CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Calme, en avant et DROIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   Lun 3 Sep 2012 - 22:59

Je suis d'accord pour revenir au propos initial ( j'ai tout lu...et faut arriver a suivre ...) et a ce sujet je suis surpris qu'on n'ait pas évoqué la notion "d'équilibre" et de "légèreté" qui pour ma part est plus importante que la célèbre phrase du Gl LHotte en ce qui concerne le rapport cavalier/cheval...avec tout le respect qui est le mien a son endroit ...
Mais ce n'est que mon appréciation...et je peux comprendre qu'on ne la partage pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   Mar 4 Sep 2012 - 6:48

Tout l'art de l'équitation est de rendre le cheval à même de modifier ses équilibres à la demande du cavalier et de l'amener progressivement à la plus grande légèreté. Ce n'(était donc pas le sujet de ce post qui portait sur la chronologie des termes et sur leur signification. Donc équilibre et légèreté n'avaient pas à être abordés, tout en sachant pertinemment, que les bons équilibres et la vraie légèreté ne peuvent exister qu'avec un cheval "calme, en avant et droit"..(et qu'il existe d'autres méthodes d'arriver à avoir un cheval disponibles que celles de JDO! ouverture d'esprit!).............................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   Mar 4 Sep 2012 - 7:56

Bonjour Mr Katz...Tout a fait d'accord avec vous.... mais un cheval "calme..en avant et droit" peut aussi bien être tout cela en étant en déséquilibre sur les épaules...
Par contre "en équilibre" il a je crois toutes les vertus et procure au cavalier(ière) toute la "légèreté" qu'il souhaite...
Mais pourquoi revenir a JDO dans votre propos...je ne l'ai pas invoqué au cours de ma réflexion...soyez sûr qu'il m'arrive de réfléchir par moi même sur certains sujets équestres...
Bien entendu qu'il existe plusieurs méthodes estimables pour avoir un cheval disponible...autant que de vrais dresseurs...je vous rejoins tout a fait sur ce point...
Pardon d'avoir pensé être sur le bon sujet de votre post en parlant "d'équilibre" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   Mar 4 Sep 2012 - 9:37

Non, un cheval en déséquilibre sur les épaules ne peut être ni calme, ni en avant. La précipitation qui accompagne un tel cheval est signe de contraction , de stress et de non engagement........... geek
Effectivement, vous n'avez pas parlé de JDO(mais je le sentais, peut être à tord, sous jacent!).
par ailleurs, en équitation, pour vous répondre, il n'existe pas un équilibre, mais des équilibres..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   Mar 4 Sep 2012 - 12:07

Vous avez entièrement raison au sujet de l'équilibre...il y a plusieurs équilibres et nous parlons toujours "d"équilibrages" plutot que d'équilibre...
Par contre je suis désolé mais je ne vois pas pourquoi un cheval sur les épaules ne peut pas être "calme"...regardez les poulains avant dressage..ils peuvent être sur les épaules et en même temps calmes...Idem pour un cheval "droit" qui peut aussi être sur les épaules...Je suis moins sûr pour "en avant" car la notion "d'impulsion" entre alors en jeu et je ne mélange pas "impulsion" et "précipitation"...

De toute manière, pour moi, l'objectif premier dans le dressage est d'obtenir "l'équilibre" du cheval, ou du poulain, en travaillant simultanément l'arrière main (abaissement des hanches pour obtenir l'engagement des posterieurs et cela grâce a l'incurvation de l'encolure) et l'avant main (relèvement de la base de l'encolure avec la cession de nuque...qui n'est pas le placé) et bien sûr tout cela de façon de façon tres progressive...

Et quand j'ai obtenu cela, c'est a dire un cheval (ou un poulain) qui se tient pratiquement seul avec juste un simple "contact" (pas un appui) sur des rênes "fluides" je peux passer a tout autre chose...

Il faut a peine trois a quatre mois a un poulain de 4 ans normalement constitué a raison de 2 à 3 séances de travail de 20' environ par semaines (+ l'exterieur rênes longues) pour atteindre cet état de fait...et enchaîner un parcours a 50/70 cms tres propre les rênes pratiquement abandonnées...en notant que le travail sur l'obstacle entre temps a été tout a fait superficiel car n'étant que la résultante du travail effectué sur le plat...et là l'esprit de JDO est bien sous jacent je vous l'accorde !

Mais comme vous disiez tres justement c'est une façon de travailler et il en existe beaucoup d'autres...qui ne me gênent nullement.. que je connais.. que je comprend et que chacun choisira en tenant compte de ses propres sensibilités !

Encore pardon pour être HS mais je ne fais que répondre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   Mar 4 Sep 2012 - 16:11

Mon Quidam a écrit:


Nathalie G. a écrit:
Malheureusement, leurs adeptes ne sont ni aussi ouverts ni aussi tolérants... c'est finalement pareil que dans n'importe quelle religion.


visiblement, on voit où est la tolérance et l'ouverture d'esprit... No
Sauf que moi je suis ici sur un forum classique, car les bonnes idées ne craignent pas la confrontation... Very Happy
Vous ai-je croisée sur un forum "etho", y faire démonstration de votre ouverture d'esprit? clown

Perso, depuis que je suis dans la mouvance "sans métal" (sans mors, sans fer, et même sans arçon...bien que ces derniers ne soient pas métalliques), et pire encore depuis que je me suis orientée vers le "développement personnel"...qu'est-ce que j'ai pu me faire traiter de SECTE. Twisted Evil
Spirituellement, je suis effectivement la grande prêtresse et la prophète de ma secte...mais aussi l'unique fidèle admise : pas de prosélitisme. Evil or Very Mad
Equestrement, chacun fait comme il l'entend (j'ai monté plusieurs décennies avec mors et fers...je serais donc mal placée pour condamner qui que ce soit). Je suis juste contente de partager mon approche avec ceux que ça intéresse (même si c'est par pure curiosité, sans intention de "changer").


Mais ne nous éloignons nous pas du sujet initial ?


Calme, en avant et DROIT !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   Mer 5 Sep 2012 - 15:53

Un cheval sur les épaule peut être calme et en avant, l'exemple du poulain va dans ce sens, .
Un cheval sur les épaules peut il être droit?
Un cheval dans un équilibre horizontal ou même sur les hanches peut momentanément, ponctuellement, suite à une inattention de son cavalier, être sur les épaules et droit, les postérieurs poussant de façon égale. Mais j'avoue que ceux que l'on voit, parfois, dans équilibre sur les épaules au cours des reprises de haut niveau ne sont pas forcément droit, c'est même souvent ce qui pêche le plus dans leur démonstration et les empêchent d'être vraiment rassemblés. Donc je n'arrive pas à comprendre ce vous entendez par un cheval sur les épaules et droit. scratch
Ma « jeune » m'a fait une démonstration d'un cheval en équilibre sur les hanches. Elle apprend actuellement à partir au galop par prise d'équilibre en longe. La première séance avait été consacrée à lui faire comprendre ce que je voulais, et après quelques essais elle avait pris le galop sans accélérer le trot. Deuxième séance donc: départ du trot impeccable, je félicite de la voix le départ, elle s'arrête. Je demande le pas avec l'intention de poursuivre par le trot pour redemander un départ au galop, mais elle part au galop du pas: 3 foulées + 1 pour l'arrêt, re félicitation de la voix. Elle part au galop de l'arrêt: 3 foulées et saute littéralement dans l'arrêt. Elle avait l'encolure relevée , le garrot sorti, le bassin basculé, mais pas de ramener de la tête, non, elle me regardait l'air de dire: « dis donc , ça mériterait bien un sucre çà, ou tu veux que je t'en refasse un? » tongue
Bref: de l'équilibre il y en avait, de l'impulsion aussi, calme, elle l'était pas de crispation ni d'énervement, mais de « droiture », pardon rectitude: que nenni! No
Hanche légèrement à l'intérieur ou à l'extérieur selon la main, arrêt avec un postérieur légèrement décalé.
Légèreté: longe détendue et chambrière muette. Juste l'intention du longeur, intention parfaitement comprise même prévenue. « On travaille le départ au galop, pas la peine d'aller jusqu'au trot pour cela ».
Bon, je sais tout ceci n'est guère académique , mais c'est ma façon de faire. Je tiens à m'assurer que mon cheval comprenne d'abord ce que je lui demande avant de gymnastiquer le corps. Ceci me permets d'éliminer le facteur compréhension lorsqu'il fait pas ce que je lui demande et me permet de chercher et de trouver qu'elle est la raison physique de son refus: « s'il ne fait pas c'est qu'il ne peux pas ».
Conclusion: un cheval en équilibre, calme, dans l'impulsion, donc en avant, n'est pas forcément droit. Wink

La maxime de Mr L'hotte, énonce une progression de travail, mais définit aussi le cheval « bien mis ». Les trois sont indispensables sinon il ne reste plus qu'à remettre l'ouvrage sur le métier. pale
Juste des réflexions de groom qui a du mal à vous suivre.... dans le « droit » chemin par penchant naturel pour les chemins de traverse. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   Mer 5 Sep 2012 - 16:23

Au risque de me répéter,je rappelle qu'il est important de préciser ce que l'on entend par cheval sur les épaules.
1/naturellement, de par sa conformation, le cheval est sur les épaules. Ne serait ce que parce que son poids est en grande partie supporté par l'avant main . Et que dans son milieu naturel, le cheval doit toujours pouvoir être prêt à fuir; ce qui n'est possible que si les postérieurs sont allégés.
2/il y a le cheval, mal éduqué, mal équilibré, qui n'est pas décontracté sous la selle, qui accepte mal le cavalier, qui a besoin de cette cinquième jambe que sont les mains du cavalier et qui , dès qu'on l'abandonne dans son bout de devant , se met à précipiter pour rattraper son "équilibre". Ce cheval là ne peut être ni calme ni en avant.
Le "droit", la rectitude est la touche finale de l'éducation du cheval. C'est ce que l'on recherche en basse école, avant que de rechercher dans un deuxième temps la rectitude qui peut "disparaître" lorsque l'on aborde le travail rassemblé;
Rappelons que droit ne signifie pas uniquement suivre une ligne droite: c'est la poussée égale des deux postérieurs, c'est un cheval allégé dans ses épaules qui suivent rigoureusement la direction donnée, c'est une cheval qui accepte un contact égal sur les deux rênes que ce soit sur le droit ou sur la courbe., c'est un cheval qui galope aussi aisément à droite qu'à gauche. C'est l'ambidextre parfait!............. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   Mer 5 Sep 2012 - 17:02

Répétez, répétez, enseignez c'est répéter et cela finira bien par entrer un jour.
yveskatz a écrit:
1/naturellement, de par sa conformation, le cheval est sur les épaules. Ne serait ce que parce que son poids est en grande partie supporté par l'avant main . Et que dans son milieu naturel, le cheval doit toujours pouvoir être prêt à fuir; ce qui n'est possible que si les postérieurs sont allégés.
Mais le cheval naturel, fait varier son équilibre à volonté, sur les épaules dans la fuite, sur les hanches dans l'arrêt net, dans les jeux de cabrer ect... et bien qu'il ait une préférence au galop il peut aussi galoper à sa main « moins facile » si les circonstance l'exigent, il le fera moins longtemps et reviendra à sa main plus facile plus rapidement. Les aléas de la vie sauvage peuvent même le conduire à changer de coté facile (suite à une blessure).
Le jeune cheval peut très bien galoper aux 2 mains en se traversant d'un coté plutôt que de l'autre, ce n'est que sous la selle, que la « mauvaise attitude » sera nuisible à sa santé.
S'ils n'avaient ces capacités nous ne pourrions pas les développer sous la selle, n'est pas?
yveskatz a écrit:
Le "droit", la rectitude est la touche finale de l'éducation du cheval. C'est ce que l'on recherche en basse école, avant que de rechercher dans un deuxième temps la rectitude qui peut "disparaître" lorsque l'on aborde le travail rassemblé;
Basse école, je vous suis . Mais pourquoi la rectitude peut-elle disparaître lorsqu'on aborde le travail rassemblé? Vous l'aurez compris les hautes études, le cancre galère. pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   Mer 5 Sep 2012 - 17:27

Le basculement du bassin invite le cheval à une nouvelle attitude sous la selle. Cela peut faire réapparaître la dissymétrie naturelle qui s'était estompée (car elle ne disparait jamais) dans le travail de basse école.
Et n'oublions pas que la présence du cavalier sur le dos du cheval, que le fait que l'humain impose sa volonté au cheval (quelle que soit la façon de faire) modifient de manière importance les capacités du cheval. Au cavalier de savoir les lui redonner, autant que faire se peut............ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
daffos

avatar

Messages : 636
Date d'inscription : 31/08/2012
Age : 88
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   Mer 5 Sep 2012 - 21:23

fraxinus a écrit:
Donc je n'arrive pas à comprendre ce vous entendez par un cheval sur les épaules et droit. scratch
Bonjour...Je ne sais pas si cette question m'est adressée mais je donne volontiers mon opinion:

Un cheval en extension vers le bas...qui pousse des deux postérieurs également mais qui n'engage pas...car l'engagement ne peut être effectif qu'avec l'abaissement des hanches....et l'abaissement des hanches ne peut être a son tour effectif qu'avec le relevé de la base de l'encolure, autrement dit de l'avant main...
Ce n'est que mon opinion...elle peut être discutée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equi-midi.fr
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   Jeu 6 Sep 2012 - 16:22

Afin de ne pas dévier, je vais ouvrir un nouveau sujet pour répondre à Daffos;.............. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Calme, en avant et DROIT   

Revenir en haut Aller en bas
 
Calme, en avant et DROIT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le calme avant l'orage ^^
» Roulement de roue avant (droit)
» Bruit frottement amortisseur avant droit
» Cherche : parechoc arriere et optique avant droit
» Toujours rester calme, courtois et poli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: