CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 Assis ou debout?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Assis ou debout?   Mer 5 Jan 2011 - 12:26

Bonjour! Quelle position demandez vous d'adopter à vos cavaliers débutants? Dans le club ou je travaille on fait d'abord mettre les cavaliers (de tous âge) en équilibre au trot et au galop avant de les amener au trot enlevé et bien plus tard au galop et trot assis. Le but étant des cavaliers allant "avec" leur cheval/poney, dans l'idée qu'il est plus aisé pour eux de s'asseoir (d'une manière générale) que de se tenir debout par conséquent une fois l'équilibre sur leurs étriers trouvé, ils peuvent se rasseoir en ayant immédiatement une bonne position (alignement talons, hanches, épaules).
Je suis assez d'accord avec cette idée. Par contre je ne fait quasiment que les poneys et pour les plus petits je trouve extrêmement long le temps d'apprentissage, vu qu'ils sont moins toniques musculairement (Et que certaines selles n'aident pas...). On est en décembre et je n'ai toujours pas abordé le trot enlevé, et je n'ai fait galoper que très peu d'enfants, la plupart ont un équilibre trop précaires.
Je vous laisse défendre le pour et le contre de la méthode que vous avez adopté, et pour ceux qui procéderaient dans le même esprit: est-ce normal que ce soit aussi long? Le temps passé cette année sera-t-il réellement gagné plus tard?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
guyonne

avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 42
Localisation : La Baule / Paris

MessageSujet: Re: Assis ou debout?   Mer 5 Jan 2011 - 14:12

effectivement .. en décembre il est temps de faire évoluer tout ca !!

je pense que pour les tout petits , il vaut mieux commencer par les laisser être porté par l'allure ...

les "miens" (quand j'ai eu des petits de 5/8 ans avec mes shet que j'avais débouré pour certains juste avant le début des cours) commencaient par de courts moments au trot enlevé et abordaient le galop grace à une barre au sol à franchir : ils étaient plus concentré par la barre que par le galop en lui même !

enfin bref : le trot enlevé arrivait en quelques séances : dès la 3em séance : il y avait droit mais juste avant d'aborder les jeux ! c'était un moment un peu plus difficile qui était récompensé par la détente qui suivait ! et je voyai les plus avancés continuer à essayer le trot enlevé durant les jeux !!


un élément qui me permettait sans doute ces progrès rapides : j'avais limité les cavaliers au nombre de 6 max . du coup je pouvais vraiment corriger chacun et ca allait vite : en décembre mes débutants enchainaient des sauts ... pouvaient faire une ligne de 4 saut de puce et se dirigeaient au pas et au trot dans la grande carrière cheval (elle faisait 1 ha en "L") ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschevauxdecongor.com
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Assis ou debout?   Mer 5 Jan 2011 - 22:22

Je préfère l'autre position : assise, et même sans étriers.

Beaucoup de cavaliers paniquent complètement dès qu'ils perdent un étrier. Les premiers mois se font donc sans : si l'incident se produit plus tard, ça peut éventuellement les gèner, mais sans que ça soit "la Fin du Monde".
De plus, ça leur forge une assiette minimum, que qq séances de voltige améliorent encore plus.

Coté position, ça risque parfois de placer les jambes trop en avant, pour des épaules parfois un peu trop en arrière.
Mais je trouve que la position en équilibre génère trop facilement des "nez à la fenêtre", défaut qui me semble bien pire (je sais de quoi je parle, puisque je l'ai longtemps eu). Sans parler que j'ai malheureusement 2 ou 3 poneys qui baissent la tête au trot en pilant (et pour avoir commencé à les travailler...c'est déjà assez casse-g***** pour moi !) : si les épaules sont un chouille en avant, c'est le toboggan ! Heureusement, pas encore eu de chute avec eux : merci la position !
Je pars du principe qu'il est plus facile de faire avancer des épaules trop reculées que de faire reculer des épaules trop avancées. Malheureusement, je pense que cette règle s'applique aussi aux jambes (c'est aussi du vécu personnel).
En plus, des épaules reculées libèrent le bassin qui peut mieux accompagner.

Quand mes cavaliers ont enfin des étriers, je leur explique dès la première séance la bonne position assise (alignement épaules/fesses/talons), et la bonne position en équilibre (arabe et "obstacle").
Et effectivement, lorsque ces 2 (3) positions avec les étriers sont correctement adoptées, ont passe au trot enlevé.


Citation :
On est en décembre et je n'ai toujours pas abordé le trot enlevé, et je n'ai fait galoper que très peu d'enfants, la plupart ont un équilibre trop précaires.
Moi aussi
Mais je pense que tes cavaliers galoperont avant les miens. Mon procédé est sans doute plus long...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie DEVAUX

avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 07/03/2010
Age : 42
Localisation : Rambouillet

MessageSujet: Re: Assis ou debout?   Mer 5 Jan 2011 - 23:29

Lorsque j'ai débuté l'équitation, un moniteur de mon centre équestre a fait un test avec deux groupes de débutants : l'un sans étriers, l'autre avec. Au final, le groupe sans étriers a développé une meilleure assiette et une meilleure aisance que l'autre, mais il a "ramé" quand il a fallu les mettre...

Pour ma part, je préfère commencer avec des séances "assis", avec étriers pour rattrapper éventuellement l'équilibre en cas de déport latéral. Cela permet d'adopter la "position de sécurité" dès le départ, et de faire intégrer qu'en cas de souci, c'est "penché en arrière en tenant le pommeau de la selle, en gardant les mollets au contact du cheval". Comme le dit Muriel, il est plus simple de faire avancer des épaules que de les reculer. La position foetale est trop réflexe...

Autre avantage de commencer par du travail assis : sentir les allures du cheval.
On commence par faire la "bouteille d'Orangina" au trot assis, avant rapidement de découvrir le trot enlevé. Cela donne une prise de conscience par le cavalier que la variation de sa position entraîne une variation de son équilibre.
On a beau expliquer les choses le mieux du monde, rien ne vaut l'expérience pratique !!!

L'inconvénient du travail assis est plus pour le cheval/poney, qui risque d'avoir une balle rebondissante sur le dos pendant quelques temps.
En même temps, la gestion de son équilibre pour rester debout n'est pas forcément meilleure pour le dos de la monture !
Mais dans l'hypothèse où les débutants démarrent par quelques séances à la longe (comme j'en ai fait l'expérience il y a plus de 20 ans...), le problème est vite résolu, sans trop de dommages collatéraux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chloé B.

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 03/10/2010
Localisation : IDF

MessageSujet: Re: Assis ou debout?   Ven 7 Jan 2011 - 17:37

Bonjour,

Cela ne me serait jamais venu à l'idée de commencer à faire trotter mes cavaliers en équilibre. Je trouve cela bien plus compliqué et surtout plus physique que assis, surtout pour des ptits bouts ! En plus, on en vient vite au trot enlevé...
Par contre, je me pose la question d'avec ou sans étriers... sachant que c'est ma première année, et que j'ai commencé fin septembre, ils avaient déjà donc commencer avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Assis ou debout?   Sam 8 Jan 2011 - 11:44

Premier trot enlevé pour mon groupe de bouts de chou du samedi matin (4ans tout juste à 7ans): tous réussi du premier coup, presque en rythme pour certains. J'y suis peut-être venue un peu tard, mais le temps passé n'a pas été vain, qui plus est ayant l'habitude d'être debout ils ne se laissent pas retomber dans la selle lourdement, et le dos de mes poneys est économisé.
J'ajoute que je trotte très peu dans mes séances (avec les petits j'entend). Ils en ont vite marre, un ou deux tours par séance suffisent, ceci expliquant pourquoi j'en suis "seulement" là. J'essaye au maximum d'être à l'écoute de leur capacités et de leurs envie, mon objectif étant qu'ils se fassent plaisir en toute sécurité, pas qu'ils enchainent 4 sauts de puce en décembre sur des poneys débourrés depuis 4mois Rolling Eyes .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
guyonne

avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 42
Localisation : La Baule / Paris

MessageSujet: Re: Assis ou debout?   Sam 8 Jan 2011 - 13:36

tu as entièrement raison... et mon propos était sans doutemal placé et ne se voulait pas être un exemple à suivre !

IL se trouve que j'ai eu à faire à 5 cavaliers qui en étaient capables et que les shet étaient travaillé par moi en longues rênes ou en liberté 2 fois en semaines pour préparer leur séance (ceci permettant cela...) j'étais à mon compte : pas de compte à rendre sur ce "temps perdu à travailler moi même la cavalerie de club" : ainsi pour te donner un autre exemple farfelu : ils pouvaient fermer les yeux avec les bras en croix au galop avec des poneys cadencés sur la piste en mars (mais c'était dans le manège de dimension réduite -parfait pour les petits!)... je m'amusais autant que les poneys et que les enfants qui étaient ravis de ces "drôles d'expériences"... les parents quand à eux ont été décus de devoir changer leur gosses de club quand j'ai du cesser la partie shet : aux dires des parents les enfants s'ennuyaient et 2 arrétèrent l'équitation ...
Ecrire cela me refait penser à ces 6 shet que j'avais et que finalement j'adorais ... moi qui m'étais éloigné des poneys depuis que j'étais ado : ils étaient connectés à moi autant qu'à leur petits cavaliers et ils étaient de formidables poneys d'école !

cependant je suis certaine qu'au bout du compte tu auras tout autant des enfants qui auront une super assiette grâce à tes efforts réalisés dans la progression et en assurant la sécurité !

Le plus important est de proposer des exercices auquel on croit ... des exercices où l'on soit sûr de la réussite de nos élèves : c'est le plus important ! Il n'y a que comme cela que tout roule bien... si on force les choses (que ce soit du coté de l'élève-cavalier, de l'élève-cheval ou que se soit du notre, on risque un échec, la peur ... et au final tout est à recommencer depuis le début !
L'important : croire en ce que l'on fait ou propose et avoir confiance ... pour donner confiance !


Dernière édition par guyonne le Sam 8 Jan 2011 - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschevauxdecongor.com
Florie D

avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2010
Age : 31
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Assis ou debout?   Sam 8 Jan 2011 - 15:17

Tu as raison et je m'excuse du ton un peu sur la défensive de mon message: l'après formation est difficile et c'est justement ce dont je manque, la confiance en moi et en mes capacités... J'espère que cela va revenir avec le temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://harmonie-equestre.fr/
guyonne

avatar

Messages : 261
Date d'inscription : 03/03/2010
Age : 42
Localisation : La Baule / Paris

MessageSujet: Re: Assis ou debout?   Sam 8 Jan 2011 - 17:51

t'inquiètes !!

tu abordes les choses dans le bon sens : je pense que tu évolueras comme tu le veux ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leschevauxdecongor.com
Bénédicte Desgroux

avatar

Messages : 290
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 55
Localisation : Buthiers (77)

MessageSujet: Re: Assis ou debout?   Dim 9 Jan 2011 - 14:16

J'ai essayé les deux méthodes sur tous les âges, adultes compris.
J'ai retenu celle assis, j'ai trouvé qu'ils trouvaient plus facilement leur équilibre, moins perdu lors des variations d'allures et changements de direction. Par contre pour celui qui a tendance à s'effondrer dans sa selle au moment de la phase assise du trot enlevé, je passais pendant quelques temps( et juste pour lui) sur la phase debout.
Je pense qu'il faut garder comme point de vue une adaptation pour chaque individu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitathome.fr
Cap.



Messages : 16
Date d'inscription : 03/01/2011
Age : 41
Localisation : PACA

MessageSujet: Re: Assis ou debout?   Dim 9 Jan 2011 - 18:09

J'aime bien la méthode "debout" car elle protège les dos des poneys, protège la bouche également , car les mains dans la crinière! il est sans doute un peu plus long de les mettre en place, mais ensuite on peut plus facilement galoper, voir aborder l'obstacle sans crainte!!

J'aime bien également la méthode "assise" pour les touts petits, mais alors sans étriers!! Effectivement acquisitions d'une meilleure assiette et généralement d'une position de sécurité à toutes épreuves... mais plus dur pour le dos des poneys!


Le assis avec étriers me fait flipper... j'en vois pas vraiment l’intérêt (je ne dis pas qu'il n'y en a pas!! juste je ne le vois pas!) et puis il y en a toujours un qui est mal chaussé... et pour avoir eu une cavalière traînée par le pied coincé dans l’étrier... ben maintenant je suis parano!!

L'important c'est de savoir pourquoi on fait les choses, pouvoir l'expliquer aux parents,et ne pas chercher à être rapide!! Prendre son temps au départ permet à mon sens d'en gagner par la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Assis ou debout?   Dim 9 Jan 2011 - 21:03

Capucine. a écrit:


J'aime bien également la méthode "assise" [...] mais plus dur pour le dos des poneys!


et pour avoir eu une cavalière traînée par le pied coincé dans l’étrier... ben maintenant je suis parano!!

L'important c'est de savoir pourquoi on fait les choses, pouvoir l'expliquer aux parents,et ne pas chercher à être rapide!! Prendre son temps au départ permet à mon sens d'en gagner par la suite!

Pour le dos des poneys, ça me préoccupe aussi.
Pour y remédier, je fais peu de trot, surtout les premiers mois, le temps que les cavaliers apprennent à accompagner.
Les premières fois, je tiens le poney en main, pas seulement pour l'arrêter si je vois que le cavalier est en train de tomber. Mais surtout pour l'arrêter si je vois que le cavalier rebondit trop : à l'arrêt, je lui re-explique sa position, la lui fait prendre, etc...pour mieux repartir au trot qq foulées. Le temps que cette position soit reconnue par le cavalier comme plus confortable, et assimilée corporellement. Cette période dure généralement environ 2 mois : à partir de là, je vais pouvoir augmenter la durée de trot, quitte à échauffer les poneys à pieds ! Ca plait bcp aux enfants de voir les poneys trotter ensemble en liberté (j'ai la chance que mon club prône le travail à pied : mettre pied à terre en pleine séance pour les faire trotter qq minutes ne choque donc personne).


Pour le pied coincé dans l'étrier, j'ai déjà connu : avec un cavalier handisport...qui montait en étrier "de sécurité" (avec une coque !). J'en suis d'autant plus parano. Et c'est peut-être pour ça que j'aime tant faire monter sans pédales...

"prendre son temps pour en gagner ensuite", c'est formidable. Pouvoir l'expliquer encore plus. Parfois les parents ne comprennent pas pour autant...Mais au moins, ils nous ont écouté. S'ils ont quelque chose à dire, c'est plus en connaissance de cause.
Il est vrai que j'ai la partie "poney-club" à m'occuper : je n'ai que des enfants. Je ne sais pas si je serais autant "sans étrier" dans mon enseignement avec des adultes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florence Lemoine BP

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 15/11/2010
Age : 32
Localisation : Finistère

MessageSujet: Re: Assis ou debout?   Jeu 20 Jan 2011 - 13:29

Pour répondre à ta question Florie, moi personnellement, tout dépend du public.
C'est à dire que pour mes cavaliers à grand poney (C-D) et à cheval (sachant que mes cavaliers commencent sur ces poneys à partir de 7-8 ans), je leurs apprend tout de suite à trotter enlevé. Comparer aux shetlands et aussi aux types de selles utilisées, je trouve trop inconfortable pour le cavalier et le poney de rester au trot assis.
Quant au trot en équilibre ou debout cela me parait plutôt difficile de commencer par là, même si effectivement on y trouve des avantages ( appui sur les étriers, sensation de l'allure, soulagement du dos du poney), mais cela demande beaucoup de tonicité dans les jambes, chose que les petits ont du mal à avoir à shetlands au début.
Dès les premières séances, je dis aux cavaliers de tenir la crinière ou le pommeau de la selle avec la main intérieure (main extérieure écartée pour faire le grand tour) et de faire debout-assis en leur donnant le rythme. Pour l'instant, en 3 séances j'ai toujours réussis à avoir des cavaliers au trot enlevé en rythme et au bout de 6 séances sans se tenir à la selle (tout ça en reprise, les changements de direction au trot enlevé venant après...)
Bien sûr il arrive que certains cavaliers manque de tonicité dans les jambes donc ne trouve pas le rythme immédiatement ou on tendance à se rassoir "lourdement" dans la selle mais en les interpellant quand cela se produit ils arrivent à corriger la chose.
Aussi, en leur disant de se caler sur le rythme du cavalier qui se trouve devant eux, cela les aident aussi (sauf si il n'y a aucun cavaliers qui arrivent à trotter en rythme alors là tu chantes tip top, tip top pendant 1 heure) Smile
Bref...
En ce qui concerne les cavaliers à shetlands, étant donné les selles utilisées (gros boudins devant et derrière pour les caler), là je favorise le trot assis pour commencer.
La plupart des clubs que j'ai vus faisait monter sans les étriers et je trouve cela plutôt bien, les cavaliers trouvent assez vite leur équilibre. Et puis le ventre rond de nos shetlands aide bien les petits bouts à rester en selle (par contre sur les grands poneys je trouve que c'est trop casse gu...... pour commencer).
J'aborde le trot enlevé assez tôt suivant l'âge (personnellement sur un public baby, le trot enlevé je ne vois pas l'intérêt par exemple)
Pour les 6-7 ans c'est une bonne préparation pour le passage à grands poneys.

Et pour finir en ce qui concerne le galop, pour ma part, suivant les cavaliers que j'ai en face de moi à la 3ème séance ou maximum 5ème, ils ont tous fait la découverte du galop assis (un demi tour de manège voir un entier suivant l'aisance du cavalier). J'ai des poneys (shetlands ou grands) qui sont relativement confortable et qui repassent au pas assez vite après le galop donc je peux me permettre de le faire. D'attendre trop, je pense pour ma part que certains cavaliers du coup se font une idée "difficile du galop". Je préfère leur faire tester la sensation du galop assez vite afin de dédramatisé la chose. Mais cela, bien évidemment, dépend du cavalier que tu as en face de toi. C'est là où tu es heureuse d'avoir un poney de voltige ou un poney qui galope tout doucement pour que tu puisses rester à côté de lui quand il galope (et ça nous maintient en forme de courir un peu).
Pour les premiers galops à shetlands c'est ce que je fais, je reste à côté du cavalier les 1ers galops (vive l'endurance du moniteur) !
Mais bon, je ne suis pas très objective, je fais que très peu de cours shetlands, donc j'utiliserais peut être une autre méthode si j'avais 5 cours shetlands d'affilés Smile

Petite note, en ce qui concerne le public adulte ou les cavaliers "contractés", j'ai pus remarquer que le galop assis avec les étriers, étant donné leur degré de contraction comparé aux enfants, était assez difficile. Ils se contractent à mort et font des bonts de trois mètres dans la selle, là deux solutions s'offre à moi :
- Le galop en équilibre (mais pas sur du long terme, juste 2 ou 3 fois pour sentir l'allure du galop)
- Le galop sans étrier, pour l'instant c'est ce que j'ai adopté et ce qui fonctionne le mieux. Et à mon grand étonnement, mes adultes débutants préfère le galop sans les étriers d'ailleurs car ils relâchent + leurs jambes et du coup le bassin suit naturellement le mouvement du galop. Avec les étriers ils sont trop obnubilés à l'idée de les perdre qu'ils appuient dessus comme des forcenés et font du kangourou sur le dos du cheval. Aïe Mad

Bon, je ne pense pas prêcher la bonne parole. Je parle ici de ma propre expérience qui pour l'instant fonctionne bien.
Je suis ouverte à toutes "critiques" sur ce que je viens de dire.
Je me permet juste d'ajouter que je fais ici une généralité mais qu'il faut s'adapter au cas par cas, chaque cavaliers ne réagira pas de la même manière et il faut savoir aller au rythme de chacun Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Assis ou debout?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Assis ou debout?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Clicker : apprendre les positions (assis, couché, debout)
» probleme d'urine recurrent avec mon chat
» Le reste
» Assis ou debout : un tabouret-escabeau
» Assis, couché, Debout...mon but familiariser Jade Bambou aux mots d'ordre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: