CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Equilibre du cheval monté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Equilibre du cheval monté.   Sam 1 Oct 2011 - 21:37

Je viens demander votre aide car je suis face à un problème dont je n'identifie pas exactement les causes.
Le problème à résoudre est d'équilibrer mon cheval, surtout au trot, un peu moins au galop d'après ce que je ressens.

Au trot : J'ai l'impression qu'il est sur les épaules, qu'il fuit. Il précipite, n'est pas en équilibre et s'appuye sur le mors.
Au galop : Je le sens un peu moins sur les épaules, mais j'ai encore beaucoup de poids dans les bras, je pense que je le soutiens.

Je sais que l'EED est un moyen d'aider le cheval à se rééquilibrer, mais avant cela, pourriez-vous me donnez les raisons les plus courantes de ce déséquilibre.
Bon, j'imagine bien que je suis LA cause principale .... , mon cheval est en bonne forme ( dentiste, osteo, maréchal ( pieds nus ) tout est ok ). Cependant je dois dire quand-même que ça bouillonne toujours un peu dans sa p'tite tête !

Au plaisir de vous lire.

Anne.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: Equilibre du cheval monté.   Dim 2 Oct 2011 - 11:06

Bonjour,

Quelques éléments complémentaires vous donneront plus de possibilité de m'aider.

Au pas mon cheval est en équilibre, sur la main voire dans la main : il réduit son polygone de sustentation,il travaille dans son dos, je sens l'engagement des postérieurs sous la masse, de la dynamique, de la légereté .
Quel plaisir !
Dans le départ au trot tout s'écroule, il se remet sur les épaules, puis j'arrive à le rééquilibrer un peu , certainement en me repositionnant, en me redressant, mais ça reste fragile, peu stable dans le temps.
Quand on est au petit trot, il n'engage plus (assez) . Je ne dois pas être assez active dans mes jambes ...

C'est marrant mais je me rends compte qu'en décrivant la problématique j'ai des réponses qui viennent à mes questions : Shocked
1) Le reprendre tout de suite dès qu'il prend la fuite,
2) Me redresser, m'enfoncer dans ma selle et me servir de mes jambes.

J'attends votre aide concernant les exercices approriés à notre problématique.

Merci.

Anne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Equilibre du cheval monté.   Dim 2 Oct 2011 - 11:48

Heu... je ne suis pas enseignante, donc très mal placée pour vous répondre. Embarassed
Juste une question subsidiaire : Question
et en longe , il est comment?
Ceci pour mieux cerner le problème. jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: Equilibre du cheval monté.   Dim 2 Oct 2011 - 12:12

fraxinus a écrit:
Heu... je ne suis pas enseignante, donc très mal placée pour vous répondre. Embarassed
Juste une question subsidiaire : Question
et en longe , il est comment?
Ceci pour mieux cerner le problème. jocolor


Bonjour Fraxinus

En longe il est en extension horizontale ( Rolling Eyes je ne sais pas si c'est le bon terme, bon corrigez-moi dès qu'il le faut, je suis là pour ça ! ) et c'est vrai qu'il faudrait que j'apprenne à le rassembler mais .... je ne sais pas le faire confused

Merci pour ton intervention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bénédicte Desgroux

avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 55
Localisation : Buthiers (77)

MessageSujet: Re: Equilibre du cheval monté.   Dim 2 Oct 2011 - 12:29

Difficile de répondre comme ça sur un forum, sans le visu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitathome.fr
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Equilibre du cheval monté.   Dim 2 Oct 2011 - 12:44

Extension horizontale: c'est à dire sans peser à la main , sans" fuir" en avant, ni chercher à agrandir ou rétrécir son cercle?
Bref, il est calme , cadencé, décontracté, et "droit" sur son cercle aux 2 mains?( Désolée de "chipoter" mais c'est mon défaut principal) lol!
Plus vos conseilleurs en sauront et mieux ils pourront vous conseiller.
Mon intervention s'arrête à cette demande de précisions car pour le reste , je ne suis pas compétente. jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie DEVAUX

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 42
Localisation : Rambouillet

MessageSujet: Re: Equilibre du cheval monté.   Dim 2 Oct 2011 - 21:55

Comme le dit Bénédicte, il est difficile de se faire une idée sans voir le cheval en action, a fortiori avec vous sur son dos.

Quel âge a votre cheval, depuis combien de temps l'avez-vous, et êtes-vous encadrée (au moins de temps en temps) lorsque vous le travaillez ?
Et par ailleurs, depuis combien de temps votre cheval est-il en équilibre et léger au pas, et qu'avez-vous fait pour l'obtenir ?

Le travail en terrain varié est excellent pour le moral, et les transitions peuvent aider à la prise d'équilibre.
A vous par contre d'oser ralentir dans les descentes en soignant votre position (bien redressée pour reporter du poids sur l'arrière-main , mais pas penchée en arrière pour autant), et sans vous accrocher aux rênes (des actions discontinues, sans rompre le contact avec la bouche, et en gardant des jambes vigilantes sans pour autant qu'elles ne provoquent d'accélération, qui pourrait être "fatale" dans une descente...).
Quant aux montées, n'hésitez pas à "pousser" votre cheval dans vos jambes, pour l'inciter à conserver la même cadence que sur le plat, en gardant le contact avec sa bouche, et en avançant légèrement (pas à 4 pattes entre les oreilles...!) vos épaules pour soulager le rein et faciliter la poussée des postérieurs. Mais là encore, le "bon" dosage est de rigueur pour ne pas le faire précipiter...
Et pour le travail en carrière, l'épaule en dedans est effectivement "l'aspirine de l'équitation"... What a Face
Tout ce que vous pourrez faire pour mobiliser les épaules et les hanches ne pourra que vous aider. Reste également à soigner votre position et à parvenir à vous concentrer sur vos sensations. Pas toujours simple... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Equilibre du cheval monté.   Dim 2 Oct 2011 - 23:22

Le Goff a écrit:
Cependant je dois dire quand-même que ça bouillonne toujours un peu dans sa p'tite tête !

Au plaisir de vous lire.

Anne.





J'ai accompagné quelques temps Anne et son cheval..Elle a elle même noté ,sans mettre l'accent dessus, le problème essentiel de son cheval..tout du moins de mon point de vue..............D'autres auront peut être / sans doute un autre diagnostic et une autre progression à proposer, mais rien sans avoir vu le couple au travail..il est de notre honnêteté d'enseignants de ne pas orienter les élèves /cavaliers sans avoir une vue d'ensemble de ce qui pose problème................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Equilibre du cheval monté.   Mar 4 Oct 2011 - 21:06

après relecture de votre présentation (où vous précisez que vous avez acheté votre cheval il y a 4 ans, alors qu'il en avait 3...ça lui fait donc 7 ans. Vous disiez aussi qu'il avait été mal débourré et que vous étiez novice en tant que cavalière-propriétaire).
Je récapitule ce que vous avez écrit dans ce topic :
Votre cheval est bien au pas, mais dès qu'il part au trot, il se met en mode "fuite" (précipitation, perte d'équilibre, de cadence, etc...). Vous réussissez à le reprendre un peu au bout de quelques foulées, en vous redressant. Vous en avez plein les bras. Et s'il ralentit, il perd toute impulsion.
Au galop, le problème se pose aussi, mais moins fortement.
En longe, mis à part un équilibre plutôt horizontal, il ne part pas en mode "trottinette".

Bien sur, comme déjà dit, il faudrait voir votre couple à l'oeuvre.
Ce qui me vient à l'idée, c'est que votre cheval fuit, il craint le trot. Il est possible que ça soit là les restes de son débourrage qui le stressent.
Comment trottez vous ? enlevé, assis, en suspension ?
Il peut craindre d'avoir un cavalier qui manque de stabilité (le trot étant l'allure la plus instable qui soit), et un cavalier instable a souvent tendance à se cramponner avec ses jambes (dans le cerveau reptilien du cheval, ça signifie qu'il a un prédateur sur le dos : donc fuyons encore plus !) et avec ses mains (la douleur à la bouche amplifie la fuite du cheval : et non, le mors n'est pas le meilleur moyen d'arrêter un cheval en fuite).
Si le cavalier en a plein les bras, le cheval en a plein la bouche. Et même s'il nous parait illogique : le cheval tente de se débarrasser de cette douleur en fuyant (c'est son instinct de fuite qui s'exprime). Celà semble vous concerner au trot et au galop.

Je vous propose quelques exercices, il ne s'agit pas de solutions. Ce seraient plutôt des pistes pour explorer le problème, mieux le cerner, et peut-être élaborer une solution à travailler. L'idéal serait de faire plusieurs séances de suite avec ces exercices et voir s'il évolue dans un sens (ou dans un autre : choisissez un endroit calme et parfaitement sécurisé, de préfèrence où vous êtes seuls pour ne perturber personne...et ne pas être génés non plus).

Lorsque vous êtes encore au pas, prenez une position et conservez là au trot sans intervenir sur votre cheval avec vos mains : assise, en équilibre "obstacle" (proche de la selle) et "arabe"
(restez toujours la plus verticale possible, sans se pencher en avant : vous déséquilibreriez le cheval sur les épaules par votre poids). Faites plusieurs fois de suite, avec la même position.
Notez vous une différence dans la transition montante ? comment le cheval se comporte-t-il dans le maintient de l'allure ?
Même exercice pour le départ au galop.

Le plus dure peut être d'accepter pour vous de ne pas intervenir avec les mains. Vous pouvez même faire ces exercices les rênes abandonnées (ou tenues à la couture).
Lors de ces exercices, concentrez vous aussi sur l'état de vos jambes : sont-elles au contact ou pas ? (l'équilibre arabe éloigne les jambes du corps du cheval) et avec quelle intensité (contact "cool" ou crispé).
Concentrez vous aussi sur votre état d'esprit : êtes vous calme ou inquiète, ou très stressée ? Et surtout cherchez à répondre à cette question de la plus haute importance : pourquoi êtes vous dans cet état d'esprit exactement ?

Parmi ces consignes (verticalité, conservation d'une position précise, non intervention des mains, rênes abandonnées, contact des jambes, état d'esprit, etc...) lesquelles vous sont les plus faciles, et lesquelles vous sont les plus difficiles à respecter ?
Et bien sur, comment réagit votre cheval à chaque fois ?

Voilà de quoi vous occupez quelques temps... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: Equilibre du cheval monté.   Jeu 6 Oct 2011 - 18:35

Muriel Le Mestric a écrit:


Le plus dure peut être d'accepter pour vous de ne pas intervenir avec les mains. Vous pouvez même faire ces exercices les rênes abandonnées (ou tenues à la couture).
Lors de ces exercices, concentrez vous aussi sur l'état de vos jambes : sont-elles au contact ou pas ? (l'équilibre arabe éloigne les jambes du corps du cheval) et avec quelle intensité (contact "cool" ou crispé).
Concentrez vous aussi sur votre état d'esprit : êtes vous calme ou inquiète, ou très stressée ? Et surtout cherchez à répondre à cette question de la plus haute importance : pourquoi êtes vous dans cet état d'esprit exactement ?

Parmi ces consignes (verticalité, conservation d'une position précise, non intervention des mains, rênes abandonnées, contact des jambes, état d'esprit, etc...) lesquelles vous sont les plus faciles, et lesquelles vous sont les plus difficiles à respecter ?
Et bien sur, comment réagit votre cheval à chaque fois ?

Voilà de quoi vous occupez quelques temps... What a Face
[quote]
Merci pour votre aide.
Je vais essayer ces exercices, et donc si j'ai bien compris, il faudrait que j'observe le résultat en fonction de la position de trot ( assis, enlevé, arabe ....etc ....) que je prends et qu'ensuite j'analyse sa réaction et la mienne ....

Je vous donnerai des nouvelles ...
Bien à vous .
Anne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: Equilibre du cheval monté.   Jeu 6 Oct 2011 - 18:54

Virginie DEVAUX a écrit:

A vous par contre d'oser ralentir dans les descentes en soignant votre position (bien redressée pour reporter du poids sur l'arrière-main , mais pas penchée en arrière pour autant), et sans vous accrocher aux rênes (des actions discontinues, sans rompre le contact avec la bouche, et en gardant des jambes vigilantes sans pour autant qu'elles ne provoquent d'accélération, qui pourrait être "fatale" dans une descente...).
Quant aux montées, n'hésitez pas à "pousser" votre cheval dans vos jambes, pour l'inciter à conserver la même cadence que sur le plat, en gardant le contact avec sa bouche, et en avançant légèrement (pas à 4 pattes entre les oreilles...!) vos épaules pour soulager le rein et faciliter la poussée des postérieurs. Mais là encore, le "bon" dosage est de rigueur pour ne pas le faire précipiter...
[quote]
Merci pour votre intervention et désolée de n'avoir pas répondu plus tôt.

Petite question :
Montées, descentes, au trot ?

A vous lire.
Anne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Goff

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 53
Localisation : Châtenay sur Seine

MessageSujet: Re: Equilibre du cheval monté.   Sam 8 Oct 2011 - 8:53

yveskatz a écrit:


J'ai accompagné quelques temps Anne et son cheval..Elle a elle même noté ,sans mettre l'accent dessus, le problème essentiel de son cheval..tout du moins de mon point de vue..............D'autres auront peut être / sans doute un autre diagnostic et une autre progression à proposer, mais rien sans avoir vu le couple au travail..il est de notre honnêteté d'enseignants de ne pas orienter les élèves /cavaliers sans avoir une vue d'ensemble de ce qui pose problème................. geek

[quote]

Tout d'abord merci encore pour vos réponses.

Depuis hier soir j'ai des bonnes nouvelles ! nous avons trotté calmement, vers la légereté, vers la décontraction, dans une bonne attitude compte tenu de notre niveau à tous les deux.

Explications :
La scène se passe en reprise, en carrière, ( avec éclairage, donc des ombres : ça a son importance ! clown )
C'est notre premier cours de l'année ; nous avons une nouvelle monitrice.
Elle note notre hackamore ! hum, hum ..... Je confirme qu'effectivement nous aurons moins de précision mais que Quopain me faisait très explicitement comprendre qu'il ne voulait plus prendre son mors depuis quelques temps, que je le lui mettais quand-même mais que face à sa résignation, ses soupirs et sa gentillesse j'avais fini par expérimenter le hack. ( pour rappel, dentiste, osteo tout est ok ).

Acte 1 : Détente au pas, au trot, au galop : Quopain bouillonne ; nous marchons donc plus que nous trottons ou galopons pour ne pas atteindre un stade de stress incompatible avec le travail à venir. Je rassure, je caresse beaucoup et je laisse rênes longues très souvent mais pas longtemps. Je l'explique à la monitrice qui ne connait pas encore l' " animal " ...
J'ai le moral dans les chaps mais je le garde pour moi !

Acte 2 : Exercice du jour : les pas comptés, au pas et au trot, sur des voltes, demi-voltes et d-v renversées .
Au début ça piétinne, ça cafouille puis je me cale dans la bonne position : bassin en rétroversion, jambes légerement en arrière de la sangle, bras tombant le long du corps, épaules tirées en arrière, tête haute et j'essaye de me concentrer sur mes doigts et sur l'engagement des postérieurs. J'essaye de suivre le balancement de mon cheval, comme sur une balançoire,
pour ne pas le contrarier et ....... paf ça marche, à petits pas comptés, ça marche youpiiiii !!!
Idem au trot ; calme, décontracté, léger

Acte 3 : extension ou descente d'encolure : à revoir . Je comprends le mécanisme et l'utilité mais je ne maîtrise pas la pratique de manière à ce que l'attitude soit exacte.

Avant la fin je mets pieds à terre pour le récompenser et je marche à côté de lui .
Nous sommes zen et je dirais qu'il a l'air de sentir bien aussi le bougre !

Question : à quel moment, à partir d'où, le hackamore va t'il nous limiter dans la progression ?
( Puis-je compenser par le travail à pieds, toujours sans mors, par les manipulations d'encolure ...etc .... ? )

Au plaisir de vous lire.

Anne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Equilibre du cheval monté.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Equilibre du cheval monté.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche irish cob monté et attelé (TROUVE)
» ROCKY II, hongre monté et attelé, pie noir
» Communication sur le parage naturel
» Pensez vous qu'il existe des chevaux qui soient immontables sans mors en extérieur malgré du travail la dessus?
» comment s'est comporté votre cheval la première fois monté ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Enseignement et compétition :: Questions aux enseignants-
Sauter vers: