie à laquelle l'adulte s'est fermé pour faire plus sérieux. Suspect

Chapitre 3 la psychomotricité notions de base.

« L'être humain est un être psychomoteur à prendre dans sa globalité. Il se construit globalement à partir du lien entre ses dimensions affectives, cognitives et motrice (corporelles) qui se différencient progressivement sans jamais se séparer.
Comme nous le montre le schéma ci-dessous, « le développement psychomoteur se présente comme un processus de construction, à partir d'expériences corporelles intersubjectives, vécues en relation avec l'autre, dans un espace et un temps défini et habité d'objets ».
Le schéma représente les 3 dynamiques auxquelles est soumis le corps sujet, une dynamique corporelle, perceptions, sensations; une dynamique relationnelle, affective et émotionnelle; et une dynamique mentale et cognitive. Ces trois dynamiques agissent sur la dynamique psychomotrice du corps sujet et constitue et contribue au développement de l'être humain. bounce

Et si on remplace l'expression « être humain » par le mot « cheval » dans ce qui vient d'être énoncé est ce que cela paraît aberrant?
Éduquer ou dresser un cheval à porter son cavalier c'est contribuer à l'ensemble de son développement psychomoteur; enfin ce n'est qu'un point de vue qui en vaut bien d'autres. Rolling Eyes

« l'éducation psychomotrice « pédagogique » permet l'opérationnalisation des fonctions psychomotrices, des facteurs psychomoteurs comme le schéma corporel, la latéralité, l'orientation spatiale et temporelle, à travers une conduite motrice vécue dans l'action et le mouvement ». (Yernaux)

Madame Saublens pardonnez moi de retranscrire cette partie de votre ouvrage presque intégralement mais cela me paraît tellement vrai et utile pour le cavalier en charge de l 'éducation de son cheval que je ne peux résister. pale

«  Lors des séances , la part relationnelle est évidemment omniprésente, à chaque instant. Des aspect comme le développement de la confiance, la confiance en soi, la maîtrise de la peur, la libération des tensions, de l'agressivité, le contrôle de soi, le respect de soi et de l'autre, le respect des limites et des consignes, l'écoute, l'augmentation de la concentration et de la mémoire, l'aide à la sociabilisation (envers l'humain pour le cheval) l'exprimé et la communication avec des mots (d'accord pas des mots humains pour le cheval) et avec son corps, l'ouverture vers l'autre, l'accès au bien-être, la canalisation de l'énergie, le développement de l'autonomie, de l'imaginaire (là pour le cheval on n'en sait rien). silent
Chaque enfant (cheval) puisera ce dont il a besoin (au fur et à mesure de son développement) dans les différentes séances. » Basketball

Sincèrement adopter le point de vue du psychomotricien pour éduquer un cheval me paraît vraiment très sensé. cheers

À suivre... study


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ticosak

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 47
Localisation : Marbais - Belgique

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Sam 7 Jan 2012 - 17:13

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdecatherine.skyrock.com/
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Sam 7 Jan 2012 - 20:34

Au début je me suis demandée, pourquoi mettre absolument 2 bambins par poney : on peut très bien apprendre tout ça à un enfant, avec un poney (travail à pied et monté).
Mais évidemment, il manque le coté relationnel, partage avec un autre, etc...cependant, ce coté relationnel pourrait se cantonner à la relation poney/enfant, sans qu'un autre enfant ne vienne interférer avec cette relation déjà difficile car inter-espèce.
Les relations avec d'autres enfants, chaque individu y a droit chez la nounou, à la crèche, l'école, voire à la maison en cas de fratrie. J'aurais donc tendance à privilégier une relation plus exclusive entre UN enfant et UN poney. Surtout qu'à un très jeune âge, les enfants sont encore très exclusifs dans leurs jeux : ils préfèrent svt jouer seuls, ne partagent pas facilement leurs jouets, etc...c'est normal dans les étapes de leurs développement. Bien sûr, ils doivent apprendre à considérer l'autre et à partager avec lui : mais le poney peut très bien être cet autre qu'il faut respecter, soigner, câliner, parfois laisser se reposer, offrir une carotte, etc...il faut aussi ranger son matériel.
Bref, après avoir réfléchit tout en écrivant (ça se voit, hein ?), je pense plus judicieux de laisser un enfant par poney (ou le contraire ?). Et j'irai même plus loin en ajoutant l'idéal d'un enfant par enseignant (car les plus petits méritent 100% de notre attention, surtout en présence d'un poney, aussi gentil et bien dressé soit-il).

Qu'en pense l'auteure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Sam 7 Jan 2012 - 20:42

personnellement, je pense que garder le trinôme est plus sécurisant pour les enfants, car il leur est difficile de se gérer et de gérer en même temps le poney.............
C'est ainsi que je pratiquais quand j'avais à mettre en selle des scolaires ou des groupes. et ma foi, les progrès étaient tout aussi, sinon plus satisfaisants pour l'évolution de chacun................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Sam 7 Jan 2012 - 21:03

d'où l'intérêt d'un enfant par enseignant : l'enseignant tient le poney...que de toute façon un bout-de-chou à pied ne saurait "maîtriser" si besoin. D'ailleurs bon nombre d'enfants peuvent se faire peur à pied avec ces grosses bestioles, voire se faire mal. Les enfants peuvent être émotionnellement extrèmement sensibles et fragiles : certains sont de vrais durs, tandis que d'autres seront catastrophés d'avoir été approché d'un peu trop près par le poney. La présence continuelle d'un adulte, totalement disponible et impliqué, permet d'assurer une vraie sécurité émotionnelle et relationnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Dim 8 Jan 2012 - 7:02

tout à fait exact, Muriel.Mais là vous posez de façon sous -jacente le problème de l'enseignement.Et il est évident que dans les conditions idéales le cheval et l'équitation doivent s'enseigner au travers de cours particuliers, ................avec un enseignant compétent (évident, mais c'est mieux en le disant).................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ticosak

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 47
Localisation : Marbais - Belgique

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Dim 8 Jan 2012 - 10:17

Je me permets de réagir aussi Very Happy
Je vous rappelle que comme c’est indiqué dans mon livre, l’objectif visé ici est le développement psychomoteur de l’enfant où, les poneys et les enfants rentrent en action ensemble.

Ici, même si le poney intervient, il ne s’agit pas d’équitation. Bien entendu, les enfants qui accrochent continuent très souvent dans la voie de l’équitation ou y participent en parallèle (donc ils font les deux).

Comme je l’indique aussi dans le livre « je partage ma pratique » après, chacun est encore libre d’en faire ce qu’il veut ! Wink

Personnellement, je préfère travailler en groupe, je trouve cela plus riche par rapport à ce que je propose. Mais de nouveau, si vous préférez travailler de manière individuelle, libre à vous….

Pour finir, je retranscris une partie de ma conclusion « L’envie de partager cette pratique formidable avec différents acteurs devient donc une évidence. Je suis convaincue que ce sujet pourra intéresser les psychomotriciens, les hippothérapeutes, les parents et grands-parents qui possèdent un poney à la maison. Sans oublier tous les professionnels de l’équitation car, même si ce n’est pas toujours l’objectif de départ, je suis persuadée que la psychomotricité-poney est une voie royale pour entrer dans le monde du cheval ! Le jeune cavalier peut, en effet, débuter par la psychomotricité-poney. Plus tard en grandissant, il pourra, s’il le désire, choisir l’une ou l’autre discipline équestre, en fonction des ses envies, des infrastructures à sa portée et des moyens financiers de ses parents ». C. Saublens, "L’association de la psychomotricité et du poney… Une aventure extraordinaire ", p. 189-190)

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdecatherine.skyrock.com/
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Dim 8 Jan 2012 - 17:08

Merci de cette réponse, Catherine (où est passé votre beau sourire ? Les enfants et leur poon sont mignons aussi...mais ça manque d'Emaille-Diamant !).

A force de citer des passages entiers de votre ouvrage, nous n'aurons presque plus besoin de l'acheter... Razz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ticosak

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 47
Localisation : Marbais - Belgique

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Dim 8 Jan 2012 - 21:09

Bah, il y a presque 200 p... il restera encore à lire !

Le livre commence par un peu de théorie (déjà très étoffée d'exemples pratiques). Mais, la partie la plus importante est celle où je développe 30 séances de psychomot-poney.

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdecatherine.skyrock.com/
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Dim 15 Jan 2012 - 17:08

La psychomotricité-poney est un métier à part entière pour le poney. Tout comme l'équitation académique ou le labour, le débardage ou l'équithérapie. Chaque cheval connait le métier qu'on lui a appris. rendeer

En équithérapie, les enfants autistes , ou autres « cassés du dedans » abordent le cheval par la queue. « Ils commencent par soulever la queue du cheval, regardent l'anus, rabaissent la queue puis recommencent. Ils vont rarement à la tête pour un premier contact, et quand ils s'en approchent, c'est pour enfoncer leurs doigts dans les narines ou essayer de les mettre dans les yeux et leur bouche dans les oreilles. Plutôt que d'interdire ce type d'approche qui peut réellement présenter un danger, j'ai préféré apprendre aux poneys à s'habituer à ce curieux rituel. Cela aussi c'est un vrai travail. » Le cheval miroir de nos émotions Isabelle Claude édition édition Camaïs p 72
Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager l'expérience de travail de cette équithérapeute dans le seul but de faire comprendre que le « cheval » peut être envisagé différemment. cyclops

Le manège est rapidement l'espace proposé comme lieu contenant. Cette étendue est mise à la disposition des enfants d'abord sans chevaux et avec un fond musical très doux. Ils ont alors l'occasion de courir, se coucher parterre, prendre le sable, se relever s'assoir. Nous restons là, pas loin afin qu'ils nous voient, du moins je l'espère. Progressivement nous amenons un , puis deux, puis trois poneys. Ils sont lâchés sans licol. Ces moment sont toujours surprenants. Quand ils arrivent dans le manège, les poneys commencent par marcher doucement en reniflant le sol. J'ai vu des enfants faire de même. Après une exploration olfactive minutieuse, généralement un poney se couche par terre, se roule, suivi rapidement par un autre, et encore un autre. Puis ils se relève, s'ébrouent, partent au petit trot et commence à saluer le voisinage. Les poneys nez à nez se sentent quelquefois couinent, voire tapent légèrement d'un antérieur. Ils s'éloignent et se rapprochent, se rassemblent par affinité, se grattent se bousculent. » p76
Elle précise que les poney sont des poneys « normaux » qui vivent ensemble au pré, l'hiver à l'écurie. Les poneys savent que le « dresseur » est là et qu'ils sont en liberté « conditionnelle ». les « encadrants » adultes sont présents pour garantir la sécurité et doivent être aussi vigilants que les chevaux et aussi vifs que les enfants, capables de réagir dans l'instant pour prévenir toute situation à risques tant pour l'enfant que pour l'animal. « Cela fait plus de10 ans que je propose ce genre d'approche et je n'ai jamais rencontré de situation difficile. La fantaisie n'est possible que si tout le travail avant a été scrupuleusement préparé. » …. « je laisse faire. Laisser faire, c'est à dire observer, garantir la sécurité, anticiper, éventuellement ajuster, s'occuper d'un animal: le caresser, le brosser, marcher à coté de lui, peut-être monter dessus . Tout ce qui pourrait donner l'idée... » p 77 à un enfant de communiquer avec un cheval. Il arrive même qu'un enfant s'installe sous un poney. Suspect

Après cette autre approche du travail en liberté il me semble que les enfants qui pratiquent la psychomotricité-poney selon Catherine Saublens sont en parfaite sécurité. Si l'idéal est le trinôme poney enfant enseignant cela reste l'idéal de l'apprentissage de l'Équitation avec é majuscule. La psychomotricité est une activité qui vise au développement moteur et psychique de l'enfant. L'enfant à cheval travaille son équilibre « malgré lui » tout en étant occupé par les activités proposées au cours du parcours (le chaton déstressant ),activités auxquelles il doit prendre part parce qu'il est sollicité par l'enfant à pied. L'enfant à pied effectue des « exercices physiques » comme on peut lui en proposer en salle de jeu à l'école maternelle dans le cadre des activités de psychomotricité, mais en plus il guide et dirige son poney, il a la responsabilité du poney ce qu'il accepte très facilement et qui est très valorisant, mais également la responsabilité de la bonne exécution des activités du petit cavalier. Ex: si le cavalier doit jeter une balle dans un seau , le meneur du poney doit positionner le poney de telle façon que le cavalier puisse réussir son jet. À cause, grâce, au poney les 2 enfants sont « obligés » à leur insu d'interagir . Ce qui ne serait pas le cas sans le poney. Sans le poney, les 2 enfants seraient obligés au sens strict du terme de coordonner leur action, comme c'est le cas à l'école. Par le lien affectif qu'il crée le poney est le médiateur, le catalyseur de communication entre les deux enfants, qui acceptent cette communication bien mieux que lorsqu'elle leur imposée par un adulte. L'auteur l'explique très bien : « le poney devient un vrai plus aux séances de psychomotricité. Comme les enfants jouent à deux et avec lui, il s'installe une forte relation entre les différents acteurs du jeu. C'est ainsi que le poney devient le partenaire des enfants. Il sert de catalyseur pour leur développement psychomoteur: affectif, cognitif et moteur. Le poney aide l'enfant à se construire et à avancer de manière incroyable et parfois inattendue. » Catherine Saublens: L'association de la psychomotricité et du poney... Une aventure extraordinaire!page25

En règle générale , il est aussi nécessaire que l'adulte sache s'effacer, tout en restant présent et vigilant, pour laisser aux enfants le temps d'explorer leurs possibilités. Les observer est également un enseignement très sérieux. Point n'est besoin de toujours vouloir faire ou faire faire. silent

Comme le dit Muriel Le Mestric les enfants sont égocentriques c'est une étape de leur développement, et dans le monde actuel cette étape à tendance à se prolonger parfois au-delà de l'âge « normal ». Mettre un enfant en situation de partager l'affection du poney avec un autre est vraiment très utile. L'équitation est une source de développement extraordinaire mais individuelle car personnelle. Au cours de mon activité voltige j'ai constaté combien il était difficile pour des enfants même de plus de 10ans(cavaliers) d'accepter de partager le cheval de l'équipe et de travailler tout simplement en équipe, car la voltige est avant tout un travail d'équipe. Ceux qui arrivaient en voltige sans être passés par la case équitation avaient beaucoup moins de mal à accepter cela.

Catherine Saublens , vous m'excuserez de cette mise au point mais je n'ai pas pu ne retenir de me mêler à votre conversation sur l'utilité du poney pour deux enfants. pale


Prochain épisode: les aspect méthodologiques « opérationnels » de la psychomotricité-poney
À suivre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Dim 22 Jan 2012 - 16:56

Les aspect méthodologiques « opérationnels » de la psychomotricité-poney

Les apprentissages de l'enfant passent par le corps, le vécu c'est le principe de la psychomotricité.
Ceci permet au petit d'homme d'aller du concret vers l'abstrait. Vivre les actions, par la manipulation puis les représenter. Le but des exercices de psychomotricité est d'amener l'enfant à prendre conscience de son corps et d'agir consciemment sur son environnement.
L'auteur prend l'exemple de la notion spatiale « autour ». Grâce à l'histoire, conte vécu, l'enfant doit tourner autour d'un arbre représenté par un tonneau. Son corps tourne autour du tonneau: situation concrète. Il pousse l'œuf autour du tonneau , il manipule. Puis sur une feuille il représente ce qu'il a fait en faisant tourner le crayon autour de l'arbre dessiné sur la feuille, il entoure l'arbre, situation abstraite.

Les différentes mises en situation vont amener l'enfant à développer quatre domaines ou parties opérationnelles majeures.
le schéma corporel
la latéralité
la structuration spatiale
la structuration temporelle

Schéma corporel
Il ne s'agit d'apprendre à connaître les différentes partie de son corps en les utilisant à bon escient (corps maîtrisé) et en sachant les nommer (corps connu) au cours de situations vécues.

L'enfant va:
« -apprendre à montrer et à nommer différentes parties de son corps d'abord sur soi ensuite sur autrui et en prolongement sur le poney. (corps connu)
-percevoir les appuis sur le sol, dans différentes parties des parcours, assis sur le dos du poney. (corps connu)
-percevoir les positions et les mouvements des articulations. (corps connu)
-décrire la position du corps et des segments dans l'espace pendant ou après la prise de position. (corps connu)
-décrire les mouvements du corps et des segments dans l'espace pendant ou après l'exécution d'une praxie. Une praxie est l'ensemble des mouvements exécutés de façon coordonnée et en fonction d'un but donné. (corps connu)
-percevoir et développer le tonus. (corps maîtrisé)
-percevoir et affiner le jeu des réflexes d'équilibration (équilibre statique ou dynamique, corps maîtrisé)
-pratiquer des exercices de coordination dynamique générale (corps maîtrisé)
-pratiquer des exercices de coordination oculo-segmentaire exemple: slalomer en poussant une balle du pied (coordination oculo-pédestre)
-pratiquer des exercices de freinage, d'immobilité et d'arrêt (inhibition corps maîtrisé) »
Catherine Saublens: L'association de la psychomotricité et du poney... Une aventure extraordinaire!page 27 à 31

La latéralité

C'est la dominance d'une partie symétrique du corps sur l'autre et donc sa préférence d'utilisation.
La notion de gauche droite fait partie de la structuration spatiale.
L'enfant apprend d'abord à connaître son corps en l'utilisant ce qui lui permet ensuite d'appréhender son environnement. La latéralité se stabilise vers 5/6 ans. C'est l'étape qui se situe entre le schéma corporel et la structuration spatiale. Les exercices suivants amène l'enfant à prendre conscience de la symétrie de son corps et à renforcer la dominance et travailler la coordination bimanuelle associative.
Les exercices proposés seront des exercices unilatéraux et des exercices où les 2 cotés du corps ont un rôle complémentaire.

La structuration spatiale

« c'est la capacité du sujet de se situer, de s'orienter, de se déplacer dans son environnement. C'est la capacité de situer, d'orienter, de déplacer ou de concevoir les choses du monde proche ou lointain. C'est la possibilité du sujet de construire un modèle réel ou imaginaire. »
De lièvre, Staes, la psychomotricité au service de l'enfant: Notion d'applications pédagogiques. De Boek, 2006 p61 in Catherine Saublens: L'association de la psychomotricité et du poney... Une aventure extraordinaire!page 33

Plusieurs étapes:
Construire et structurer un espace vécu: prendre plaisir à se mouvoir et se situer;s'orienter, se déplacer dans son environnement; situer orienter déplacer les éléments de ou dans l'environnement.

Construire et structurer un espace représenté: construire et organiser l'espace pour jouer.

Décoder, utiliser la représentation de l'espace: lire un plan; reconstituer des images.

Utiliser un vocabulaire spatial: expliquer les chemins à suivre; verbaliser les actions de l'enfant et faire verbaliser les enfants.


Structuration temporelle
Prise de conscience du temps subjectif, prise de conscience de la durée d'un exercice, prise de conscience d' « avant » et « après ». Les autres notions temporelles sont peu abordées en psychomotricité-poney: chronologie, irréversibilité du temps, intervalles, périodicité, vitesse et rythme.

Je n'ai fait que vous donner un aperçu du chapitre 3 la psychomotricité: notions de bases.
L'auteur illustre chaque notion d'exemples concrets que vous découvrirez dans son livre.
Bonne lecture! Wink

Chapitre 4 Les bienfaits de la psychomotricité- poney.

Pas de compétition pas de challenge.
La psychomotricité-poney développe : « la confiance en soi, la compréhension et l'application des consignes, l'autonomie, l'apprentissage du respect et de l'écoute de soi, de l'autre et de l'animal, l'amélioration de l'attention et de la concentration, l'imagination, la découverte de son corps de l'espace et du temps, le travail de la motricité. » d'après le schéma de Catherine Saublens: L'association de la psychomotricité et du poney... Une aventure extraordinaire!page 37.

Les progrès des enfants « normaux » sont très rapides 2 à 3 séances révèlent des progrès notables. Pour les autres, après une périodes plus ou moins longue de stagnation qui n'est qu'apparente ils révèlent soudain ce qu'ils ont accumulé pendant leur période de latence. Il suffit de savoir les attendre.

À suivre.... study

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Dim 29 Jan 2012 - 8:56

Je n'ai pas eu encore le temps de tout lire, rentrant juste d'une semaine d'absence (heureux de voir que tout se passe toujours avec la plus grande courtoisie ici!).
J'ai eu cependant le loisir de réfléchir un peu sur l'ouvrage de "Ticosak".
Il me semble qu'il doit s'inscrire dans la grande ligne de ce que devrait être l'enseignement de l'équitation dans des conditions idéales qu'il n'appartient qu'à NOUS, enseignants, d'avoir la volonté de les mettre en place.
Il y a tout d'abord la découverte de soi même au travers du poney, catalyseur de cette découverte, puis vient ensuite la découverte de l'espèce équine avec ses caractéristiques morphologiques, physiologiques et psychologiques. Ces découvertes permettent d'aborder ensuite la découverte de l'individu cheval, avec ses caractéristiques individuelles propres...Tout cela prépare alors au grand chantier qu'est l'Equitation.........
Il serait bien heureux que les formateurs au BPJEPS et les administrations qui ont mis en place cette formation intègre une vraie réflexion sur le contenu des acquis à obtenir afin que le stade 1( découverte de soi même) soit le but de ce que doivent faire passer comme compétence les BPJEPS avant que de passer le relais au DE et DES.
Cela permettrait que les poneys clubs aient un vrai rôle pédagogique et que ce que l'on y trouve soit autre chose qu'une garderie ou un pastiche de la formation équestre............. geek


Dernière édition par yveskatz le Dim 29 Jan 2012 - 9:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Dim 29 Jan 2012 - 8:59

Petite réflexion:il eut été bon que ce sujet soit abordé dans la rubrique "éducation de l'enfant et de l'adolescent".............
Mais, initié par Ticosak , qui n'avait pas donné tous les renseignements afin de l'inscrire dans la catégorie enseignants, et étant discuté par bon nombre de non enseignants(alors que ce sont théoriquement eux qui sont intéressés au premier chef!), je le laisse dans cette rubrique............... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Dim 29 Jan 2012 - 15:54

yveskatz a écrit:
Petite réflexion:il eut été bon que ce sujet soit abordé dans la rubrique "éducation de l'enfant et de l'adolescent".............
Mais, initié par Ticosak , qui n'avait pas donné tous les renseignements afin de l'inscrire dans la catégorie enseignants, et étant discuté par bon nombre de non enseignants(alors que ce sont théoriquement eux qui sont intéressés au premier chef!), je le laisse dans cette rubrique............... geek

Ravie de vous revoir parmi nous, et remercions votre grande clémence de laisser d'humbles pratiquants profiter de l'enseignement de Catherine Saublens lol!

Chapitre 5 L'attitude positive et constructive de l'hippomotricien

D'avance mille pardons à l'auteur car je vais citer intégralement le contenu de ce chapitre qui me paraît d'une extrême importance. Il me semble que ce chapitre s'adresse à tous ceux qui sont amenés à enseigner quelque soit la « matière » enseignée, du prof de fac à l'éducateur de jeunes enfants en passant par les parents(oui je sais ils ne disposent pas tous d'un poney comme support pédagogique, ce qui est fort dommage Laughing ) et bien sûr l'enseignant d'équitation et ne l'oublions pas le cavalier en charge du travail d'un cheval.

« L'attitude l'hippomotricien
Il va favoriser le goût au mouvement par une collaboration avec les acteurs concernés.
Il va présenter et faire découvrir le poney comme partenaire privilégié. Il va apprendre comment le manipuler avec respect, gentillesse et parfois fermeté.
Il sera attentif à l'expression corporelle.
Il va s'impliquer dans une relation corporelle. D'une manière générale, il doit se sentir à l'aise.
Il va ressentir, à travers les différents actes des personnes en actions, l'expression de leur bien-être, de leur joies, leur plaisirs mais aussi leur mal-être en reconnaissant leur peurs, leurs angoisses ou leurs difficultés. (vive l'empathie)Après ses observations, l'hippomotricien les aidera à trouver les moyens nécessaires pour surmonter leurs difficultés ou exprimer leurs ressentis.
Les séances de psychomotricité-poney sont donc pensées en fonction d'objectifs d'apprentissages précis qui correspondent aux besoins et à l'évolution affective, cognitive et corporelle des personnes en action. (chapitre 7)
Par des consignes claires précises, l'hippomotricien sera soucieux d'énoncer et de faire intégrer des règles de vie et de sécurité. (chapitre 7)

Le langage verbal positif
L 'hippomotricien utilise des mots des phrases qui encouragent, rassurent et appuient positivement les actions des enfants.
Les tournures de phrases sont positives. À la place de dire « n'oubliez pas de bien vous pencher pour descendre du poney », la phrase « pensez à bien bien vous pencher pour descendre du poney est plus adéquate. Elle permet de donner une représentation positive de l'action. « Attention de ne pas tomber » devient « attention de bien rester sur le poney »... nous avons tous pris l'habitude d'utiliser des tournures de phrase négatives. C'est le langage commun de tous les jours. À nous d'y prêter attention. Au début c'est difficile de s'en défaire. Mais à force de se surveiller, on y arrive sans trop de peine!
(Ceci me paraît particulièrement important lorsqu'on travaille avec des enfants. On est toujours entrain de leur dire ce qu'ils ne doivent pas faire, alors qu'il serait bien plus facile et clair de leur dire ce qu'on attend d'eux. Entre « ce qu'il ne faut pas faire » et « ce qu'il faire » un monde de possibilités infinies se présente, un monde dans lequel il est si facile pour l'enfant de se perdre et de faire perdre à l'enseignant son sang froid. Ceci ne serait-il pas valable pour tout élèves: enfants, adultes et chevaux?)
Le langage non verbal... celui du corps
Grâce à ses silences, ses gestes , ses postures, son ton de voix, … l'hippomotricien exprime ses émotions , ses sentiments, ses valeurs. C'est comme cela qu'il renforce son message verbal. Il est souriant, encourageant et théâtral pour motiver davantage et donner une dimension supérieure à la séances. Il vit sa séance!
(Il est ce qu'il dit et ce qu'il fait, donc il sert d'exemple à juste titre sans contradiction entre le discours et les actes ni l'essence même de son être; et voilà pourquoi enseigner est si facile et si difficile à la fois et si prenant et gourmand d'énergie.)
Positif est le maître mot, jusqu'au bout des doigts, dans la parole et dans l'attitude. »
Catherine Saublens in l'association de la psychomotricité et du poney... Une aventure extraordinaire! P39 et 40

Chapitre 6 Comment s'organise une séance de psychomotricité-poney?

La durée d'une séance est d'environ 1h30 depuis l'accueil individuel des enfants, n'oublions pas qu'ils sont petits et ont besoin d'un « mot gentil » chacun et individuellement pour se sentir existés au yeux de l'hippomotricien, jusqu'au rangement du matériel de la piste et du matériel spécifique des poneys (responsabilisation des enfants). Les parcours sont installés avant leur arrivée par l'hippomotricien seul.
Les poneys sont préparés et « habillés » sous surveillance. Vient alors le temps de l'histoire, avant la partie principale de la séance: le parcours des différents chemins proposés.

L'histoire est très importante. Elle est la motivation, la raison d'être des parcours aux yeux des enfants. Elle développe leur imaginaire en plus de leur vocabulaire et autres compétences transversales. Les enfants vont la rejouer sur la carrière en incarnant des personnages ou pour aider ou contrer les personnages de l'histoire. C'est l'histoire qui incite les enfants à bouger, but premier de la psychomotricité. Elle est simple courte facile à comprendre et à redire par les enfants. C'est là que la théâtralité et la justesse du conteur, de l'hippomotricien, se révèle. Écourter ou bâcler l'histoire serait à mon avis une erreur pour la bonne réussite de la séance. L'histoire se poursuit pendant la reconnaissance du parcours ce qui permet à l'enseignant de faire passer les consignes comme autant de règles du jeu. Avouez qu'il est nettement plus motivant de franchir le ponts des âmes des morts vivants plutôt que de passer sur la planche en équilibre sur un rondin. Cette même planche sera une autre fois une bascule pour la préparation des lapins de pâques, ou encore le trébuchet du moyen âge dans la chasse au dragon. rendeer

Le corps de la leçon dure 45mn et commence par la reconnaissance à pied des différents chemins racontés par l'hippomotricien. Ensuite chaque équipe enfants- poney commencent à jouer.
Les enfants ont appris en début de saison à diriger le poney au cours de chemins faciles. albino

Enfin le retour au calme sert à faire le bilan de la séance. L'hippomotricien peut refaire le tour des chemins à pied avec les enfants qui vont raconter leur aventure, verbaliser leurs actions exprimer leurs ressentis pour une meilleure communication, elle aussi, est un objectif de la psychomotricité, ne l'oublions pas.
Puis les poneys sont « déshabillés », remerciés: câlins et gourmandises, et les enfants aident au rangement du matériel.

Au bout d'une telle séance je mets quiconque au défi d'affirmer qu'un moniteur poney est un sous moniteur. D'accord, hippomotricien et moniteur poney n'ont pas le même objectif, psychomotricité pour l'un équitation pour l'autre; mais le moniteur poney peut largement s'inspirer du psychomotricien pour sa pratique n'est pas? Razz

À suivre..... study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Sam 4 Fév 2012 - 18:34

« Les enfants en action sur la piste. »Si, à l'école, les enfants évoluent en psychomotricité par classe d'âge, en psychomotricité poney ce n'est pas nécessaire. Le plus jeune imitera le plus grand et l'aîné est responsabilisé en présence du cadet. L'essentiel est de veiller à changer les binômes ce qui développera leur socialisation. Les parents peuvent donc amener une fratrie à une même séance. albino albino albino albino
« Le maître mot est de varier les couples d'enfants et les poneys d'une séance à l'autre. Cela permet de modifier les situations d'apprentissage et de jeux. » Bien sûr, l'auteur n'oublie pas de parler des tempéraments des enfants. Les différents binômes d'une même séance sont à prévoir en fonction des
objectifs de la séance. Ces objectifs sont les mêmes que ceux des programmes officiels de l'école maternelle ainsi que les compétences transversales associées, en français: langage, mathématiques: nombres et géométrie, éveil scientifique: découverte du corps , de la vie animale et végétale. Les séances poneys permettent de développer un large panel de compétences en complément de l'école.
Comme dans les apprentissages scolaires elle propose des exercices: de découverte, d'apprentissage et de renforcement (entraînement) ou de remédiation et de réinvestissement lors d'apprentissage plus complexes. Ceci peut parfaitement se concevoir dans l'éducation du cheval et permet pour les deux (cheval ou enfant) de construire des progressions adaptées.

Les enfants pratiquent la psychomotricité-poney pour se détendre, il ne s 'agit pas de substituer ces séances à l'école. L'hippomotricien construit ses progressions en fonction de compétences , d'objectifs, l'enfant joue. Basketball

« Les situations motrices en fonction des compétences choisies » Bouger:
sans se déplacer; en se déplaçant; avec des objets; une partie de son corps; associer plusieurs actions; en interaction avec d'autres.
Ce ne sont là que les titres, chaque façon de bouger est largement détaillée.
Suit le «  tableau des acquisitions motrices des enfants de 3 à 6 ans » donné à titre indicatif , chaque enfant ayant son propre rythme de d'acquisition et de développement. Ce tableau très détaillé tient 4 pages. Il me paraît très utile pour situer le développement d'un enfant et construire une progression en fonction des prérequis nécessaires.

« Organisation du corps de leçon. »Toujours le lien avec les séances de psychomotricité en salle qui sont transposables sur la carrière.
Le corps de la leçon s'organise en parcours : chemin, mini parcours , ateliers et circuits et l'auteur justifie amplement, comme à son habitude, le choix qu'elle fait toujours en fonction de compétences à acquérir et d'objectifs à atteindre. Si les enfants veulent effectuer un parcours à pied sans poney , rien ne s'y oppose puisqu'on est dans une logique de psychomotricité et non d'équitation.

« La sécurité et les règles. »L'attitude de l'hyppomotricien est de pousser les enfants à trouver eux même les règles à partir d'un questionnement approprié.

« La réussite d'une séance. »L'hippomotricien doit rester attentif à l'organisation matérielle de sa séance et au plaisir des enfants. Là encore tout est parfaitement détaillé. La valeur pédagogique de cet ouvrage est vraiment très grande.


Chapitre 7 « Le matériel. »Vous trouverez en détail la liste de tout ce qui est nécessaire pour mettre en pratique des séances de psychomotricité-poney, tant pour les enfants que pour les poneys.

Chapitre 8 « Idée de séances. »Maintenant que tous les prérequis sont en place, vous trouverez des idées de séances à utiliser telles qu'elles sont sont présentées ou en les aménageant à votre guise. Je ne vous en dirais pas plus, ce guide est très complet et je vous laisse le soin de le découvrir.121 pages en tout. Idea Idea Idea Idea

Chapitre 9 « À quoi faut-il encore songer pour que tout se passe au mieux? »Les assurances des enfants, des poneys , de l'hippomotricien , la tenue des enfants, les poneys et leur adaptation à ce type de travail.

« Conclusion »À sa façon claire, directe et simple, Catherine Saublens nous explique comment elle en est arrivée à écrire cet outil de travail; ce que l'écriture de cet ouvrage lui a apporté et ce qu'elle espère qu'il apportera à tous ceux qui sont susceptibles de s'intéresser au développement de l'enfant et à ses apprentissages et à l'équitation pour laquelle la pratique de la psychomotricité poney est une bonne introduction , ce qui fait beaucoup de monde. cyclops
L'auteur nous fait partager son enthousiasme, elle a visiblement trouvé dans cette activité beaucoup de bonheur et met tout en œuvre pour nous le faire partager. cheers
Et pour ceux qui veulent aller plus loin et approfondir le sujet, suit une bibliographie très détaillée.


post scriptum
Note de l'auteur: les situations motrices sont tirée du livre de Wauters-Krings, Psychomotricité à l'école maternelle, De Boeck, 2009, p242-243.
Encore une fois elle utilise des sources provenant du milieu scolaire. Cela me paraît important non seulement pour la psychomotricité, mais aussi pour l'apprentissage de l'équitation. Je ne sais comment est conçue la formation des enseignants d'équitation , mais si les parents pouvaient comprendre que cet apprentissage comporte de nombreux points communs et complémentaires avec les apprentissages scolaires, il me semble qu'ils auraient moins tendance à considérer les séances d'équitation de leur enfant comme une simple garderie.
Le Poney- Club de France avait édité en 1991 un guide pratique et pédagogique à l'usage des instituteurs et des enseignants de l'équitation. Ce guide m'avait été très utile pour convaincre les enseignants de tous bord de l'utilité de la pratique de l'équitation à l'école. Chaque séance était construite en 3 parties: technique équestre; activité d 'éveil; activité avec le maître.
Les seules réticences des instituteurs non cavaliers venaient du fait que les objectifs des parties : technique équestre et activité d'éveil n'étaient pas assez explicites à leur goût. Nul doute que si le cahier du Poney- Club de France avait été aussi clair que le livre de Catherine Saublens, ils auraient été plus facilement convaincus des avantages de la pratique de l'équitation en tant que sport scolaire.
Le livret : « l'équitation par le jeu édition l'écho des poneys (édition de 1995) » est un peu plus explicite sur les objectifs de chaque jeu, et le développement de la psychomotricité y tient une plus grande place. Mais là encore les objectifs principaux sont simplement cités ce qui laisse sous entendre que l'enseignant d'équitation a reçu une formation plus approfondie pour les mettre en œuvre. Est-ce toujours le cas? Je ne suis pas enseignante mais il me semble que l'ouvrage de Catherine Saublens et la pratique de la psychomotricité poney me paraît un prérequis fort utile pour l'enseignant et les élèves qui veulent aborder l'apprentissage de l'équitation. study

l'indigo est réservé aux citations de Catherine Saublens tirées de son livre: L'association de la psychomotricité et du poney... Une aventure extraordinaire!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Sam 4 Fév 2012 - 19:19

fraxinus a écrit:

Encore une fois elle utilise des sources provenant du milieu scolaire. Cela me paraît important non seulement pour la psychomotricité, mais aussi pour l'apprentissage de l'équitation. Je ne sais comment est conçue la formation des enseignants d'équitation , mais si les parents pouvaient comprendre que cet apprentissage comporte de nombreux points communs et complémentaires avec les apprentissages scolaires, il me semble qu'ils auraient moins tendance à considérer les séances d'équitation de leur enfant comme une simple garderie.
Le Poney- Club de France avait édité en 1991 un guide pratique et pédagogique à l'usage des instituteurs et des enseignants de l'équitation. Ce guide m'avait été très utile pour convaincre les enseignants de tous bord de l'utilité de la pratique de l'équitation à l'école. Chaque séance était construite en 3 parties: technique équestre; activité d 'éveil; activité avec le maître.
Les seules réticences des instituteurs non cavaliers venaient du fait que les objectifs des parties : technique équestre et activité d'éveil n'étaient pas assez explicites à leur goût. Nul doute que si le cahier du Poney- Club de France avait été aussi clair que le livre de Catherine Saublens, ils auraient été plus facilement convaincus des avantages de la pratique de l'équitation en tant que sport scolaire.
Le livret : « l'équitation par le jeu édition l'écho des poneys (édition de 1995) » est un peu plus explicite sur les objectifs de chaque jeu, et le développement de la psychomotricité y tient une plus grande place. Mais là encore les objectifs principaux sont simplement cités ce qui laisse sous entendre que l'enseignant d'équitation a reçu une formation plus approfondie pour les mettre en œuvre. Est-ce toujours le cas? Je ne suis pas enseignante mais il me semble que l'ouvrage de Catherine Saublens et la pratique de la psychomotricité poney me paraît un prérequis fort utile pour l'enseignant et les élèves qui veulent aborder l'apprentissage de l'équitation. study

l'indigo est réservé aux citations de Catherine Saublens tirées de son livre: L'association de la psychomotricité et du poney... Une aventure extraordinaire!


Catherine, votre ouvrage aborde-t-il l'accueil de groupes scolaires ?
Si vous en parlez, ça me fait une raison de plus d'investir quand j'aurai des sous...
Si vous n'en parlez pas dedans, pourriez vous nous présenter comment vous gérer un groupe de 35 bouts de choux dont bcp n'ont jamais vu un poney de près ? Et quel rôle peut avoir le professeur des écoles...sachant que bcp préfèrent ne pas approcher les poneys (peur ?), voire "larguent" leur classe et vont boire un café.


Quant à la formation des enseignants de l'équitation, en ce qui me concerne, j'ai eu une super formation sur la pédagogie, le développement des enfants aux différents ages sur les différents plans (mental, physique, émotionnel, social, etc...) et tout, et tout...lors du passage de mon BAPAAT. Je pense que ça dépend considérablement d'un centre de formation à l'autre. Celui-ci était particulièrement sérieux et complet.
Pour ma formation BPJEPS, tout cela tenait sur 2 polycopiés recto-verso... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ticosak

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 47
Localisation : Marbais - Belgique

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Dim 5 Fév 2012 - 13:24

Pour répondre à Muriel :
Mon livre n’aborde pas directement l’accueil des groupes scolaire, mais il est tout à fait possible de d’adapter les leçons, au début avec mon amie, nous accueillions aussi des groupes scolaires. Ceci dit jamais 35 en même temps !
Le principe est que toutes les activités avec les poneys peuvent se faire sans poney et inversement. Le truc est de faire plusieurs parcours, 3 ou 4 « chemins » avec poney et 1 ou 2, plutôt sur le côté, sans poney. Cette organisation permet à une plus gros groupe d’évoluer sur la même piste et aussi, aux institutrices d’investir les activités sans poney.
flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslivresdecatherine.skyrock.com/
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   Dim 5 Fév 2012 - 16:09

Merci de votre prompte réponse... flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la psychomotricité avec poney ou baby-poney   

Revenir en haut Aller en bas
 
la psychomotricité avec poney ou baby-poney
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» baby poney
» Parce qu'on ne fait pas la guerre à dos de Poney...
» Balades a poney et cheval VENSAC
» ROXAN poney 15ans (38)
» panier de bât en fibre de palmier NEUF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: