CE QUI SE CONÇOIT BIEN S'ÉNONCE CLAIREMENT. ET LES MOTS POUR LE DIRE ARRIVENT AISÉMENT (BOILEAU)
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionDossiersLiens

Partagez | 
 

 appel à réflexions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Jean-Philippe

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 65
Localisation : Aisne

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Lun 4 Juil 2011 - 22:16

Ce n'est pas peser sur l'ischion int, c'est s'appuyer dessus et le tendre vers l'ext. Ce n'est pas pareil ! Il faut rester équilibrer sur le dos du cheval.

Ensuite, Nuno Oliveira, dans les virages, préconisait de s’asseoir sur l'ischion int, non pas comme le prétendent certains, pour s'asseoir du côté où l'on va, mais pour inciter le cheval à se déplacer vers l'extérieur de sa trajectoire et ne pas tomber dans celle-ci, pour qu'il tourne en amenant davantage son post int sous lui, en direction de l'épaule ext.

Croyez-moi, en ce moment, avec le coup du tabouret, je me régale sur la petite Scala, 10 semaines de débourrage, qui progresse de jour en jour et qui commence à me donner des épaules en dedans sur les diagonales et à la piste au pas très correcte compte tenu de son peu de travail et au trot sur les diagonales très correcte également pour les mêmes raisons, lez tout dans la plus grande légèreté et décontraction, bien entendu. Sinon, aucun intérêt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitation-passion.com
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Mar 5 Juil 2011 - 6:52

Ce n'est effectivement ni un appui, ni une pesée. C'est solliciter un postérieur ou l'autre à partir de sa fesse, de sa hanche. Vous devez avoir le sentiment, quand vous êtes bien à l'écoute l'un de l'autre, que le postérieur du cheval est votre propre jambe. Et quand vous avez senti cela, et que votre cheval y est éduqué dès les débuts, il est beaucoup plus facile de jouer de ses équilibres et de ses déplacements................. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Philippe

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 65
Localisation : Aisne

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Mar 5 Juil 2011 - 8:02

Yves, je t'admire ! Tu résumes toujours très clairement en quelques lignes ce que j'écris en 10 x plus ! Ah ! la sagesse de l'âge ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.equitation-passion.com
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Mar 5 Juil 2011 - 10:22

Moqueur....aucun respect............................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheba plume



Messages : 18
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 54
Localisation : Québec

MessageSujet: appel à la réflexion   Sam 9 Juil 2011 - 15:40

¨ca y est ! J `y suis.
Mon poulain répons bien à l`appuie de la fesse
Merci.

Question sur le sentie
comment¸explique le sentie du cheval qui engage bien et croise son postérieur sous la masse sans y mettre le regard?
bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Sam 9 Juil 2011 - 16:28

Si votre bassin et vos fesses se lient correctement aux mouvements des postérieurs, lors d'un déplacement latéral, vous devez sentir la fesse se déplacer latéralement et la hanche du côté du postérieur qui chevale qui se rentre et le côté de votre corps qui se "creuse".
Le meilleur moyen pour sentir ce qui se passe lors d'un déplacement consiste à le mimer soi même en étant à pied, tout particulièrement pour les déplacements latéraux...................... geek

PS: le Quebec est un pays agréable et ses habitants fort accueillants. J'y ai séjourné et enseigné quelques temps il y a près de 40 ans... dans un club dont je ne trouve plus trace: Ruthny Arabians à Sherbrooke.. si vous avez des renseignements...................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheba plume



Messages : 18
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 54
Localisation : Québec

MessageSujet: appel à la réflexion   Lun 18 Juil 2011 - 17:46

Désolé du retard de ma réponse Yves
Je connais très bien la région de Sherbrook (estrie) pour y être née. La ferme équestre, dont tu me parles parcontre, m`est inconnue.
Merci pour la réponse que tu m`as fait pour éclairer mon questionnement ; elle est clair et le sentie, bien expliqué. bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheba plume



Messages : 18
Date d'inscription : 25/06/2011
Age : 54
Localisation : Québec

MessageSujet: appel à réflexion   Lun 18 Juil 2011 - 17:49

Ho! et j`oubliais... Si un jour tu voulais revenir enseigner, histoire de t`amuser et de revoir notre beau coin du monde, fait moi le savoir!!!!
Tu connaissais les fermes "Champarabe"?? Ferme d`élevage d`arabe bien connue et reconnue dans tout l`Amérique. Belles bêtes et bon tempérament.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Mer 28 Sep 2011 - 19:13

Épaules devant les hanches.
Sujet complètement oublié par ses messieurs apparemment trop occupés à faire tourner des tabourets à défaut de tables. Laughing

Épaules devant les hanches.
Sachant que: le jeune cheval est naturellement sur les épaules.
Attendu que: pour porter son cavalier le cheval va être éduqué à reporter son poids sur son arrière main.
Suivant que: selon un vieux précepte les bonnes habitudes sont à prendre dès le départ.
J'en conclus que: il est logique de placer les épaules devant les hanches et non l'inverse.

Et je déteste me faire traiter d'hérétique. Comme je ne crois que ce que je vois et que je vois peu j'admets le qualificatif d' athée ou de païenne et espère ainsi éviter le bûcher. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiegoMulot



Messages : 297
Date d'inscription : 25/12/2011

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Lun 26 Déc 2011 - 12:31

La biomécanique de l'équitation....un régal ce post.
Je le garde pour le lire à tête reposée !!!

MERCi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céline Legaz

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 34
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Lun 2 Jan 2012 - 9:43

yveskatz a écrit:
Pour réveiller un peu Educaval( pour cause extérieure, j'interviens peu en ce moment), je vous invite à discuter autour de deux sujets:
* le poids du corps dans les déplacements du cheval
* on dit souvent qu'il faut remettre les épaules devant les hanches..pourquoi dans cet ordre et non pas l'inverse (hanches devant les épaules).

A vos plumes pour mieux appréhender deux éléments importants de l'éducation du cheval.

Pour reprendre le sujet de départ, je répondrai seulement à la 2ème question (pour le moment Very Happy ).

J'argumenterai en donnant deux points:

- Psychologique (éthologie donc, si on s'en réfère à la science de l'observation) qui va plutôt être "pas d'accord" avec l'affirmation de départ,
- Motricité qui va plutôt être d'accord avec l'affirmation de départ.

1: D'un point de vue psychologique: Un cheval que je vais travailler sur des exercices tels que l'arrêt, le reculer droit ou en L, ouvrir et fermer un portail, se déplacer latéralement au dessus d'une barre au sol, attraper un objet, etc qui sont des exercices de maniablité dans ma discipline, et bien je vais avoir besoin parfois de lui remettre les épaules devant les hanches, MAIS AUSSI les hanches devant les épaules.
Pourquoi? Parce que d'un point de vue compréhension de sa part, il y a des situations où je ne peux PAS lui apprendre à exécuter un exercice correctement si je ne lui apprend pas d'abord à me faire confiance et à se rapprocher au plus près du dit exercice.
Je prend l'exemple du portail. Je dois l'ouvrir donc tout en restant à cheval, puis le refermer. Je rapproche le cheval du portail pour qu'il se tienne parallèle à lui, à l'arrêt, pour que je puisse l'ouvrir. Si à ce moment là le cheval chasse ses hanches à l'opposé du portail car il ne veut pas rester immobile, ou à peur du portail, ou s'impatiente, ou anticipe le fait de passer de l'autre côté, et bien si je lui remet les épaules devant les hanches, je m'éloigne de l'exercice. Et en gros dans sa tête, je l' "autorise" à s'éloigner. Alors que si par une jambe isolée je lui remet les hanches devant les épaules, donc à leur place initiale, et bien je contre son envie d'aller ailleurs, en lui disant "non, tu reste là et droit".

Autre exemple, j'ai eu le cas plusieurs fois d'un cheval qui sait reculer, et droit de surcroît, mais qui ne recule pas droit et ce toujours au même endroit! Pourquoi? Parce que je lui demandais de reculer à côté de la porte de sortie de la carrière OU à proximité d'un groupe de chevaux arrêté. Donc selon si je demandais le reculer à main droite ou à main gauche, il ne décalait pas ses hanches du même côté. Et bien là pour moi on est plus du tout dans la motricité, et donc dans l'apprentissage du reculer ou je vais remettre les épaules devant les hanches, pour gagner en équilibre sur les hanches et en maniabilité des épaules, mais bien sur l'aspect psychologique du cheval. Je lui remettrai donc les hanches devant les épaules, par une jambe isolée plus ou moins ferme selon la situation, pour lui signifier mon "non!" quant à la direction choisie par ses hanches!!

2: D'un point de vue moteur: On le dit et on le répète souvent "les épaules devant les hanches"!! Et je pense qu'il ne faut pas perdre de vue cela, car c'est pour moi le point essentiel dans le dressage d'un cheval. En effet c'est qui va améliorer et affiner sa maniabilité et la finesse de la réponse aux aides. Cela va également l'aider à déplacer ses épaules dans la bonne direction en les soulevant, non pas en les trainant, ce qui est le point de départ au repport de poids sur les hanches.

Si l'on exécute un déplacement latéral, donc cession à la jambe, et surtout appuyer, et que le cheval s'entable, alors oui il est très important je pense de bien remettre les épaules devant les hanches, en reprenant avec ses deux mains pour la cession, ainsi qu'une épaule en dedans pour l'appuyer. Cela va aider le cheval à travailler la motricité de devant. S'il n'y parvient pas, c'est que son poids est encore trop réparti sur son avant main et qu'il n'arrive pas encore à l'alléger pour le déplacer.

Je ne sais pas ce que vous en pensez...??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://montpellier.equitation-camargue.fr/
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Lun 2 Jan 2012 - 16:09

L'équitation de travail apporte un éclairage nouveau à cette formule. Monter utile ça change la donne. lol!

Mais je n'ai pas bien compris « ainsi qu'une épaule en dedans pour l'appuyer. » scratch Si vous pouviez développer. Merci! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Lun 2 Jan 2012 - 16:19

14 mois que le sujet a été lancé...........Merci à Céline d elle remettre sur le devant de la scène.
Effectivement , ce ne sont pas toujours les épaules que l'on doit mobiliser et remettre devant les hanches.........
Ainsi, dans un travail sur le cercle avec un jeune cheval chez qui la dissymétrie est encore présente on peut utilement mobiliser les hanches, les remettre derrière les épaules pour inviter le cheval à s'inscrire correctement sur son cercle et, à terme, arriver à la rectitude, comprise comme l'égale symétrie dans le fonctionnement du cheval.( voir l'ouvrage sur la longe)................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marizette

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 33
Localisation : 26/38

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Ven 6 Jan 2012 - 23:04

en fait, si on résume...un cheval droit...est un cheval souple?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Sam 7 Jan 2012 - 7:02

C'est beaucoup plus que cela.mais, hors la décontraction qui permet entre autre la souplesse, il ne faut pas espérer avoir jamais un cheval droit..............Je vous laisse le soin de repenser et de redéfinir ce qu'est un cheval droit......................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céline Legaz

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 34
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Sam 7 Jan 2012 - 12:22

fraxinus a écrit:
L'équitation de travail apporte un éclairage nouveau à cette formule. Monter utile ça change la donne. lol!

Mais je n'ai pas bien compris « ainsi qu'une épaule en dedans pour l'appuyer. » scratch Si vous pouviez développer. Merci! sunny
Je prépare les appuyers à l'aide de l'épaule en dedans. C'est à dire que suite à une épaule en dedans, je demande au cheval de se déplacer en appuyer à partir de cette attitude là, donc en poussant notamment avec les aides extérieures. Si le cheval au cours de l'appuyer perd la bonne attitude (incurvation, épaules devant les hanches...) et bien je le remet en EED immédiatement, avant de redemander l'appuyer.
On peut comme ça créer une ligne d'exercice, EED, appuyer, EED, appuyer... pour gymnastiquer le cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://montpellier.equitation-camargue.fr/
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Sam 7 Jan 2012 - 15:49

Merci! Ah ces enseignants clairs, précis, concis décidément voilà un bien métier que je n'aurais jamais pu faire. pale

Épaule en dedans.
On ne met pas les épaules devant les hanches. Donc à la fin de l'exercice, dans la phase d'apprentissage, on ne remet pas les épaules du cheval devant les hanches car d'un point de vue psychologique il pourrait interpréter ce fait comme la finalité de l'exercice et donc avoir envie d'y venir au plus vite. Il vaut mieux le féliciter lorsqu'il est est encore dans la position de l'épaule en dedans et le laisser de lui même en sortir à sa guise. Quel est votre avis? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Sam 7 Jan 2012 - 16:03

Fraxinus, avant que de demander une réponse aux autres, essayez de vous forger votre propre opinion.Pour ce faire, demandez vous ce qu'est une épaule en dedans, quelle est son utilité gymnastique et donc ce sur quoi elle débouche.. Vous trouverez alors vous même (je sais , en 2012, j'ai décidé de donner à mes consoeurs autant d'intelligence qu'aux hommes!) le meilleur exercice pour sortir de cette EED.................... geek
le laisser de lui même en sortir à sa guise. : cela certainement pas;;;;pour des raisons de sécurité, il faut éviter que le cheval ne prenne des décisions sans l'aval de son cavalier................... geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fraxinus



Messages : 1079
Date d'inscription : 01/08/2011

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Sam 7 Jan 2012 - 17:00

Je doute de vos résolution pour 2012 mais comme je ne suis pas votre consœur … mais un simple groom ceci explique cela et franchement vous ne rendez pas le dialogue facile. Vous allez finir par me faire peur; un peu de psychologie que diable. affraid

L'EDD a pour but d' assouplir l'avant main et préparer un report de poids sur l'arrière main par l'engagement du postérieur interne.
Je vous parlais de l'apprentissage de l'EED étape que je situe après les premiers déplacements que le cheval exécute pour agrandir le cercle ou rejoindre la piste après un doubler et qui ne sont que les prémisses qui habituent le cheval à répondre à la jambe et à l'assiette mais non la véritable EED sur la piste que je commence à demander par une épaule en avant. Lorsque le cheval me donne ses premiers pas correctement je lâche tout et je félicite et la première fois je descend même de cheval. Fin du travail pour marquer le coup.

Après on s'entraîne dehors, direction retour à l'écurie pour favoriser la motivation et l'impulsion, ensuite seulement on en revient au travail en carrière pour tirer bénéfice de cet assouplissement des épaules et ce report de poids et engagement des postérieurs.

Pour ce qui est de la sécurité j'ai toujours fait plus confiance à mon cheval qu'à un autre humain et jusqu'à présent j'avoue humblement que je n'ai jamais eu à le regretter. pale
Si je suis dans l'erreur je vous serais reconnaissante de me corriger en prenant des gants. confused
Mais, c'est vrai, j'oubliais, vous longer sans gants, n'est ce pas? Ça se sent! Twisted Evil
Mais je ne vous en veux pas, rassurez vous, je sais combien à un certain âge il est difficile de changer ses habitudes. J'ai le même problème: ma susceptibilité, je sais , hélas! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céline Legaz

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 34
Localisation : Montpellier

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Sam 7 Jan 2012 - 18:33

fraxinus a écrit:
Merci! Ah ces enseignants clairs, précis, concis décidément voilà un bien métier que je n'aurais jamais pu faire. pale

Épaule en dedans.
On ne met pas les épaules devant les hanches. Donc à la fin de l'exercice, dans la phase d'apprentissage, on ne remet pas les épaules du cheval devant les hanches car d'un point de vue psychologique il pourrait interpréter ce fait comme la finalité de l'exercice et donc avoir envie d'y venir au plus vite. Il vaut mieux le féliciter lorsqu'il est est encore dans la position de l'épaule en dedans et le laisser de lui même en sortir à sa guise. Quel est votre avis? Suspect
C'est à dire??
Parce que si j'écris un truc que quelqun ne comprend pas, il faut le dire clairement, que je sache d'une part ce qui n'est pas compris, et d'autre part que je me creuse pour le reformuler!!!
Et en disant "épaules devant les hanches", je me suis trompée, je voulais dire peut-être entablé...

Quant à l'exercice propre de l'EED, je ne laisse jamais le cheval en sortir seul. Je le remet soit en cercle, soit sur un développement d'allure dans la direction des épaules (on peut s'imaginer donc une diagonale), soit en appuyer... du coup...
Et ça, même avec un cheval jeune qui en est à ses premières épaules en avant!
Mais avec un cheval dressé, qui donc théoriquement l'EED, si j'ai envie de le remettre droit sur la piste, ma foi, je le fais, et psychologiquement parlant, il n'a pas à ce moment là à donner son avis, puisque je ne le lui demande pas Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://montpellier.equitation-camargue.fr/
marizette

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 33
Localisation : 26/38

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Sam 7 Jan 2012 - 19:44

yveskatz a écrit:
C'est beaucoup plus que cela.mais, hors la décontraction qui permet entre autre la souplesse, il ne faut pas espérer avoir jamais un cheval droit..............Je vous laisse le soin de repenser et de redéfinir ce qu'est un cheval droit......................... geek
idéalement (au pays des bisounours?), un cheval droit est un cheval qui fonctionne de façon symétrique droite/gauche, et qui présente une harmonie des allures entre les antérieurs et les postérieurs, avec un dos qui transmet une ondulation?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Sam 7 Jan 2012 - 20:35

ah ces femmes..je voulais que Fraxinus donne la réponse (après réflexion) et Céline répond à sa place....Bon c'est vrai, on le lui a demandé.mais si on veut que Fraxinus se considère mieux que comme un groom (bien utile pour la bonne condition d'un cheval!), il faut bien qu'elle nous montre qu'elle sait réfléchir!................. geek
Un enseignant se doit de répondre aux questionnements de ses élèves, une fois qu'il a invité ceux ci à leurs propres réflexions et qu'ils ont un semblant de réponse à leurs propres questions!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Muriel Le Mestric

avatar

Messages : 817
Date d'inscription : 01/02/2010
Age : 37
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Sam 7 Jan 2012 - 20:37

yveskatz a écrit:
ah ces femmes..je voulais que Fraxinus donne la réponse (après réflexion) et Céline répond à sa place....Bon c'est vrai, on le lui a demandé.mais si on veut que Fraxinus se considère mieux que comme un groom (bien utile pour la bonne condition d'un cheval!), il faut bien qu'elle nous montre qu'elle sait réfléchir!................. geek
Fraxinus serait ravie d'apprendre qu'en plus d'être un bon groom, elle saurait être un bon miroir (ceci dit, c'est utile également).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yveskatz

avatar

Messages : 2185
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 70
Localisation : seine et marne

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Sam 7 Jan 2012 - 20:38

marizette a écrit:
yveskatz a écrit:
C'est beaucoup plus que cela.mais, hors la décontraction qui permet entre autre la souplesse, il ne faut pas espérer avoir jamais un cheval droit..............Je vous laisse le soin de repenser et de redéfinir ce qu'est un cheval droit......................... geek
idéalement (au pays des bisounours?), un cheval droit est un cheval qui fonctionne de façon symétrique droite/gauche, et qui présente une harmonie des allures entre les antérieurs et les postérieurs, avec un dos qui transmet une ondulation?

J'attends plus d'explications en terme de ressentis équestres................ geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marizette

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 33
Localisation : 26/38

MessageSujet: Re: appel à réflexions   Sam 7 Jan 2012 - 21:10

yveskatz a écrit:
marizette a écrit:
yveskatz a écrit:
C'est beaucoup plus que cela.mais, hors la décontraction qui permet entre autre la souplesse, il ne faut pas espérer avoir jamais un cheval droit..............Je vous laisse le soin de repenser et de redéfinir ce qu'est un cheval droit......................... geek
idéalement (au pays des bisounours?), un cheval droit est un cheval qui fonctionne de façon symétrique droite/gauche, et qui présente une harmonie des allures entre les antérieurs et les postérieurs, avec un dos qui transmet une ondulation?

J'attends plus d'explications en terme de ressentis équestres................ geek
étant un embryon de cavalier, et ayant découvert il y a seulement quelques temps un cheval maitre d'école (et le bipède qui donne de vrais cours, c'est mieux), mon fessier est encore en recherche de sensation Embarassed

par contre, la sensation du cheval qui ne pousse pas de la même façon avec ses postérieurs, et qui ne tend pas son dos...j'ai lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: appel à réflexions   

Revenir en haut Aller en bas
 
appel à réflexions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» APPEL AUX DONS pr des CHIENS sauvés mis en pension
» Appel à généreux donateur pour le site
» Bonjour je m appel sabrina
» appel aux dons pour tyson rott. 18 mois (stephane lamart)
» Problème avec les flexions latérales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EDUCAVAL :: Sciences hippiques et équitation :: Techniques équestres-
Sauter vers: