CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 descente extension d'encolure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: descente extension d'encolure   Lun 5 Sep 2011 - 17:58

Suite à la lecture d'un ouvrage parut récemment sur la longe d'un auteur si bien connu sur ce forum qu'il est inutile de le citer, Twisted Evil j'ouvre ce post pour avoir votre avis sur l'exercice de la descente, extension d'encolure. C'est à dessein que je cite les 2 termes pour mieux vous interpeller sur le sujet.

Il serait utile de savoir:
ce que ces termes évoquent pour vous;
quels avantages selon les différents chevaux , leur âge, leur discipline sportive ou non?
de quelle façon (attitude demandée au cheval) le pratiquez vous ?
comment le demandez vous à votre cheval, en quelle circonstance, à quelle fréquence?
quels inconvénients avez vous remarqués et quelles sont les limites de cette pratique?
N'oubliez pas justifier vos réponses.
Question subsidiaire pour les enseignants: à quelle période l'introduisez vous dans votre enseignement, comment et pourquoi par rapport à vos cavaliers et votre cavalerie?

Oh Malheur ça sent son sujet de disert à plein nez! affraid
Ça va faire un flop ce truc.
C'est la rentrée les amis finis les galops à fond les ballons sur la plage. Mad
Courage c'est pour la bonne cause celle de tous le chevaux de proprios qui compte sur vous pour être mieux dans leurs sabots!
Eh! Psst! Si vous calez sur le sujet, demandez à votre cheval. Very Happy
Merci d'avance de vos nombreuses réponses.
jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Lun 5 Sep 2011 - 20:33

fraxinus a écrit:

Eh! Psst! Si vous calez sur le sujet, demandez à votre cheval. Very Happy
Justement, lorsque le cheval m'en fait la demande, je laisse les rênes lui permettre de descendre le nez jusqu'au sol ou presque (descente d'encolure) ou d'étendre l'encolure vers l'avant (extension d'encolure).

Moralité, je ne les demande jamais, je ne fais que laisser faire une demande exprimée par le cheval.
Selon la monture, ça arrive plus ou moins souvent. Ca dépend aussi de son état émotionnel, et surement de son état physique.

Je l'apprends très tôt à mes cavaliers : les plus débutants laissent leur cheval disposer son encolure basse ou vers l'avant s'il semble le vouloir. Comme à ce niveau, ils ne s'en rendent pas forcément compte, c'est moi qui le leur dit : "il veut étirer son encolure, avance les mains pour qu'il puisse le faire".

Je sais, mon approche n'est pas très conformiste...et je ne suis pas sure d'avoir apporté bcp d'eau au moulin de certains qui cherchent absolument à bidouiller leurs mains pour obtenir un truc qu'ils connaissent à peine eux-mêmes...mais qu'ils ont vu faire par Untel et c'est important que le cheval le fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Mar 6 Sep 2011 - 19:36

Muriel vous avez l'art de de donner au cheval la place qui lui revient, c'est à dire la première et la seule qui compte.

Digression Neutral
Dommage que nous soyons si loin. Mes chevaux auraient grand plaisir à m'apprendre à monter sous votre direction car, s'ils arrivent parfaitement à me faire comprendre que je suis, dans certaines demandes, complètement à coté de la plaque, ils me trouvent souvent autiste quand ils essaient de me faire comprendre la bonne façon de procéder. Le grand (qui est malheureusement trop vieux maintenant pour être monté vu son passé douloureux) avait une façon très explicite de procéder: il s'arrêtait au beau milieu d'un exercice, tournait la tête vers moi en donnant un petit coup dans les rênes: «  laisse moi faire, je sais ce que tu veux » et reprenait l'exécution du mouvement sans main sans jambes et c'était plus que parfait. sunny
Bref ils ont quand même réussit à me faire comprendre l'essentiel selon eux: « être cavalier, ça se mérite ».
Ceci me fait penser à un autre sujet de post : « ce que les chevaux nous disent » pour aider les cavaliers autistes à pied ou à cheval. C'est bien gentil de chuchoter, murmurer, parler ou pire mais quand est ce qu'on pensera à écouter. En tant qu'enseignant, en relatant vos expériences d'enseignement et de femme de cheval vous pouvez nous être d'un grand secours. Smile

Pour en revenir à notre sujet: vous parlez de demande physique ou psychique du cheval. Pourriez vous aider le cavalier solitaire à sentir ces demandes, comment le cheval l'exprime t-il?et dans quelles circonstances faut-il s'y attendre?
Que voulez , les autistes....... Il faut vraiment leur mâcher le travail. Suspect
Et pour aider ceux qui imitent bêtement ce qu'il voit faire il serait intéressant de leur expliquer les tenants et aboutissants de ce qu'ils voient, pour qu'ils se couchent un peu moins bêtes qu'ils ne l'étaient au réveil. Le maintient dans l'ignorance, volontaire ou non, reste le pire défaut d'un cavalier. Exclamation

Redigression Neutral
Comme nous sommes entre nous, je reviens sur « le négatif que le positif n'aide plus à supporter » (voir post longe) un post sur le sujet serait utile à tous les pratiquants, qui ont trop tendance à oublier que le principe : « en avant, calme et droit » ne s'applique pas qu'au cheval. Ils sont dans l'ignorance, une fois de plus. Enseigner l'équitation c'est quoi? C'est juste être au milieu d'un manège ou d'une carrière,n'est pas?
Qu'en pensez vous? Question


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quara



Messages : 16
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Mar 6 Sep 2011 - 21:17

Dans mon cas, monter, je fais comme Muriel. Je ne la demande quasiment jamais, c'est ma jument qui m'en fait la demande.
Elle me la demande souvent en fin de séance après avoir travaillé ronde. Je présume qu'elle a besoin d'étendre les muscles de son dos, qu'elle a sollicité pendant la séance. Quand elle descend, elle descend jusqu'à terre. Généralement, elle me fait cette demande qu'au trot. Donc on trotte sur quelques tours le nez dans le sable.

A une époque, j'avais voulu lui apprendre pour entamer mes séances en extension. J'avais utilisé la méthode Pradier je crois. Celle où il s'agit de monter les mains très hautes et de peigner les rênes jusqu'à obtention de la descente d'encolure.
J'étais allée assister à une démonstration de ce Dr Pradier. J'y avais vu des chevaux qui pouvaient faire leur détente le nez dans le sable : cercle, transition etc... c'était impressionnant.

Et en longe, j'accroche toujours ma longe sur la sangle du surfaix. Avec ce système, elle est en extension également. Je longe ma jument de cette façon une fois par semaine. Son dos fonctionne mieux. Elle est plus à l'aise. Et j'en vois les bénéfices petit à petit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurore-Akab



Messages : 41
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Mer 7 Sep 2011 - 8:11

l'extension d'encolure ...

Muriel et Quara, vous dites la pratiquer quand le cheval la réclame, je crois que c'est en effet promordial d'aller vers cette tendance. Si le cheval la demande, je pense que la cavalier a de sérieuse raison pour le bien être du cheval de ne pas aller contre, et peut être l'idéal serait d'anticiper cette demande ?

Pour partir d'un champ empirique :
Je la demande à mon cheval en début et en fin de séance, mais pas toujours de façon systématique.
En début de séance surtout :
- L'hiver, quand l'échauffement musculaire est plus long qu'en été lorsqu'il fait plus chaud
- Sur les premières séances de remise en route après une convalescence plus ou moins longues
Cela me permet de préparer progressivement la chaîne musculaire du dessus, et de faire travailler mon cheval en vue d'une attitude juste sans pour autant le catapulter directement dans le moule de la sacro-sainte mise en main
En fin de séance surtout :
- Si mon cheval la demande Very Happy
- Quand la séance a sollicité le cheval fortement dans son équilibre (contre-galop, équilibre vers les hanches, rassemblé)
- Pour sortir mon cheval du moule de la mise en main !!!

Limite de l'extension d'encolure :
- N'est peut être pas à préconiser pour un cheval dans un équilibre vers les épaules ?

Pour quels chevaux :
-Tous quels que soit leurs niveaux, et leurs destinations sportives, en revanche, elle n'est peut être pas si essentielle pour des chevaux qui vont travailler régulièrement de façon horizontale.


Fraxinus, je me permets une petite rectificaction. Le général L'Hotte a dit : "Calme, en avant, droit." D'abords le calme pour base de travail. Ensuite biensûr l'impulsion car sans elle pas d équitation. Enfin la rectitude. Pas de rectitude sans impulsion.

En espérant ne pas passer pour une pédante ...
Mais je sais qu on cherche ici à parler avec justesse !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Mer 7 Sep 2011 - 9:47

Je n'ai pas encore eu le temps de me pencher sur le "problème" de ce post, accaparé par les notes de Fraxinus sur mon manuel de longe.
Juste un mot sur la phrase de L'Hotte. je considère que l'ordre "calme, en avant, droit "est intangible. Pourquoi, parce que , hors le calme et donc la décontraction, les muscles ne peuvent pas travailler en mettant toutes leur énergie au jeu des articulations et à la locomotion du cheval. C'est donc le premier point à travailler. Vient ensuite le en avant, qui correspond au travail des postérieurs vers plus d'engagement, donc plus de poussée et à la juste transmission de cette poussée au travers d'un dos souple(donc décontracté), tendu parce qu'étendu; et pour finir, le plus dur: la rectitude, qualité anti naturelle puisque tout être vivant est plus à l'aise d'un côté que de l'autre; rectitude qu'il faut considérer au delà de la marche sur le droit comme l'égale poussée des deux postérieurs.......................... geek
A vouloir trop travailler en premier le "en avant", on arrive souvent, chez les amateurs, à des chevaux qui confondent précipitation, vitesse et mouvement en avant et amplitude.


Dernière édition par yveskatz le Mer 7 Sep 2011 - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Mer 7 Sep 2011 - 18:29

Mille pardons à tous et toutes pour cette erreur impardonnable et volontaire. Je savais que certains s'emploieraient à la corriger et donc à répondre. Je suis moi même une chipoteuse inconditionnelle, alors merci pour votre correction , je n'y vois aucune pédanterie Akab.
Votre explication Mr est comme à l'accoutumée, concise,précise et très claire (dans l'ordre qu'il vous plaira). Oui, je sais ça m'apprendra à venir jouer dans la cour des grands. Vous ne me voyez pas, là , mais je baisse la tête , je machouille , je tire même la langue: je me soumets (join-up Monty Robert). Rolling Eyes

2eme aveux: je pensais surtout aux cavaliers que j'ai vu évoluer en complète sous impulsion et aux chevaux brisés par ces mêmes cavaliers qui ayant peur des allures naturelles de leur jeune cheval empêche son dos de fonctionner en confondant calme et sous impulsion. Et à ceux que les enseignants sont obligés de « motiver » à longueur de temps.
Que celle ou celui qui prétend que je me raccroche aux branches tant bien que mal se dénonce! Mad

Akab: Déconseillé au cheval sur les épaules?
Voici des éléments de réponse trouvés dans un bouquin sur la longe..... mais si vous savez bien.....
d'un type connu sur ce forum, j'ai son nom sur la bout de la langue.... bounce
« L'abaissement de l'encolure laisse le cheval sur les épaules. Cependant, il est maintenant dans de bonnes conditions pour engager ses postérieurs et redresser son avant main,ce qui l'amènera progressivement à un équilibre sur les hanches. Cet abaissement de l'encolure ne nuit en rien à l'attitude naturelle du cheval libre, toujours sur les épaules »
et plus loin: « ...le travail en extension d'encolure recherché dans les exercices précédents ayant tendance à autoriser un report de poids vers l'avant (ce qui , je le rappelle , n'a rien à voir avec le terme « cheval sur les épaules », couramment employé dans le langage équestre, qui désigne un cheval en déséquilibre, sans poussée des postérieurs et dont les allures sont rétrécies!) ». comment ça , je fayote? Mais non, pas du tout! Suspect

Ce qui amène un élément de réponse à la question quand cet exercice est-il déconseillé?
« Le travail du cheval encolure basse ne doit pas être trop répété, ni trop prolongé car la surcharge de l'avant main pendant la durée de l'exercice entraine une augmentation des contraintes ostéo-articulaires et tendineuses ( plus importantes dans le travail monté, du fait du poids du cavalier) sur les membres antérieurs.
Cet exercice est ainsi contre- indiqué chez des chevaux ayant des antécédents de tendinite ou d'affections articulaires; » Denoix Pailloux Approche de la kinésithérapie du cheval (Maloine 91)

Quarra: « elle trotte le nez dans le sable »
Quand je longe mon vieux cheval (5mn pour vérifier où en sont ses douleurs qu'il cherche à masquer, noblesse oblige) il fait de même et je n'arrive pas à déterminer pourquoi cette attitude là alors qu'avant il s'étirait, nez à peine au niveau des genoux. S'il ne le fait plus c'est qu'il ne peut plus c'est sûr. Mais alors pourquoi descendre l'encolure? Est pour me dire: « tiens la voilà ta descente , on peut s'arrêter! ».
D'où autre hypothèse:
Est-ce que la descente: nez dans le sable, n'implique-elle pas une moindre tension du ligament supra épineux et donc une moindre compression des corps vertébraux et des disques intervertébraux? Ce qui constitue le 2eme inconvénient de cet exercice.

Autre question. Pourquoi l'expression, péjorative la plupart du temps :« ces chevaux qui trottent le nez dans le sable.... ».? Pourtant certains chevaux le nez dans le sable peuvent passer instantanément du trot ou du galop à l'arrêt carré. Ils sont donc souples , décontractés et en équilibre, non? Question

En tous les cas on avance,
Quand : à la demande du cheval. Tout le monde s'accorde sur ce point, les absents ont toujours tort, c'est bien connu.
En début de travail: échauffement, détente, avant de tendre?, comprimer? (je sens que vous n'allez pas l'aimer celui-là) , rassembler,? (et ça c'est pour les pros), aidez -moi !!! «  Avant de le catapulter directement dans le moule de la sacro-sainte mise en main »; merci Aurore-Akab
En fin de travail: détente?, retour au calme?(celui-là est louche également, j'ai retenu la leçon vos chevaux sont calmes au travail: je vous charrie, un autre des grands défauts) et vu que j'ose tout, « stretching »? Surprised
A la reprise du travail qui a été interrompu pendant une certaine période, santé cheval ou cavalier, poulinage (si, si, ça arrive)....Bref tous les cas qui nécessitent une rééducation physique.
Inconvénients: j'attends vos avis, opinions et commentaires
Avantages: idem. Merci, Quarra pour votre témoignage des bienfaits que vous en tirez.

Demandes : elle vient du cheval à laquelle le cavalier cède.
Quand elle vient du cavalier, qui est censé avoir une bonne raison, crévindiou! Shocked
Quarra vous disiez: « mains hautes et peigner les rênes » c'est bien résumé p57. Pradier ajoute également l'utilisation de la rêne d'ouverture p60 de son livre « mécanique équestre et équitation », Maloinee à 95. Je ne vous les cite pas: j'ai déjà trop tendance à me répandre sur le sujet. Mais si quelqu'un connait et pratique, un témoignage est le bienvenu.

Et Michel Février, est ce que quelqu'un connait sa méthode?

Pour quels chevaux: l'équilibre naturel du cheval étant sur les épaules, l'extension d'encolure permettant au cheval de mieux se remonter par la suite, on peut s'accorder à dire qu'elle facilite, dans un premier temps, l'acquisition d'un équilibre horizontal, donc je pencherai pour en faire bénéficier également les chevaux qui sont destinés à rester dans cet équilibre.

Question subsidiaire: est ce que quelqu'un pourrait m'expliquer comment fonctionne le processus de citation pour citer des extraits des réponses de différents intervenants sur le post ? Merci d'avance. Smile

Et pour ceux que la longueur de mes interventions ennuient pour ne pas dire emm....dites le moi j'essaierai de faire court (ce sera très dur mais bon...) Enfin ce soir c'est exceptionnel , le patron m'a accorder « rênes longue, repos » (voir post :un ouvrage...) lol!





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quara



Messages : 16
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Mer 7 Sep 2011 - 19:45

Juste une précision : ma jument (Quara) a deux vertèbres un peu plus rapproché que la normale, juste sous la selle. Le prof Denoix qui l'a consulté m'a dit que je pouvais tout faire avec. Aucune contre-indication.

Je pense qu'en fin de séance, elle s'étire le dos à cause de ce problème. Donc cela implique peut être une moindre compression des corps vertébraux et des disques intervertébraux. Par contre, je ne vois pas ça comme un inconvénient. Je pense qu'il est important de travailler dans différentes attitudes et de ne pas rester figée sur une attitude en particulier. Je considère que l'extension fait aussi partie de l'assouplissement de mon cheval.

Sinon : j'aurais dit de l'utiliser en début de séance avant toute chose pour échauffer le dos tranquillement du cheval. Le Dr Pradier la préconise pour échauffer le cheval au trois allures; peu importe qu'il s'agisse d'un cheval de dressage, de CSO...

Et en fin de séance pour étirer et laisser le cheval se détendre.

Il me semble me rappeler lors du stage avec le Dr Pradier ou de la lecture de son livre (je ne sais plus) qu'il disait de bien faire attention de conserver une "vitesse" stable, de ne pas laisser le cheval aller à la précipitation et accélérer son allure sous peine de se retrouver fort sur les épaules, et d'avoir les rênes "ajustés" et les postérieurs engagés.

Je tente de pratiquer Pradier. Le peignage de rêne fonctionne très bien. Une amie néophyte a testé : la jument a compris vite l'extension d'encolure.
Par contre, je n'arrive pas encore à conserver une tension sur les rênes et effectuer des cercles digne de ce nom, le nez en bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quara



Messages : 16
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Mer 7 Sep 2011 - 19:50

http://www.youtube.com/watch?v=p2PNPYPZS5w

Vidéo sur Dr Pradier. Vers 5 min, la jeune demoiselle sur son cheval blanc, je l'ai vu en vrai. Leur relation est époustouflante. Vers 8min et quelques, elle fait quelques déplacements latéraux en extension et de 5 à 8, elle se déplace au trot et au galop, avec transition en conservant l'extension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Mer 7 Sep 2011 - 21:52

fraxinus a écrit:


Question subsidiaire: est ce que quelqu'un pourrait m'expliquer comment fonctionne le processus de citation pour citer des extraits des réponses de différents intervenants sur le post ? Merci d'avance. Smile

Normalement, en haut à droite de chaque message posté, se trouve 2 "boutons" : "cit multiple" pour les citations de plusieurs messages différents, et "citer" pour juste reprendre le texte d'un message.


Si vous voulez citer quelqu'un qui n'est pas sur le forum,
par exemple :

Dieu a écrit:
Honore ton père et ta mère

il faut copier/coller cette citation entre 2 codes :

[ quote="nom de l'auteur"]texte que je veux citer[ /quote]

les codes s'effacent à la validation du message, j'ai volontairement rajouté des espaces au début de chaque code pour qu'ils restent affichés. Il ne faut donc pas mettre d'espace dans ces codes (sauf le nom de l'auteur, éventuellement), sinon ils ne fonctionneront pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Jeu 8 Sep 2011 - 16:22

Muriel,
Je teste , je bidouille, d'où une autre question:
Comment ne citer qu'une partie d'un message? Faut-il citer , puis effacer ce qui est en trop, existe-t-il une autre solution?
Si ce post n'est pas à sa place, je veux bien le déplacer mais comment?
Re merci! Question

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Jeu 8 Sep 2011 - 16:31

Personnellement, c'est ce que je fais: je supprime ce que je ne veux pas citer....... mais je suis une quiche en informatique et heureusement que j'ai quelqu'un pour m'aider à gérer Educaval...................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Jeu 8 Sep 2011 - 16:35

yveskatz a écrit:
Personnellement, c'est ce que je fais: je supprime ce que je ne veux pas citer....... mais je suis une quiche en informatique et heureusement que j'ai quelqu'un pour m'aider à gérer Educaval...................... geek

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Jeu 8 Sep 2011 - 16:37

désolée, je m'entraine
Moi aussi je suis une quiche et pas qu'en informatique malheureusement! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Jeu 8 Sep 2011 - 17:06

Quitte à me citer, autant citer quelque chose d'intéressant, s'il en est, plutôt que mes bêtises.................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Jeu 8 Sep 2011 - 18:04

Quara a écrit:
Juste une précision : ma jument (Quara) a deux vertèbres un peu plus rapproché que la normale, juste sous la selle. Le prof Denoix qui l'a consulté m'a dit que je pouvais tout faire avec. Aucune contre-indication.
Il pratique donc, très bonne nouvelle! Se déplace-t-il dans toute la France?

Quara a écrit:
Je pense qu'en fin de séance, elle s'étire le dos à cause de ce problème. Donc cela implique peut être une moindre compression des corps vertébraux et des disques intervertébraux. Par contre, je ne vois pas ça comme un inconvénient. Je pense qu'il est important de travailler dans différentes attitudes et de ne pas rester figée sur une attitude en particulier. Je considère que l'extension fait aussi partie de l'assouplissement de mon cheval
Cet exercice permet "la flexion de la colonne thoracique, entre la 6° et la 10° vertébre avec écartement des processus vertébraux, juste sous l'emplacement de la selle,directement sous le cavalier.Elle entraîne une élévation du dos et facilite le port du poids du cavalier":Denoix d'où sont intérêt chez le jeune cheval et ceux souffrants en extention du rachis.

Quara a écrit:
Il me semble me rappeler lors du stage avec le Dr Pradier ou de la lecture de son livre (je ne sais plus) qu'il disait de bien faire attention de conserver une "vitesse" stable, de ne pas laisser le cheval aller à la précipitation et accélérer son allure sous peine de se retrouver fort sur les épaules, et d'avoir les rênes "ajustés" et les postérieurs engagés.
Entièrement d'accord sur le fait de ne pas permettre la précipitation (calme, on a dit calme en premier) Mais le but du jeu n'est-il pas de reporter du poids sur l'avant main pour faciliter l'engagement des postérieurs? Le report de poids sur l'avant main n'entraîne-t-il pas un déséquilibre et de ce fait une accélération, qui doit restée modérée, de la cadence?


Quara a écrit:
Je tente de pratiquer Pradier. Le peignage de rêne fonctionne très bien. Une amie néophyte a testé : la jument a compris vite l'extension d'encolure.
Par contre, je n'arrive pas encore à conserver une tension sur les rênes et effectuer des cercles digne de ce nom, le nez en bas.
Je n'ai pratiqué que la demande sur rêne d'ouverture comme me l'a appris mon 1er patron, un éleveur qui débourrait lui même ces chevaux à vendre. Cette m'thode a surtout l'avantage d'être discrète ("-mais qu'est ce que tu fais?-Ben, je tourne)
Quant à la tension des rênes, ma sensation est de tenir 2 papillons en laisse en allant où l'on veut, c'est fabuleux.
Pourriez vous préciser ce que vous appeler le nez en bas? Y a-t-il une hauteur, limite à l'extension à ne pas dépasser? Peux -t-on sans risque aucun laisser le cheval descendre au niveau de son choix?

Nous sommes partie "bille en tête dans le sujet" sans parler de l'angle tête- encolure, je pense que nous d'accord pour dire qu'il s'agit d'un angle très ouvert, la tête restant à l'avant de la verticale?
Parler de la tête du cheval me rappelle un autre avantage de l'excercice: celui de soulager les parotides enflammées dans les débuts de" la mise en main". Le cheval demande-t-il alors l'extension pour une raison qui n'a plus rien à voir avec son dos?

Merci la vidéo! Bonne idée de visualiser ce dont on parle. Mais il y a quelque chose que je n'arrive pas à voir (c'est mon plus gros problème), mais qui me gêne.Si quelqu'un pouvait m'aider à y voir clair, merci d'avance!

message à Mr K encore toutes mes excuses il s'agissait vraiment d'une manipulation involontaire.Je ne suis pas une as du clavier et quand je m'y installe s'assure la fonction de portier pour chats ce qui me déconcentre
extrèmement. jocolor
En plus je m'astreins à la consision, dur dur Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Dim 11 Sep 2011 - 16:13

Quarra,
N'ayant aucune nouvelle de vous suite à ma question sur la pratique du Professeur Denoix, je crains d'avoir commis un impair en « décortiquant » votre missive. Je vous dois quelques explications. Si, si, j'insiste.
Tout d'abord il faut que vous sachiez que le « décorticage » est pour moi une seconde nature pour ne pas dire la première. Ou si vous préférez, je suis la reine de la prise de tête (reproche que l'on m'a souvent fait. À juste titre). Et ceci parce que, sur les sujets qui m'intéressent et me passionne , je veux tout connaître, tout savoir simplement pour bien comprendre et non pour embêter, ni ,surtout pas, mettre mes interlocuteurs mal à l'aise. Vous êtes celle qui a le plus répondu et de façon parfaitement sincère et spontanée à mes interrogations, et je vous en suis très reconnaissante.
Ensuite, j'ai perdu le contact avec le monde équestre depuis 10ans et crains d'avoir oublié les us et coutumes des bonnes relations entre cavaliers. De plus je me suis retirée du monde tout court depuis 4ans (volontairement, mais non, je ne suis pas entrée chez les Carmélites) et mon loisir favori est de décortiquer les comportements de mes chevaux. Ceux-ci sont ravis de me présenter des sujets divers et variés de « prise de tête », ce qui n'est pas toujours le cas des humains.
Quant au sujet qui nous intéresse, à savoir l'extension d'encolure, j'ai entendu et vu à son sujet tout et son contraire. On me l'a apprise dès mes débuts comme l'étape incontournable, même avec l'usage d'un enrênement s'il le fallait. Ensuite, autres lieux, autres temps, cette pratique était inexistante, voire inconnue, on m'a même mis même en garde contre elle. Je m'en remis alors à la littérature............... Puis elle réapparut en droite ligne de Saumur au cours de ma formation de voltige. D'où mes interrogations sincères. Je n'ai nulle intention « d'étaler ma science », ni de « piéger » qui que ce soit par mes questions. Je recherche simplement l'avis de professionnels et de cavaliers éclairés qui sauront m'aider dans mes remises en questions.
J'espère avoir levé toutes ambiguïtés sur mes propos et que vous ne me tiendrez pas rigueur ni du « décorticage » ni de cette mise au point.
Sincèrement: Fraxinus jocolor

P.S. Si j'utilise un votre pseudonyme pour m'adresser à vous et non votre prénom, c'est que j'estime, par politesse, ne pas avoir à le faire sans y avoir été invitée, moi-même me réfugiant dans l'anonymat le plus complet derrière le personnage de Fraxinus pour me distancier de mes écrits et leurs éventuelles réponses.
Comme vous avez pu le remarquer, je considère les posts comme des échanges épistolaires, d'où mon manque de concision, et je ne peux m'en défaire: peut être la nostalgie d'un temps révolu? farao

Oui, je sais , je ne respecte pas la charte du forum.
« Dans la mesure du possible, il serait souhaitable que chaque membre du forum intervienne sous son identité véritable afin que se crée une vraie chaîne sociale. »
C'est au dessus de mes forces, (je suis un petit être sensible et fragile Embarassed ) et je trouve malséant (parfaitement!) de demander son âge à une dame. Et toc! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quara



Messages : 16
Date d'inscription : 21/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Dim 11 Sep 2011 - 17:11

Je réponds succinctement car je dois m'occuper de la cuisine pour Monsieur lol!

Je ne me connecte pas forcément régulièrement sur le forum. Donc je vous rassure : vous n'avez commis aucun impair.

Je tacherai de répondre en détail plus tard à votre message.

Le Prof Denoix (si nous parlons du même) que j'ai vu est celui qui officie au CIRALE. Ma jument ayant de nombreux soucis physiques régulier qu'ostéos et vétos (même Maison Alfort) n'arrivaient pas à identifier, j'ai demandé à consulter le Prof Denoix, vu sa renommée en matière de locomotion. Par contre, je me suis déplacée à Caen avec Quara pour la consultation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Dim 11 Sep 2011 - 18:42

Merci beaucoup§ Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Lun 12 Sep 2011 - 16:48

Pour faire court, la terminologie la meilleure est difficile à trouver:
extension d'encolure: l'encolure s'étend, mais les muscles supérieurs de la nuque se contractent pour que le cheval puisse avancer le bout du nez dans le prolongement de son encolure..La décontraction n'est donc pas parfaite.
Abaissement d'encolure, descente d'encoure: l'encolure doit s'étendre (voir le post "erreur à éviter") tout en se soutenant. la place de la nuque par rapport au garrot va dépendre de la conformation du cheval, de son degré de musculation et de ce que l'on attend de lui.
Et quelle que soit la hauteur choisie, cela doit s'obtenir avec une nuque qui s'ouvre, sans que l'orientation du chanfrein ne change. Si l'angle se ferme, on obtient un enroulement qui débouche très vite sur le "rollkur". Et la remontée du garrot doit être perceptible, l'allure maintenue dans sa cadence ou ralentie, mais surtout pas augmentée.................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Jeu 15 Sep 2011 - 20:39

Je suis cette semaine, un stage de haute école en longues rênes (auprès de Jean-Yves Le Guillou, si quelqu'un connait), sur des chevaux de club ultra basiques (la plupart n'avaient jamais fait d'EED de leur vie, pas même une petite cession à la jambe).
L'un d'eux avait tendance à baisser la tête facilement. Ce cheval étant peu gaté par Dame Nature morphologiquement (fait en descendant, corpulence de poney, dos long et fragile), il était alors complètement sur les épaules.

Pdt le stage, il avait tendance à demander à pouvoir baisser la tête au bout de quelques temps de travail : l'enseignante-propriétaire déclarait alors qu'il donnait un signe de fatigue et demandait à ce qu'on l'arrête au moindre bon exercice réussi.
Au fil des jours, depuis lundi, ce cheval est devenu plus majestueux : il se tient, son dos se muscle et se détend à la fois, son garrot monte plus facilement, ses allures sont plus fluides...
Ce matin, il accompli une magnifique descente d'encolure dans les règles de l'art, tout seul (on ne le lui a jamais demandé une seule fois de le faire, c'est lui qui demande).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Mar 27 Sep 2011 - 17:31

Résumé des épisodes précédents

Extension ou descente d'encolure voir post de Yveskatz

Bénéfice de l'exercice.
L'élongation des muscles permet une meilleure contraction.
L'ouverture des espaces intervertébraux soulage les dos douloureux.
Il muscle la ligne du dessus, la base de l'encolure et les abdominaux. « Pas d'abdos, pas de dos. »
Le dos se tend, le garrot remonte, la cravate s'affine, les antérieurs sont libérés , les postérieurs plus engagés et l'articulation de la hanche s'assouplit.
Surtout, il permet au cheval de mieux porter son cavalier.

Il convient:
Au jeune cheval pour porter son cavalier.
Au cheval d'âge, avant , en échauffement et après , étirement relaxation tout travail « rassemblé ».
A tout cheval en cours de travail qui le demande.
A tout cheval en rééducation post-traumatique.
Au vieux cheval en étirement seul (sans engagements des postérieurs).

Il est demandé par le cavalier:
En peignant les rênes, en rêne d'ouverture, pourvu qu'il cède en suivant la bouche du cheval dès que celui-ci comprend.

Mise en garde
Toujours travailler dans la décontraction.
Laisser le cheval choisir la hauteur de tête qui lui convient.
Ne pas laisser le cheval se « mettre sur les épaules » ou « courir après son nez ».
Ne pas le pratiquer trop longtemps avec un fort engagement car cela entraîne des blocages au niveau lombo-sacral , rein.

P.S. Si un cheval veut bien descendre sans engager les postérieurs , il a peut-être un problème au niveau du rein, mais il en tirera l'avantage d'étirer son dos.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Mar 27 Sep 2011 - 17:41

fraxinus a écrit:


Il est demandé par le cavalier:
En peignant les rênes, en rêne d'ouverture, pourvu qu'il cède en suivant la bouche du cheval dès que celui-ci comprend.





HERESIE............................... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Mar 27 Sep 2011 - 18:08

yveskatz a écrit:

HERESIE............................... Evil or Very Mad

yveskatz a écrit:
La libre expression est de mise sur Educaval; toutes les opinions, tous le points de vue sont acceptés et acceptables, à compter du moment où ils sont étayés par une argumentation solide.....................................

Ah! ce n'est pas moi qui l'est dit, c'est le" chef". Et donc c'est irrecevable
Alors argumentez Monsieur Laughing



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   Mar 27 Sep 2011 - 18:20

Je voulais le faire, mais Fraxinus m'a devancé;.................
Ala longe,(voir autre post) le cheval travaille très aisément en descente d'encolure sans que le cavalier ne triture sa bouche ou n'intervienne exagérément sur le bout de devant.........Donc, ce travail peut très bien se répéter sous la selle: travail en incurvation (qui étend les masses musculaires extérieures et permet d'aboutir à l'allongement de l'encolure) et mobilisation des hanches (qui demande un report de masse vers l'avant donc par l'allongement de l'encolure)...............
Pourquoi non au peignage de rênes? cette technique utilise le principe action / réaction et invite facilement le cheval à tirer sur les rênes pour s'étendre , mais en contractant les muscles de la nuque (voir plus haut).. ce qui explique mon qualificatif....................... geek
peut être que certains évitent cet écueil, mais malheureusement la main intelligente ne fait plus partie de la panoplie du plus grand nombre...................... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: descente extension d'encolure   

Revenir en haut Aller en bas
 
descente extension d'encolure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» pb d'ajustement entre la descente et la remonté d'eau
» extension de la galerie d'éclairage
» [Habitation] Extension d’immeuble de Dubail Begert
» [Maison] Extension de maison par BOB361
» bruit descente d'eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: